15 Choses sur moi

Voilà bientôt 6 ans que je vous écris régulièrement par ici, que nous échangeons sur différents réseaux, et pourtant, je crois que vous ne savez pas grand chose de moi.

Je vous confie parfois mes raisonnements, mes cheminements émotionnels, mais sans jamais vraiment toucher à ma vie privée. C’est évidemment un choix de ma part, non seulement parce que je n’ai aucune envie de m’exposer plus que nécessaire, mais aussi parce que ma vie « backstage » n’a rien de spécialement passionnant !

Alors pour une fois, j’ai décidé de partager avec vous 15 anecdotes qui concernent la personne que je suis et l’enfant que j’étais: des rigolotes, des ridicules, des plus sérieuses, des nostalgiques, des surprenantes peut-être…

Je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il n’y a là rien de très intéressant, mais j’espère néanmoins que les découvrir vous plaira, et satisfera un peu votre curiosité !

Enjoy ! (Et ne vous moquez pas trop, haha)

moi-bebe

  1. J’ai toujours adoré chanter, depuis que je suis toute petite. Au collège, mes copines m’appelaient « la radio ». Je rêvais d’ailleurs très sérieusement d’être chanteuse à cette époque, et avais la ferme intention de passer à « Graine de star » (LOL). Vers 12 ans, je faisais carrément des spectacles sur le stade pendant la récré (double LOL). Il y a quelques années, j’ai mis une ou deux vidéos de chansons sur Youtube, par exemple ici, si ça vous titille (mais ne vous attendez à rien de très foufou).
  2. Je déteste les sports de montagne parce que je souffre d’un grand vertige depuis l’adolescence (et accessoirement, je ne trouve aucun intérêt aux sensations fortes). Gravir un terrain pentu est toujours très compliqué pour moi si j’ai l’impression d’être trop près du bord. Je me souviens par exemple d’une randonnée à Yosemite il y a deux ans, où j’ai dû m’arrêter au milieu du trajet et laisser mon copain aller faire les photos tout seul…! Au moins, les gens qui partent en vacances de neige ou en altitude ne me rendent absolument pas jalouse, hihi !
  3. Je suis née dans une famille polyglotte et j’aime beaucoup apprendre de nouvelles langues. Pour l’instant, je dois encore continuer mes leçons de néerlandais (je n’ai eu que quelques bases), mais je rêve aussi d’apprendre le finlandais, le gaélique et l’inuit. Je sais que ce sont des choix bizarres, mais ils m’intéressent réellement: j’ai même essayé d’apprendre quelques mots d’inuit toute seule il y a quelques années !
  4. Mes cheveux ont régulièrement changé de nature au cours de ma vie. Ils étaient très bouclés lors de mes premières années de vie, puis ils sont devenus raides et épais comme ceux des Asiatiques. Ils ont ensuite commencé à s’affiner pendant l’adolescence, et d’un jour à l’autre, sont redevenus ondulés après une coupe de quelques centimètres chez le coiffeur. Depuis, ils restent très souples et tendent à boucler naturellement. Vous me connaissez d’ailleurs avec une coupe mi-longue, mais saviez-vous que je les avais très longs (et filoches) il y a quelques années ? (Attention, photos très professionnelles, haha).
  5. Ma citation préférée est une phrase d’Albert Camus qui résume bien la force que j’ai trouvée en moi au fil des coups durs, cette volonté de toujours trouver la lumière même dans les moments les plus tristes de la vie: « Au milieu de l’hiver, j’apprenais enfin qu’il y avait en moi un été invincible. ».
  6. Quand j’étais petite, ma mamie, grande passionnée de plantes, me faisait répéter par coeur les noms des arbres et des fleurs que nous croisions sur le chemin de l’école, et m’apprenait à toucher les cactus sans me faire mal. Elle soignait aussi tous mes petits bobos avec de la lavande. À 8-9 ans, je rêvais d’être herboriste ou homéopathe, et je consignais plein de remèdes dans un petit carnet, pour jouer à soigner des cas que je m’inventais.
