Mes Favoris Lifestyle – Mars 2019

Vous l’aurez peut-être remarqué par mon rythme de publication un peu aléatoire sur le blog: le mois de mars a été particulièrement riche pour moi – très exaltant, bien qu’un peu fatigant !

Le retour d’une luminosité plus vive, les journées ensoleillées et les premiers signes du printemps m’ont apporté une énergie nouvelle, plus positive, dont j’ai profité avec grand plaisir !

Ces dernières semaines ont été marquées notamment par le lancement de mon podcast (que j’aime tant), le tour Outlander en Écosse avec Diana Gabaldon, une série de visites d’appartement pour des amis qui viennent s’installer à Amsterdam (youpi !), quelques journées d’exploration avec ma copine Jennifer venue me voir de France, l’arrivée de nouvelles plantes à la maison, la reprise de mes activités de jardinage quasi-quotidien, de chouettes lectures (dont je vous reparlerai dans un article dédié)…

Bref, j’ai été bien occupée – ce qui ne m’a pas empêchée de trouver quelques jolies découvertes et petits bonheurs à partager avec vous aujourd’hui, au contraire ! J’ai adoré rédiger cet article aujourd’hui, et j’espère qu’il vous plaira également.favoris-audio-livres-podcasts

♡ AUDIO – Carlos Ruiz Zafón, plantes d’intérieur et true crime australien

Je n’ai pas écouté beaucoup de choses différentes ce mois-ci: ma consommation a plutôt été obsessionnelle, centrée sur un livre audio et deux podcasts qui m’ont tellement passionnée que je n’ai pas cherché grand chose d’autre à me mettre sous la dent !

Mis à part les nouveaux numéros d’Écosse Toujours et cet épisode fascinant d’Affaires Sensibles sur les fantômes du Mont-Blanc (qui m’a perturbée durant plusieurs jours), mes écoutes principales ont été:

  • Le livre audio Le Prisonnier du ciel de Carlos Ruiz Zafón, troisième opus de la saga du Cimetière des Livres Oubliés, que j’ai vraiment beaucoup aimé. Contrairement au deuxième tome, longuet et un peu ennuyeux après mon coup de coeur pour L’Ombre du vent, j’ai été ravie ici de retrouver Daniel et Fermín, mes personnages chouchous, pour en apprendre davantage sur l’histoire de ce dernier – et à la fois apporter un autre éclairage sur le livre précédent. Dommage que le catalogue Audible ne propose pas cette saga en VO espagnol: la plume savoureuse de l’auteur me manque, même si la traduction est en soi de bonne qualité. Moi qui hésitais à continuer la série, j’ai déjà prévu de me lancer prochainement dans le 4ème et dernier tome !

☞ BON PLAN: L’offre d’essai Audible, avec un livre audio gratuit pour voir si cela vous convient. Il suffit ensuite d’annuler votre souscription avant la fin du mois si vous n’êtes pas convaincu/e (vous pourrez quand même continuer votre livre si vous ne l’avez pas fini avant). Pour info, les membres Amazon Prime ont droit à une offre spéciale de 3 mois gratuits, youpi !

  • On The Ledge, un podcast britannique entièrement dédié aux plantes d’intérieur ! J’aime beaucoup le ton décomplexant, drôle et sympathique de Jane Perrone, journaliste spécialisée dans le végétal, passionnée de jardinage et créatrice de cette émission, qu’elle enregistre chez elle. Chaque épisode a un thème particulier – souvent un focus sur une espèce spécifique de plante, mais aussi des sujets liés aux soins et aux tendances, par exemple sur la capacité dépolluante des plantes vertes, sur le bouturage, sur les meilleures astuces pour acheter des plantes, sur les précautions à prendre pendant l’hiver… La majorité du temps, Jane s’entretient avec des experts pour leur poser les questions que beaucoup d’amateurs/rices peuvent avoir en tête. C’est relaxant, inspirant et très intéressant – mais attention, risque de tentations garanti !
  • The Teacher’s Pet, un podcast d’enquête sur un cold case australien: la disparition inexpliquée et très suspecte de Lynette Dawson, jeune maman dévouée et parfaite épouse, sur fond de mari infidèle aux actions louches en 1982. Tout porte à croire que ce dernier, Chris Dawson, l’a assassiné, mais faute d’action et de preuves, il n’a jamais été inquiété par la justice. Le journaliste Hedley Thomas décide de prendre l’affaire en main et mener sa propre investigation pour peut-être enfin mettre à jour la vérité. Moi qui suis friande de mystères et d’enquêtes criminelles, je dévore actuellement ce podcast avec fascination (et horreur); c’est superbement réalisé, et les sombres secrets révélés font froid dans le dos. J’espère de tout coeur que justice sera rendue.

