L’Aroma Diffuseur de Muji

Le coeur encore lourd des dernières journées, j’ai envie aujourd’hui de vous parler d’un petit appareil qui me fait beaucoup de bien quand j’ai besoin de me détendre, et que je vous recommande chaleureusement: mon diffuseur d’huiles essentielles électrique.

Quand j’étais petite, ma Maman utilisait très souvent ce type de système dans ma chambre pour purifier l’air lorsque j’étais malade, ou tout simplement me relaxer. À mon tour, j’ai eu le grand plaisir de recevoir pour Noël le petit modèle de l’Aroma Diffuseur de Muji, et depuis ce jour, je l’utilise très régulièrement pour parfumer mon intérieur de manière saine tout en profitant des vertus de l’aromathérapie.

diffuseur-muji2

Pourquoi et dans quelles conditions utiliser un diffuseur?

 Un diffuseur d’huiles essentielles a trois grandes fonctions: assainir l’atmosphère, agir sur les émotions, et parfumer.

Il est prouvé scientifiquement (Pr Griffon, 1963) que la dispersion d’huiles essentielles aux propriétés antibactériennes, antiseptiques, antifongiques, etc… dans l’air ambiant d’un intérieur permet de diminuer fortement la présence microbienne. L’utilisation d’un diffuseur est donc toute indiquée pour prévenir les maladies (virus, bactéries) ou purifier l’atmosphère lorsqu’un membre du foyer est souffrant.

D’autre part, dans le cadre de l’aromathérapie, certaines huiles essentielles ont une action très intéressante sur le système nerveux en général. L’odorat étant un sens très « archaïque », il est fortement lié à nos émotions les plus profondes. Il y en a pour tous les goûts et situations: apaisantes, stimulantes, réconfortantes… Souvent, il faut simplement se fier aux senteurs qui nous attirent naturellement.

Enfin, évidemment, la diffusion d’huiles essentielles odorantes permet tout simplement d’épandre une fragrance agréable dans notre intérieur pour le parfumer ou le désodoriser.

Attention cependant: il est important de créer une diffusion de qualité, sans surcharge; n’oublions pas que les huiles essentielles sont des produits très puissants. La diffusion à froid (brumisation, nébulisation, ultrasons…) est largement recommandée puisqu’elle permet de ne pas dénaturer les composants des essences, ceux-ci pouvant devenir toxiques s’ils sont surchauffés. Il convient également de diffuser de manière ponctuelle, en faisant des pauses entre chaque session, et de rester très prudent en cas d’asthme ou d’allergies respiratoires. Comme pour tout, la modération est clé!

diffuseur-muji

Comment ça marche?

Le fonctionnement de l’appareil Muji est simplissime.

On dévisse le couvercle pour dévoiler le récipient interne, on y ajoute un peu d’eau additionnée d’une à trois gouttes d’huiles essentielles, on revisse le couvercle, et on lance la vaporisation pour la durée de son choix.

Celle-ci s’effectue discrètement, avec un très léger « glouglou », et une vapeur blanche sèche à peine visible. Il suffit d’une ou deux minutes pour que la senteur commence à envahir la pièce. La puissance de celle-ci peut être moyenne à très forte, selon le type d’essence choisi et le nombre de gouttes. J’ai remarqué que les mélanges tout faits également vendus chez Muji sentent plus intensément que mes huiles Aroma-Zone, mais c’est peut-être dû aux variations naturelles de force olfactive entre différentes plantes.

Deux très bons points: le temporisateur (on peut choisir de 30 à 180 minutes de marche, après quoi l’appareil s’éteint automatiquement), parfait pour les têtes de linotte comme moi, et la fonction lumière (deux options: douce ou forte) pour l’ambiance. Le tout, en consommant seulement 20W d’électricité!

