Mes petits gestes écolos du quotidien

Pour réduire notre impact sur l’environnement et ses habitants, chaque petit geste compte. Un tout petit rien adopté par plusieurs personnes peut même faire de réelles différences.

Aujourd’hui, j’avais donc envie de partager avec vous quelques idées simples que j’applique dans ma vie pour essayer de préserver un peu mieux la planète: réduire mes déchets, minimiser la diffusion de produits toxiques dans la nature, et moins gaspiller, principalement.

Certaines sont très basiques et faciles à mettre en place, d’autres demandent peut-être un petit temps d’adaptation ou un peu d’organisation, surtout pour des familles avec enfants (tout est plus facile quand il s’agit seulement d’un ou deux adultes !). Mais en tous cas aucune n’est irréalisable. Et sinon, il y en a plein d’autres !

Que les choses soient claires: je suis (malheureusement) loin d’être un modèle d’écologie, et je ne prétends à aucune perfection. Cette liste est personnelle, non-exhaustive, je suis encore constamment en train de m’améliorer et des tas de personnes font mille fois mieux que moi. J’espère juste que cet article pourra peut-être rappeler certaines bases, particulièrement aux jeunes générations, et inspirer quiconque souhaite rendre sa vie un peu plus green !green

Maison

  • Utiliser autant que possible des lavettes écologiques ou des tissus au lieu du sopalin
  • Faire mes propres produits ménagers maison
  • Privilégier les programmes à basse température de la machine à laver la plupart du temps, quitte à laisser tremper les vêtements tachés avant. Réserver les programmes longs et chauds aux situations particulières ou pour une désinfection de temps en temps.
  • Porter mes vêtements plusieurs fois (sauf mauvaises odeurs ou taches bien sûr) avant de les mettre à la machine
  • Attendre d’avoir une bonne quantité de vêtements sales avant de lancer une machine
  • Lancer mes appareils électro-ménagers plutôt en heures creuses ou, si possible, le soir, afin d’éviter les pics de consommation qui obligent les compagnies d’électricité à s’approvisionner chez les pays voisins
  • Toujours sécher mes vêtements à l’air libre (je n’ai pas acheté de sèche-linge)
  • Utiliser les programmes moyens ou éco de mon lave-vaisselle, quitte à faire tremper certains plats très sales avant
  • Limiter le chauffage du salon à 19 degrés maximum au quotidien. Si j’ai vraiment froid, je monte à 20 pendant une demi-heure, puis je le redescends à 19. Les pulls et les grosses chaussettes sont mes amis !
  • N’acheter que des ampoules basse consommation
  • Cultiver plusieurs plantes vertes pour améliorer l’air ambiant

Cuisine

  • Avoir des gourdes pour transporter de l’eau en cas de déplacement, et des bouteilles en verre à remplir pour la maison
  • Faire pousser certains aromates et graines germées moi-même
  • Cuisiner moi-même, en grande majorité à base de produits bruts
  • Pour minimiser mon utilisation de film plastique, couvrir les plats avec une assiette, ou transvaser le contenu à conserver dans des bocaux et tupperwares avec couvercle
  • Utiliser les légumes et fruits un peu abîmés pour faire des soupes ou des compotes, sauter les branches dures du kale en tous petits morceaux à la poêle, faire une soupe avec les fanes de radis, etc… pour gâcher le minimum possible
  • Éviter les produits complètement hors saison, limiter un peu les fruits et légumes exotiques qui viennent de loin
  • Limiter sérieusement la viande et le poisson (moi je n’en mange pas du tout)
  • Privilégier les oeufs et fromages de petits et moyens producteurs locaux plutôt que ceux qui sont issus de grands élevages intensifs, et limiter leur consommation en général
  • Utiliser au maximum ma propre vaisselle pour les pique-niques (petits bols très légers, gourdes, etc…). Si j’ai vraiment besoin de vaisselle jetable, opter pour des pièces en carton ou en bambou plutôt qu’en plastique
  • Privilégier le café moulu dans une cafetière de type Bodum plutôt que les petites capsules qui génèrent une quantité importante de déchets
  • Chez les marques qui le proposent, acheter mon thé en vrac plutôt qu’en sachets
  • Éviter au maximum d’emballer les fruits et légumes du supermarché dans un sachet plastique. Pour les plus solides, je ne les emballe pas du tout, et pour les autres, je privilégie les sachets en papier ou mes propres sacs réutilisables

Hygiène

  • Préférer les savons solides aux bouteilles liquides, au moins pour le corps et les mains, afin de réduire les emballages plastiques
  • Espacer au maximum mes shampoings, pour des douches beaucoup plus courtes
  • Utiliser des protections hygiéniques réutilisables (coupe menstruelle, serviettes hygiéniques lavables)
  • Pour mon rasoir, fuir les versions jetables et préférer les manches aux têtes interchangeables pour limiter les déchets. Éviter la mousse à raser au profit d’huile de coco (mais elle encrasse les lames) ou de pain de rasage solide.
  • Utiliser des lingettes démaquillantes lavables au lieu de cotons jetables
  • Privilégier les cosmétiques certifiés bios si possible, ou a minima hautement naturels et biodégradables
  • N’utiliser l’eau chaude que quand j’en ai vraiment besoin, c’est à dire pour la douche et de temps en temps pour la vaisselle
  • Ne jamais laisser le robinet d’eau ouvert pour rien
  • Quand c’est possible, préférer les remèdes naturels (huiles essentielles, plantes, massages…) aux médicaments synthétiques pour les petits maux courants
  • Laisser sécher mes cheveux à l’air libre (nous n’avons pas de sèche-cheveux)