favoris-thes-infusions-bio-greenma

♡ FOOD – Thés Greenma

Outre ceux de Deuza, dont je vous parlais la dernière fois et que je bois encore presque tous les jours, mon thé favori du moment est sans conteste le Fraise-Guarana de Greenma (ici dans sa version apothicaire), petite marque bio française dont vous êtes nombreuses à m’avoir dit beaucoup de bien.

J’ai eu le plaisir de recevoir un assortiment de leurs produits, qui ont la particularité d’être vendus en vrac dans de jolis bocaux en verre (ou en papier kraft pour les recharges !), et j’ai beaucoup aimé les découvrir !

Nombre de leurs références, notamment les tisanes et quelques thés, n’ont pas d’arôme ajouté, la volonté de la fondatrice étant d’aller à terme vers du 100% sans ajout.

En ce qui me concerne, j’apprécie beaucoup les versions aromatisées (à condition qu’il s’agisse d’ingrédients naturels, bien sûr) comme justement le Fraise-Guarana, pour les saveurs plus puissantes et plus gourmandes qu’elles apportent: ce thé est à la fois tellement parfumé et si équilibré, sans aucune sensation d’écoeurement, une vraie réussite !

Toutefois, je comprends aussi l’intérêt de produits plus bruts et « nature », et j’aime de temps en temps boire de simples infusions herbales – j’ai beaucoup apprécié par exemple leur Mama Relax à la saveur toute douce (lavande, mélisse…) et à la couleur bleue extraordinaire, due à la présence de fleurs de mauve. Je continuerai à suivre et explorer la marque avec plaisir: je dois encore tester leur masala chaï (j’ai peu envie d’épices dernièrement) et je pense tester un jour le thé noir citron-gingembre qui correspondrait tout à fait à mes goûts !

favoris-plantes

♡ PLANTES – Boutures, nouvelles plantes et fleurs du balcon

Quel plaisir pour l’amoureuse de plantes que je suis de voir la belle saison arriver !

Dans mon appartement, c’est le moment où, enfin, la plupart des espèces d’intérieur cessent de faire triste mine pour reprendre leur croissance: les nouvelles feuilles sortent, les arrosages deviennent plus réguliers, et mes boutures prennent vite, presque sans efforts.

Je vous en parlais dans le dernier épisode de Tout ce que j’aime: j’ai multiplié plusieurs de mes plantes récemment, avec succès (même ma bouture de ficus elastica a déjà des racines après seulement 8 jours !), mais aussi ajouté de nouvelles espèces à ma collection sous forme de boutures trouvées par exemple sur eBay, qui ont toutes bien fonctionné. Cette année, je cherche particulièrement à démarrer une petite collection de hoyas, et compléter ma collection de misères – il y a tellement de jolies variétés, difficiles à trouver en jardineries classiques !

J’ai aussi eu l’immense joie ce mois-ci de recevoir un colis de la part de Justine, créatrice de la boutique / salon de coiffure What the Flower à Paris – également connue via son compte sweetyoxalis, dont je vous parlais dans cet article.

Justine m’a fait le plaisir de m’envoyer trois plantes que j’avais inclus dans ma wishlist: un hoya kerrii, une rhaphidophora tetrasperma (ou monstera minima) et une sansevieria moonshine, toutes absolument splendides et en pleine santé. Celles qui ont vu mon déballage du colis en story sur Instagram sauront à quel point j’étais excitée en découvrant tout cela ! J’ai aussi reçu de précieux bulbes de caladium, que j’ai très hâte de planter et voir grandir.