  7. J’ai « créé » ma première recette vers 7-8 ans. C’était du « beurre de brocoli », et cela consistait à prendre un morceau de beurre et un peu de brocoli cuit froid, puis à les écraser ensemble. Tadam ! Je l’ai inscrite, toute fière, dans le cahier de recettes familiales.
  8. J’ai été une élève puis une étudiante sérieuse, et aujourd’hui encore, je suis capable de bosser énormément pour les choses qui me passionnent. Pourtant, quand de bons résultats arrivent, j’ai souvent l’impression que c’est un coup de chance, ou parce que c’était facile ! De manière générale, je suis très sévère avec moi-même.
  9. J’ai un jour trouvé le rasoir de ma Maman alors que je prenais mon bain quand j’étais petite, et j’ai voulu le tester en le passant de bas en haut sur la ligne centrale de mon ventre, puis un peu sur les avant-bras. Déjà que je suis assez poilue, ça n’a pas vraiment aidé :D
  10. J’ai toujours été dernière ou avant-dernière de la classe en EPS, et parmi les derniers en maths (sauf une ou deux fois, grâce à de très bonnes profs qui arrivaient à m’expliquer les choses autrement). Je me suis longtemps sentie très nulle à cause de ça, mais c’est fini: le Pilates et le yoga m’ont réconciliée avec le sport, et je considère mes difficultés en maths comme une simple caractéristique de ma façon de penser, sans jugement de valeur. Chacun ses points forts !
  11. Je connais toutes les races de chien et toutes les techniques d’éducation des chiots depuis l’enfance. Le guide « Copain des chiens » est passé des centaines de fois entre mes mains dès que j’ai su lire, et le sujet m’a passionnée. J’ai ensuite lu d’autres livres sur l’éducation canine, des magazines spécialisés, etc… Finalement, quand mes parents ont adopté leur toutou il y a sept ans, c’est moi qui me suis occupée de lui inculquer les bases avant de partir vivre à Barcelone. Aujourd’hui encore, la relation entre l’Homme et le chien me fascine.
  12. Je supporte très mal la chaleur, et j’ai déjà fait quelques malaises (nausées, tremblements etc…) pour cette raison: une fois lors d’une promenade estivale à Lyon, une autre en visitant un site pré-colombien dans l’Illinois (je me souviens encore qu’on m’avait donné un ice-cream sandwich pour faire baisser ma température) et une dernière au Maroc. En plein été, quand je vivais à Barcelone, je restais souvent enfermée derrière les volets jusqu’au soir tant la lourdeur était insupportable. Il faut dire que nous passions souvent nos vacances en Normandie, en Bretagne ou sur la côte belge avec ma famille, donc je ne suis pas vraiment habituée aux soleils de plomb !
  13. J’ai une tache de naissance assez grande sur la hanche gauche. Petite, j’étais parfois gênée du regard des autres ou de leurs questions, et ma Maman me disait que je pourrais la faire enlever si elle m’embêtait encore lorsque je serais adulte. Finalement, sa couleur s’est étonnamment délavée avec le temps, et aujourd’hui elle ne me dérange plus du tout !
  14. J’ai commencé à écrire des histoires à 3 ans – même si techniquement, à cet âge, je les dictais plutôt à ma Maman. J’ai ensuite réalisé des mini bandes-dessinées et inventé des petites histoires toute mon enfance, puis écrit des dizaines de nouvelles très courtes au collège (2-3 pages par histoire, pas plus). Mon grand dada, c’était raconter des petites tranches de vie. J’ai malheureusement abandonné cette passion avec les études supérieures, mais je rêve encore secrètement d’arriver à écrire un roman un jour.
  15. Quand j’étais en dernière année de maternelle, mes amies m’ont exclue de leur groupe pendant quelques temps parce que je « faisais trop ma chef » (ce qui est très probable, vu mon caractère bien trempé). Pendant toute cette période, je me suis donc retrouvée toute seule pendant les récréations, et je me suis inventé un ami imaginaire, avec lequel je me promenais dans le petit jardin de la cour. J’ai finalement passé un assez bon moment, mais ma Maman m’a avoué plus tard qu’elle avait été un peu triste et inquiète pour moi à l’époque, haha !

***

Alors, qu’avez-vous pensé de ces petites anecdotes ?

