Le Dressing Idéal

En regardant mes derniers achats, je me suis rendue compte qu’il ne s’agissait que de basiques, des pièces intemporelles et parfois assez classiques. Pas étonnant quand on sait qu’après quelques années de tâtonnements stylistiques, j’apprends enfin à assumer mon amour du less is more. De fil en aiguille, toutes ces réflexions m’ont amenée à dresser la liste de ces pièces basiques que je trouve indispensables, celles qui pourraient composer mon dressing idéal.

Je pense avoir un bon train de de retard sur ce sujet, mais il y a une raison à cela: je n’ai jamais lu aucun article concernant la rationalisation du dressing parce qu’à l’époque, je trouvais cela hyper ennuyeux. Je n’avais pas envie de m’auto-limiter, ma consommation de fringues étant déjà loin d’être gargantuesque (mais pas forcément logique pour autant). Je n’avais manifestement pas la sérénité nécessaire pour comprendre l’intérêt d’une telle démarche. Mais seuls les idiots ne changent pas d’avis! Maintenant j’aspire tout particulièrement à un mode de consommation différent: de belles pièces, polyvalentes et durables, que je puisse remixer à toutes les sauces, bien loin des coups-de-coeur ponctuels sur des tendances éphémères et terriblement ringardisées la saison suivante. Je fais mon tri parmi tout ce qui passe, et sais désormais d’instinct si quelque chose va durer ou trop vite me lasser. C’est un savoir précieux pour mieux acheter et donc à terme faire des économies! Je considère que tout vêtement entreposé dans notre armoire sans jamais en sortir est de l’argent perdu; je préfère encore investir une grande somme dans quelque chose que je porterai jusqu’à l’usure. Vive les achats utiles!

dressing-ideal

Alors aujourd’hui j’avais envie de partager le fruit de mes réflexions avec vous, ce dressing idéal (mais pas impossible à atteindre) pour mon style et mes goûts, mais peut-être aussi, en partie, pour d’autres jeunes femmes. Il me semble que pour déterminer sa propre liste, le mieux est de répondre honnêtement à quelques questions-clés:


Quel est mon style de vie?
Quelles sont les femmes dont le style m’inspire? Pourquoi?

Quelles sont les pièces que je préfère dans mon dressing?

Quelles sont les pièces que je porte le plus, en semaine, et le weekend? Quelles couleurs?
Quelles sont celles que je ne porte pas souvent mais qui me sont indispensables pour certaines occasions?
Quelles sont celles que j’ai le plus de mal à associer?
Si je ne devais conserver que 10 pièces, lesquelles seraient-elles?
Y a-t-il des achats mode que j’ai regrettés? Lesquels et pourquoi? Quelles leçons puis-je en tirer?

 

dressing-ideal2

Mon dressing idéal 

Je me suis moi-même prêtée au jeu de ces questions et, comme vous le savez, j’ai beaucoup réfléchi sur mon style ces derniers mois. Ma liste finale est assez longue, finalement, mais je crois qu’elle ne contient que des éléments assez basiques, qui vont bien tous ensemble. Seuls les accessoires (sacs et chaussures) sont peut-être un peu trop nombreux, mais j’ai réalisé que ce que nous portons à nos pieds peut véritablement sublimer ou détruire un look – je veux donc m’assurer d’être correctement parée à toute éventualité; quant aux sacs, il s’agit de mon péché mignon, alors c’est vrai, j’ai eu du mal à me restreindre…

***

∆ Tops

– Tshirts loose basiques: blanc, noir, gris, beige, kaki… ✔ (à compléter, les miens commencent à mourir)
– Débardeurs à larges bretelles loose basiques ✗
– 2 blouses ou chemises blanches ✔ (à compléter)
– Blouses légères pour l’été, en couleurs estivales: rose, pêche… ✔

∆ Pulls

– Pulls en maille de différentes grosseurs, chauds: gris, blanc, bordeaux, beige, kaki… ✔ (à compléter)
– 1 ou 2 pulls col roulé ✔
– Gilet en grosse maille loose et long, de couleur neutre (beige ou gris) ✗
– Sweats gris de différentes matières pour les différentes saisons ✔

∆ Jupes

– 1 jupe longue ✔
– 1 jupe courte patineuse ✔
– 1 jupe noire près du corps, courte ✔
– 1 jupe crayon noire plus longue ✔

∆ Jeans, pantalons etc…

– 2 jeans slim en denim brut ✔ (à compléter)
– Jean slim gris foncé ✗
– Jean boyfriend ✔
– Pantalon carotte / pantalon baggy ✔
– Pantalons noirs classiques près du corps ✔ (à compléter)
– Short en jean à la longueur parfaite ✗

∆ Robes

– 1 ou 2 petites robes noires ✗
– 1 robe de soirée ✔
– 1 ou 2 robes légères pour l’été, de couleurs estivales: blanc, rose, pêche, etc… ✗ (à redéfinir et compléter)

∆ Vestes

– 1 veste en cuir noire ✗
– 1 veste en cuir camel ✔
– Quelques blazers légèrement grands, de couleurs neutres: noir, marine, beige… ✔ (à compléter)
– 1 veste en jean ✗

