Mes soins multi-usage préférés pour peau & cheveux

Par amour de la simplicité sans doute, je suis une grande adepte des produits multi-usage dans la vie en général, et notamment pour prendre soin des petits bobos de ma peau et de mes cheveux. Les boutons, les irritations, la sécheresse, les coups de soleil, les lèvres gercées, les piqûres d’insectes, les pointes sèches ou les égratignures se traitent pratiquement tous, chez moi, avec le même type de solutions ! Après tout, pourquoi s’encombrer de différents flacons spécifiques, souvent coûteux, quand certains ingrédients naturels et simples sont bons à tout faire ?

Je viens aujourd’hui vous présenter mes références favorites à ce sujet, les produits auxquels j’ai le plus souvent recours et qui ont un potentiel multiple en termes d’utilisations.

Pour chacun, je vous exposerai les propriétés que je trouve les plus intéressantes dans mon cas de figure (légère acné hormonale et peau mixte sur le visage, peau sèche et réactive sur le corps) et la façon dont je les utilise habituellement, mais n’y voyez pas une liste exhaustive: tous ces couteaux-suisses du soin ont plus d’un tour dans leur sac !cosmetiques-naturels-multiusage

LES INGRÉDIENTS BRUTS

Vous souhaitez utiliser des produits aussi bruts et naturels que possible, et ne craignez pas de faire des petits mélanges maison pour répondre à diverses situations ? À mon sens, voici les ingrédients parfaits à avoir chez soi !

♡ GEL D’ALOE VERA

Aussi intéressant par voie interne qu’en externe, le gel d’aloe vera n’a pas volé sa réputation: bourré de vitamines, de minéraux, d’enzymes et d’acides aminés, il apporte à la peau et au cuir chevelu ses propriétés régénératrices, apaisantes, hydratantes, anti-inflammatoires, ainsi qu’une légère action antibactérienne, antifongique et antiseptique. Sa texture gélifiée rafraîchissante est aussi très agréable en cas de chaleur ou d’échauffements de l’épiderme.

Attention: il est préférable de choisir un gel d’aloe vera aussi pur que possible, fabriqué à froid à partir de jus frais (et non de poudre réhydratée) pour être sûr de conserver toutes ses propriétés. Je vous recommande pour cela celui de Make It Beauty, dans un contenant en verre, ou celui d’Aroma-Zone, dans un contenant plastique.

Vous pouvez aussi tout simplement utiliser une plante d’aloe vera bio, dont vous couperez des branches pour en extraire la pulpe au fur et à mesure de vos besoins.

  • J’en applique régulièrement sur les brûlures et les coups de soleil, mais aussi lorsque j’ai des plaques rouges d’irritation sur les jambes par exemple (quand ma peau est sèche, un rien l’enflamme) pour un effet fraîcheur et un soulagement immédiat.
  • J’en frotte l’équivalent d’un petit pois entre mes doigts comme produit de coiffage pour dompter mes frisottis ou définir davantage les ondulations de mes cheveux.
  • Mon soin visage du soir consiste à mélanger une petite dose de gel d’aloe vera à deux gouttes d’huile végétale de thé blanc, pour combiner hydratation, nutrition, et action cicatrisante pour mes imperfections.
  • L’aloe vera entre dans la composition de certains de mes préparations cosmétique maison, comme mon soin post-épilation et la crème hydratante dont je vous parlais ici, ou mes masques capillaires.
  • En gynécologie, ce gel peut apaiser les muqueuses en cas de démangeaisons grâce à son pouvoir anti-inflammatoire et antifongique.
  • J’en applique sur la peau irritée de mon chien lorsqu’il se gratte trop, pour apaiser la zone en question.

 ♡ HUILE DE COCO VIERGE

Particulièrement émolliente et adoucissante, riche en antioxydants, en minéraux et en acide laurique (antibactérien, antifongique), l’huile de coco est l’alliée des épidermes secs, fragiles et sensibles, qu’elle aide à nourrir, apaiser et réparer. Elle fait aussi des miracles sur les cheveux, qu’elle densifie grâce à son affinité toute particulière avec les protéines capillaires et sa richesse en vitamines – à condition de bien la choisir non raffinée, donc vierge et pressée à froid.

