Mes 5 raisons d’être une fille à plantes

Quelle joie de retrouver mon clavier après plus de dix jours d’absence ! Cette petite pause due à mes vadrouilles récentes m’aura au moins permis de rassembler une bonne dizaine d’idées d’articles que j’ai très hâte de partager avec vous, tant leurs sujets me passionnent. Aujourd’hui, je vous propose de commencer tout en douceur et en légèreté avec un petit hommage… au jardinage !

Après des années à faire mourir n’importe quel cactus, j’ai développé un véritable intérêt pour les plantes d’intérieur en arrivant à Amsterdam il y a deux ans – au point d’avoir transformé mon salon en petite jungle urbaine !

Suite à mon déménagement en milieu de mois, j’ai réalisé à quel point tous ces végétaux étaient devenus importants pour mon bien-être: ce sont, avec les livres, les premiers éléments que j’ai installés dans le nouvel appartement, car je ne me serais pas sentie chez moi sans eux.

Ce ressenti m’a fait réfléchir, et donné envie de partager avec vous les 5 grandes raisons de mon amour (plutôt surprenant, vu mon manque de talent initial) pour le jardinage. J’ai en effet réalisé que mon côté crazy plant lady était finalement très en accord avec mon aspiration à une vie slow, empreinte d’authenticité et d’essentiel… Alors peut-être que ces explications vous parleront aussi !plantes-etageres

Caches-pots divers / Pot blanc à structure métallique / Affiche Harry Potter / Vase Bloomingville / Lampe Z

MES PLANTES ÉGAYENT MON INTÉRIEUR

L’aspect esthétique des plantes, leur côté graphique, les contrastes possibles avec d’autres éléments de décoration, ont été ma première motivation pour commencer ma collection. J’avais aussi envie d’apporter un peu d’exotisme dans mon intérieur, n’en ayant pas beaucoup dans mon environnement quotidien en vivant à Amsterdam !

Indubitablement, les plantes ont une capacité décorative extraordinaire: les différentes tailles, les types de feuillages, coloris et structures variés en font de très jolis éléments visuels, surtout lorsqu’on les associe entre eux, et leur caractère vivant apporte une certaine énergie. J’aime beaucoup leur contraste avec le style très blanc de mon appartement – je ne pourrais d’ailleurs pas imaginer celui-ci sans verdure luxuriante. J’ai même fait de ma fameuse monstera deliciosa géante une vraie pièce iconique du salon: elle attire tous les regards et crée une ambiance particulière.

LES PLANTES SONT DES LIENS

Pour moi, les plantes constituent des liens privilégiés avec mon passé, mes souvenirs, mais aussi avec d’autres personnes, ce qui les rend chères à mes yeux.

D’abord, je porte cet amour du jardinage comme un héritage familial: ma grand-mère adorée était collectionneuse de cactus et amatrice de végétaux de toutes sortes, et ma maman possède aussi une jolie collection sur son balcon.

J’aime également l’aspect du partage qu’il y a dans le monde des plantes: offrir une bouture à une copine, en recevoir une, s’échanger des graines… Ce sont des cadeaux gratuits et pourtant riches de l’amour, de la patience et du soin qu’on a mis à les obtenir, ce qui me touche beaucoup. Et puis partager un morceau d’une même plante avec quelqu’un que l’on aime, avoir chacun une partie d’un même tout, quel joli symbole ! C’est le cas par exemple de ma plante araignée, qui était à l’origine un rejeton d’un specimen que ma grand-mère avait chez elle – et qui constitue aujourd’hui un souvenir précieux de sa présence.

Enfin, les plantes constituent à mon sens de très bons souvenirs de voyages, de lieux ou d’expériences que j’ai aimés. J’aime beaucoup rapporter des boutures ou des graines d’espèces typiques pour garder un petit bout réel de l’endroit en question près de moi.

LE JARDINAGE M’APAISE ET ME DÉCONNECTE

Quand je prends du temps pour arroser mes plantes, retirer les feuilles abimées, leur donner de l’engrais, etc, j’ai un peu l’impression d’effectuer une méditation. C’est comme une thérapie: face au stress et à l’accumulation de pensées envahissantes, je me concentre sur ces gestes très concrets, simples, terre à terre, et cela me vide l’esprit. Je profite à la fois d’une déconnexion du monde et d’une reconnexion avec l’essentiel – un peu comme lorsque je me promène dans la nature, mais sans sortir de chez moi !

