J’ai froid, je mets quoi ? #6 – So British

Vous souvenez-vous de ma rubrique de looks anti-froid commencée l’année dernière ? J’ai décidé de la relancer pour cette nouvelle saison — non que mes astuces aient beaucoup changé entre temps, mais parce que j’aime l’idée de partager différentes idées, différents styles de tenues efficaces pour les frileuses parmi vous (bienvenue au club !). Et bien sûr, si je découvre de nouvelles références intéressantes à ce sujet, ce sera l’occasion de vous en parler !

Étant encore en convalescence suite à un gros virus qui m’a clouée au lit pendant plusieurs jours, j’ai déjà ré-adopté mes habitudes les plus douillettes, même si les températures ne descendent pas encore à moins de 6-7 degrés à Amsterdam.

La tenue que je vous présente aujourd’hui, dans ses multiples déclinaisons, est ma chouchoute du moment tant elle me protège bien des courants d’air: avec elle, je ne rechigne jamais à aller dehors, même les soirs venteux et humides, parce que je sais que je m’y sentirai comme dans un cocon ♡look-british-dufflecoat-vintage

Comme d’habitude, voici les explications concernant la construction « anti-froid » de ce look. Vous commencez à me connaître: la laine y a une place prépondérante, même si je privilégie les sources éthiques ou d’occasion. Néanmoins, pour les personnes parmi vous qui sont allergiques à toute forme de laine ou qui refusent d’en porter, je crois que mes astuces sont facilement adaptables avec d’autres matières !

  • Un top thermique Icebreaker 100% laine mérinos. Outre mon appréciation des engagements de la marque, autant sur la fabrication des produits que sur le bien-être des moutons (ils interdisent notamment le mulesing chez leurs fournisseurs), ce vêtement est pour moi ce qui se fait de mieux en termes de protection thermique. Très douce, thermorégulatrice, respirable, antibactérienne, la laine mérinos permet de maintenir le corps bien au chaud sans le faire macérer dans sa transpiration, contrairement aux versions synthétiques. Le mien m’accompagne au quotidien, ou presque, sous tous mes pulls. Ce fut l’un de mes meilleurs investissements de l’année dernière sans aucune hésitation !
  • Des collants assez denses et riches en laine. Entre mon collant doublé polaire Calzedonia et ce collant tout doux en laine, mon cœur de frileuse balance, mais je trouve celui-ci un peu plus esthétique. Le porter est un vrai plaisir tant il est douillet sur les jambes ! Je l’enfile en remontant la taille par-dessus mon top thermique pour garder mes reins et mon ventre bien au chaud.
  • Un pantalon ample et taille haute. Au-dessus de mon collant, je porte un pantalon à la forme un peu carotte, assez ample autour des jambes. Alors que les jeans skinny, collés à la peau, lui transmettent directement le froid de l’extérieur, ici au contraire l’espace entre mes collants et le tissu permet à une couche d’air chaud de se former pour mieux isoler du froid. En outre, la taille haute ajoute une troisième protection à la zone des reins !
  • Un pull épais 100% laine brute. La laine vierge des moutons britanniques n’est certes pas très douce ni légère, mais c’est l’une des plus rustiques, donc des plus chaudes. Dans un pull aussi épais, elle fait des merveilles ! Pour encore plus de protection, il faut veiller à ce que le tricot soit assez serré, car avec beaucoup de petits trous entre les mailles, il risque de laisser passer l’air frais plus facilement.
  • Un manteau épais, large, en laine feutrée. Mon duffle coat est une parfaite arme anti-froid, et pour cause: assez lourd et épais, il est très riche en laine (80%), mais surtout, son tissu est feutré et dense — l’air ne peut pratiquement pas passer à travers. Je l’ai aussi choisi dans une taille trop grande pour un effet oversize, ce qui le rend encore plus isolant grâce à la couche d’air chaud qui se forme par-dessous.
  • Une écharpe XXL 100% yak et mérinos. Ayant la gorge sensible aux courants d’air, je porte toujours des écharpes géantes et très riches en laine, avec lesquelles je peux faire plusieurs tours de cou. Celle-ci, en plus d’être très douce, a l’avantage de contenir deux des toisons naturelles les plus intéressantes: la laine mérinos pour son action thermorégulatrice, et le duvet de yak, qui est particulièrement chaud et isolant (ce sont des animaux qui viennent de l’Himalaya !).

