R.E.S.P.E.C.T.

Il y a quelques années, alors que je postulais innocemment à un concours de looks, un commentateur manifestement pas très satisfait de sa vie a écrit une méchanceté à propos de mes hanches qu’il trouvait trop larges. D’après lui, elles me retiraient pratiquement le droit de m’exposer dans un contexte de mode; c’était (je cite) une « tare ».

Si j’étais bien consciente intellectuellement de la débilité profonde de ces propos, je me suis rendue compte après quelques temps qu’ils avaient réussi malgré tout à insinuer le doute en moi, à toucher une partie sans carapace de mon cerveau émotionnel. On a beau vouloir être fort, parfois, des petits événements sans importance arrivent à nous toucher bien plus que de raison.

Depuis toutes ces années, l’air de rien, une petite voix dans ma tête s’est éveillée à chaque fois que je portais quelque chose qui révélait particulièrement la forme de mon bassin, de plus en plus même, surtout les jeans très serrés lorsqu’ils n’étaient pas couverts par un top long. Malgré mes quelques kilos en moins (qui n’ont bien sûr rien changé à ma structure osseuse), je me disais toujours « ça te fait des hanches énormes » et évitais souvent de porter des hauts courts, que j’aime pourtant beaucoup, parce qu’ils rendaient à mes yeux mon image moins supportable. Je ne me sentais pas grosse, juste trop large, avec un bassin trop imposant – très éloigné, tout simplement, du standard étroit que l’on retrouve souvent dans les magazines ou chez les filles de ma corpulence.

Aujourd’hui, au coeur de mon cheminement personnel vers davantage d’acceptation et de bien-être, il y a l’éviction de toutes ces auto-critiques, ces préjugés idiots que j’ai intégrés à ma conscience – que nous avons toutes en nous et qui nous limitent. C’est vrai, l’extérieur de mes cuisses est courbe, elles se rattachent à mon bassin qui a une forme arrondie, mais bien loin d’être très large! Cette forme est complètement naturelle et je n’ai pas à en avoir honte. Je ne peux pas plaire à tout le monde, mais je peux commencer par me respecter: aucune partie de mon corps ne mérite les critiques que je leur ai porté presque sans m’en rendre compte, blessée par des petits coups inconscients de la vie (ou des imbéciles).

Alors petit-à-petit, j’agis à ma façon pour tordre le cou à mes pessimismes intérieurs. J’ai acheté ce jean gris cet été, une couleur qui n’affine pas spécialement mes hanches, et je viens de m’offrir un sweat court que j’adore. Et je les porte en même temps, en essayant de ne plus y penser. Je remarque quand même que j’ai choisi presque exclusivement des photos où je me cache encore un peu (avec mes bras, en me mettant de 3/4…) pour cet article, mais après tout, mieux vaut des petits pas de souris bien réfléchis que des pas de géants sans sincérité! L’acceptation de soi n’est pas un chemin aisé, alors restons patientes et bienveillantes.

***

Pour ce look avec mon nouveau sweat court donc, je suis restée dans du très confortable et sporty citadin. La star de la tenue est encore le léopard (souvenez-vous), complété cette fois-ci par de nouvelles baskets très minimalistes avec une petite touche en plus comme j’aime, trouvées sur Sarenza. Je crois bien qu’elles vont vous plaire! :)

look-adidas-leopard look-adidas-leopard2 look-adidas-leopard3 look-adidas-leopard4 look-adidas-leopard5 look-adidas-leopard6 look-adidas-leopard7 look-adidas-leopard8 look-adidas-leopard9

Sweat Mango – Jean cropped GAP – Sac Fossil (offert) –
Baskets Adidas zx 700 Contemp W Sarenza (offertes, similaires ici)

Toutou d’un voisin non disponible à la vente :)

Avez-vous des blocages de ce style sur votre physique?
Sentez-vous le besoin de vous en libérer?

 

102 commentaires

  1. Je rejoins le commentaire au dessus, de quel bassin trop large parles tu ?? Tu es toute fine, des jambes interminables, une silhouette superbe… Franchement tu vas en complexer plus d’une!!

