La Belle Mèche #5

Ça y est ! Les journées deviennent plus courtes et plus fraîches, incitant à la paresse et au réconfort. La saison des bougies parfumées est donc officiellement ouverte !

Vous le savez sans doute, je suis une grande amatrice de ce petit rituel: allumer une mèche, se réchauffer à la lumière chaleureuse de la flamme, observer la cire qui fond doucement, et surtout, profiter d’une ambiance olfactive évocatrice qui rend un intérieur encore plus accueillant, jouant sur nos souvenirs et nos émotions.

Depuis plusieurs années, ma marque chouchoute en la matière est La Belle Mèche; je vous en ai parlé maintes fois, et vous pourrez retrouver toutes mes revues par ici.

En quelques mots, leurs bougies sont en cire végétale, fabriquées en France, avec des parfums de Grasse raffinés, originaux et conviviaux à la fois, et une excellente qualité de diffusion – ni trop, ni trop peu.

Leur seul défaut est d’être onéreuses, mais ces senteurs sont de vraies créations, elles sont uniques, et je ne regrette jamais de m’en offrir régulièrement – surtout si c’est pour soutenir Pierre et Laura, les sympathiques fondateurs ! Ma maman y a aussi succombé, ainsi que quelques amies… Quand on est passionné-e de bougies, on ne peut que les apprécier !

Aujourd’hui, je continue mon tour d’horizon des parfums proposés par la marque avec trois de leurs grandes nouveautés de cette fin d’année, dont un petit aperçu de leur récente gamme aux huiles essentielles. J’espère que mes avis et descriptions vous seront utiles !bougies-labellemeche

Fleur d’Oranger

Cette bougie est mon grand coup de coeur, et je pense que tou-te-s les fans de fleur d’oranger en tomberont amoureux-ses aussi ! Je l’aime tellement que le niveau de cire est déjà descendu presque de moitié… (oups).

L’interprétation de La Belle Mèche sur ce grand classique de la parfumerie est absolument parfaite: florale, acidulée et fraîche sur un fond très doux, légèrement sucré, lacté, musqué et vanillé – sans pour autant tomber du tout dans un style alimentaire. Elle m’évoque irrémédiablement l’enfance, les produits pour bébé; c’est une senteur « câlin », tendre, mais qui reste raffinée et de très bon goût.

À chaud, la diffusion est très bonne mais le parfum reste subtil, heureusement: une fleur d’oranger trop puissante peut vite écoeurer, et ce n’est pas du tout le cas ici. On peut la faire brûler pendant 2 heures sans problème.

Une petite douceur parfaite pour un dimanche matin lumineux et cocooning, dans la chambre ou au salon !

Whisky marin

J’étais extrêmement curieuse de découvrir cette fragrance inspirée des single malts en terre d’Écosse puisque, de toute évidence, cet univers me parle beaucoup !

J’ai d’abord été surprise en ouvrant la boîte, car je m’attendais à une senteur plus corsée (le whisky étant un alcool assez puissant, surtout lorsqu’il a le goût fumé de la tourbe !) – mais j’ai aussi souri tant cette interprétation est fidèle au style de La Belle Mèche: douce, élégante et terriblement cosy, sans risque d’écoeurement. Pour vous donner une idée, si vous regardez Outlander, on est plutôt ici dans un salon chaleureux à la Lallybroch, avec vue sur la mer, que sur les landes de bruyère avec des Highlanders alcoolisés !

À froid, je sens dans cette bougie un mélange de terre mouillée, de feu de bois, une touche d’embruns (difficile à définir) et surtout quelque chose de l’ordre du bois blond, de la vanille, qui arrondit le tout et crée cette impression très douce.

À chaud, je trouve que le côté fumé est plus discret, et que l’accord marin qui donne son nom à cette bougie se développe davantage: on a un ensemble cuiré-vanillé, avec l’originalité de ce fond plus iodé, plus « bleu ».

C’est un parfum réconfortant et chaud qui change un peu des classiques odeurs masculines, une bougie d’automne-hiver par excellence, à faire brûler dans un salon ou une bibliothèque pendant qu’il pleut dehors.