Il m’arrive ainsi de m’offrir une pause dans ma journée de travail pour faire le tour de mes plantes et voir si elles ont besoin d’eau: j’en reviens plus détendue et apaisée. Tout bête, mais efficace !

MES PLANTES ME RENDENT MEILLEURE

Cela semble peut-être ridicule au premier abord, mais j’ai réellement l’impression d’être une personne un peu plus sensible, un peu plus sage, depuis que j’entretiens ma petite jungle urbaine. Le jardinage est une discipline parfois exigeante, qui développe irrémédiablement certaines qualités et capacités.

On apprend la patience, bien sûr, puisque les végétaux se développent parfois assez lentement, mais on acquiert aussi un sens de l’observation: il faut apprendre à reconnaître les besoins de la plante, ses réactions, etc…

Surtout, les plantes me donnent souvent des leçons d’humilité et de persévérance: je fais des erreurs, qui me déçoivent parfois beaucoup (j’ai perdu et abimé quelques jolies choses !), mais qui sont autant d’occasions d’apprendre à mieux faire la prochaine fois. Il faut renoncer à la perfection instantanée et accepter de s’améliorer avec le temps, tout en sachant que l’on se trompera sûrement encore souvent… C’est la meilleure manière de gagner en expérience !

Enfin, bien sûr, en m’intéressant aux plantes vertes, j’ai eu l’occasion de lire davantage à leur sujet et ainsi, d’agrandir mes connaissances et ma culture générale, ce qui est toujours bienvenu !

LES PLANTES ME RAPPELLENT LA MAGIE DE LA VIE

C’est sans doute, finalement, ce qui me fait le plus de bien: les plantes sont un incroyable exemple des merveilles de la nature, que je trouve à la fois magique et réconfortant.

Il y a bien sûr leur incroyable diversité, leur beauté, et leurs capacités d’adaptation, qui sont fascinantes à connaître.

Mais je suis aussi impressionnée par leur simple vitalité; je m’émerveille de les voir pousser, grandir, résister, se multiplier. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai vu des graines germer contre toute attente, mes plantes renaître de leurs cendres de façon tout à fait inattendue, se développer dans des terreaux pourtant très pauvres, ou même survivre, tout simplement, malgré mes oublis réguliers.

Chaque fois que je remarque l’un de ces petits miracles, j’ai des étoiles dans les yeux, et je m’étonne comme au premier jour des ressources insoupçonnées de la nature. Cette force de la vie qui semble animer toutes les tiges et les feuilles m’apporte un grand plein d’ondes positives au quotidien !plantes-interieur

Plaid broderies ethniques / Panier motif ethnique / Suspensions en macramé DIY et via Etsy

***

Et vous, aimez-vous prendre soin de vos plantes, et pourquoi ?
Qu’est-ce que cela vous apporte ?

 Cet article contient des liens affiliés. Un immense merci pour votre soutien ♥︎
Pour en savoir plus sur la monétisation de ce blog, RDV sur ma FAQ.