Pour nettoyer l’appareil des résidus d’huiles, il suffit de passer régulièrement un tissu humide dans le récipient, accompagné de temps en temps d’un nettoyage plus profond avec de l’acide citrique à laisser poser quelques minutes.

diffuseur-muji3

Mon avis

Comme je vous l’avançais plus haut, je suis tombée complètement amoureuse de ce petit appareil! Outre son design très minimaliste et discret, j’apprécie particulièrement son mélange de simplicité et d’efficacité.

Moi qui adore les huiles essentielles et pourrais passer des heures à les renifler, leur présence dans mon appartement m’apporte beaucoup de joie et de réconfort, tout autant que des bougies parfumées. Le diffuseur a en plus l’avantage sur ces dernières de ne pas impliquer de feu, donc pas de brûlures possibles, ni de fumée, puisqu’il ne s’agit que de vapeur d’eau.

Son utilisation est aussi pour moi l’occasion de créer chaque fois le mélange qui me correspond à ce moment précis, en choisissant parmi mes huiles les senteurs qui me font le plus envie, et qui s’accordent le mieux. C’est un jeu tout autant qu’une petite piste thérapeutique, puisque de nombreux aromathérapeutes pensent que l’on choisit naturellement les huiles dont on a besoin (comme cela arrive aussi avec la nourriture, par exemple une grande envie de légumes après un repas lourd).

Je choisis généralement des essences apaisantes, comme la lavande, le néroli, la mandarine jaune, etc…, ce qui est toujours bon à prendre contre mon stress chronique, ou des essences plus rafraîchissantes comme le citron, pour donner un coup de frais à la maison après un grand ménage. Dans les deux cas, je trouve la diffusion, autant que le petit glouglou discret et éventuellement la lumière, absolument apaisants et agréables – un vrai moment de relaxation.

***

Utilisez-vous un diffuseur d’huiles essentielles chez vous? Cela pourrait-il vous intéresser?

P.S. Si vous avez comme moi un chat à la maison, pensez à poser le diffuseur le plus loin possible d’eux, et à diriger le flux de brumisation à leur opposé, pour ne pas que les particules d’huiles ne se déposent trop sur leur pelage. Nos petits félins peuvent être très sensibles à certaines molécules, donc il vaut mieux éviter de les y exposer excessivement.

37 commentaires

  1. Mon amoureux et moi nous sommes aussi offerts ce petit appareil a Noel (decidemment!!). Je louchais dessus depuis un petit moment mais son prix m’avait un peu freinée, et puis j’avais eu une mauvaise expérience avec un diffuseur/brumisateur (de chez N&D) qui laissait autour de lui une petite flaque d’eau après utilisation. Je suis tout aussi ravie que toi de cet appareil, non seulement il diffuse très bien les essences, sans humidifier la surface sur laquelle il se trouve, et moi aussi j’aime bcp m’endormir avec son « glouglou » et sa douce lumière. C’est drôle que tu mentionne les chats, la mienne est complètement fascinée par le petit filet de brume, elle peut le regarder pendant de longues minutes!

  2. j’utilise souvent des huiles essentielles mais en spray par exemple de la marque Vegebom. Mais un diffuseur oui, ça m’intéresserait bien :) Merci pour la découverte bichette ! Bon dimanche à toi :)

  3. Je n’utilise pas ce genre de diffuseur mais ça pourrait m’intéresser. J’utilise des huiles essentielles (comme de la lavande par exemple qui marche bien quand on a du mal à dormir ou pour calmer une migraine) mais en flacon.
    C’est une très bonne idée le diffuseur!
    Bon dimanche

    Le monde des petites

  4. Je connais bien sûr les diffuseurs, mais je ne m’y intéressais pas spécialement. Maintenant que je commence à me pencher sur les huiles essentielles, ta description m’intéresse ! Même si j’avoue que le prix et le fait d’avoir une énième appareil électrique à allumer me freinent un peu…