look-british-dufflecoat-vintage2 look-british-dufflecoat-vintage3 look-british-dufflecoat-vintage5 look-british-dufflecoat-vintage6 look-british-dufflecoat-vintage7

Duffle coat vintage via Beyond Retro – 80% laine, made in Canada
Pull aran vintage via Etsy – 100% laine, made in Ireland
Pantalon Close* – 100% coton (soldé à -40%)
Écharpe L’Envers* – 50% yak 50% mérinos français, made in Spain
Collants Bleuforêt – 67% laine mérinos, made in France
Bottines Bourgeois Bohème 2015* – vegan, made in Portugal
-> nouveau modèle presque identique ici
Sac Pieces* – 100% simili-cuir

*commandé en partenariat ou reçu gratuitement

Et vous, êtes-vous déjà passé/es du côté douillet de la force ?

Cet article contient des liens affiliés. Un immense merci pour votre soutien ♥︎
Pour en savoir plus sur la monétisation de ce blog, RDV sur ma FAQ.

41 commentaires

  1. C’est vrai qu’en te voyant, on se dit qu’on peut braver le froid sans problème…
    Ici, dans le Nord-Est de la France, les températures avoisinent les 0 degré (en allant dans le moins), mais je suis restée en mode « automne »… Il m’est toujours un peu difficile de passer le cap de l’hiver, comme par chez nous les jours froids / pluvieux sont plus nombreux que les jours beaux et ensoleillés…

  2. Quel joli look, tu as l’air tellement au chaud dans cette tenue douillette…
    Tes rappels ne font pas du mal, notamment pour le pantalon ample et taille haute. J’ai déjà ressorti les collants et le manteau dodu, qu’est ce que j’étais contente de m’emmitoufler dedans ! Je vais me racheter des chaussettes les plus chaudes du monde, mes pieds sont les premiers à se retrouver en mode hiver je crois…
    bonne journée !

  3. Je vois un problème à ces tenues de choc anti-froid: c’est quand on se retrouve à l’intérieur dans des endroits souvent bien chauffés dans les pays froids et alors là comment faire pour ne pas avoir trop chaud et ne pas transpirer! Sauf à savoir qu’on passe la journée dehors, je n’arrive pas à adopter ces panoplies anti-froid car ensuite à l’intérieur je meurs de chaud!

    • C’est tout bête en fait, quand j’ai été dehors et que je rentre à l’intérieur j’enlève mon manteau, mon écharpe, mon pull si besoin, et c’est bon, après 2-3 minutes ça va ! Comme le top thermique est thermorégulateur et respirant, il me rafraîchit vite quand je le laisse à l’air libre. Je n’ai jamais trop de soucis. Mais c’est peut-être parce que je suis très frileuse justement !

  4. Bonjour Victoria 💛🍂

    En lisant ton article, j’ai pris conscience à quel point j’avais appris grâce à ton blog durant l’année écoulée, et découvert de nouvelles références qui me sont devenues utiles :
    – la découverte d’astuces frileuse l’hiver dernier avec Icebreaker, marque dont j’ai attendu (patiemment) les soldes, et guetté des prix plus doux. J’ai acquis un caleçon (qui ressemble finalement à une épaisse paire de collants), et deux hauts manches longues (différents degrés de chaleur) au début de septembre.

