Beauty Discoveries #23

Les produits que j’ai à vous présenter aujourd’hui dans mes « beauty discoveries » ne sont, pour la plupart, pas incroyablement impressionnants: à part le fard berbère, nous avons surtout affaire à des références assez basiques de maquillage, d’hygiène et de soins ! Aussi simples soient-ils, je trouve pourtant intéressant de partager mon avis à leur sujet: en beauté naturelle, les bons basiques sont parfois difficiles à discerner.

J’espère que cet épisode et mes explications seront utiles à certain/es d’entre vous, d’une manière ou d’une autre !akerfassi-berbere

 Aker Fassi 

Quelle jolie découverte que ce fard berbère traditionnel, offert par mon frère à Noël !

Zéro déchet et 100% végétal, il est constitué d’un mélange de pigments de coquelicot et de grenadier coulés sur un socle en terre cuite. Pour l’utiliser, on mouille tout simplement son doigt (si on ne craint pas de le tacher) ou un pinceau qu’on passe sur la surface du produit, puis on l’applique sur les lèvres ou les joues en estompant. En quelques secondes, c’est sec et fixé, autant sur la peau que dans le contenant !

J’adore le concept, tellement pratique pour une mise en beauté simple ou en voyage, à la façon d’un produit « lips & cheeks » longue durée !

La couleur de mon aker-fassi est assez universelle — un rouge tirant vers le cerise, comme si les lèvres avaient été tachées par des baies, avec quelques pigments dorés. Il me semble que des versions d’un rouge plus franc, plus coquelicot justement, existent aussi, comme ce modèle-ci.

Je dirais toutefois qu’il faut prévoir un peu de temps pour apprivoiser la pose du produit. Sur les joues, quelques essais de dosage sont nécessaires: avec une petite touche, le rendu est frais et très naturel, mais en cas d’excès, on risque vite l’effet clown ! Sur la bouche, la réussite dépend d’une part de l’état de la peau (les petites plaques sèches et gerçures sont à éviter, car elles ressortent encore plus une fois colorées), mais aussi de la technique d’application: je préfère prélever seulement un peu de couleur à chaque fois et y aller petit à petit pour être sûre d’obtenir un rendu uniforme. L’intensité étant modulable, il suffit d’ajouter plusieurs couches pour une teinte très intense, ou se contenter d’un ou deux passages pour un simple effet lèvres mordues.huilesessentielles-eclat-visage

♡ Mes huiles essentielles pour soins visage

Vous vous souvenez peut-être que depuis la fin octobre, je fabrique ma propre crème hydratante légère avec la recette d’Audrey, du Comptoir du Cosmethic — qui a d’ailleurs gentiment partagé toute la marche à suivre sous cet article !

Ce type de soin étant entièrement personnalisable, je le réalise bien sûr avec les produits qui me semblent correspondre le mieux à mes besoins.

Ainsi, j’ai trouvé d’excellents combos d’huiles essentielles qui à la fois sentent délicieusement bon (chaque application est un vrai bonheur !), et ont des propriétés idéales pour ma peau à tendance grasse. Chaque pot de 50mL pouvant contenir jusqu’à 8 gouttes de trois essences maximum, je jongle entre ces différentes options selon mes envies:

✿ De la lavande vraie ou du géranium bourbon* pour le côté apaisant, anti-inflammatoire et cicatrisant
✿ Du citron sans furocoumarines (donc non photo-sensibilisant) pour l’éclat du teint et l’action purifiante
✿ Du pamplemousse sans furocoumarines* ou de la litsée citronnée pour assainir les imperfections

Pour l’instant, je suis vraiment ravie du résultat: je trouve mon teint assez lumineux, et moins sujet aux petits boutons que d’habitude !

Attention: l’utilisation d’huiles essentielles sur la peau ne convient pas à la belle saison, ou aux pays de climat ensoleillé, puisque ce sont des produits photosensibilisants (sauf mention contraire). N’oubliez pas non plus que certaines HE ne sont pas adaptées à un usage cutané: informez-vous toujours avant d’appliquer l’une d’entre elles sur votre peau.savon-theblanc-makeitbeauty

Savon à froid au thé blanc pour le visage Make It Beauty*

Après presque deux ans de bons et loyaux services, mon savon visage « Bluette » de chez Pachamamai était en fin de vie, cassé en plusieurs morceaux: je l’ai donc relégué au lavage de mains, et j’ai profité de l’occasion pour enfin découvrir le petit nouveau de chez Make It Beauty, conçu en collaboration avec Le Moly. Grand bien m’en a fait, puisque c’est un coup de coeur !