  5. Nous venons de nous en offrir un à Noël également ! Il vient de chez Nature et decouvertes et nous l’utilisons principalement pour purifier l’atmosphère… Mais je ne sais pas qu’elles autres huiles choisir. Si tu peux nous conseiller ;)

  6. Ca fait tellement du bien des petites huiles essentielles, mais c’est vrai que le fait que ce soit électrique m’a toujours freiné… Alors j’utilise un bruleur à l’ancienne, à la bougie. Il faut juste vérifier le point éclair des huiles mais sinon ça marche tellement bien, et puis le fait qu’il y ait la lumière de la bougie est top ;)
    Bisous ;)

  7. J’ai beaucoup hésité à prendre ce diffuseur, mais pour des raisons moins glamour : une invasion de moucherons. Mais comme j’avais la flemme de dépenser des sous (oui c’est bizarre je sais), alors j’ai pris des huiles : menthe poivrée et lavandin. J’ai alterné la diffusion de ces huiles dans l’appartement pendant plusieurs jours plus un moucheron :-).
    J’en mets également une goutte sur mon éponge de temps en temps pour nettoyer mes surfaces, je pense que ça a vraiment contribué à mon problème.
    Sinon je me sers beaucoup de l’eucalyptus quand je fais de l’asthme. Ça m’aide vraiment.

    Je diffuse avec une casserole d’eau chaude que je promène dans l’appartement pour info ^^
    Mais à terme il me faudrait un diffuseur, et celui de muji est top. Enfin un truc qui n’a pas l’air d’une fontaine du futur !

  8. Mon diffuseur nature et dévouvertes m’a laché, et avec ton article, je crois que c’est un signe! ;)) il a l’air super et son style épuré est hyper joli!
    Merci pour cette découverte.
    Des bisous, douce journée à toi.
    #jesuischarlie

  9. Un de nos amis l’a trouvé à Londres et l’utilise très souvent, ça donne tellement bien avec des HE bio, c’est un chouette système !

  10. J ai commencé avec un florame, j ai eu ensuite un nature et découverte cirrus et y a 2/3 ans j ai acheté un nature et decouverte en verre et bois yun, une vraie merveille. J adore les huiles essentielles surtout les agrumes et les résineux…
    Bel article. Merci

  11. J’utilise le Brumisateur muji depuis trois ans maintenant avec de l’huile essentielle d’eucalyptus en période de rhume, de la lavande ou du pamplemousse pour assainir l’air. J’en suis satisfaite mais je l’utilise moins qu’au début préférant les bougies pour parfumer! l’appareil fonctionne toujours aussi bien.

  12. Oh chouette! Je pense depuis quelque temps à utiliser les huiles essentielles pour leurs vertus apaisantes sans vraiment savoir comment faire justement.
    J’en ai déjà utilisé en versant quelques gouttes sur un galet, mais l’odeur se dissipe vite. Le diffuseur me semble donc être une très bonne idée, je note ça sur ma wishlist hihi!

  13. Il y a deux Noel, mon papa m’a offert le diffuseur Pranarôm et je l’adore =D Je fais mes propres mélanges d’huiles essentielles, et j’adore le mélange pour diffusion Immuno’plus, ça m’aide à ne pas tomber malade en plus!

  14. Nous apprécions beaucoup également les odeurs des huiles essentielles… Eucalyptus le plus souvent (assez radical sur les nez enrhumés !), citron aussi. On utilise un diffuseur à bougie, je ne sais pas trop comment l’appeler. Un de ces jours on se tournera certainement vers un diffuseur dans le genre de celui que tu évoques ici…
    Bonne semaine !