    – ton article faisant l’éloge de la marque L’Envers. J’ai attendu plus de 6 mois avant de me décider (entre un coup de cœur et l’achat, j’attends généralement un moment, afin d’être sûre de moi, et bien souvent je fais des recherches pour voir s’il existe des avis d’autres consommatrices/eurs – je n’en ai pas trouvé pour L’Envers ceci dit !). J’ai acquis un pull Barbara (en blanc) en août : un vrai plaisir cocooning de chaleur et de douceur. C’est de loin mon pull le plus chaud que j’ai. Mon seul regret est qu’il peluche tant que je ne peux pas le porter avec tous mes bas (jupes / pantalons), seulement ceux qui n’accrochent pas. Julie m’a affirmée que seuls les pulls en mohair (alpaga) faisaient cela, et… j’en ai commandé un autre au Père Noël 😊 Le modèle Juliette en marron ❤️

    – J’ai découvert Bleu Forêt (grâce à ton blog) et la marque Archiduchesse (grâce à un autre blogueuse, mais je ne me souviens plus qui), également l’automne dernier. J’attendais d’avoir bien usé mes chaussettes (depuis plusieurs années, j’achetais des Bonnie Doon – j’en étais contente, mais elles me duraient rarement plus de 2 ans) pour en acheter quelques paires… chose que j’ai fait en avril dernier 😊

    – Et aujourd’hui, le site Beyond Retro : j’ai été dessus, et ai repéré quelques pièces vintage.
    J’ai commencé à m’intéresser au vintage au printemps dernier, et ai acquis mes premières pièces sur des boutiques françaises d’Etsy 💚
    Je cherchais un manteau long et cintré (et chaud !) pour cette saison. À vrai dire, cela fait 3 ans que j’en cherche un en France, mais TOUS les modèles que je trouve ont toujours un détail que je n’apprécie pas en termes qualitatifs ou vis à vis de mes valeurs, ou qui ne me va pas, donc ces 3 dernières saisons froides, je me suis contentée d’un blouson court.
    Sur Beyond Retro, il y a des modèles que j’ai repéré qui combinent ce que je cherche… je vais donc les regrouper dans mon tableau Pinterest «à réfléchir / mûrir», et peut-être m’en offrirai un mi-décembre 😊

    Tout ceci pour te dire ✨un grand merci✨ pour ce que tu nous apportes, et surtout : nous enseigne.
    Une des grandes richesses de ton blog, et d’aller plus loin que simplement lister les vêtements avec de jolies photos, en l’enrichissant avec tes expériences, des informations utiles (et dont les valeurs se regroupent souvent avec tes lectrices).

    Belle journée jolie Victoria, et remets toi bien de ton vilain virus 🍁💕

    • Jolie Mély, tu n’imagines pas comme cela me touche… Peut-être que cela ne devrait pas me tenir autant à coeur, mais pour moi c’est tellement important d’être utile et d’apporter quelque chose de positif ou enrichissant à travers mes articles. C’est ma motivation profonde, alors merci 💗

      • Quel beau commentaire :) ! c vrai pour ma part aussi, grâce à toi, j’ai acquis quelques pièces anti froid que tu as recommandé (pulls, top thermo, collants chauds), et c bcp plus agréable d’être dehors :D tu te rends compte de l’impact positif que tu as sur tes lectrices ^^ !! un grand merci pour la diversité de tes articles, tu es loin ma blogueuse préféré, ma mère te lit également et me dit souvent « elle est vraiment génial cette fille ! » passe une belle journée, et l’ensemble de ta tenue est vraiment très joli en plus de sembler bien douillette ^^

  5. J’ai beau habiter dans le Sud, je vis à la montagne et je suis très frileuse. Mais ton article m’intéresse d’autant plus que je vais aller faire un tour de quelques jours à Amsterdam en février. Ce ne sera pas ma première visite mais ce que je retiens de la dernière fois c’est surtout à quel point j’ai eu froid ! Alors j’ai bien l’intention de piocher dans tes « astuces » pour être mieux préparée cette fois-ci :)

  6. Coucou! J’ai achetée le pull boxy Close fabriqué en Italie et j’ai hâte de le porter + utiliser tes astuces contre le froid (Paris est glacial en ce moment!)
    Encore merci pour ton article,
    Belle journée,
    Mailys

  7. Merci pour toutes ces astuces si bien pensées. Ton duffle coat est une superbe pièce que tu pourras garder longtemps – voilà un parfait exemple d’indémodable qui passe les années avec grâce.

