My Unpopular Opinions – Mes goûts bizarres

Nous sommes tou/tes uniques, avec une sensibilité propre liée à notre vécu, notre personnalité et notre éducation. Pourtant, comme beaucoup d’entre vous sans doute, j’ai parfois l’impression d’être complètement à l’opposé de ce que la majorité des gens (en tous cas dans mon entourage, ma communauté, les personnes que je suis…) semblent aimer, au point de me sentir un peu seule !

Il y a quelques semaines, j’ai commencé une petite liste de mes goûts les moins communs pour y déverser un peu de ma frustration, et de fil en aiguille, j’ai eu l’idée de vous en partager quelques-uns ici, sur toutes sortes de sujets. Rien de bien polémique, je vous rassure !

C’est une occasion de me dévoiler un peu plus à vous, ce qui est toujours sympathique. Mais surtout, j’aime montrer qu’il n’y a pas de mal à affirmer ses goûts, même s’ils nous paraissent peu partagés (c’est souvent une fausse impression !). J’irais jusqu’à dire que les opinions qui changent un peu, tant que l’on reste respectueux d’autrui, sont très salutaires, enrichissantes et rafraîchissantes ! Il y a de la place pour tout le monde :)unpopular-opinions

  • Je déteste la plupart des nuances de bleu, surtout le bleu vif ou roi: une vraie torture visuelle pour moi. Je ne me l’explique pas ! Il s’agit pourtant de la couleur préférée universellement chez l’être humain, dans tous les pays du monde.
  • Je ne comprends pas l’amour que l’humanité entière semble vouer aux fruits secs (cacahuètes, noisettes, amandes, etc…). Un peu, parfois, ça va, mais c’est tout: je n’en suis pas très friande et surtout, je les digère extrêmement mal, au point de me sentir directement barbouillée si je dépasse la toute petite dose tolérée par mon organisme. Grignoter des cacahuètes ou tartiner mon pain de purée d’amande ne me fait absolument pas rêver: je trouve ça pâteux, gras, lourd… Bref, à part pour faire du nutella maison, je m’en passe volontiers !
  • J’ai une propension assez dingue à adorer des livres que la majorité des personnes détestent, ou qui les ennuient. Je pense par exemple aux romans de Julien Gracq, dont je n’ai eu aucun retour positif pour l’instant (hahah), à Constellation d’Adrien Bosc (que tout le monde trouvait pompeux, moi il m’a habitée pendant des jours), Le Cercle Celtique (idem, son ambiance m’a envoûtée), Le Nom de la Rose (reconnu comme un chef d’oeuvre, mais qui décourage beaucoup de gens), L’Île Mystérieuse (beaucoup sont lassé/es par les descriptions techniques), La Princesse de Clèves
  • Je pourrais aussi faire une longue liste des séries et films qui semblent passionner les gens que je suis sur les réseaux, et qui moi ne m’ont pas spécialement accrochée: dernièrement Les Animaux Fantastiques (je n’aime ni Eddie Redmayne, ni la période des années 20 aux Etats-Unis), Black Mirror (trop anxiogène), Game of Thrones (pas déplaisant, mais abandonné faute de grand enthousiasme), Riverdale (trop cliché pour moi), Mindhunter (ennui complet)…
  • Le luxe et le glamour ne m’attirent sincèrement pas. Je suis pourtant très rêveuse, mais pas du tout de ce côté-là: rien ne me ferait moins palpiter qu’une invitation chez Dior, dans un palace londonien, ou chez le Duc de Machinchose — je m’en fiche comme de l’an 40. Je n’aime tout simplement pas me sentir comme une princesse; ce n’est pas ce qui me fait vibrer, et je n’envie pas les personnes qui sont dans ce type de situation.
  • Alors que toutes mes copines ou presque fondent devant les bébés, rêvent d’être mamans ou le sont déjà, la maternité ne m’intéresse, moi, pas du tout: je me sens trop angoissée et pas assez patiente ni énergique pour avoir ce genre de responsabilité, surtout dans le monde d’aujourd’hui. Quant aux épreuves de la grossesse, de l’accouchement et du post-partum, n’en parlons même pas: je suis sans doute trop bien informée pour en rêver ! Du coup, même si ça changera peut-être avec le temps, pour l’instant le désir d’enfant m’est complètement étranger et les bébés ne m’intéressent pas franchement.
  • Je n’aime ni les romans ni les films d’action. Quand tout est ponctué de batailles, de courses poursuites et d’aventures rocambolesques, je suis incapable de m’investir dans le récit, sans doute parce que je suis très attachée à l’ambiance, au mystère, et à une certaine profondeur dans les histoires que je découvre.
  • Je me suis rendue compte récemment qu’un nombre incroyable de personnes n’aime pas l’odeur de la lavande. Elle est souvent perçue, comme la rose, trop forte et trop désuète. Pour moi, c’est juste le parfum le plus propre, nostalgique et réconfortant qui soit !
  • Je ne suis pas attirée par les régions méditerranéennes et tropicales, où il faut chaud et beau tout le temps. D’ailleurs, je n’aime pas ce type de climat, à part une fois de temps en temps en vacances ! Tout le monde m’a plaint de quitter la météo de Barcelone pour celle d’Amsterdam il y a quelques années, mais comme je supporte très mal la chaleur, pour moi le changement fut plutôt positif.
  • L’idée de me marier, ou du moins de fêter mon mariage, ne me fait pas rêver: si je me marie un jour, ce sera bien sûr un moment fort à titre personnel, mais je n’ai pas du tout envie d’en faire toute une célébration — mon truc, ce serait plutôt un tout petit comité, aller boire des coups avec mes proches, et basta (enfin, je prends quand même la lune de miel !). Je crois que c’est parce que je suis très pudique de mes sentiments (je n’aime pas trop les démonstrations d’amour en public), et que je déteste être au centre de l’attention — ce serait plutôt une source d’angoisse qu’un rêve pour moi.
  • Les livres « feel good » très à la mode en ce moment (pleins de bons sentiments, d’humour et de tendresse, avec des personnages blessés qui retrouvent le goût de la vie et l’amour), me sortent un peu par les trous de nez. Je comprends sincèrement qu’ils puissent faire du bien à leurs lecteurs/rices et je m’en réjouis ! Simplement, ils ne correspondent pas à mon goût: je trouve la plupart de ces histoires trop faciles et attendues, peu originales, et surtout trop gentillettes pour mon cœur de pierre.
  • Les gourmandises épicées de Noël, avec de la cannelle partout, m’écœurent complètement. Je sais que 90% des gens en raffolent, que c’est leur grand plaisir de saison, mais… je leur laisse volontiers au profit de saveurs nature, florales, citronnées ou chocolatées.
  • J’ai l’impression de ne pas avoir les mêmes goûts que tout le monde en termes de podcasts. On me recommande sans cesse des émissions comme Transfert ou La Poudre — or les histoires vraies du quotidien, les témoignages, le développement personnel et les réflexions féministes ne correspondent absolument pas à ce que je recherche quand je lance une écoute. J’aime les analyses d’oeuvres littéraires, les critiques culture (littérature, ciné, séries), les fictions radiophoniques, les thématiques cocooning (slow life, lecture…), les mystères (paranormal, histoires vraies…), bref, tout ce qui peut m’évader au contraire des problématiques de notre société.
  • Je ne suis pas très fleur bleue ni romantique: dans les livres, je trouve souvent les romances trop cucul la praline, trop rapides, pas réalistes — si bien qu’elles ne me touchent pas. Cela ne veut pas dire en revanche que je ne sois pas sensible aux belles histoires d’amour, passionnées ou tragiques, du moment qu’on ne tombe pas dans quelque chose d’excessivement cliché, sentimental et poétique.
  • L’alimentation végétalienne, qui est de plus en plus promue dans le milieu green (à juste titre), ne convient pas à mon organisme (entre les oléagineux et les légumineuses que je ne digère pas du tout, les fibres de la moitié des légumes qui me font mal au ventre, le soja dont je ne peux pas abuser… on n’est pas sorti de l’auberge !) et en conséquence, elle ne m’attire pas — mon corps n’en a pas envie, parce que ce n’est pas ce dont il a besoin, tout simplement. Je reste au végétarisme !
  • Je ne suis pas du tout sensible aux méthodes pour augmenter la productivité, comme le Miracle Morning. Pire, elles ne m’intéressent aucunement: je produis déjà suffisamment comme ça ! Ma philosophie est toute autre: écouter mon corps, suivre mon propre rythme (et DORMIR le matin, autant que possible, parce que c’est essentiel à ma santé).
  • Je ne comprends pas le concept des burgers veggie ou vegan « healthy », à base de légumes et lentilles ou haricots, que l’on voit partout et dont tout le monde semble raffoler. J’aime manger sainement au quotidien, mais quand je veux un burger, c’est que j’ai envie de quelque chose de bien charnu, grassouillet, fondant, plein de fromage — gourmand, quoi ! C’est pour ça que les burgers au portobello restent mon option préférée absolue.
  • Je ne partage pas l’engouement incroyable qui existe autour d’Orgueil et Préjugés: j’ai l’impression d’être passée à côté de quelque chose, d’avoir manqué cette étincelle que tout le monde semble y voir. Pour moi, c’est une histoire légère façon chick lit, certes savoureusement écrite, mais qui manque cruellement de gravité, de profondeur, pour pouvoir me toucher. J’explique tout cela plus précisément par ici, pour info !
  • J’ai presque honte de ma fermeture d’esprit sur ce point-ci, mais je dois l’avouer en toute honnêteté: la majorité des pays du monde ne m’attire pas du tout. En fait, mon intérêt fonctionne par obsession — c’est tout ou rien. Les voyages qui me font rêver sont toujours très spécifiques et précis (en ce moment le Royaume-Uni dans son ensemble, l’Allemagne, les Ardennes belges, les pays scandinaves, la Mongolie, les caraïbes colombiennes, la côte ouest d’Amérique du Nord…), et le reste ne me fait ni chaud ni froid. Heureusement, ces passions viennent par phases, nourries par mes découvertes au hasard de la vie, donc elles changent avec le temps !
  • Je suis la seule personne que je connaisse à ne pas trop aimer les aliments croquants. De temps en temps, ça va très bien, mais en réalité j’ai toujours préféré le moelleux, le fondant, voire les textures légèrement élastiques et gélatineuses comme celle du nougat chinois, du tapioca ou des boules de coco ! Par exemple, je préfère la mie du pain plutôt que la croûte, les pêches plutôt que les pommes, le fromage à pâte molle au fromage à pâte dure… Au moins, je n’aurai pas de frustration si je deviens un vieux pruneau sans dents dans mon grand âge ! ;)