Et si vous avez besoin d’une petite recommandation de whisky tourbé pour aller avec, j’en ai 2-3 à vous partager ! ;)bougie-sensuelle-labellemeche

♡ Sensuelle

Depuis quelques années, La Belle Mèche a complété son offre avec une gamme de bougies parfumées aux huiles essentielles, conçues avec une aromathérapeute pour exploiter leurs différentes propriétés.

Le style est assez différent: le packaging rappelle des pommadiers anciens, façon herboristerie (j’adore, évidemment !), la cire est 100% soja, et les senteurs sont plus brutes, plus puissantes, herbacées et vivifiantes. Si vous connaissez un peu les huiles essentielles, vous voyez de quoi il en retourne !

Pierre et Laura ont gentiment glissé l’une des nouvelles références de la gamme, « Sensuelle » (Ylang Ylang et Patchouli), dans ma dernière commande, et même si ce type de senteurs est assez éloigné de mes notes de prédilection, je dois dire qu’elle me plaît !

Contrairement à Méditation, que je trouve trop puissante et fumée pour mon appartement (mais que j’imagine tellement bien dans un studio de yoga ou dans un lieu de spiritualité !), Sensuelle est assez équilibrée, particulièrement une fois allumée: on y sent surtout un ylang ylang floral, frais et exotique, sur un fond chaud, terreux, épicé, amené par un patchouli que je trouve bien dosé.

L’impression générale est un peu « hippie » et j’y trouve une certaine sérénité, un apaisement émotionnel, tout en ayant l’impression qu’elle m’aide à me concentrer. Je la brûle donc dans mon bureau en journée: ce n’est peut-être pas l’objectif annoncé, mais ce n’est pas non plus étonnant au vu des propriétés de ces deux plantes !

La diffusion est en tous cas excellente; couplée à la puissance olfactive des huiles essentielles et à la surface plus réduite de cire, je dirais qu’il suffit de les allumer entre une demi-heure et une heure pour embaumer toute une pièce.

***

L’une de ces senteurs pourrait-elle vous plaire ?
Y en a-t-il d’autres qui vous font envie chez La Belle Mèche ?

50 commentaires

  1. Les bougies de la marque me tentent depuis un moment (notamment avec tes articles à ce sujet). Je dois avouer que le prix me freine un peu, quoi que je préfère payer un peu plus cher et avoir des bougies de qualité, mais c’est surtout que j’aimerai les trouver en boutique pour les sentir avant de les acheter….

    Belle journée à toi

  2. Bonjour Victoria 🍁

    Adepte de bougies (sans doute moi que toi, toutefois), il se passe rarement un jour sans que je n’allume une bougie lorsque la saison switche, et qu’à l’extérieur, les températures descendent en-dessous de 18-16°C ❄️
    J’adore tant l’automne ! Le côté cosy est une des nombreuses choses qui alimente ma préférence pour cette saison ❤️🍂

    Récemment, j’ai découvert une marque française (dont les compositions sont très naturelles) « Bout de Chandelle » : fabriquées en Alsace, les mèches sont en bois ou en coton 💛
    Je connaissais – de nom uniquement – La Belle Mèche, mais n’en ai jamais acheté.
    Après avoir à nouveau visiter leur site, je pense que c’est à la fois pour le prix assez élevé (comme tu le mentionnes), et leurs parfums.
    Pour leurs prix : je suis prête à mettre ce prix pour une bougie (ou un prix plus élevé que la « moyenne » pour un autre produit), si la qualité est là, qu’une certaine éthique ou « made in France » sont au RDV.
    Cependant… très peu de leurs parfums m’attirent. Dans les 3 nouveautés que tu nous présentes (et que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire – merci 😊), aucune ne me tente (même si celle au Whisky Marin a beaucoup attisé ma curiosité 😇). Sur leur site, deux uniquement m’attirent : leur Vanille Bourbon (j’ai été lire ta revue à son sujet, qui n’a fait que renforcer mon envie de la découvrir) et Moka Caramel (qui est en rupture). D’autres aussi m’interpellent, mais c’est plus de la curiosité : Melon, Tchaï.