Consommation générale

  • Recycler autant que possible
  • Faire des dons réguliers de vêtements à des associations pour qu’ils aient une deuxième vie
  • Raisonner davantage mes achats et privilégier les basiques de qualité qui seront vraiment rentabilisés
  • Éviter de passer une commande en ligne quand je peux trouver le produit désiré près de chez moi, et réduire au minimum les commandes provenant de pays non limitrophes
  • Privilégier les produits fabriqués en France ou en Europe quand c’est compatible avec mon budget
  • Privilégier les produits bruts, naturels ou bios si possible
  • Utiliser des sacs réutilisables, et en avoir toujours dans mon sac au cas-où
  • Donner ou revendre mes livres, et les prêter autour de moi

Électronique

  • Éviter au maximum d’imprimer: je choisis toujours les versions électroniques quand c’est possible
  • Débrancher mon ordinateur portable à chaque fois qu’il est chargé et ne le rebrancher que lorsqu’il est dans le rouge
  • Vider régulièrement les mails inutiles de ma boîte, et me désinscrire des newsletters qui ne m’intéressent pas pour ne pas surcharger les serveurs
  • Éviter de télécharger des images très lourdes sur le blog, ou d’envoyer des photos HD par mail si ce n’est pas nécessaire
  • Ne jamais laisser la télé allumée en fond sonore: si personne ne regarde, elle est éteinte

Déplacements

  • Voyager léger, avec une garde-robe restreinte mais polyvalente et des cosmétiques solides et multi-usages
  • Louer une voiture ponctuellement quand c’est nécessaire, et se débrouiller pour le reste des trajets à pieds, en vélo ou en transports en commun
  • Préférer les fenêtres ouvertes à la climatisation si possible
  • Préférer le train à l’avion si possible

***

Pour aller plus loin…
Je vous conseille chaudement les newsletters d’Idécologie et de ConsoGlobe, remplies d’infos utiles et de bonnes idées ! N’hésitez pas non plus à consulter ma sélection de livres green ici.

Quels gestes faites-vous ou aimeriez-vous adopter pour la planète ?

74 commentaires

  1. Salut Victoria,
    Super article!! Je suis loin de faire encore tout ce que tu fais mais j’essaie de m’améliorer chaque jour . Prochaine étape, les emballages pour peser les fruits et légumes, il faut absolument que je me trouve des sac réutilisables.
    Passe une bonne journée.
    Bises.
    Delphine

  2. Merci pour tous ces conseils. Tu es mon exemple en matière d’écologie.
    Je suis loin d’appliquer tous tes petits gestes au quotidien! Mais j’essaie de m’améliorer tous les jours.
    Belle journée

    Julie, Petite and So What

  3. Quelle belle liste, je pourrais améliorer tant de choses encore dans mon quotidien.

    Merci Victoria, c’est très inspirant.

    De mon côté, je troque et achète souvent de seconde main, et j’échange ma maison pour partir en voyage.

  4. Sacré liste ! J’en fais une bonne partie déjà grâce à mes parents qui m’ont appris depuis toute petite ;-)
    J’ai idée de faire un DIY de coton lavables sur mon blog prochainement car je n’en peux plus de me voir utiliser un coton pour me démaquiller chaque soir…
    biz

  5. Bonjour Victoria ! Merci beaucoup pour cet article plein de bon sens (comme toujours avec toi) je m’interrogeais justement cette semaine sur tout ce système de livraison et de colis, avec le carton, les étiquettes plastifiées, les billes de polystyrène, les pochettes plastique, le transport par avion ou camion et j’en passe, je pense qu’essayer d’acheter au plus près de chez soi ce qui nous fait de l’oeil, est aussi un enjeu majeur d’un point de vu écolo, mais aussi éthique et social, je préfère faire vivre de petites boutiques près de chez moi, et ça favorise le lien social :)

  6. Top cet article ! Je vais te piquer quelques astuces, même si certaines font partie de mon quotidien depuis un moment (lingettes démaquillantes lavables, utilisation de cosmétiques solides et tout ce qui touche au bon sens comme ne pas laisser l’eau du robinet couler si on ne s’en sert pas).

  7. J’en fais déjà pas mal sur cette liste mais j’essaye de m’améliorer, je suis entrain de vider peu à peu les produits ménagers de mes placards pour après en faire moi même. Par contre je ne pourrais pas me passer du sèche linge pour les draps ou les serviettes mais d’un autre côté je n’ai pas de lave vaisselle, je déteste ça. Je serais incapable de me passer de sèche cheveux, je pense que j’aurais une chevelure comme Tina Turner…

    Bisous

    • Disons que l’avantage du lave-vaisselle, s’il est récent, c’est de gaspiller moins d’eau qu’une lessive à la main. Mais il y a le côté dépense énergétique de l’électricité, donc au final c’est un peu compliqué à évaluer selon la durée du cycle etc…

      • Pour le lave-vaisselle, j’ai lu dans un livre (le guide anti-gaspi) que le lave-vaisselle était beaucoup plus écolo que la vaisselle à la main, moins d’eau utilisée et même moins d’électricité apparemment (j’imagine que ça se passe sur les cycles éco aussi, ce que nous on fait toujours).

        Super article Victoria ! Petite question : tu parles de sacs réutilisables pour le vrac, tu les as trouvés où ? Ou tu les as faits toi-même peut-être ?