Et vous, avez-vous des goûts bizarres, ou contraires à l’opinion populaire ?
Partagez-vous certaines de mes opinions ci-dessus ?

***

Si le concept de cet article vous a plu, n’hésitez pas à le reprendre sur votre blog ou chaîne youtube en partageant à votre tour vos « unpopular opinions », je serais ravie de les découvrir ! De mon côté, a l’occasion, je pourrai éventuellement vous en partager d’autres dans un 2ème épisode :)

212 commentaires

  1. J’ai beaucoup aimé ton article !
    C’est vrai qu’il y a des choses qui peuvent paraître étonnante, mais au fond c’est ce qui fait de toi… toi ! Et je trouve ça plutôt chouette de s’affirmer !

    Je curieuse de voir un épisode 2 !

    Je n’ai pas de blog perso mais du coup, pour ma part y’a des petits trucs aussi que je n’aime pas mais que les autres aime :
    – Harry Potter : J’ai jamais aimé les livres, j’étais fan des films quand j’étais petite, mais maintenant … j’accroche plus du tout !
    – Je n’aime pas me maquiller et les produits de beauté (crème, masque ect…) : Je me maquille de temps en temps, pour les grandes occasions, je met de la crème aussi de temps (assez rarement), mais je ne suis vraiment pas attiré par ce genre de produit, j’ai l’impression que c’est plus néfaste qu’autre chose (même si ce sont des produits bio, éthique et tout)
    – Comme toi je n’ai pas accroché a Riverdale, ça m’a vite ennuyé !
    – Comme toi pour les burger ! Un bon truc bien gras c’est la vie !!
    – Comme toi (décidément nous avons des points commun hahaah !) je n’aime pas les destinations « paradisiaque » je ne supporte pas non plus la chaleur. Mes destinations de rêve ? L’Ecosse, l’Irlande, l’Islande, le Canada, La Suède, la Norvège, la Finlande, l’Allemagne, la Mongolie
    – Je déteste les chocolats chaud (je ne supporte pas trop le lait de vache)

    Par contre j’adore te suivre sur twitter et insta ! :D

  2. Je me retrouve complètement dans cet article, surtout sur deux points. 1) les séries ou films du moment, la plupart de ceux que tu as cité reste un grand mystère pour moi. Je ne comprends pas l’engouement qu’il y a autour. J’ai abandonné Game Of Throne au bout de 3 épisodes, le seul fait de regarder la bande annonce de Riverdale m’a suffit. 2) Les livres feel good !! Mon dieu que j’ai horreur de ça ! C’est plein de bon sentiment, la plupart des histoires sont cousues d’avance. Tout comme toi je comprends que ce genres de livre plaisent. Mais moi il m’agace profondément
    Bref, Excellent article ;)

  3. Comme je m’y attendais, j’ai adoré lire tes opinions impopulaires ! Merci de les avoir finalement publié !
    Et il y a plusieurs points sur lesquels je te rejoins, tu n’es pas la seule :
    – le luxe et le glamour me laisse également de marbre, mon rêve serait de vivre dans une maison de campagne en mode minimaliste et autonome.
    – je m’endors devant les films d’actions (au grand désespoir de mon mari qui adore ça).
    – la lavande est mon odeur préférée, car elle me rappelle la lessive de ma grand-mère
    – je n’ai pas beaucoup voyagé mais jusqu’à maintenant mes pays préférés sont le Canada et l’Allemagne et j’aimerais beaucoup visiter les pays scandinaves, l’Irlande et l’Écosse ! J’aime les paysages naturels, sauvages, venteux, la neige et la pluie.
    Après il y a des points sur lesquels je suis complètement opposée : j’adore le bleu, c’est ma couleur préférée je pense car elle me rappelle la mer, et j’ai un petit (gros) romantique.
    Mais comme tu le dis si bien, ce sont nos différences qui nous rendent uniques :-)

  4. Hello Victoria !

    Cet article est vraiment très intéressant et je trouve que tu es courageuse d’avouer ce genre de choses, surtout de manière publique. Bien que je fasse partie de « La masse » et qu’il y a beaucoup de choses que j’aime mais que tu n’aimes pas, il y a au contraire d’autres choses que je comprends parfaitement comme l’attrait des pays plus froids, le non désir d’enfant, les miracle morning, etc.

    Toutefois, une petite chose m’a chiffonnée. Je comprends que tu n’aies pas aimé « Orgueil et Préjugés », ça arrive à beaucoup de monde mais dire « Pour moi, c’est une histoire légère façon chick lit, certes savoureusement écrite, mais qui manque cruellement de gravité, de profondeur, pour pouvoir me toucher. » je trouve ça quand même un peu fort. Chacun a ses opinions et je respecte la tienne mais si je peux me permettre, j’aime énormément Jane Austen non pas parce qu’il s’agit de romance mais parce que malgré tout il s’agit d’une oeuvre féministe, véritable critique de la société de l’époque, remplie de cynisme déguisé. C’est une oeuvre assez complexe malgré la légèreté que l’on peut distinguer mais en cherchant plus loin on découvre une oeuvre riche et audacieuse pour son époque ! (et n’oublions pas qu’elle a largement influencé Virginia Woolf). Mais tout ça n’est que mon avis et j’avais envie de te le partager 😊 (j’espère n’avoir pas été trop virulente, je déteste ça)

    Je trouve ça vraiment sympa comme concept d’articles et je devrais sans doute me poser certaines questions quant à mes goûts, à savoir pourquoi je n’aime pas ceci ou cela.

    Encore une fois merci Victoria pour cet article qui donne à réfléchir 😊

    • Coucou Alice !

      Désolée de t’avoir froissée pour Orgueil et Préjugés. En grande amatrice de la littérature, des analyses littéraires etc… je suis plus que consciente des qualités de l’oeuvre de Jane Austen, notamment sur le côté sociologique et féministe. J’ai même suivi tout un podcast d’analyse d’Orgueil et Préjugés, que je peux te recommander — il est aussi sur youtube par ici: https://www.youtube.com/playlist?list=PLsmuMo-oPJ5kCL-7qXs3UguTSU6wRPWWY

      Donc crois-moi, je m’exprime en toute connaissance de cause !

      Toutefois je répète et j’assume ce que je dis ici, parce que ce n’est pas un jugement direct sur le roman mais une simple transcription de l’impression que j’aie eue. Je ne veux pas débattre maintenant sur ce sujet, mais pas non plus faire de concession parce que ce ne serait pas honnête: c’est vraiment mon ressenti après avoir lu le livre (et vu le film et la série), et je pense qu’il est aussi valable qu’un autre.

