Mes 15 plantes chouchoutes pour décorer un balcon

Il fait (particulièrement) beau, c’est le printemps: pourquoi ne pas profiter de ce week-end pour redonner vie à votre terrasse avec de nouvelles plantes en pot ?

Nous arrivons à une période idéale pour adopter de nouveaux specimens: les gelées se font désormais rares dans la plupart des zones climatiques de nos régions (océaniques et méditerranéennes), et il reste encore plusieurs mois de belle saison devant nous, qui laisseront à chaque plante le temps de bien s’installer (et fleurir !) avant l’automne.

Parce qu’il n’est pas toujours très facile de faire son choix entre les milliers d’espèces extérieures existantes, surtout lorsque l’on débute, je viens vous proposer aujourd’hui une sélection de 15 plantes décoratives adaptées aux petits espaces urbains de type balcon !

J’ai bien sûr évité les arbres et les espèces géantes, mais aussi (à une exception près) les plantes qu’il faut absolument rentrer en hiver, puisque les appartements ont rarement la place nécessaire pour stocker tous ces pots. J’ai en outre laissé de côté toutes les plantes fruitières et potagères: c’est encore un autre monde, avec d’autres fonctions, donc je préfère ne pas tout mélanger.

Les espèces que j’ai choisies, en revanche, constituent une sélection non exhaustive, bien sûr, et assez personnelle — c’est à dire liée à mes goûts, mais aussi à l’exposition Ouest très lumineuse dont je dispose, et au climat dans lequel je vis (celui des Pays-Bas). Il s’agit d’ailleurs tout bêtement de la liste de végétaux que je suis en train de réunir pour mon rooftop et mon balcon.

J’espère que cette liste vous sera utile. La décoration de ce type d’espace demande un petit peu de temps et d’argent, mais je trouve que ça en vaut vraiment la peine: quel plaisir ensuite de pouvoir se prélasser au milieu de toute cette beauté apaisante !selection-plantes-balcon-terrasse

LES PLANTES FLEURIES

Une terrasse ou un balcon sans fleurs, c’est comme un jour sans chocolat: beaucoup trop triste ! Avec leurs formes, leurs tombés et leurs couleurs pratiquement infinies, les plantes fleuries apportent tellement de joie. Pour que leur floraison soit plus longue et plus fournie, je leur donne de l’engrais spécifique 1 à 2 fois par mois: c’est très efficace.

Bougainvillier

Mon arbuste fleuri chouchou, il m’enchante dès que je mets le pied dehors !

Cette plante grimpante aux impressionnantes grappes de fleurs violettes, fuchsia, roses, blanches ou orange est présente partout dans les pays méditerranéens (souvent accrochée le long des parois des maisons) et, bien sûr, dans les pays tropicaux, dont elle est originaire. Je l’aime particulièrement dans ses versions les plus intenses, mais les amateurs/rices de fleurs pastels pourront aussi trouver leur bonheur.

On le dit difficile à cultiver dans le Nord de la France et plus haut, pourtant j’ai eu d’excellents résultats il y a deux ans avec le petit buisson que j’avais sur mon balcon (on le voit un peu sur cette photo par exemple): du printemps jusqu’à la fin de l’été, il doublé de longueur et m’a offert trois floraisons successives ! Avant la mi-mai, il faut juste faire attention à ne pas l’exposer à des températures trop fraîches: vérifiez les prévisions météo !

Malheureusement, ce n’est pas une plante rustique, et il n’a pas supporté le chauffage lorsque je l’ai rentré en hiver en le posant trop près du radiateur: cette année, je retente l’expérience en tirant leçon de mes erreurs.

Campanules

J’adore ces petites fleurs violettes en forme de cloche. Je les trouve tellement champêtres et romantiques en jardinières ! Le genre campanule regorge de centaines d’autres variétés — notamment dans des tons bleus, blancs ou roses — dont beaucoup peuvent former de jolis petits massifs ou couvrir des plates-bandes.

