Lire plusieurs livres en même temps: pourquoi pas ?

Finir son assiette sous peine d’être privé de dessert; terminer chaque chose avant d’en acheter une autre. Dans notre culture, cette idée de conclusion indispensable avant tout commencement est perçue comme un acte de politesse et de raison (souvent à juste titre !) – et le contraire, comme un caprice, un signe d’immaturité.

Peut-être est-ce pour cela, mais aussi par crainte de la confusion créée par l’éparpillement, que de nombreux lecteurs n’imaginent pas un seul instant lire plusieurs livres en même temps.

J’en faisais moi-même partie jusqu’il y a un an environ. Cela ne me serait sans doute jamais venu à l’idée spontanément, si je n’avais été intriguée par le témoignage de blogueurs ou booktubeurs affirmant avoir toujours plusieurs titres en cours de lecture. Pour moi, on lisait un livre, puis l’autre, et ainsi de suite, sans se poser de question !

En découvrant cette étrange habitude chez les autres, j’ai eu envie, pour mieux la comprendre, de tenter l’expérience. Grand bien m’en a fait, puisque ce sursaut de curiosité m’a offert une très belle découverte: je suis désormais adepte, moi aussi, de la lecture multiple quand mon humeur ou les circonstances s’y prêtent, et j’y trouve un certain nombre d’avantages.patrick-tomasso-71909

POURQUOI J’AIME LIRE PLUSIEURS LIVRES EN MÊME TEMPS

Le fait de lire plusieurs livres en même temps me permet bien sûr avant tout de varier les plaisirs selon mon humeur et de lire davantage (bien que plus lentement). Si je suis à la fois dans un roman plutôt sombre ET une histoire mignonne pour ados, par exemple, il m’est possible de choisir l’un ou l’autre selon le moment de la journée pour répondre à mes envies et mes besoins. Ainsi, si un soir je ne me sens pas d’humeur à plonger dans une atmosphère angoissante, je peux lire quand même le roman jeunesse divertissant, qui correspond mieux à ma situation, et inversement.

La lecture multiple m’amène également à oser plus facilement des titres qui m’auraient fait peur autrement. Je pense particulièrement aux oeuvres un peu exigeantes (classiques, textes très littéraires ou érudits…), aux très gros romans qui peuvent intimider ou paraître indigestes (par exemple, le tome 5 d’Outlander, que j’ai lu très petit à petit en parallèle de mes autres lectures), ou aux genres auxquels je ne suis pas habituée (fantasy, SF…). Je ne les dévore ainsi pas d’une traite, au contraire: je peux prendre mon temps sans pression en continuant d’autres lectures plus accessibles à côté.

Enfin, ce système me permet aussi, même si c’est un cas spécial, de lire dans un temps raisonnable les romans que je reçois en service de presse de la part des maisons d’édition, sans avoir l’impression pour cela de devoir freiner mes lectures personnelles (que je choisis uniquement selon mon humeur, sans timing). Je ressens ainsi beaucoup moins de pression ou de frustration: j’honore mes partenariats, mais cela ne m’empêche pas de laisser aussi place à des choix plus spontanés !

Pour nuancer mon propos, j’ajouterai toutefois que je ne fais pas de la lecture multiple un principe à suivre absolument: je crois que ma plus grande découverte, dans l’histoire, aura surtout été de me laisser la liberté d’écouter mes envies dans un sens ou dans un autre, d’adapter mes habitudes de lecture à mes diverses situations plutôt que de conserver à tout prix une rigidité qui ne fait pas toujours sens. Il m’arrive autant de dévorer un seul roman addictif, qui me passionne tellement que je ne pense qu’à lui (c’est si grisant !), que de jongler entre plusieurs titres qui se complètent l’un l’autre, et j’aime cette diversité !

◆◆◆

MES PETITES ASTUCES

Comment lire plusieurs livres en même temps tout en profitant pleinement de chacun, et sans tout oublier ou tout confondre ? Il existe certainement plusieurs cas de figures selon les capacités et les habitudes de chaque personne, mais voici les conseils que j’applique:

  • Varier les genres. Pour éviter la confusion entre deux ambiances ou deux intrigues similaires, le mieux est bien sûr de choisir deux romans de styles très différents en termes de sujet, de narration, de plume, de rythme, etc – voire des genres bien distincts: par exemple, une oeuvre de fiction, et un livre de développement personnel. Je trouve que c’est vraiment ce qui donne sens à la lecture multiple: pouvoir changer d’ambiance et de type de contenu dans une même période selon notre humeur.
  • Varier les formats. Souvent, mes lectures parallèles sont aussi de différents formats, par exemple un livre papier, un ebook sur ma liseuse, et un livre audio. C’est d’abord une question d’adaptation au quotidien: l’ebook quand je suis en déplacement ou la nuit avec le rétroéclairage, le livre papier à la maison, et le livre audio quand je n’ai pas les mains libres ou pour éviter les nausées en voiture. Néanmoins, cela me permet aussi de mieux distinguer les histoires dans mon esprit, puisque chacune est liée à un contexte et à une expérience différente.
  • Ne pas trop s’éparpiller. Le risque, quand on s’autorise à commencer plusieurs livres à la fois, est de trop papillonner. Je me limite généralement à 4 titres grand maximum (en comptant les livres audio). Cela dépendra sûrement de chacun, mais pour moi, c’est à peu près la limite pour ne pas oublier la trame de chaque intrigue ou surcharger mon cerveau. C’est aussi et surtout important, à mon sens, pour éviter de tomber dans une consommation « instantanée » et peu épanouissante des livres, où l’on finit par prendre des petits bouts par-ci par-là sans jamais bénéficier des bienfaits d’un texte long, que l’on suivrait dans tout son déroulement.
  • Ne pas en faire une excuse. Pour moi, la lecture multiple n’est pas une excuse pour me « défiler » sans prendre de vraie décision lorsque j’ai commencé un livre qui ne me plaît pas. Mon avis est ultra clair sur le sujet: la vie est trop courte et il y a bien trop d’ouvrages tentants pour se forcer à lire quelque chose qui nous ennuie profondément malgré nos efforts ! Dans ce cas, j’abandonne tout bêtement ma lecture – pour toujours si je sais que cela ne marchera jamais, ou pour quelques semaines / mois si je sens que ce n’était simplement pas le bon moment.

***

Et vous, avez-vous déjà lu plusieurs livres en même temps ?
Est-ce une habitude, ou juste un concours de circonstances ?
Au contraire, êtes-vous complètement contre la lecture multiple ?

Source photo: Unsplash

51 commentaires

  1. Oui, ça m’arrive tout le temps, mais non pas par choix. J’essaye en fait de me tenir à la lecture d’un seul livre à la fois, mais je retombe automatiquement dans cette habitude qui est de lire plusieurs ouvrages en même temps. Je pense que mon cerveau à besoin de ça pour effectuer des liens ou renforcer les manquements qu’on retrouve fatalement dans un livre.

Répondre

Naviguer