      Comme tu le vois, le mariage et les conventions sociales me passent complètement au-dessus, ce n’est pas du tout un thème qui m’intéresse. L’intrigue est quand même basée sur le simple fait de trouver un mari, une position, sur le fait de se créer des relations… Je sais bien que l’auteure en profite pour dépeindre les problèmes de son temps, mais le synopsis en lui-même reste léger et romantique, avec le fait de trouver l’amour et le mariage comme but ultime. Il y a des à côtés, qui rendent ce livre assez intelligent et très savoureux, mais dans le fond, ce genre d’intrigues sentimentales ne ME concerne pas et ne ME touche pas, donc je ne peux pas passer outre, c’est simplement ça :)

  5. Oh il est super ce billet! Du coup, je pense que j’en écrirais un sur mon blog, je me réserve ce petit plaisir pour les vacances de noël…
    Alors, comme toi, le sommeil m’est précieux et j’exècre le miracle morning! Et comme toi aussi la maternité ne m’attire pas du tout, et ça va même plus loin, c’est que vraiment, je ne comprends pas pourquoi les gens veulent s’engager dans cette galère ^^
    Et je remets mon grain de sel par rapport à Black Mirror et l’épisode san Junipiro que je ne peux que te conseiller, il n’a rien à voir avec les autres, c’est une très belle histoire, qui, je pense vraiment pourrait te plaire :)

  6. Coucou !
    Bon, j’attendais cet article avec impatience.
    Je ne peux pas répondre à tout, et je n’ai pas encore réfléchi à mes propres goûts bizarres. Mais j’en ai sans doute, puisqu’on se chamaille pas mal là-dessus avec mes plus proches amies.

    Tiens, par exemple, je ne suis absolument pas, mais pas du tout, attirée par les Etats-Unis. Dans mon entourage, tout le monde veut y aller en vacances, moi, ça ne me fait ni rêver, ni envie, même si, comme je m’émerveille facilement de tout, avec un bon guide je suis certaine que je pourrais trouver des choses plaisantes, notamment dans les grands espaces… Mais les villes, rien que l’idée me fait me sentir mal.

    Puisque tu en parles, l’un de mes penchants les plus impopulaires, et surtout dans notre cher milieu du blogging, c’est mon non végétarisme, et encore moins végétalisme. Je suis pour une agriculture raisonnée, pour un élevage raisonné, pour des conditions de vie et de mort convenables pour les animaux, mais je mange de la viande, je mange en fait de tout en essayant d’équilibrer au maximum les aliments. Raison pour laquelle j’aime autant glaner des recettes véganes que des recettes bouchères. ;)

    J’ai énormément aimé le nom de la rose, ce livre a été très important pour moi, m’a beaucoup marquée. Il y règne une ambiance assez authentique que j’ai beaucoup aimée. Donc, sur ce point, je te rejoins.
    Je ne peux pas dire que j’ai adoré la princesse de Clèves, par contre je peux dire que cette lecture a été très marquante pour moi, que j’ai aimé ce livre et que je le classe parmi les lectures vraiment importantes dans ma vie. En tout cas, ce n’est surtout pas un livre que je n’ai pas aimé ou que j’ai trouvé ennuyeux ou pénible à lire au contraire.
    Je te rejoins pas mal sur le luxe et le glamour. En tout cas complètement sur le luxe. Je ne suis absolument pas excitée
    par les grandes marques, les grands noms, les choses chères et luxueuses. Ca ne me fait absolument rien. Voire ça me met mal à l’aise et ça m’ennuie.
    Après, le glamour, ça dépend de ce qu’on appelle le glamour. J’ai un côté très romantiques et certaines choses qualifiées de glamour me plaisent beaucoup. Je dirais que j’aime le glamour et que je déteste le cucul. Même si j’imagine que la nuance est différente pour chacun…
    Concernant le désir d’enfant, ici on est très différentes. J’ai toujours su que je serais mère, pas parce que je veux un enfant comme on veut une voiture ou un sac à mains, mais parce que c’est dans mon corps, dans mon cœur, quelque chose de présent et de profondément ancré.
    L’annonce, encore toute récente, que je ne pourrais jamais avoir d’enfants, même avec tout un accompagnement médical, a été et sera sans doute le plus gros choc, la plus grande douleur et le plus gros deuil à faire de ma vie, j’y travaille…
    Mais de façon étonnante, les gens sont très surpris de ma tolérance à l’égard du discours de celles qui ne veulent pas d’enfants. Tu n’es pas la première que je croise, une proche collègue et amie est dans ce cas et j’adore parler de ça avec elle.
    Les gens y vont avec des pincettes, craignent toujours que ça me heurte ou me fasse du mal, mais je ne vois pas pourquoi. En tout cas ce n’est pas le cas. Pour moi on est chacune libre avec notre corps, nos émotions, nos désirs et nos ressentis et je comprends tout à fait que l’on puisse ne pas se sentir prête ou juste sentir que ce n’est pas ce qui nous convient.
    Bah oui, les gens qui choisissent de ne pas avoir d’enfants alors qu’ils peuvent en avoir n’y sont pour rien si moi j’ai choisir d’en avoir et que je ne peux pas.
    Non je suis plus en colère face à ceux qui en font à la pelle et s’en occupent moins bien que de leur téléphone ou de leur carrière… Ca oui je reconnais que ça me met en rogne et que j’ai envie de leur crier : donnez-les moi bordel…
    Mais je comprends totalement ce que tu écris à ce sujet.
    Née en Provence, ayant grandi en Provence, je suis une fan du parfum de la lavande, le vrai, l’authentique, pas l’artificiel, celui de la fleur que tu écrases entre les doigts ou celui de l’huile essentielle. Donc je ne peux que t’approuver totalement !
    Et en revanche, je suis à l’opposé de toi concernant le climat méditerrannéen. Le soleil est totalement vital pour moi. On vient de quitter Paris pour Montpellier, ça faisait quatre ans que j’étais à Paris, le changement a été radical et salvateur pour moi. Dans ma tête, dans mon corps, dans mon cœur, ce soleil en permanence, ce ciel bleu, même quand le froid est mordant, ça change tout. D’autant plus en cette période psychologiquement difficile pour moi, je pense que je me suis sauvé la vie. J’ai trop besoin de lumière et de soleil. Là je ne crois même pas que je peux parler de goûts, c’est de l’ordre du besoin.

    Pour finir, j’ai souri en lisant ce que tu as écrit sur le mariage, parce que tes propos sont très très identiques à ce que mon mari m’a dit avant notre mariage. Il m’a expliqué qu’il avait tardé à me demander en mariage exactement pour les raisons que tu cites : pour lui son amour n’a pas à être exposé publiquement, il déteste être le centre de l’attention, être mis en avant et l’idée de se marier était plus source d’angoisse que de joie.
    Il a fini par me demander en mariage d’abord parce qu’il savait que c’était important pour moi, et ensuite parce qu’il s’est dit qu’avec moi, ce serait différent et que je ferais ce qu’il faut pour que ce ne soit pas trop un stress pour lui.
    Moi, je détestele tape-à-l’oeil, mais en revanche, le mariage était important, pour cet engagement pris devant témoin, pour partager cette joie, parce que pour moi le bonheur ça ne se garde pas pour soi ça se fait rayonner tout autour de soi, et puis parce que je trouvais que notre amour, ça méritait d’être fêté dignement.
    Au final, on a fait notre mariage à notre idée, avec nos envies. On avait un peu peur que çane plaise pas à tout le monde, la messe de mariage était super longue parce que je voulais une messe et non une cérémonie (je suis chrétienne) et surtout qu’on voulait beaucoup de musique, ce sont tous nos amis musiciens qui ont joué tous les chants, dans la soirée il n’y a pratiquement pas eu de danses, parce qu’on déteste ça et qu’on n’y est pas à l’aise du tout, il y a surtout eu des chansons, des animations musicales…
    Il y a eu très peu de photos, parce que ce n’est pas trop notre délire non plus, et aucune photo organisée (les mariés et les témoins, les mariés et les cousins, les mariés et les frères et sœurs…)…
    Et au final, on a eu des dizaines de retours, même de gens qu’on craignait un peu, très très positifs, parce que tout le monde a senti d’abord qu’on était vraiment bien, ensuite que c’était authentique, et personne ne s’est ni ennuyé, ni n’a été perturbé,les gens se sentiaent bien et ça, c’est vraiment chouette.
    Bref, tout ça pour dire que mon mari et moi étions très différents sur le sujet, que tu n’es donc pas seule à penser ce que tu penses, et qu’on a quand même réussi à faire quelque chose qui nous a énormément plu à tous les deux, parce que le plus important, c’est que lui, il était complètement ravi, il en était étonné lui-même.

    Voilà voilà. J’ai adoré ton article, c’est tellement chouette, et de te découvrir un peu plus, et de se rendre compte à quel point on peut être parfois et si semblables et si différents.
    Tant que l’on s’écoute, se respecte et s’accepte tel que l’on est, c’est au contraire une incroyable richesse à mon sens de pouvoir découvrir une vision des choses différente de la nôtre.
    Merci !

