Rainy Days

Je me réveille avec le doux bruit de milliers de gouttes d’eau qui tombent et font bruisser les feuilles des arbres. C’est dimanche, et l’atmosphère est encore cotonneuse. Le chat est en boule à mes pieds. Je me pelotonne encore un peu dans la couette, j’attrape un livre et je m’évade quelques instants, la tête sur l’oreiller et des cheveux qui tombent dans mes yeux.

La curiosité m’a poussée hors du lit. J’ouvre la fenêtre. La fraîcheur de l’air et l’odeur de terre mouillée envahissent mes narines. Je bois ma tisane en observant la vie timide au-dehors – quelques courageux cyclistes camouflés sous leurs cirés, un commerçant qui fume sa cigarette, le tram embué glissant sur les rails.

Et si nous sortions le bout du nez, malgré tout ?

Je me prépare, je fais même l’effort de mettre une jupe, pour une fois. Il faut bien ça contre la grisaille. Je chausse mes jolies bottines, j’enfile mon ciré, tu mets tes lunettes, qui te vont si bien, et tu prends le parapluie.

Il y a ce café que nous adorons, un peu plus loin dans la rue. L’averse s’est intensifiée; nous nous collons l’un à l’autre pour tenir sous ce petit morceau de tissu et nous nous lançons sur le trottoir ruisselant au bout de trois. Un, deux… Notre pas est rapide, et bientôt, nous commençons à courir en riant – les gouttes nous éclaboussent de tous côtés, il faut vite se mettre à l’abri.

Nous arrivons, le souffle un peu court, et j’ouvre la porte pour nous laisser entrer. Il fait bien chaud. Des conversations murmurées se mêlent à un fond de jazz, et l’arôme gourmand du brunch flotte dans l’air. Tu déposes ton parapluie, je baisse ma capuche. Tes lunettes sont embuées, mes cheveux frisottants ne ressemblent plus à rien, et nous sourions…

Au retour, le déluge s’est apaisé, notre faim aussi. Je lève les yeux et je devine le soleil derrière les nuages; c’est vrai, il est là, même quand on ne le voit pas.

Les feuilles commencent à se teinter de jaune, de rouille. L’air sent le feu de bois, l’humus et la poussière. Des oiseaux s’ébrouent sur les branches. Mes chaussures claquent dans les flaques qui parsèment le trottoir. Une goutte tombe d’un arbre sur mon front, et je l’essuie en fronçant le nez.

Nous nous tenons la main, le pas lent, heureux de faire partie de ce monde-là, heureux de rentrer, les joues fraîches, dans notre cocon.look-cire-jupe-leopard-close look-cire-jupe-leopard-close2 look-cire-jupe-leopard-close3 look-cire-jupe-leopard-close5 look-cire-jupe-leopard-close6 look-cire-jupe-leopard-close7

Ciré Petit Bateau*
Sweat Reiko – 100% coton*
Jupe Close – 100% coton, doublure en viscose*
Bottines Bourgeois Boheme 2016 – vegan, made in Portugal*
=> ils ont sorti un nouveau modèle très similaire cette année
Sac Street Level – simili-cuir mais pompon en vrai cuir…*

*reçu en partenariat

***

Plein de douceur et un bon dimanche à vous ! ♥

Cet article contient des liens affiliés. Un immense merci pour votre soutien ♥︎
Pour en savoir plus sur la monétisation de ce blog, RDV sur ma FAQ.

36 commentaires

  1. Bonjour jolie Victoria,

    Quelle douce plume tu as !
    Un véritable plaisir, en se réveillant en ce dimanche matin pluvieux, que de lire ces quelques mots…
    J’apprécie beaucoup ce look automnal, qui est finalement aussi le mien, ces derniers temps. Je te prends néanmoins l’idée du pull un peu « entré » dans la jupe, que je n’osais pas tenter, ainsi que celle du ciré, bien que le mien soit carmin et donc moins passe-partout. Pour ma part, j’étrenne cette sympathique combinaison avec une paire de derbies noires vernies.

    Passe un beau week-end.