∆ Manteaux

– 1 parka bien coupée et chaude, de couleur neutre ✗
– Quelques manteaux boyfriend oversize de différentes couleurs: beige, gris, noir, bordeaux, blanc, marron… ✔ (à compléter)

∆ Chaussures

– 1 paire d’escarpins noirs ✔
– 2 paires de sandales à talons: noires ✗ et claires ✔
– 2 paires de sandales plates: noires et camel/beige ✗
– 2 paires de boots à petit talon: noires ✗ et une autre couleur ✔ (gris, camel, bordeaux)
– 2 paires de ballerines: noires et claires ✗
– 1 paire de chaussures plates masculines (mocassins, derbies, etc…) ✔

∆ Sacs en cuir

– 1 sac de luxe de couleur noire ✔
– 1 sac de luxe de couleur claire ✗
– 1 sac de couleur estivale ✔
– 1 grand sac beige/camel ✔
– 1 petit sac bandoulière noir ✗
– 1 petit sac fantaisie ✔

***

Je me rends compte grâce à cette liste que j’ai plutôt bien consommé ces derniers temps puisque la plupart des catégories sont en grande partie achevées, même si parfois j’ai besoin de les compléter. Seules pèchent les chaussures, auxquelles je ne m’étais pas suffisamment intéressée, et les robes, que j’ai du mal à porter et pour lesquelles je dois encore déterminer exactement ce qui me plaît.

Bien évidemment, rien ici n’est exhaustif, je ne ferme pas la porte à un coup-de-coeur ponctuel s’il ne suppose pas un grand investissement, ni au renouvellement de certains des éléments de la liste lorsqu’ils seront trop vieux ou que j’aurai trouvé un remplaçant encore meilleur. En tant que blogueuse, je continuerai à recevoir en outre quelques pièces chaque saison qui ne feront pas forcément partie de cet inventaire mais dont la présence ici aura quand même du sens, parce que je les sélectionne soigneusement (vous ne voyez plus d’eshops chinois par exemple). Néanmoins, j’essaierai désormais de garder à l’esprit ce dressing idéal pour orienter mes choix et réussir, d’ici quelques années peut-être, à le compléter.

Est-ce que ce type de réflexion vous intéresse?
Achetez-vous de manière raisonnée ou préférez-vous suivre les tendances au jour le jour?

Quelles pièces non-nommées dans cet article feraient partie de VOTRE dressing idéal?

77 commentaires

  1. Je ne me pose pas trop ce genre de questions car je ne veux pas trop « cérébraliser » ma garde robe. Je réfléchis suffisamment toute la journée donc j’ai envie de garder la mode comme loisir !
    Mais j’aime quand même beaucoup ta démarche. J’adore l’idée de choisir de belles pièces intemporelles et je suis plutôt raisonnable comme toi. Mais j’y associe aussi des coups de coeur de saison, qui seront certes démodés la saison prochaine mais que je ne regretterai pas car du coup je les choisis à bas prix.

    Belle journée Victoria, des bisous !!

    http://tribulationsdanais.com/

  2. Coucou Victoria !
    Je trouve ton article très intéressant, et il me fait réfléchir sur ma propre consommation de vêtements. Dans les boutiques commence à hésiter à acheter des article : Est-ce que je les mettrai plus d’une fois ? Est-ce que la coupe est faite pour moi ? Est-ce que c’est mon sylve, tout simplement ?
    Et le risque c’est bien sûr les soldes, avec les petits prix qui donnent envie de tout acheter, même des pièces qui ne nous correspondent pas. Alors cette année, j’ai acheté beaucoup moins que l’année dernière, en investissant plutôt dans des basics et des vêtements de sport aussi (la motivation passe par là haha).
    Très bonne journée à toi :)

  3. Cet article fait réfléchir..! Ta démarche est intéressante et je pense très utile pour éviter de faire des dépenses inutiles, ou que l’on va regretter. Je trouve ça super d’avoir une liste de basiques et je devrais faire la même chose..! Mais j’ajouterai quand même quelques pièces funky et colorées ;)

    Xx Camille
    a-french-girl.blogspot.fr

  4. Coucou
    Personnellement non cela ne m’intéresse pas car je trouve que les vêtements sont des goûts, des couleurs des envies qui ne doivent pas être rationalisés au risque d’être ennuyeux et perdre leur attrait.
    Bien on doit rationaliser la dépense, le temps, la logique qu’on y mets. Mais par exemple lister comme ça ? je ne sais pas. J’aime acheter un vêtement parce qu’il me plait et non pas parce qu’il rentre dans une case.
    Après je comprends ta démarche mais je trouve cela too much. Je n’accorde pas autant d’attention à comment constituer ma garde robe, mon style etc.
    Je pose des questions quand j’achète mes vêtements, quand je fais des tris mais c’est tout.

    xxx
    Anne

  5. Bonjour Victoria,
    Je suis ton blog depuis quelques années maintenant et il est assez rare que je laisse un commentaire. Plus par timidité qu’autre chose, je dois l’avouer.
    Quand je pense « dressing idéal », je pense bien souvent à toi! Tu as vraiment réussi à trouver un style qui te correspond à merveille, un style épuré mais pourtant « différent ». Tes tenues te mettent vraiment en valeur. Je suis aussi particulièrement sensible à tes articles « bien-être ». Bref, je suis une lectrice assidue de ton blog!
    J’ai découvert la semaine dernière le project « wearability project » de Nessie (pachi-pachi.fr) qui suit la même démarche et je compte bien me lancer moi aussi dans la création de mon dressing idéal. Ton article d’aujourd’hui me pousse également dans ce sens :-)
    Je sais ce que je vais faire ce week-end!
    Ton post est vraiment parfait, je ne savais pas trop comment et par où commencer. Tes questions me serviront de base dans ma démarche!