  7. Bonjour,
    Et bien si, moi « Le Rivage des Syrtes », j’adore ;-), de même que toute l’oeuvre de Gracq ! Et il est vrai que je me suis souvent sentie seule dans mon adoration avant de lire l’article où vous en parliez…
    Partir en Mongolie était mon rêve depuis que j’avais vu « Urga » de Mikhailkov, rêve que j’ai pu réaliser pour mon plus grand bonheur il y a environ 15 ans. Du reste j’adore voyager, mais souvent vers des destinations qui laissent mes amis perplexes ( alors que pour moi elles sont motivées par l’imaginaire, le rêve et la littérature) : L’Iran, l’Ouzbékistan, la Roumanie, le Tibet …
    J’ai dû cheminer longtemps pour apprivoiser mon désir de maternité…
    Et pour finir, je suis très friande des sucreries moelleuses asiatiques : pudding de riz gluant, boules coco, mochis…
    Bonne journée !

  8. Article très intéressant ! Je me retrouve sur certains points. Notamment, j’ai quitté le Sud de la France et ses plages pour m’installer à Paris, parce que je ne supportais pas le climat (PERSONNE ne me comprend ahah).

  9. Bonjour Victoria,
    Je te rejoins complètement sur le mariage !
    Pour ma part, je n’ai pas du tout aimé le film « Amélie Poulain » et à part ma mère, je ne connais personne d’autre dans ce cas ;-)

  10. Cet article est génial, j’aime beaucoup le concept !

    Il y a pas mal de points que je partage avec toi :
    – Certaines séries et films populaires que je n’apprécie pas plus que ça : notamment Stranger Things ou Game of Thrones qui pour moi sont sympa mais ne méritent absolument pas tout le tapage autour… Je préfère souvent les séries plus confidentielles.
    – Le luxe et le glamour je te rejoins complètement ! Vivant à Reims, la ville du champagne, ce milieu est très présent ici et alors que tout le monde rêve de bosser à Moët ou à Pommery moi je me sens un peu seule ^^
    – La maternité et le mariage
    – La chaleur : je déteste avoir chaud et comme j’ai énormément de grains de beauté je dois être très vigilante là dessus. En même temps l’exposition au soleil étant dangereuse pour tout le monde, je ne comprendrais jamais l’obsession des gens pour le bronzage et le fait de s’exposer au soleil quitte à se mettre en danger :/ On avait d’ailleurs eu de drôles de réactions quand on a dit qu’on partait en vacances à Stockholm cet été.
    – Les livres feel good ont tendance à fortement m’agacer aussi. J’ai détesté les livres d’Agnès Ledig, de Virginie Grimaldi et de Raphaëlle Giordano alors que ce sont des bests sellers que tout le monde a l’air d’adorer :/ Et il y a aussi La vérité sur l’affaire Harry Quebert que je n’ai pas aimé mais on en avait déjà parlé sur le groupe du club de lecture ^^
    – Le miracle morning et de manière plus générale le développement personnel c’est, pour moi, la plus grosse arnaque du siècle. Des gens qui te font penser que tu vas aller mieux grâce à tes méthodes miracles alors qu’ils t’enjoignent juste à être toujours plus productif… J’adhère plus à la psychologie positive qui elle vise vraiment un mieux être et se base sur des études scientifiques.

    Par contre je suis très fan des burgers avec des galettes de haricots, pas du tout pour le côté healthy mais parce que j’adore le goût ! J’en fait aux haricots rouges/oignons/cumin qui se rapprochent du goût de la merguez et c’est vraiment délicieux ! J’aime aussi beaucoup mes galettes de pois chiches, qui en plus d’être très bonnes ont l’avantage de ne pas masquer le goût des autres aliments du burger.

    Et dans mes unpopular opinions il y a :
    – La frangipane (vive la galette à la pomme !)
    – L’alcool : je bois très peu et c’est souvent très mal compris. Je passe pour une rabat joie qui ne sait pas s’amuser alors que moi je vois plutôt l’inverse. Je trouve ça triste que certaines personnes n’envisagent pas de pouvoir s’amuser sans alcool…
    – La conduite : J’ai passé mon permis tard après l’avoir raté plusieurs fois. Ça fait un an et demi que je l’ai et je déteste toujours autant conduire, je prends les transports en commun dès que je peux. Les gens ont du mal à comprendre mais je trouve que les transports en commun sont bien plus reposants, plus écolo et j’ai l’impression de moins perdre mon temps car je peux faire autre chose pendant le trajet.
    – Les soirées avec du monde : team introvertie !

    Je t’ai écrit un roman, mais j’ai trouvé cet article vraiment très chouette :)

    • D’accord avec toi concernant l’alcool obligatoire pour s’amuser que je ne comprends pas du tout (alors que c’est limite le leitmotiv de mon copain :-() et les soirées avec du monde!

      Je n’ai jamais réussi à accrocher à GOT (j’ai regardé le début du 1er épisode, et puis c’est tout, et je n’ai pas l’impression de passer à côté de ma vie, merci lol

      Et je te rejoins complètement sur la chaleur (j’ai moi-même eu des problèmes à cause d’un de mes grains de beauté… mais j’aime malgré tout prendre le soleil de temps en temps).

  11. Ah j’adore ! Tout à fait d’accord avec toi pour Orgueil et Préjugés, les voyages et le mariage !!!

    Pour moi la où je me sens très en marge, c’est au niveau écologie. On vit sans faire déchet avec mon chéri depuis quelques années maintenant, on essaie de faire du mieux qu’on peux (comme pas mal de gens je pense) et pourtant j’ai l’impression de vivre dans une bulle quand on voit que rien de sérieux n’est mis en place par nos gouvernements, que tout est très lent, et que l’information à ce sujet circule trèèèès lentement alors qu’il y a quand même urgence. Voilà ça fait du bien d’exprimer ça ! Merci Victoria !

  12. J’aime énormément ton idée de chronique ! Ça nous permet d’en apprendre plus sur toi, et ça change :)

    Niveau fruits sec, j’aime que les cacahuètes.
    Ololo Game Oh Thrones me sort par les trous de nez … je déteste cette série, je ne comprends vraiment pas son succès, elle est grave sur-côté je trouve ! Riverdale pareil.
    Je ne suis pas attirée par le luxe non plus, ça me rend super mal à l’aise, rien que d’entrer dans la bijouterie Swarovski c’est impossible pour moi mdr. Puis, je me dis que des gens meurent encore de faim… alors aucun intérêt à toutes ces futilités.
    Alala la maternité me fait super peur aussi, ma meilleure amie vient d’accoucher et ça ne donne pas franchement envie les « à côté » du bébé ! Un bébé c’est super mimi, mais les responsabilités et les possibles complications pour la Maman ne sont pas tentant.
    Par contre, je rêve de me marier, mais pareil, je ne veux pas faire un truc de fou, juste mon amoureux et les personnes les plus proches pour boire un coup haha.
    Oh j’adore la cannelle ! Mais je ne pourrai pas en manger à foison.
    Beaucoup de pays ne me tentent pas non plus, et comme toi je n’aime pas forcément la mer et le soleil.

    Je pense que je vais reprendre ce concept, je l’ai beaucoup aimé, merci :)

  13. Bonjour Victoria,
    Je commente très peu mais là je suis heureuse de voir cet article car je me retrouve tellement dans ce que tu viens de dire.
    Bon ma couleur favorite est le bleu et je suis fan d’Orgueil et Préjugés. Pour ce qui est des romans on en a déjà parlé ensemble, on trouve toujours que nos goûts sont « bizarre ». Par contre pour les films et les séries c’est comme toi, j’ai souvent l’impression d’être à côté de la plaque alors il y en a certains que j’aime comme tout le monde mais d’autre qui m’ennuient profondément comme tout les films ou séries sur les tueurs en série qui me font plus peur qu’autre chose. Souvent les gens ont dû mal à comprendre que j’aime le froid et que je veux visiter des pays où la température est souvent basse comme l’Islande ou l’Écosse… Je ne supporte pas du tout la chaleur tout comme toi et les pays tropicaux très peu pour moi. Pareil pour tout les gouts du luxe et du glamour… Que je n’apprécie pas vraiment ce n’est pas dans mon état d’esprit, j’ai le même opinion que toi pour la maternité et les romans « feel good » qui ne m’intéresse pas du tout. Mais je suis pareil pour ce qui est du mariage petit comité et dans la nature si possible, je déteste être le centre de l’attention. Comme le Miracle Morning qui est pour moi un peu absurde car j’ai besoin de beaucoup de sommeil pour être productive.. Bref je voulais te dire et partager le fait que j’ai aussi souvent cette sensation de me sentir seule.
    C’est pour ça que quand je te lis je me sens moins seule et me retrouve beaucoup chez toi ! Comme je l’ai déjà dit tu es une vraie source d’inspiration et souvent ce qui te plait me plait ;)
    PS : J’aime la cannelle et Les Animaux Fantastique xD

