Inspiration // (Not Your Grandma’s) Grey Hair

Comme beaucoup d’entre vous sans doute, j’admire les chevelures pastels, esprit « petit poney », que l’on voit de plus en plus depuis quelques années; c’est beau, ça change, c’est léger, bref, j’aime vraiment beaucoup. Pourtant je n’ai jamais contemplé l’éventualité d’un passage à l’acte sur ma propre tête – il a toujours été évident dans mon esprit que cette tendance ne me correspondait pas, trop colorée, trop originale, pas moi du tout.

En revanche, j’ai développé ces derniers mois une obsession toute particulière pour les chevelures grises – une caractéristique principalement attachée au monde de la vieillesse, et qui a très étonnamment émergé comme tendance dans notre monde jeuniste. Il faut dire que cette mode capillaire ne consiste pas à reproduire la crinière poivre et sel de votre papy, mais plutôt, à mon sens, à conjuguer le minimalisme jusqu’aux pointes – à la neutralisation, quelque part, comme décision esthétique.

Tout a commencé avec Ivania Carpio, à mon sens l’un des plus jolis visages de la blogosphère et l’un des blogs les plus aboutis et pointus sur l’esthétique « minimale », qui me fait envie depuis des années avec ses cheveux – littéralement – décolorés. Et puis, depuis quelques mois, j’ai commencé à croiser de plus en plus de filles aux têtes argentées dans la rue, ici à Barcelone ou plus récemment à Amsterdam, mais aussi à en voir sur d’autres blogs et dans les défilés, et l’idée a fini par me séduire, moi qui n’ai jamais fait de grandes folies de ce côté-là.

J’aime ce mélange d’originalité (malgré la tendance, cela reste un phénomène très marginal dans la vie de tous les jours) et de discrétion (au contraire des couleurs fluos et pastels qui sont, je pense, plus difficiles à assumer), un combo parfait pour moi qui ressens toujours le besoin de marquer mon individualité sans pour autant attirer trop l’attention. Et je dois dire que le gris irait parfaitement avec ma garde-robe! Alors, craquera, craquera pas…?

grey-hair-trend

Sources: 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 / 7 / 8 / 9
(Beaucoup de sources ont été perdues à force de reposts sur Pinterest…)

J’ai sélectionné pour vous quelques images d’inspirations pour partager avec vous les styles de gris que j’apprécie tout particulièrement. Sur certaines personnes, je trouve que le résultat peut s’avérer assez vulgaire (comme un blond platine pas subtil sur une brune bien foncée, par exemple), mais on peut à mon sens jouer sur deux facteurs principaux pour obtenir un rendu chic et stylé, selon ses envies. De mon côté, je viserais plutôt un brun-gris cendré par mèches comme sur les photos 2 et 4!

 La teinte

On peut choisir, pour un résultat plus sûr et moins radical, de rester proche de ses tonalités naturelles en ajoutant simplement une patine « passée », désaturée, à sa chevelure. Sur une base châtain ou brune avec un teint aux sous-tons plutôt chauds, les bruns-gris cendrés ou les taupes, moyennement éclaircis, fonctionnent bien. Sur une base blonde et avec un teint plutôt rosé, on peut au contraire se diriger vers des teintes plus claires, et plus froides (tirant sur le blanc ou le bleuté) ou neutres.

Si l’on recherche quelque chose de fun et plus radical, indépendamment des tonalités naturelles, il existe également l’option de gris métallisés, très froids, brillants, ou de gris teintés, souvent de bleu ou de violet, à la limite du rendu pastel.

 La technique

En partant d’une décoloration complète et uniforme, on obtient un résultat homogène, volontairement plus artificiel, et aussi assez exigeant en termes d’entretien, puisqu’il faut compter un passage chez le coiffeur tous les mois ou tous les deux mois maximum pour retoucher les racines.