Je les traite comme des annuelles en les rachetant à chaque printemps. Mon challenge cette année est de réussir à faire survivre mes deux pieds sur mon rooftop, où elles sont en plein soleil (ça, elles aiment assez) mais aussi en plein vent, ce qui risque de les assécher. Il va falloir surveiller l’arrosage…

Géraniums lierre ou tombants

Les géraniums sont parfois boudés car trop classiques ou trop « mémé », mais ils n’en restent pas moins d’excellentes plantes décoratives, avec une floraison généreuse et un entretien facile. Ils demandent juste un peu de soleil !

Personnellement, je les aime beaucoup: je les trouve intemporels et efficaces. Pour un style plus moderne, je préfère toutefois ceux qui ont un port tombant, avec des lianes qui s’écoulent de la jardinière (ou idéalement les géraniums lierre ou peltatum, une variété grimpante plus difficile à trouver ici aux Pays-Bas), et des têtes fleuries pas trop fournies. Cette année, j’ai par exemple mélangé un pied aux fleurs simples blanches, et deux pieds aux fleurs doubles panachées fuchsia: je trouve le combo très frais et délicat !

Céanothe ou Lilas de Californie

Le céanothe est appelé lilas de Californie pour sa floraison bleue qui ressemble beaucoup à celle du lilas, et a lieu également au printemps. Ça va bientôt être la saison ! On le trouve en petit format, souvent en espèce rampante, ou en arbuste: les deux conviennent très bien à une terrasse ou un balcon en pot.

Même avec son petit gabarit, mon specimen m’a donné de jolies grappes de minuscules fleurs bleues l’été dernier, qui attiraient les abeilles. En revanche, je trouve qu’elles ne sentaient pas grand chose, alors que d’autres variétés sont délicatement parfumées: n’hésitez pas à vous renseigner si besoin.

Malheureusement, il a passé un mauvais hiver (quelques tempêtes ont malmené son feuillage) si bien que j’ai dû tout tailler, et je ne suis pas sûre qu’il reprendra pour cet été. Je surveille, mais si ça ne fonctionne pas, je m’en rachèterai un pied sans hésiter: cette plante est une vraie beauté, et il n’y a pratiquement rien à faire pour l’entretenir, si ce n’est l’arroser !

Hortensias et Hydrangeas

Les hortensias sont un autre grand classique des jardins et balcons: leurs grosses têtes fleuries de larges pétales, qui ressemblent à des bonnets de bain rétro, en jettent dans n’importe quel espace ! Je les adore en rose intense, mais on les trouve aussi en bleu, en mauve, ou même en blanc — les couleurs dépendant en partie de l’acidité du sol dans lequel ils sont cultivés.

Pour ma terrasse, toutefois, je leur ai préféré leurs cousins les hydrangeas paniculés (paniculata), dont j’aime beaucoup les longues inflorescences coniques, avec des pétales beaucoup plus petits, et un port bien dressé.

Mon arbuste est un hydrangea limelight, une variété dont les fleurs changent de tonalité au fil des saisons: d’abord vert citron lorsqu’elles éclosent, elles deviennent ensuite blanc éclatant au coeur de l’été, puis se teintent de vieux rose et de vert à l’automne avant de faner. J’ai taillé toutes les branches à la fin de l’hiver, et le nouveau feuillage est actuellement en train de sortir — j’ai hâte de retrouver sa pleine beauté !

Fleurs mellifères pour les abeilles

On trouve très facilement en jardineries des mélanges de graines de fleurs champêtres spécifiquement choisies pour les abeilles (de ce type-ci). Cela ne coûte pas très cher, c’est hyper joli, et il n’est pas nécessaire d’avoir un jardin pour les utiliser: chacun/e peut en planter dans une jardinière ou un pot en extérieur, et ainsi soutenir la biodiversité même en ville !

Ces fleurs prennent généralement quelques semaines à pousser, donc vous pouvez les planter dès maintenant dans un endroit ensoleillé pour les voir bien ouvertes à la fin du printemps ou début de l’été. Les miennes commencent à germer en ce moment-même.
geraniums-zonale-avril2018campanules-avril2018bougainvilliers-avril2018

LES PLANTES PARFUMÉES

Pour moi qui ai l’odorat très sensible, et qui suis passionnée par les produits olfactifs, le plaisir d’un balcon ou d’une terrasse ne se résume pas à sa beauté visuelle: mes jardins préférés sont d’ailleurs les jardins « sensoriels » parfois créés pour les enfants ou les personnes en situation de handicap. J’aime vraiment pouvoir profiter du parfum des plantes qui m’environnent et me sentir transportée !

