DIY // Une bougie parfumée

En grande fan de senteurs et amatrice de « fait maison »,  j’avais déjà essayé quelques fois de fabriquer mes propres bougies parfumées dans le passé. Je m’étais renseignée pendant des heures sur des histoires de point de fusion, de douceur ou de dureté de la cire, de qualité de combustion… pour finalement me perdre dans des mélanges compliqués (cire d’abeille + cire végétale + huile) qui ne fondaient pas correctement et dont l’odeur naturelle dénaturait celle des fragrances que j’y ajoutais. L’autre grand problème, justement, concernait les fragrances, que j’avais du mal à doser, n’osant pas en mettre trop de peur de créer une catastrophe; le résultat était complètement nul, imperceptible à mon nez pourtant sensible. Bref, un fiasco.

Et puis cet été, j’ai eu envie de redonner une chance à cette activité qui continuait de m’intriguer. Pour ne pas retomber dans les travers de la dernière fois, j’ai observé quelques recettes sur internet, que j’ai simplifiées au minimum: un seul type de cire (du soja: bien blanc, inodore et très propre à la combustion), une portion généreuse de parfum (10% du total environ, soit le maximum recommandé), et c’est tout.

Le résultat m’a surprise moi-même par sa perfection dès le premier essai. Non seulement la cire fond particulièrement bien, de manière homogène, mais en plus la fragrance est réellement perceptible. En une heure environ, le temps que toute la surface fonde, ma bougie a bien parfumé le salon, pourtant relativement ample. Pas comme une Yankee Candle ultra forte, bien sûr, mais suffisamment pour qu’on le remarque. Plusieurs heures après avoir éteint la flamme, la pièce sentait toujours légèrement.

Je pense donc avoir trouvé la proportion parfaite et compte bien la retenir pour mon propre plaisir ou pour pouvoir faire des petits cadeaux à mes proches! En attendant, la voici expliquée pour vous, en espérant qu’elle vous soit utile.

DIY-bougie-parfumee

♡ Matériel (pour un contenant de 200g)

180g de cire de soja
20g d’huile(s) parfumée(s) de votre choix*
verre « candela » grand modèle Aroma-Zone ou équivalent**
1 mèche de coton
1 petit socle en métal pour mèche
1 bâtonnet ou crayon
Du papier aluminium ou un morceau de plastique
1 tube de colle extra-forte
1 paire de ciseaux

*Préférez les fragrances spéciales bougies, ou en tous cas évitez celles qui contiennent de l’alcool. J’ai utilisé un mélange d’essences de cèdre et bergamote additionné de quelques gouttes d’HE de lavande. Attention, ne manipulez pas les huiles essentielles sans vous être informées auparavant, certaines d’entre elles sont potentiellement irritantes.
**Évitez les contenants plus larges, ou mettez-y 2 mèches au lieu d’une seule pour garantir une bonne combustion.

Vous trouverez du matériel, des huiles essentielles et des fragrances cosmétiques chez Aroma-Zone.
On trouve aussi de bonnes fragrances spéciales bougies (senteurs de lessive, gourmandes, etc…) sur Etsy.

DIY-bougie-parfumee2

♡ Fabrication

1. Faites fondre la cire dans une casserole à feu moyen jusqu’à obtenir un liquide complètement transparent. Retirez du feu, versez les huiles parfumées dans la cire et mélangez bien.

2. Coupez un morceau de mèche de coton un peu plus grand que la hauteur du verre qui contiendra la bougie. Si votre mèche est déjà cirée, passez à l’étape 3. Sinon, plongez-la dans la cire fondue (attention à ne pas vous brûler!) puis étalez-la en la mettant bien droite sur un morceau de papier alu ou de plastique. Déposez le tout au congélateur pendant quelques minutes, puis ressortez-la une fois que la mèche est bien solidifiée.

DIY-bougie-parfumee3

3. Insérez la mèche dans un petit socle de métal, puis pincez son embout à l’aide d’une pince ou d’une paire de ciseaux pour maintenir le fil en place. Coupez l’excédent sous la base.DIY-bougie-parfumee5

4. Déposez un point de colle sous la base du socle et collez le tout bien au centre dans le fond du verre à bougie.DIY-bougie-parfumee6

5. Enroulez la partie trop longue de la mèche sur un bâtonnet ou un crayon comme sur la photo ci-dessous, de manière à maintenir la mèche centrée pendant le refroidissement.