      • Tout à fait, c’est pour ça, si on a des quantités de vaisselle suffisantes à laver chaque semaine et que l’on choisit une machine performante avec cycle eco, ça peut s’avérer bien plus écologique que la vaisselle à la main. Mais si c’est pour laver 3 assiettes par semaine, ce n’est pas la peine ^__^

        Pour les sacs, j’utilise tout simplement ces petits sacs tout légers réutilisables que les supermarchés vendent (les magasins Marqt ici à Amsterdam en vendent un qui est très bien, j’en ai 5-6) ou des sacs plastique que j’ai déjà chez moi et que je garde pour ça :)

  8. Très intéressant, merci pour les tips que je ne connaissais pas !

    Pour ma part, j’essaye aussi de :
    – réduire au maximum la consommation de papier toilettes
    – ne jamais laisser un chargeur sur la prise
    – ne pas laisser une pièce allumée s’il n’y a personne cela va de soit.
    – réutiliser les sacs plastiques de magasins (quand on oublie le tote bag) pour en faire des sacs poubelle.
    – couper les prises internet et TV pendant les vacances
    – faire régulièrement le tri dans les médicaments et rendre à la pharmacie les périmés
    – réutiliser le pain dur en pain perdu ou le donner aux oiseaux

    On peut aussi mettre au four les épluchures de légumes pour en faire des chips (mais je n’ai pas encore testé)

    Voilà, des gestes surement naturels pour toi déjà ;)

    • Oh très chouette l’idée des chips ! J’imagine qu’il faut que ce soient des légumes bios par contre. Moi j’aimerais vraiment avoir une sorte de petit compost pour ce type d’épluchures, qui me permettrait de faire de l’engrais naturel pour mes plantes. Je suis en train de me renseigner sur la question, parce qu’en appartement c’est toujours plus compliqué, mais j’espère trouver une chouette solution !

      Et tu fais bien de rappeler le retour des médicaments périmés à la pharmacie, c’est important de ne pas relâcher ces molécules dans la nature ! Je crois que le peu de médicaments que j’ai est encore assez récent mais je vais vérifier tout ça ce weekend, tiens.

      • (je sais je squatte les commentaires mais c’est pour la bonne cause)

        Pour le compost en appartement, essaie le lombricomposteur ! Encore une fois, j’ai découvert ça dans Le guide anti-gapsi (moins gaspiller, c’est pas sorcier). Ca prend peu de place et c’est très efficace, apparemment ! Renseigne-toi :)

      • Ouiii en fait j’hésite avec le lombricomposteur à cause du problème des vacances et des déplacements. Il y a aussi l’alternative du bokashi. Je suis en train d’étudier les solutions pour trouver celle qui me convient le mieux :)

      • Je ne sais pas si ce doit être forcément des légumes bio, car vu la température au four cela devrait tuer toute bactérie non? Comme lorsqu’on stérilise avec de l’eau bouillante… je ne sais pas !
        Et en effet j’ai souvent pensé au compost je trouve que c’est une bonne solution. Mais à Paris, sans jardin ni balcon cela me paraît compliqué :/

        Sinon je réutilise les papiers imprimés (pour des billets de train ou autres) pour en faire des notes (écrire les courses, laisser un mot etc…). Je suis toujours impressionnée par la quantité de petits papiers que j’ai comme ça.
        Au boulot je coupe en deux mes post-it dès que possible.

        Et, je coupe toujours mes crèmes,dentifrices, etc une fois arrivée à la fin car en fait ils durent encore 3-4 jours de plus. Beaucoup moins de gâchis. :)

      • Oui, le four tue les bactéries comme toutes les cuissons mais il ne peut malheureusement rien contre les pesticides ! Ce sont eux le problème sur les cultures non-bios, pas tant les bactéries ^__^

      • Arf je pensais que ça les incluait. J’ai appris quelque chose alors ! Merci ;)

  9. Food is the biggest part of the municipal waste stream, and it doesn’t degrade because there isn’t enough oxygen for bacteria to work in landfills. So composting and above all limiting food waste is important.
    I reuse plastic bags many times. At the market, I whip old bags out of my caddy for my fruits and veggies. Bags are useful for preventing the produce from getting smashed in the caddy, and I can use the same bags for over a year before they finally fall apart.

  10. Les gestes du quotidien sont importants en effet… Ce sont des petites habitudes à prendre, comme le sac de courses ré-utilisable. Récemment on a mis des multiprises à interrupteur, comme ça plus besoin d’enlever les prises des chargeurs (ce que j’oubliais constamment) ou autre qui consommaient non stop. On était l’interrupteur pour la journée, du coup Tv, ordi etc ne sont plus sous tension. Un petit geste en plus :)

  11. Cet article est très intéressant. En le lisant, je me rend compte que j’ai adopté pas mal de ces gestes écologiques et responsable sans m’en rendre compte ^^

    • C’est la même chose pour moi ! La plupart des gestes que j’ai adoptés étaient du simple bon sens, ou motivés aussi par les économies, et finalement c’est aussi bon pour l’environnement ^__^

  12. Article très intéressant, et qui montre que les changements ne demandent généralement pas beaucoup d’effort.
    Et pour en faire une sorte de challenge il existe la chouette application ’90 jours’.
    Bonne journée à toutes/tous!

  13. Très bon article ! Ce sont des petits gestes à connaître, à chacun d’appliquer ceux qui leur conviennent :) l’important est de faire sa part. Juste un bémol le programme court du lave vaisselle consomme en réalité plus que le programme classique ou eco puisqu’il va consommer plus d’énergie pour aller plus vite justement :) Pour ma part, j’utilise le programme eco la nuit.

    Bonne journée à tous !

  14. Super article, je suis contente de constater que j’en fais la majorité, même si c’est toujours perfectible! Moi point noir c’est la voiture, mais je vis dans une région où c’est quasi impossible de s’en passer, d’autant plus que je travaille à 30km de chez moi… mais bon, ce n’est pas exclu qu’un jour, j’arrive à trouver du travail dans ma ville et donc y aller en vélo ou même à pied!