Géranium odorant

Dans la famille des pelargoniums, il existe des variétés au feuillage très dentelé et parfumé de différentes senteurs. Celui que j’ai acheté cette saison pour l’instant est le plus commun, le géranium citronnelle, qui est réputé pour son action répulsive envers les moustiques, mais je suis aussi à la recherche d’autres versions à collectionner: senteur citron, orange (Orange Fizz), rose, pin, épices…

Le grand avantage de ces plantes est d’être aussi facile d’entretien qu’un géranium classique, et d’offrir également une jolie floraison décorative.

Dans le même genre, j’ai repéré une plante « Coca-Cola » chez Alsagarden qui promet d’être étonnante !

Glycine

La glycine est sans conteste l’une de mes trois plantes préférées pour l’extérieur: entre la beauté de ses grappes mauves si délicates et romantiques, sa jolie forme grimpante et son parfum absolument envoûtant, elle me rend heureuse. Et cerise sur le gâteau: elle est bien rustique, donc adaptée aux températures néerlandaises !

Je rêvais depuis toujours d’en avoir une, et cette année j’ai enfin sauté le pas avec un pied pour la terrasse: en pot, son développement sera moins spectaculaire, c’est certain, et elle ne fleurira sans doute pas beaucoup avant 2 ou 3 ans (je ne vois que deux boutons pour l’instant), mais peu importe. Je me ferai un plaisir d’en prendre grand soin ! Pour l’instant, son feuillage est à peine en train de s’épanouir.

Si vous avez le budget et l’espace adéquat, vous pouvez acheter la glycine déjà assez grande, en petit arbre qui fleurira rapidement; sinon, elle est souvent vendue sous forme d’une longue tige simple, qu’il faudra accrocher et guider petit à petit sur une structure ou un treillis. Notez que cette plante demande des tailles régulières.

Jasmin étoilé ou Faux jasmin

Si vous aimez l’odeur du jasmin, le trachelospermum jasminoides est un must !

Contrairement à l’espèce originelle, le jasminum, qui peut être un peu frileuse, celle-ci, visuellement similaire mais provenant d’une toute autre famille, survit aisément aux hivers du Centre-Ouest de l’Europe (jusqu’à -10 ou -15°C). En été, elle produit une superbe floraison de petites étoiles blanches parfumées. Elle est en outre très simple d’entretien: il suffit de l’arroser quand c’est nécessaire, et prévoir un treillis ou un gros tuteur pour lui permettre de grimper.

J’en ai acheté un tout jeune pied l’année dernière, sous forme d’une seule longue tige, mais il était trop tard pour qu’il ait le temps de fleurir. Je me réjouis d’en profiter cette année aux beaux jours, surtout qu’il est planté juste à côté de la porte-fenêtre qui donne sur mon bureau: avec un peu de chance (et un peu d’air), il embaumera mes narines jusque là !

Choisya ou Oranger du mexique

Voici un petit arbuste au format parfait pour les balcons et terrasses, puisque selon la variété, il atteint au maximum 1,5 ou 2 mètres de hauteur ! Sa caractéristique phare est de produire une floraison blanche très esthétique, semblable à celles des agrumes, et parfumée d’une senteur de fleur d’oranger… Un vrai bonheur !

Moins délicat à cultiver qu’un véritable oranger ou citronnier, il résiste bien aux températures froides sans perdre ses feuilles du moment qu’il est à peu près abrité du vent (et encore, le mien ne l’était pas du tout !), et ne demande aucun entretien particulier à part l’arrosage et l’apport d’engrais.

