Avoir bien chaud à la maison en hiver sans trop chauffer

Comme des millions d’autres personnes, notre foyer a été frappé cet automne par des augmentations importantes du prix de l’énergie – rendues peut-être pires encore par notre localisation (les Pays-Bas affichaient l’un des trois plus forts taux d’inflation d’Europe), et notre contrat à taux variable.

Ainsi, si j’avais déjà l’habitude depuis toujours de limiter ma consommation en suivant les recommandations habituelles (19°C maximum dans la pièce de vie, par exemple), il a fallu cette année mettre les bouchées doubles: pour ne pas atteindre plusieurs centaines d’euros de factures mensuelles, la seule solution était de réduire drastiquement l’utilisation du chauffage à la maison.

Notre nouveau système a été le suivant: chauffer une heure tous les matins à 18°C (afin que l’humidité ne s’accumule pas et que les serviettes de bain puissent sécher), puis ne plus allumer le chauffage du tout, à moins que la pièce de vie descende en-dessous de 17°C le jour, ou 15°C la nuit.

Bien que ces températures ne soient pas intenables (je sais que dans beaucoup de logements, la situation est infiniment pire…), elles demandaient déjà d’adopter des gestes anti-froid pour rester confortable – en particulier parce que les autres parties de l’appartement sont moins bien isolées (jusqu’à 2-3 degrés en moins que le salon) et sujettes aux petits courants d’air.

Quelques mois plus tard, alors que la fraîcheur est encore d’actualité, j’ai pensé qu’il serait intéressant de partager par ici les grandes (et petites) astuces qui ont fonctionné pour rendre la saison un peu plus douillette pour nous, malgré des radiateurs éteints la majorité du temps. Si l’idéal reste bien sûr de faire des travaux de rénovation énergétique avec l’appui des aides gouvernementales, ce genre de solutions « minute » peuvent apporter une première amélioration rapide, pour un coût plus facile à assumer !

CALFEUTRER PORTES ET FENÊTRES

Pour limiter les déperditions de chaleur dans la maison, la première chose à faire est d’identifier les sources de courants d’air ou autres entrées d’air froid plus pernicieuses, afin de les combler au maximum. En général, ces fuites proviennent des portes et des fenêtres qui ne sont pas tout à fait bien isolées.

Pour le froid qui passe à travers les portes, les boudins de porte (adhésif ou indépendant) au niveau du sol sont un indispensable bon marché qui fait une vraie différence. On peut même les fabriquer soi-même avec trois fois rien !

Pour encore plus de protection, nous avons aussi fait le choix d’installer un rideau occultant thermique de ce style devant chaque porte extérieure afin de bloquer efficacement les courants d’air. On en trouve dans plein de couleurs, pour s’adapter à la déco !

En cas de fenêtres mal isolées, la solution la plus simple et la moins coûteuse consiste à utiliser du mastic d’étanchéité (de préférence spécial isolation) pour combler les éventuels petits décalages ou trous qui existent entre la partie maçonnée du mur et les boiseries. On peut aussi installer de nouveaux joints isolants adhésifs comme celui-ci dans le cadre d’ouverture de la fenêtre – c’est à dire à l’endroit où celle-ci se referme contre la menuiserie. Si vous avez du simple vitrage, j’ai aussi entendu de très bons retours du film de survitrage de ce type, un adhésif transparent que l’on appose sur toute la vitre du côté intérieur, et qui limite la déperdition de chaleur à bas coût.

Enfin, si comme moi vos radiateurs se situent contre un mur externe du bâtiment et/ou sous des fenêtres, vous pouvez limiter la fuite de l’air chaud vers l’extérieur en plaçant un panneau réflecteur comme ceci derrière. La surface réflective et le coeur isolant de ces panneaux permettent de renvoyer la chaleur vers l’intérieur de la pièce !

❅ ❅ ❅

S’ÉQUIPER EN ACCESSOIRES CHAUFFANTS

Quand on ne veut pas trop allumer les radiateurs, l’alternative est de réchauffer directement les personnes plutôt que la pièce dans laquelle elles évoluent – et cela tombe bien: c’est beaucoup plus efficace et plus économe en énergie ! Il existe de nos jours différents types d’accessoires chauffants pour toutes les situations, à (très) basse consommation. Personnellement, je ne pourrais plus m’en passer !

Le plus classique est bien sûr la bouillotte, qui peut nous suivre nuit et jour. La version en caoutchouc que l’on remplit d’eau est certainement la plus efficace pour un maximum de chaleur durant plusieurs heures, et l’on peut réutiliser leur eau à l’infini; attention néanmoins aux accidents de brûlure, qui sont assez fréquents !