C’est un produit multi-usage par excellence, puisqu’un seul grand pot peut vous servir autant en cuisine (en remplacement du beurre dans les gâteaux, pour poêler des aliments, pour parfumer du riz…) que dans la salle de bain ! J’utilise actuellement celle de Make It Beauty*, mais vous en trouverez aussi dans n’importe quel magasin bio.

  • Cette huile démaquille parfaitement mais avec beaucoup de douceur les peaux sensibles. En massant une petite dose sur le visage, ses acides gras dissolvent toute trace de maquillage. Il ne reste plus ensuite qu’à retirer les résidus à l’aide d’une serviette ou d’un gant de toilette, et procéder à un nettoyage au savon ou gel lavant si nécessaire.
  •  La peau de mon corps étant atopique et très réactive, je la nourris parfois uniquement à l’huile de coco pour éviter toute irritation ou réaction cutanée, qui sont plus fréquentes avec les produits plus complexes, ou parfumés.
  • L’intérieur de mes oreilles est très sensible, avec une tendance à l’eczema et aux démangeaisons. Quand je veux y passer un coton tige, j’enduis d’abord celui-ci d’huile de coco pour que le frottement ne soit pas irritant.
  • Elle est, de manière générale, plutôt apaisante sur l’eczema et le psoriasis.
  • Elle calme et nourrit les muqueuses en cas de sécheresse ou de démangeaisons intimes. Attention toutefois, comme tout corps gras, elle n’est pas compatible avec l’usage de préservatifs, qu’elle rend poreux.
  • J’en applique de temps à autre sur mes pointes et longueurs, en masque, pour les nourrir quand mon balayage effet soleil les a fragilisées.

 ♡ HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE VRAIE (lavandula angustifolia)

J’ai déjà eu maintes fois l’occasion de vous en parler, mais on ne le répètera jamais assez: s’il ne fallait posséder qu’une seule huile essentielle, celle de lavande vraie ou fine est la candidate idéale !

Ultra douce, bien tolérée par voie cutanée, même pure, adaptée à toutes les peaux, celle des jeunes bébés incluse, elle constitue un soin précieux pour de nombreux petits soucis grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques, antibactériennes, antifongiques, antalgiques et apaisantes. Vous en trouverez en parapharmacie, ou par exemple chez Aroma-Zone (origine Bulgarie ou origine France).

  • Elle apaise très efficacement les démangeaisons et douleurs dues aux piqûres d’insectes.
  • Combinée au tea tree, elle peut soigner les légères infections fongiques avant de passer à un traitement conventionnel: 2-3 gouttes en tout, éventuellement diluées dans un petit peu d’huile végétale, qu’on applique sur la zone affectée 2-3 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes.
  • J’en applique le soir sur mes petits boutons d’acné pour son action antiseptique et cicatrisante, éventuellement en combo avec de l’HE de tea tree ou de l’HE de citron.
  • Elle est excellente comme premier soin pour les petites blessures superficielles (légère coupure, égratignure, coup, bosse…), mais aussi pour continuer à soigner la zone en question dans les jours qui suivent. J’en applique à peu près 1 goutte 2 à 4 fois par jour pour éviter l’infection, apaiser l’éventuelle douleur et accompagner la cicatrisation.
  • Pour aider un piercing à cicatriser, ou si celui-ci s’infecte, l’HE de lavande est miraculeuse: j’en applique 1 goutte matin et soir sur l’orifice et le bijou, pour essayer d’en faire pénétrer un peu à l’intérieur. Mon dernier piercing au lobe d’oreille a ainsi entièrement guéri en 2-3 semaines sans aucun soin complémentaire et sans s’infecter une seule fois !