  14. Je trouve ça vraiment chouette ta liste ! On a quelques « goûts bizarres » en commun. J’adore la lavande aussi, la rose un peu moins, sauf si c’est une vraie rose qui sent la framboise (et là je peux rester le nez dedans très longtemps).
    Luxe, princesses etc., idem, ça ne me fait pas rêver.
    Il y a plein de séries qui enthousiasment mes copines et qui ne me tentent pas du tout ou alors même quand j’ai essayé je n’ai pas accroché. Breaking Bad, Dexter, American Horor story, par exemple, je n’ai jamais regardé. J’ai vraiment du mal avec la violence et souvent les gens ne comprennent pas et me disent que c’est juste une fiction. J’aime bien Game of thrones, mais c’est trop dur pour moi et mon petit cœur tout mou et sensible. Je suis tellement dans l’empathie, que c’est une torture pour moi.
    J’aime aussi La Princesse de Clèves, les romans de Jules Verne… Mais aussi la SF ;)
    Le miracle morning, ce n’est pas pour moi non plus. Je ne suis pas satisfaite de ma productivité, mais je me couche déjà tôt (surtout pour mon mari couche tard), là à 20h je devrais être au lit pour avoir mon compte de sommeil !
    Mes burgers, même végane, sont pas vraiment healthy (même si je peux faire un burger de haricots parce que j’aime beaucoup les haricots rouges) et j’adore justement manger des kebabs, pizzas et autres street food quand je vais à Paris.
    Pour la maternité je révise un peu mon avis en ce moment, même si comme toi en connaissant tout ce que ça engendre ça m’angoisse un peu.
    Comme toi, je ne suis pas fan des destinations paradisiaques, j’aime les lieux verdoyants. Même dans le sud de la France l’été ma peau ne supporte pas le soleil, je suis obligée de rester enfermée, donc ça va aussi à mon corps d’aller en Bretagne, en Écosse, en Norvège…
    Par contre, fait attention, si tu passes sur mon blog un jour, je porte du bleu roi sur la photo !

    Quelques unpopular opinions (du moins avec mon entourage on va dire) :
    Je n’aime pas les romans policiers. Je m’ennuie. J’ai essayé différents styles pourtant…
    Je n’ai jamais aimé la mayonnaise. Ce qui fait que même la végane, je trouve ça vraiment pas bon.
    Je ne me maquille quasiment jamais et je ne fais pas vraiment attention à mon style vestimentaire.
    Je suis très intolérante au football. Là-dessus, je ne suis pas du tout ouverte d’esprit. Je ne comprends vraiment pas cet engouement (ni pour les Jo d’ailleurs). Je peux être assez moqueuse sur ce sujet.
    Et sûrement plein d’autres qui m’échappent à cet instant.

  15. Avoir des goûts bizarres ? Est-ce que ça se peut ? Je veux dire, on est tous différents du coup on est tous le bizarre de quelqu’un. Je préfère me dire que mes différences font de moi quelqu’un d’unique.

    – Je n’aime pas les USA, alors que mes pôtes rêvent tous d’y aller.
    – J’aime les galets quand les autres veulent du sable.
    – J’aime la pop-culture en BD mais je ne lis quasiment que de la littérature classique en romans (loin de la fantasy & de la SF)

    Je te rends l’antenne parce que je pourrais aussi faire une belle liste je pense. Tu me donnes même envie de la faire cette liste.
    Merci et reste ainsi !

    Bisous, Julia

  16. Bonjour Victoria et merci pour cet article positif sur la différence. Cela fait du bien à lire. Tant je me disais « moi aussi je déteste ça » Et tantôt « oh non moi ça me plait.
    Mais l’essentiel est que cela permet de découvrir d’autres choses et de lire un autre point de vue et type de personnalité.
    Par exemple contrairement à bcp je déteste la cannelle, mais aussi l’aneth. Je n’apprécie pas vraiment le curry qui est sans doute une des épices préférée des gens. Moi je suis plutôt cumin.
    Et surtout , je n’arrive pas à aimer les champignon. La texture me dégoute. J’arrive à en manger 1 ou 2 fois par an mais jamais en grande quantité ni de façon régulière. Mais plus grande source de frissons culinaires est de penser àune omelette aux champignons. J en ai froid dans le dos…
    Je suis toute petite et pourtant je n aime pas les talons. Certes c’est joli mais comment courir après le bus?
    Je déteste la voix du chanteur des red hot chili peppers alors que c’est un groupe que bcp apprécient.
    J’ai essayé de devenir végétarienne mais mon SII me limite et donc j’ai décidé de revenir à une consolation raisonnée.
    Bref plein de petites et grandes différences. Qui font la richesses des personnalités et des échanges.
    Merci pour ce super article ! 💖

  17. Victoria, merci pour ton article, moi j’ai pleuré le jour où Julien Gracq est mort et j’ai son oeuvre en pléiade !
    bisous

    • Oh génial ! Avoir Julien Gracq en Pléiade, c’est mon rêve ! Je l’ai mis dans ma wishlist de Noël ou d’anniversaire à quelques reprises mais on dirait que ça n’a pas vraiment inspiré mes proches haha ! Je me l’offrirai à l’occasion :)

      Et je me souviens aussi très bien du jour de sa mort. Mes parents m’ont gardé les journaux qui en parlaient, en souvenir.

  18. Je vais écrire ici, sinon je n’aurais pas assez de place sur Twitter. ;)
     
    My unpopular opinions:
     
    – j’aime la coriandre,
    – je n’ai jamais vu Titanic et je ne compte pas le regarder parce que… ça ne m’intéresse pas (pas l’histoire, hein, CE film),
    – je ne rêve pas d’aller aux USA,
    – je ne veux PAS d’enfants (et non, ça ne changera pas même si, OUI, je suis jeune),
    – le mariage ? seulement si c’est intéressant pour les impôts (le romantisme, haha),
    – le luxe ? l’argent ? non, ça me ferait paniquer,
    – j’adore voyager aux mêmes endroits, plusieurs fois, … apparemment, je reste un mystère pour beaucoup de gens qui ne comprennent pas pourquoi je fais ça (ah.),
    – comme toi, je ne supporte pas la chaleur, je la DÉTESTE même,
    – je DÉTESTE Noel depuis toute petite, et je ne le fête pas, JAMAIS,
    – …
     
    Voilà, une petite liste non exhaustive de mes opinions non-populaires, haha !
     
    xxx

  19. Hihi je partage pas mal de chose mais surtout : MOI AUSSI JE N’AIME PAS LES ALIMENTS CROQUANTS ! C’est marrant parce qu’effectivement les gens ne comprennent pas trop mais nous ne sommes pas seul alors hahaha :)

  20. On a pas mal de points communs comme les enfants ,le mariage , les pays chaud , orgueil et préjugé ^^ sinon je déteste la crème pour le corps , je digère mal le quinoa , jai une passion pour les livres sur la 2 nde guerre mondiale et jaime les histoires d’amour tragique .. plus jeune le luxe m’attirait mnt je serai du genre à revendre un sac Chanel si j’en gagnais un pour voyager ..

    • Je n’y avais pas pensé mais je plussoie ! Je ne le déteste pas mais c’est un jour comme un autre. Et surtout, je me sens obligée de veiller tard (sinon je passe pour la rabat-joie) et du coup, ma journée du lendemain est gâchée car je suis complètement décalée :/

  21. Tu n’aura pas tardé à sortir l’article !! Et bizarrement je te rejoins sur pas mal de points même si elles sont sensées être unpopular genre la lavande, j’adore, les burgers veggie pas healthy aussi (ça m’a fait rire d’ailleurs car j’avais posé une recette sur mon blog et on m’avait justement dit qu’elle n’était pas trop healthy ! ^^) .

  22. Enfin quelqu’un qui pense comme moi pour le mariage ! J’avais l’impression d’être la seule avant de lire ton article. Je déteste aussi être au centre de l’attention et si un jour je me marie, ce sera vraiment en petit comité avec la famille proche et éventuellement 1-2 amis très proches. Plus il y a de monde et moins je serai à l’aise, c’est sûr ! Super article en tous cas, ça change de ce qu’on voit d’habitude et ça fait du bien :)

  23. Merci de partager cette liste, j’avais hâte de la lire et espère qu’il y aura une suite :)
    Je me retrouve sur certains points, notamment les voyages. J’aime voyager, il y a des pays qui me diraient bien mais je ne ressens pas d’urgence. Et j’ai surtout cette tendance à penser « pourquoi aller dans ce pays quand je pourrai aller au Japon ? ». Je ne me lasse pas de ce pays et de le visiter, je n’y ai pas encore assez vu de choses.
    Je n’aime pas non plus les climats chauds, les îles paradisiaques et tout sauf… les îles d’Okinawa. C’est au Japon, donc ça passe.
    Je ne suis pas très boisson. J’aime bien boire du thé mais je n’y penserai pas de moi-même. Aller dans des bars n’est pas mon truc. Ca m’embête de payer pour une boisson alors qu’un verre d’eau me contente amplement. Je pourrais d’ailleurs ne boire que de l’eau jusqu’à la fin de mes jours.
    Je suis pesco-végétarienne et je n’ai pas envie de remplacer la viande par des steak de tofu ou de je ne sais quoi. J’aime pas, je trouve ça sec ou c’est moi qui sait pas les cuire. J’ai essayé mais j’ai jeté l’éponge.

