Un an à Amsterdam

Le 1er juillet 2015, je quittais Barcelone après 5 années bien remplies pour une nouvelle vie à Amsterdam. Ce changement inattendu, dû à une mutation de mon amoureux, tombait parfaitement pour nous: je souhaitais depuis des années découvrir un nouveau pays plus anglo-saxon à la fin de mes études. C’est donc avec grand enthousiasme que j’ai pris part à l’aventure !

Quatre saisons ont passé désormais, et je suis ravie de le dire: le bilan est on-ne-peut-plus positif. Outre une amélioration de mon quotidien par rapport à Barcelone (travail à la maison, quartier beaucoup plus calme et vert, appartement bien plus lumineux avec balcon), ma vie ici a largement confirmé le coup de coeur que je pressentais.

C’est simple: il fait bon vivre à Amsterdam. La qualité de vie est admirable; toutes les personnes venues nous rendre visite en ont fait spontanément la remarque, ainsi que les autres expatriés que j’ai rencontrés. Oubliez l’image cheap du tourisme de la drogue et du sexe, et pensez mode de vie nordique: des quartiers conviviaux, beaucoup de verdure, des vélos partout, des cafés mignons, de superbes intérieurs aux grandes fenêtres, une architecture pleine de charme… Pour quelqu’un comme moi qui aime les choses simples et les petits bonheurs, c’est un paradis.

Aujourd’hui, j’ai eu envie de partager avec vous mon point de vue sur la vie amstellodamoise plus en détail, en évoquant différents thèmes qui, à mon sens, en sont représentatifs – du moins en comparaison avec les situations que j’ai connues précédemment. J’espère que ce bilan vous aidera à vous faire une image plus claire de la capitale hollandaise, et vous donnera envie de la découvrir si ce n’est pas encore fait – pour quelques jours ou pour quelques années !amsterdam

L’AMBIANCE

Amsterdam est une grande ville qui ne le paraît pas. Elle propose un mélange absolument parfait du meilleur des capitales (beaucoup de services, magasins, superbe offre culturelle, offre touristique, transports, sièges sociaux d’entreprise, multiculturalité, night life, tendances, etc…), et de l’atmosphère d’une ville de province.

Tout y est petit: il y a peu de gros immeubles, les maisons sont en petites briques et ne font pas plus de 4 étages, il y a peu de grandes avenues, le trafic est très raisonnable (rouler dans le centre d’Amsterdam est pénible, cela dissuade !), on peut tout faire à vélo…

Si certaines zones très touristiques peuvent encore me rappeler les mauvais côtés de Paris, je trouve le reste de la ville particulièrement cosy et chaleureux, avec une sensation d’échelle humaine. Pour ne rien gâcher, l’architecture typique et la présence importante de nature (parcs, zones vertes, fleurs…) rendent Amsterdam très belle, ce qui participe largement à son charme.

LA MÉTÉO

C’est le gros point noir que tout le monde a souligné lorsque j’ai annoncé mon déménagement. Je ne m’en suis pas inquiétée outre mesure, étant peu amatrice de chaleur, et déjà très familière de Paris et Bruxelles, dont la météo est souvent similaire.

Finalement, cette plongée dans un climat plus nordique a même été libératrice. Moi, la grande frileuse, qui avais toujours vu la pluie comme un phénomène handicapant et désagréable, j’ai appris au contact des Amstellodamois à vivre avec le froid et l’humidité, sans les laisser gâcher mes journées.

Ici, tout le monde est équipé en cas de grosses averses (grands cirés couvrants, chaussures imperméables…) ou de froid (bottines fourrées, bons manteaux, grosses écharpes) et personne ne se formalise de pluies passagères: on pédale quand même, on sort, et on vaque à ses occupations. Les journées particulièrement maussades sont, si besoin, passées avec grand plaisir à l’intérieur: les cafés cosy sont légion, et les appartements sont tous très lumineux, joliment agencés – de quoi se prélasser sans regret.