    Si ça t’intéresse j’avais aussi listé mes petits gestes écolo l’année dernière sur mon blog :)

  15. Super article qui donne plein de bonnes idées pour agir au quotidien et à son échelle pour l’environnement ! J’ai souri en voyant que je retrouvais certaines de mes habitudes dans ce que tu as citén même s’il me reste encore des progrès à faire :)
    Belle journée et bon week-end !

  16. J’ai envie de raconter ce que je fais!
    – Je suis végétarienne à l’extérieur, et quasi végétalienne à la maison (plus facile à vivre à la maison je l’avoue)
    – je n’épluche presque plus mes légumes, je les mange avec la peau :)
    – j’achète presque tout bio, presque tout local, au moins les fruits et légumes
    – J’achète tout ce que je peux en vrac, dans mes sacs réutilisables ou dans des pochettes papiers que je réutilise jusqu’au déchirement
    – Je n’ai pas de voiture, j’ai un abonnement autolib et vive les transports en commun
    – Je vends / donne tout ce qui ne me sert pas
    – j’achète en priorité d’occaz (donc je n’ai pas acheté du neuf depuis des lustres!)
    – surtout, je consomme moins, je tente le minimalisme sur tous les sujets… je n’en suis qu’au début mais je poursuis mon chemin!
    – je refuse tous les déchets inutiles quand je peux (paille, sac plastique, flyer, publicité, gobelet, papier autour de ma baguette…) au risque de parraître bizarre, tant pis :)
    – J’ai ma tasse au travail, et ma thermos pour le Starbucks (réduc de 30cents!) et quand je l’oublie je demande à être servie dans une tasse
    – J’ai fait le vide sur ma vie en ligne! ma boîte mail respire!
    – gros changement qui parait futile aux yeux de tous: je ne mets plus de vernis et je n’en ai plus acheté depuis 2 ans alors que j’étais totalement accro!
    – cosmétiques naturels et solide quand je peux :) Parfois je fais des entorses quand ma soeur me donne des trucs qu’elle allait jeter… je préfère que ça serve.
    – J’ai une gourde! on a de l’eau potable en ouvrant un robinet! quel dommage de ne pas en profiter!
    – je récupère les brouillons de tout mes collègues pour faire mes impressions :)
    – Je me lance dans ma première lessive maison ce week-end!
    Voilà, to be continued….

  17. Hello !
    Je la trouve très bien, ta liste : elle correspond presque en tout point à la mienne ;-) (sauf pour les ampoules basse consommation, que nous n’utilisons pas dans les pièces où on doit souvent allumer et éteindre sur de courts laps de temps, car elles claquent très vite, hélas…). Tu soulignes que c’est plus facile à deux qu’avec des enfants, mais je peux t’assurer que même avec deux enfants, c’est tout à fait possible sans avoir à faire de gros efforts. En plus, c’est une sacrée satisfaction quand je constate que mon fils (presque 8 ans ) et ma fille (bientôt 5 ans) intègrent tout ça et repèrent ce qui peut poser problème : par exemple, en rando, il sont les premiers à ramasser les bouteilles plastiques ou les emballages qu’on trouve parfois sur les sentiers du Mercantour pour les mettre au recyclable au retour…

  18. Bonjour,
    Parfait cette petite liste enfin…presque ;)
    Je n’ai pas trop aimé le « louer une voiture quand c’est nécessaire, privilégier le vélo », moi je peux te suggérer de vivre à la campagne plutôt qu’en ville, c’est plus écolo… on peut avoir un jardin, des poules, des chèvres… voilà mon quotidien, mais effectivement je dois utiliser ma voiture tous les jours (30 minutes aller / 30 minutes retour, désolée je ne m’appelle pas Lance Armstrong ;) ), c’est ça où je vis d’amour et d’eau fraîche… J’aurais apprécié que tu donnes aussi ce genre de conseil et pas que ce qui te concerne. On ne vit pas tous en ville et on a pas tous la chance de travailler à domicile.
    Merci quand même pour ces conseils, je ne t’en veux pas mais il faut penser à tout le monde :)
    Amicalement,
    Mathilde

    • Bonjour Mathilde ! Tu es peut-être passée un peu vite sur l’introduction: j’ai précisé que cette liste était non exhaustive, 100% personnelle et qu’il y avait plein d’autres idées possibles si certaines de celles-ci ne l’étaient pas. Il y aussi des gens qui ne peuvent pas se passer de sèche-cheveux, par exemple, et ce n’est pas un problème. Chacun fait ce qu’il peut dans sa situation, et ça c’est ce que MOI je fais.

      • Oui, je ne peux PAS me passer de sèche-cheveux ! J’ai testé, mes cheveux gardent l’eau.. toute la journée ! Même dans une pièce chauffée, 5 heures après j’ai la tête encore mouillée et hop le rhume !
        J’ai bien saisi que c’était TES gestes et ils sont très biens. J’en fais une bonne partie. Les associations ont aussi évolué, ainsi une association qui récupère les vêtements (chaussures, sacs, vélos) en bon état, vient dorénavant à la déchetterie (à Nantes, à quatre endroits différents). Ainsi, l’autre jour, j’ai été jeté des cartons, des métaux et du verre (vieux bocaux, etc.) et j’ai donné 5 sacs de vêtements, chaussures et sacs à l’association.
        Je trouve ça bien que ce soit au même endroit.
        Je suis ravie que les sacs en plastique soient enfin interdits.
        Programme éco pour le lave-vaisselle et pareil je sèche mes vêtements à l’air libre ! si tu as un balcon, on peut laisser un manteau qui aurait pris les « odeurs » (de graillon / de cigarettes) la nuit et hop le lendemain c’est parti. Sinon, ma grand-mère m’avait appris plein de trucs pour nettoyer. C’est amusant de voir qu’on y revient !