Fabriqué à froid à base de beurre de karité, huile d’olive et huile de coco, il est aussi enrichi en huile végétale de thé blanc — une merveille qui lisse, apaise et rééquilibre la peau sans la faire briller, et que j’utilise d’ailleurs dans ma crème maison. Cette huile est ici présente en surgras non saponifié, telle quelle dans le savon; elle apporte donc ses propriétés à chaque nettoyage.

On sent d’ailleurs toute la douceur du produit dès qu’on le passe sur la peau mouillée: il laisse une texture onctueuse qui nettoie parfaitement sans assécher ou tirailler, un vrai bonheur velouté ! Il est d’autant plus adapté aux peaux sensibles qu’il ne contient aucune huile essentielle ou parfum, ce que j’apprécie beaucoup pour éviter de m’en lasser.

Son prix est équivalent à celui de Pachamamaï, et je le préfère à ce dernier. Étant plus doux et plus « mou », je pense qu’il ne me durera pas aussi longtemps, mais il devrait tout de même survivre de nombreux mois sans problème — ce qui à moins de 10€ reste une excellente affaire pour une telle qualité !macerat-calendula

Macérat huileux de calendula bio Aroma-Zone

Je vous parlais il y a quelques mois de mes astuces pour apaiser la peau après l’épilation (surtout quand on a un épiderme atopique qui réagit mal), et notamment de mon intérêt pour le macérat de calendula. Depuis, j’ai reçu mon flacon et pu le tester à plusieurs reprises !

Ce macérat est le résultat d’une « infusion » de fleurs de calendula (apaisantes, anti-inflammatoires) pendant plusieurs semaines dans de l’huile végétale, qui se gorge des principes actifs de la plante — un peu comme l’huile à la lavande dont je vous expliquais la fabrication ici.

C’est un produit recommandé pour les peaux sensibilisées, sèches et fragiles, car il calme les irritations, protège, assouplit et encourage la cicatrisation. En toute logique, j’ai donc pensé qu’il serait parfait pour les plaques rouges brûlantes, petites coupures et démangeaisons post-épilation !

Je suis en effet ravie du résultat. Sans être instantanée, cette huile me permet vraiment de calmer plus vite les rougeurs intenses. Juste après en avoir fini avec les bandes de cire, je mélange dans ma main un peu de gel d’aloe vera et de macérat de calendula, puis je masse la peau avec ce combo jusqu’à 2-3 fois jusqu’au soir. Le lendemain, la zone n’est plus qu’à peine rosée. Je continue ensuite pendant deux jours en ajoutant un peu d’hydrolat de menthe poivrée ou 2-3 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie pour un léger effet antiseptique sur les petites blessures.

Enfin, j’utilise aussi ce macérat pour minimiser l’irritation due au rasoir ! Si possible, j’en applique un petit peu la veille au soir, mélangé à mon lait pour le corps habituel, sur la zone concernée (les jambes par exemple), mais aussi et surtout après, pour nourrir la peau et éviter qu’elle ne s’enflamme.crayon-blanc-avril

Crayon yeux bio ‘blanc lunaire’ Avril

Moi qui adorais les crayons couleur chair pour les yeux (appliqués dans la muqueuse, ils ouvrent et rafraîchissent le regard), j’ai un mal fou à en trouver en cosmétique bio, ou au moins 100% naturelle. Peut-être ai-je raté certaines marques que je connais moins, mais il me semble que cela n’existe pratiquement pas: je ne vois que des teintes foncées, ou du blanc — et encore, le blanc lui-même est assez rare !

Ma seule piste pour l’instant est ce crayon multi-usages de Pacifica repéré sur iHerb, que je vais sans doute finir par commander, faute de trouver mon bonheur localement.

En attendant, j’ai tout de même choisi d’essayer le khôl blanc de chez Avril, dont le prix est pratiquement imbattable: moins de 3€ !

Si je trouve sa tenue vraiment bonne, sa texture n’est pas tout à fait assez douce à mon goût: il faut passer plusieurs fois sur la muqueuse pour réellement voir la couleur, et la dureté de la pointe tend à irriter un peu mes yeux.

Dans l’ensemble, c’est un produit très correct pour son prix, mais ce n’est pas un coup de coeur pour l’utilisation que j’en fais — je trouve de toute façon l’effet plus joli avec un crayon chair ou champagne. En revanche, pour dessiner sur la peau elle-même, il est parfait: je le mettrai donc à profit pour mes touches lumière ou maquillages plus intenses de soirée (même si, soyons honnêtes, ces occasions-là sont très rares, haha !).deodorant-aloevera-alvera

Déodorant Aloe & Almonds Alvera

Et un nouveau revirement dans l’affaire des déodorants naturels, un !