    Et quel plaisir d’apercevoir les jolies rues d’Amsterdam en arrière-plan !

  8. J’hésite depuis tellement longtemps devant le site de L’envers, je sais déjà exactement quels modèles m’intéressent mais ne pouvais les voir/essayer/toucher je n’ai pas encore osé franchir le pas …

    Sinon mon astuce anti-froid c’est le body. Je parle pas du body canon dentelle et lingerie, non non, le body petit bateau ou encore mieux, le body damart ;)
    Je porte des Damart l’hiver depuis des années. Ça me permet d’être « bien » habillé pour bosser sans accumuler les couches de vêtements. En revenant d’un weekend de vadrouille à Bruxelles,je blaguais avec ma cousine que le meilleur pour l’hiver serait un body en thermolactyl et coup de chance, la chose existe ;) Que en degrée 2, mais déjà tellement confortable … Plus de courants d’air en bas du dos …
    J’ai hâte de tester les ice-breaker. Etant très sensible à la laine j’hésite depuis longtemps. Les thermolactyl ont ma préférence par contre face à ceux de chez Uniqlo. D’aspect moins synthétiques, ils tiennent mieux leur forme et moins l’impression de « mariner » dedans.

    Ma prochaine recherche, des chaussettes très chaudes mais assez fines pour les chaussures de villes et qui ne compressent pas le mollet, problèmes de circulation oblige.

  9. J’adore ce look, très chic !! Je note toutes tes astuces avec attention (notamment les collants puisque j’adore porter des jupes même en hiver !), mais pour l’instant, je fais de la résistance, je porte encore ma veste d’automne (donc clairement, pas chaude du tout !), en me disant que plus je mettrais un vrai manteau tard, moins l’hiver sera long (j’avoue que j’ai un peu peur de la déprime due à l’hiver, au manque de lumière, donc c’est un moyen de m’en préserver ^^). Mais j’arrive à la limite là ^^

    • Merci Marie ! Haha j’ai tenté de résister aussi jusqu’il y a 10 jours, en portant coûte que coûte ma veste légère d’automne… et c’est comme ça que j’ai attrapé froid et suis tombée malade 😂 Du coup maintenant c’est bon, je suis résignée à l’inévitable !

  10. Cc, je trouve ton blog très inspirant, moi qui ne savait pas vers quels vêtements thermiques me tourner , me voilà contentėe. Ta tenue est super sympa et très douillette.
    Je choisis petit à petit des vêtements ethiques et durables privilégiant des matières nobles, car je prépare avec mon mari un voyage en Islande pour Septembre prochain, et comment te dire, que je n’ai pas envie de me cailler😁.
    En tout cas merci beaucoup pour tout ce que tu apportes. Bisous du Sud Ouest de la France.

  11. J’avais des Damart mais parfois meme avec et plusieurs epaisseurs, j’ai quand meme froid je suis pas tres normale. Mais il faut que les differentes epaisseurs LAISSENT PASSER L’AIR parait-il sauf que si ca le laisse passer…on a froid non? haha. Non je comprends bien le systeme de conserver la chaleur et des thermo regulateurs.
    Je ne sais pas si tu as le meme probleme en vivant dans un pays dont tu n’es pas originaire mais je ne suis pas british et bien que je me sois deja pas mal adaptee en etant moins frileuse qu’avant, je passe toujours pour une « petite nature » ( ma belle mere me dit ca, ben oui ils vivent dans le Yorkshire et nous dans le sud ou ils trouvent qu’il fait si « chaud »!Brrrr) et quand je vois des teenagers habilles en tee-shirt dehors quand il fait 5 degres ( veridique! Pas plus tard que samedi j’en ai vu un) et bien je me sens un peu comme une alien au milieu avec une doudoune ou bien quelque chose de plus chaud et couvrant qu’un tee-shirt.
    En tout cas merci pour ces conseils et ces decouvertes

  12. Hello, hello,

    Ton blog me fait beaucoup réfléchir sur tout ce qui est mode éthique et je cherche de plus en plus à mieux consommer. Donc merci pour cela et pour tous les bons plans que tu délivres.
    Je suis tombée EN PAMOISON complète devant ton manteau et le pantalon. Je voulais savoir quelle taille tu avais pris ; je fais 1m78 et fais un 40 en pantalon de base donc avant de commander, je préférais voir directement avec toi quelle taille tu avais pris et si ça taillait grand ou non :)

    Mille mercis par avance :))

    • Un tout grand merci à toi Valentine !