    • Disons que quand tu dis que tu te caches et choisis tes photos en fonction c’est complexant pour celles qui en ont vraiment. Je ne dis pas que les grandes minces ne peuvent pas en avoir mais bon la c’est presque tordu comme exemple ;)

      • La façon dont je choisis mes photos est un reflet de mes émotions et de mon état d’esprit vis-à-vis de moi-même, ça me paraît logique! :) Rien à voir avec les complexes des autres, je trouve cette comparaison continuelle un peu inutile.

    • Oui je comprends. Bon je ne suis visiblement pas la seule à avoir ce ressenti de comparaison qui au demeurant est inutile certes mais on y pense forcément un peu. En tout cas tu es superbe!

  2. Tout le monde a des complexes, c’est normal, meme les filles parfaites! (Enfin j’espere haha)
    Maintenant sincerement j’ai un peu du mal à comprendre cet article, car bon beaucoup de filles, moi y comprise, aimeraient etre aussi grande et filiforme que toi! Etaler ce « complexe » qui n’est objectivement pas tres visible, c’est un peu se moquer de toutes les filles qui luttent contre des vrais « problemes » de silhouette…
    A part chercher l’approbation de ton lectorat à grand renforts de « mais siiiii tu es trop belle » (dont je fais partie entendons-nous!!) je trouve ta demarche un peu narcissique, et justement, pas tres respectueuse de toutes ces filles qui luttent contre de vrais complexes. Un peu comme si cara delevigne se plaignait de ses epaules trop larges ou que sais-je… Le penser, ok, l’etaler, je trouve pas ca super cool.
    Tu remarqueras que je t’ai comparée mine de rien à Cara :)
    Bonne journee!!

    • Ouille, ce n’est vraiment pas du tout l’esprit de mon texte!

      En fait tu soulignes quelque chose contre lequel j’ai dû lutter toute ma vie. Je n’ai jamais pu exprimer mes doutes ou mes complexes (là ce n’en est pas un, c’est simplement une critique que j’ai intégrée comme vraie) parce qu’à chaque fois on me disait « mais tu es grande et mince, tu n’as pas le droit d’avoir des complexes! ». Laisse-moi te dire que les personnes grandes et minces ont un coeur qui bat et une sensibilité comme toutes les autres (surtout moi qui suis ultra émotive) ;) peu importe l’apparence physique, tout se passe dans la tête, et même les filles les plus parfaites ont certainement des faiblesses.

      Quant au fait de réclamer des compliments, pas du tout! Je ne l’ai peut-être pas assez souligné mais je parle bien d’acceptation de moi-même, de changement dans MA tête. Tu dois savoir que ce que disent les autres n’importe pas quand quelque chose de négatif est bloqué dans notre esprit. Moi je suis en train de me libérer, c’est une force intérieure, je n’ai pas du tout besoin de compliments puisque cela vient de moi, je ne les recherche donc pas du tout. L’idée était au contraire d’inviter tout le monde a adopter un peu de recul sur leurs propres auto-critiques.

    • Je suis assez d’accord avec toi Ninouille, cet article est assez étrange ma foi… j’aime beaucoup ton blog victoria, je le suis régulièrement depuis quelques mois, mais là franchement… bon… tu n’as clairement pas de hanches larges… ayant les hanches plutôt larges par rapport au reste de mon corps, « tou es oun A ma chérie » « oui je sais Cristina merci! », bon… là c pas le cas… tant mieux si tu commences à le réaliser disons…

    • Je soutiens Victoria là-dessus parce que j’ai bien connu ce long chemin vers l’acceptation de soi et cela ne dépend aucunement de l »ampleur du défaut ». D’ailleurs vous dites des filles parfaites ? Vous avez encore l’image de la mannequin de magasine ? Dommage… Pour moi par exemple la femme parfaite a des courbes, des formes, de la fesse rebondie, de jolies hanches dessinées, de la carrure, une taille moyenne, de jolis muscles (Loin des clichés) Chacun a son idée de la perfection ! L’idée n’est pas de regarder si l’herbe de la pelouse d’à côté est plus verte mais de se concentrer sur soi et de se respecter comme le dit Victoria ! Je trouve que les gens jugent toujours avec une aisance déconcertante ! Chaque personne au monde a droit a ses propres complexes, ses propres peurs, ses propres batailles et personne d’extérieur ne peut en juger.