42 commentaires

  1. Je te lis depuis des annnees et cette photo de toi, si jolie, si mignonne et souriante …. Je n’ai pas pu m’empêcher de laisser un commentaire pour te remercier de tous ces jolis moments passés en ta compagnie
    J’ai 46 ans donc bien plus âgée que toi mais ton univers est une fenêtre vers un autre univers et ca me fait un bien fou !

  2. Tes anecdotes sur ton enfance sont vraiment mignonnes :) Je me suis reconnu à plusieurs reprises surtout sur le « tu fais trop ta chef » en maternelle ? En tous cas j’ai trouvé ça très interessant moi, merci pour ce joli partage :)

  3. Sans forcément courir après c’est sympa ce genre de petites anecdotes… ça te rend un peu plus euh… concrète :-) et puis un truc qui m’a amusée, c’est de te voir en robette rose et headband raconter que tu te sens bien en ressemblant à une poupée ! comme on change dans la vie n’empêche ^^

    • Le rose pêche reste ma couleur préférée et ce type de robes mon préféré aussi (très loose, très casual) donc j’ai quand même un peu de suite dans les idées ! En revanche les cheveux longs et le côté poupée ne m’intéressent plus franchement depuis que j’ai compris que la féminité ne tenait pas forcément à ça ^__^

  4. J’ai adoré ! Très chouette d’en apprendre un petit peu plus sur toi, des anecdotes, un beau partage :D J’ai écouté la chanson et je la trouve très agréable.

  5. J’ai une histoire de cheveux assez étrange aussi, j’avais toujours eu les cheveux lisses, même si très épais, ou plutôt en tous cas une bonne masse, mais lisses quoi, et un jour j’étais en 5ème, il a plu, je suis restée peut-être 15 minutes dehors, mes cheveux ont bouclé (ce qui n’était jamais arrivé avant) et depuis ils le sont toujours restés! Pas longtemps après j’avais carrément des grosses anglaises hyper-définies genre la meuf dans la petite maison dans la prairie, mais sans fer à boucler! J’ai toujours trouvé cette histoire assez étrange, c’est marrant de savoir que je ne suis pas la seule à avoir des cheveux bizarres! ;)

    • Ah oui voilà, un peu comme moi ! Je suis rentrée chez le coiffeur avec des cheveux raides, puis ils me les ont coupés, et l’après-midi je suis allée à la piscine et mes cheveux sont devenus complètement bouclés en séchant (mes copines hallucinaient aussi haha). Après j’avais aussi des anglaises, etc… quand je les avais assez courts, mais quand ils sont plus longs ils sont juste ondulés.

  6. Les cheveux longs te vont bien aussi j’aime beaucoup. Nous avons des points communs, dernière en EPS et en maths, elles m’ont fait suer ces matières. ;) Copain des chiens, il était génial ce livre ! J’aime beaucoup cet article où on apprend à mieux te connaître.

  7. Il est chouette cet article, merci pour ces petites anecdotes !
    D’ailleurs nous avons quelques anecdotes en commun dont le rasoir passé sur la ligne centrale du ventre … mauvaise idée ! Et pour la tâche de naissance j’en ai une sur le pied gauche, elle est très foncée et ça me complexait quand j’étais plus jeune mais pour rien au monde je ne m’en séparerai désormais, elle fait partie de moi :)
    Bon lundi de Pâques Victoria !

  8. Salut Victoria ! Je me sens moins seule par rapport à ce truc des maths qui a fait que je me suis longtemps sentie beaucoup moins intelligente que tous ceux qui avaient fait une filière scientifique. Je me suis soignée depuis mais je pense que ça reste toujours un peu présent dans un coin de ma tête. Et pourtant, je suis intimement persuadée que faire une bonne dissert ou présenter ses idées de façon claire et avoir une bonne maîtrise de la langue reste une compétence qui n’est pas facile à acquérir pour tout le monde…
    Et sinon, pour moi, l’année de la « petite peste », c’était en CE2 !…Mais heureusement, ça n’a pas duré trop longtemps grâce à ma meilleure amie de l’époque qui m’a ouvert les yeux…et qui l’est toujours aujourd’hui! Bonne journée à toi, Thémis

