Chunky is Cool

À l’occasion de mon article sur Babaà Knitwear la semaine dernière, quelques personnes ont exprimé une déplaisance spécifique envers les pulls et gilets oversize à gros fil. Cela m’a frappée, puisque en ce qui me concerne, il s’agit haut la main de mon style préféré ! Plus c’est large (avec des limites tout de même !), plus la texture et le motif du tricot sont visibles, plus ça me plaît. Au contraire, les chandails fins et structurés m’attirent moins, graphiquement parlant; ils m’évoquent aussi quelque chose de très classiquement féminin qui ne me correspond pas.

Cette variation radicale des sensibilités m’a fait réfléchir. J’ai essayé de comprendre pourquoi mon ressenti était si différent, pourquoi là où certaines voyaient un vêtement informe et sans style, presque une manière de cacher son corps, je percevais au contraire quelque chose d’assez charmant et discrètement séduisant. Finalement, j’ai réussi à mettre le doigt dessus: pour moi, ces pièces portent en elle une réelle sensualité, mais celle-ci est indirecte – elle fonctionne par contraste.

Bien sûr, la première chose que les pulls « chunky » évoquent sont plutôt la chaleur et le confort, attraits que je recherche et apprécie effectivement – je suis frileuse, et je déteste me sentir engoncée !

Pourtant, en les choisissant, je n’ai pas l’impression (ni l’intention) de renoncer entièrement à ma féminité, mon style ou ma séduction. Au contraire ! Si je les aime, c’est aussi parce qu’à mes yeux leur matière épaisse met en valeur les textures beaucoup plus fines du corps (la peau, les cheveux…) et du reste de ma tenue, que je veille à équilibrer en conséquence. Quant à leur coupe loose, elle souligne par opposition les lignes délicates qui l’entourent – les traits du visage, la courbe des clavicules ou la complexité des mains, par exemple. Ce n’est certes pas du premier degré, mais à leur manière, je crois que c’est aussi une forme de grâce.

Attention néanmoins, je conçois tout à fait que cette sensibilité un peu torse ne soit pas partagée par tout le monde, et que beaucoup de gens préfèrent une coquetterie plus franche, une silhouette plus marquée. Tant mieux, cette diversité est le sel de la vie !look-cardiganno19-babaa look-cardiganno19-babaa4 look-cardiganno19-babaa5 look-cardiganno19-babaa6 look-cardiganno19-babaa7 look-cardiganno19-babaa2look-cardiganno19-babaa9 look-cardiganno19-babaa8look-cardiganno19-babaa10

Cardigan no.19 Babaà Knitwear – laine espagnole non teinte, made in Spain
Top Ekyog 2016 – 100% coton bio
Jegging Plenty Dr Denim – 98% coton bio
Bottines Bourgeois Boheme 2016 – vegan, made in Portugal
Sac vintage trouvé en friperie
Boucles d’oreilles Nahnym – petite créatrice, made in Holland

***

Et vous, plutôt adeptes des gros tricots ou pas du tout ?

Cet article contient un lien affilié Etsy. Un immense merci pour votre soutien ♥︎
Pour en savoir plus sur la monétisation de ce blog,  RDV sur ma FAQ.

Note de service: Il n’y aura sans doute pas de nouvel article sur le blog d’ici la fin de semaine prochaine, puisque je pars quelques jours à Glasgow sans mon ordinateur – mais je prépare de très chouettes sujets, que j’ai déjà hâte de partager. Je serai en revanche active sur les réseaux sociaux, particulièrement en stories Instagram, alors retrouvons-nous là-bas si cela vous dit ! À très vite !

52 commentaires

  1. Très beau look pour moi aussi !
    Tu portes très bien le contraste entre les vêtements près du corps et ce « gros » gilet (même si je ne suis pas forcément fan du gilet en lui-même 😉)

  2. L’ensemble te va très bien ! J’adorerais pouvoir mettre des pulls comme ça, mais je suis plutôt gironde du haut avec des jambes fines et les gros pulls ont tendance à renforcer ce déséquilibre… Je ne désespère pas de réussir à trouver un jour l’équation magique qui pourrait, chez moi aussi, faire que ces pièces loose soulignent, comme tu le dis si bien, les lignes délicates qui les entourent !