Précisons aussi que l’hiver a été beaucoup moins mauvais que ce que l’on m’avait prédit: le froid était largement supportable avec les vêtements adéquats, et les pluies, toujours entrecoupées de rayons de soleil – espérons qu’il en soit de même cette année. Quant à l’automne, c’était une absolue merveille pour les yeux (les feuilles roussies et les briques vont si bien ensemble !).

LES GENS

Bêtement, j’imaginais les Néerlandais assez froids et rigoureux. J’ai été surprise, en arrivant ici, de les trouver au contraire chaleureux, détendus, tolérants, et souvent très sympathiques ! Dans mon quartier, les liens sociaux sont assez aisés: les petits commerçants sont adorables, et les voisins que je croise lors des promenades du chien engagent volontiers la conversation. Pour ne rien gâcher, la grande majorité d’entre eux parle bien anglais. On m’a dit toutefois qu’il était assez rare de rentrer dans les cercles intimes des Néerlandais lorsque l’on est expatrié, et cela me fait penser à l’esprit américain: un contact facile et sympathique même avec les inconnus, mais des groupes de « vrais » amis plus limités.

La grande particularité d’Amsterdam reste toutefois sa multiculturalité, qui permet de se fondre aisément dans la masse: j’ai lu quelque part que 50% de la population environ était expatriée, ce qui ne m’étonnerait pas. Il y a beaucoup d’Anglo-Saxons (US, UK, Australie), ce qui se ressent clairement dans la culture locale, mais aussi pas mal d’Asiatiques (surtout Indonésiens, pour des raisons historiques), de Sud-Américains, de Russes, de Maghrébins, etc… Un très chouette melting pot ! La communauté française n’est pas énorme, mais elle est assez active, et les opportunités de contact sont réelles.

LES SERVICES

Je n’avais jamais connu jusqu’ici d’administrations aussi efficaces et bien pensées que celles des Pays-Bas – ou alors, j’ai toujours beaucoup de chance !

Mon inscription en tant que nouvelle habitante d’Amsterdam (une formalité obligatoire pour avoir un numéro de sécurité sociale) s’est si bien passée que j’en avais presque envie de rire. On m’a reçue dans des canapés confortables, en m’offrant des gâteaux et du thé, puis on m’a enregistrée en une dizaine de minutes, et le lendemain, mes papiers officiels étaient arrivés dans ma boîte aux lettres !

Le système médical est aussi très pratique, car tout est géré virtuellement: on ne doit pas payer directement le médecin, ni lorsque l’on se procure les traitements prescrits. On ne doit même pas se charger de l’ordonnance, qui est envoyée automatiquement par le médecin à notre pharmacie.

Enfin, les expatriés installés à Amsterdam pour travailler peuvent, sous condition de répondre à certains critères, bénéficier d’avantages fiscaux très intéressants, notamment le « 30% tax ruling ».

L’ALIMENTATION

Amsterdam est un vrai paradis pour les gourmets, les gourmands et les amateurs de healthy food !

Les supermarchés classiques, déjà, ont une bonne offre de produits naturels, bios et végétariens. Il existe également deux grandes chaînes de supermarchés bios/naturels, Marqt et Ekoplaza, dans lesquels le choix est globalement beaucoup plus fourni et varié qu’en France ou en Espagne. Marqt est d’ailleurs considéré comme le « Whole Foods » local – bien qu’il soit tout de même un peu moins impressionnant. Je regrette uniquement les superbes fruits et légumes français ou espagnols.

Du côté des cafés et des restaurants, il y en a pour absolument tous les goûts, et la qualité est souvent très bonne (sauf dans les attrapes-touristes, comme partout !). La cuisine locale étant un peu limitée, les Néerlandais sont très friands de cuisine du monde (surtout asiatique et méditerranéenne); l’offre est donc large et variée, pour mon plus grand plaisir. De nombreux food festivals et événements gourmands sont aussi organisés tout au long de l’année !