Le choix d’une technique de mèches, en revanche, avec toutes les déclinaisons qu’elles offrent (différentes méthodes d’application, sur toute la longueur ou en ombré, etc…), peut offrir un résultat plus fondu dans la couleur initiale du cheveu, pour un côté plus discret, ou simplement apporter relief et lumière à la chevelure. Ce type de technique peut s’avérer plus facile d’entretien.

Love it or hate it? Que pensez-vous de cette tendance capillaire? 

23 commentaires

  1. Comme toi j’aime beaucoup cette tendance cheveux pastels (couleurs arc-en-ciel ou gris).
    Perso il y a quelques années j’ai décoloré mes cheveux (je suis brune) pour me faire un blond vraiment très platine genre blanc qui était absolument magnifique. Sauf que, comme tu le précises, étape coiffeur toutes les 6-8 semaines qui prend du temps et de l’argent et SURTOUT très très douloureux…même des années après mon cuir chevelu est encore très sensible :(
    Donc les filles à part si vous êtes relativement blonde (et que du coup le temps de pose sera beaucoup plus court), optez peut être plus pour des mèches sur les longueurs, conseil d’amie :)

  2. Je suis fan des cheveux gris, mais je préfère completement gris sur cheveux foncé, donc en decoloration et pas une teinte intermédiaire. J’adore aussi les cheveux multicolores mais en tie.

  3. Moi je préfère la chaleur des cheveux bruns ou châtains, cette tendance ne m’emballe pas trop parce que c’est vraiment très froid. Mais chacun ses goûts, peut-être que ça rendra super bien sur toi :) et comme toi je trouve que le rendu avec des mèches est plus joli que la version uniforme.

  4. J’adore le gris de la photo 5 et de la dernière !!!
    Perso, depuis que je suis passée au blond et que mes pointes sont platines, j’ai des idées de rose pastel qui me trottent dans la tête… mais si je me lance, ce sera sans doute une coloration temporaire pendant les vacances car malheureusement j’ai un boulot où ce genre d’excentricité ne passerait pas super bien je crois… (psychologue, qui plus est en gériatrie ! ^^ limite en gris je me fondrais mieux dans le décor ! haha)

  5. J’adore les cheveux gris comme ça, je trouve ça très joli ^^
    Et je pense que ça rendrait vraiment bien sur toi, donc vas y, saute le pas!

  6. Bonjour Victoria :)

    Pour ma part, je trouve cette tendance très particulière mais cependant très intéressante. Étant également une fan inconditionnelle du gris, je ne peux qu’être attirée, mais de très loin…
    En effet, je ne suis pas sûre qu’avec mon teint pâle cela conviendrait (je risquerais d’être fade?), et puis, étant châtain foncé, mes cheveux supporteraient très mal je pense la décoloration. Il y aurait trop d’entretien, mais le plus gros problème serait les effets sur du plus ou moins long terme sur la qualité des cheveux (cassants, sensibilisés, fourchus…).

    Hormis cela, je reste en admiration devant les filles qui passent le pas et qui portent cette couleur si bien :)

    Bisous Victoria !

    Estelle.

  7. Je dois dire que je suis conquise par ton article et les modèles que tu nous propose, j’hesite moi-même beaucoup mais la première image de ton article me plait énormément a tel point que je vais peut-être passer à l’acte! En tout cas merci pour cette article et bonne continuation a toi :D

  8. Je trouve ça très joli (1,2,4,9) J’en ai eu envie mais je sais que ce genre de couleur ne m’ira pas du tout et qu’en plus ça risquerait de me filer un coup de vieux pour de vrai! En revanche je pense que sur toi le résultat pourrait être très chouette.
    Bonne fin de journée :-*
    Delphine

  9. Je trouve ça très beau et peut-être plus que les cheveux pastel parce que ça ressemble à une couleur naturelle. Dans la rue je reste souvent admirative des jeunes femmes aux cheveux gris, c’est magnifiques !