Il en existe plusieurs versions, avec un feuillage plus ou moins large: le mien (qui est un White Dazzler, la variété la plus rustique) a des feuilles très fines, presque comme des aiguilles, que je trouve élégantes.geranium-odorant-avril2018choisya-avril2018

LES PLANTES COMESTIBLES

Les fleurs comestibles et certains aromates à la jolie floraison constituent de chouettes options à double usage pour embellir un balcon: ils décorent, sont parfois agréablement parfumés, et peuvent entrer dans la composition de nos plats ou infusions maison. Encore une bonne manière d’augmenter la sensorialité d’un espace ! Bien sûr, si vous allez les consommer, mieux vaut les choisir bio.

♡ Capucine

Je n’en ai pas acheté cette année car je n’ai pas envie de fleurs orangées, mais la capucine reste à mes yeux l’une des plantes les plus satisfaisantes à faire pousser: elle se développe vite, son tombé grimpant est très joli, sa floraison est aussi intense que généreuse (regardez ces superbes corolles à droite de la photo, à l’époque j’en avais 3 ou 4 nouvelles par jour !)… Et surtout, quel meilleur effet que d’ajouter une flopée de fleurs à ses salades ? Je raffole de leur saveur légèrement piquante, qui me fait penser au cresson.

Le seul gros souci de cette espèce est qu’elle finit toujours envahie par les pucerons. Lorsque leur installation n’en est qu’à ses débuts, on peut sauver la plante en pulvérisant une solution de savon noir dilué, mais j’ai l’impression qu’ils finissent toujours par gagner tôt ou tard !

De toute façon, la capucine est une plante annuelle non rustique, qui ne dure que le temps de la belle saison: il faut prévoir de racheter des pieds (ou de resemer) chaque année.

Lavande

Aussi parfumée que jolie, la lavande est une plante ultra facile à vivre et tellement agréable ! Il s’agit de l’une de mes senteurs préférées, une vraie tradition dans la famille, si bien que j’en ai toujours un pied à la maison. J’aime particulièrement la lavande vraie pour ses usages médicinaux et son parfum intense, mais il existe aussi d’autres variétés très décoratives comme la lavande papillon, dont les Néerlandais raffolent ici à Amsterdam.

Cette année, j’ai planté un petit specimen dans un large contenant avec d’autres aromates pour me faire un mini-jardin de simples, mais j’aime aussi beaucoup les buissons plus gros plantés individuellement dans un grand pot.

Son entretien est vraiment minimal: elle a besoin de soleil et d’arrosages quand sa terre est sèche, et c’est à peu près tout ! Pour lui conserver son port compact et stimuler la floraison de l’année suivante, il est aussi conseillé de couper les tiges fleuries à la base une fois que celles-ci sont fanées (ou avant, si vous souhaitez récolter les grains pour une recette de cuisine ou un DIY !).

Sauge sclarée ou officinale

Les sauges utilisées en tant qu’aromates ou « simples » sont principalement cultivées pour leurs feuilles, que l’on peut récolter et utiliser telles quelles ou séchées, en cuisine ou pour ses propriétés médicinales.

Toutefois, comme tout le reste du genre salvia, il est aussi possible de les laisser monter en graines, et ainsi profiter de leur superbe floraison. Je les trouve vraiment magnifiques, avec leurs longues tiges encerclées de petites clochettes roses, mauves ou violettes ! Les abeilles aussi en raffolent, puisque c’est une plante mellifère, et elle est très parfumée. Que demander de plus ?

Je suis en train d’en faire pousser à partir de graines, que j’ai semées il y a deux semaines et qui sont encore sous serre sur mon balcon. C’est très simple à faire ! Sinon, bien sûr, vous pouvez en trouver facilement sous forme de plants en jardineries.aromates-avril2018

LES PLANTES DE STYLE EXOTIQUE

J’aime l’idée de pouvoir me sentir en vacances sans bouger de chez moi — ou du moins, en sortant simplement sur ma terrasse. Avoir une ou deux plantes exotiques aux allures de palmiers permet d’apporter cette ambiance détendue et estivale qui manque parfois à la vie citadine ! Seul réquisitoire: éviter les espaces sombres et toujours frais (par exemple une exposition Nord), puisque ces espèces ont besoin de lumière et de soleil.