Enfin, pour les healthy lovers, il y a également l’embarras du choix: plusieurs excellents bars à jus cold pressed, des restaurants spécialisés, plein de petits cafés très dans l’air du temps… Un vrai bonheur ! Notez que l’acceptation du végétarisme est presque aussi forte qu’au Royaume-Uni: la majorité des établissements proposent des options veggie.

LES TRANSPORTS

Après avoir passé ma vie dans le métro ou le RER lorsque je vivais à Paris puis à Barcelone, les transports publics amstellodamois sont un vrai bol d’air. Souvent mieux entretenus, plus propres, ils sont plus agréables à mon sens – et heureusement, parce qu’ils peuvent être un peu chers. Surtout, je préfère largement parcourir la ville en tram, au milieu des rues, avec les jolies vues par les fenêtres, qu’être enfermée dans un wagon puant à plusieurs mètres sous le sol !

La taille raisonnable d’Amsterdam et les multiples infrastructures destinées aux cyclistes (pistes cyclables et parkings de vélos partout) permettent en outre de se déplacer la plupart du temps en bicyclette – un moyen de transport gratuit, sain, non polluant et propre à une exploration beaucoup plus intime de la ville.

LA SITUATION GÉOGRAPHIQUE

La Drôme, Barcelone et le Sud-Ouest de la France mis à part, les régions du Sud ne m’ont jamais franchement attirée. Ce sont surtout les paysages nordiques, les grandes forêts, les landes battues par le vent, les cultures anglo-saxonnes et scandinaves qui me font rêver. Alors quoi de mieux que de se retrouver au centre-nord de l’Europe ? L’Allemagne et la Belgique sont à deux pas, et le Royaume-Uni pas très loin non plus. Quant aux pays nordiques, je les sens également plus proches que jamais, et j’espère pouvoir enfin les découvrir en 2017 ! En cas d’envie soleil, les pays méditerranéens restent toutefois très accessibles en avion.

Les Pays-Bas eux-mêmes regorgent d’un riche patrimoine culturel et de jolis endroits à visiter: nous avons par exemple des villes rayonnantes (Utrecht, Haarlem, Rotterdam, La Haye…), de belles grandes plages, des dunes, plusieurs beaux parcs naturels, de superbes châteaux, des villages adorables, et les sauvages îles frisonnes de la mer des Wadden.

Enfin, je suis heureuse de m’être rapprochée de Paris, où vivent mes parents et tous mes amis de jeunesse. Le trajet en Thalys est un petit peu long (3h20), mais beaucoup plus pratique et confortable que de devoir prendre l’avion à chaque fois, comme dans le cas de Barcelone.amsterdam2

Imaginiez-vous la vie à Amsterdam ainsi ?
Si vous y vivez ou y avez vécu, êtes-vous du même avis que moi ?

106 commentaires

  1. Bonjour Victoria, je vien de te decouvrir il y a quelques jours!
    Perdonne-moi mon francais pas tres bon, je suis italienne….
    Ton blog c’est frais et vraiment jolie, il y a beaucoup des articles interessants, et puis….Amsterdam!
    Mon Amour!!!!
    Je l’ai vu (vue?) en 2015 au debut d’un tour en camping car, et avec ma famille nous l’avons aimée beaucoup, c’est une ville tres agreable et bien organisée (meme si on pense ce qu’on a en Italie…..tout le monde c’est organisè!), j’ai aimée surtout les cafée, les ciels, les nuages, le vert, les velos….je suis prete à y retourner!
    Merci pour tous!

  2. Ouaw Victoria, cet article est génial, je suis sous le charme! J’avais déjà très envie d’évasion nordique mais là il faut absolument que je visite Amsterdam dès que possible (avec l’Ecosse et la Suède, c’est tout en haut de ma liste).
    Et découvrir que tu aimes la Drôme (qui est ma région d’adoption et de coeur) après t’avoir lu pendant toutes ces années, c’est amusant et super cool en même temps!
    Connaissant ta personnalité, j’étais sure que tu adorerais la Hollande, je suis ravie que tu t’y plaises.