    • Je suis d’accord avec Victoria, des personnes peuvent nous faire des remarques mechantes et meme si au départ et au yeux des autres ce n’est pas un complexe, on peut vite douter de soi même et prendre ça comme un complexe (je sais de quoi je parle, il m’est arrivé la même chose qu’elle sur une autre partie du corps).

  3. ecoutes, tu es parfaite! et puis meme quand on a un défaut, si on s’accepte soi, comme on est, le reste suit, et on en fait une force.
    une bise a madox!

  4. Coucou Victoria,

    J’étais un peu sur les fesses quand j’ai lu ton article ! Toi, des hanches larges ?? C’est une blague ? Tu es parfaitement proportionnée. Je crois que beaucoup de filles signeraient tout de suite pour tes pseudo « hanches larges ». Tu es ravissante comme d’hab, laisse les autres parler !
    Bisous

  5. Quoi ? Quelles hanches trop larges ? Mais tu es parfaite… Je signe demain pour être comme toi.
    Il faut s’accepter telle qu’on est, mais c’est vrai qu’il est dur des fois d’ignorer les propos idiots de certains imbéciles…..

  6. la personne qui a voulu te blesser devait certainement avoir peu d’amis, vu le niveau d’exigence! si toi tu as des hanches, 90 % des filles qui te suivent doivent avoir des complexes, moi la première! bref, ta tenue est cool, ces petites touches de léopard me plaisent, puisque je ne suis pas fan des grandes pièces dans cet imprimé, c’est donc parfait ,tout en subtilité, comme tu sais si bien le faire.
    flo
    jaivoulutester.over-blog.com

  7. C’est fou comme parfois un rien peut nous faire complexer autant ! Je trouve tout ton cheminement d’auto acceptation super inspirant, souffrant d’acné sévère depuis 4 mois, l’auto acceptation est devenu un combat quotidien !
    Et si je rejoint les autres commentaires pour te dire que je te trouve très belle, je comprend quand même ton complexe, car même si ça ne se voit pas en photo ou même si ce « défaut » n’est pas très prononcé, il n’empêche pas moins qu’un complexe peut nous gâcher la vie ! Alors courage vers le chemin de l’auto-acceptation, on s’y croisera peut être haha ! =D

    • Et au passage ces baskets me tentent bien trop et le sweat a l’air bien doudou comme il faut ! (Moins fan du jean gris, mais c’est totalement personnel, je peux pas m’empêcher de penser a un jean gris que je mettait tout le temps au collège et que j’ai fini par détester ! Depuis les jeans gris et moi… ^^)

  8. Ton article fait partie de ceux qu’il fait bon lire de bon matin, merci pour cette réflexion qui rejoint la quasi totalité de mes efforts en ce moment. Je concentre toute mon énergie depuis quelques mois à essayer de lâcher prise et de m’accepter enfin telle que je suis. À avoir une vision plus globale et non plus étriquée, focalisée sur tout ce qui ne rentre pas dans ma conception de la « perfection ». C’est un travail de presque tous les instants et j’echoue encore souvent, trop souvent. J’espère sincèrement qu’un jour mon reflet ne me tirera plus de larmes. En attendant, je savoure tout ce qu’il y a de beau et de bon autour de moi. L’acceptation prend du temps, de l’experience et beaucoup d’amour.
    Bises

  9. Je suis bien placé pour savoir qu’un petit rien peut nous rendre la vie infernale parfois quand on se « fixe » un peu trop dessus. Je trouve que tu as un corps et une ligne superbe. On ne peut pas dire parfait car personne n’est parfait, mais je pense que pour bcp de personnes tu t’en rapproche.
    En tant que grande complexée, j’aime ce genre d’article qui nous font réaliser que tous ces sentiments négatifs que nous avons envers notre corps sont souvent une perte de temps et d’énergie. La vie est si courte …
    Belle journée à toi miss. Bisous

  10. Tu es parfaite, je pense qu’un grande nombre de filles aimerait avoir les même hanches larges que toi !!! En revanche je comprends que cela ait pu te blesser inconsciemment, j’ai pu me focaliser sur certaines remarques qui m’ont été faites aussi, malheureusement, tu as beau te dire que la jalousie et la méchanceté en sont la raison, ça reste dans ta tête, dans ta conscience et il faut attendre quelque temps (vieillir quoi) pour outrepasser ces vilaines choses ! jolie tenue en tout cas !! bises Caroline

    • Exactement! Notre partie rationnelle a beau comprendre que certaines choses n’ont aucun sens (dans ce cas, effectivement on ne voit pas trop d’où sort son argument des hanches larges), parfois la partie émotionnelle n’en fait qu’à sa tête et se laisse marquer par n’importe quoi. Ce n’est pas de notre faute, mais c’est vrai qu’il est intéressant de s’en rendre compte plus tard pour travailler dessus!