    Merci en tout cas pour cet article, cosy à souhait. J’en ai besoin en ce moment 🍁🍂💛

    • Coucou Mély !

      Je suis allée voir Bout de Chandelle, qui a l’air de susciter pas mal d’enthousiasme en effet ! Un tout grand merci pour la découverte.

      En regardant les senteurs proposées, je comprends ton manque d’intérêt face à celles de La Belle Mèche: celles de Bout de Chandelle m’ont toutes l’air d’être ou bien « alimentaires », ou bien florales, or il se trouve que ce sont deux genres olfactifs dont je ne suis pas très friande (surtout les florales, que je n’aime pas du tout du tout), et que justement La Belle Mèche ne fait pas trop non plus !

      C’est donc une simple question de goût. Mais je pense en effet que Vanille Bourbon pourrait beaucoup te plaire, si tu recherches quelque chose de doux, sucré sans être écoeurant, et légèrement gourmand ! 💛

  3. Ah ces bougies… Whisky Marin m’appelle, je te jure, je l’entends. Je crois vraiment que je vais craquer, je veux me retrouver à Lallybroch, moi ! Mais je t’avoue que les bougies Apothicaire me tentent vraiment, d’autant que leur packaging me plaît énormément, pour ne rien arranger. Malheureusement, je vais attendre un peu que mes finances se renflouent, j’ai une maison à acheter ^^ Mais quand je traîne sur leur site, entre cuir, tabac miellé, vanille bourbon, orange cognac… Je me dis qu’il y a conspiration contre mes finances. Je note pour ma lettre au Père Noël, sait-on jamais…
    Bonne journée !

  4. Tu parles tellement bien des bougies ! C’est pas facile de parler des odeurs et je trouve que tu le fais super bien. J’ai encore plus envie de craquer pour Whisky Marin ! Ça fait un moment que j’en cherche des senteurs « masculines » (bois, cuir, alcool) pour mes bougies, ce sont de parfaites senteurs automnales je trouve. L’hiver je suis fan des bougies épicées et le printemps et l’été Je préfère les senteurs propres de coton et de jasmin par exemple.

  5. J’aime beaucoup cette marque de bougies : j’ai testé cèdre poivré (qui reste ma préférée entre toutes), sous bois et herbes fraiches (les 2 sont sympas aussi), freesia en ce moment (léger) et j’ai offert méditation de la collection Apothicaire (très très soutenue, il ne faut pas la faire brûler trop longtemps).
    Je n’aime pas les senteurs girly, je suis davantage attirée par les senteurs masculines, marines, naturelles donc la nouvelle whisky marin me fait de l’oeil depuis qu’elle est sortie ^^

    Je regrette un peu les prix élevés, ce sont des produits de grande qualité néanmoins, donc pour (se) faire un cadeau, ça vaut le coup :)

    • J’adoooore Cèdre Poivré aussi, découvert chez ma maman ! Et oui je suis tout à fait d’accord, c’est le genre de bougies qu’on (s’)offre pour un petit cadeau :)

  6. J’avais contacté la Belle Mèche afin de connaître des revendeurs près de chez moi.
    Ils m’avaient répondu et, à l’occasion d’une de mes sorties sur Metz, j’étais allée sentir leurs bougies.
    J’étais plus spécialement attirée par « tchaï », qui n’était pas disponible…
    Par contre « vanille bourbon » sent incroyablement bon, c’est une vanille chaude et pas du tout écœurante (j’ai déjà eu une mauvaise expérience avec un parfum), je pense que je l’achèterai à l’occasion!

    Merci Victoria pour cette revue de leurs nouveautés!

    • Bonjour Anne-France
      Peux tu me dire quel est le revendeur à Metz stp?
      Merci d’avance pour ta réponse!