    • Bonjour Charlotte!

      Je te conseillerais d’essayer une ceinture au niveau de la taille si ce n’est pas encore fait :)

  3. Je trouve que ce look te va divinement bien ! 😍 De mon côté, je dois avouer que je suis aussi friande de pulls loose que de vêtements un peu plus marqués. Ça dépend vraiment de ce que j’ai envie de porter sur l’instant et de la façon dont je veux me sentir (un peu décontractée ou un peu plus habillée).
    Mais je répète, ce look est absolument sublime sur toi !

  4. Comme toi, j’adore les grosses mailles, bien larges….je trouve ça très chaleureux…J’aime aussi les petits pulls mais plus c’est gros, plus je leur trouve du charme. Comme quoi….

  5. Ce look te va à ravir! Et je suis d’accord avec tout ce que tu écris, mais il y a une contrainte qu’il faut néanmoins prendre en compte, celle de la forme du corps. Tu es toute fine, mais quand on a des formes, des mailles loose peuvent donner un aspect un peu ridicule justement parce qu’elles peuvent « mouler » le corps de manière inappropriée. Dan ce cas, il vaut mieux un habit un peu plus structuré. Le gilet que tu portes ne m’irait pas du tout parce que j’ai une forte poitrine et un petit ventre. Finalement le but d’un vêtement, quel que soit sa forme et sa matière, est de flatter les qualités et camoufler les défauts. Il est donc évident que tout ne va pas à tout le monde! Bise.

    • Améry LAVAIRE Répondre

      Coucou Sabrina.

      Je comprends bien ton point de vue mais néanmoins je me permets de te donner le mien 😊 A priori, nos corps ont des points communs : courbes généreuses. La forme de mon corps ne m’a jamais posé de problème pour porter ce genre de gilet et je n’ai jamais pensé que cela pouvait me donner un aspect ridicule. Au contraire, en contre-balancant l’aspect loose avec quelque chose de plus près du corps, cela crée une structure plus harmonieuse. Et bonus, l’hiver tu peux cumuler les couches en dessous. Finalement, je pense que l’essentiel est que ton vêtement te plaise, que tu te sentes bien dedans et qu’il soit représentatif de ta personnalité. En espérant que mon opinion te donnera peut-être envie d’essayer des mailles un de ces jours 😊 et je suis d’accord avec toi, le look de Victoria lui va à ravir.

      Bon weekend à toi.

      Améry.

  6. Moi perso j’adore les grosses mailles, mais là le prix est beaucoup trop élevé (je comprends, hein, la qualité, la matière, tout ça, c’est normal que ce soit cher mais je ne peux pas me le permettre). J’adore tes boucles d’oreille aussi :-)
    Bon séjour à Glasgow

  7. Absolument team gros tricot, gros gilet, gros pull etc! <3 Mon préféré? Un gros gilet en laine beige trouvé sur un marché vintage en Finlande. Souvenir, confort, et chaleur… tout en 1 :)

    • Les marchés vintages en Finlande sont une mine d’or. J’avais trouvé de chouettes choses à des prix ridicules à Helsinki

  8. J’aime beaucoup les deux styles. Ca dépend des occasions, mais pour se sentir à l’aise rien de mieux qu’un bon gros pull selon moi :)!

  9. Cela fait déjà quelques années que j’ai adopté le style « tricot-cosy-oversize ». Au départ, je voulais jute me trouver un pull super confortable et chaud pour les jours de flemme et puis finalement, je me suis sentie tellement bien dans mon pull que je n’ai plus voulu le quitter. J’ai donc appris à assortir mes hauts cosy à des bas plus fins et près du corps (je suis une adepte des jegging Dr Denim aussi), à accessoiriser mes tenus et à aimer relever mes cheveux pour dévoiler mon cou. En ce qui me concerne, ce genre de vêtement me donne de l’assurance; certainement parce que je me sens moi-même et que je suis confortable dans ce genre de tenue (c’est limite le critère n°1 pour moi).