    Merci et à bientôt!

  6. Je suis entrain d’avoir exactement cette réflexion sur la rationalisation du dressing. J’ai lu des articles sur ce thème dans certains blogs comme celui d’Une chic fille et c’est resté dans un coin de mon esprit.
    J’ai été contrainte de laisser une grosse partie de ma garde robe avant de quitter la France en ne prenant que les basiques et mes pièces coup de coeur. Je me suis finalement habituée donc je pense continuer sur cette voie. C’est aussi une façon de gérer mon argent et de miser sur la qualité plutôt que la quantité.

    C’est toujours plus facile de suivre cette « philosophie » quand on ne suit pas la mode et avec une certaine ouverture accordée à des achats moins rationnels si on tombe sur un crush (:

    Bonne journée !

  7. Je suis tres frustrée parce que je lis tes articles le matin sur mon télephone et que c’est pas ideal pour laisser un commentaire!
    Alors oui oui et oui! Je suis tout à fait raccord avec toi sur cettz envie de less is more (tendance dead fleurette meet balibulle ou peut etre l’air du temps?). Ta liste de question est tres bien pensée et ta garde robe idéale pas mal. Personnellement je renforcerais certaines petites choses (comme les chemises et les boots) parce qu’avec le boulot je n’aurais jamais le temps de tout laver ;)

    En revanche ta liste manque des accessoires (type foulard, echarpe, bijoux etc). Hors ce sont parfois bien les accessoires qui permettent de s’habiller de la même manière sans être vraiment la même!

    En ce moment je lis les livres de Nina Garcia (découverte sur le blog de Garance Doré). Je n’adhère pas à tout mais son « style strategy » est totalement dans ta démarche et son bouquins sur les 100 pieces qu’une femme doit posséder permet de faire le point entre ce qu’on aime, ce qui nous manque, et ce dont on a absolument pas besoin

    • Super, merci pour ces recommandations!! Pour les accessoires, personnellement je n’en porte presque pas. Je déteste les foulards, j’ai 1 bonnet, 2-3 écharpes intemporelles qui me suffisent amplement, et pour les bijoux je me contente généralement de quelques bracelets ou juste une montre. Ceci explique cela :) mais effectivement quand on est fan d’accessoires on peut aussi inclure ses indispensables dans la liste!

  8. Après 3 bébés en 4 ans et demi, je retrouve une ligne proche de celle « d’avant », je suis donc exactement dans la même réflexion que toi puisque je dois remettre à jour ma garde-robe. A mon grand âge (35 ans), je préfère aussi miser sur des pièces que je vais user jusqu’à la trame même si elles sont plus chères. Evidemment, j’ai encore quelques craquages pour des choses éphémères mais beaucoup moins. Je garde ta liste pour m’en inspirer en tout cas. Merci.

  9. Je n’ai jamais été une grande consommatrice de fringues et j’ai plutôt tendance à acheter uniquement en cas de réel coup de cœur ou de réel besoin, toujours de façon très réfléchie.
    Avec le chômage, mon budget est encore considérablement limité et après un tour de soldes duquel je suis rentrée bredouille j’ai franchement commencé à réfléchir au dressing parfait, aux pièces qui me manquent vraiment et à celles que je pourrais traîner longtemps, quitté à y mettre un peu le prix (chose encore un peu difficile pour moi puisque j’ai toujours eu pour habitude de préférer acheter plusieurs pièces moins cher qu’une seule plus coûteuse). Alors merci pour cet article qui me permet de « théoriser » un peu un sujet sur lequel j’avais commencé à réfléchir spontanément ^^

  10. Super article !
    Il y a une blogueuse hollandaise que j’aime beaucoup (Sabrina du blog afterDRK) et sa méthode à elle c’est de n’acheter que 5 pièces par saison fashion, soit 5 pièces en 6 mois (plus des basiques). L’idée c’est de se faire plaisir en s’achetant quelques pièces un peu chères (de qualité et que l’on va garder des années) et de les mixer avec un dressing composé de basiques.
    Moi qui suis du genre à acheter, porter une fois et revendre sur eBay, je trouve que sa ‘stratégie’ est plutôt intéressante. C’est toujours chouette de voir qu’on porte encore des vêtements achetés des années plus tôt et qui ne nous ont pas lassées !

    Pour revenir au dressing idéal : aucune jupe pour moi, je ne suis pas du tout à l’aise en jupe, mais beaucoup de shorts (en jean vintage, noir, en cuir…). Beaucoup de t-shirts unis en coton, de pulls, et des chemises. Quelques paires de chaussures (des boots essentiellement, une paire de New Balance, une paire d’escarpins noirs) et des sacs noirs (pochette, sac porté épaule, shopper en cuir…).