Enfin, sur mon balcon et ma terrasse, beaucoup de belles choses m’ont aussi enchantée.

Mon pêcher nain, dont je vous parlais dans le premier épisode de mon podcast, m’a offert une magnifique floraison – encore partiellement en cours, bien que le feuillage s’installe petit à petit. Un bébé mimosa illumine aussi les alentours de ses jolies petites boules jaunes au parfum entêtant. Quant à mes bulbes de printemps, ça y est, ils arrivent à maturité ! Mes mini-narcisses sont pour la plupart écloses, et mes premières tulipes s’ouvrent sur une superbe couleur corail.

favoris-tv-netflix

♡ TV / CINÉ – Shetland, The Office, Madeleine McCann & Queer Eye

Je vous en parlais la dernière fois: j’ai continué à suivre les derniers épisodes de Shetland, ma série policière écossaise chouchoute, chaque mardi sur la BBC avec un immense plaisir. Malgré une intrigue peut-être légèrement en dessous des opus précédents, les deux derniers chapitres très rythmés m’ont vraiment emballée – j’aurais voulu que ce temps passé avec mes personnages chéris dure éternellement. Cette saison étant tenue pour la dernière (contrairement à l’année passée, la chaîne n’a pas annoncé son renouvellement, et cela ne semble pas être à l’ordre du jour), j’ai vécu sa conclusion le coeur en peine – je suis toujours si triste de devoir dire au revoir aux univers que j’aime, comme s’il s’agissait de quitter un vieil ami pour toujours. Autant vous dire que je suis dans les starting blocks pour la sortie du coffret DVD complet des 5 saisons, que je m’offrirai afin de revoir toute l’histoire depuis le début. Jimmy Perez forever ♥︎

En termes de sitcoms, j’ai momentanément abandonné mes grands classiques pour commencer The Office (version US) sur Amazon Prime. Je connaissais déjà la série pour avoir vu quelques épisodes chez mes cousins américains, qui en sont très fans, mais je ne l’avais jamais sérieusement suivie. Je ne sais pas ce que j’attendais, puisque c’est une absolue MERVEILLE ! Je ne compte plus les fous rires aux larmes que j’ai eus devant mon écran grâce à l’humour unique de ce show: tout est basé sur des personnages un peu bizarres, gênants, politiquement incorrects, et la réaction de malaise que leurs actions ou propos provoquent chez les gens « normaux » qui les entourent – et sur nous, le public. C’est à la fois intelligent, et tellement drôle que c’en est fatigant – une pépite, si vous êtes sensible à ce style. La saison 4, dans laquelle nous sommes actuellement, me semble peut-être un petit peu moins réussie, mais je continue à tout dévorer avec joie.

Dans un registre beaucoup plus glauque, la grande amatrice de true crime en moi a adoré le nouveau documentaire de Netflix sur la disparition de Maddie McCann, jeune enfant britannique de 3 ans, alors que sa famille était en vacances au Portugal en 2007. On ne peut pas dire que le ton soit toujours très respectueux des parents de la petite fille, au vu de certains témoins un peu douteux et du montage clairement conçu pour nous faire croire qu’ils pourraient être coupables. Toutefois, dans l’ensemble, j’ai trouvé le feuilleton passionnant et addictif; il m’a laissé une foule de questions, tant l’enquête est complexe et les pistes minces – ou complètement contradictoires. A-t-elle été séquestrée par un prédateur solitaire ? A-t-elle été vendue à un réseau de trafic d’enfants, à une famille désespérée d’avoir une progéniture ? Est-elle toujours en vie ? Contrairement aux McCann, qui ont déploré la sortie de cette série (on peut comprendre pourquoi), je pense que ce coup de projecteur sur l’affaire risque d’être bénéfique à la cause si Maddie est toujours vivante quelque part – Netflix est une plateforme internationale si fréquentée, que cela permettra sûrement de diffuser sa recherche auprès d’un plus large public.