      • Bonjour Cynthia,
        il s’agit de « Pampilles & Concept » au 4 rue Pierre Hardie (qui est une très jolie boutique, soit dit en passant!).

  7. Je suis une inconditionnelle de La Belle Mèche. Je ne suis jamais déçue par les bougies que j’achète chez eux. À la maison ou dans ma salle de classe, elle crée immédiatement une belle atmosphère dans une pièce. Il y a Moka Caramel qui brûle en ce moment même dans mon salon (et, cette semaine, c’est Vanille Bourbon pour ma classe.)
    La fleur d’oranger est dans mon panier depuis quelques jours et j’hésite à reprendre une que je connais déjà pour compléter ou aller vers une nouvelle senteur. Tu as si bien décrit Whisky Marin que ça a piqué ma curiosité…
    Belle journée à toi !

  8. J ai découvert cette jolie marque grâce à toi. J avais craqué pour le coffret bois fumé, orange cognac et tchai….
    L’ année dernière j avais repris bois fumé que j’adore et cuir…
    J attends Une commande Qui ne va pas tarder d’arriver, j’ai repris orange cognac, mais également fleur d’oranger et une apothicaire la relaxation je crois (petit grain bergamote ) .
    C est vraiment de la belle bougie, Qui certes coûte un peu cher mais C est le petit plaisir luxe de l’hiver anti coup de déprime…
    j adore aussi les bougies Kerzon (baies charnues et fleur d’oranger)

    Belle journée à toi

  9. Coucou Victoria,

    C’est une très jolie revue sur les bougies et cela tombe bien. Je n’apprécie plus beaucoup les bougies parfumées « classique » parce que le parfum est vite écœurant et il faut les éteindre.

    J’ai découvert récemment une bougie à la cire de colza au parfum naturel de fraise (marque Arbeaurea) et pour le coup l’odeur de fraise est assez léger quand on l’allume et éteinte elle parfume tout mon tiroir.

    Je pense que j’apprécierais tout autant que toi la fleur d’oranger pour cette odeur si subtile et délicate.
    C’est un beau cadeau à s’offrir ou à se faire offrir.

    Je n’ai pas vu dans les autres revues si tu connaissais la bougie Sous-bois ?
    Elle me parait plaisante aussi.

    Bonne journée cocooning !

  10. Bonjour!

    Je ne suis pas une grande fanatique des bougies parfumées (sans doute parce que celles que j’ai essayées il y a des années n’étaient pas de bonne qualité et bien trop écoeurantes..) mais ça me donne envie d’essayer pour mon chez-moi cosy et cocooning !

    J’ai survolé les commentaires et pour le moment il semble que je sois la seule à être intéressée par quelques références de bons whiskys tourbés… ;)

    • Coucou Juliette ! Haha tu es la seule et l’unique !

      Alors dans ceux que j’ai testés, je recommande particulièrement les Laphroaig (le 10 years est déjà très bien, il est très fumé et pas sucré), les Talisker (aussi très tourbés), notamment le 10 years ou le Storm pour quelque chose de plus sec, et le Port Ruighe pour quelque chose de plus riche voire fruité parce qu’il est fini dans d’anciens tonneaux de porto. Sinon, dans un registre beaucoup plus doux, plus vanillé, avec juste une touche de fumé, le Balvenie Doublewood 12 years :)

  11. Je suis uns grande amatrice de fleur d’oranger donc cette bougie me fait très envie! Celle au whisky également, à l’air originale. Je pense que je ne vais pas tarder à faire un petit tour chez Fleux pour les sentir en vrai ;-)

  12. Je suis désolée, je commente probablement à côté de la plaque, mais je ne peux pas m’en empêcher. Je suis une féministe convaincue et une amoureuse de la langue française, et je dois dire que mes idéaux égalitaires n’empêchent pas mon envie de m’arracher les yeux face à l’écriture inclusive.

    Peut-on avoir suffisamment de bon sens et savoir faire la part des choses entre égalité Homme-Femme et règles grammaticales ? Ne voit-on pas le mal partout à identifier le genre masculin à l’Homme ?