    Et pour finir la cérémonie laïque (ahah) ! J’ai l’impression que les personnes qui se marient en font toute une et j’y arrive pas. Je me marie l’année prochaine et ça ne me parle pas du tout. Je ne m’y retrouve pas avec les déclarations, les symboles, d’être au centre de l’attention pendant 1 heure et co… (et je trouve ça un peu trop romantique)

  24. Très bonne idée d’article : décomplexant, une pointe d’humour et une honnêteté agréable, notamment concernant la mode « healthy » même pour les burger ou la maternité… perso j’ai 3 enfants à 30 ans, donc autant dire que je suis dans l’autre catégorie, mais je peux comprendre les réticences des gens. C’est vrai que cela demande une énergie folle et je concois tout à fait que ce désir ne vienne pas tout de suite voire pas du tout.

    Moi, mon opinion impopulaire ne va pas te plaire… je n’adhère pas du tout, mais alors pas du tout aux romans fantastiques actuels, les polars noirs ou les bouquins « young adults » (le monsieur du marketing a trouvé que c’était plus vendeur qu’ « adolescents » je suppose). Pour moi c’est de la cheap littérature faite pour vendre en masse sans réelle valeur esthétique ou recherche stylistique (souvent clichée). J’ai conscience que c’est cuistre de parler ainsi et que ça fait pontifiant, mais en tant que prof de Français, je n’en peux plus de trouver ces livres cités dans les copies alors que ça n’est pas bon. Peut-être du divertissmenent, bien plus noble que d’autres, je suis d’accord, mais quand même… pas de quoi se pâmer comme c’est souvent le cas dans les blogs sur le sujet. Ca me fait mal de voir disparaître l’intérêt des gens pour la qualité littéraire, avec un style précis, recherché, un beau langage, etc au profit d’une culture de masse qui n’est composée que d’une occurence des 100 mots les plus utilisés, afin d’être sûr que le public le comprenne. Je sais, je mets tout dans le même panier et certains sont moins mauvais que ça, mais tout de même, quel soulagement quand je t’ai vu commencer à publier sur de bons livres et même sur des classiques.

    Voilà, une opinion bien cachée, car on me tomberait dessus pour « mépris du lecteur type » et cuistrerie, d’autant j’encourage mes élèves et n’importe qui à lire, c’est un fait… mais j’aimerais que les ges varient leurs lectures. Je comprends que l’on aime se vider la tête devant un livre divertissant, mais pour moi cela ne doit pas être mis plus en avant qu’un téléfilm M6 de milieu d’après-midi. Ca fait du bien de temps en temps, mais on ne l’avoue pas forcément à voix haute.

    Donc, je suis dans la catégorie des gens qui boivent leur petit lait avec du Gracq, du Madame de La Fayette et autres. Finalement, ce qui me fait rire (jaune) c’est qu’aujourd’hui on considère comme une opinion inavouable de lire de la bonne littérature (ce que tu fais) et comme quelque chose de tout à fait normal de s’extasier devant un roman-de-gare-pour-premier-jour-de-vacances-après-un-burn-out.

  25. Ce post est bien sympathique !
    C’est marrant car je me reconnais dans certains points, et d’autres pas du tout.

    Comme toi, d’une certaines manières, je ne suis pas attirées par tout ce qui est roman/films d’action, les romances, les séries et films à la mode (je déteste les comics et leurs adaptations), etc. Je me passionne souvent pour des séries, des auteurs, des groupes de musiques et je ne trouve que très rarement des gens avec qui les partager.

    Le rivage des Syrtes fait parti des livres que je dois lire car j’avais été bouleversée par une extrait que j’avais étudié, et j’ai lu le Chateau d’Argol que j’avais adoré ! Et le Nom de la rose doit être un des livres que je préfère (mais je ne suis pas très objective avec Umberto Eco).

    Je suis très attirée par les pays asiatiques (Asie et Asie centrale) et par l’Italie (histoire personnelle) par contre je me désintéresse complètement du continent américain du nord au sud. J’aime la chaleur et les pays méditerranéen, mais je ne m’intéresse pas aux pays tropicaux. Je vois d’ailleurs que peu l’intérêt pour les vacances pieds dans le sable blanc et cocotiers.

    En tout cas ce concept d’article est bien sympa, c’est un défouloir intéressant, et lire aussi les réactions est très intéressants !

  26. Ahah, j’ai tellement ri en lisant « le vieux pruneau sans dents »! Merci :D

    Je ne trouve pas tes goûts ou dé-goûts, si bizarre, rassure toi!

    Oh, juste un truc sur Riverdale : pareil que toi, j’étais au bout du rouleau avec leurs clichés et l’improbabilité des situations. Puis j’ai découvert qu’il s’agissait en fait de l’adaptation d’un comic. Et je trouve que les personnages et l’intrigue, si on y colle ce calque « comic book américain » (sous réserve d’aimer ça hein, ce qui n’est pas trop mon cas), prennent tout leur sens!

    Bisous Victoria!

  27. Très sympa cet article, c’est vraiment décomplexant (ça existe ce mot ??) de voir qu’on a tous nos bizarreries et que finalement on est tous pareils, bizarre à notre manière !

    Je partage tellement de tes « bizarreries », je me retrouve totalement dans cet article !!
    Il m’a fallu très longtemps (et de nombreuses séances de psy !) pour accepter de ne pas être « comme tout le monde » (ou comme je pensais que tout le monde était), et aimer ce que je suis moi, sans me dire que je devrais être plus comme ceci ou moins comme cela

    Mes goûts bizarres:
    Ceux que je partage avec toi:
    – Je n’aime pas du tout le bleu
    – J’adore lire
    – Je n’ai pas franchement accroché non plus à game of thrones, et la plupart des séries très à la mode ne m’attirent pas du tout
    – Je déteste la cannelle #teamvanille
    – Je ne suis pas du tout du matin et le miracle morning est tout simplement impossible pour moi !
    – Je ne suis pas du tout attirée par les pays asiatiques, et pas franchement par les pays africains, pourtant j’adore voyager et plein d’autres d’endroits me font rêver !

    Et quelques autres en bonus:
    – Je ne sors presque jamais, il m’arrive très régulièrement de rester chez moi tout le week-end sans voir personne, et de dormir des dizaines et des dizaines d’heures
    – Je n’écoute JAMAIS de musique, la musique ne me fait ni chaud ni froid
    – J’ai des problèmes de santé qui font que depuis toute petite, je ne mange quasiment que des féculents et des yaourts. Depuis six ans, je me bats pour élargir mon alimentation, et je travaille beaucoup pour réussir à intégrer la viande (poulet, jambon…) du coup les mouvements vegan et végétarien ne sont pas du tout pour moi !

    Merci pour cet article !

  28. Ah tiens, je ne vais pas te donner mes unpopular opinions mais simplement, deux questions :

    – as-tu lu Le lys dans la vallée, de Balzac ? Je m’y étais mise à la suite d’un podcast portant sur l’Education sentimentale de Flaubert (qui est une réponse audit Lys dans la vallée). C’est assez descriptif, Balzac s’attarde sur des éléments (la nature, les champs, le château…). Surtout, il est un peu « compliqué » d’accès car écrit sous la forme d’une très longue lettre, avec peu de retours à la ligne ou autres choses aérant le texte.
    A la lecture, je me disais « oh, mais c’est un peu chiant », avant de me rendre compte que j’y ai pensé pendant des jours après l’avoir refermé.
    Et dans la littérature descriptive, je trouve que Stendhal se débrouille pas mal non plus.

    – sur la photo qui illustre l’article, ton pull me plaît beaucoup ? Te souviens-tu de sa provenance ? Merci beaucoup :)

    • Coucou Clémence !

      Ouiii j’ai lu Le Lys dans la Vallée quand j’étais au lycée (mais en lecture personnelle) et j’ai adoré. C’est mon Balzac préféré.

      Mon pull est un pull irlandais vintage trouvé sur Etsy ! J’avais mis quelques modèles similaires dans cet article mais je suppose qu’ils ne sont plus disponibles depuis. Cela dit, les boutiques en question en ont peut-être d’autres !

  29. Je me retrouve dans tellement de points, mais surtout je suis là pour te dire que je voue un amour inconditionnel à Julien Gracq, son écriture est comme une mélodie, de la poésie pour moi, je ne me lasserai jamais de ses écrits tellement j’aime sa façon d’écrire. <3

  30. Coucou Victoria !

    Ton article est vraiment sympathique. J’aime tellement ta sincérité et ce ton.