6. Versez doucement la cire en prenant soin de ne pas vous brûler.

DIY-bougie-parfumee7

7. Laissez la bougie se solidifier à température ambiante ou déposez-la très délicatement dans votre réfrigérateur pour un refroidissement plus rapide. L’idéal est de la bouger le moins possible pour éviter de créer des traces disgracieuses sur les rebords.

8. Une fois que la cire est totalement durcie (prévoyez quelques heures pour être sûre), vous pouvez enfin l’utiliser! La cire de soja fond très bien, mais pour éviter qu’elle creuse, laissez-la allumée au moins 1h ou 2 à chaque fois, ou jusqu’à ce que la totalité de la surface soit fondue.

DIY-bougie-parfumee8

Bonus: pour nettoyer la casserole qui a servi à chauffer la cire, retirez d’abord l’excès de cire encore fondue à l’aide de papier absorbant sur les parois avant de la frotter à l’eau savonneuse.

Alors, tentées par une bougie homemade? 

54 commentaires

  1. J’avoue être très tentée. J’ai pour habitude d’acheter des bougies bon marché mais je sais qu’elles peuvent être très nocives. Je ne suis pas forcément prête à payer des bougies très chères alors le homemade me paraît être une bonne alternative :)!

  2. Cool, merci beaucoup! Ça peut être une super activité pour temps de pluie! Je m’interroge sur les huiles parfumées…Sont elles spécifiques pour la fabrication des bougies ? Sinon faire un mélange huile de coco (ou autre) + huile essentielle est ce que ça pourrait fonctionner?

    • Les huiles essentielles sont déjà des huiles parfumées en soi (j’en ai d’ailleurs utilisé comme spécifié dans les petites * des ingrédients) donc aucun besoin de se compliquer la vie avec de l’huile de coco! :)

  3. Merci pour ce tuto, l’idée me tente depuis un moment mais ça me semblait compliqué. Avec tes explications j’ai envie de me lancer! Est ce que tu recommandes certaines associations d’huiles pour parfumer la bougie?

    • Coucou! Te réfères-tu à des idées d’associations de senteur? Si ce n’est pas le cas n’hésite pas à me le dire, j’espère ne pas répondre à côté de la plaque! Au début je pense que le mieux est d’opter pour une seule huile essentielle ou pour une fragrance composée spéciale bougie (sur Etsy ou sur AromaZone il y a des choses sympas, odeurs de propre, odeurs de plage, odeurs gourmandes…), c’est le plus simple pour ne pas se retrouver avec un mélange désagréable! Sinon, personnellement je trouve mes mélanges en sentant mes huiles ensemble. Par exemple cette fois-ci, j’ai choisi mon essence de cèdre, et je souhaitais l’associer à une touche plus fraîche et douce, du coup j’ai senti un à un mes autres flacons en même temps que le cèdre, jusqu’à trouver que la lavande et la bergamote s’y associaient joliment. Après, il y a aussi des mélanges classiques qui fonctionnent toujours assez bien, comme la vanille et le santal, la lavande et le citron, la vanille et l’ambre, la fleur d’oranger et le jasmin, l’orange et la cannelle…

    • Oui, c’était tout à fait le sens de ma question :)merci pour ces idées de senteurs! Et vraiment, félicitations pour ton blog que je suis au quotidien et qui m’a accompagné dans un changement de mode de vie!

  4. Merci pour ce DIY, ça a l’air simple et ça peut faire de très jolis cadeaux !
    J’ai quand même une question toute bête : une fois que tu maintiens la mèche avec un crayon, comment fais-tu pour verser la cire sans en mettre partout ? (parce que je me connais ^^)

    • Hehe il faut y aller tout doucement pour qu’il y ait juste un petit filet qui coule! Au pire tu mets la mèche sur le côté le temps de verser, et tu la repositionnes au milieu après :)

  5. Hyper tentée :)
    Je viens souvent sur ton site et je n’ai encore jamais laissé un commentaire , mais là c’était trop tentant :D

  6. je ne suis pas trop bougie mais ça peut être sympa à offrir !! merci pour cette super idée !

    en tout une bougie te revient à quel prix ?

  7. Je commente peu tes articles même si je te lis tous les jours (peut-être par timidité?!) Encore un excellent article, tu es la seule bloggeuse que je continue de lire. Merci pour tes articles qui sont pour la plupart de vrais articles de fond (je me comprends) et surtout de ne pas faire de ton blog un étalage de pub géant pour pousser à la consommation comme le sont devenu la majorité des blogs!
    Je vote à fond pour un nouvel article avec des idées d’associations de senteurs pour bougie, avec des huiles essentielles.