39 commentaires

  1. Bonjour Victoria ♡
    Bon retour :) Dans ton nid, parmi nous, avec ta plume ✩
    La plante la plus ancienne que j’ai chez moi m’a été offerte en novembre 2010 par mes camarades de ma promo en Naturopathie, en geste de soutien, d’amour pour ma maman que je venais de perdre. 7 ans après, je l’ai toujours, et j’y tiens énormément. Curieusement (ou non ?), c’est la première plante qui réussit à vivre avec moi : j’adore la nature, les plantes, les fleurs, mais n’ai pas trop la main verte.
    Cependant, comme tu le soulignes, on apprend !
    Ce sont notamment tes articles qui m’ont donné envie de m’y mettre un peu plus.
    J’aimerai énormément m’offrir la plante à café (dont tu parles dans un de tes derniers articles), ainsi qu’une orchidée vanille (j’en ai eu une il y a 4 ou 5 ans).
    Une des choses qui ralentit mon « passage à l’acte » est le fait de ne pas savoir par où commencer, et où s’adresser. Un pépiniériste ? Ikea (j’ai vu que tu le mentionnais dans un de tes précédents articles) ? Un fleuriste ?
    Idéalement, j’aimerai trouver une personne qui n’est pas « poussé à bout » la croissance d’une plante (je sais que beaucoup le font, notamment pour les orchidée », afin d’en recueillir une qui ne soit pas à bout de souffle. En acquérant un livre sur le sujet, il y a parfois un décalage après quand on va dans une boutique (il n’y a pas ce qu’on avait repéré sur le papier par exemple).
    J’aimerai aussi être conseillée (en fonction de mes habitudes, de mon intérieur et sa luminosité, etc.)… en écrivant mon commentaire, je me dis que peut-être un événement comme les journées des plantes de Courson pourrait être une chouette idée :)
    Merci pour ce bel article de reprise… plein de douceur, parfait pour la rentrée ✩

    • Coucou Mély ! En effet la question des points de vente est beaucoup plus compliquée en France qu’aux Pays-Bas, surtout en province. Ce qui est certain, c’est qu’il vaut mieux privilégier les petites boutiques spécialisées (je pense à quelque chose du type Mama Petula), où les plantes ont été bien choisies et soignées, et où une personne qualifiée pourra te donner ses conseils, que les supermarchés et Ikea, où elles subissent un manque de lumière et parfois même des variations de température néfastes !

      • Merci Victoria, je ne connaissais pas du tout Mama Petula, je vais leur rendre visite samedi après-midi prochain :)
        J’ai aussi déniché l’exposition des plantes au Domaine de Chantilly en octobre prochain (j’y avais été en 2014 à l’époque où c’était encore à Courson).
        Merci ♥

  2. C’est un plaisir de te retrouver ! Ce rendez-vous chaque matin sur le chemin du travail est devenu une délicieuse habitude pour moi. C’est très chouette que tu ai profité d’une pause bien méritée (et tu nous reviens encore plus inspirée alors c’est top).
    Concernant les plantes, j’ai la chance d’avoir un grand balcon et j’y fais pousser tout un tas de choses (tomates, fraises, framboises, herbes, fleurs…). Moi qui suis une grande stressée cela me détend énormément

  3. Je suis d’accord avec chacun des mots que tu as écrit. Impossible d’imaginer mon intérieur sans plante. Elles m’apaisent. j’ai tellement besoin de voir de la verdure au quotidien qu’elles sont ma bouffée d’air frais! Et surtout quelle joie de les voir grandir et s’épanouir. Les plaisirs simples de la vie ♥
    Bises!

  4. Bonjour !
    Vivant dans des maisons avec jardin depuis quelques années maintenant, j’ai tendance à un peu négliger mon intérieur en ce qui concerne les plantes vertes… Juste un lierre et une plante en forme de palmier (aucune idée de son nom) qui trônent dans la salle de bain. Mais tes différents articles concernant les plantes d’intérieur me donnent envie de sauter le pas et de m’y mettre aussi :) C’est tellement apaisant de voir ces belles plantes en pleine santé dans ton appartement !

  5. J’adooooore prendre soin de mes plantes !
    Alors que je detestais arroser les geraniums de ma maman lorsque j’étais petite, avoir des plantes chez moi et en prendre soin est venu assez naturellement , avec un petit bonsaï qui avait une sacrée mauvaise mine ! Je me suis dis qu’il me faisait de la peine et que c’était un challenge de lui rendre sa beauté et son énergie ! Mission accomplie !
    J’aime beaucoup certaines plantes IKEA mais aussi mon pilea qui ajoute du charme au salon !
    Prendre soin de mes plantes est devenue une petite routine que j’aime appliquer très tôt le matin, une belle idée pour commencer sa journée façon zen et green ;)

  6. Victoria,

    merci pour cet article apaisant et inspirant :-)
    Je suis ravie de te relire à nouveau!
    Bonne journée

  7. Oulala ça a l’air tellement joli la façon dont tu as décoré ton nouveau petit chez-toi ! Mon copain est un passionné de plantes, je trouve sa minutie et son assiduité pour en prendre soin adorable. Nous avons une terrasse depuis peu, du coup je pense qu’on s’inspirera un peu des plantes que tu as mis/va mettre sur ton rooftop pour « habiller » la nôtre hihi. Mais une chose est sûre, c’est que je ferai l’acquisition d’un bougainvilliers car je rêve d’en avoir un depuis des années mais le climat ne s’y prêtait pas vraiment à Paris !