  11. J’espère que tu réagiras bien aux commentaires de cet article, j’en ai lu un qui te reprochait d’étaler ce problème de hanche. Sans pour autant vouloir te faire du mal, j’imagine juste que la personne n’a pas bien saisie ce que tu voulais raconter. C’est difficile à saisir, tu n’étales pas vraiment, tu te confies plus (impression que j’ai eu) et c’est tout à ton honneur.
    Ça me touche beaucoup cet article car tu donnes l’impression de quelqu’un de « parfait » : quand j’ouvre Twitter tu es toujours dans le fil, sur Instagram tout est nickel, et puis sur ton blog tes textes sont toujours bien travaillés… Je me demande comment tu fais..! C’est tout un travail qui te convient et que tu réussi. Parfois tu fais tomber le voile, et encore une fois tout à ton honneur.
    J’y connais rien aux hanches parfaites, aux corps parfaits… Par contre je peux qu’encourager ta démarche d’acceptation :)

    • On ne peut pas être compris par tout le monde, surtout sur un sujet aussi délicat, qui peut toucher certaines personnes… Mais en tous cas toi tu as parfaitement saisi ce que je voulais dire et ça me fait plaisir! Je voulais simplement donner un exemple concret pour aborder ce sujet de l’acceptation de soi qui me tient tant à coeur. La prochaine fois je crois qu’il faudra plutôt que je parle en théorie! ;)

      En tous cas merci, je sais bien que l’image renvoyée sur internet déforme toujours beaucoup la réalité et je comprends que je puisse paraître « parfaite » mais ce n’est bien sûr pas du tout le cas. Tout au plus je suis une énorme control-freak qui s’implique beaucoup trop dans tout jusqu’à s’en épuiser…! :)

  12. No souci, tu es magnifique! Bravo d’avoir fait la nique à ce complexe! Je complexais aussi de quelque chose, à savoir ma petite taille alors je portais des talons tous les jours. Et puis un jour je me suis dite « mais qui est-ce que je dupe? ». Alors j’ai arrêté et je me suis acceptée (d’autant plus que je commençais à avoir mal au dos à cause de ça)

  13. J’ai souvent constaté que les hommes (loin d’être parfaits eux non plus) se permettaient des réflexions désobligeantes sur le corps des femmes. Pourtant lorsqu’on croise la femme avec qui ils vivent… Hum que dire… on est loin du top modèle ;-)
    Les jolies femmes attirent plus les critiques que les autres. Tu devais être probablement le genre de femme qu’il ne séduira jamais à son grand damne ! d’où son aigreur……
    Très belle journée à tes hanches qui sont parfaites !

  14. Je trouve cela très touchant ce que tu nous confies. Je trouve un peu dures les filles qui te font des reproches…
    Tu nous confie quelque chose de l’ordre du ressenti, de l’ordre de l’intériorité. C’est le genre de chose qui ne se juge pas…
    Merci pour ce partage encourageant, cet appel à changer de regard sur nous-même.

  15. Coucou ma jolie !
    Alors non seulement je fais ce type de blocage mais en plus c’est précisément pour cette même zone ! En fait c’est ma soeur de 10 ans mon ainée qui a reçu la critique en premier mais en grandissant et en me formant à mon tour, ces mêmes hanches sont apparues sur moi et forcément j’ai fait le transfert.. Je l’ai mal vécu pendant de longues années mais peu à peu et l’âge de raison aidant, j’ai appris à vivre avec, à les atténuer et mieux, parfois même à en jouer ! On peut vraiment être notre pire juge.. Merci pour ce billet, ça fait du bien parfois de se le rappeler !
    Bisous mille <3

  16. Non mais c’est totalement faux hein! :-) Tu es justement bien proportionnée, je trouve. Étant assez grande, ton bassin à une taille harmonieuse, pas du tout large. Pourtant comme tu en parles mon attention a été attirée dessus mais je ne vois toujours pas ce qu’il a de « large ».