  11. Comme toi j’en suis arrivée à la conclusion qu’il fallait mieux consommer moins mais de qualité. Marre des pulls qui rétrécissent au lavage ou des robes passées de mode. Cela fait quelques année déjà que j’essaie de suivre cette voie (avec des craquage le long du chemin ;-) Je pense qu’il y a certaines pièces basiques que tout le monde devrait avoir, et d’autres (basiques aussi) qui dépendent des personnalité, morphologies, types de vie. Par exemple pour la mienne j’ajouterai un beau trenchcoat et un parapluie parce que j’habite en Angleterre. Bises!

  12. Article très intéressant, ça fait réfléchir !
    Ca aurait été sympa d’avoir des photos des pièces sélectionnées, comme tu l’as fait joliement pour illustrer l’article.
    Bonne journée Victoria!

    • Argh oui mais ça m’aurait pris au moins 1 ou 2h de plus et je suis débordée en ce moment, désolée… De toute façon ce sont les habits que je porte dans tous mes looks sur le blog, vous les connaissez presque tous!

  13. Je pense que c’est vraiment une question que beaucoup de monde se pose au moment où la planète est ravagée par notre surconsommation, dans la même idée, j’ai banni les matières qui s’abîment et vieillissent mal, autant te dire que j’ai presque banni Zara… (quelle blague dès qu’on s’intéresse aux étiquettes), j’attends les soldes et je shoppe chez Comptoirs, Ekyog, Levi’s… beaucoup moins puisque plus coûteux mais j’ai plu de vêtements car j’en jette beaucoup moins! Je continue doucement mais surement :)

  14. je suis en train de commencer cette reflexion moi aussi, mais je crois qu’il m’aura fallu attendre de tomber enceinte pour prendre conscience de mon mode d’achat et de consommation et comprendre pourquoi j’avais envie d’en changer

  15. Nouvelle année, nouvelle vie, nouveau départ, soldes ou tout simplement remise en question.. Je passe, comme toi aujourd’hui, par cette étape: qu’est ce qui me plait ? Qu’y a t il dans mon placard et ce qu’il manque ?

    MA DEMARCHE:
    – j’ai vidé mon placard et redécouvert certains basiques que je pensais devoir acheter.. mais que j’avais déjà !
    – j’ai épluché plein de blogs pour cibler les basiques et les pièces que j’aimais ( j’ai ainsi découvert ton blog que je suis tous les jours depuis et que j’adore !!!)
    – j’ai fait une étude colorimétrie pour connaitre les couleurs qui m’allaient le mieux ( C’est vraiment indispensable.. )
    – j’ai essayé de comprendre ce qui allongeait ma silhouette et la mettait en valeur ( dans une nouvelle vie je demanderai à avoir des jambes plus longues !!! )

    RESULTAT :
    – j’achète moins de vêtements
    – je me fais beaucoup moins avoir
    – je me trouve mieux habillée
    – j’ai envie d’essayer d’autres choses qui me correspondent peut-être plus

    Néanmoins jsuis d’accord avec Shoubbi, les bijoux/foulards/autres accessoires sont aussi importants, mais j’ai pas encore passé cette étape. J’avoue que même si j’adore les bijoux, ca ne fait pas naturel sur moi.. j’ai l’impression d’être un sapin de noël ^^

    En tous cas j’ai trouvé les « questions à se poser » très intéressantes et je vais certainement me prêter à cet exercice.
    Ca parait pour certaines une démarche ennuyeuse et qui limite la créativité et l’imagination .. mais au contraire ! On s’habille toujours un peu pareil, et ce passage initiatique du « dressing redécouvert » nous permet d’explorer d’autres univers et des univers qui nous correspondent!

    Bon désolé, je me suis lâchée sur ce commentaire, mais j’espère qu’il sera utile ! Bonne journée à toutes !

    • Je suis complètement d’accord avec toi! Au vu de certains commentaires, et de ce que moi-même j’ai vécu, ce genre de démarche peut paraître ennuyeuse et très restrictive alors que je ne me suis jamais autant amusée à m’habiller de toute ma vie! Au contraire, en identifiant la crème de la crème, s’habiller devient un plaisir encore plus grand, et on peut jouer dans tous les sens sans jamais se trahir! :)

  16. Hello !
    Je suis dans la même réflexion en ce moment. Je suis plutôt basique tout comme toi, et faute de diversifications, il y a quelques années, je m’étais dit que je devais changer et prendre des petites tenues plus « folles » … Aujourd’hui, je suis devenue acheteuse compulsive :/
    Mais je me soigne… :)
    Merci pour cet article !

  17. Un « travail » que j’ai entrepris il y a bientôt deux ans, (et j’en parle sur mon blog, si jamais tu as envie d’y jeter un oeil :) ) et que je ne regrette vraiment pas ! Achats plus réfléchis, qui correspondent réellement à mes goûts et ne finissent donc pas au placard ou en vide-dressing, des pièces en quantité moins nombreuses et de bien meilleure qualité, bref, que du bon.