    Belle journée Victoria 🌿

  8. J’avoue que j’ai commencé par tuer quelques plantes moi aussi, mes erreurs à moi … Mais je te rejoins, je trouve que ça rend meilleur d’avoir des choses à faire pousser. Comme ça doit être le cas quand on a des enfants j’imagine?
    Le rapprochement aussi peut paraître bizarre, mais je pense que le fait de s’occuper de quelque chose d’autre, d’y porter toute son attention et vouloir la faire progresser, c’est grandir soi même, et apprendre l’oubli de soi et l’observation. En plus, les plantes ne parlent pas, il faut comprendre de manière subtile ce qu’elles essaient de nous dire. Je trouve ça passionnant, plus le temps passe et plus j’en ai à la maison et je sens que ce n’est pas prêt de s’arrêter :)
    La plus prolifique reste la monstera, j’a eu des réticences par rapport au prix d’achat mais je ne regrette pas!!
    Belle collection en tout cas, je trouve que ça donne un gros cachet à ton intérieur!

  9. Je trouve ton intérieur magnifique et ta décoration tout en harmonie.

    J’espère pouvoir découvrir pleins de nouvelles plantes grâce à toi !

    Bonne continuation !

    Julie de Écolorée.com

  10. J’adore aussi avoir des plantes, m’en occuper, les voir évoluer, pousser, faire de nouvelles feuilles voire des fleurs pour certaines… Je manque de place pour en avoir autant que j’aimerais, mais j’en ai déjà plusieurs et elles me font du bien.
    Belle journée,

  11. C estbtellelent joli
    Maisnquelle est donc cette jolie plante dans le pot a structure metallique?

      • Merci beaucoup. Je viens de faire un tour en jardinierie et c est le moment ideal pour choisir les plantes d interieur ils ont beaucoup de choix. D ailleurs j y ai trouvé mon bonheur,
        Merci bcp😊

  12. Ohlala c’est ma grande frustration, chez moi c’est peu lumineux et les plantes ont bien du mal à s’y plaire. Mes orchidées sont actuellement en stage chez mes parents pour se refaire une santé (et je crois bien q’une d’entre elle ne va pas s’en sortir).
    Du coup c’est une grande frustration pour le moment, je ne connais pas de plante qui ai besoin de peu de lumière pour se plaire assez chez moi !

  13. Tes articles sont tellement agréables à lire !

    Moi non plus je n’ai pas la main verte, au contraire de ma maman dont la maison ressemble à une petite jungle bien verte… sans parler du jardin fleuri. Mais ma vie est en train de changer, et j’ai une irrésistible envie de m’entourer de plantes.
    J’ai commencé un board Pinterest et j’ai hâte de faire mes premiers achats ! Et j’espère réussir à les garder en vie le plus longtemps possible surtout :) Ce seront mes bébés !

    Bonne journée jolie Victoria

  14. Je viens tout juste de tuer le ficus nain de mon copain qu’il soigne avec amour depuis des années, j’ai donc bien conscience que je n’ai AUCUN don pour les plantes vertes mais tu me donnes quand même envie de réessayer. Pour le moment je n’ai que des cactus, donc trois sont déjà morts, mais j’adore voir qu’ils poussent et se développent dans tous les sens. Mon but cette année: réussir à faire quelque chose des jardinières de mon balcon qui sont tristes à mourir.
    Si tu connais des plantes faciles à cultiver pour jardinières, je suis preneuse!