  19. Hello Victoria !!!

    Seul geste de ta liste qui diffère de la notre, c’est le sèche-linge. L’été, j’ai mon étendoir dehors. Mais, l’hiver, le sèche-linge est très utile avec 2 enfants en bas âge. Pas besoin d’attendre d’avoir assez de linge pour remplir une machine, parce que c’est tjs le cas. Et si je n’avais pas de sèche-linge ( surtout pour l’hiver), j’aurais un sacré tas de linge qui ne pourrait pas sécher.

    Sinon, on vient de faire notre premier potager bio. On mange à 100% bio, de saison, et en privilégiant le plus possible local. On a aussi mis en place un composteur.

    Comme j’habite en ville, quelque soit le temps (tte l’année) , je me déplace à pied ou en vélo avec mes 2 filles dans une charrette. Elles aiment bcp et les copains d’école de ma grande en réclament une à leurs parents.

    J’essaie de sensibiliser la grande ( presque 5 ans), à l’écologie. ça passe par des livres adaptés pour elle , mais aussi des jeux sur le tri des déchets par ex. D’ailleurs, je lui explique l’importance de bien trier les déchets , et d’éviter le gaspillage ( alimentaire, eau, électricité, …). et les enfants adorent apprendre. Donc, ils changent plus facilement leurs habitudes que les adultes.

    D’ailleurs, elle me fait parfois des remarques . Par ex : « maman, on a mangé des tomates à midi à la cantine, mais c’est pas la saison !!! . Et là, je me dis que les valeurs que je veux lui inculquer passent très bien. Donc, avoir des gestes écolos n’est pas forcément plus difficile avec des enfants , à partir du moment qu’on explique.

    Je me suis même mise à la tambouille, et franchement, j’aime ça. Je trouve une satisfaction dans le fait-maison.

    Bref, comme toi, je pense que chaque geste compte. D’ailleurs, je ne sais pas si tu as entendu le texte « mon climat » de Jean-Jacques Gamblin au parlement des écrivains , j’ai adoré. Il a su vraiment trouvé les mots justes.

    Bonne journée

    • C’est génial, je suis admirative ! En effet, en précisant que certaines choses pouvaient différer un peu quand il y a des enfants, je pensais surtout au linge. Quand on a des petits à la maison les lessives sont bien plus nombreuses et le sèche-linge peut vite devenir indispensable, alors je comprends tout à fait !

  20. Super article ! Je fais aussi la plupart des gestes que tu as listés, et j’ai récemment abandonné Google pour passer à Ecosia : un moteur de recherche qui plante des arbres grâce aux revenus générés par les publicités liée aux requêtes !

  21. Merci pour ces conseils. Au niveau technologie, c’est fou ce qu’on sait peu et qu’on consomme beaucoup sans se rendre compte (mails non effacés dans la boite mail par exemple!).
    J’ai une questions pour les lingettes réutilisables au lieu des coton jetable car je viens d’en acheter. Tu les mets au sale après une utilisation? plusieurs? ou tu les laves à la main vite fait après utilisation? je galère un peu à savoir ce qu’il faudrait faire :)

    • Coucou ! Souvent je les lave à la main tout de suite après oui, avec un peu de mon savon pour les mains, du moins si j’ai le temps ! Sinon je le mets dans mon bac à linge sale, mais globalement je trouve plus simple de le laver de suite.

      • Je me permets de répondre aussi car nous utilisons le meme système :) Perso je lave mes tapis de sol (salle de bain, cuisine, entrée) toutes les une à deux semaines, et nous avons de quoi tenir en lignées réutilisable sur cette durée et hop je fais tout bouillir ensemble à la machine. De même pour les mouchoirs et coton réutilisables que je mets à laver avec les draps et serviettes. C’est tellement roder que c’est devenu un réflexe :)

  22. Bonjour Victoria,
    Je suis ton blog depuis un moment mais c’est mon premier message.
    Je suis beaucoup de ces conseils et je voulais en ajouter un qui peut sembler bizarre mais que j’ai adopté ! Composter ses déchets verts, même en appartement soit en demandant à votre syndic d’installer des composteurs partagés (le mien n’a pas voulu….) soit en achetant un lombricomposteur.
    Ils sont en vente dans certains magasins de jardinage mais en France, si l’idée vous tente, contactez votre communauté de communes ou votre mairie. C’est que j’ai fait et pour 30 euros j’ai eu un lombricomposteur aux couleurs sympas + mes petits lombrics + 1h30 de formation. Si l’idée d’avoir des lombrics dans votre cuisine vous rebute, vous pouvez mettre votre lombricomposteur dans votre garage ou votre cave s’ils ne sont pas trop froids.
    Je n’ai jamais eu de problème depuis les 8 mois que je l’ai : pas d’odeurs, quelques petites mouches à fruits mais rien de grave et on évite de mettre dans ses poubelles une bonne partie de ses déchets verts. Je réduis mon impact sur le transport des ordures ménagères et leur incinération et en plus je partage mon compost avec mes voisins !
    Très belle journée et… compostez !

  23. Merci pour toutes ces astuces. C’est marrant parce que je fais la plupart des choses que tu mentionne sans y réfléchir et sans que ce soit forcement lié à mon désir de préserver l’environnement. Ce sont juste « nos habitudes ».