    • Je rebondis car j’étais nulle en maths (un peu moins en physiques), mes notes ont chuté en 4ème et ma mère croyant bien faire l’a dit au prof, j’étais au tableau toutes les semaines mais lorsque je disais que je ne comprenais il ré-pé-tait la même phrase ! Je n’étais pas sourde pourtant. Ma chance ? Ma meilleure amie était super douée en maths et m’a dit que je n’étais pas nulle, simplement j’avais une « logique de littéraire » et pour le brevet,elle m’a tout expliqué avec ses propres mots et j’ai eu 15 ! Le problème c’est que les profs sont souvent incapables d’expliquer différemment la même règle, théorème ou formule .. ils ne font que répéter et laissent en chemin bon nombre d’élèves !
      Et quand est arrivée l’épreuve de philo, j’ai cartonné et plus jamais la honte.

  9. Ton article est très sympa, j’ai beaucoup ri et surtout souri tout du long, chacune de tes anecdotes m’ont ramené à mes propres souvenirs. Toutes ces petits souvenirs que tout le monde ne connait pas, qui nous ont construit et qui ont forgé notre personnalité, et surtout qui font fureur dans les réunions de famille ^^.

  10. Isthatabluerabbit Répondre

    Salut Victoria!! Je trouve que tu as une très belle voix :) Merci pour ce partage, je me sens moins seule aussi :P Je me retrouve dans ce que tu dis concernant la chaleur, les maths, l’ami imaginaire (je suis fille unique) et le choix atypique des langues à apprendre hihi

  11. Ton article est tellement touchant… J’en profite pour te dire que je te lis depuis de longues années, avec un plaisir sans cesse renouvelé et que tu es une grande source d’inspiration pour moi (oui, même à 25 ans!). Je me reconnais beaucoup dans tes convictions, ton cheminement et même dans certains de tes traits de caractère, et si avec le temps, je m’éloigne de plus en plus des blogs et réseaux sociaux, je crois que je ne pourrais simplement pas arrêter de te lire.
    En bref, merci pour ta simplicité et ta bienveillance, il en faudrait plus des comme toi sur la toile !

    Passe un bon lundi de Pâques,

    Pauline.

  12. J’adore ton blog, ta façon de penser, de voir la vie… Peut être parce que je me reconnais beaucoup en toi, tes passions et ton caractère. Quand je lis ton article, j’ai même l’impression que tu parles de moi sur certaines choses!

    La seule différence, c’est que je n’arrive pas encore à m’affirmer et à affirmer mes différences, mes goûts, sans avoir peur du jugement des autres, en grande sensible que je suis.

    Tu es véritablement un modèle d’autonomie intellectuelle pour moi, et j’espère qu’un jour j’arriverai à avoir autant confiance en moi que toi, car je trouve ton évolue très admirable.

    Sur cette déclaration (ahah!), je te souhaite une belle journée de Pâques :)

  13. C’est très chouette ces petites anecdotes qui mêlent à la fois douceur, failles cachées jusque-là, bienveillance et nostalgie.
    Et cette photo est absolument adorable :)

  14. Je pense sincèrement que c’est mon article préféré que tu dis jamais écrit ! J’adore ta personnalité !

  15. Photo craquante, très bon choix quant au raccourcissement des cheveux ;) & chouette way of singing =)
    J’aime cette retenue qui te caractérise, te lire est déjà comme un bon bouquin, tu donnes envie d’en savoir plus.

  16. Merci d’avoir partagé un peu plus de toi! Je te lis depuis assez longtemps et je suis contente d’en savoir d’avantage! J’adore ta façon d’écrire et de voir les choses, ça me change beaucoup les idées, merci pour ça!

  17. Je ne commente pas souvent mais je te suis tous les jours et j’aime vraiment beaucoup ton blog, tres qualitatif à tous points de vue. J’adore regarder tes photos de repas Instagram car je suis vege et fan de cuisine asiatique! Bref, je voulais te dire que je suis allée voir ta video YouTube de chant (j’ai aussi très longtemps voulu être chanteuse avant de devenir finalement… Prof de yoga, ce qui est encore mieux ;-)!!) et tu chantes vraiment divinement bien. Bravo!