    Cette démarche vient également au moment où on commence réellement à ce connaître et cela fait écho à l’un de tes derniers articles il me semble. Il faut être « prêt » sinon elle n’est pas efficace et il est difficile de s’y tenir.

    Je te souhaite d’y arriver (ça semble bien parti !) et de trouver ton dressing idéal :)
    Bises

    • C’est exactement ça! Il faut avoir atteint une certaine maturité pour comprendre l’intérêt de cette démarche, sinon on n’y trouve aucun sens, on a l’impression de se restreindre pour rien. (Je ne dis évidemment pas ça sur un ton condescendant, il est tout-à-fait normal de passer par différentes étapes avant de se connaître!)

  18. Hello Victoria,

    Moi je ne réfléchis pas autant pour composer mon dressing idéal et je n’ai vraiment pas envie de me restreindre. Mais comme toi j’aspire à acheter des pièces qui dureront et pas seulement des pièces à la mode. Et ces pièces intemporelles sont idéales car on peut les combiner à l’infini et se composer des looks totalement différents.

    • Mais en fait je ne me restreins pas du tout: ce sont mes habits préférés, les seuls que je porte! :) j’ai dû mal m’exprimer.

  19. Bonjour Victoria.

    Comme beaucoup, je suis ton blog depuis quelques mois et je dois avant tout te dire que je suis émerveillée car, en le lisant, j’ai l’impression que j’aurais pu écrire chacun de tes articles. J’entends par la que je n’ai jamais vu un blog dans lequel je me retrouve autant: mêmes goûts en terme de mode, de déco, d’addiction aux bougies (hi hi) et surtout de mode de pensée.

    Comme toi, j’ai mis longtemps (j’ai 26 ans) à assumer mes goûts pour les vêtements simplissimes : tout le monde me tannait pour porter des pièces flashy, avec des motifs (ma hantise!) plus ou moins bariolés. Sous la pression des magazines j’ai passe des années à acheter des pièces « tendance » que je n’aimais finalement pas du tout, et évidemment bas de gamme (étudiante à l’époque).

    Aujourd’hui, j’assume enfin d’aimer mon style : Jean slim gris, pull doudou écru et bottines et je ressens tout à fait cette sérénités dont tu parles. Je me sens « moi ». C’est également passe par un grand tri, mais aussi une nouvelle déco chez moi et l’arrêt des colorations capillaires pour retrouver mon naturel. Toute une démarche!

    En bref, je voulais te remercier pour tous tes conseils, et sache que j’attends tes articles avec impatience avec la certitude qu’ils me plairont forcément!

    Très bonne journée et bravo!

    Charlotte

  20. Article intéressant.
    On retrouve bien ce dressing idéal sur ton blog (ça parait évident mais ce n’est pas toujours le cas !).
    Pour ma part, ma règle d’or concerne la matière : pas de synthétique, ainsi tu élimines déjà les 3/4 des vêtements proposés dans les grandes enseignes et tu te retrouves avec des vêtements qui durent des années.

  21. Article très intéressant !
    Je suis totalement d’accord avec toi et je me retrouve entièrement dans tes propos.
    Cette démarche du dressing idéal, ça fait deux ans que je l’ai commencée (j’en parle ici http://lemoncoco.fr/simplifier-pour-quelles-raisons/ si ça peut t’intéresser) et c’est franchement quelque chose qui a changé ma vision de la consommation.
    Privilégier le beau et l’utile, ne serait-ce que dans un domaine aussi futile que les vêtements, au final cela devient toute une philosophie de vie !
    Une autre chose que j’ai ressentie, c’est aussi une libération par rapport à ma façon de m’habiller. Finies les éternelles tergiversations devant le miroir, le matin je mets 30 secondes à choisir ma tenue du jour et je me sens toujours jolie et à l’aise avec ce que je porte.
    Je crois que c’est vraiment un gain de temps et un gain de confiance en soi :)
    Comme toi, je pense qu’il y a un moment où on est prêt à se lancer dans ce nouveau mode de consommation ; je pense qu’il faut avoir suffisamment de recul face à son image, être bien avec soi et avoir envie de se faire plaisir et de se plaire à soi-même et non plus aux autres.

    Je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent que cette vision du dressing est ennuyante ; je ne me suis jamais sentie aussi bien dans mes vêtements qu’avec un dressing construit et réfléchi. Plus de frustration, mais seulement l’impression que l’image dans le miroir correspond enfin à ce qu’on a envie d’y voir.
    Par contre, je pense que cette quête du dressing idéal est un long cheminement : deux ans après, je n’ai pas atteint tous mes objectifs. Je pense qu’il faut du temps pour acquérir toutes les belles pièces dont on rêve.
    Bref, désolée de ce long pavé mais j’adhère totalement à ta démarche et ça m’intéresse beaucoup de connaître tes réflexions là-dessus :)

    Belle journée à toi
    Marline

  22. Je trouve ton article super intéressant. A l’heure où nous sommes tiraillés entre le développement durable et la surconsommation, ton article tend vers une consommation durable dans le vestimentaire. Super idée niveau liste, j’avais l’impression d’être la seule à faire ca :) le beau, chic, original, être à la mode a sa place dans le développement durable. Merci de l’avoir partagé aussi bien :))

  23. Coucou Vic ! :) j’espère que tu passes une belle journée !
    Je trouve ta réflexion super intéressante, et ça me donne envie de faire un gros tri dans mon dressing ! En effet je me rends compte que plein de choses restes inutilisées, c’est dommage, et je pense en faire don.