  3. Ça donne très envie ! Pour l’instant nous adorons vivre à Barcelone, mais après presque 6 ans ici c’est vrai qu’on sent l’appel d’autres endroits plus nouveaux. Berlin m’attire depuis longtemps, pour son côté international, très vert, vivant mais humain… mais cette version d’Amsterdam que tu présente est bien attirante !

  4. J’ai enfin découvert Amsterdam au mois de mai et il est vrai que j’ai été surprise par la météo… du froid et des averses ;)
    Sinon j’ai adoré la ville, on sent qu’il y fait bon vivre. Mais j’ai trouvé que le coût de la vie était assez élevé, un peu comme à Paris, si ce n’est plus ?
    Amsterdam est une ville où je me verrai bien vivre mais peut-être pas longtemps car j’aime trop le soleil et les températures douces ;)

  5. Super chouette cet article ! Je ne suis venue que deux fois à Amsterdam mais j’ai adoré cette ville et elle fait partie de celles où j’aimerais vivre si je pouvais déménager :) Tu as l’air d’avoir bien pris tes marques et ton appartement a l’air si joli… !

    Je comprends ce que tu dis sur le fait de composer avec la pluie et le froid : je l’ai ressenti comme ça pendant mes vacances en Norvège. Ici, on fait avec la pluie, on enfile son imperméable et on part quand même en randonnée ! Je trouve ça au final bien moins pesant que la pluie à Paris, qui a tendance à nous clouer chez nous… :)

  6. Ton article et ton blog me donne tellement envie d’y retourner et de s’y installer. Il faudrait pour cela trouver une opportunité de job. ;)

    Merci pour cette article !!

  7. Très intéressant cet article, merci.

    Ça confirme ce que je pense d’Amsterdam pour y avoir été en long week-end : l’atmosphère chaleureuse, l’esprit écolo/naturel, le design… Une chose qui m’avait frappée c’est le soin apporté à tous les intérieurs que j’ai pu apercevoir à travers les grandes fenêtres, j’avais l’impression que tous les habitants d’Amsterdam avaient un goût dingue en matière de déco !
    J’aurais tout de même du mal à y vivre à cause de la météo, je suis une amoureuse de soleil et de chaleur.

    Clara

  8. Bonsoir victoria. Je compte passer un petit week-end à Amsterdam en octobre (pour là Toussaint ). Je crois que tu avais rédigé un article sur tes bonnes adresses. Comme puis je le retrouver ? Merci

  9. Quel article intéressant et bien rédigé! Il donne immédiatement envie de visiter Amsterdam ;)

    Cécile

    • J’ai pris un cours d’initiation donc j’ai quelques bases, et dès que j’aurai un peu plus de disponibilités je compte continuer les cours pour en apprendre davantage parce que j’adore les langues étrangères ! :) Mais pour l’instant je me débrouille à 90% en anglais.

  10. J’ai toujours eu envie de découvrir Amsterdam, et pourquoi pas d’y vivre. Je suis une grande friande de culture anglo-saxonne et de leur ouverture d’esprit que je trouve vraiment vraiment chouette.
    Je sais d’ailleurs très bien depuis un petit bout de temps que j’irai y vivre un jour, que ce soit en Angleterre même, en Irlande ou encore en Ecosse :) Ton article me fait dire que l’ambiance à Amsterdam me plairait aussi beaucoup :)
    En tout cas, merci pour cet article qui m’a donné encore plus envie de découvrir cette jolie ville !