  17. Je n’avais rien remarqué (si tant est qu’il y ait quelque chose à remarquer)… Je ne t’ai jamais scruté jusqu’à deviner d’un coup d’œil la largeur de tes hanches ou de ton cuissot, il faut le dire. Je te trouve très jolie comme tu es, d’autant plus que tu es naturelle et surtout, tu es toi-même. C’est fou comme une poignet d’imbéciles suffit parfois à mettre le chaos dans la tête des gens :(
    Pour revenir à ta tenue, j’adore ! (de la fille qui est en ce moment habillée tout en gris et qui s’apprête à rocker sa tenue avec un accessoire improbable haha)
    Bonne journée !
    Mélissa
    http://mercredicestblogoetcoco.wordpress.com

  18. On peut être très mince et être complexée par ses hanches, cela a toujours été mon cas depuis mes 13 ans, âge auquel mon bassin a commencé à s’élargir considérablement… A l’époque j’étais la seule ado à avoir les hanches dessinées et pourtant j’étais toute maigre, ce qui renforçait encore plus cette impression de « forme de poire ».
    J’ai mis des années à m’accepter ainsi, c’est plus facile depuis que j’ai eu mon fils. La maternité change beaucoup ta perception de ton corps, et tu apprends à l’aimer un peu plus… J’espère que ce sera ton cas aussi ;)

    En tout cas tu es vraiment très belle, et tu as des hanches toutes fines et joliment dessinées ;)

  19. Bonjour, ah…l’acceptation de soi, un vrai travail de maturité. J’ai vécu la même chose, prof de sport : toi, tu as des hanches bien prononcé, t’aura pas de mal à enfanter ! Pouafff ! j’avais 21 ans, ça m’a touché et j’ai du mal à m’en remettre pourtant j’aime les filles avec des formes marquées. Celles des magazines sont tellement droite, vides …
    Encore aujourd’hui je me bas avec « ça fait pas trop gros, des hanches ? » mais j’avance, j’avance.

    Merci Victoria !

  20. J’ai un peu lu les commentaires, et je suis étonnée par ceux qui te « reprochent » de parler de tes complexes… Comme si le fait d’être belle (parce que tu l’es, aucun doute) rendait tes complexes illégitimes. Les complexes ne sont pas l’expression de la réalité, ils révèlent des failles qu’on a pas encore réussi à combler.
    Moi je trouve ça chouette que tu en parles, parce que tu es comme toutes les filles.

    C’est terrible à quel point quelques mots placés au mauvais moment et sur un point sensible peuvent nous poursuivre des années. Ca ne va pas t’ôter ce petit complexe, mais avant que tu nous en parles, je ne m’étais jamais attardée sur tes hanches (d’un côté, l’inverse serait bizarre non ? ;)) : tu es vraiment toute fine, et je vois aussi tes hanches comme ça.

    Bonne journée !

  21. Vic c’est super que tu fasses un article comme ça. C’est marrant que les gens ne comprennent pas que tu puisses complexer, tu n’as « pas le droit » pour certains parce que tu leur renvois déjà l’image qu’ils voudraient.
    C’est là toute l’histoire des complexes, une de mes amies, m’a avoué qu’elle avait été anorexique. Elle a pris deux trois kilos en trop à l’adolescence et elle s’en est rendue malade à peser 40kg pour 1m80. Elle me disait que même comme ça elle se voyait toujours trop grosse. Quand elle m’a avoué ça j’étais sur le cul car pour moi elle a le physique mannequin. C’est là que je me suis rendue compte à quel point on peut renvoyer une image fausse de soi, et combien ça peut difficile d’être compris par la société. Tout est dans la tête.

    • Oh c’est fou dis donc :( merci mon Carolin <3 c'est vrai que les histoires de complexes sont beaucoup plus... complexes (!) que ce que l'apparence de la personne nous renvoie. C'est tellement différent de nous voir depuis nos propres yeux, avec tout notre bagage émotionnel et notre histoire!