  15. Bonjour Victoria!!!
    Ça fait plaisir de te retrouver par ici :) J’espère que tu as bien profité de tes voyages.
    Je suis aussi une fille à plante car j’aime la touche green qu’elles apportent à un intérieur. J’aime aussi le fait que ce soit des choses vivantes et les voir grandir, s’épanouir et résister. Ton dernier point me parle beaucoup. En effet, j’ai tout de suite pensé à mon avocat que j’ai cru avoir fait crever et j’ai tenté le tout pour le tout en le décapitant de plusieurs centimètres. Je ai continué à l’arroser sans grande conviction et il est reparti de plus belle!!! C’est beau la magie des plantes :)
    Je te souhaite une belle journée et je me réjouis de tes futurs articles car j’avoue que tu m’avais beaucoup manqué…
    Bisous

  16. Je compds totalement ce que tu veux dire par rapport au fait que les plantes sont des liens, il y a qq années, la maison de mes grands-parents, où j’ai passé la plupart de mes vacances et qui était l’un de mes endroits préférés au monde a été vendue, la dernière fois où j’y ai été j’ai coupé plusieurs branches des hortensias du jardin, qui pour moi en étaient une sorte de symbole et je les ai bouturés. Miracle, plusieurs ont survécu, dès que j’aurai un jardin ils y auront une place privilégiée, je prie pour qu’ils survivent jusque là et pouvoir aussi en donner à mes soeurs et bouturer de nouveau ceux que nous avons déjà « juste pour être sûre ».
    J’aime énormément l’idée d’avoir un « souvenir vivant » de cet endroit qui a été si important pour moi, et de me dire que si tout se passe bien, une partie de ce jardin continuera à vivre avec moi peut-être jusqu’à ma mort, qui sait… :)

  17. Bonjour Victoria, comme toi je n’ai jamais vraiment eu la main verte. Je pensais que les plantes n’étaient juste pas faites pour moi. Puis j’ai tenté l’expérience avec une succulente il y a deux ans et je l’ai tué. Je ne sais comment mais ça m’a un peu refroidi en tout cas. J’ai déménagé le mois dernier également et j’ai retenté l’expérience. J’ai maintenant 2 petits cactus, 1 succulente, 1 autre plante à l’origine inconnue – les déménageurs me l’ont offerte à la fin du déménagement – trop adorable et un basilic. Jusqu’ici tout se passe bien. Ce qui me donne de plus en plus envie d’acquérir une plus grosse plante. Et un jour une monstera, j’adore ces grosses feuilles, je les trouve magnifiques. Petit à petit mon chez moi se transforme en petite jungle et j’adore ça. C’est fou comme les plantes apportent de jolies et naturelles touches de couleur, ça a un côté chic, simple et boho à la fois. Puis ces petites touches de vert ont un côté relaxant, serein. J’ai hâte de découvrir un peu plus ton appartement et tes petites plantes. En attendant j’aime beaucoup l’idée de suspension sous ton escalier. C’est toujours un endroit un peu délicat à « habiller » mais le rendu est magnifique avec ces petites suspensions en macramé :) <3

  18. Mais que j’étais contente de voir un nouvel article aujourd’hui ! :)
    Je troue toutes les raisons que tu exposes très jolies (et pertinentes aussi). J’avoue que de mon côté, j’ai la main mortifère avec les plantes, je suis une catastrophe… Du moins je l’ai été. J’espère que maintenant que j’ai réglé pas mal de choses, changé certaines choses dans mon rythme de vie, j’arriverais à mieux gérer mes plantes. Parce que bon, j’ai beau adoré mes cactus survivants, j’aimerais un peu plus de diversité, et aussi, la satisfaction de réussir à les maintenir en vie. Pour me sentir meilleure aussi et voyager chez moi un peu plus encore !

  19. Je souscris complètement à ces 5 raisons d’aimer les plantes. La crainte que mon chat s’intoxique avec une Monstera deliciosa me fait résister à l’envie d’en faire entrer une chez moi (je ne sais pas si elle s’y intéresserait, mais c’est délicat de prendre le risque sans en être certaine), mais c’est clairement une plante dont je rêverais.
    J’ajouterai que lorsqu’on emménage dans un(e) nouvel(le) appartement/maison, les plantes sauvent souvent la mise le temps de nous laisser réfléchir à la manière d’aménager l’espace, d’avoir le budget pour acheter de nouveaux meubles… Grâce à elles, l’espace prend vie instantanément, même s’il manque encore beaucoup de choses.