 ♡ MIEL

Lorsqu’il est bio et cru, contrairement aux versions industrielles qui ont été pasteurisées, le miel est une substance très active, aux puissantes propriétés antibactériennes (aucune souche ne semble lui résister) et antiseptiques – notamment grâce à son acidité, et à la présence de composés bactéricides comme du péroxyde d’hydrogène, ou du méthylglyoxal. Sa forte teneur en antioxydants (du moins dans les variétés foncées), ainsi que son pouvoir cicatrisant, adoucissant et anti-inflammatoire finissent d’en faire un excellent allié pour la peau et les cheveux !

  • J’applique une petite couche de miel sur mes boutons d’acné (les miels de thym ou de manuka sont particulièrement appropriés), que je laisse poser quelques heures, comme un masque, avant de rincer. Leurs différentes propriétés permettent de les faire disparaître plus rapidement. Attention toutefois, ces miels sont assez puissants: si vous avez la peau sensible comme moi, évitez de trop en appliquer, et encore moins sur tout le visage, pour ne pas provoquer de réaction allergique (c’est du vécu !).
  • Mélangé à un peu d’huile d’olive ou de coco, j’applique le miel sur mes longueurs et mes pointes pour nourrir mes cheveux tout en leur apportant une légère action éclaircissante.

cosmetiques-naturels-multiusage2

LES PRODUITS TOUT FAITS

Vous n’êtes pas très adepte des produits bruts, vous redoutez la manipulation d’huiles essentielles, ou préférez les cosmétiques soigneusement conçus par des professionnels ? Alors ces deux références sont pour vous !

♡ GEL ANTISEPTIQUE À L’ÉCHINACÉE ET AU TEA TREE

Ce gel doux, bio et tout naturel de chez Lulu & Boo* contient une synergie d’ingrédients à la fois antiseptiques, antifongiques et apaisants: hamamélis, échinacée, aloe vera, camomille, lavande et tea tree. Son format pratique et hygiénique, sa texture fraîche et son léger parfum citronné le rendent très agréable à utiliser sur toutes sortes de petits bobos.

Dommage qu’il soit un peu onéreux, je ne pourrai pas le racheter tout le temps !

  • J’en applique ponctuellement sur mes petits boutons d’acné, sur le visage et sur le corps, à peu près 2 fois par jour pour qu’ils disparaissent plus vite. L’action anti-inflammatoire est visible.
  • Le soir, environ 1 fois tous les 7-10 jours, je mélange mes 2 gouttes d’huile de thé blanc habituelles à une petite noisette de ce produit, à la place du simple gel d’aloe vera. J’applique le tout sur l’ensemble de mon visage en guise de soin pour entretenir la pureté de ma peau.
  • Après une application d’antiseptique classique, je continue à soigner et préserver mes petites égratignures des infections avec ce produit. Cela fonctionne aussi pour les petits boutons, blessures et poils incarnés dus à l’épilation.
  • Quand je sens que les démangeaisons reviennent dans mes oreilles, j’en mets une toute petite dose sur un coton tige, toujours avec un peu d’huile de coco aussi (cf plus haut), et j’applique le tout délicatement dans chaque oreille. Cela apaise incroyablement bien !
  • Il calme efficacement les démangeaisons liées aux piqûres d’insectes.

♡ BAUME À L’HUILE D’OLIVE ET PRODUITS DE LA RUCHE

À l’instar du fameux Egyptian Magic, plusieurs marques proposent désormais une version de ces baumes 100% naturels, composés d’huile d’olive, de cire d’abeille et autres produits de la ruche (miel, propolis, gelée royale, pollen…). Leurs propriétés nourrissantes et adoucissantes sont combinées à une action antibactérienne, cicatrisante et apaisante. Un parfait combo ! J’utilise en ce moment celui de Medicine Mama’s*, qui est aussi très bien.

Malgré le prix un peu élevé de ces produits, j’en suis adepte depuis plusieurs années, car ils sont de véritables couteaux suisses pour toutes sortes de petits bobos ! Il faut dire aussi qu’une petite dose est suffisante pour la plupart des usages, et donc que le pot ne descend pas très vite.