  18. Bonjour Victoria, c est amusant de te découvrir ainsi :) Ne t inquiète pas ce n est pas ridicule du tout !
    Pour les cheveux pareil : je bouclais petite, puis cheveux lisses, et ensuite vers 12 ans je pars faire un voyage en Angleterre et je reviens toute bouclée ! Je connais plusieurs personnes dans ce cas et apparemment c est hormonal ! De mon côté je suis plutôt contente, Ca a enfin donné du volume à mes cheveux fins :)
    J adore m invention de ta première recette, c est trop mignon !
    Toujours un plaisir de te lire en tout cas :)
    Bonne journée !

  19. C’est très amusant ces petites confidences, merci beaucoup de nous faire confiance !
    J’imagine les spectacles dans le stade!
    Comme toi j’adore chanter, je le fais très souvent et les personnes de mon entourage sont souvent surprises du nombre de chansons dont je connais les paroles !
    Et comme toi j’ai écrit un temps… et je pense que cela reviendra… lire, écrire, ça fait partie de moi !
    Et pareil, la chaleur m’écrase, me fait presque déprimer parfois !

  20. Tes anecdotes sont tellement mignonnes ! Et figure toi que j’ai eu une expérience similaire à la tienne avec ton beurre de brocoli ! Simplement j’étais plus âgée et il s’agissait de beurre de thon et qui malheureusement n’avait pas fait l’unanimité (seul mon petit frère et moi même nous gavions de ça) !
    Très chouette article en tout cas !
    Bonne fin de journée à toi ! :-)

  21. Très sympathique ces petites anecdotes :)
    C’est toujours un plaisir de découvrir quelques facettes de ta personnalité et oui c’est très intéressant pour tes lecteurs fidèles!

  22. Ce portrait est vraiment touchant, on devine ta personnalité à travers tes anecdotes et certaines sont assez drôles à imaginer (oui je visualise toujours).

    Ces petites anecdotes et manies, j’y suis toujours attentive chez les autres, cela révèle beaucoup sur le caractère d’une personne et c’est un chouette moyen de créer des petites attentions qui feront mouches :)

    Quand j’étais petite, j’adorais lire et découvrir de nouveaux mots dans le dictionnaire Larousse de l’époque (celui qui était illustré, un vrai bonheur !). Je pouvais faire ça pendant des heures. C’est fou comme la mémoire est modulable, je pouvais retenir des choses par coeur. C’est dommage en grandissant, je n’arrive plus à retenir ces petites choses qui pourtant me faisaient plaisir :)

    En étant membre du groupe lecture, je suis tombée sur un livre de botanique, je crois que c’est mon prochain achat ! Cela fait du bien de faire des choses qu’on a voulu faire enfant ou qu’on a envie de faire depuis longtemps.

    Bonne journée Victoria

  23. Ah ah ah !
    J’ai cette anecdote aussi avec le rasoir mais de mon père moi.
    J’ai voulu essayer de me raser une barbe (qui n’existe pas donc :D) vers 5-6 ans. Je me suis donc légèrement coupé la joue puis j’ai pleuré de manière dramatique en clamant « je perds tout mon sang, je perds tout mon sang !  »
    Mythe familial. True story. ^_^
    Bisou !
    ➕♡

  24. J’adore ce genre d’article!
    Apparemment, tu es atteinte du syndrôme de l’imposteur toi aussi! =p
    J’adore les tâches de naissance moi, ça donne un trait particulier à la personne, quelque chose de différent ^^ , enfin, tant que c’est pas une grosse tâche sur le visage! J’en ai une moi aussi en-dessous du genou droit!
    La dernière anecdote semble un peu triste en effet. ^^’

  25. C’est très mignon !
    J’ai un petit bracelet de chez Clio Blue (il date de quelques années) sur lequel est justement marqué cette phrase : « au milieu de l’hiver j’ai découvert en moi un invincible été » !

  26. Merci beaucoup pour cette très belle citation de Camus qui m’a décidé à lire « L’été ». J’ai ce livre dans ma bibliothèque depuis des années, mais je ne l’ai encore jamais ouvert. Il remonte donc sur ma (longue) liste de livres à lire après avoir terminé Les Démons de Dostoïevski (que je recommande vivement). :-)

    Ta version de Born to Die est vraiment agréable à écouter, merci aussi pour cela !