    En ce qui concerne les avis sur ton dernier article, je n’ai pas tellement été étonnée des commentaires qui ne trouvaient pas ce style super joli. A chaque fois qu’elle me voit, ma maman me demande toujours : « pourquoi tu te caches derrière tes gros pulls ? c’est pas féminin du tout, c’est dommage ». J’avoue ne pas toujours comprendre cet argument de la « féminité ». Pourquoi est-ce qu’on devrait porter des vêtements qui reflètent notre « féminité » ? Et puis ça veut dire quoi « être féminine » ? Il y a tellement de définitions, de moyens divers d’exprimer sa féminité, différentes façons propres à chacune de se sentir et d’être féminine.

    En tout cas, je tenais à te dire que je suis contente de voir ce type d’article. Je pense que tu es l’une des blogueuses en qui je me reconnais le plus niveau style donc merci de nous partager toutes ces jolies marques éthiques et cosys, je n’en n’ai pas perdu une miette !

    Profite bien de ton séjour à Glasgow, j’ai hâte de voir tes stories pour rêver un peu ;)

  10. Je pense qu’en réalité nous sommes plusieurs à avoir ce raisonnement un peu « tordu » comme tu dis :) j’aime énormément la grosse maille (passion très envahissante dans les commodes et les placards hahaha), parce que
    – c’est confortable!
    – j’apprécie également l’esthétique de l’effet « mailles apparentes »
    – et je trouve aussi que l’effet de contraste est très raffiné: l’extrémité des manches d’un gros pull reboulées avec des bijoux fins sur les mains et les poignets, ou un pull oversize avec une jupette et des boots, un très gros bonnet… Pour citer un autre exemple: les low-boots larges qui contrastent forcément avec la cheville.

    Ceci étant dit, j’aime aussi les pulls fins, et notamment ceux avec un décolleté large dans le dos: une autre façon de créer du contraste en somme, avec des pulls pouvant paraître « boring » devant et un joli V ou arrondi dans le dos.

    Pour le reste, je rejoins les avis cités plus haut: il existe tellement de définitions de la féminité, tellement de morphologies différentes aussi, qu’au fond l’essentiel c’est se plaire à soi, avec ce qui nous plaît et nous va.

    Profite bien de Glasgow!
    J’ai découvert cette ville début septembre, et j’ai adoré. Le quartier de West End regorge de très chouettes coffee-shops et petits restos, le jardin botanique est magnifique, et si jamais tu passes par Great Western Road, il y a une jolie friperie à la devanture bleue qui s’appelle « Glorious »: une jolie sélection pour ceux qui, comme moi, ont du mal à s’habiller en friperie, et une jolie histoire aussi.
    La propriétaire a peint le magasin avec une couleur créée sur-mesure par un peintre, après qu’elle ait flashé sur le bleu de la mer vu sur une mappemonde, dénichée au hasard d’une promenade…

    Belle journée!

    P;S d’un commentaire déjà très long: les bijoux sont magnifiques ;) (le fin et doré qui contraste avec la grosse maille… encore et toujours une question d’opposition de textures et de volumes!)

  11. Bonjour,

    J’aime beaucoup ta bague ronde, est-ce la même créatrice que les boucles d’oreilles?

    Merci beaucoup.

  12. J’adore la grosse maille pour les mêmes raisons que toi. Merci pour la découverte de la marque de bijoux. C’est rare de te voir avec des boucles d’oreilles, celles que tu portes sont très jolies et elles te vont très bien.
    Profite bien de ton séjour à Glasgow.
    Bon dimanche.
    Bises.
    Delphine

  13. J’adore ce style ultra chunky ! Sais-tu on je peux trouver des beaux gilets épais comme celui de ta photo, mais en version vegan ?