  • Sur une peau irritée, même lorsqu’il s’agit d’eczema, ce baume apaise l’inconfort et les démangeaisons.
  • Il répare très bien les contours du nez irrités après un rhume.
  • Je l’applique sur mes petites blessures (coupures ou brûlures superficielles) après le désinfectant pour aider la peau à cicatriser plus vite tout en restant souple.
  • Je masse mes cuticules avec pour les réparer et les assouplir.
  • J’en masse sur mes coudes et autres zones sèches (pieds, genoux…) en cas de besoin pour nourrir la peau en profondeur. L’effet est assez miraculeux !
  • Il nourrit et répare parfaitement les lèvres, à la place d’un baume à lèvres classique.
  • Lorsque des petits boutons tardent à disparaître de mon visage, j’en applique un tout petit peu avec 1 goutte d’huile essentielle antibactérienne (lavande, tea tree…) pour inciter à la cicatrisation et éviter que la zone ne se dessèche trop.
  • En hiver, si mon contour des yeux devient un peu trop sec ou trop ridé, j’utilise une petite dose en soin de nuit pour réparer et nourrir la peau.
  • J’en applique aussi sur la truffe et les coussinets de mon chien lorsque ceux-ci sont trop secs ou abîmés par le froid.

cosmetiques-naturels-multiusage3

***

Êtes-vous aussi adeptes des produits multi-usage ?
Lesquels sont vos préférés ?

*J’ai reçu les produits suivis d’une astérisque gratuitement via des envois pour test.

32 commentaires

  1. Je suis, comme toi, une grande adepte de ces produits aux multiples vertus et même si je ne pourrais plus m’en passer ils ne me suffissent pas. Pendant longtemps j’avais des fourches, les cheveux abimés malgré des bains d’huile de coco ou il m’arrive d’avoir des petites rougeurs alors que j’utilise uniquement de l’aloe vera et de l’huile pour hydrater.
    Même si c’est plus cher, je préfère me tourner vers des produits bio tout fait qui ont plus d’action, je trouve.

    Merci pour cet article, bisous ❤

    • Je comprends, je n’ai pas non plus QUE ces produits dans ma salle de bain parce que parfois on a besoin de quelque chose de plus ciblé ! Mais pour tous les petits problèmes de peau que j’ai cités en tous cas, oui, je crois qu’ils me suffisent (sauf si condition plus grave qui nécessite un traitement médical bien sûr).

  2. Merci Victoria pour la description exhaustive de tous ces produits.
    Ca donne envie de se tourner vers des solutions plus simples et naturelles mais tout aussi, voire plus efficaces!

  3. Bonjour Victoria,

    J’adore tes articles, ces produits semblent bien plus sain que tout ce qu’on peut trouver en grandes surfaces !
    Aussi, j’ai une petite question, connais tu un produit naturel capable de nourrir profondément les cheveux et les réparer ?
    Merci d’avance ! Passe une bonne journée :) !

    • Coucou Lilly !

      Aucun produit n’est vraiment capable de réparer les cheveux malheureusement (dans les masques classiques, c’est la silicone qui comble et englobe les fibres capillaires pour un effet faussement réparé, mais ce n’est que du « maquillage »), mais en tous cas, l’huile de coco est championne pour les nourrir en profondeur. Tu peux en masser sur tes pointes ou longueurs et laisser poser plusieurs heures, voire toute la nuit, avant de rincer à l’eau bien chaude et laver.

      Sur des cheveux très secs, j’irais même jusqu’à tenter le beurre de karité: c’est un remède bien connu pour les chevelures afro par exemple !

      • Merci pour ces informations :)

        Aurait tu une marque a me conseiller ? Je commence tout juste à me tourner vers des produits plus naturel du coup je suis un peu perdu devant le choix qui s’offre à moi sans vraiment savoir si certains produits sont naturel ou non lol

        Merci d’avance :) !!

      • Bien sûr, avec plaisir !