      Avec plaisir pour t’aider à choisir ta taille ! Je dirais que ce pantalon taille normalement voire un peu généreux, du fait de sa coupe assez large. Par exemple, je mesure 1m74 et je fais un bon 36 d’habitude en jeans (sur des skinnys le 36 peut être un chouïa difficile à fermer au niveau du ventre); là j’ai pris aussi un 36 et je suis ultra à l’aise: il ne glisse pas à ma taille mais j’ai quand même un peu de leste, si bien que je le porte généralement avec une ceinture. En termes de longueur, je le retrousse mais si je le déroule correctement, il arrive en bas de mes jambes. Du coup je pense que tu peux prendre ta taille habituelle sans trop de crainte !

      • Merci beaucoup Victoria :) C’est parfait ! Et concernant le duffle coat? Je m’en vais commander avec joie et bonheur ce petit pantalon dans un premier temps.

      • Oh excuse-moi Valentine, je n’avais pas pensé à te répondre pour le duffle coat ! Sur le site de Beyond Retro, une taille « estimée » est renseignée mais je ne sais pas si c’est toujours très précis; en tous cas je crois que mon manteau était estimé en Large. Mais je me suis plutôt fiée à la photo, surtout au niveau des épaules, en voyant qu’elles étaient assez tombantes et que le volume semblait assez ample :)

  13. Coucou,

    J’aime particulièrement ta photo n°3 où l’on voit les tissus de très près. Quelle belle association de coloris : So british !

    Et puis le noir n’est pas prédominant ; ça fait du bien de voir qu’on peut s’habiller « éthique ET coloré ». Les couleurs sont importantes pour lutter contre à la déprime hivernale.

    Je verrai bien une belle jupe à carreaux british à la place du pantalon. # team jupe en toute saison.

    Belle journée

  14. Allergique à la laine, je rêve chaque année de tes tenues chaudes ! J’ai quand même opté pour un manteau contenant un peu de laine mais parce que ma peau n’entre que rarement en contact avec (sinon rougeurs et démangeaisons garanties) . Je te rejoins sur les reins, la taille – je ne supporte pas de sentir « un courant d’air » à cet endroit-là ! J’ignore pourquoi … Je trouve aussi que je suis plus sensible à l’humidité par temps froid. Un temps sec, c’est nettement plus agréable !

    Je m’envole en février pour le Canada, je vais regarder si je peux trouver d’autres tenues adaptées (ma copine qui y est née m’annonce du -20°C)

  15. Mulesing, tiens, je ne connais pas ce mot, c’est quoi ? Après une rapide recherche Google, je découvre des tas de photos … et d’articles sur cette technique dont je n’avais jamais entendu parler. C’est atroce ! Mais comment savoir si les vêtements que l’on achète sont faits avec une laine venant de ces élevages aux techniques barbares ? Choquée je suis …

  16. Salut!

    As-tu vu tous les collants en laine sur robaversand.com?
    J’en possède 3, ils sont très bien: doux, chauds et épais.
    Redis moi!
    à plus
    Manu

  17. Bonjour Victoria,
    Je suis fan de ta tenue, tout ce que j’aime! Le duffle coat est parfait! Connais-tu des boutiques comme Beyond Retro qui vendraient des duffle coat vintage? J’ai pas mal cherché depuis quelques jours mais rien trouvé…
    Belle journée.
    Mélanie

  18. Coucou Victoria,
    J’aime tellement ce look que j’ai commandé le pantalon (je vais attendre patiemment d’avoir accouché pour pouvoir le porter) ainsi qu’un duffle coat dans le même style et d’occasion également.
    Merci pour tous ces bons conseils.
    Des bises.
    Delphine