    • PS : j’ai un début de réponse en allant sur le site de Babaa, il y a quelques pièces 100% coton ;) merci

  14. Lucile Boileau Répondre

    Je rejoins tout à fait ton ressenti…
    Il y a quelques semaines, un ami très proche et moi avions une discussion concernant le style vestimentaire des femmes de manière globale lorsqu’il a lâché telle une bombe: « Tu es tellement jolie, c’est dommage que tu ne te mettes pas du tout en valeur. »
    J’étais abasourdie, sachant que j’adore non pas la mode (qui représente un carcan dans lequel je ne me retrouve absolument pas) mais bien choisir mon accoutrement avec soin tous les matins, qui fait lui même écho à ma personnalité… (mon style se rapprochant à peu de choses près du tien, mêlant coupes looses / grosses mailles / vêtements confortables mais bien coupés / vintage / 90’s etc)
    Je sais pertinemment que mon ami n’avait absolument aucune intention de me blesser et qu’il croyait même là me faire un super compliment, seulement j’ai été assez médusée sur le moment de constater qu’à ses yeux mon choix vestimentaire ne pouvait être que la conséquence d’une certaine négligence ou d’un manque de féminité … ^^’ (quel concept abstrait que la féminité moi je dis)
    Mon style vestimentaire représentant pour moi une réelle extension de ma personnalité depuis bien longtemps, j’ai été je crois un peu plus blessée que je ne l’aurais cru par cette remarque venant d’une personne qui me connait pourtant si bien.
    Les diktats de la société régentent beaucoup notre perception de ce qui doit être beau ou non, flatteur ou non, présentable ou non et c’est bien dommage…
    Essayons de nous respecter les uns les autres dans notre individualité, sans nous mettre davantage de bâtons dans les roues, la vie s’en charge bien assez! :)
    Bref, en tout cas tu es vraiment rayonnante sur ces photos (et cette coiffure te va à ravir) ! J’espère que tu recouvres peu à peu ton énergie et une certaine sérénité…
    ( Ceci est un gros pavé dis donc )

  15. Bonjour Victoria ! Je rejoins les remarques de certaines : ce type de look va bien aux « grandes-fines », ça donne un côté décontracté-chic qui ne va pas à tout le monde. J’ai beaucoup apprécié la manière dont tu décris la beauté qui t’attire lorsque tu écris : « Quant à leur coupe loose, elle souligne par opposition les lignes délicates qui l’entourent – les traits du visage, la courbe des clavicules ou la complexité des mains, par exemple. » J’admire toujours des mains fine qui sortent d’un pull un peu large, ou bien l’arrête de la mâchoire qui est bien dessinée, ou encore des chevilles fines, les clavicules saillantes. C’est dans ce genre de détails charmant que je vois moi aussi de la beauté et même une certaine élégance chez ceux qui m’entourent.

  16. C’est vrai que j’ai été frappée en lisant ton dernier article et les commentaires: je ne savais pas qu’une forme de pull pouvait déchaîner autant les passions! L’important c’est que ça te plaise à toi. J’adore cette tenue en tout cas qui te va à ravir et qui me correspondrait bien si je devais m’habiller en mode hiver. Les couleurs me parlent tout particulièrement (qu’est-ce qu’il y a de plus élégant que du noir?). Bon séjour à Glasgow!

  17. J’ai mis bien longtemps à comprendre que mon style était aussi « féminin » que celui des autres femmes. Il est juste différent. Pour certains je ne sais pas mettre ma taille en avant.
    Déjà jeune femme, il y a vingt ans donc, j’aimais les gros pull, les jeans taille haute, skinny ou non. J’ai beaucoup de mal avec les robes, hormis les robes en maille que j’adore. Je suis frileuse et un tissu tout fin ne me convient pas du tout. J’ai acheté l’an dernier sur MSR quelques jolies pièces, notamment deux pulls douillets. Quelle déception quand je suis retournée sur le site à la rentrée : ils ont fermé?? ils parlent d’un partenariat? Peut être es tu au courant?

    Aujourd’hui, c’est à ma petite fille de neuf ans que j’essaye de montrer que la féminité, ce n’est pas forcément la jupe, robe, collants, les volants que les pub nous montrent (même si les marques ont bien évolué). Et l’importance de choisir ses vêtements pour se sentir bien dedans!