    • J’inclus toujours le féminin ET le masculin lorsque les deux genres sont concernés: mon lectorat est essentiellement composé de femmes, ce qui tendrait à exiger l’emploi du féminin, mais je ne veux pas que les éventuels hommes se sentent mis de côté si ce contenu les intéresse aussi, donc je préfère englober tout le monde. C’est mon choix.

      En tant que personnage « public », je suis consciente de l’influence morale que je peux avoir sur les jeunes personnes, et je me sens responsable de la vision du monde que je propose. Or, je ne tiens pas à promouvoir un regard unilatéralement genré; les mots, l’orthographe, ayant leur importance sur ce sujet, j’essaie de les utiliser dans le sens de mes convictions.

      Il est vrai que d’habitude je le fais avec des parenthèses – par exemple « tou(te)s » – et qu’ici je me suis essayée à utiliser des tirets – donc « tou-te-s », qui me semblent plus égalitaires. On ne va pas se mentir: la différence est franchement subtile. Quand bien même ce changement de signe entrait dans l’usage courant, je doute qu’il porte un coup fatal à la langue française, elle pourtant si riche et en évolution constante !

      Dans tous les cas, rappelons que nous sommes ici sur un blog personnel, avec des articles qui n’ont pas vocation d’être un exemple pour le Bescherelle. Il peut m’arriver de n’être pas grammaticalement correcte, pour une question de ton, de style ou effectivement par questionnement moral, et ce n’est pas très grave…

      • N´oublions pas que les langues vivantes changent tout le temps (c´est pour ca qu´on les appelle vivantes!) alors pourquoi pas forcer l´ecriture intrusive ou a defaut, aller vers une ecriture moins genree justement?

    • Même si c’est un post hors sujet je tenais quand même à commenter:
      Merci pour ce commentaire qui m’a fait découvrir l’écriture inclusive (dont je n’étais pas vraiment au fait, honte à moi, surtout que j’aime écrire et parler français le mieux possible) et que je trouve pour ma part plutôt intéressante!

  13. Bonjour Victoria,

    Toujours à la recherche de nouveaux produits, je tombe par hasard sur ton joli blog. Mais quelle belle surprise ! Très bien écrit, superbes photos, une vraie source d’inspiration ;)

    C’est vrai que les bougies La belle mèche sont très sympas, mais la vraie découverte pour moi sont les bougies « Bout de Chandelle » évoquées par Mély sur un commentaire précédent ! très sympa <3

    Encore bravo Victoria pour ton blog !
    Betty

  14. Tes revues de bougies sont toujours tellement COOLS à lire !
    Celle à la fleur d’Oranger me fait de l’oeil, j’essaierai de mettre la main dessus lors de mon prochain voyage en France – je préfère privilégier les (nombreux) créateurs de bougies québécois, tant que je suis ici !

  15. La bougie Whisky Marin me fait rêver, comme plusieurs autres d »ailleurs de la Belle Mèche. J’ai plusieurs bougies de cette marque, je les adore ! Bois d’Ebène est mon coup de coeur absolu !

  16. Je ne connaissais pas la Belle Mèche, mais je craque pour le packaging des bougies parfumées aux huiles essentielles !
    Je vais devoir résister, car ce matin j’ai craqué sur une vente-privee Durance … Bon, c’est pour des cadeaux de Noël (oui, je m’y prends très à l’avance ^^) mais forcément, j’ai pris pour moi aussi !
    J’aime tellement les bougies … Habituellement, je prends les miennes chez Partylite, et je suis super satisfaite. Mais je suis ouverte et je crois bien que je vais vite revenir sur cet article et commander des pots de La Belle Mèche :)

    Dans un autre registre, j’ai testé la création de bougies naturelles. Le premier essai n’était pas satisfaisant, mais à la maison, j’ai tout le matos pour les faire moi même. Je pense que je vais réitérer l’expérience ce soir tiens ^^