  2. Que de douceur et d’amour dans tes mots <3 tu nous emmènes avec toi sur ce trottoir mouillé, sous ce parapluie, dans ce café et c'est vraiment chouette à lire. J'aime bien cette note où tu racontes ta tenue plus que tu nous la montres.
    Je suis définitivement fan de ce pull (cette couleur *_*) et tu me donnes encore plus envie de craquer pour un ciré Petit Bateau :D

    Beau dimanche à toi :)

  3. Quel joli texte !
    Merci pour ce moment de douceur. L’espace de quelque minutes, j’ai eu l’impression de sentir cette pluie automnale. Une odeur que j’aime tant.
    Bon dimanche !

  4. Merci beaucoup Victoria pour ce joli texte, qui accompagne très bien ta tenue à la fois douce et réconfortante contre la grisaille.
    Très bon dimanche à vous :)

  5. Camille / Alacroiseedeslivres Répondre

    Quel beau texte Victoria ❤ Ça change de tes publications habituelles, mais c’est très rafraîchissant :)
    Continue de profiter des petits bonheurs de la vie, et de nous les faire partager ;)
    Bisous !

  6. que ce texte est beau et apaisant! Un dimanche en amoureux, à profiter de la vie simple, comme on les aime
    Merci de m’avoir fait rêver en ce lundi matin. Grâce à toi, la pluie, aujourd’hui, ça ne me dérange pas de l’affronter <3
    Bise,
    Marine

  7. Chère Victoria,
    Je le perds souvent de vue et te lire me le rappelle : tu m’invites à être plus douce avec moi-même. Merci pour ça.

  8. Merci victoria,
    j’adore te lire. J’ai un carnet dans lequel je marque les citations qui me touchent car je suis une amoureuse des mots. Et j’y ai déjà notés des extraits de te tes textes, merci encore, bonne journée

  9. Ce texte Victoria… <3 C'est pas comme d'habitude et j'adore, comme un peu de poésie qui accompagne très bien cette série de photos !

  10. Un vrai moment de poésie et de douceur. Merci pour ce joli texte qui exprime si bien ces moments de bonheur simple!! Belle journée à toi.

  11. Si j’avais lu ça avant, ça m’aurait donné envie d’affronter la grisaille parisienne qui est déjà un sujet bien trop récurrent depuis le retour des vacances….

  12. Quelle jolie plume ! J’ai eu la chance de passer ce dernier samedi à Amsterdam (première visite !) et ton texte m’a ramené l’espace d’un instant sur les rives des canaux, sous mon parapluie avec les vélos défilants en tout sens et les feuilles rousses pour décor <3
    Tu portes une très jolie tenue sur ces photos, encore ce pull sur lequel j'ai déjà craqué la dernière fois ! Il se marie vraiment bien avec le bleu, je trouve.
    Bonne journée !

  13. Bonjour Victoria,
    Je suis ton blog depuis quelques temps et j’y apprécie ta légèreté…
    Aujourd’hui je te sollicite pour avoir ton éclairage pour un petit séjour à Amsterdam.
    J’ai retrouvé tes articles « bonnes adresses » mais rien relatif aux hébergements : aurais-tu des conseils pour une solution « bon marché » type auberge ou chambre d’hôtes ?

    Merci pour ton retour,

    Bien à toi,

  14. Une envie de texte épuré et naïf… mais je n’accroche pas, la simplicité est faite de bons mots, ce n’est pas encore le cas ici, désolée pour cet avis contraire à tout les autres…

  15. Tres doux et juste, un texte bien a ton image…
    Je trouve ca vraimentintime et touchant, j’espere que tu nous publieras d’autres bribes de vie tres prochainement <3

  16. Coucou Victoria 😊
    J’aime beaucoup la façon dont tu as décrit ce moment, ça donnerait presque envie d’aller se balader sous la pluie ☔ !

    A vrai dire, c’est aussi grâce à ce genre d’articles qu’on apprend à voir les choses différemment. C’est d’ailleurs grâce à toi, et à un de tes articles sur l’Automne l’année dernière je crois, que j’ai découvert cette saison autrement. Désormais, c’est une période que j’aime, que j’associe à des choses agréables et non plu une saison que je redoute. Alors je t’en remercie 😊

    Douce soirée Victoria 😘

Répondre

Naviguer