  11. Bonjour Victoria ! Merci pour ce bilan qui me donne encore plus envie de visiter Amsterdam, ville dont j’ai toujours entendu énormément de bien ! Et… ne te plains pas de tes 3h20 pour aller à Paris. J’habite Toulouse et je mets au minimum 5h en train pour me rendre à la capitale ! Dingue non ? ;)

  12. Hello !
    Je viens de transmettre ton blog à de supers copains qui vivent à Boston depuis 2 ans (après plusieurs années au Panama) et qui continuent leur expatriation cette fois à Amsterdam !
    ça a l’air plutôt très sympa comme ville à vivre !
    Des bises,
    Mathilde

  13. Hello Victoria,
    Très bien résumé. Je suis basée à Amsterdam depuis plus de 2 ans et c’est exactement l’expérience que j’en fais.
    Pour ma part, j’ai connu un mini-choc culturel avec les néerlandais car je ne m’étais pas préparée à leur franc-parler :)
    Amsterdam est une ville où il fait bon vivre et je ne compte pas en bouger pour l’instant!
    Solène

  14. Super article ! Je n’ai aucun doute sur le fait que la Scandinavie puisse te plaire… Je te souhaite de pouvoir y aller dès l’an prochain ! Personnellement, j’ai habité 6 mois à Oslo et j’ai adoré l’ambiance.

  15. C’est sympa ce petit bilan ! Moi j’ai vécu deux ans aux Pays-Bas et j’avoue que j’ai souffert du froid (les années bien froides quand les canaux gèlent) et d’un manque de soleil général. Côté nourriture, c’est surtout le bon pain à la française qui me manquait, sinon j’ai beaucoup aimé la « World food » très présente aux Pays-Bas. J’ai adoré les déplacements en vélo (surtout dans un pays plat !), l’architecture, le fait que les Néerlandais soient moins focalisés sur les apparences (physiques, vestimentaires…), les cafés si sympas… Bref, ce pays me manque ! :)
    D’ailleurs, j’ai prévu un séjour en octobre (pour découvrir une ville que je ne connais pas : Groningen).

  16. Je n’y suis allée que pour le travail, quelques jours par ci par là, et pourtant j’ai tout de suite ressenti un certain calme et un art de vivre qui pourraient me plaire. Mais comme beaucoup, les préjugés tiennent bon! Le temps à Paris me désole déjà tant, je me suis toujours dit qu’Amsterdam devait être bien pire. Et c’est bien dommage, car je me verrais bien y vivre :)

  17. J’ai mis un peu de temps à lire ton billet car je SAVAIS que j’allais être nostalgique. Je n’ai passé que des vacances à Amsterdam, et découvert un plus « longuement » le pays (et un peu le Danemark) pendant un périple en train de 3 semaines : un vrai coup de cœur. Avec mon chéri on avait pris des billets Interail donc voyagé exclusivement en train et c’était le pied pour se déplacer dans tout le pays. Nous avons aussi de chouettes souvenirs à La Haye, Haarlem et Maastricht (son Botel pas fantastique mais original) etc…
    Lors de la semaine passée à Amsterdam, notre camping était excentré (de Badhoeve) et pourtant on n’a jamais eu de galère de transport ! J’ai adoré la qualité de vie, la taille de la ville, l’architecture (Ah la campagne aussi et les jolies maisons !).
    Lors d’un long weekend nous y étions retourné (à Amsterdam) et l’on avait choisi un hôtel qui avait une navette vers l’aéroport et de là on prenait le train : la voiture posée sur le parking de l’hôtel pdt 4 jours, pas de frais, pas de galère ! L’hôtel n’était pas très charmant certes, mais on marchait toute la journée, j’étais enceinte alors la nightlife c’était pas pour nous.
    Je n’ai qu’une hâte : y retourner avec nos enfants ! Je cible Amsterdam car on ne part pas souvent en vacances, pour le reste du pays, on patientera encore.