    Sans y réfléchir, je n’ai pas vraiment le sentiment d’avoir des avis différents de la masse mais si on te demandé à mon conjoint, je suis sure que lui trouverai !

    Je vais juste rebondir juste le thème de la maternité car je ne sais pas si tu te souviens mais nous en avons parlé brièvement sur Twitter.
    Comme je le disais et et pense toujours actuellement chacun doit faire comme il le sent ! Je n’avais pas envie spécialement de bébé avant mes 27/28 ans et c’est arrivé d’un coup par mon conjoint.
    De toutes façons les gens ne sont jamais satisfaits des choix des uns et des autres et nous sommes toujours dans le jugement permanent même si de ce côté je m’éduque vraiment.

    Il n’y a pas de règles, pour l’histoire personnelle, hier j’ai acheté un jouet de « fille » à mon fils car il trouve la publicité mignonne et l’étiquette des genres je m’en fiche vraiment. Et la femme en rayon me sors gentiment : « Elle va être ravie votre fille ! » Je lui explique que c’est pour mon fils et là son sourire c’est effacé. Je n’ai pas cherché à débattre mais les opinions inculquées depuis des décennies auront toujours la vie dure.

    Désolé pour le pavé et ma vie qui te semblera sans doute ennuyante.

    Bisous, j’adore te lire et échanger avec toi sur Twitter.

  31. Hello Victoria,
    J’ai beaucoup aimé cet article et même si je commente pas souvent je te suis toujours depuis (le début je dirai ? à l’époque ou j’ai crée mon blog).
    Tu retranscrit un côté véritable sans chichi et fioriture c’es vraiment ce que j’apprécie chez toi.
    Alors pour l’article il y a des points sur lesquels je te rejoins : par exemple les graines en tout genre ne correspondent pas avec ma digestion, encore hier j’ai mangé quelques noix de cajous et je sens que c’est pas le top. Dernier test ! Même chose pour tout ce qui est légumineuses ou bien légumes crucifères. Les brocolis et les choux sont à consommer avec parcimonie sinon mes intestins se rebellent.
    Pour ce qui est des burger, je te rejoins complètement chez une nourriture avec 80 % de légumes et produits frais cuisinés alors un burger reste un burger. D’ailleurs, je compte en faire demain soir et je cuisine toujours ta recette de portobello :D
    Une chose qui fait que je suis différente c’est que je n’ai jamais compris cette mode snapchat, instagram story etc… Je me suis lassée avec le temps des réseaux sociaux et de la partie malsaine qu’ils représentent. Je suis fort consciente qu’ils ont une partie très attractive en terme d’information, de renseignement etc mais je m’en suis lassée pour complètement me détacher puisque je n’ai plus de compte instagram / twitter
    Pour le mariage, je rejoins à 100 % ton point de vue, je vais me marier bientôt et c’est un mariage sans aucune préparation avec mes amis proches et ma famille, juste un petit diner sans robe de mariée ni costume .. Certaines personnes ne comprennent pas, mais comme toi j’ai toujours détesté être au centre de l’attention et au delà de ça je trouve que ça ne me correspond pas et je ne souhaite pas investir de l’argent dans cela. Par contre, je partirai volontiers en voyage !

    Pour finir, je voulais te dire que j’ai testé ce weekend tes sablés au chocolat et que dire, nous avons adoré! Je vais essayer d’adapter une recette de biscotti qui sont mes biscuits préférés en healthy craving ce weekend !

    Belle journée à toi et encore merci pour ton authenticité.
    Une bise (très fraiche) du Canada

  32. Coucou Jolie Victoria

    Ohlala ton article m’a fait rire ! J’en ai assez aussi de passer pour la grognon de service qui n’aime pas ci ou ça…
    Qui plus est, maintenant je le dis fièrement, je suis introvertie ! (yahhhh)

    – Du coup, qu’on me dise mais non voyons, tu n’es pas introvertie, tu es normale, n’importe quoi. Comme si c’était une tare..!

    – Les chambres trop chauffées. J’aime que cette pièce soit fraîche pour me mettre sous une énoooorme couverture, et collé à mon mari.

    – Je déteste les questions indiscrètes directes, ça me met mal alaise ( de la part de personnes que je connais très peu, de mes amies aucun problème évidemment)

    – Je n’aime pas cette tendance à montrer les femmes en warrior ou en badass, à mon sens chaque femme à ses forces et faiblesses c’est justement ce qui nous fait telle que nous sommes.

    -Je n’aime le sud, la Provence exactement ou je vis depuis un peu plus d’une année. C’est une belle région certes, mais ce n’est pas chez moi. Ma champagne natale me manque. Ici Noel c’est incroyablement anodin… Il fait trop chaud en été ( je suis irritable quand j’ai trop chaud), les gens parlent trop fort ( je ne fais pas une généralité que personne ne m’attaque) et je trouve que les gens sont un peu  » rentre dedans » et il faut boire du rosé tout le temps, moi qui aime le bon vin blanc ou rouge… To bad!

    – J’ai en horreur que les choses que j’aime deviennent à la mode ( exemple le grand retour du vert que j’aime a la folie depuis toujours)

    – je suis littéralement terrorisé par l’accouchement, surement car je me suis trop documenté… Même si je n’en veux pas dans l’immédiat, je préférerais qu’on me remette le bébé directement….

    – Il y a une quantité de film dont je suis complètement passé a coté.. Genre 7 ans au Tibet que j’ai regardé pour faire plaisir à mon mari, un ennui mortel pour moi! Ou Madmen… l’esthétique est fou mais alors l’histoire…

    – Les salades de fruits, c’est mon cauchemar des repas de famille… Je ne comprend pas l’intérêt. Trop sucré, des fruits qui ne vont pas ensemble…

    – les ruées aux achats de nouveaux iPhone ou Samsung ou les enceintes à la mode. L’envie d’avoir les derniers trucs à la mode. Le concept mouton ne me va guère. Dépenser 800 euros dans un portable m’est inconcevable. (pourquoooooooooi les gars ?)

    – J’aime tenir ma maison propre, ou du moins je déteste qu’elle ne soit pas propre et rangée ( merci maman, ta maniaquerie m’a atteint !!) et au yeux des copains je suis Monica Geller alors que pour moi c’est du bon sens….Du genre  » retirez vos chaussures sur le tapis, utilisiez des sous verres et serviettes en tissus ». Oui oui.

    – Il me semblait depuis toujours que j’étais seule à aimer l’automne et l’hiver, le froid et les bonnets. Même si je ne semble plus seule :)

    -Je ne comprend pas l’amour pour les baskets, je trouve ca tellement moche !!! J’en ai une seule paire et je les trouves toujours aussi laides mais fort confortables !

    – Les gens qui n’aiment pas les animaux me mettent mal alaise. Surement car depuis toujours, mon père me disait  » Quand on n’aime pas les animaux, on n’aime pas les gens ».

    Voila je pense avoir fait un peu le tour…. Ca donne un peu l’impression qu’on est un peu horribles et grumpy je trouve… Hhhahaha

    Je t’embrasse
    Amandine K

  33. Hello Victoria,

    Chacun ses petits travers ou bonheur ahah personnellement je me sens aussi bizarre quand je dit que je déteste au plus haut point les films de noël ( c’est tous les mêmes ), que je n’aime pas allez a des concerts et être collé a d’autres gens inconnu 😂 que j’aime manger mes tartines grilles avec du sel mais que je n’aime pas le beurrr salé. Que j’aime faire les boutiques sans rien acheter et que les films au cinéma sont trop trop long pour moi 😉

  34. Haha! Ton article ma fait beaucoup rire. Merci! C’est vrai que tu es bizarre👽 (je rigole biensûr: nous le sommes toutes et c’est ce qui fait notre charme 😏)
    Moi je suis une grande- énorme!!!!- fan de chick litt’. Personne ne me comprend!!! 😩Personne ne semble partager ce goût (mais qui donc a acheté les millions d’exemplairese de « Fifty shades… »??) Pire! On me reproche cette petite particularité (« Mais enfin?! Tu ne peux pas lire et aimer ça! T’as un bac+8 quand même! »). Et alors? J’assume: je lis de la chick litt, c’est débile et j’adore!!!! So what? 😆
    Ah et je déteste les mandarines. Tout le monde trouve que « ça sent troooop bon!! » Moi ça me donne des hauts le coeur 😵

  35. Ton article Victoria m’a fait énormément sourire!

    J’ai lu The Catcher in the Rye de J. D. Salinger car ce livre est une révélation pour une majorité de personnes mais soit je n’ai absolument rien compris soit ce livre est vraiment chiant. Je me suis ennuyée du début à la fin. Bon je l’ai fini car je ne peux commencer un livre sans le terminer mais quelle perte de temps!
    J’ai aussi ce ressenti avec les bébés, la grossesse. Lorsqu’on regarde la sélection Hellocoton, beaucoup d’articles sont liés à ces deux événements et ça me passe au dessus. Jusqu’à ne pas suivre certaines personnes sur Instagram pour que mon feed ne soit pas bombarder de photos de bébé. Et quand ma collègue me montre des photos de bébé sur Insta en faisant des « oh, ah » je ne sais jamais quoi répondre haha

    C’est marrant comme certains de nos goûts peuvent être vraiment en opposition avec l’avis général. Mais ça fait qu’on est nous je suppose :D

  36. Salut Victoria,

    Je me reconnais dans pas mal de points que tu cites ! J’ai aussi souvent l’impression de me sentir « en décalage » avec la majorité des gens. Merci d’avoir partager cela. D’ailleurs, j’ai tendance à suivre les blogueuses qui partagent les mêmes valeurs que moi, et c’est sans doute pour ça que je te suis depuis longtemps ! Je trouve dans ton blog les conseils qui correspondent à la façon dont je souhaite mener ma vie, c’est à dire simplement au niveau du matériel mais avec des valeurs et des expériences fortes. Merci !