Alternativement, les bouillottes sèches remplies de graines ou de céréales, que l’on réchauffe 30-60 secondes au micro-ondes, sont très pratiques et moins dangereuses, mais elles gardent moins longtemps la chaleur: à mon sens, elles sont idéales en journée ou en soirée, lorsque l’on peut les repasser de temps en temps au micro-ondes. Sinon, j’ai découvert récemment les bouillottes électriques, qui se défendent très bien: basse consommation, avec une longue durée d’utilisation, et sans risque d’accident lorsqu’on s’endort avec. Il faut néanmoins les recharger régulièrement.

La nuit, le surmatelas chauffant (comme ici) peut faire office de bonne alternative à la bouillotte pour les grands frileux, car il consomme peu. On l’installe sous le drap housse, et on le branche le soir 15 minutes avant d’aller dormir afin de ne pas devoir entrer dans un lit froid; il s’éteint en général tout seul après trois heures d’utilisation. Sur les meilleurs modèles, même pas besoin pour les deux personnes d’un lit double d’apprécier les mêmes réglages, puisque chaque côté a sa commande ! Les seuls inconvénients de ce système à mon sens sont le prix, qui commence en général autour de 70-80€ pour un lit deux places, et le fait qu’il faille éteindre l’appareil puis attendre son refroidissement si l’on commence à avoir trop chaud (au contraire d’une bouillotte qu’il suffit de sortir du lit).

Enfin, en journée, je ne peux que trop recommander le plaid électrique chauffant (comme celui-ci, que j’ai, ou celui-là) ! Très peu gourmand en énergie lui aussi, il fait toutefois une vraie différence par rapport à un plaid classique, en enveloppant le corps d’une chaleur diffuse. La vitesse de mise en marche est en général assez rapide (c’est chaud après 2-3 minutes), et la plupart passent en machine, ce qui rend leur nettoyage particulièrement pratique. C’est là aussi un investissement un peu plus conséquent (comptez autour de 40 à 70€ selon les modèles), mais il aide vraiment à ne pas prendre froid, notamment au niveau des extrémités.

❅ ❅ ❅

PORTER DES VÊTEMENTS ADAPTÉS

À moins de n’être pas du tout frileux.se, il est difficile de rester confortable dans un intérieur à 16 ou 17°C si l’on ne s’habille pas de façon adaptée.

Pour le haut du corps, la technique de l’oignon est toujours plus efficace que de porter une seule couche, même si celle-ci est confectionnée dans une fibre chaude. L’utilisation d’un maillot de corps thermique permet de conserver au mieux la chaleur corporelle, tandis qu’un bon pull ajouté par dessus (lainage, ou tissu épais type polaire) réchauffe et isole.

De nombreux tops thermiques synthétiques sont disponibles dans le commerce à des prix très abordables, comme par exemple chez Primark, Damart ou Uniqlo. On en trouve aussi pléthore en seconde main sur Vinted. Du côté des matières naturelles, plus coûteuses, je vous conseille les tricots de corps 85% laine et 15% soie de la marque Intimissimi, ou encore les tops 100% laine mérinos de Dilling. À défaut, les chemises en soie que l’on peut trouver à petit prix en seconde main offrent aussi de bonnes propriétés thermo-régulatrices !

En guise de bas, les pantalons en tissus épais (molleton, flanelle, pilou, polaire, laine…) et pas trop près du corps sont à préférer aux jeans et autres toiles de coton, qui mettent directement la peau au contact du froid. Pour encore plus d’isolation, on peut cumuler une paire de leggings (éventuellement thermiques) ET une paire de pantalons épais plus larges par dessus ! Pour les robes et jupes, privilégiez les collants épais en laine ou les collants doublés polaire, que l’on trouve à petit prix dans le commerce.

Enfin, pour les pieds, outre de bonnes paires de chaussettes (coton bien épais type sport, laine, voire Heat Holders !), il est indispensable de s’équiper de chaussons à la fois chauds et dotés d’une semelle épaisse. Si la semelle n’est pas parfaitement isolante, le froid passe aisément à travers le tissu et se propage inéluctablement jusqu’à la peau !