  19. Bonjour Victoria,
    Merci pour cet article, j’en ai profité pour relire tous les autres et ce sont de vraies mines d’information ! Je crois que je vais me laisser tenter par le fameux collant en laine de chez Bleuforêt dont j’avais déjà entendu parler ainsi que par des chaussettes en cachemire ; j’ai rapidement froid aux pieds et c’est assez désagréable.
    J’ai 2 paires de chaussettes de chez Archiduchesse (le modèle bouclette) et j’en suis très contente.
    Je découvre avec grand intérêt les T-shirts thermiques en laine dont tu parles, j’en ai plusieurs de la marque Camaieu (les Camaï) sûrement pas du tout éthiques mais qui tiennent bien chaud.
    Merci pour tous tes conseils !

  20. Juste pour te faire un retour positif du pull close léopard que j’ai commandé : je suis ravie des couleurs, il taille impeccable. C’est un pull que je n’aurais jamais osé acheter si je ne t’avais pas vue le porter. Et il est douillet!!

  21. Merci pour cet article anti-froid! Je suis également friande de vêtements en matière naturelle bien chauds.
    J’ai d’ailleurs grâce à toi succombé à une étole en tartan sur le site scotclans, qui est très jolie et qui a l’air bien chaude. Elle est en pure laine vierge et l’etiquette stipule « dry clean only ». Est ce que c’est le cas également pour ton châle outlander?
    Je suis bien embêtée car je lave toujours mes vêtements neufs avant de les porter, en particulier s’ils sont en contact direct avec la peau…J’aimerais bien la laver en machine (cycle laine à froid et avec une lessive adaptée) mais j’ai peur de l’abîmer, c’est pourquoi je voulais te demander : as tu déjà lavé ton châle et comment ? ou l’as tu fait nettoyer à sec?

    J’en profite aussi pour te remercier pour ton blog et ton livre, c’est toujours un plaisir de te lire!
    Bonne journée!

    • Coucou Maowy !

      Pour tout ce qui est laine, je ne m’embête pas: tous mes pulls, écharpes et châles vont direct à la machine en programme laine à 30 degrés et je n’ai aucun souci ! :) Mon châle a été régulièrement lavé ainsi et il est resté impeccable donc je pense que ce sera la même chose pour le tien. Il faut juste bien le laisser sécher à l’air libre, de préférence à plat (c’est vite sec heureusement !).

      • Merci beaucoup pour ta réponse très rapide et tes conseils détaillés!
        Tu me rassures car ca m’embêtait de faire un nettoyage à sec (qui me paraît peu écologique et peu hygiénique). Je vais donc suivre tes recommandations et mettre mon étole en machine avec mes pulls mérinos. Encore un grand merci, j’ai hâte de l’étrenner !

  22. Vu que je sais que tu regardes Outlander, je ne peux m’empêcher de te trouver une forte ressemblance avec Briana! On te l’a déjà dit? Super look by the way :)

  23. Bonjour Victoria,
    Je me joins aux autres pour te remercier.
    Moi aussi j’ai appris beaucoup et je me réfère à tes suggestions. Mon problème est cependant que je fais des achats trop rapidement et je me rends compte une fois étiquette arraché et porté que l’habit ne me convient pas en terme de style ou de matière ou de durabilité. Je rêve d’avoir des habits comme il y a quelques générations chez les gens simple: en bonne matière qui dure et une coupe belle mais très simple. Je suis frustrée de manteaux qui ont l’air cheap et de courir sans cesse derrière une nouvelle mode qui change tous les 2 mois.

    Par souci de minimalisme et de simplicité et de beauté plus intemporelle, je souhaite progresser et économiser pour peu mais de bons articles.

    Mon autre souci. J’ai enfin décidé de m’offrir les bottines Isobem che Bboheme mais je découvre qu’il n’y en a plus en 38!!! Il faut attendre l’hiver prochain. Aaagh. Aurais-tu une autre piste pour des bottines jolies mais sportives?

    Merci

    Petra,
    Une autre Franco-américaine.(…d’origine bulgaro-allemande;-)

Répondre

Naviguer