  24. Cela devrait être une obligation de faire ce que tu racontes dans ton post. Malheureusement certains ou certaines oublient l’essentiel… Même moi, parfois…

  25. Encore un article très intéressant. Ici, c’est justement avec l’arrivée de notre fils que je me suis mis à interroger tous ces actes qui semblent anodins mais qui sont nocifs pour notre environnement. Je suis partisane de l’idée que plus on apprend ces gestes tôt aux enfants, plus cela leur sera naturel de le faire à l’âge adulte. Ce qui nous oblige aussi à modifier notre comportement même si parfois les réflexes ont la vie dure.
    Au programme: je finis ma lessive achetée puis j’ai commandé tout ce qu’il faut pour faire ta recette de lessive + liquide vaisselle maison. Les ampoules basse conso, c’est ok et on essaye d’éteindre les interrupteurs pour que les produits ne restent pas en veille inutilement. Les lessives sont toujours bien remplies donc utiles. Nous gardons les sachets de fruits et légumes et comme ça nous les réutilisons la fois suivante, peu importe que ce ne soit pas au même endroit. Bref, quelques petites choses qui nous mettent sur la bonne voie mais il y a du travail. Par exemple, je me disais que j’avais hâte qu’on trouve une maison notamment pour pouvoir récupérer l’eau de lavage de la vaisselle ou autre et la réutiliser pour les plantes.
    Merci en tout cas pour tes articles toujours inspirants.
    D’ailleurs, je suis en plein tentative de réequilibrage alimentaire. Pour démarrer avec une alimentation saine et majoritairement végétarienne, tu conseilles toujours Mon 1er diner végétarien? (je cherche un livre avec des recettes variées mais pas avec des ingrédients trop difficiles à trouver). Merci d’avance

    • Bonjour Alexandra, je me permets de te répondre.
      pour commencer une alimentation végétarienne, facile, du quotidien et très bonne moi j’ai adoré Veggie de Cléa (et puis il y a son site cleacuisine pour plein de recettes gratuites !).

  26. Bonjour Victoria,
    Un article très inspirant, une fois de plus. :) Je pense qu’il faudrait que je trie ma boite mails, j’ignore beaucoup de la pollution à ce sujet…
    Je me posais sinon la question du pain de rasage solide, as-tu une marque ou un produit de prédilection ? Il est peut-être dans un autre article… Merci de m’orienter !
    Merci Victoria !

  27. Je fais également la plupart de tes gestes sauf pour la cuisine que je m’y initie petit à petit!
    Toujours bio – naturel quand je peux me le permettre et j’évite toujours de gaspiller!
    J’utilise des médicaments qu’en cas d’urgence sinon c’est toujours des thérapies naturelles dont mes chères huiles essentielles. <3

  28. Nous nous sommes lancés dans l’aventure zéro déchet il y a un peu plus d’un an et tous ces petits gestes sont bien en place au quotidien à la maison ! J’achète tout ce que je peux en vrac, même le fromage et les fruits fragiles (fraises) dans tes tupperwares en verres ! J’ai toujours des compliments au marché ou à la Bio coop sur mon organisation ^^
    Je rajouterais à la liste la possession d’un compost ou lombricomposteur qui allège vraiment la poubelle !!

    Nous sommes en vacances aux USA en ce moment alors pas facile de ne pas produire de déchets mais j’ai quand même apporté des sacs en tissus, qui nous évité un bon nombre de sachets plastiques inutiles ! Mais ici même pour un thé ou un café consommés sur place, on a un gobelet en carton… il y a encore du boulot !!

    Super article en tout cas :)

  29. Je suis en plein cheminement vers plus de responsabilité écologique et économique . Nous sommes partis vivre à la campagne il y a quelques mois pour opérer ce changement .
    Je vais chaque mois parler de nos nouveaux gestes et de ceux que nous souhaitons mettre en place.
    Ta liste est bien remplie , pas toujours évident en ville ! Pour les déchets ménagers, ici c’est facile , on composte , et dans quelque temps (dans la future maison) on aura des poules pour le non-compostable (restes de table ) .

  30. Coucou victoria, super article qui donne pleins de pistes pour réduire sa consommation et ses conséquences pour notre belle planète. Bisous

  31. Chouette petite liste, on a une liste presque similaire même s’il y a toujours des efforts à faire (pour ma part, c’est un changement constant).

    C’est toujours encourageant de voir que trouver des produits éco-responsables devient de plus de plus facile, que des pistes cyclables se mettent en place, qu’on trouve des magasins où l’on peut acheter en vrac, etc. Pour que ces changements soient accessibles au plus grand nombre, c’est bien que des alternatives se mettent en place et soient justement accessibles. Ce sont des petits gestes qui font du bien à tout le monde et qui nous poussent à faire attention à notre façon de vivre.

    J’espère de tout coeur que les nouvelles générations auront des réflexes plus verts, je le vois déjà dans les magazines pour enfants et ados, on parle beaucoup plus d’écologie (par exemple le science et vie junior), je trouve ça positif pour les générations futures :)

  32. Merci pour tous ces conseils, qui sont d’autant plus chouettes qu’ils me semblent largement réalisables. Je me rends d’ailleurs compte que j’applique déjà la plupart d’entre eux, parfois grâce à toi (qui m’a fait découvrir les cotons réutilisables par exemple).

    Pour les sacs plastiques Monop ne propose plus que des sacs en papier pour les légumes, c’est vraiment sympa (surtout qu’ils râlaient dès que je prenais deux tomates sans sac plastique…..). J’ai aussi pris l’habitude de toujours avoir un tote bag au fond de mon sac. Si je passe faire des courses à l’improviste, ou un peu de shopping, ça m’évite d’avoir à prendre un énième sac plastique ;-).
    Prochaine étape: les produits ménagers maison !

    Belle journée à toi et encore merci pour ce blog toujours bourré de bonnes idées .