Je vous conseille par exemple les bonnes vieilles charentaises avec une semelle en feutre 5 chaînes (c’est ce que j’utilise, et c’est hyper efficace !), les bottines en (imitation) peau de mouton, ou encore les sabots fourrés à épaisse semelle de liège type Boston de Birkenstock, qui existent aussi sans fourrure chez Isotoner, Geox

MAIS AUSSI…
Des petits détails qui font la différence

☞ INSTALLER UN THERMOSTAT CONNECTÉ

Si vous pouvez vous le permettre financièrement, je pense que l’installation d’un thermostat connecté favorise une consommation de chauffage plus maîtrisée; d’après les études financées par le secteur, ce genre d’outil permettrait d’ailleurs entre 10 et 23% d’économies d’énergie ! On en trouve dans le commerce à partir d’une soixantaine d’euros.

Nous utilisons un Nest ancienne génération, et le contrôle qu’il offre sur le fonctionnement du chauffage est très intéressant: on peut le programmer pour certains horaires, mais aussi lui demander de se lancer automatiquement en dessous d’une certaine température, ou au contraire d’annuler sa session programmée si la température naturelle a déjà atteint un certain seuil. Il permet ainsi de chauffer intelligemment, aux horaires, à la température et pour la durée qui font sens pour nous, mais aussi de ne jamais chauffer pour rien.

Tout étant contrôlable depuis un smartphone, même à distance, sa souplesse est en outre totale: en cas d’absence, il suffit de mettre en pause la programmation depuis l’application.

☞ LAISSER ENTRER LE SOLEIL… MAIS PAS LE FROID DU SOIR

En journée, la lumière extérieure et (le cas échéant) le rayonnement du soleil sont les alliés numéro un pour une température intérieure un peu plus élevée: ils peuvent facilement engendrer une différence d’un à plusieurs degrés, sans aucune dépense énergétique. Il est donc important de bien ouvrir les volets et autres rideaux occultants après le lever du jour et jusqu’au soir.

Une fois la nuit tombée, en revanche, l’air se rafraîchit très vite, et le froid peut se transmettre à nos intérieurs par les vitres. Juste avant le coucher du soleil si possible, mieux vaut fermer les volets et baisser les stores afin de préserver la température intérieure au maximum.

☞ PLACER DES COUVERTURES ET DES TAPIS PARTOUT

Il est bien plus facile de conserver sa chaleur corporelle naturelle lorsque l’on s’installe sur des surfaces douillettes plutôt que sur des matières plus froides (bois, carrelage, plastique…).

Les tapis sont bien sûr une excellente manière d’isoler les pieds du sol, ce qui les rend particulièrement utiles sous toute assise où l’on risque de rester longtemps (table à manger, canapé…) mais aussi dans la cuisine où l’on prépare les repas et fait la vaisselle, ou dans la salle de bain (lavabo, WC…). Usez et abusez-en !

De la même manière, les couvertures en laine ou en polaire apportent un vrai confort sur les chaises, le canapé, etc… puisqu’elles absorbent et redistribuent notre propre chaleur. Un grand plaid sur le lit, par-dessus la couette, peut également aider à créer un petit cocon thermique.

☞ SE RÉCHAUFFER DE L’INTÉRIEUR

C’est peut-être le conseil le plus basique de tous, mais il n’en reste pas moins pertinent: quand l’atmosphère ambiante est un peu fraîche, il est vraiment utile (et « gratuit », en quelque sorte) de se réchauffer de l’intérieur à intervalles réguliers.

Parmi les moyens les plus efficaces: boire des boissons chaudes (utilisez un thermos si besoin pour vous faciliter la tâche), manger des plats chauds, manger épicé pour stimuler la circulation, faire un peu d’exercice physique à la maison, ou encore sortir marcher à un bon rythme.

***

Appliquez-vous certaines de ces astuces chez vous ?

Si vous avez d’autres conseils à partager, surtout n’hésitez pas:
les commentaires sont ouverts !

NB: Cet article contient des liens affiliés Amazon, qui sont la seule façon pour moi d’espérer obtenir une petite rémunération pour l’écriture de cet article (si certaines personnes passent commande). Bien sûr, lorsque vous en avez la possibilité, je vous invite à vous fournir de préférence auprès de vos magasins de bricolage locaux après avoir noté les références: ils auront des produits similaires à vous proposer, le conseil en plus !

30 commentaires

  1. `Merci pour tous ces bons conseils. Pour ma part j’ai des rideaux aux fenêtres, j’adapte mes vêtements, je bois des infusions pour me réchauffer. Ma fille m’a offert à Noël des chaussettes chaussons et je te jure elles sont tellement épaisses qu’elles me tiennent chaud aux pieds. Et puis le truc que j’adore me prendre une douche chaude et venir me glisser sous la couette immédiatement après je garde comme ça la chaleur que ma peau dégage après la douche chaude.