  18. Et dire que certaines personnes pensent que la féminité réside dans ce que l’on porte… Il n’y a qu’à voir ce que ça donne sur un homme portant une robe (sans que ce soit un véritable travesti, soit dit en passant) 😜
    N’y a-t-il pas plus viril qu’un homme portant un kilt ?
    L’habit ne fait pas le moine, et la féminité est avant tout un état d’esprit (que je n’aurai d’ailleurs jamais).

  19. C’est marrant parce que je ressens exactement la même chose que toi : j’adore ces coupes larges, je trouve ça tellement féminin et subtil, alors que mon mari n’aime pas trop, il est tout le temps en train de me dire que je m’habille trop large (il m’aime comme je suis quand même, hein, il préfère que je sois bien dans ma peau), comme quoi les critères de beauté ne sont pas universels et c’est plutôt sympa.

  20. Ooooh ce beau gilet!! <3
    De mon côté, je suis team les deux: parfois j'aime porter une maille fine, qui souligne ma taille. D'autres fois, j'apprécie les pulls et gilets amples, chauds, et qui ont leur propre sexiness, comme tu dis (ok, tu n'as pas utilisé le terme "sexiness", ça c'est moi héhé).
    Tout dépend de l'effet que je recherche, et puis des autres vêtements que je porte. Avec une minijupe près du corps, je porte volontiers un gros pull, pour "calmer le jeu", alors qu'avec une jupe plus ample, plus longue, je préférerai un pull près du corps, afin d'équilibrer la silhouette.

    En tout cas je trouve ton look magnifique, je suis fan! J'aime bien les bijoux que tu portes. Tu en as peu d'habitude, et j'avouerai de mon côté beaucoup apprécier cet ajout discret, mais qui fait toute la différence. Je ne sors jamais sans mes bagues, mon collier et des boucles d'oreille, je trouve que ça habille bien une tenue simple.

    Bon séjour à Glasgow :)

  21. Bonjour,
    Ton analyse est hyper juste et intéressante, le contraste entre la grosse maille et la finesse des traits. Je suis aussi très fan des gros pulls.
    J’ai une petite question sur les boots, est ce que tu penses qu’il y a des boots dans l’actuelle collection qui ressemble et est ce qu’elle ne font pas trop grosses boots, type Dr Marteens? Sont elles tout de même féminines. Merci

  22. Personnellement, moi je n’y vois aucun inconvénient . Les gros tricots, je les adores et ça réchauffe vraiment. Et puis ton look est juste Wahou, les bijoux que tu portes sont également top.

  23. Bonjour Victoria!

    J’adore les gros gilets mais j’aime aussi ceux plus ajustés. En gros dans ma penderie on retrouve les deux modèles en fonction de mon envie et de l’utilité (sous une veste fine je mettrai un gilet fin).
    Ce look te va très bien et pour ma part j’aime beaucoup bien ton style.
    Par contre, ce que j’aurais à reprocher à la marque Babaà Knitwear que j’avais déjà repéré sur les photos des mannequins et maintenant sur toi, c’est que leurs manches sont courtes. Comme toi, je suis un peu frileuse et j’adore me dorloter dans un gros pull et avoir les manches qui me couvrent bien les poignets car je déteste avoir un pull trop court (sauf si c’est un pull 3/4 mais ça j’en ai très peu et généralement ce sont des pulls fins) sous ma veste.
    Belle journée et profites bien de Glasgow!!! J’avais commencé mon voyage en Écosse par cette ville et j’avais adoré :)

  24. Oups, je fais partie de ceux qui ont exprimé leur déplaisance. En fait, c’est un question de silhouette pour moi. Je suis charnue et un pull un peu informe comme celui de la semaine dernière, ne me flatte pas surtout que j’ai des hauts de cuisse, forts. Tandis qu’avec tes longues fines, c’est joli quand même ! ^^

  25. J’adore ce gilet aussi, et sa couleur « nature ». Vraiment hors de prix, hélas !
    D’où vienne tes jolies bagues ?
    Je te souhaite un beau séjour.