  8. Super tentée =)
    J’avais un vague, très vague, souvenir de cette activité en colonie de vacances étant enfant, mais elles n’étaient pas parfumées, seulement colorées.
    Dès que j’en ai terminé avec mon déménagement/aménagement, je teste.
    Merci Victoria.

  9. Coucou Victoria !

    Vraiment génial ce petit tuto ! Moi qui raffole aussi des bougies parfumées, ça me donne envie de m’y mettre moi-même !
    Je voulais cependant avoir quelques petites précisions :
    Que comprends tu parmi les huiles parfumées ? S’agit-il d’huiles essentielles exclusivement ? Les huiles végétales sont-elles parfumées ?
    Enfin, quand tu utilises des « essences », de quoi s’agit-il exactement si ce ne sont pas des huiles essentielles ? Est-ce des extraits aromatiques ?

    Merci par avance pou ta réponse :)
    Et encore merci pour ce super blog que j’adore suivre !

    Bisous

    • Coucou Jade!
      Effectivement il semble que je n’aie pas été claire sur ce point, j’ai cité les différents types de parfums sous les ingrédients mais c’était mélangé avec les infos de sites où les acheter, bref, pas très compréhensible! Par « huiles parfumées », je veux dire des huiles essentielles ou des fragrances spéciales cosmétiques/bougies/savons (qui sont aussi sous format huileux, d’où mon appellation). Ici j’ai utilisé un mélange des deux: fragrances cosmétiques de cèdre et de bergamote, et huile essentielle de lavande. Les huiles végétales en revanche n’ont aucun intérêt pour parfumer une bougie puisqu’elles ont généralement une odeur très discrète ou pas très aromatique :)

  10. Merci pour la recette, super idée!
    Je me permets un petit conseil pour améliorer, tu peux coller la mèche au fond du verre avec un point de cire plutôt que de la colle, ça permet de récupérer le verre plus facilement et ça tient aussi bien.

    • Alors personnellement cette technique n’a jamais marché pour moi! J’ai pourtant essayé encore une fois pour cette bougie mais impossible, dès que je verse la cire chaude le socle métallique se décolle, puisque la cire qui le collait fond également. D’où mon choix de finalement proposer un point de vraie colle :)

  11. En voyant tes explications et tes photos ça a l’air super simple ! Je pensais que c’était super compliqué de faire une bougie soi même haha :) Super article ! Je pense qu’au début ça doit coûter plus cher que d’acheter des bougies du commerce, mais ça doit être plus économique si t’en fait plusieurs ! En tous cas ta bougie est très jolie !

  12. Ça faisait parti de mes petits cadeaux Diy Noël dernier. Dans un Mason jar, ça a fait tout son effet :)
    Et c’est très simple de les colorer aussi. Une jolie bougie vert menthe, c’est très joli, surtout avec la senteur qui va avec ! :)
    Je vais m’y remettre, tiens ! :)

  13. Merci pour ce Tuto de bougie DIY ! Je vais tout de suite essayé, si j’ai des questions, je reviendrai sûrement ici pour les poser !

    J’avais justement un petit cadeau à faire à l’une de mes amies :)

  14. Merci pour ce tuto, je viens de l’essayer pour faire deux bougies à offrir à Noël. Je me demandais si ça posait problème, si la proportion d’huiles essentielles est légèrement supérieure à 20% du total ?
    Autrement je suis un peu déçue que sur ma deuxième bougie, l’odeur de la cannelle prenne le pas sur celle du cèdre – alors que j’en ai mis moitié moins ; j’espère que ça s’équilibrera en brûlant.
    En tout cas le résultat est tout joli et c’est vraiment facile à réaliser!

    • Merci pour ce retour! Disons que ce sont les doses maximales recommandées pour que la cire brûle bien et pour avoir moins de risques d’incendie mais je ne pense pas qu’on soit à quelques gouttes près. Concernant la force de la cannelle, ça ne m’étonne pas du tout en effet, c’est une senteur tellement puissante par rapport au cèdre qui est tout doux qu’elle doit être très dure à doser correctement! :/

    • Merci pour ta réponse! Oui apparemment la cannelle est très puissante, ça sent toujours la cannelle dans la cuisine ce matin ;) J’espère que ça ne sera pas désagréable en brûlant… Et j’espère que, pour l’autre bougie, le fait qu’il y ait légèrement plus de 10% d’huiles ne sera pas dangereux (le cadeau très sympa si ça fait brûler l’appartement!)
      En tout cas le résultat est tout joli et ça fait vraiment un chouette cadeau. Encore merci :)
      Petit aperçu de mon résultat : http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=746879WIN20151220090915.jpg