  27. j’ai vraiment adoré lire tes anecdotes et je pense sincèrement que tu as un talent pour écrire, car quelques soient les sujets que tu abordes, je trouve que te lire est toujours agréable, tu as quelque chose de ce côté là que tu devrais continuer à exploiter !
    C’est aussi un plaisir de te connaître mieux, je partage avec toi un amour incroyable pour les chiens (tous les animaux en général) mais les relations que j’ai pu avoir avec mes chiens sont si riches (j’ai aussi un énorme faible pour les dauphins et je rêve de les approcher dans leur milieu naturel).
    je fais d’ailleurs souvent des rêves impliquant des animaux, j’essaie ensuite de les comprendre, car pour moi les rêves permettent de comprendre certaines choses de notre inconscient et sont là pour nous aider.
    Petite (vers 8 ans) , j’avais observé ma grand-mère qui ramassait parfois des herbes aromatiques pour mettre dans la salade, je lui avait demandé lesquelles étaient comestibles et je me suis mise à préparer tous les jours une potion magique à base de sauge et de thym que je laissais macérer puis buvait toute la journée ! J’étais très fière de moi et pensait que c’était excellent pour ma santé …
    J’ai toujours eu une fascination pour la radio et avec ma soeur on enregistrait des cassettes entières où l’on faisait des interviews coupées de morceaux de musique, on s’éclatait bien et je voulais devenir journaliste à la radio. Je ne suis pas allée au bout de cet objectif, mais je continue d’aimer écouter de bonnes émissions à la radio.
    Voilà pour quelques petites anecdotes ;-)
    Bises

  28. J’ai juste oublié de dire que j’adore ta citation de Camus (je vais même la noter) et que cette photo de toi est trop choupi :-)
    (et je me suis souvenue que dans ma potion magique, je mettais aussi de romarin, ah là là tu fais remonter de sacrés souvenirs !)

  29. Ah! exactement comme moi pour les maths et le sport! personne ne voulait me prendre dans son équipe et je me suis toujours sentie mal d’être nulle en maths… je me sens moins seule! En fait, c’est juste une autre façon de penser, une autre logique, et on est douée pour bien d’autres choses! Na!
    Merci pour ton chouette blog très inspirant!

  30. Que ta citation préférée soit de Camus me fait t’apprécier d’autant plus ! L’EPS et les maths étaient mon calvaire aussi ! J’ai eu la meilleure note de mon collège en 6ème à un concours de maths : plus grand mystère de ma vie !

  31. J’étais tellement désastreuse en maths que quand la proviseur adjointe a tenté de me faire aller en 1erL option maths « parce que vous avez un très bon niveau alors ce serait dommage de vous retrouver dans une moins bonne classe », le prof de maths (un vrai con), lui a expliqué que je connaissais probablement bien mes limites. Au quotidien ça va, je le vis plutôt bien.

    J’ai beaucoup lu Copain des chiens, moi aussi (je crois que je l’ai toujours qq part chez moi d’ailleurs). Tu connais les eurasiers (interdit de Googler avant de répondre!!!)?

  32. Pingback: 15 trucs sur moi | Blabla Mariage | Queen For A Day - Blog mariage

  33. Bonjour Victoria,
    j’ai visité ton blog pour la 1ère fois par l’intermédiaire de ton post sur l’introversion, qui m’a beaucoup plu car je me suis retrouvée moi-aussi (je t’y ferai peut-être un commentaire un peu plus approprié là-bas!) et j’aime beaucoup!
    Toi qui es une très jolie fille, ton style, ton ambition, tes idées, tes voyages etc.
    Je te souhaite d’ailleurs une très longue et bonne continuation sur cette voie!
    Ici, j’ai particulièrement aimé tes posts 2 (sur le sport en montagne et les sensations fortes, je m’y retrouve parfaitement même si j’aimerais pouvoir malgré tout en profiter comme d’autres… Mais « malheureusement ce n’est pas pour moi vu que je ne les supporte pas) et 10 (moi non plus je n’étais pas la 1ère de la classe en sport ;-))
    Ne crois-tu d’ailleurs pas que ça puisse justement avoir un rapport avec l’introversion, tout comme ton rapport à la chaleur?

    Voilà tout pour ma petite contribution, en espérant pouvoir continuer à te lire encore longtemps!
    Et félicitations pour ton livre!

Répondre

Naviguer