  2. Merci pour ces conseils très pertinents ! Même situation que toi ici, j’ai du baisser drastiquement le chauffage en raison des prix stratosphériques. Deux autres petites astuces : l’usage de mitaines, les extrémités sont ce qui se refroidit le plus vite et elles permettent de garder aussi les mains au chaud et alors même si cela semble un peu contre intuitif, aérer suffisamment son intérieur (ne pas laisser ouvert toute la journée bien sûr), car l’air extérieur est plus sec que l’air intérieur et un air humide contribue à la sensation de froid. De plus, cela permet évidemment de limiter le développement de moisissures très nocives pour la santé :)

    • Complètement d’accord avec toi Johanna ! J’aère mon logement toute l’année moi aussi, mais il est vrai que cela peut sembler contre-intuitif à cette saison – alors qu’au contraire un air un peu plus sec réduit la sensation de froid !

  3. J’ai bien envie de tester le plaid chauffant car un plaid simple c’est un peu juste pour moi!
    Je suis en mode gilet sur pull en ce moment, ca prend des drôles de proportions !

    • Hahah je connais bien ce genre d’accumulations aussi ! Je pense que le plaid chauffant pourrait te changer la vie, en effet. À tester si tu en as l’occasion :)

  4. Hello Victoria
    Je ne crois pas avoir vu de lien pour ta couverture chauffante Stoov, est-ce que tu la recommanderais aussi?

    Merci pour tous ces conseils!

    • Coucou Vittoria !

      J’ai un couvre-siège chauffant de Stoov en effet, j’espère que c’est bien de cela que tu parles ! Pour moi c’est tout comme un plaid chauffant, je trouve ça génial pour avoir bien chaud quand on reste assis toute la journée à l’ordinateur ! La seule différence c’est qu’il y a une batterie donc on n’a pas besoin de rester branché tout le temps: ça peut être assez utile si on doit aller travailler quelque part où il fait frais et où on n’a pas forcément de contrôle sur le chauffage (ni accès à une prise).

  5. Fanny babymeetstheworld Répondre

    Super article comme d’habitude ! Je garde quelques astuces ???? merci Victoria et belle soirée ✨

      • Pour ma part, j’applique déjà pas mal de ces astuces. Je tricote aussi beaucoup l’hiver, le soir devant la télé : la laine réchauffe les mains et les cuisses lorsque l’ouvrage est assez long. Et puis bouillotte systématique, et quand je trouve qu’elle ne me chauffe plus, je la glisse dans mon lit. Le plus compliqué, c’est faire comprendre à ma maman que vivre en T-shirt chez elle l’hiver n’a rien de naturel (elle chauffe à 22° cette année, et a fait un effort par rapport aux années précédentes…….).

  6. Merci pour toutes ces astuces.
    Pour le lit, à place du sur matelas, je préconiserai des draps en flanelle car ils conservent la chaleur et le lit n’est pas fait quand on va se coucher.
    Le plaid chauffant je n’y avais pas pensé et c’est une super idée lorsqu’on travaille depuis chez soi !

    • Je ne connaissais pas du tout l’existence de draps en flanelle, mais beaucoup de personnes (aussi sur Instagram) semblent les préconiser pour la chaleur naturelle que cela crée ! Je me le note précieusement, merci Nadège :)

  7. peau de mouton dans le lit, sous vêtements laine et soie , chaussettes et leggings en polaire, chat contre moi….

  8. De très bonnes astuces pour lutter contre le froid, les plaids chauffants me font très envie ;-) !
    Je me rends compte de la chance que l’on a d’être en maison et d’avoir un poêle à bois, meilleure chaleur du monde ! Depuis que nous l’avons nous ne chauffons la maison qu’avec ( nous trouvons notre rythme de croisière ), nous mettons juste les radiateurs dans la chambre et la salle de bain quand il fait très froid ( nous avons investi dans des radiateurs à inertie sèche et ils consomment très peu ) !
    Nous avons beaucoup de chance en France par rapport à d’autres pays, les tarifs se sont moins envolés cet hiver…
    Et la meilleure astuce: se lover contre nos animaux chéris, meilleures bouillotes du monde ;-) !