  18. Très intéressant! Merci pour cet article, qui donne envie de découvrir la ville mais aussi le mode de vie du pays! Je suis actuellement dans le nord de la France, et donc assez proche d’Amsterdam, il faut vraiment que j’aille y faire un tour!
    Les pays d’Europe du Nord me font très envie, je crois que je m’y sentirais bien! Mais le manque de la famille se fait déjà trop ressentir ici dans le nord, alors je rêve de redescendre vers Montpellier retrouver mes proches… c’est pas simple de s’expatrier ainsi!
    Merci pour cet article, au plaisir de te lire encore

  19. Coucou Victoria,

    Merci pour cet article, et tous les autres! Je suis très attirée aussi par Amsterdam, j’ai regardé pourquoi pas pour un job là bas et m’expatrier (je suis dans le marketing), mais le problème c’est que même si c’est une entreprise à destination du marché français, et bien il faut maîtriser aussi le dutch (en + de l’anglais) ce qui complique les choses…Tu as rencontré des expat’ français quel type de job ils ont? Parce que toi tu étudies encore je crois?

    Bises

    Elsa

  20. Hello Victoria!
    Il donne l’eau à la bouche ton article, je te souhaite que cette bonne expérience en terre Hollandaise se poursuive aussi bien mais je n’en doute pas!

    Je me demandais quelle langue pratique tu le plus souvent dans la vie courante (sortie, supermarché, médecin…)? Je crois me souvenir que tu avais pris des cours de Néerlandais, quand est-il de ton niveau aujourd’hui? Est-il possible de s’installer à Amsterdam sans parler couramment le Néerlandais mais avec les bases seulement?

    Bonne journée

  21. Merci pour cet article Victoria !
    Je suis allée à Amsterdam pour un weekend avec ma sœur il y a 2 ans, sans trop savoir quoi m’attendre. Nous avons été ravies et enchantées par cette ville et la première chose que nous nous sommes dite en rentrant : « Je pourrais totalement y vivre ! ». Grâce à ton  » mini guide de l’expat’ « , cela m’a encore plus donné envie d’y vivre un jour ! Il ne reste plus qu’à convaincre mon chéri.

    Merci pour tes astuces, je suis toujours aussi fan de ton blog :)

  22. Merci pour cet article Victoria !
    Je suis allée à Amsterdam pour un weekend avec ma sœur il y a 2 ans, sans trop savoir quoi m’attendre. Nous avons été ravies et enchantées par cette ville et la première chose que nous nous sommes dite en rentrant : « Je pourrais totalement y vivre ! ». Grâce à ton  » mini guide de l’expat’ « , cela m’a encore plus donné envie d’y vivre un jour ! Il ne reste plus qu’à convaincre mon chéri.

    Merci pour tes astuces, je suis toujours aussi fan de ton blog :)

  23. Pingback: Marin d'eau douce - Mango and Salt

  24. Hello!
    Merci pour ce petit bilan des 1 an.
    Avec mon chéri, nous souhaitons partir vivre à l’étranger. Notre coeur balance entre Amsterdam et Copenhague et ton article confirme un de nos coups de coeur.
    J’espère que ce projet se concrétisera et que l’on vivra une expérience aussi belle que la tien.
    Bonne journée

  25. Bonjour Victoria,
    Je suis tombee sur ton site par hasard, en faisant une recherche sur Amsterdam. Mon Mari devrait Etre mute la-bas dans quelques mois (nous habitons en Asie). Ton blog me rassure avec le choix que nous avons fait. Petite question logistique: pour visiter le pays, vous louez une voiture Ou en transport en commun. On hesite a prendre une voiture (on a 2 enfants). Merci

    • Coucou Maud !

      Super, j’espère que vous vous plairez ici :) Concernant la voiture, nous avons fait le choix de ne pas en avoir effectivement, donc nos options sont les suivantes:

      – En ville, nous nous déplaçons en vélo, en tram ou à pieds pour les trajets courants. Lorsqu’il s’agit d’un trajet un peu plus long ou s’il faut transporter quelque chose (par exemple pour une virée chez Ikea) nous louons une voiture à la minute – il y a notamment Car2Go et Ioniq qui sont très bien pour ça.

      – Pour visiter les villes alentours, la plupart du temps prendre le train suffit – les distances sont courtes et tout est assez bien connecté. En revanche, quand nous allons un peu loin ou pour nous rendre plutôt à la campagne, dans des endroits en dehors des villes, ou en Belgique / Allemagne, nous louons une voiture à la journée avec les entreprises de renting habituelles type Hertz.