    C’est vrai que faire le plein de basic est indispensable ! Finalement ce sont des pièces autour desquelles on tourne pour nos tenues …

    J’aime bien ta wishlist :)

    Je te fais de gros bisous !
    ps : j’ai le manteau Burdundy Pull and bear, tout baigne :D

  24. Moi aussi je fais ce genre de liste ! Cela évite de faire des achats « inutiles » en achetant des vêtements dont on a pas vraiment besoin… Mais je fonctionne plutôt par couleur à vrai dire. Car quant on y pense, une jupe noire est une jupe noire… Qu’elle soit courte, longue, patineuse… Tu ne crois pas ? Bon courage !

    http://www.unefilleunemode.com

  25. J’aime beaucoup cet article et j’ai moi-même le projet de trier ma penderie pour en faire l’armoire idéale, avec une préférence pour les jolies pièces intemporelles et quelques craquages, plutôt que le contraire… Ça va de pair avec le fait que j’en ai marre de cette hyperconsommation (décuplé par la lecture des blogs, c’est un fait). Je pense moi aussi faire des posts looks à l’avenir, mais je ne suis pas du genre à changer de tenue 3 fois par jour. Je veux montrer cette philosophie qu’on peut être bien habillée et aimer le faire sans avoir la penderie qui déborde de nouveautés. Oserai-je ? C’est une autre question…

  26. Je vois vraiment de plus en plus de personnes faire ce genre de listes et je trouve ça vraiment très bien :) Je compte m’y mettre bientôt et ton article tombe alors parfaitement !
    Je vais faire un grooos vide dressing bientôt, donc mon objectif est de vendre beaucoup pour ne garder que le nécessaire :)

    Très bel article ma jolie!
    Ines / thats-how-love-should-be ♡

  27. Bonjour Victoria,

    Merci pour cet article que je trouve vraiment très intéressant. Je suis également dans cette démarche aussi bien pour mes vêtements que la décoration et la nourriture. Cela a commencé en partie quand je suis tombée sur le livre de Dominique Loreau « L’art de la simplicité » puis « L’art de l’essentiel ». Je trouve le mode de vie scandinave également très inspirant.

    En qui concerne les vêtements, pourrais-tu nous lister tes marques préférées pour trouver des vêtements de bonne qualité ainsi que de bons basiques ? Car ce n’est pas si évident à trouver…

  28. Ca m’intéresse, bien sûr (et d’ailleurs merci pour cet article exhaustif !) mais je suis soulagée de voir que je vais encore plus loin : j’ai un manteau, deux paires de bottes (et encore, depuis Noël 2013 seulement !) et deux autres paires de chaussures, plus une paire de sandales plates pour l’été. J’ai deux jupes et deux robes, trois jeans, des pulls tricotés par ma grand-mère… et les mêmes tee-shirts qu’au lycée. Je n’aime tellement pas l’ambiance magasins (lieux surchauffés, musique, tout plein de gens, l’obligation de passer par la case essayage…) que je n’y vais presque jamais, sauf quand mes chaussures préférées sont impossibles à sauver chez le cordonnier (et là en général, je chouine un peu).

    Ma mère sait combien il est douloureux de me traîner dans les magasins, malheureusement pour moi, j’ai un copain qui adore ça… me vlà donc en friperies ou à Celio, obligée de lui tenir sac et veste pendant qu’il se dandine en chemise blanche haha =D

  29. Tes photos donnent envie d’en voir plus sur ces pièces essentiels. Je suis comme toi, depuis quelques temps j’ai fait un gros tri dans ma penderie et me concentre sur des achats basiques et fonctionnels. Cependant, une petite folie fait du bien de temps en temps, une pièce ultra mode ou originale que j’aime porter, justement, avec des fringues basique.

  30. Dès le début de mon blog, c’est la démarche que j’ai prise.
    C’est d’ailleurs ce que j’aime dans la mode : différencier le dressing idéal/de base avec les pièces coup de cœur, voir comment le tout s’accorde, ce qu’on en fait.
    Je vois que certaines filles dans les commentaires peuvent trouver ça un peu ennuyeux mais pour ma part, c’est un jeu et un vrai plaisir :)
    Ça fait un moment que je pense à faire un article pour montrer comment à évoluer mon dressing. A prévoir donc :)

    Bises Victoria,

    Manon

  31. Je trouve ton article très intéressant ! Depuis quelques temps j’essaye moi aussi de limiter mes achats à des pièces qui vont durer. J’investis donc essentiellement dans des basiques, mais aussi dans des pièces rétro ou régressives que j’affectionne particulièrement, des accessoires… Mais en faisant attention à la qualité et en m’assurant qu’il s’agit de pièces que je pourrai porter quelques années. Du coup cette année, je suis un peu passée à côté des soldes par exemple, et j’en suis plutôt contente !