Enfin, pour finir sur une note plus feel good, j’ai bien sûr binge watché ce mois-ci la nouvelle saison de Queer Eye (je vous parlais de l’émission par ici et par là). Après une petite déception sur la saison 2, qui m’avait moins touchée, j’ai été heureuse de trouver des portraits beaucoup plus émouvants cette fois-ci. À part peut-être deux d’entre eux qui m’ont un peu moins plu, j’ai adoré ces nouveaux épisodes: quel plaisir de voir à nouveau les Fab 5 prêcher l’amour de soi, le respect, la tolérance et la confiance ! Une vraie bouffée de bonnes ondes !

favoris-vie-ecolo

♡ ÉCOLOGIE – Manger des produits de saison

Le mois de mars a conclu en beauté un challenge personnel que je m’étais lancé cet hiver, consistant à cuisiner un maximum de fruits et légumes de saison pour ma région (les Pays-Bas). J’avais déjà fait quelques beaux efforts l’année dernière à ce sujet (en n’achetant plus de tomates fraîches, par exemple) et je voulais continuer à m’améliorer !

J’ai pris plaisir à retrouver les saveurs simples de la cuisine du Nord, avec moults poireaux, pommes de terre, champignons, courges, carottes et un peu de chou (que je ne peux manger qu’en petite quantité en raison de mes soucis digestifs), ainsi que, plus récemment, les premiers radis. Nous avons aussi profité à foison d’une délicieuse variété de poires cultivée à quelques kilomètres d’Amsterdam et vendues dans notre magasin bio à 1€ le kilo – une véritable aubaine !

Je trouve mon cheminement sur cet aspect saisonnier très satisfaisant: manger en accord avec la nature et le climat qui m’entoure m’aide d’une certaine manière à me sentir plus « ancrée », plus proche de mon environnement. Je ne me suis pas sentie spécialement frustrée; étonnamment, j’ai même presque abandonné les patates douces et l’avocat, par exemple, que j’adore pourtant de tout coeur, pour les réserver seulement à quelques occasions ponctuelles, comme un petit plaisir spécial.

Ma seule résistance aura été celle des courgettes, dont je peine à me passer: c’est le légume que je digère le mieux, et je peux le préparer beaucoup plus rapidement que la plupart des variétés d’hiver, ce qui reste extrêmement pratique pour les journées speed (ou les journées « mal au ventre »).
favoris-voyage-edimbourg2

 ♡ VOYAGE – Ma journée solo à Edimbourg

Afin de profiter un peu plus de mon passage à Edimbourg, j’avais prévu de rester une journée supplémentaire après notre Outlander tour, seule cette fois, dans l’intention d’explorer de nouveaux recoins de la ville.

C’était la première fois que je faisais véritablement du tourisme en solo. J’en avais envie depuis quelques temps, mais mes gros problèmes d’anxiété l’année dernière ne m’avaient pas permis de franchir le cap jusqu’ici; je suis finalement vraiment ravie, et fière, de m’être lancée.

Aller seule dans des lieux publics me rend toujours très nerveuse car je n’aime pas qu’on me remarque (c’est idiot, mais les anxieux/ses parmi vous comprendront); j’ai donc commencé la journée un peu tendue à l’idée de devoir m’installer seule pour prendre mes repas, entrer seule dans les magasins ou les musées, etc… mais au fil des heures, je me suis sentie de plus en plus à l’aise !

Je me suis promenée au hasard depuis Princes Street vers des quartiers que je voulais explorer davantage, comme Stockbridge, où j’ai fait tous les charity shops et acheté du bon café (parfait pour échanger quelques mots, les gens sont si gentils !). J’ai trouvé plein de jolies rues à photographier, je me suis assise au soleil dans un parc, je suis allée faire un tour à la National Portrait Gallery, que j’ai ADORÉE, et profité du café bien animé du musée pour déjeuner sans me sentir bizarre (4,75£ pour une délicieuse soupe de produits locaux et du pain maison !). J’ai même pris le temps de me reposer une bonne heure dans ma chambre durant l’après-midi parce que j’étais fatiguée – en m’écoutant, sans culpabiliser.