  10. J’aime aussi beaucoup cette tendance, je garde toujours quelques photos sur mon téléphone. Si je devais me faire un jour une couleur je pense que j’opterai pour celle-ci, le fait d’avoir déjà les cheveux blonds aide beaucoup ! :)
    Bises

  11. La tendance « petit poney » est très jolie sur certaines filles mais, comme toi, je me contente de l’admirer « de loin ». J’imagine à peine l’entretien que cela demande si l’on ne veut pas que ça tourne au drame !
    Après, la sélection que tu nous proposes est très jolie (il faut dire que les filles ont des cheveux parfaits aussi).
    Avant de passer à l’acte, tu ne veux pas commencer par essayer les hair chalk grises pour avoir une idée du rendu?

  12. J’adore aussi bien les cheveux pastel que gris ! Ce serai top que tu saute le pas, et je t’imaginais justement tres bien avec le brun gris de la photos 2. Bon courage pour cette décision ;)

  13. J’aime beaucoup ce nouveau phénomène ! Mais je dois avouer que je préfère les gris pâle qui tire sur le violine, c’est tellement beau ! Après je pense que tout dépend de ta couleur de peau et de tes cheveux naturel aussi ! Ça va à pas mal de gens mais pas à tout le monde ;) .. Et puis il faut avoir un sacré bon coiffeur pour ne pas sortir de là avec un chevelure ratée.
    xx, Clémence

  14. Bonjour Victoria,
    Je ne commente jamais, pourtant je suis une fidèle lectrice de ton blog que j’aime beaucoup !
    Il y a deux ans (trois ans ? ça passe vite !), j’ai décidé de me décolorer les cheveux. Je suis donc passé d’un blond normal (ma couleur naturelle, je ne m’étais jamais coloré les cheveux) à un blond platine, quasi blanc. C’était TROP COOL, mais alors par contre… j’ai flingué mes cheveux (vraiment). Malgré leur couleur claire au départ, je devais décolorer les racines tous les mois (au bout de deux semaines, j’avais déjà des racines : beurk), ce qui revient cher et surtout, SURTOUT, mes cheveux sont devenu secs, super cassants… Ils avaient une texture très curieuse, élastique, je pouvais tirer dessus et soudain ils cassaient. Horrible !
    Alors, c’est peut être faute de soins adaptés (j’avais acheté des masques chez Furterer que je trouvais très bien à l’époque, mais je suis plus bain d’huile depuis).
    Bref, le jour où j’ai voulu repasser à mon blond naturel, ça a été la cata (d’ailleurs, suite à une colo blonde qui a mal tourné, j’ai été grise pendant une journée… ce qui n’était pas si mal en fait, si ce n’est que mes racines naturelles étaient rousses à cause de la colo, avec les fameuses longueurs grises… épique !)
    Au final, j’ai dû tout couper. Je ne regrette pas de l’avoir fait (j’ai adoré le platine que j’ai gardé presque un an, j’ai bien aimé la période cheveux courts aussi, malgré la galère de la repousse), mais je te conseille quand même de bien réfléchir à ce que tu veux : le jour où tu voudras retrouver ton joli châtain, ça risque d’être assez difficile.
    (je dis ça mais je trouve ça vraiment très joli, les cheveux gris !).
    Ah et aussi : je ne sais pas ce que ça donne avec le gris, mais je trouvais que j’avais assez mauvaise mine en platine (j’ai la peau très pâle et les yeux bleus), si bien que je me maquillais un peu plus que d’ordinaire, ce que je trouvais assez désagréable.
    Des bisettes, bravo pour ton joli blog !

    Kim.

    • Merci beaucoup pour ton témoignage précieux! Si je passe au gris, ce ne sera clairement que par mèches, parce que j’ai un cuir chevelu extrêmement sensible qui ne supporterait sans doute pas les décolorations. Peut-être que comme ça je pourrais éviter de flinguer l’entièreté de mes longueurs et surtout garder un peu de châtain pour ne pas paraître trop pâlichonne (je veux bien te croire sur le fait que ça ternisse beaucoup le visage!). J’ai aussi entendu parler d’un nouveau soin « révolutionnaire », le Olaplex, qui permet d’éviter la majorité des dommages dûs aux décolorations fortes sur la fibre capillaire, une bonne piste à creuser!