    • Coucou ! Ce n’est malheureusement pas une option pour les peaux très réactives comme moi, qu’un simple savon ou gel douche ne protège pas assez. Je l’ai expliqué dans mon dernier article beauté :)

  33. Bonjour Victoria,
    Quel article intéressant, encore une fois!

    Pour partager avec toi et les autres lectrices, voici ma propre expérience.

    Ce que je fais:
    – ampoules LED (ça tient plus longtemps et à mon sens ça éclaire mieux). Nous avons mis les vieilles ampoules dans les pièces où nous n’utilisons que peu la lumière (WC, chambre, cellier)… Jeter ce qui fonctionne ce n’est pas possible!
    – ne pas allumer la lumière qd ça n’est pas utile et éteindre à chaque fois que je sors d’une pièce. Ca me rend dingue qd je vois une lumière allumée pr rien.
    – couper l’eau entre chaque opération (qd je me brosse les dents, qd je me lave, etc). Là encore ça me rend littéralement hystérique qd j’entends l’eau couler pour rien!
    – fruits et légumes de saison (mon copain mange des tomates en toutes saisons, ça me rend malade! Je n’ai pas réussi à le convaincre! Surtout que c’est vraiment pas bon!)
    – oeufs de poules élevées en liberté (mais achetés en supermarché…). On voulait des poules mais finalement le jardin n’est pas assez grand pour qu’elles aient un enclos de taille suffisante!
    – cosmétiques au maximum bio/naturelles
    – utiliser un maximum de produits ménagers écolos: Pierre d’argile pour la sdb et la cuisine, vinaigre blanc, bicarbonate de soude. Mais je ne suis pas encore tout écolo…
    – utiliser le moins de sacs en plastique possibles. Au drive ils en donnent 1 par produit quasiment mais je les utilise en sac poubelle (je crois même qu’ils sont écologiques) et on peut les rapporter pour qu’ils soient réutilisés… Pour les fruits et légumes qd je n’en prends qu’un (ou que c’est vendu à l’unité) je ne prends pas de sac: je colle l’étiquette dessus directement! Vivement la fin des sacs en plastique en France…
    – lave vaisselle et lave linge: remplis au maximum possible et de préférence en heures creuses avec programmes éco.
    – on a un poêle à granulés pour toute la maison. Chauffage dans sdb que lorsqu’on y est et en hiver (sèche serviette chauffant). Le poêle se régule tout seul et est programmable (qd on n’est pas là il ne chauffe pas pour rien). On règle à 19 degrés également.
    J’en oublie surement car certaines choses sont devenues évidentes…

    Ce que j’aimerais faire (ce qui est dans mon budget, mes possibilités):
    – cotons lavables, mais il faut que je m’organise… D’autant que je suis souvent en déplacement!
    – acheter en vrac
    – eau du robinet mais chez moi elle a vraiment un goût pas possible… Dc toutes les boissons à base d’eau: ok, l’eau « pure »: bouteille malheureusement. Si quelqu’un a une solution pour enlever le goût (de je ne sais quoi d’ailleurs) de l’eau du robinet je prends avec plaisir! Dans mes anciens logements elle était bonne donc c’était possible.
    – un compost, mais il faut trouver l’endroit idéal: pour éviter les mauvaises odeurs qd on mange sur la terrasse par exemple, mais à la fois proche de la cuisine, et pas trop au soleil! Vu la configuration de la maison c’est pas simple de trouver un compromis…

    Certaines choses que je ne « peux » pas faire (et merci de respecter, pour celles que ça choquerait):
    – me passer de ma voiture, c’est évident: je travaille loin de chez moi, pas dans une grande ville… Dès que je le peux (trajet court, par beau temps): vélo. Je ne suis pas sportive dc c’est un exploi en soi!
    – les savons solides pour le lavage du corps: je n’aime pas la sensation que ca laisse sur la peau! Mais je peux changer d’avis si je trouve un savon qui me convient! Tout n’est pas perdu…
    – les coupes menstruelles et serviettes lavables: alors ça je ne peux absolument pas je trouve ça écœurant et finalement pas hygiénique… Je ne critique absolument pas celles qui le font! Ca n’est pas pour moi, c’est tout. Il en sera de même lorsque j’aurai des enfants. Laver les couches pleines de « grosse commission » avec le reste du linge c’est innenvisageable pour moi! Je suis un peu maniaque à vrai dire…
    – le tout bio: c’est un budget… Mais si j’étais fortunée oui! En attendant, j’achète certaines choses en bio quand le prix n’est pas excessif.
    – le sèche linge: je suis en transition actuellement car ma « vieille » lavante séchante m’a lâchée et par souci d’économie d’énergie j’ai préféré acheter lave linge d’un côté (le plus économe en eau+électricité possible, tout en respectant un budget correct) et sèche linge de l’autre. Et comme c’est quasiment deux fois plus cher que le combiné et bien j’attends pour le sèche linge… Je n’aime pas la sensation des serviettes séchées à l’air libre (c’est râpeux) mais je serre les dents… Quoiqu’il en soit, je privilégie bien sûr le séchage à l’air libre qd la température ambiante le permet (en hiver je fais aussi, en laissant sécher devant le poêle)! Dc l’achat attendra probablement cet automne!
    – lessive maison, produits de beauté maison: même si certaines recettes avaient l’air simples, je ne suis pour le moment pas convaincue de l’efficacité. Peur que ça ne lave pas bien et, pour les produits beauté, que l’hygiène ne soit pas au RDV… De toute façon j’ai des stocks à écouler. Ce qui me laisse le temps de me documenter et de me laisser convaincre :-).
    – la viande et le poisson: c’est mal je sais mais les solutions alternatives ne me donnent pas envie et certains goûts me manqueraient. Manger doit rester un plaisir selon moi… Quelle tristesse sinon! Mais je suis admirative de celles et ceux qui y parviennent.