Le soir, la journée s’est terminée en apothéose: un chouette dîner de pizzas véganes chez Harmonium avec Sarah du blog French Kilt, que j’ai été si heureuse de rencontrer dans ce joli quartier de Leith !

Bref, une superbe expérience que je n’hésiterai plus à réitérer à l’occasion ! Pour retrouver d’autres photos de mes promenades ce jour-là, rendez-vous dans ma story à la Une « Edimbourg » sur Instagram.

***

Quels ont été vos petits plaisirs et meilleures découvertes du mois de mars ?

Cet article contient un lien affilié Audible / Amazon.
Un immense merci pour votre soutien précieux à mon travail ♥︎
Pour en savoir plus sur la monétisation de ce blog, RDV sur ma FAQ.

27 commentaires

  1. Encore un article rempli de jolies pépites…

    Pour ma part je rajouterai bien sûr ton podcast que je prends plaisir incroyable à écouter et qui m’accompagne au fil de mes balades.
    Les plantes ont aussi fait un grand retour chez moi et j’apprends pas à pas à comprendre comment fonctionnent mes nouvelles amies ;)

    Et sinon j’ai dévorée la série Atypical, terriblement touchante…

    Belle journée Victoria,
    Pêche
    https://pecheneglantine.fr

  2. Sacré mois de mars, hein ? 😉
    Comme toi, j’ai fait un véritable effort cet hiver en essayant de ne manger que de saison/local au maximum. Hormis pour un ou deux recettes un peu « craquage », j’ai réussi a me discipliner tout l’hiver : l’avantage, c’est que ça a poussé encore un peu plus loin ma curiosité en cuisine et mes découvertes, déjà bien motivées par notre très forte réduction de viande.

    Olalala, The Office. Cette série ♥️ Je ne peux même pas te dire combien je l’aime, je lui avais rédigé une chronique cri d’amour il y a longtemps, je la conseille a corps et a cris a tout le monde, comme tu le dis c’est une merveille. Je me souviens que la première saison, les premiers épisodes, j’ai eu énormément de mal a rentrer dedans : Michael est épuisant, gênant, et j’avais trop d’empathie pour supporter ses comportements aha. Et puis… J’ai rarement été aussi attachée a des personnages. J’ai pleure comme une madeleine au dernier épisode, car tendresse X10 000 000. J’espère que la suite te plaira.

    J’ai très envie de regarder le reportage sur Maddie McCann, mais aha, la blague, c’est le genre de choses pour lesquelles mon fiancé et moi nous attendons, et on est supposé finir de regarder certaines choses avant. Fichue discipline de pas trop entamer trop de trucs en même temps.

  3. Bonjour Victoria 💚

    Quelle application Podcast utilises-tu ?
    Car, j’aurai voulu écouté l’épisode d’Affaires Sensibles dont tu parles, mais… il date de février 2017, et l’appli que j’utilise (Overcast) s’arrête à la diffusion des épisodes de décembre 2018 (!).

    J’en profite pour te remercier, de nouveau, de tous tes billets (que je lis toujours, tous, souvent en silence) ✨

    • Coucou Mély 💗

      Merci pour tes gentils mots et ta présence fidèle, ça me touche beaucoup.

      Dans mon application (Castbox) l’épisode semble avoir été rediffusé récemment, il est daté du 27 février dernier — mais je me demande maintenant si ce n’est pas un bug. En tous cas via cette app tu devrais pouvoir le retrouver facilement !

  4. J’aime tellement lire tes favoris lifestyle tous les mois, c’est toujours un moment de pure douceur ! Tu m’as donné envie de partir à la recherche des jolies plantes que j’imagine installer ci et là chez moi depuis des mois, notamment un ficus elastica au feuillage sombre (le mien a un feuillage très vert).
    Je te souhaite un beau mois d’avril !
    Belle journée à toi et à bientôt !