  26. Coucou,
    J’ai exactement le même  » style  » que toi en hiver et même le reste de l’année je déteste me sentir serré ou étouffé dans des pulls ou des vêtements trop ajustés impossible pour moi de mettre un col roulé ultra serré. J’ai un lot de pull et de gilet à grosse maille beaucoup trop important mais ils sont un vrai réconfort en hiver de la même manière que mes écharpes / plaids beaucoup trop grand pour la plupart des gens. Je ne trouve pas que nos silhouettes sont moins féminine pour autant, la plupart du temps nos bas sont plutôt fin voir moulant se qui créé une jolie silhouette.

  27. Ce look est ravissant et tout à fait féminin. Je trouve ce gilet beaucoup plus intéressant quand il est porté sur toi. J’apprécie la découverte d’une marque comme Babaà Knitwear qui a une belle éthique même si je trouve qu’elle est un poil trop cher pour des modèles que je trouve trop simples à mon goût (notamment le maillage au niveau du décolleté) pourtant j’adore les pulls « chunky » aussi.

  28. Moi, ce qui me frappe surtout dans ces gilets, c’est qu’il ne sont pas bien coupés. J’aime beaucoup le loose, donc ça n’a rien à voir avec cela, mais ça m’avait déjà frappé dans l’article d’avant : les manches ! Elles sont dix fois trop courtes ! Regarde, tes poignets dépassent beaucoup, alors qu’on est justement dans un gilet loose : elles devraient couvrir le début de tes mains. Cela accentue l’impression d’épaules tombantes et de bras courts. Avec la photo du gilet orange sur l’article d’avant, on avait vraiment l’impression d’un gilet beaucoup trop petit pour la mannequin (en étant large en même temps…).

  29. J’étais de celles qui n’avaient pas aimé la sélection mais quand tu portes ce genre de gilet, ça te va bien car tu mets ta silhouette en valeur avec d’autres vêtements près du corps. Du coup, j’aime beaucoup et les sites de ces marques devraient s’inspirer et faire des lookbooks, elles vendraient plus de pulls, c’est certain.

  30. Le prix est exorbitant (195€!). Je suis toujours choquée quand je vois ce genre de produits si chers et inaccessibles au plus grand nombre. Moi si je voulais me faire un très beau cadeau, je pourrais me l’offrir mais je pense aux gens pour qui cette somme représente peut-être la moitié ou le quart de leur salaire, cela me choque vraiment. Il y a une telle indécence dans ces prix. Je crois que ce serait souvent mon critère à l’heure de recommander des produits: que le prix reste acceptable et proportionné aux produits. Je m’interroge sur la marge dégagée par la marque et je peux me tromper mais je crois qu’elle est sans doute dans ce cas très importante. Et l’argument de la qualité des matières premières ne me semble pas recevable, il doit exister un modèle qui permettre de joindre qualité et prix correct, sauf à accepter une fois pour toutes que la qualité ne sera jamais à la portée des gens au faible pouvoir d’achat.

    • Le prix est un grand débat pour la mode éthique..
      La fabrication d’un vêtement demande beaucoup d’étapes et de personnes: à chaque étape
      il faut bien rémunérer la personne qui intervient- je n’étais moi-même pas consciente de tout ce que cela implique, je t’invite à regarder des documentaires sur la question. Nous avons complètement perdu la notion des prix car nous avons l’habitude de payer tout moins cher et d’acheter en quantité excessive. Ce qui n’est pas acceptable c’est de payer 10euros un jean…
      Les personnes au « faible pouvoir d’achat » dont tu parles sont justement aussi ces personnes très mal payées dans la fast fashion..!! Et une personne qui bosse à plein temps a au minimum le SMIC, donc 200 euros, ce n’est pas la moitié du salaire…:)
      Et je suis moins choquée par ce genre de prix que ceux de marques qui font fabriquer en Chine et font également des prix très élevés: effectivement, là on peut se dire que la marge est élevée.
      Mais dans le cas de Babaa nous n’avons pas d’infos, tu ne fais que des suppositions – ça ne fait pas vraiment avancer le débat.
      Maintenant, je considère aussi que ce prix est élevé pour moi, pour le moment: je n’achèterai pas ce gilet, et ce n’est pas très grave :) il y a plein de choses qui n’entrent pas dans notre budget, mais les plus belles choses sont gratuites ;)