        Pour l’huile de coco vierge, si tu peux te rendre en magasin bio ou dans le rayon bio d’un hypermarché, il y a les marques La Tourangelle, Emile Noël ou Bio Planète qui sont très bien.

        Sinon, si tu veux commander par internet, il y a celle d’Aroma-Zone, ou plusieurs marques très bien qui sont dispos sur Amazon, par exemple celle-ci, celle-ci ou celle-là !

        Pour le beurre de karité, je n’en ai pas testé beaucoup mais je sais que celui de Fleurance Nature est très bien, et celui d’Aroma-Zone aussi.

        Voilà, j’espère que ça t’aidera !

  4. J’ai aussi tendance à faire de l’eczéma dans les oreilles, je suis passée à l’oriculi de Lamazuna car ça me devenait impossible d’utiliser des cotons tiges mais je prends bonne note de ton astuce en cas de besoin, merci beaucoup !
    Je suis également une grande adepte du gel d’aloe vera et du miel, que je réunis d’ailleurs dans un masque hydratant pour le visage avec de la poudre de cacao non sucrée et de l’huile végétale de thé blanc, c’est devenu mon masque préféré !

    • J’ai eu de l’eczéma dans les oreilles pendant plus de dix ans, parfois sec et parfois purulent (surinfecté) jusqu’à ce qu’un médecin me prescrive pour une semaine de l’eau oxygénée boratée en lieu et place des crèmes à la cortisone et surtout me conseille de bannir définitivement les coton tiges.
      Voici ce qu’il m’a expliqué : le cerumen est une substance stérile : ce n’est pas sale, c’est nécessaire pour préserver tes oreilles des agents pathogènes ( un peu comme la flore vaginale).
      Et le fait de ne plus agresser le conduit auditif par des frottements agressifs permet de réduire sa production, qui s’autorégule.
      Si tu surproduis du cerumen, il est éliminé naturellement (vers l’extérieur) et peut être retiré lorsque tu te laves les oreillles (pavillons et entrée du conduit) à l’eau et au savon sans qu’il soit nécessaire d’aller l’extirper de sa cachette :-)

      • En effet, je pense que l’on a un peu tous tendance à se « surlaver » les oreilles, à tort bien sûr. Merci pour ces petits conseils en tous cas :)

  5. Merci pour cet article Victoria ! Je suis également adepte des produits multi-usages tel que l’huile de jojoba : je l’utilise pour me démaquiller, pour nourrir le contour de l’oeil et en masque sur mes cheveux quand j’ai le temps (et la patience !) de la laisser poser.
    J’aime cette alliance simplicité-efficacité-économique.

  6. Merci Victoria pour cet article complet !
    Tout comme toi, je ne peux pas me passer d’aloe vera. Cela a fait des miracles sur ma peau lors d’une poussée d’acné hormonale assez importante il y a quelques mois. J’ai réussi à m’en sortir sans cicatrice, et avec une peau bien hydratée. C’est aussi très efficace pour calmer une crise de psoriasis, et même les démangeaisons d’un bouton de moustique ! Je l’ai aussi utilisée pour faire cicatriser un tatouage !
    J’abuse aussi de l’huile de coco. Récemment, j’ai essayé de l’utiliser comme dentifrice (pure, ou bien associée à de l’argile blanche et de l’HE de menthe poivrée) et j’en suis très contente ! Et j’essaierai l’HE de lavande pour un piercing, je suis très intriguée !

    Ce que j’apprécie dans tes articles beauté c’est que, même si tu proposes certains produits tout faits, tu ne pousses pas à la consommation. Cet article en est le parfait exemple !

    Une belle journée à toi
    Nastasia

  7. Bonjour Victoria,

    Merci pour l’astuce de l’huile essentielle de lavande vraie sur les piercings. J’en ai fait un sur le cartillage en avril dernier et il est toujours douloureux et une chéloïde s’est installé depuis plusieurs semaines… J’espère que cela va fonctionner ! :)

    Belle journée,

    Julie

    • J’ai justement une copine dont le piercing au cartilage s’infectait tout le temps, avec un début de cheloïde, et ça a disparu en quelques jours avec la lavande ! J’espère que ce sera pareil pour toi :)

  8. Super article, tout à fait dans le genre que je cherchais, car je voudrais aussi passer à l’utilisation de moins de produits et si possible assez naturels et polyvalent! Merci beaucoup!
    J’ajouterai juste de se méfier de l’huile de coco sur le visage car elle est comédogène, du coup sur une peau acnéique ça peut être problématique.