      Nous n’avons pas d’enfants donc peut-être que c’est un peu différent dans votre cas, mais pour nous ce système fonctionne parfaitement, et nous évite les coûts techniques liés à l’entretien de la voiture en plus des fortes taxes qui sont imposées ici sur les véhicules. Je dirais toutefois que les voitures électriques sont peut-être une bonne alternative: aide du gouvernement, bornes de recharge à tous les coins de rue…

      • Merci pour tous ces details. Ton blog est une mine d’information! Il va beaucoup nous aider pour nous decouvrir cette ville!

  26. Hello Victoria,

    Merci beaucoup pour ton article, super interessant et toujours tres utile d’avoir une vision de cette ville sur differents points (sante, transports etc).

    Je vis a Londres depuis presque 4 ans et je pense que tu sais ce que c est: quand tu pars dans un pays et que tu t’impregnes de toute sa culture, tu as envie de continuer en vivant dans d’autres pays.

    J’ai serieusement pense a Amsterdam avant Londres mais les retours de mes connaissances ont tous ete tres negatifs (protectionisme pour le boulot, Dutch tres froid et pas acceuillants etc). J’ai opte pour Londres en me disant que les Anglais etaient plus peut etre plus cool. J’adore Londres mais j ai envis de decouvrir un nouveau pays d’ici 2 ou 3 ans. Je songe a nouveau a bouger a Amsterdam.

    Penses-tu a des groupes Facebook ou associations en pariculier quand tu dis ‘La communauté française n’est pas énorme, mais elle est assez active, et les opportunités de contact sont réelles’?
    Comment a tu contacte les Francais expatries?

    Sais tu vers quel site je peux me tourner concernant les criteres pour avoir des ‘avantages fiscaux très intéressants’?

    Enfin, as tu appris la langue sur le tas ou parles tu uniquement anglais? Est ce que l’amglais est autant parle que le dutch? Je chercherai un job en entreprise etje me demande si il est necessaire d’apprendre les bases de la langue pour trouver un boulot et avoir mes chances quand je postulerai.

    Merci encore pour ton article.

    Bonne journee :)

  27. Salut Victoria,

    Bravo pour cet article, ça donne vraiment envie de découvrir les Pays Bas !
    Je compte d’ailleurs offrir une long week end à Amsterdam en cadeau à mon chéri, mais je vois beaucoup de monde déconseiller de partir en janvier, notamment en terme d’ensoleillement (- de 3h ?!) ça me parait très peu, du coup je voulais avoir ton avis la dessus : est ce vrai qu’il fait si peu jour ? :)
    Je pense que l’ambiance nordique en hiver nous plairait beaucoup !
    Merciiii d’avance pour ton aide !

    • Moins de 3h d’ensoleillement ? Quelle horreur hahaha, non, heureusement ce n’est pas le cas ! Même dans les Pays Scandinaves tout au Nord ils doivent avoir un peu plus que ça :D

      En janvier il fait jour environ jusqu’à 17h et quelques, me semble-t-il, sachant que la luminosité commence doucement à baisser à partir de 16h et quelques. Et bien sûr il fait assez frisquet mais sans être polaire non plus, je te rassure !

      Personnellement, pour l’ambiance hivernale je conseillerais peut-être le mois de décembre et le début du mois de janvier, une période assez magique avec toutes les jolies lumières dans les rues et le Amsterdam Light Festival !

      • Haha merci beaucoup pour ton retour ! Je me disais bien que c’était bizarre cette histoire, me voilà rassurée :)
        Bon en tout cas, si tu penses à te reconvertir un jour, sache que tu vends très bien les voyages, je suis partie en Ecosse en mai dernier déjà parce que tu m’avais donné trop envie :D

        Merci pour tes avis et recommandations sur ce blog, toujours très utiles et super agréable à lire !
        Au plaisir :)

Répondre

Naviguer