Si vous suivez mes aventures dans ce domaine depuis quelques années, vous savez sans doute que je n’arrive pas à trouver le graal: les versions contenant du bicarbonate de soude affolent ma peau atopique, créant des réactions allergiques carabinées, tandis que celles qui n’en contiennent pas ont une action inefficace, ou fonctionnent seulement pendant un temps. Mon dernier bilan à ce sujet est à consulter par ici.

Jusqu’ici, j’avais conclu que les déodorants Schmidt’s pour peaux sensibles, bien qu’imparfaits, restaient dans l’ensemble la meilleure option. Malheureusement, la situation a encore changé depuis quelques semaines, mon stick à la lavande habituel ayant complètement perdu son efficacité: j’ai remarqué que je sentais la transpiration tous les soirs en me déshabillant, voire déjà après quelques heures…

Un peu désespérée, j’ai donc laissé ce produit de côté pour lui préférer le seul autre déodorant pas trop irritant qui restait dans ma réserve: celui d’Alvera sur iHerb. Et là, miracle: outre son parfum d’amande douce dont je raffole, il s’est avéré très efficace sur moi: je sens toujours aussi bon, ou presque, à la fin d’une longue journée !

Malheureusement, en faisant des recherches sur le produit et sa composition, j’ai compris pourquoi il fonctionnait aussi bien: il contient un composé d’aluminium issu de la consoude (une plante). Ce n’est donc pas une option aussi sûre que je le voudrais, mais je l’utiliserai en attendant de trouver mieux, si c’est encore possible — après autant d’échecs sur autant d’années, j’en viens vraiment à croire que les déodorants naturels ne sont pas faits pour moi…

***

Connaissez-vous l’un de ces produits ?
Avez-vous fait de belles découvertes beauté et soins dernièrement ?

*Les produits suivis d’une astérisque m’ont été envoyés gratuitement pour test, sans aucune obligation de publication.

42 commentaires

  1. Bonjour Victoria,
    As-tu essayé de fabriquer ton propre déodorant, en l’adaptant à tes besoins ? Ce serait peut être la solution.

    • Coucou ! Oui, j’ai plus ou moins tout testé hahah ! Du moins les versions simples qui ne nécessitent pas 36 ingrédients bizarres (type huile + bicarbonate ou huile + palmarosa), mais c’est encore le même souci: ça me détruit la peau, ou c’est inefficace !

  2. Oui impossible de trouver un crayon chair en cosmétique bio ! J’ai fait comme toi j’ai acheté un crayon blanc mais je ne suis pas satisfaite du résultat…

    • Bonjour,
      Si je puis me permettre, j’ai trouvé le graal en crayon chair : l’un des derniers dr hauschka. Il est vraiment chair, la mine fondante, et ne fait pas pleurer mes yeux hyper sensibles.

      • Aaah merci beaucoup ! J’imagine que ce n’est pas le même budget mais s’il a une bonne texture et ne fait pas mal aux yeux, ça en vaut sûrement la peine !

  3. Merci pour toutes ces découvertes / compléments d’informations, Victoria!

    J’ai juste une petite question par rapport à l’Aker Fassi: Est-ce ça que tu portes sur la photo où tu le présentes?

    Je te souhaite une belle journée, ainsi qu’un bon week-end!

      • Je n’étais pas sure (même si évidemment ça paraît logique!) parce que ce rouge à lèvres m’a fait penser à un autre que tu portais précédemment sur le site, un de chez Lavera il me semble. Merci pour cette précision en tout cas!

      • Je t’en prie ! Ce genre de situations m’arrive souvent: j’ai parfois l’impression que quelque chose est limpide, mais c’est parce que j’ai le nez dedans donc je manque complètement de recul ! Il ne faut jamais hésiter à me demander des précisions, tu as bien fait ^__^

  4. Hello Victoria,
    Merci de nous partager tes découvertes :)
    Par contre, je n’ai pas trouvé la recette de la crème hydratante dans le blog de « Comptoir du Cosmethic », ni dans ton article mentionné.
    Pourrais tu me donner le lien ?
    Merci beaucoup et très bonne journée

    • Bonjour Kitty,

      je suis moi-même allée voir, la recette se trouve dans le commentaire d’Audrey, qui est (pour le moment en tout cas) l’avant-dernier :-)

  5. Hello ! Tiens c’est marrant ma grand-mère m’a offert le même rouge-à-lèvre ! J’étais vraiment ravie de découvrir ce produit original et zéro déchet surtout ! Bon comme tu le dis, pas simple de l’apprivoiser mais bon :)
    Bises !