    • Tout à fait ! Par exemple moi je ne peux absolument pas l’utiliser en simple soin nourrissant, et si je me démaquille avec je dois toujours nettoyer mon visage ensuite avec du savon pour ne pas laisser de résidus.

      Mais je ne veux pas en faire une vérité absolue puisque j’ai déjà lu pas mal de témoignages de personnes sujettes à l’acné (parfois assez forte) et qui ont eu au contraire de très bons résultats avec l’huile de coco… Du coup je suppose que c’est à chacun de voir !

      • Oui voilà! Enfait, ça dépend du type d’acné que tu as. En général il y a le type « comédons » (rétentionnelle je crois), donc les pores bouchés, les points noirs, qui peuvent se transformer en points blanc etc. C’est dans ce type de cas qu’il faut éviter tout produit comédogène. Mais dans d’autres cas, c’est plutôt des nodules inflammatoires sous-cutanés; et dans ce cas là je pense ça ne posera pas de problèmes d’utiliser de l’huile de coco, et comme tu dis ça peut aider Certaines personnes cumulent les deux, mais en général la seconde forme est la plus « grave » dans le sens où c’est celle qui marque le plus. Bon c’est un peu des généralités, mais c’est la fille de dermato qui parle XD Mais comme tu dis, à chacun de tester et de trouver « sa » recette :)

  9. Tu me fais découvrir de nouveaux produits, c’est génial. J’utilise aussi de l’huile de coco pure et c’est vraiment génial pour nourrir les cheveux et la peau. L’odeur est un peu tellement agréable qu’on pourrait la manger ! Je n’utilise plus que l’aloe vera pur sur mon visage et c’est au bonheur de ma peau comme l’HE de tea tree. Je ne connaissais pas les vertues du miel, j’essaierai ça très vite et ça donne envie de tester. Merci pour toutes ses précisions que je ne connaissais pas !

  10. Coucou Victoria!
    J’ai une remarque à faire qui n’a rien à voir avec l’article; j’étais entrain de parcourir tes gourmandises en quête d’une idée d’un plat à cuisiner cette semaine, et je me suis rendue compte que les dernières recettes datent de cet été voir du printemps et que du coup les ingrédients ne sont pas de saison… De fait je me suis demandée si ça te serait possible (je pense que ça en aiderait plus d’un.e!) de trier tes gourmandises par saison ou simplement « saison froide » « saison chaude »? Je sais que tu as énormément à faire et que ce n’est absolument pas urgent, je me suis juste dit que ça valait la peine de t’en faire part!
    Bonne continuation et merci mille fois pour ton blog que je suis très assidûment!

    • Coucou Carla !

      Au contraire, merci beaucoup pour ta remarque précieuse ! Je ne sais pas exactement comment je vais pouvoir ajouter ce critère saisonnier comme sous-catégorie dans la rubrique Gourmandise mais il y a sûrement un moyen de faire ça de manière bien organisée et claire, il faudra que je me penche sur la question.

      Cela dit j’ai déjà publié au moins 3-4 recettes cet automne, et promis, j’essaierai d’en poster davantage dans les semaines à venir !

  11. Super cette revue beauté peau et cheveux ! Moi à la place de l’huile de coco, j’utilise l’huile de karité, je ne sais pas si tu l’as testée.
    L’aloe vera j’en entends beaucoup parlé, mais pas encore testée !
    L’HE de lavande je l’utilise aussi, en complement de l’HE de tea trea.
    Sinon le baume Mademoiselle Bio est super ainsi qu’un baume de chez Lush pour les cuticules.