  17. Ton article tombe à pic car je disais justement à mon chéri hier soir qu’il fallait qu’on refasse une commande chez La Belle Mèche ;-) Je rejoins le commentaire précédent sur la senteur « cèdre poivré » qui est vraiment très très agréable et que l’on va commander à nouveau. C’est drôle car je n’étais pas attirée par la bougie « whisky marin » mais ta note me ferait presque changer d’avis tant le descriptif que tu en fais me parle ! Celle qui me tente beaucoup aussi est « amande gourmande » d’autant plus que je sais que leurs bougies ne sont jamais écœurantes ;-) Bref, difficile de faire un choix entre toutes ces bougies, on voulait se limiter à deux mais après tout, jamais deux sans trois… ;-)

  18. Je me demandais un truc mais … tu as fait une formation pour décrire avec autant de relief les parfums ? 😊
    J’aime toujours beaucoup tes revues bougie parce que j’ai le sentiment de pouvoir les sentir !

    • C’est gentil comme tout, mais non, c’est juste que les senteurs me passionnent ! En lisant des articles, regardant des vidéos, et aiguisant mon nez, j’apprends petit à petit à trouver le vocabulaire adéquat pour en parler (même si je suis encore très loin d’être une spécialiste) :)

  19. Je rejoins plusieurs avis ci-dessus. Tes descriptifs olfactifs sont toujours très réussis. Tu sais donner vie à une odeur avec tes mots. Merci pour cette revue.

  20. Je ne connaissais absolument pas cette marque! Et pourtant, je suis une vraie adepte de bougies parfumées! J’adore ça.
    Mes marques de prédilection sont Yankee Candle, bien évidemment, et Village candle.
    Mais je suis très intriguée par cette marque que tu viens de me faire découvrir!

    Bisous <3

  21. Ta description de Whisky Marin est tellement évocatrice. Je m’y croirais ! (Et pourtant je lis ça en déplacement pro dans une chambre d’hôtel aseptisée…). Moi j’ai beaucoup aimé sentir les bougies Cire Trudon mais je n’ai jamais sauté le pas car c’est quand même cher. D’ailleurs je ne sais plus quel type de cire est utilisé…

  22. Salut !
    J’aime beaucoup les bougies parfumées et je m’y intéresse particulièrement depuis que j’ai été embauchée pour un tout petit contrat de communication par un artisan qui fabrique des bougies tout à fait du même type, cire 100% soja, mèche 100% coton, parfums de Grâce.
    Je suis allée regarder la belle mèche et il y a quelques parfums qui font très envie.
    Ce qui m’hallucine, c’est le prix. Je vais éviter de faire de la publicité ici, sauf si tu me le demandes, mais je trouve les tarifs complètement excessifs, quand bien même la qualité serait incroyable et les odeurs à tomber.
    Pour le même type de prestations, pratiquement la même contenance (on doit être à 170 g), mon petit artisan qui coule ses bougies à la main, en France, achète ses matières premières, ses contenants en France, ne propose même pas la moitié de ce prix-là.
    Même ses Elégantes, plus grandes et présentées dans des bombonnières peintes à la main, ne coûtent pas ce prix-là…
    Bref, si jamais tu avais envie d’en savoir plus voire de tester une des bougies dont je parle pour te faire un avis, n’hésite pas à me le faire savoir.
    Je serais ravie de te faire découvrir.
    En tout cas merci pour cet article, tes descriptions très détaillées des parfums, ça fait envie.
    Dommage que toutes mes bougies à moi soient déjà dans les cartons, déménagement oblige !

    • Coucou !

      Il serait intéressant de demander directement à Pierre et Laura leur avis sur la question, tiens !

      En ce qui me concerne, en tant que passionnée de senteurs, je ne peux bien sûr pas me prononcer sur l’artisan dont tu parles, mais je dois tout de même avouer que parmi les dizaines de marques de bougies que j’ai pu tester ces dernières années, celles de La Belle Mèche se distinguent vraiment en termes de parfums (je n’en retrouve nulle part des pareils, aussi subtilement originaux, raffinés, sans être trop classiques) et de diffusion olfactive (ultra bien dosée et équilibrée, toujours assez égale malgré les différents parfums). Jusqu’ici donc, si je commande chaque année chez eux, c’est parce que pour moi leur produit est clairement supérieur, alors même si c’est cher, j’accepte de payer ce prix. Il faudrait bien sûr que je continue à comparer pour « challenger » cette constatation !