  6. Ah les déodorants, une vraie galère… J’ai suivit avec intérêt tous tes articles concernant le sujet car je suis un peu dans le même cas que toi. Pas facile de trouver un déodorant efficace qui ne soit pas rempli d’aluminium ou de produits chimiques douteux.

    Pour l’instant, j’utilise le déodorant Schmidt avec du tea tree. Je mets une goutte du savon liquide Dr Bronners sous mes aisselles avant d’appliquer le stick. Un bon combo pour une journée normale.

    En ce qui concerne les journées chargées et chaudes, je prend mon kit et je me « rafraîchis » en cours de parcours. C’est pas encore l’idéal et je rêve d’un déodorant sain et efficace.

    Bonne chasse au trésor !

  7. J’ai exactement le même problème avec les déodorants ! Impossible d’en trouver un qui soit efficace … Même si je ne transpire pas beaucoup, c’est toujours la cata !
    Parfois je rêve d’une peau moins sensible !
    Je surveille, si un jour tu trouves le Graal, je te piquerais l’idée !! :p

    • Mais oui, c’est ça le pire ! Comme toi, je transpire très peu et je n’avais jamais eu de problèmes jusqu’au moment de passer au naturel, même pas à l’adolescence ! C’est fou. Tentons de ne pas perdre espoir ! ;)

  8. Bonjour Victoria,

    Je ne connaissais pas du tout le Aker Fassi, c’est donc un très belle découverte.

    Je pars dans quelques mois au Maroc. Je vais le mettre sur ma liste des souvenirs à ramener.

    A bientôt.

  9. Je ne sais pas si tu connais ce déo: https://aucoeurdesracines.fr/hygiene/deodorant-creme-palmarosa.html , mais il a tout bon! Fait en France, Nature et progrès et très peu de bicarbonate, donc il pourrait te convenir. Il est aussi très facile à imiter maison (argile blanche, huile de coco, huile essentielle), et semble convenir à tous les gens à qui je l’ai conseillé (je ne jure que par lui ou son équivalent maison). Tu devrais essayer!

  10. Bonjour Victoria,
    J’ai commencé à utiliser l’huile de thé blanc, suite à un de tes posts et j’en suis ravie. Le savon me tente donc beaucoup, surtout si tu dis que la peau ne tiraille pas ensuite!
    Pour les déodorants, je n’ai pas la peau aussi sensible et réactive que toi, mais j’en arrive au même désolant constat : seuls les déodorants contenant de l’aluminium sont vraiment efficaces sur moi :-( Avec tous les autres, je me retrouve aussi à sentir la transpiration le soir, ou parfois même plus tôt … Mais bon, ne perdons pas espoir ;-)

  11. J’adore ces articles et ceux que tu publies chez Lavera ! Plein de belles inspirations, merci ! :) à chaque fois je me dis qu’il faut VRAIMENT que je saute le pas pour commander sur IHerb ^^
    Je ne connaissais pas du tout le premier produit mais je trouve le rendu sur tes lèvres vraiment parfait :)

  12. Hello !
    As tu testé le déo en stick de chez Désert Essence ? Je l’utlise depuis 1 mois et pour l’instant il ne m’a pas fait défaut et il est tout doux sur la peau!
    A voir en été ce qu’il en sera, mais ça peut être une piste ;)
    Bon week-end !

  13. Oh l’ Afer Kassi est une découverte géniale pour moi! Je cherchais une teinte 100% naturelle justement. j’ai commandé une base chez aroma-zeone et de la poudre de radis mais je n’ai pas testé encore!
    Sinon je fabrique mon baume au calendula et c’est archi-simple. Je fais macérer des fleurs de soucis dans de l’huile d’olive pendant 3 semaines puis je filtre. Ensuite j’ajoute de la cire d’abeille fondu en proportion pour obtenir la texture d’un baume et c’est effectivement génial pour mes jambes sèches!
    Merci pour cet article!

  14. Merci pour toutes ces découvertes, le savon au thé blanc a l’air top!
    J’ai récemment découvert ce fabriquant de savons bio et locaux, je me suis dit que ça pourrait t’intéresser : https://www.saponaire.com/boutique/
    (les savons sont supers et personnellement je suis fan du baume à lèvres!)