      • Merci pour ta réponse. Je trouve très intéressant ce que tu écris et suis globalement très d’accord. Le seul petit commentaire que je ferai, c’est que tout le monde n’est pas au SMIC en France loin de là, pleins de gens travaillent a mi-temps ou sont autoentrepreneurs et gagnent 600, 700, 800€ et je ne parle pas des gens au RSA. Je trouve que les marques ont un gros travail à faire sur la communication sur leurs marges, c’est un sujet tabou et je pense que ce n’est pas un hasard. Les gens seraient sans doute complètement frappés de l’énorme décalage entre le coût de production et le prix affiché. Mais si Victoria a le moyen de demander à la marque de détailler la ventilation du prix sur les postes de production et de vente, ce serait super. Je parie ceci dit que la marque ne donnera jamais cette info.

  31. Je partage tes goûts en matière de gros pull !
    Sur leur côté moins « féminin », moins « sexy », pour moi un homme est mille fois plus sexy dans un gros pull style irlandais que dans, disons, un t-shirt moulant, ou une chemise bien repassée, habits soit-disant « sexy ». Tant que c’est propre, bien coupé, pas trop vieux, c’est hyper charmant le style bûcheron, on a envie de se rapprocher, on se sent en confiance.
    Je vais mener l’enquête auprès de mes amis mecs, mais je me demande s’il n’y en a pas beaucoup qui sont en réalité plus attirés physiquement par le gros pull que par le crop top par exemple… ;)

  32. Je viens de découvrir ton blog et j’aime beaucoup ! Je suis, moi aussi, une fan de la grosse maille et des vêtements un peu oversize, j’ai l’impression que tu viens de parfaitement résumer ce qui me fait aimer ça alors que je ne m’étais jamais vraiment posé la question ^^

  33. Coucou, moi j’ai toujours adoré la maille, y a rien de plus confortable et agréable l’hiver, et de toute façon il y aura toujours des gens pour critiquer ce que l’on porte….moi j’aime beaucoup ta tenue !

  34. Coucou,
    Je partage totalement ton avis, moi qui adore les pulls loose et les gros gilets en laine. Et comme toi, je veille au contraste en les portant avec un jean serré ou avec une jupe courte, tout est affaire de proportion.
    Et puis qu’est-ce que c’est agréable à porter, on aurait vraiment tort de s’en priver !
    Très belle journée à toi,
    Anna

  35. Bonjour Victoria, je suis tout à fait d’accord avec toi sur la sensualité de ce type de vêtements ! Le côté oversize, en plus associé à la douceur de la laine, avec un peu de dentelle qui dépasse j’adore :)

  36. J’aime beaucoup ce style. Après on le sait, les goûts et les couleurs …
    Je pense que cela ne va pas forcément à tout le monde ! Par contre, à toi, cela te va vraiment bien ! Et ça correspond à ton état d’esprit donc c’est parfait :)

    A moi, cela me va moins bien, car je n’ai pas une silhouette « mince ». Je ne suis pas « grosse » non plus, mais j’ai un visage rond, les hanches larges et de bonnes cuisses :p donc ce genre de pull peut me grossir suivant la façon dont ils sont taillés.
    Cela dit, le confort avant tout ! Donc je me cherche un pull à grosse mailles blanc :D

  37. Bonjour Victoria
    Je suis fan des pulls larges et surtout bien chauds mais je suis confrontée à un hic, notamment avec mon pull le plus loose, c’est qu’il s accroche dans tout ce qui passe – et notamment les grilles de ma cuisinière – donc ça commence à me stresser de le porter. Et l autre hic c’est que ça n’est pas facile à porter sous une veste, à moins qu’elle soit adaptée.
    Cependant je n’ai jusqu’à présent trouvé aucun pull près du corps qui tienne aussi chaud, donc je persiste!
    J espère que tu t’es bien plue à Glasgow.

Répondre

Naviguer