  5. Merci Victoria !
    Comment gères-tu ton anxiété pour les prises de vue de toi, quand tu nous montres un style ?
    Je partage ton sentiment, nous sommes quatre hyper-sensibles à la maison. Je trouve que le restaurant seul.e est une épreuve mais aussi une vraie bonne façon de progresser sur le sujet. Bien à toi.

    • Coucou Aurélie !

      Je ne suis jamais hyper à l’aise avec l’idée de publier des photos de moi, mais c’est surtout parce que je suis pudique, un peu intimidée par le fait de me faire scruter par des milliers de personnes, et pas franchement convaincue que voir ma tête toutes les deux secondes soit vraiment intéressant comme contenu pour vous haha !

      Toutefois cela ne me provoque pas du tout l’anxiété que j’ai lorsqu’il s’agit d’aller dans un lieu concret où il y a des gens: je suis derrière mon écran, donc il y a une certaine distance, ma présence physique n’est pas engagée et je n’ai pas le même malaise. L’exposition d’une image contrôlée de moi, via un site internet, ne me donne pas cette même impression de vulnérabilité.

      • Merci Victoria !

        Je pensais plutôt au moment de la prise de vue. J’imagine que cela doit être délicat de poser ainsi dans un cadre urbain, avec des passants potentiels.

        Je trouve aussi très intéressante ta réflexion sur l’image de soi. J’ai remarqué que, même quand on n’est pas nécessairement à l’aise avec le fait de se montrer, le faire permet de créer la connivence avec son lectorat. Si tu ne t’étais jamais montrée, nous sentirions-nous aussi proches de toi ?

        Je t’écris parfois ici, parfois sut Twitter, parfois sur Instagram, parfois sur FB. Je profite de ce commentaire pour te redire comme tu m’es inspirante, vraiment. Merci à toi.

        Aurélie

  6. Hii, je viens ici, aussi pour te dire que j’ai adoré l’épisode des boutures dans ton podcast. ça m’a donné beaucoup trop envie de le faire. Une des premières que j’ai fait (avec mon équipe au boulot pour verdir / fleurir l’espace : le ficus elastica, c’est hyper satisfaisant je trouve, de voir ces racines arriver si vite !
    Je n’ai pas réussi à maintenir mon avocat en vie mais je compte vite réessayer !
    Et là, j’ai acheté un germoir pour faire germer des graines à manger, et c’est super agréable aussi !!
    Merci pour ce chouette article !
    Alix
    http://a-tire-d-elle.blogspot.com

  7. Salut Victoria, moi ce mois-ci j’ai découvert la section Modern Love du New York Times et les articles Tiny Love Stories. Ce sont des histoires d’amour en tout genre, racontées par des lecteurs du NYT en quelques lignes seulement, publiées toutes les semaines. Même si parfois certaines sont un peu tristes, ça me fait toujours du bien de lire à propos de gens qui aiment :)
    https://www.nytimes.com/column/modern-love

  8. J’ai pu passer quelques jours chez mes parents au début du mois, corriger des copies et prendre le goûter dans le jardin au milieu des jonquilles et des violettes, boire une tisane récolte d’hiver de chic des plantes au coin du feu le soir. En fin de mois, je profite du retour des asperges, que je fais griller au four ou en soupe en suivant ta recette. Niveau culturel j’ai aimé écouté l’adaptation France culture de retour à kyllibegs, aller voir kokoroko en concert et regarder le vieux dessin animé de sherlock Holmes que j’aimais tant quand j’étais petite sur netflix. Merci de partager tes sources d’inspiration.

  9. Juste un mot pour te remercier pour Outlander, j’ai accroché dès le 1er épisode & ai dévoré cette série.
    Presque tout le monde autour de moi s’y est mis du coup, car je les ai tous saoulés en leur disant qu’il ne fallait pas raté cela.
    Pour ce qui est du mode « solo », tourisme ou autre, plus jeune j’ai toujours été très (trop) entourée, je ne faisais jamais rien seule. Puis un jour, je me suis lancée et le pli a été pris. Seule je trouve que l’on voit, entend, ressent, beaucoup plus de choses à vrai dire.