Palmier nain ou Chamaerops humilis

Avec sa petite taille et son port compact, c’est le gabarit de palmier idéal pour un balcon ou un patio; mieux encore, protégé des bourrasques, il peut résister à des températures hivernales jusqu’à -12 ou -15°C, ce qui le rend parfait pour nos climats du Centre-Ouest de l’Europe ! Assez tolérant, il supporte aussi la sécheresse ou l’humidité atmosphérique. La seule chose à éviter, c’est de le laisser tremper dans un substrat trop mouillé: son pot doit être bien drainé, surtout dans les régions où il pleut beaucoup.

Ce palmier est sur notre wishlist depuis un certain temps, mais pour avoir un format un peu conséquent, le prix monte très vite, même ici aux Pays-Bas: ceux qui nous intéressent approchent facilement les 80-100€… Je vais encore économiser un peu !

Yucca

Les yuccas d’extérieur (yucca filamentosa) se présentent sous forme de touffes de longues feuilles pointues, souvent panachées, et fièrement dressées: lorsqu’ils ont atteint une bonne taille, ils apportent indéniablement un effet « wow » à n’importe quel espace !

S’ils sont très bien adaptés à nos températures, avec une rusticité jusqu’à -20 ou -25°C, ils sont en revanche assez sensibles à l’excès d’eau, qui les fait pourrir: je suis donc d’avis de les placer plutôt sur un balcon abrité que sur une terrasse à ciel ouvert si vous vivez dans une région pluvieuse comme moi.

Notez qu’en pleine terre, les yuccas peuvent produire des floraisons assez spectaculaires, avec des panicules de grosses clochettes blanches. Je pense que c’est beaucoup plus rare en pot, mais on ne sait jamais !

***

Cette sélection vous a-t-elle inspirée ?
Quelles sont vos plantes décoratives chouchoutes à cultiver en pot ?

20 commentaires

  1. Sympa cette sélection ! J’y ajouterai les rosiers, si rustiques et variés, il y en a pour tous les goûts niveau taille, couleur, parfum, forme de la fleur, et ils sont très souvent remontants.
    Profites bien de ta terrasse, moi j’adore avoir la mienne !

  2. J’ai pris grand plaisir à lire cet article quand bien même je n’ai pas de balcon (après 4 appartements, il me file toujours sous le nez!), on te sent passionnée comme toujours et ça donne le smile de bon matin!

    Je voudrais aussi faire appel à ton sens olfactif extraordinaire (tu es la seule personne qui ai réussi à me convaincre d’acheter des bougies par correspondance) pour m’aider dans ma quête: je suis complétement pantoise depuis toute petite quand j’hume un parfum floral très commun dans les rues et villages de France (au printemps et en été), mais je n’ai jamais réussi à trouver le nom de cette fleur blanche mystérieuse (et dont l’odeur, je trouve, ressemble étrangement à celle du frangipanier…)
    Je ne sais pas si tu as une idée ( ça fait un peu énigme du père Fouras, diantre ), mais je serais ravie que quelqu’un me donne un jour la réponse ^^’ car apparemment tout le monde connait cette odeur très spécifique mais pas la fleur en question à mon grand désarroi!

    • Coucou Lucile !

      Ah ah, quelle énigme ! Les fleurs blanches parfumées en été, ça me fait beaucoup penser au jasmin justement (et similaires) ou au chèvrefeuille. Ce ne sont pas ceux-là tu crois ? Les fleurs sont-elles plutôt petites ou grandes ? Il y a aussi les orangers (du Mexique ou non) et les gardenias qui ont des floraisons blanches odorantes mais je ne sais pas s’ils sont si communs dans les jardins en France, peut-être dans le Sud !

      • Merci pour ta réponse rapide :)

        Au vu des fleurs, je pencherais pour le jasmin ou le chèvrefeuille (leur gabarit étant assez petit), en faisant des recherches je vois que beaucoup de personnes parlent du parfum du chèvrefeuille comme étant très puissant, caractéristique et facilement reconnaissable donc ça pourrait s’en rapprocher mais celui-ci ne fleurit que de la fin de l’hiver au début du printemps donc ça ne colle pas vraiment… ^^’
        Du coup peut-être le jasmin? Après tout, leur parfums semblent assez similaires…
        J’irai donc sniffer les ruelles des villages cette saison comme un matou flaire son herbe à chat le tout armée de mon appareil photo!
        Et si j’arrive à trouver une eau de toilette de cette fragrance par la suite, ma mission sera définitivement achevée, ha ha ;)

        Merci pour ton aide, ça m’a mise sur les bonnes pistes je pense!