    • Ah oui effectivement, avec un cuir chevelu sensible, se décolorer toute la tête ça relève du défi ! (je ne comprends pas d’ailleurs que le mien ait si peu réagi, tant mieux, mais alors par contre sur le coup, ça brûle tellement de décolorer les racines… à cette époque j’étais allée me faire faire un piercing au dessus du tragus, et la fille qui m’a percée m’avait dit « wah, quel courage de se décolorer les cheveux ! ça doit faire trop mal, je ne pourrais jamais ». Elle avait des piercings PARTOUT sur le visage, hahaha !)
      C’est très intéressant ce nouveau produit ! si ça peut t’éviter de te griller tes longueurs, c’est top ! En tous cas j’imagine bien que si tu choisis de sauter le pas, ce sera dans des tons très doux et le résultat sera sûrement top. :)

  15. bon alors apparemment aux vues des commentaires tout le monde a l’air de trouver cette tendances super…j’ai un avis beaucoup plus mitigé…en fait je n’aime pas du tout la tendance « pastel, ou gris, blanc décoloré (désolée) sur moi ou sur les autres, c’est vraiment une mode avec laquelle j’ai du mal…mais après tout pourquoi pas.. les photos que tu as postées sont vraiment belles! en revanche je ne trouve rien de minimaliste à cette tendance, il s’agit quand même d’une transformation très sophistiquée et complexe, absolument pas naturelle .. à la rigueur si on veut appliquer le minimalisme esthétique aux cheveux pourquoi pas tout raser ? pour moi ce serait ça le minimalisme absolu! mais débattons-en ;)

  16. Coucou Victoria, alors moi je dois dire que je n’aime pas beaucoup cette teinte de cheveux, pourtant je dois reconnaître que les photos que tu as sélectionnées sont très belles, mais cela vient-il du mannequin ou de la couleur de cheveux ?!! En tout cas, je trouve que ça vieillit énormément et on a bien le temps d’avoir les cheveux qui grisonnent ! Garde ta belle couleur de cheveux Victoria !!! Bisous. Mathilde

  17. J’adore cette tendance ! Je suis bien contente que l’on puisse de plus en plus porter ce genre de couleur dans la rue sans être (trop) dévisagés !
    Perso cela fait bientôt deux ans que je suis passée de chatain à un blond/blanc.
    J’aimerai qu’ils soient le plus blancs possible ou éventuellement qu’ils tirent vers le gris mais ce n’est pas facile du tout. La décoloration abime beaucoup les cheveux mais avec patience et pas mal de temps on peut les « récupérer » (bain d’huile 1fois/semaine, 1 shampoing pigmenté violet à alterner avec un shampoing hyper doux genre Ghassoul et un après shampoing sans silicone !)… Mais la couleur tourne vite au jaune pas propre…
    Bref c’est un peu compliqué mais j’adore la couleur.
    Personnellement j’ai un gros problème de cuir chevelu sensible alors je ne fais pas décolorer toute la tête mais je laisse les racines chatain… C’est un style, moi j’aime bien !
    Enfin bref, je raconte ma vie mais bon je pense qu’on fait ce qu’on veut de notre corps et que si on a peur de l’après, des cheveux, ça repousse ! (J’ai connu la garçonne presque rasée pour récupérer des cheveux potable, ça ne dure pas !)

  18. J’espère que c’est une tendance qui va durer, car j’ai eu mes premiers cheveux blancs à 25 ans, 12 ans + tard j’en ai beaucoup je pense que d’ici une dizaine d’années encore j’assumerai, quand mes enfants seront un peu +âgés mais pour le moment étant naturellement très très brune c’est un grand pas à franchir !

Répondre

Naviguer