  37. Génial ton article merci !
    Ça peut paraître anecdotique mais as tu déjà essayé de faire tremper tes oléagineux dans de l’eau ? Ça les rend plus digestes et moins pâteux, ils sont bien meilleurs ainsi :)
    Bonne soirée et merci pour tes articles qui sont ma pause lecture tant attendue dans ma préparation à l’agrégation de lettres :)
    Clémence

  38. Vu le nombre de commentaires, effectivement, tu dois te sentir moins seule! ;-)
    L’an dernier, je me suis bêtement laissée influencer par l’engouement général autour du roman « L’amie prodigieuse » (quel bête titre!) d’Elena Ferrante. Hé bien, je n’aurais pas du! Ce livre m’a profondément ennuyée, je ne lui ai trouvé aucun intérêt, je suis totalement passée à côté. Mais, visiblement, je suis la seule à penser ça sur Instagram, à tel point que je n’ose pas le mentionner! Merci de m’offrir l’occasion de le faire! Ha ha!
    Sinon, je n’aime pas les fêtes de fin d’année et à peu près tout ce qui s’y rapporte. Et ça, ça passe moins bien.

    • Camille / Alacroiseedeslivres Répondre

      Ahah, si, moi je l’ai bien aimé mais sans plus, je peux parfaitement comprendre que l’on ne l’ai pas apprécié ! Et il y a quelques avis sur Insta encore plus frileux voire négatifs sur L’amie prodigieuse ; ils sont peu nombreux mais il existent :p

  39. super idée d’article =)
    un moyen sympa d’en apprendre plus sur toi comme pour moi c’est le premier de tes articles que je lis ça m’as donné envie d’en lire d’autres !

  40. Léna devauchelle Répondre

    J’aime énormément lire tes articles et te découvrir à travers ces j’aime / je n’aime pas était très sympa !! Tu évoques des sujets intéressants et ton écriture est très agréable, merci pour ce partage :) !!!!!

  41. Bonjour ! J’aime bien ta liste parce que les goûts et les couleurs…. Bref, j’ai une question, quels sont les.podcasts que tu écoutes alors? Merci beaucoup !

    • Coucou Julie ! J’ai fait un article à ce sujet il y a quelques mois, je te remets le lien ici. Sinon j’en parle tous les mois dans mes favoris lifestyle, que tu retrouveras sur cette page. Et je continuerai à partager mes découvertes au fur et à mesure, ou dans une deuxième sélection de mes podcasts préférés, promis !

  42. Je te rejoins sur le luxe et le glamour et la cannelle (épice envoyée par Satan !)
    Par contre le croquant c’est la vie :D

  43. Je me reconnais tellement en ce qui concerne le mariage! L’idée même d’être le centre de l’attention m’angoisse profondément. C’est vraiment la journée du mariage qui me donne des frissons. Je n’ai contre le mariage en lui-même pourtant (sans pour autant m’y intéresser spécialement) mais j’ai vraiment beaucoup de mal avec le jour J, c’est plus fort que moi.

    • C’est exactement ce que je ressens ! Le mariage, je m’en fiche un peu, ce n’est pas ma passion mais je n’ai rien contre et je pourrais tout à fait l’envisager dans ma vie. Mais alors le jour J tel qu’on l’imagine, en étant la reine de la journée, quelle angoisse !

  44. Les voyages qui te font rêver… Les Ardennes Belges?!!! Tout d’abord, c’est magnifique que tu l’aies écrit au pluriel et je t’en remercie. Ensuite, tu es probablement la seule que j’ai entendue dire ça. Remarque, il y a pas mal de Néerlandais là-bas, est-ce que ça vient de ça? :) Enfin, je suis née et ai grandit dans les Ardennes Belges. Je ne peux que te conseiller d’y aller. Lorsque que je rends visite à mes parents, je me sens en vacances et reposée, loin de tout (ils habitent à côté de Florenville).
    Bref, n’hésite pas à me demander si tu ne sais pas où aller en Ardennes Belge, j’ai plein d’iées :D

    Sur ce, je vais aller manger un biscuit à la cannelle ;)

    PS: Super article, ça me donne envie de réfléchir à mes goûts « bizarres » :)

    • Hahah ! C’est vrai que ce n’est pas très commun, sans doute !

      En fait je suis attirée par cette région depuis à peu près un an, parce que ma grande-tante (qui est Belge, comme toute ma famille maternelle) m’en a parlé. J’ai aussi lu un roman de Julien Gracq, justement, qui s’y déroule, du moins à la frontière, et vu récemment ma copine Laëtitia du blog Eleusis & Mégara y passer un week-end en forêt !

      Je serais vraiment ravie que tu me recommandes un ou deux coins, si tu en as l’occasion, car nous pensons y passer un week-end cet hiver. Quels sont les plus jolis endroits à voir ? J’aime la nature, la forêt, les endroits chaleureux, les petites villes mignonnes… et j’ai envie de calme ! :) Un grand merci !

      • Je vais y réfléchir et en parlerai avec mes parents lors du « Skype hebdomadaire » pour voir ce qui est idéal pour l’hiver. Donc dans une semaine, je reviendrai avec quelques idées :)

  45. Hahaha je te rejoins totalement sur les fruits secs, le luxe, la canelle (🤢) et les aliments croquants !! La mie de pain c’est la vie 😆

  46. Bonjour Victoria,

    Première fois que je t’ecris un commentaire et pourtant cela fait un moment que je te suis et te lis avec plaisir ! Ce n’a pourtant pas été l’envie qui manquait mais je n’ai jamais vraiment senti ce besoin de le faire n’ayant pas grand chose à apporter de constructif, je suis plutôt une lectrice de l’ombre ;).

    Mais cette fois ci je ne peux pas m’en empêcher simplement parce que je suis très surprise. Te lisant régulièrement et étant d’ailleurs la seule « blogueuse » que je lis de maniere régulière je m’attendais à beaucoup plus de points communs. Ce n’est pas un hasard si je te lis mais parce que je me retrouve dans beaucoup de tes articles qui suivent un peu l’evolution de mes questionnements/envies/besoins et ai cette impression d’etre « Sur la même longueur d’ondes » en général.

    En fait concernant cet article et ma surprise, c’est parce que je me retrouve dans certains points mais pas vraiment sur des sujets qui ont pour moi tellement d’importance alors que au contraire ceux pour lesquels je ne te rejoins pas sont très clairs pour moi (bien qu’avec des nuances tout de même mais bon…).

    Tout ça pour dire, c’est très bien, nous avons tous des goûts différents et c’est ça qui est beau :). Je te rejoins tout à fait sur cette impression d’avoir l’impression d’avoir des goûts / opinions complètement à côté de ceux de mon entourage en général. Mais surprise que le point commun s’arrete là :).

    Très intéressant comme article :). Merci beaucoup !

    • Coucou Melodie, mille mercis d’avoir pris le temps de me laisser un petit mot !

      C’est intéressant que tu sois si surprise, ça veut dire que peut-être l’impression que donne mon blog n’est pas représentative de l’ensemble de ma personnalité ? C’est tout à fait possible et normal, cela dit, puisque je ne m’y exprime pas sur tous les sujets.

      J’avais quand même l’impression que beaucoup de ces points pouvaient transparaître dans mes publications — comme mes goûts littéraires, ciné ou podcasts, mon introversion et mes goûts simples, le fait que je n’aime pas trop les conventions sociales, ou la maternité ne soit pas du tout dans mes intérêts actuels — mais c’est un peu dur à déterminer réellement pour moi, qui n’ai aucun recul !

      En tous cas, si ça peut te rassurer, même mes amies les plus chères diffèrent de mon avis sur pas mal des points de cette liste, ce qui ne nous empêche pas de bien nous entendre, et ce qui ne les empêche pas non plus d’aimer lire ce blog, d’après ce qu’elles me disent ! Comme quoi ce ne sont pas des conditions sine qua non ^__^

Répondre

Naviguer