  22. Les hanches dont tu parles dans ton texte sont les hanches que les filles des magazines et des podiums n’ont pas. Moi je me suis dit quand j’ai vu la premiere photo sous ton texte « mais c’est ce qui la rend sexy ! » (En tout bien tout honneur bien sur !).
    Perso je fais du 46, je suis une « grande taille » tu peux pas savoir la peine que j’ai à chaque fois dans une cabine d’essayage avec une fringue « de la bonne taille » et de ne pas pouvoir rentrer dedans. C’est un crève coeur à chaque fois. C’est d’ailleurs pour ça que je ne fais plus les magasins physiques, essayer à la maison est plus simple.
    Ou la peine que j’ai quand je découvre une nouvelle vergeture sur mon corps.
    Ou quand quelqu’un dit « t’as pas un peu grossi toi ? »
    C’est difficile de s’accepter. Je comprend tout à fait ton texte. Et c’est difficile de s’accepter quel que soit son corps. Je n’ai pas de rancunes contre une fille mince à complexes, ce qui était le cas avant.
    A bientôt.

  23. Chère Victoria,

    Comme toi, j’ai parfois été touché par une remarque acerbe lancée par une personne malveillante (ou simplement stupide) sur mon physique et au détour d’une conversation avec ma grand-maman, le sujet est arrivé sur la table.
    Elle m’a alors répondu que ce que l’on avait pointé du doigt chez moi avait bel et bien une utilité propre aux femmes. Ce n’est pas un hasard si nous avons des hanches « larges » ou que nous stockons plus facilement le « gras »… La raison, c’est que nous sommes capables de donner la vie et que tout en nous est étudié pour la préserver. Je défie donc l’auteur de la remarque (apparemment c’est un homme) d’essayer lui aussi de créer un petit être vivant avec ces hanches de sauterelle… Hihihi !

    Parfois, l’acceptation passe aussi par le rire… :)

    P.S. Continue à être celle que tu es, nous on t’adore comme ça !!!

  24. Bonjour,
    Un très bel article comme d’habitude ! Je souffre du même complexe que toi et mes ami-e-s proches me répondent à peu près la même chose que certains des commentaires… C’est pour ça que je commente pour une fois !
    Ta réflexion sur les complexes est très intéressante. Il faut être plus indulgents envers soi-même.

  25. Bravo pour tout travail sur l’acceptation de soi ! C’est intéressant que tu en parles et que tu te confies, ça permet à d’autres de prendre du recul aussi !
    Je suis aussi surprise de lire certains commentaires qui ont compris tes propos différemment !
    De mon côté, avec la maturité, l’amour, la maternité, tout ça, tout ça, je m’accepte beaucoup mieux qu’avant ! J’arrive même à oublier mes cicatrices d’acné que j’ai sur le visage :)
    Bisous et belle journée <3

  26. Rien de tel que la thérapie par l’action. J’ai vécu une expérience similaire qui a complètement changé la perception que j’ai aujourd’hui de mon corps (j’ai toujours été très complexée) : le temps d’un weekend, j’ai été Umbrella Girl pour un team moto, tout est parti d’une blague, j’ai cru mourir mille fois mais je l’ai fait et j’en suis ressortie transformée.
    « Voilà qui je suis, voilà la femme que je représente, je suis cela, et en même temps, je suis tellement plus. Je n’aurais sans doute aucune chance de pouvoir vous le démontrer mais en même temps qu’ai-je à prouver? Oui après tout je suis cela aussi pour vous : rien de plus qu’une apparence mais tout comme vous l’êtes pour moi car nous ne serons jamais plus que cela l’un pour l’autre ».
    En entier ici si le coeur t’en dit : http://www.happenstance.ch/2014/09/jai-ete-umbrella-girl.html
    Belle journée !

  27. J ai 41 ans… Et donc un peu de recul….
    A 15 ans je me trouvais joufflue…à 20 des grosses cuisses, a 25 des cheveux de merde, a 30 des rides…..

    Aujourd hui qd je regarde mes anciennes photos, je me trouve vraiment pas mal!!! Je me jugeais super durement… Et du coup je m empêchais de porter des vêtements ou de sourire sur une photo à cause de ces soit disant défauts…. Qui n existaient pas…. ( comme tes hanches qui sont aussi fines que tes grandes gambettes très jolies!!)