        Belle journée à toi :D

    • Le seringat fleurit en été et dégage un parfum très agréable. C’est un arbuste qui fait de petites fleurs blanches :)

      • Ah en effet, ça pourrait y ressembler aussi! Merci :D

  3. Ce post est très inspirant!
    Tes plantes sont magnifiques et ton balcon me fait rêver…
    J’adore particulièrement le Bougainvillier, on en a eu un une fois mais il est tombé et nous n’avons pas pu le « récupérer » :-(

    Je te souhaite une belle journée, ainsi qu’un beau WE, sous le soleil encore j’espère pour que tu puisses profiter de ce petit coin de paradis :-)

  4. J’ai récemment repris la main sur les plantations de notre cour. Elle était laissé à l’abandon depuis le décès de l’ancienne propriétaire et depuis notre emménagement, je ne m’y étais pas intéressé. On a un énorme hortensia que j’ai retaillé et donc j’ai fait des boutures pour les mettre en pots. On a des parterres sur les côtés dont un où j’ai planté des graines un peu n’importe comment. Des fleurs à bouquets, des fleurs pour les abeilles et bientôt quelques tournesols contre le mur (moche).

  5. Vraiment super cet article !
    Nous emménageons prochainement dans un appartement avec une grande terrasse, je garde donc ta sélection sous le coude pour la fleurir au temps venu.

    Merci beaucoup !

  6. Sur ma loggia il y a des citronniers (en fleurs, c’est enivrant), une glycine, un dracaenia (prévu pour l’intérieur mais il résiste bien), un oxialys, une misère, des graminées, et des fraisiers.
    Hormis les citronniers qui chopent de la cochenille, aucun parasite.
    Car c’est la plaie avec les lauriers fleurs par exemple.

  7. Cet article est un enchantement !

    Je vis dans un petit appartement, mais j’ai la chance d’avoir une grande cour à moi toute seule. Cour que je n’ai jamais vraiment fleurie…
    Mais cette année, c’est décidé, je m’y mets !
    Et avec les jours délicieux que nous vivons en ce moment, végétaliser cet espace est devenu une obsession…

    J’ai déjà acheté quelques petites choses, des petits géraniums, des plantes aromatiques, etc.
    Je pense craquer pour un jeune olivier ce weekend…

    Je vais prendre PLEIN de notes de cet article, dès maintenant.

  8. Je n’ai pas de jardin, pas de terrasse non plus mais je mets des plantes sur mes bords de mes fenêtres j’adore ça (j en mets sur le rebord de fenêtre mais aussi sur ma rambarde où je mets des jardinières)… <3
    Bien sûr je mets des plantes aromatiques (romarin, sauge, basilic, thym, menthe)…. Mais j'ai aussi mis des plantes comme un géranium acheté au marché, un fusain que tu as vu sur mon instagram phenomenenature, j'ai une anémonen du lierre et une autre petite plante je n'ai pas idée ce que c'est mais j'adore petites feuilles et petites fleurs faut que je cherche…… Voilà tu sais à peu près tout (et on a fait quelques essais de semis avec Paolo pour l'occuper un peu (lentilles, pois chiches, haricots blancs, graines de chia etc…) ça pousse c est joli il est ravi…. Bisous ma Victoria