  10. Coucou Victoria,

    C’est toujours un plaisir de retrouver tes « favoris » du mois! Grâce à toi j’ai découvert la série Shetland … et oh mon Dieu! Comment dire…. je suis aussi fan que toi! Tout me touche: le décors irlandais, les personnages touchants et l’intrigue de chaque épisode! Jen’ai pas encore trouvé de lien ici en Belgique pour voir la dernière saison mais je continue de chercher…. Donc un tout grand merci à toi pour tes partages! Belle journée. Cécile

  11. J’aime beaucoup beaucoup les favoris, c’est ce que je préfère lire sur ton blog :)
    Grâce à ton podcast notamment je me suis lancée au bouturage de mes plantes et c’est un sentiment très chouette d’apercevoir les débuts de premières racines.
    Merci pour ces favoris. The Office est ma série culte depuis qu’elle est sortie je l’ai vue et revue en entier je pense une dizaine de fois. Je connais une grande partie des épisodes par coeur, quasiment jusqu’aux expressions des personnages. Je n’ai jamais aimé Friends, mais The Office, c’est mon « friends », cette série que je regarde plusieurs fois dans l’année parce que je m’y sens comme à la maison <3 (avec, je ne spoilerai pas, une préférence pour les 7 premieres saisons).

  12. bonjour Victoria,

    Merci pour cet article, je vais jeter un œil du côté des tisanes!
    Bravo pour ta démarche de consommer local et de saison, je m’y tiens de plus en plus pour les légumes, j’ai un peu plus de mal sur les fruits en hiver, surtout les agrumes que j’adore (mais que je n’achète qu’en provenance d’italie et de france et en saison, alors je me dis que ça passe).
    Je ne sais pas si tu as un congélateur, mais moi pour les courgettes, poivrons et aubergines que l’on a à foison l’été dans le jardin, je mets tout au congélateur et je sors ça durant l’hiver, ça se garde bien.
    Bon, les courgettes sont un peu plus aqueuses mais elles restent meilleures que celles que l’on trouve en supermarché.
    Belle journée!

  13. Allo!!

    Je comprends tout à fait ton anxiété de voyager solo. J’angoisse pas mal quand il s’agit d’aller seule au resto (le nombre de fois où je me sentais même pas légitime à prendre une place… non mais allo quoi!). Mais ça ne m’a jamais tellement freinée au final parce qu’il y a toujours une petite voix dans ma tête, assez autoritaire (hehe) qui me dit: c’est ça où rien ma belle, allez hop! Parce qu’entre la disponibilité, les envies, le budget et le rythme, s’il faut combiner tout ça à chaque voyage pour ne pas partir seule… On va plus bien loin. Au final, être en solo c’est une merveilleuse façon de se découvrir, de déconnecter, de se retrouver et de s’oublier en même temps. Puis c’est encore la meilleure façon de discuter. J’ai fait tellement de rencontres ainsi, éphémères ou pas, dans une auberge de jeunesse, ou même dans la rue! Magique! J’espère que tu y a pris goût et que ça te donnera envie de retenter l’expérience! :)

    Pour mes plaisirs de mars, c’est juste cette sensation de sèvre qui remonte, d’énergie retrouvée, d’envies qui reviennent, avec le printemps. Ici la neige n’a pas fini de fondre mais il y a quelque chose de nouveau dans l’air qui m’a pris par surprise et je suis juste heureuse d’avoir ressenti ça si fort.
    Et puis, ça aura été de finir la trilogie Winter Night de Katherine Arden, que j’encourage la planète entière à lire! Une parfaite lecture d’hiver, de la fantasy historique qui se passe en Russie médiévale avec une héroïne magnifiquement libre et courageuse, tout le folklore russe représenté et une écriture magnifique, lyrique et légère à la fois. Le premier tome c’est The Bear and The Nightingale, paru récemment en français chez Denoël, L’Ours et Le Rossignol. C’est tellement bon de se sentir aussi animée par un livre comme ça (trois livres dans le cas de cette trilogie^^). Fangirling total là! :)

    Belle journée

  14. Les produits GreenMa sont faits à côté de chez moi (Metz), ça fait plaisir d’en entendre parler ici! Je suis fan de leur thé vert menthe et le rooibos de Noël est super aussi!
    Bon week-end Victoria!