    Profite!! Aime toi et dans 15 ans qd tu te regarderas tu te diras que tu auras été bien « bête » de croire un pauvre mec, caché derrière un pseudo!!!

    Donc maintenant je profite de mes 40 ans!!! Parce que je sais qu à 50 quand je regarderais mes photos d aujourd hui je me trouverais jolie ;))))

    La vie passe vite… Vraiment… Profite de tout!!!

    • J’ai 30 ans, premières rides, premiers cheveux blancs… (enfin, ils commencent à être de nombreux premiers)
      Donc ton commentaire me parle beaucoup. Merci! :-)

  28. C’est fou le regard que l’on peut porter sur soi. Le décalage qu’il peut y avoir avec la réalité ou le regard que les autres ont sur nous !
    Tant mieux si tu arrives à mieux t’accepter.
    Ce jean te va très bien en tout cas :-)

  29. je me reconnais en grande partie dans cette confession. Je complexais déjà bcp avant sur mes cuisses et leur formes cuisses de poulet, alors idem quand un commentaire sur celle ci est apparue (idem lors d’un concours look sur la blogo) qui disais que « j’avais beau caché mes cuissots avec une pochette ca ne suffisait pas! » ca m’a fait hyper mal, et la post grossesse, pareil je ne me supporte plus et l’acceptation de soi est tres difficile, tellement que j’ai stoppé mon blog pour le moment, je suis dans le doute en me disant que pourtant malgrès tout il pourrait au fur et a mesure permettre d’accepter ce nouveau corps et me l’approprier mais qq part j’ai peur des éventuels « détraqueurs »
    en tout cas ce jean te vas magnifiquement bien, et effectivement on ne change pas une structure osseuse, malgrès toutes les bonnes volontés du monde, cette fois ca me rappel une refléxion d’une de mes anciennes professeurs de danse (qui m’a provoque des crises d’anorexies et boulimie à 11 ans, merci) qui me demandais de rentrer mes côtes rentrer le ventre je sais faire, serrer les fesses redresser le dos aussi, mais rentrer les côtes… bref je me reconnais en ce post et devrais en prendre de la graine!

  30. Ooh mais non, tu es tellement jolie, tellement délicate, je ne comprends pas où il a pu un jour trouver que quelque chose était en trop, ou encore pire « une tare » chez toi ! Comme tu le dis, il ne devait pas être très bien dans sa vie!

    Très joli look ;)

  31. Très joli article. Rassure toi tu es parfaite telle que tu es, les filles sans hanches n’ont plus qu’à t’envier ;)

  32. Comme quoi, des petits « pics » des gens qui pour eux sont sans importance nous touchent énormément et restent longtemps dans notre tête.
    J’ai en mémoire certaines critiques de gens qui résonnent et dont je n’arrive pas à me débarrasser !
    Mais on vit avec et on avance avec les compliments de ceux qui nous aiment !
    Pas de complexe à avoir pour ta part, tes hanches sont parfaites !

    x,
    Maïa
    http://wildandfolkheart.com

  33. Victoria,

    Tu es, sans aucun doute, une de mes bloggeuses préférées. Par ta simplicité, ton attrait pour le sain et le bien être, je me reconnais souvent dans ce que tu écris, et me sens inspirée par ton bon sens. Sur un plan personnel, je vis moi aussi à Barcelone, alors je me sens d’autant plus proche de toi.

    Ne laissons jamais personne nous dicter ce que nous devons penser de nous même.

    Tu es belle comme un coeur ! Une fille qu’on a envie de rencontrer et d’avoir pour copine. Et ça, ça vaut bien plus que les physiques filiformes, 0 défaut à la mode.

    Bonne chance pour la route, et longue vie à nos hanches ! ;)

  34. Bonjour Victoria,
    C’est horrible ce que cet imbécile t’as dit et je comprend tout à fait que cela ait fait naître un complexe en toi. Même les plus jolies femmes en ont! Bon je vais être une énième voix dans le groupe mais tes hanches sont parfaites ! Parfois je me dis qu’on doit se voir avec un miroir déformant dans notre esprit mais qu’il faudrait qu’on arrive à se voir avec les yeux de notre amoureux, d’une amie ou d’un passant lambda. Nous aurions sûrement un regard plus objectif et bienveillant sur nous même!
    Continue ton blog avec toute le sincérité que tu as! J’adore te lire au quotidien ! Bravo !