  15. Sympa ton article, je trouve ça bien de parler des huiles essentielles car elles ont beaucoup de vertus qu’on ignore souvent.
    J’ai eu l’occasion d’écrire des articles sur ça dans le cadre de mon boulot.
    https://materielmedicalpla.wordpress.com/2014/09/25/aromatherapie-les-bienfaits-des-huiles-essentielles/
    https://materielmedicalpla.wordpress.com/2015/01/06/changer-dair-resolution-de-2015/

    Du coup je pense m’acheter un diffuseur dans quelques temps :)

  16. Quel joli diffuseur ! j’en ai eu un par le passé, venant de chez Nature et Découverte et il laissait une flaque d’eau, je devais le poser sur une assiette, bref tout sauf pratique. Jusqu’à ce qu’un de mes chats le pousse et le fasse tomber. Bon débarras !
    Mais c’est vrai que depuis ça me manque. Celui-ci a l’air pas mal du tout, je vais me le mettre de côté.

  17. Bonjour Victoria, merci pour tous ces bons articles très plaisants à lire et utiles au quotidien! – Je suis justement en train de manger ma crème de marron maison et c’est un pure délice!! Moi qui en raffole depuis toujours, je suis ravie de pouvoir la faire moi-même et moins « nocive » ;-) – Pour en revenir au sujet, j’ai fait quelques recherches concernant les diffuseurs d’huiles essentielles et ils semblerait que ce type de système (ultra sons) permette de parfumer son intérieur mais ne conserve pas tout à fait les vertus thérapeutiques des huiles…qu’en penses-tu? As-tu lu à ce sujet de ton côté? Car effectivement son design et son côté pratique m’attirent beaucoup…
    Merci
    Clémence

    • Ça alors, sur quel site as-tu lu cette information? J’ai moi-même fait des recherches pour écrire cet article (ainsi qu’il y a quelques mois en m’intéressant au sujet) et j’ai lu partout le contraire, c’est-à-dire que les ultrasons n’affectent pas les composés des huiles et qu’ils permettent de diffuser à froid. Je te renvoie par exemple aux explications de ce site spécialisé: http://www.diffuseurs-dessentielles.com/quels-diffuseurs-choisir/. Je serais curieuse de lire ce que tu as lu donc n’hésite pas à me partager le lien aussi si tu as le temps! :)

    • Bonjour je m’incruste à la conversation mais comme beaucoup d’entre vous le sujet tombe à pic! j’ai également fait ma petite recherche et par rapport aux diffuseurs ultras son j’ai trouvé ce comparatif http://www.aromalin.com/avantages-inconvenients-diffuseurs-huiles-essentielles/ où il explique que celui par ultrason ne profite pas de façon « optimale » des huiles essentielles….mais bon il y a en aucun qui trouve réellement grâce…
      moi je voulais savoir si les ultrasons étaient gênant? avant ton post je m’étais quasi décidée pour celui-là : http://www.dietaroma.fr/diffuseur-humidificateur-d-huiles-essentielles-sphere-sens-259.html

      • Les ultrasons ne sont pas du tout gênants puisque nous ne sommes pas capables de les entendre hehe! Celui que tu me montres est très joli! Par contre pour moi impossible de prendre un humidificateur, à Barcelone l’air est déjà ultra chargé en humidité.

    • merci pour ces réponses! je suis désolée j’ai encore une question : est ce que le diffuseur muji est en verre? je n’ai pas réussi à trouver l’info ou bien je suis passée à côté…

  18. Ca fait longtemps que je souhaite une acquérir un mais j’ai peur qu’avec mon chien ça ne soit pas compatible.
    J’ai vu que tu parles du pelage de ton chat. Et je me demande quel effet cela peut faire sur les animaux domestiques…
    Merci pour cet article complet en tout cas !

    x,
    Maïa
    http://wildandfolkheart.com

  19. Coucou ! Tu viens de me convaincre !! J’adore les huiles essentielles, mais j’ai toujours trouvé que les diffuseurs coûtaient bien trop cher et en plus de ça qu’ils avaient tendance à arriver en fin de vie assez rapidement. Du coup, je mets un petit bol rempli d’eau avec quelques gouttes d’huiles essentielles sur mon radiateur et elles se diffusent par évaporation. Cette technique fonctionne bien en hiver, mais autant dire qu’en été, c’est fichu ! L’appareil que tu présentes à l’air mignon et pratique comme tout, je vais donc investir :)

    N’hésite pas à venir faire un tour sur mon blog, je débute !
    http://super-fille-cielle.fr/

    Bonne continuation et à bientôt !