  20. Bonjour Victoria

    Je voulais te remercier pour ton blog si inspirant et également pour ton livre. J’aime ta simplicité, ton authenticité et ton charme. Merci pour les belles découvertes faites grâce à toi.

  21. Un article très joli et très simple.
    Moi je tue encore presque tout ce que je touche… Même mes succulentes en Californie font la tête et j’avoue ne pas savoir le pourquoi du comment (trop d’arrosage ou pas assez, trop d’ombres ou brûlures dues au soleil….).
    Je rêve d’avoir une jungle dans ma maison mais mon appart n’est pas lumineux alors je désespère un peu.

  22. Bonjour Victoria,

    Merci pour tes articles sur les plantes, j’ai fait de belles découvertes botaniques grâce à tes articles notamment la pilea.

    Je partage ton avis sur les bienfaits du jardinage. Prendre soin de mes plantes m’apaise et me rend fière. Contribuer, par les soins apportés, au développement d’une plante est une véritable satisfaction.
    Ma plus grande fierté : avoir fait refleurir des orchidées. Je n’ai jamais pu me résoudre à les mettre dans un sac poubelle malgré certains « conseils ».

  23. Totalement d’accord avec toi! J’aime l’idée que je dois m’occuper d’elles pour les rendre plus belles encore!
    Bises

  24. Bonjour Victoria :)
    Je te comprends tellement, je ne peux imaginer un intérieur sans plantes et cela doit être dû au fait que nous en avions toujours dans le salon. C’est vrai que c’est apaisant de voir du vert et de la nature dans un appartement avec un bel arbre qui a bien poussé et pris de l’ampleur au fil des ans dans le salon. Après c’est vrai qu’il faut savoir s’y prendre, et ce n’est pas toujours facile de maintenir une plante en vie mais comme tu le dis cela s’apprend avec le temps et nos erreurs :)

  25. Bonjour Victoria !

    Mes plantes sont aussi mon petit bonheur à moi ! On grandit ensemble en quelques sortes. J’ai forcément une Monstera qui me rappel ma grand-mère, un Pilea très en vogue dernièrement, et mes deux petites chéries, une oxalis triangularis, et une cordyline red sister. Deux beautés rouges violettes qui vont super bien devant mon mur Bleu canard !

  26. Bel article, belles plantes, bel esprit ! J’ai également ma petite jungle urbaine. Ma plus grande fierté : un tout petit ficus que mon employeur (une entreprise de jardinage) allait jeter car trop peu joli, donc trop peu vendeur, lorsque j’étais en job étudiant chez eux.
    15 ans, et 3 déménagements après, ce ficus est devenu un ARBRE magnifique. A tel point que j’ai dû le planter dans mon jardin.
    Mais le problème aujourd’hui est que l’on pense à déménager à nouveau, mais je vais devoir le laisser. Rien que l’idée me déchire le coeur !

  27. J’aime de plus en plus les plantes et j’aimerais commencer une collection chez moi. Malheureusement mon chat a la fâcheuse tendance de manger toutes les plantes qu’il trouve (même les cactus !)
    J’emménage dans un nouvel appartement en novembre et je vais essayer de trouver des places en hauteur inaccessible pour le matou ^^
    Est-ce que tu as des conseils de plantes pour suspension ?

  28. Je comprends cette envie là! Je viens de déménager et mon nouveau chez moi me semble vide, j’ai envie de vert.. je pense que mon prochain nouvel ami sera un cactus!

  29. Pingback: Inspirations Déco : avec des plantes |

  30. Bonjour Victoria, moi qui aimais la botanique du temps de mes études, grâce à toi je me suis mise aux plantes d’intérieur ! Je suis plus que ravie de vour mes petits bébés grandir de jour en jour (chlorophytum, bonsaï, pilea, monstera…) et les arroser le matin est pour moi une façon de me détendre et de faire le vide dans ma tête :) toutefois, j’ai remarqué que depuis qu’on les a adoptées, plein de moucherons ont fait leur apparition dans le salon… as tu une astuce naturelle pour éviter cela ?
    Je voulais aussi te remercier pour ta simplicité et la sincérité de tes articles, qui insufflent un vent de douceur à chaque publication :)
    Belle journée à toi

Répondre

Naviguer