  12. Salut Victoria!
    J’adore les articles plein d’astuce.
    Comme toi, j’utilise beaucoup le gel d’Aloe Vera et le miel de lavande, non industriel. Ca fait des miracles ! Je l’utilise sur mes petits bobos et lorsque j’ai des gerçures j’en applique une petite couche avant d’aller me coucher. Je protège le tout avec un petit pansement pour ne pas en mettre partout. Le top ! Dernièrement, j’utilise beaucoup le combo beurre de Karité (de Karethic) & huile de coco aussi bien sur le corps, qu’en masque pour le visage que pour les pointes des cheveux.
    Bonne soirée ;)

  13. Bonjour Victoria,
    Merci pour ces astuces, je vais aller me renseigner sur l’huile de thé blanc que je ne connaissais pas! J’utilise aussi l’aloe vera en crème de nuit, avec de l’huile de noisette, bien pour les peaux mixtes.
    Puis-je te demander quelle crème de jour tu utilises? Parce que j’ai un peu la même peau que toi.
    Bonne journée!

    • Je viens de trouver l’article où tu parles de ta crème de jour faite maison à Lyon… où je vis! C’est génial, je vais m’inscrire à un de ces ateliers!
      J’en profite pour te remercier pour tes posts Instagram sur tes repas, qui m’inspirent beaucoup!
      Et pour la candeur avec laquelle tu as parlé des conventions Outlander… je me sens moins bébête d’être fan de la série… et de son Jamie!
      Bonne continuation!

  14. Bonjour Victoria !
    Merci pour toutes ces informations, je crois que je vais finir par lâcher mes produit avene et me mettre a quelque chose de plus naturel moi aussi! Petite question, quand tu parlé de ton mélange aloe vera -the blanc, le fait tu en avances ou sur le moment meme ? Merci pour ton aide !

  15. Coucou Victoria !

    Pour ma part, j’utilise l’huile de coco, le miel et le gel d’aloe vera tout comme toi. Depuis peu, je me suis également mise à l’huile de jojoba, et je dois dire que j’adore !

    Des bisous

  16. Tu m’as convaincue sur le gel d’aloe vera et surtout je ne connaissais pas le site Make it beauty, donc merci pour la découverte ! Personnellement mon chouchou c’est l’huile d’avocat. Je ne me mouille jamais le visage avec l’eau du robinet (à Bruxelles elle est tellement calcaire c’est horrible) du coup quand je me lave les cheveux et que ma peau est irritée, je me fais un masque visage à l’huile d’avocat que je le laisse poser toute la nuit. Le lendemain je suis repulpée comme jamais ! J’ai la peau à tendance sèche donc elle me convient parfaitement, mais je crois qu’elle est assez comédogène.

  17. Je valide tout à fait cette liste, j’utilise la grande majorité de ces ingrédients à tour de rôle :)

    A noter que pour mon dernier tatouage j’ai fait ma propre tambouille pour la cicatrisation: de l’huile de coco (bon on m’a dit que ça décolorait les tatouages, mais j’ai lu le contraire sur internet, et me suis limitée à l’utiliser que pendant la cicatrisation du coup) + miel et une goutte d’HE de tea tree. Il a super vite cicactrisé, et maintenant je l’hydrate avec une crème hydratante douce, mais pour les débuts irrités/qui grattent (même si ça colle le miel – je faisais ce mélange pour la nuit du coup) j’ai vraiment l’impression d’avoir bien choisi.

    Des bisous!

  18. Hello Victoria!

    Super article! Ravie que tu aies détaillé les effets du miel, qui possède de vrai vertus, en usage interne, comme sur la peau.
    De mon coté j’aime particulièrement mes petits savons à froid au miel!

    Sophie

  19. Que des produits essentiels que j’ai dans mon armoire. C’est sympa de voir les autres biens faits de ces produits que je connaissais pas encore.

    Ton blog est une belle découverte ! En accord avec tes achats éco responsables qui de plus sont de bon goût :)

Répondre

Naviguer