The Onion

Au vu des températures très généreuses dont nous avons bénéficié à Barcelone la semaine dernière (jusqu’environ 20 degrés au soleil dans l’après-midi!), je ne pensais pas avoir l’occasion de vous montrer mon combo anti-froid préféré avant encore quelques jours. Mais c’était sans compter sur le gros rhume qui m’a envahie le weekend dernier, accompagné d’un léger refroidissement de l’air hier, deux bonnes raisons de me couvrir à nouveau pour sortir en ville.

On a toutes nos astuces pour survivre au froid sans trop perdre en style; voici le combo que j’utilise très souvent ici, une sorte de technique de l’oignon qui fonctionne assez bien pour moi. Bon, ce n’est peut-être pas valable pour la Suède, hein, on est d’accord, mais je suis tellement frileuse qu’il me faut souvent l’adopter même quand il y a encore plusieurs degrés au thermomètre.

D’abord, je porte toujours un tshirt heat-tech d’Uniqlo à même la peau, pour maintenir au maximum ma propre chaleur, et je le rentre consciencieusement dans mon pantalon. En cas de vent puissant ou de froid polaire, je peux même y superposer un autre tshirt. Ensuite, je mets un bon pull, douillet et bien chaud. À mes pieds, j’enfile des grosses chaussettes que je remonte à l’intérieur des jambes de mon pantalon, pour être sûre que l’air ne passe pas sur mes chevilles.

A cette panoplie, j’ajoute l’un de mes gros et longs gilets moelleux, comme celui d’aujourd’hui ou mon autre, de YAS, à porter quand je suis dans un intérieur très aéré, ou à moitié ouvert, ou non chauffé; cela me permet de me couper encore plus de l’air ambiant sans pour autant devoir mettre un manteau. Sinon, dans un autre style, les doudounes Uniqlo Ultra-Light fonctionnent très bien aussi, surtout si on a une veste courte!

Finalement, pour sortir, je rajoute une énormissime écharpe, format couverture, que j’enroule autour de mon cou en laissant un pan tomber sur ma poitrine (ça fait une protection en plus et c’est joli!) et en coinçant l’autre de manière à ce qu’il ne puisse pas retomber. Il ne me reste alors plus qu’à enfiler un long manteau ou une veste selon les besoins, des chaussures qui remontent sur les chevilles si possible, et je suis parée!

J’aime cette idée d’accumuler les couches, puisqu’elle permet vraiment d’adapter sa tenue à l’endroit où l’on se trouve – il suffit d’ajouter ou d’enlever un vêtement. En revanche, c’est à peu près le concept le plus embêtant du monde si vous êtes à l’intérieur et que vous ne pouvez pas poser vos affaires…!

look-gilet-seeusoon2look-gilet-seeusoon look-gilet-seeusoon3 look-gilet-seeusoon4 look-gilet-seeusoon5 look-gilet-seeusoon6

Gilet See U Soon via Monshowroom (offert) – Jean Dr Denim – Écharpe Zara 2013 –
Bottines Clarks (offertes) – Sac Fossil (offert)

Appliquez-vous aussi la technique de l’oignon en hiver?

PS: Mes 2 basiques chouchous de l’hiver, les jeans Dr Denim et le pull American Vintage, sont bien soldés chez Monshowroom dès aujourd’hui!

25 commentaires

  1. Coucou!
    J’adore ta tenue et l’écharpe qui apporte l’imprimé de la tenue.
    Je suis moi aussi une adepte de la technique de l’oignon. C’est super utile quand on n’a pas (ou quand on ne veut pas) mettre de gros gros pulls!
    Je mets aussi des collants sous mes jeans en période de grand froid! Ca tient bien chaud!
    Bisous
    Bonne journée

    Le monde des petites

  2. J’aime bien la technique de l’oignon aussi, par contre dès qu’il faut entrer dans le metro, ça devient juste invivable !
    Je crois que je vais commander un jean mais j’hésite, rapport aux tailles. Je suis très mince et je taille souvent 32, mais parfois 34 (je dois faire du 33 je pense… le truc super pratique…). Comment trouves-tu que c’est taillé ?
    Bises

    • Oui c’est le problème haha, quand on ne peut pas poser nos affaires!

      Pour le jean, prends la plus petite taille possible, du XS je crois. Ils sont très très élastiques, ils s’adaptent plus ou moins à la morphologie qu’ils habillent :)

  3. La technique de l’oignon il n’y a rien de plus efficace quand les températures approchent du 0. Le mieux étant la grosse écharpe, facilement modulable et qui permet de combler tous les petits trous par lequel le vent peut s’engouffrer :-)

    Par contre, comme le dit Fanny-Rose, ça devient vite la galère pour se déshabiller dans le métro !

  4. Hahaha la technique de l’oignon, j’ai aimé le nom ;) Ici il fait beaucoup plus froid du coup je la pratique régulièrement et j’adore ;)

  5. Bonjour grâce à ton blog j’ ai découvert le « Jean Dr Denim » j’en suis ravis, pour le moment j’en ai qu’un, mais avec les soldes je vais craquerrr!!!! merci trouve nous encore plein d’ idées comme celle- ci j’ adore ton blog c’est un source d’ inspiration

  6. Haha ton article m’a faite sourire. J’habite à Montréal et ce soir on annonce un sublime -38°C. Alors la technique de l’oignon, autant te dire qu’ici c’est vital, sauf qu’on met bien plus de couches! Belle journée Victoria

  7. J’ai un peu la même technique mais quand j’étais à Montpellier et les fameux 15/20 degrés à se promener un petit pull.. j’en ai vraiment profité.
    J’ai hâte de revenir dans le sud d’ailleurs ;)

    des bisous

  8. Hihi Cette technique fonctionne très bien en Suède aussi ! Et pour l’instant le sous pull Uniqlo n’est même pas d’actualité ! Je dois avouer avoir été bluffée par l’efficacité d’un manteau en laine couplé à une écharpe couverture géante =) (et en plus c’est moelleux et joli)

  9. Oh oui adepte également de cette technique ! et avec cette même écharpe qui me sert de couverture lorsque je brave la fraicheur parisienne. Cette tenue me plait bien, confortable mais un peu chic avec ces bottines, comme quoi on peut rester élégante simplement, même en étant bien emmitouflée.

    Des bises

  10. Adepte des t-shirts Uniqlo également. Je superpose souvent un de leur débardeur et un t-shirt manches longues que je rentre aussi dans le pantalon. Ils en ont même des plus épais, genre polaires qui sont top !

  11. Pingback: Foulard bordeaux - SPECIAL MODESPECIAL MODE

Répondre

Naviguer