  15. Juste un tout petit mot parce que je tenais à te dire que j’ai beaucoup aimé ton podcast :) Tu m’as donné envie de bouturer ma peperomia! Dans mes favoris de ce mois-ci il y a l’achat de la BD « 150 ans de lutte pour les droits des femmes » de Marta BREEN et Jenny JORDAHL, et celui de ma belle calathea mais mon chat n’arrête pas de la croquer (alors qu’il a de l’herbe à chat à côté)…
    Tu me donnes envie de découvrir tout plein de jolies plantes :) Ah et bien que je possède déjà un olivier sur mon balcon, j’ai bien envie de craquer pour un petit pommier nain ou un pêcher… Bon, et puisque j’en suis j’en profite aussi pour te remercier pour ces jolis articles :)

  16. Chouette sélection encore une fois !

    Pour la série de livres de Carlos Ruis Zafon, j’attends de mon côté de pouvoir lire le tome 4. Il y a 3 ans, ce sont les livres qui m’ont permis lors d’une relecture de sortir d’une panne de lecture. Paradoxalement, le tome 3 est celui que j’ai le moins aimé je crois (je reste assez imperméable au personnage de Fermin …)
    Merci également pour ta partie sur le thé : tu m’as permis de mettre le doigt sur ce qui me chiffonnait. J’aime également lorsque les arômes sont décuplés dans les thés fruités en particulier et c’est quelque chose que je ne retrouve pas forcément dans les thés en vrac, d’où une certaine frustration ! Je garde donc précieusement cette référence dans un coin de ma tête :)

    Bon Dimanche !

  17. J’aime beaucoup lire cet article tous les mois ! Mes favoris ont été de finir la série Community qui est exceptionnelle mais ce n’est que mon opinion :) de m’inscrire à la bibliothèque et de dévorer pleins de livres :)

  18. Eh bien, sans hésiter la découverte de ton podcast fait partie de mes petits plaisirs à moi du mois de Mars;
    Je rajouterais à cela le beau temps ici à Lyon, une très belle balade à la campagne dans mon nouveau « quartier » (on s’est installés à 25min de Lyon dans le beaujolais fin février), un chouette week-end en Bourgogne entre amis complètement chill (piscine, bbq, balade à la ferme, billard, raclette…).
    Merci de m’aider à repenser à tout cela pour me rendre compte que mon mois de mars a été sympa malgré d’autres aspects moins jolis notamment l’ambiance au travail et les corvées administratives particulièrement prenantes ces derniers temps.
    Et merci pour les découvertes que je fais grâce à ta rubrique :)

  19. Oh non je viens de voir ton petit clin d’œil à ma venue! Trop mignonne ma poulette ! Je sais que ton mois de Mars était magique grâce à moi (et un peu Diana)!

  20. Hello Victorira. Nous venons de terminer (pour la deuxième fois) The Office et mon dieu qu’on se send vide après, comme toi, je ne compte plus le nombre de fou rire et de larmes que j’ai eu devant cette serie, elle reste ma preferée de tout les temps. Nous avons voulu enchainer sur la version anglaise mais c’est un peu trop tot, car c’est exactement le même scenario, et sans Michael, ce n’est pas pareil.

    Tu as raison d’être fière de toi pour cette journée tourisme solo, je suis contente de voir que tes angoisses sont moindres. Pour ma part, je pars pour raison de santé 3 semaines dans une petite ville ou tout me semble parfait pour me soigner, reprendre confiance en moi et peut etre allé de l’avant sur la gestion de mes angoisses et mon stress qui (nous) me bouffe la vie.

    Et puis j’en profite pour te feliciter pour ton poad cast, c’est super de pouvoir t’ecouter.

    Belle journée à toi et bon jardinage.

Répondre

Naviguer