  9. Merci pour ces astuces! On a encore la chance d’avoir un certain bouclier en France, mais ça commence quand même à bien piquer niveau facturation, surtout avec le gaz…
    J’investirai peut-être pour le plaid chauffant l’hiver prochain..
    Je me suis adaptée cet hiver à vivre entre 15 et 17 degrés max (14 dans ma chambre je crois^^). Je suis au summum du glamour: débardeur puis tee à manche longues puis tee damart puis polaire à col montant puis re polaire bien épaisse ou gilet. 5 couches quoi! Et en bas un super jogging en polaire bien chaud, des chaussons en laine et peau de mouton… Sans parler de la bouillotte, du plaid si besoin.
    On s’habitue mais je supporte de moins en moins la chaleur…
    A noter qu’allumer des petites bougies réchauffe (je ne sais pas si c’est psychologique ou non), et un déshumidificateur basse conso permet d’avoir l’impression de gagner 2 degrés de plus dans une pièce, top (et en plus, permet au linge de sécher en peu de temps).
    Et j’enlève toutes mes surcouches de fringues juste à côté de mon lit le soir pour pouvoir les enfiler direct au lit le matin, ça facilite le lever dans le froid!
    Je me suis mise aussi à économiser l’eau. Pommeau de douche direct dans un seau le temps que l’eau chauffe. Qui quand il est plein remplace la chasse d’eau. Sachant que les wc représentent 1/4 de la conso, je partage cette astuce (pour la planète^^).
    Bonne journée Victoria!

  10. Ce que je trouve très efficace aussi la nuit est de dormir en chaussettes !
    Sinon pour la maison en journée, les doudounes sans manches sont très efficaces ! :)

  11. J’aime toujours autant tes articles. C’est toujours recherché et pertinent.
    Pour le coup, je suis pas directement concernée même si pour nous aussi l’électricité augmentera. Pas autant mais on comprend pas vu qu’elle est produite sur l’île…Mais bon, on n’est pas les plus à plaindre sauf sur l’alimentation qui explose depuis des années.
    J’espère que la situation finira par s’arranger pour tout le monde.

  12. Coucou Victoria,

    Merci pour ton article très complet et utile ! Grosso modo, je mettais déjà en place l’essentiel de ce que tu préconises donc ça rassure :) En parallèle, je découvre aussi films de survitrage et les joints isolants, je vais regarder ça de plus près !
    On aimerait bien mettre des tapis à la maison mais avec un bébé qui est en pleine apprentissage pour manger seul et un enfant de 7 ans qui ne fait évidemment pas assez attention à son environnement, on va devoir attendre un peu. En revanche, on use et on abuse des plaids, on ferme les robinets des radiateurs quand les enfants de mon mec ne sont pas là (une semaine sur deux), on ne chauffe pas notre chambre car elle garde bien la chaleur et est bien exposée, on a réglé le thermostat au poil et on se couvre. J’ai tenté de baisser la température à 17-18 au lieu de 19 mais ils sont très frileux à la maison (en même temps, l’ado se promène uniquement du lit au canapé en micro-short lorsqu’elle est à la maison donc bon… ^^) et j’essaie de faire attention aux heures creuses aussi.
    Malgré nos efforts d’années en années, on est aussi victime de cette terrible augmentation de prix en France et c’est rageant car nous avions diminué notre conso mais notre facture a tout de même augmenté.
    Bref, je te souhaite une belle fin d’hiver et merci pour ton contenu inspirant ♥
    Manon

  13. Hello Victoria,

    Bravo article vraiment détaillé. Perso comme toi, j’ai opté pour une couverture chauffante durant tout l’hiver et ça fait vraiment l’affaire !

  14. Bonjour Victoria, merci pour cet article qui commence à être de nouveau d’actualité après un été qui s’est étiré !

    L’astuce de la bouillotte que je recharge à l’infini toute la journée est mon must-have ! Chez moi je chauffe avec un poêle à bois, ce qui reste plus économique que le chauffage électrique mais malgré tout, le prix du bois aussi a sacrément augmenté ! Donc pour essayer de n’allumer le poêle que le soir, la journée c’est bouillotte party !

    Et position en tailleur pour travailler sur mon canapé. Ça aide aussi à condenser la chaleur corporelle. En glissant mes pieds sous mes jambes car j’ai toujours froid aux extrémités ????

  15. Article très complet comme d’habitude, merci pour le partage! Je voulais savoir si tu as réussi à trouver des rideaux occultants « naturels » cad sans polyester ou colle?

  16. Merci pour ces astuces! On a encore la chance d’avoir un certain bouclier en France, mais ça commence quand même à bien piquer niveau facturation, surtout avec le gaz…
    J’investirai peut-être pour le plaid chauffant l’hiver prochain..

  17. Vos astuces pratiques et accessibles pour maintenir la chaleur sans surconsommer sont précieuses. Mention spéciale pour l’idée des rideaux thermiques et des accessoires chauffants. Merci pour ces conseils écologiques et économiques qui améliorent le confort hivernal.

Répondre

Naviguer