  20. Hello,

    Si vous avez un chat, il ne faut JAMAIS JAMAIS utiliser d’huiles essentielles sous quelque forme que ce soit (spray, diffuseur, autre…).
    Je m’explique : je me suis aussi achetée le diffuseur Muji et après l’avoir mis en marche, je suis allée fouiller l’internet pour avoir des reviews. Et là je suis tombée sur des messages très alarmants : des chats qui sont empoisonnés par les HE, dont les reins lâchent, qui peuvent même mourir ( http://forum.doctissimo.fr/animaux/Chats/huiles-essentielles-attention-sujet_43924_1.htm ).

    J’ai arrêté immédiatement l’appareil et le lendemain je suis allée voir mon véto. En effet, les chats ne peuvent pas éliminer des composants des HE qui s’accumulent dans le foie comme un poison et qui les tuent. Il ne s’agit même pas de ne pas orienter le jet de brume vers eux, ou de diffuser les HE dans une autre pièce que le chat, c’est juste de ne jamais le faire.

    Quand je suis allée rendre l’appareil chez Muji, le vendeur a essayé de me le refiler : « Non mais certaines HE sont bonnes pour les chats, la lavande empêchent qu’ils attrapent des puces. » Ça m’a passablement énervée, les HE sont un sacré poison mortel pour les chats, confirmé par mon véto qui s’y connait un peu plus que lui, et le mec essayent malgré ça de me faire garder l’appareil…

    Bref, si vous avez un chat, arrêter tout de suite de diffuser des HE et donner votre diffuseur à quelqu’un qui n’a pas d’animal de compagnie !

  21. Pingback: Mes Astuces Naturelles pour l’Immunité « Mango and Salt

  22. Salut Victoria!
    Je souhaite m’acheter un diffuseur et je viens de tomber sur cet article!
    Avec le recul, est-ce que tu le recommanderais toujours plus qu’un autre?
    On m’a conseillé de prendre un diffuseur à nébulisation mais c’est un peu la galère parmi tous les produits existants…
    Merci d’avance de ta réponse!

  23. Merci ma belle pour tes conseils, étant aussi parmi les victimes des diffuseurs de mauvaise qualité de chez Nature et Découverte (pourtant payé 49 euros !) je pense ne pas renouveler l’erreur et m’orienter vers celui de Muji qui à l’air top ! D’ailleurs maintenant que tu l’as depuis un certain temps est ce que tu aurais des commentaires à faire sur sa durée d’utilisation dans le temps ?

  24. Merci pour cet article, mais attention: si certaines huiles ont des propriétés anti microbienne, elles n’assainissent pas l’air, mais le polluent; C’est la conclusion d’une enquête de Que Choisir, magazine indépendant.
    Voici plusieurs liens qui reprennent ces conclusions;http://www.lci.fr/sante/idee-recue-ndegree10-les-huiles-essentielles-assainissent-lair-1520259.html

    http://www.blog-hometesting.com/substances_nocives/polluants-air/huiles-essentielles-solution-ou-probleme/

    http://www.aromattitude.org/Diffuser-ou-pulveriser-pour.html

    Ou alors le site de que choisir mais il fait être abonné pour accéder aux anciens contenus.
    Donc comme tu le dis, un diffuseur est à utiliser avec modération! (après un rhume par exemple)

  25. Pingback: 5 mélanges d'huiles essentielles pour une ambiance automnale - Mango and Salt

  26. Pingback: Des cadeaux qui ont du sens pour Noël - Mango and Salt

Répondre

Naviguer