      Ensuite, du côté du développement de la marque et de la fabrication en soi, je suppose qu’il peut y avoir une certaine différence en termes de frais: un artisan qui fait ses bougies tout seul dans son arrière-boutique a sans doute moins de dépenses et d’investissement à faire qu’une entreprise qui emploie plusieurs personnes à temps plein, fait fabriquer ses bougies en France par un partenaire, fait designer tous ses packagings et sa communication par un graphiste, loue un stand dans les salons type Maison & Objets, et possède une gamme hyper étendue (il y a quand même environ 30 parfums pour les bougies parfumées classiques, 9 autres pour les bougies apothicaires, qui en plus sont dispos en 2 formats + 15 coloris en bougies neutres, elles aussi dispos en 2 formats). Ça n’explique sûrement pas tout mais c’est à prendre en compte.

      Et puis il y a la question du positionnement: La Belle Mèche est clairement un produit haut de gamme sans être luxe, et ils visent une clientèle qui a un pouvoir d’achat moyen à élevé – c’est assez normal de trouver un segment-cible, après tout. Ils se situent un peu en dessous de Diptyque ou Cires Trudon mais un peu au-dessus de Yankee Candle par exemple, donc ça reste finalement dans des prix qui existent déjà sur le marché. C’est peut-être très cher mais des personnes comme moi sont déjà habituées à dépenser cette somme une fois de temps en temps ou pour une occasion spéciale, donc est-ce si aberrant ?

      Je ne sais pas, en tous cas c’est un sujet complexe et intéressant, j’espère avoir un jour l’opinion directe et transparente d’une marque pour éclairer tout ça !

      • Re coucou,
        Moi ce qui peut surtout vraiment me décider à mettre ce prix-là, c’est ce que tu dis sur les senteurs. Je trouve très très très difficile de trouver des bougies parfumées dont l’odeur soit raffinée, ne soit pas lourde, entêtante. Souvent, les bougies qu’on m’offre brûlent une fois puis sont reléguées dans un coin parce que je trouve l’odeur trop brute et mal dosée.
        Et puis bien entendu le travail de production derrière, de marketing, peuvent beaucoup influer sur le prix.
        De toute façon il faudra que je teste une fois les tiennes pour me faire une idée. Généralement, je teste en offrant la bougie à un proche histoire de l’obliger à la brûler quand je suis chez lui pour me rendre compte hihi.
        A tout bientôt.

  23. Hello !
    Je connais pas du tout cette marque de bougies, je suis une fidèle de Partylite (étant moi-même conseillère forcément je suis également consommatrice) qui sont également très qualitatives.
    Je suis néanmoins très curieuse de cette senteur Whisky, j’adore cette odeur surtout quand ils sont tourbés et je me demande bien comment cela rendrait en bougie dans ma maison !

  24. Coucou,

    Je me suis aussi pris « Whisky Marin » le jour de sa sortie, et je l’apprécie vraiment beaucoup. J’ai également senti « Fleur d’Oranger » et compte craquer d’une semaine à l’autre… Sinon je te conseille vivement de tester la « Relaxation » de la gamme « Apothicaire » toujours, à la bergamote et au petit grain, qui est à la fois douce, régressive et vivifiante.

    Bises !

  25. Ouille j’ai craqué … Je viens d’en commander deux ! (Tchaï et Herbes fraîches)
    J’ai hâte de les découvrir, merci pour cette petite sélection !

  26. J’adore tellement ta façon de décrire les senteurs des bougies ! Je n’ai jamais craqué et acheté une bougie de la marque jusqu’à présent (notamment à cause du prix) mais je ne loupe pas une occasion de les sentir quand je le peux :) Un jour peut-être !

Répondre

Naviguer