  9. Très jolie terrasse ! L’espace est bien mis en valeur et très lumineux . J’aime beaucoup.
    A l’Ile de la Réunion, le géranium est la plante de balcon de prédilection. Idem pour le bougainvillier. Est-ce que tu le tailles à la fin de l’été ? Peut-être que ça le permettrait de se préparer pour l’hiver. Fais-le un soir de plein de lune.
    Ensuite, pour la disposition c’est une plante qui aime le soleil. Donc, sans doute qu’il faudrait le mettre près d’une fenêtre. J’ai remarqué aussi qu’elle n’aime pas trop être déplacée. En général, quand elle a trouvé sa place elle le rend bien. Mais bon, c’est plus facile pour nous vu qu’on a du soleil toute l’année. Donc, il vit en extérieur tout le temps.
    Ton géranium citronné a piqué ma curiosité, il ressemble pas mal au géranium rosat sauf que le tien les feuilles sont plus petites et moins dentelées. Tu te souviens d’où il vient ? A la Réunion, on trouve plusieurs variétés dont le géranium rosat très réputé en huile essentielle (anti moustique aussi) et parfum. On l’utilise aussi en tisane, c’est délicieux :). On a aussi le géranium rose qui est moins parfumé mais une odeur très agréable.

  10. Bonjour Victoria ! Quelle belle sélection ! Nous avons une petite terrasse que j’ai décidé d’aménager pour profiter au maximum ! Le soucis c’est qu’elle est plein sud, les plantes prennent vite chaud ^^
    Je suis allée en jardinerie cette semaine et on m’a déconseillé la lavande en pot, j’étais trop déçue :/ par contre j’ai pris un gardénia à la place! J’ai hâte qu’il fleurisse! Il rejoint mon jasmin, la menthe, le basilic, la mélisse et la citronnelle ! J’adore toutes ces bonnes odeurs! J’ai acheté aussi un romarin et du thym citron qui sentent divinement bon! Je me rend compte que je passe mon temps à passer ma main dedans pour les sentir ^^

  11. Coucou !

    Un article très intéressant qui sent bon les beaux jours !
    Je vis dans le Sud donc certaines plantes n’ont pas tenu le choc avec l’été très chaud… Je pense notamment à mes Géraniums lierres… En juillet ils étaient morts. Idem pour ma campanule.
    J’avais un magnifique jasmin mais j’ai été un peu trop généreuse au niveau de l’eau et il ne s’en est pas remis. Je l’avais mis en jardinière, je pense retenter l’expérience et le mettre directement en pleine terre car j’adore l’odeur des fleurs.
    Je me tâte également pour planter un bougainvillier. Il faut que je me renseigne sur l’exposition et que je regarde si je peux avoir une place adéquat dans mon jardin.

    Pour le moment mon jardin se compose de trois oliviers et d’un abricotier. J’ai fait un carré potager et j’ai des fleurs de rocaille (surtout des plantes grasses qui aiment la chaleur).
    Tout comme toi, je rêve de mettre une glycine. J’aimerai la planter sur un côté de la maison pour qu’elle s’étende sur la longueur. Mais il faut que je trouve un support assez costaud. Comme c’est une plante invasive, je n’ai pas trop envie de la faire partir sur mon mur, j’ai peur qu’elle l’abime.

    Belle journée !
    Bisous.

  12. Coucou ! Article qui tombe à pic car je dois redécorer mon balcon. L’hiver fut rude (oui en Bretagne on a eu des -13 !). Si mon olivier et mon érable japonnais ont tenu le choc mon palmier lui…. :( La variété que tu cites à l’air plus résistante. Le mien avait des palmes très fines et tout a brûlé par le gel malgré une protection. Merci ce super article ! A bientôt :)

  13. Pingback: Comment trouver un titre et obliger vos lecteurs à vous lire - Contentologue

  14. Pingback: Links I Love #165 - Whatever WorksWhatever Works

  15. Bonjour, je conseille également l’hibiscus (quoi de plus exotique…) et le dipladenia. Vivaces (il vaut mieux les rentrer pour l’hiver), faciles d’entretien et très florifères, ce sont des plantes idéales pour un balcon. J’ai aussi deux lauriers roses, issues de boutures ramenées de chez mes parents à Oléron, qui fleurissent assez longtemps et que je n’ai pas besoin de rentrer. Enfin, j’ajoute la verveine citronnelle qui n’a pas encore été citée non plus : vaillante et prolifique, elle repart chaque année, je la récolte deux fois par saison, je la fais sécher et la partage autour de moi.

Répondre

Naviguer