  15. Bonjour,
    Déjà ton article est super! Question un peu bête mais 20g ça correspond à combien de mL ou de gouttes d’huiles ? :)

  16. Bonjour Victoria,
    Merci pour DIY qui me faisait de l’oeil depuis un long moment! Je l’ai donc testé consciencieusement ce matin, et voilà ma question. As tu déjà vu la cire former un petit trou à la surface de la bougie, en durcissant? Penses tu que si je fais fondre une petite quantité de cire en plus je pourrais en ajouter pour le boucher? Je ne voudrais pas gâcher toute la bougie en faisant une bêtise… Merci encore!

  17. Salut!

    Ton article est vraiment chouette, j’ai moi même commencé comme ça pour faire mes propres bougies! J’ai déjà expérimenté plusieurs dosages et heureusement, je n’ai jamais eu de problème d’incendie comme écrit Julie ;) , mais c’est vrai qu’il faut faire attention dans les proportions.

  18. Bonjour Victoria,

    Est-il possible de réutiliser le contenant de la bougie pour en refabriquer une autre en utilisant la technique du collage à la colle, ou tu jettes (recycles je suppose) le verre une fois la bougie terminée?
    Je cherche à diminuer mes déchets et donc si je peux réutiliser je préfère :) Bravo pour ton joli blog, qui m’inspire beaucoup.

  19. Testé cet aprèm et c’est parfait!! La mienne est parfumée à la fleur d’oranger! Un grand merci pour cette recette facile et ultra rapide!

  20. Hello! Merci pour ce super tuto ! Moi aussi j’étais effrayée par les recettess ultra compliquées, donc ton article fut salvateur !! Petite question ! J’ai testé ta recette, j’ai tout bien fait comme tu disais, et j’ai un problème : ma bougie à super bien brulée, mais elle a laissé des traces sur la paroi du verre. Un peu comme des traces de « gras ». Je ne sais pas trop comment décrire.. aurais tu une explication à ce phénomène ? Merci d’avance pour ton aide !

    • Coucou Cécile ! C’est tout à fait normal, ce sont les traces de la cire. Quand ta bougie sera terminée il te suffira de laver le verre à l’eau bien chaude avec du liquide vaissele et ça partira.

  21. Hello Victoria,
    Voilà un moment que je suis ton blog mais n’étais jamais tombée sur cet article. Ca tombe bien, cela fait un petit moment que je souhaite réaliser mes propres bougies pour recycler mes boîtes de thé en fer Kusmi. Aurais-tu une suggestion de site internet ou magasin pour se procurer tout le matériel ? Notamment la cire de soja ? J’imagine que pour les parfums cela se trouve sur Aroma Zone ?

    Merci d’avance :)

    • Au temps pour moi, j’ai lu trop vite et n’avais pas vu le dernier paragraphe !! Je file sur Aroma Zone !

  22. Je viens de tester à nouveau ta recette, une fois de plus pour faire un cadeau (les bougies ayant été très appréciées l’année dernière, malgré mes mésaventures avec la cannelle…), et je dois dire que j’ai beaucoup plus galéré que lors de mon premier essai… Il me semble pourtant avoir utilisé la même colle, mais rien à faire : le petit socle ne voulait pas rester au fond du verre ! Il a fallu être astucieux pour maintenir la mèche à peu près droite et à peu près centrée, ainsi que touchant à peu près le fond, le temps que la cire se solidifie un minimum… J’espère qu’un peu de colle diluée dans la cire ne posera pas problème outre mesure.

    Cette fois j’ai réalisé trois modèles, dont deux à la cire de soja (cèdre de Virginie et Mandarine/Litsée citronnée) et un à la cire d’abeille blanche (avec une fragrance toute prête « musc de Provence »). La première fois, j’avais utilisé uniquement de la cire d’abeille blanche parce qu’il n’y avait plus de cire de soja chez Aroma Zone, mais j’ai l’impression que celle-ci a finalement un meilleur rendu… En même temps, je dis ça sans les avoir fait brûler encore.
    Je me posais néanmoins cette question : quelle est la différence entre les deux cires dans ce contexte ? Et, par ailleurs : utiliser de la cire d’abeille peut-il être problématique en termes d’éthique animale ? Si quelqu’un a la réponse, je le remercie d’avance :)

    Sinon ta recette est toujours aussi chouette, et je suis toujours aussi heureuse de voir le résultat de mes petites bougies blanches :) Merci !

Répondre

Naviguer