  32. Coucou,

    Je me retrouve complètement dans ton article, ça fait un bout de temps que je fais le tri dans mon dressing pour arriver à un résultat de pièces adorées, dans lesquelles je me sens parfaitement bien. Je fais régulièrement du tri pour ne garder que l’essentiel et ce que je mets la plupart du temps. Il m’arrive d’acheter quelques pièces un peu plus mode mais je reste raisonnable et ça permet d’égayer un peu mon dressing (sans l’encombrer jamais ! ;) )

    Ta sélection de manteau, une belle parka et des manteaux oversize, parfait !!

    Sinon l’élément principal pour moi sont les chaussures, longtemps je n’en ai pas eu assez et je n’étais jamais totalement satisfaite de mes tenues. Je trouve que le nombre idéal est d’au moins (pour moi) 5 6 paires de boots, c’est peut être beaucoup mais avec ça je varie, je les use moins et donc je peux les garder plus longtemps. Et je ne ressens plus le besoin d’en acheter constamment. J’aime aussi les alterner avec des jolies baskets de temps en temps.

    Enfin voilà je pourrait écrire 5 pages mais je vais m’arrêter là.

  33. J’aime beaucoup ton article! Je suis également en train de passer par une phase de transformation de ma garde robe. Il faut dire que je suis en train de passer du statut étudiant à celui de salarié et que mes petites robes excentriques vont faire un peu tâche…

  34. J’ai toujours aimé porter des vêtements plutôt basiques (depuis le lycée on va dire, car au collège n’en parlons pas haha). J’ai fait l’expérience du dressing réduit en 2011. J’ai vendu tout ce que je ne portais plus. Ça m’a plutôt réussi; le matin je ne restais pas 10 ans devant ma penderie a choisir ma tenue. Et puis ça m’a épargné un sacré gain d’argent. Les coup de cœur, c’était fini !

    Mon style a évolué depuis, vers quelque chose de plus épuré/féminin/classe mais j’ai toujours gardé cette ligne de conduite du basique.
    Aujourd’hui je fais plutôt attention à ce que j’achète, en général je repère un fringue, je réfléchis quelques semaines, et je l’achète ou pas. Ça marche plutôt bien et me permet de savoir vraiment ce que je veux. Bien sûr il y a des ratés des fois :p

    Bref tout ça pour dire que ton dressing il me correspond assez bien aussi. Et je suis totalement d’accord avec ton avis sur les chaussures = ça fait tout un look. Déjà qu’on s’habille simplement alors faut pas non plus tomber dans l’ultra basique. Je pense que c’est la partie du budget fringue sur laquelle je suis la moins raisonnable haha.

    J’ai beaucoup aimé ton article :-) hâte de voir des nouveaux looks

  35. Je n’ai pas fait une liste aussi détaillée, mais je réfléchis de plus en plus à investir dans de bon basiques! J’ai dans l’idée une veste en cuir noire, un sac en cuir de bonne qualité, un slim noir, un slim en jean…

    Bisous,
    Fanny

  36. Pour ma part je ne fais pas de liste mais j’essaie de me raisonner et d’attendre afin de savoir si je souhaite vraiment une pièce ! J’achète en général toujours les même basiques, et mon style est classique.
    En revanche je ne pense pas que le fait de faire une liste change forcément la consommation. On se toune naturellement vers ce que l’on aime ou on avons besoin, et parfois on achète des pièces qu’on aime aussi basique soit elle, mais après coup la coupe n’est plus aussi parfaite, le tissu s’abime et finalement ce bon basique termine au placard. Peut être plus un problème de qualité mais dans ce cas il faudrait se fournir vers des marques plus onéreuse que du zara, mango, h&m… Du coup la problématique change quelque peu !
    Bref, on cherchant ta page Facebook je suis tombée sur ce compte :
    https://www.facebook.com/victoria.mangoandsalt
    Je me demande si ce n’est pas un faux ?

    Dans le doute je t’informe ! Bises Victoria

  37. Victoria, plus je te lis et plus je me reconnais dans ta manière de consommer. J’ai été moi aussi une grosse consommatrice de H&M, Zara, dont les habits ne survivaient pas aux nouvelles collections. Et puis je me suis rendue compte de ce qui m’allait, de ce qui me correspondait (du classique un peu boyish à 90%, du très féminin le reste du temps). Et j’ai arrêté d’acheter à tout va pour pouvoir me faire plaisir chaque saison dans une jolie boutique, et ensuite garder les pièces des années.
    Je trouve ça très sain de raisonner sa consommation. Il faut se sentir jolie, et je trouve que bien s’habiller est une forme de respect, mais je n’en oublie pas la futilité de la chose.