  15. Hello Victoria,
    j’ai à peu près le même problème que toi sur les déodorants : soit ils sont trop irritants, soit totalement innefficaces, soit ils laissent de grosses traces blanches sur mes vêtements ce que je ne supporte pas !
    Je viens de tester le déodorant naturel de evolve beauty. Je suis assez fan de tout ce que fait cette marque et encore une fois, je ne suis vraiment pas déçue par leur déodorant. Il s’applique bien, sa texture est poudrée mais pas irritante, son odeur est toute douce, et je le trouve vraiment pas mal efficace. Le seul bémol si je dois en trouver un est qu’il ne m’a pas duré très longtemps.
    Merci pour ce post, encore plein de belles découvertes.

  16. Moi aussi j’adore porter des crayons chair dans l’intérieur de l’oeil et un trait fin d’eyeliner au dessus, je trouve ça assez élégant !

  17. Coucou Victoria !
    Des découvertes plutôt intéressantes ! Le fard m’intrigue beaucoup, je ne connaissais pas du tout !

    Douce journée à toi 😊

  18. Bonjour Victoria,

    Il y a une marque américaine de déodorants naturels (et d’autres choses bien chouettes aussi) qui pourrait t’intéresser, c’est Meow Meow Tweet et ils ont une version crème sans bicarbonate de soude pamplemousse et lavande si je ne dis pas de bêtise ;) !
    https://www.sonaturalbeauty.com/fr/marques/175-meow-meow-tweet-deodorant-creme-lavande-sans-bicarbonate-de-soude.html
    La marque est assez bien engagée envers le zéro déchet aussi: packaging en verre ou compostable.
    Ça vaut peut-être la peine de s’y pencher :)

    Belle journée,
    Et bonjour de Belgique

  19. Bonjour Victoria, Concernant l’Aker-Fassi, tu as l’Aker-Fassi de Zagora ? J’ai vu qu’il y en avait 2 sortes sur le site « aker fassi, rouge à lèvres berbère » ou « aker fassi de Zagora ». Je ne vois pas bien la différence. Merci d’avance.

  20. Merci Victoria de me faire découvrir l’aker fasse ! Je ne connaissais pas du tout et je trouve ça génial ! La couleur est très belle en plus :) C’est une très belle idée cadeau également !

  21. Salut Victoria,
    Merci pour ce partage, le fard berbère à l’air vraiment chouette ! Je ne connaissais pas du tout. J’ai le même souci que toi niveau déodorant snif… Et je cherche à acquérir de nouveaux savons alors tes recommandations m’ont été très utiles ! Merci !

  22. Bonjour Victoria , merci beaucoup pour ce nouveau partage avec des belles nouvelles idées : je testerais bien le macérat de calendula car j’ai de gros gros soucis de rougeurs , de poils incarnés , de petits boutons sur toutes mes jambes , cuisses comprises et j’en suis très complexée :/ et j’aimerais trouver un moyen d’apaiser et cicatriser au maximum avant l’été !

    J’ai une petite question : comment et où ranges-tu tes savons entre chaque utilisations? surtout celui pour le visage ( hâte de l’acheter mais en rupture!!! ) Pour le savon pour le corps je viens de recevoir le petit sac à savon de la marque « Bass Brushes » dont tu as parlé auparavant!

    Merci pour tous tes conseils et partages !!

  23. Hello Victoria :) merci pour cet article, je ne commente pas souvent mais là je dois te mettre en garde…
    Ex-fan d’aroma zone, j’ai bien vite déchanté quand je me suis fait une chantilly maison à base de karité, coco et huile essentielle de pamplemousse sans furocoumarines pour qu’elle ne soit pas photo sensibilisante qui m’a tâchée la peau mais vraiment vraiment moche quoi….
    J’en ai pleuré tellement mes mains et mon avant bras étaient recouverts… j’en ai parlé à aroma zone qui a dit que ce n’était pas de leur faute, puis j’en ai parlé à une naturopathe de florame qui m’a dit qu’en aucun cas les HE d’agrume ne doivent être sur la peau (je la mettais le soir et je lavais les mains le matin!) car c’est trop iritant et si elle m’a fait des tâches c’est qu’elle n’est pas sans furocoumarines.
    J’ai réussi à me débarrasser des tâches après 6 mois de gommage et d’hydratation avec des huiles d’argan et HE de carotte de la marque Florame. Mais voilà ATTENTION! moi aussi je mets du citron ça fait des miracles mais je lave bien ma peau et surtout je n’utilise plus de produits aroma zone…

Répondre

Naviguer