  35. Mais non ! Les gens sont d’une sottise … Jamais je ne m’étais fais de remarque sur tes hanches.. Et en faisant attention en regardant les photos ben…. Il n’y a toujours rien qui me choc; rien, nada.
    Les gens peuvent se permettent de blesser mais ne se rendent pas compte des conséquences….

    J’ai déjà eu affaire malheureusement à des commentaires très blessants moi aussi et même si ça reste rare, c’est ce que l’on a tendance à retenir le plus… Et malgré nous ça reste dans un coin de notre tête.
    Ne t’en fais pas jolie bichette, tu es parfaite comme tu es, vraiment ! :)

    Plein de gros bisous!

  36. C’est dur de faire abstraction des remarques, les autres peuvent nous créer des complexes :/

    ( PS : à « je me suis rendu compte », il ne faut pas mettre de E à rendu :) )

    Sophie

  37. L’acceptation de soi : quelle jolie expression, porteuse de sens…

    J’aimerais pouvoir l’apprivoiser un jour et la faire définitivement rentrer dans mon vocabulaire. Malheureusement, j’en suis encore bien loin. Comme je te le disais la dernière fois dans l’un de mes commentaires, je souffre de troubles alimentaires depuis plus de sept ans maintenant et je suis passée par tous les stades. Aujourd’hui, j’ai beaucoup de kilos en trop et je me bats pour réussir à les perdre. La volonté et la motivation sont là, mais la maladie est plus forte.

    Mais je ne désespère pas, j’ai foi en la vie depuis toujours, donc je sais que tôt ou tard je prendrai ma revanche sur ces longues années de souffrance !

    Je pense en tous les cas que la personne qui t’a fait cette odieuse remarque avait manifestement, en plus de troubles cognitifs certains, une déficience visuelle assez sévère car tu es tout simplement parfaite.

    A très vite, jolie Victoria !

  38. Je trouve que faire un article de ce genre permet de mieux te connaître, s’identifier à toi, on se sent plus proche. Je ne trouve pas ta démarche narcissique ni rien! On a le droit de se trouver moche même si on est miss monde! C’est vrai que parfois c’est encore plus dur pour les gens « beaux », « parfaits », ils n’ont pas le droit à l’erreur, à se plaindre, on les juge pour ça, les envie, les jalouse,…
    Je te troyve très belle et je ne remarque rien à tes hanches, ce type est vraiment con!
    Quand j’avais gagné un relooking à Paris, on a analysé nos silhouettes pour nous cataloguer, nous dire à quelle forme on appartenait, et comment faire pour ressembler à la forme du sablier qui est la forme à laquelle on doit ressembler… Alalala déjà les étiquettes et ensuite les diktats de la beauté… On m’a dit que j’avais des hances larges alors que jusque là j’avais toujours trouvé que je n’avais pas de hanches, depuis j’ai complexé, tout comme toi et essaye maintenant de changer ça =$

  39. Il y a décidément beaucoup de cons sur cette planète!! Moi quand j’ai regardé tes photos j’y ai vu une fille plutôt bien fichue sans une once de hanches disproptionnées même en cherchant bien donc je pense que une bonne consult chez l’ophtalmo lui aurait fait le plus grand bien! Tu peux faire péter les tops cropped et cie, je pense que personne ne s’offusquera:)

  40. Le bonheur de l’image des filles de publicité etc.
    Je passe mon temps à baver devant des photos de filles totalement filiforme et parfois en cabine c’est un peu la déprime en cabine parce que malgré mes kilos perdu je ne descends pas d’un coup à un 36 mais bon je me rassure moi même en me disant qu’à part me raboter les os de mes hanches j’aurais beau perdre tout les kilos que je peux le ne rentrerai plus dans un 36.
    Et puis c’est joli aussi d’avoir des formes de femme plutôt qu’être toute « droite ».
    Mais bon c’est un combat au quotidien quand même^^

    Belle journée à toi Victoria!

Répondre

Naviguer