    T’es vraiment pas une blogueuse comme les autres ;)

  38. Premier commentaire que je laisse ici! J’aime beaucoup (beaucoup) ton blog et je trouve cet article particulièrement réussi. Je prends aujourd’hui moi aussi la peine de me demander plusieurs fois si l’achat d’un article es nécessaire… Bon je craque encore parfois mais c’est vrai que ça fait bien de bien dépenser pour des choses qui nous tiennent vraiment à coeur depuis longtemps qu’un peu tous les jours pour des choses qu’on n’aimera pas dans la durée!
    Merci pour ce bon partage :)

  39. Je suis très enthousiasmée par cet article car il fait écho à une démarche que j’ai entrepris au moment des bonnes résolutions 2012 : acheter moins mais acheter mieux.
    Je me suis rendue compte que j’avais accumulé beaucoup de vêtements dans mes placards mais que les possibilités de tenues étaient très limitées faute de mariages heureux…
    Je partage donc à 100% ta vision du dressing idéal fait de pièces sobres et qualitatives.
    Pour ma part, je suis le blog http://www.puttingmetogether.com/ qui est dans cet esprit de vêtements polyvalents pouvant être mixées facilement. Même si les pièces ne sont pas toujours sélectionnées parmi les grandes marques, c’est intéressant.
    Je commence aussi à utiliser le site gochicorgohome.com qui est un outil pratique pour créer son dressing virtuel. J’ai écrit un article sur mon blog sur le sujet si ça t’intéresse : http://joyandcolors.com/2013/10/11/nothing-to-wear/
    En tout cas merci pour ce billet ! Je crois même que je vais imprimer ta liste ! :)

  40. Hello Miss,

    Ahhhhh enfin une blogueuses mode qui prône la simplicité, la sobriété. Je suis ton blog dans lequel je me retrouve (Je suis une inconditionnelle de ton granola maison).
    Je n’ai jamais aimée être envahie de vêtements. J’aime les pièces intemporelles que l’on peu mixer a souhait. J’ai deux boîte a vêtements (une pour l’hiver et une pour l’été) et ma technique est de pouvoir ranger l’ensemble de mes vêtements dedans sinon, je fais des heureuses, je donne ceux que je mets moins. J’achète uniquement des pièces de qualité :)
    Le vetement semble être devenu un produit jetable c’est bien dommage :(
    A+,
    Mystinguett

  41. Comme toi, j’ai commencé il y a quelques mois à réfléchir sur mon mode de conso et sur mon dressing idéal ! Depuis j’ai une « wishlist » sur mon iphone avec tout ce que j’ai besoin pour compléter ce fameux dressing idéal. Mais c’est quand même très difficile de se restreindre et de ne pas craquer pour d’autres pièces :/

    Bisous ma jolie.

  42. Bonjour Victoria, j’apprécie ton blog pour la pertinence de tes articles mais aussi justement pour ta simplicité (ce que tu portes, ce que tu es). Pourtant je suis plutôt l’inverse. Achats un peu impulsifs, pas forcément réfléchis … Je me promène dans les magasins 1 à 2 fois par semaine et j’ai BESOIN de trouver une petite bricole qui pourra remplir mon armoire et compléter une tenue à laquelle je pense.
    Pourtant je mène aussi une réflexion sur le « trop » de consommation sans vraiment de passage à l’acte. Acheter sans arrêt des choses qui ne tiennent pas le coup des années, qui n’évoluent finalement pas avec les nouvelles tendances ou même parfois qui ne perdront jamais leur étiquette et resteront là, dans mon placard.
    Ce qui m’a énormément sensibilisé c’est le livre « l’art de la simplicité » il est HYPER bien fait, je ne sais pas si tu le connais mais je suis certaine qu’il te plaira. En le lisant j’ai eu envie de plus de simplicité, d’épurer ma maison, mon armoire… mais sur le dressing c’est difficile car je fais souvent le tri et me sépare des pièces que je ne mets pas mais rachète pour « combler » les trous car toujours peur de manquer. « Zut il me faudra un débardeur chaire pour mettre là dessous », « Une petite paire de botte noire un peu ROCK », Un sac à main qui aille avec mes escarpins camel … bref il y a toujours quelque chose. POURTANT je sais que c’est de la futilité et qu’il faut vraiment que je me calme. Cela fait partie de mes bonnes résolutions 2014 ! déjà commencer par acheter un peu plus des matières nobles, de meilleures qualités et privilégiez des fabrications de proximité… voilà où j’en suis dans ma démarche. J’espère un jour atteindre ton niveau :-) je te conseille donc « L’art de la simplicité » et « Vers une Sobriété heureuse » Pierre Rabhi !!!! merci Victoria !! ça me donne envie d’avancer encore plus dans cette direction.

  43. ouah cet article me parle complètement et pourrait bien influencer mon année 2014…
    je vais me replonger dedans après le boulot (oups!!)
    je ne suis pas sûre de ne jamais plus craquer pour des pièces de manière impulsive mais disons que c’est ce à quoi j’aspire…
    thanks!

  44. Tu as fait une bien belle réflexion autour de ton dressing ! Je suis assez en phase avec toi, je retrouve certains de mes propres basiques à moi dans ce que tu proposes comme les pulls en maille et t-shirts loose.

  45. Article très intéressant ! Je pense qu’à un moment donné on a toute envie de rationnaliser son dressing (sans forcément poser ce mot sur cette envie), mais qui ne s’est jamais dit après un grand vide « ah ça fait du bien !!!! ». Je pense que l’essentiel c’est de ne surtout pas culpabiliser s’il y a « une rechute » et encore moins de se frustrer. Le tout c’est de penser ses achats.

    http://www.lifecrush.wordpress.com

Répondre

Naviguer