    J’ai surement oublié plein de choses mais c’est déjà bien assez long…
    Je conclus donc en disant que l’on fait chacune du mieux que l’on peut, à notre échelle…

    • En effet, chacun fait du mieux qu’il peut selon sa propre situation !

      Je tiens cependant à revenir sur tes remarques à propos des coupes menstruelles et serviettes lavables, que tu ne trouves pas hygiéniques. Autant je comprends tout à fait le dégoût du sang, autant je ne peux pas laisser passer d’erreurs sur le côté hygiène parce qu’il y a plein de fausses rumeurs à ce sujet ! J’espère que tu ne m’en voudras pas !

      Entre, d’une part, un tampon qui reste plusieurs heures rempli de sang macéré en contact direct avec les parois vaginales, et d’autre part, une petite coupe en silicone médical qui recueille simplement le sang sans qu’il puisse se dégrader contre les muqueuses, la donne est très claire: la coupe est bien plus hygiénique. Et je ne parle même pas des scandales sanitaires qu’ont pu provoquer les tampons, autant justement parce qu’ils provoquent des proliférations de bactéries et peuvent s’infecter, que parce qu’ils sont bourrés de perturbateurs endocriniens. La coupe peut se nettoyer au savon systématiquement à chaque vidange et donc être toujours propre, et bien entendu elle se désinfecte avant et après un cycle. On ne pourrait pas faire mieux en termes d’hygiène.

      Du côté des serviettes lavables, là aussi, je ne vois pas la différence entre une serviette portée 4 heures que l’on va jeter, et une serviette portée 4 heures que l’on va aussi retirer, mais simplement laver. L’eau chaude et le savon ou la lessive servent à éliminer les taches et les bactéries, donc la matière en coton est tout à fait propre suite au lavage. Aucun souci d’hygiène.

      Enfin, si l’on se réfère plutôt au fait de pouvoir avoir un peu de sang sur les mains, cela n’a rien de non-hygiénique – je trouve même assez triste d’encore considérer le sang menstruel comme « sale » alors que c’est juste du sang frais tout à fait normal. Après, encore une fois, je comprends que le sang mette mal à l’aise, mais ce n’est en aucune façon une question d’hygiène – plutôt un simple blocage psychologique.

      Voilà, je voulais vraiment préciser tout ça pour ne pas laisser courir de fausses idées à ce sujet :) je comprends vraiment les personnes qui ont du mal avec l’idée des protections réutilisables mais c’est quelque chose de personnel, lié aux émotions et au rapport au corps, pas une question de manque d’hygiène.

      • J’ai dû mal m’exprimer. Tout ce que j’ai dit était 100% personnel, comme l’est ton article d’ailleurs. Je ne prétendais absolument pas écrire des vérités, LA vérité :-).
        Pour les coupes: effectivement j’ai énormément de mal avec le sang, et plus particulièrement celui-là. Je ne me vois pas du tout « mettre les mains » là-dedans, c’est notamment en ça que je trouvais la chose pas hygiénique. Totalement en lien avec mon rapport au sang.
        Je me doute bien que la coupe en elle même est hygiénique de part le matériau utilisé.
        L’autre chose qui me dérange pour l’hygiène c’est le changement dans les lieux autres que la maison… Comment faire ca dans des lieux publics?
        Tu l’auras compris, je ne suis absolument pas prête pour changer mes habitudes en la matière. Et tampon/serviette ou coupe, même combat pour moi: ça me dégoûte haha. Je me rassure en me disant que je ne dois pas être la seule ;-).

      • Ah zut, désolée de t’avoir mal comprise du coup ! Et non, rassure-toi, tu n’es pas du tout la seule. Le sang, déjà, c’est un peu impressionnant (comme je le disais, je te comprends à 100% puisque moi-même j’ai parfois l’impression de tourner de l’oeil quand je vois le mien), mais en plus, le sang menstruel est encore hyper tabou dans la société (avec des nuances différentes chez chacune selon son éducation etc…). Donc je sais bien que ce n’est pas évident et que le passage à la cup par exemple demande de se sentir mieux avec son corps. Chacun fait selon sa sensibilité ! J’espère que petit à petit les prochaines générations de femmes se sentiront plus à l’aise avec le sujet.

  34. Super intéressant cet article et les commentaires des lectrices que cela génère : cela permet de nous échanger nos petits trucs, de nous donner des idées… Meme si c’est difficile d’être parfait et ça, il faut aussi savoir l’accepter…

    Pour ma part :
    – j’ai un potager bio et un compost
    – je demande les restes quand je vais au resto
    – je n’achète plus d’eau en bouteille
    – je fais mes courses avec des sacs en tissu, je réutilise les sacs en papier du biocoop et quand je vais dans des magasins traditionnels, je demande à ce qu’on mette mes morceaux de fromage dans un Tupperware que j’emmène avec moi (bizarre au début, il faut essayer de garder une contenance en faisant croire que c’est la vendeuse qui est étrange de refuser une telle demande et pas l’inverse….^^)
    – je mange bio et la plupart du temps sans viande ou alors une viande bio de qualité
    – je trie mes déchets et essaie de les réduire au maximum en évitant les produits suremballés
    – je cuisine quasiment tout moi-même à partir de produits bruts
    – j’utilise des noix de lavage pour mes lessives que je composte ensuite
    – je fais sécher mes vêtements à l’air libre
    – je fais TOUT mon ménage au vinaigre blanc, bicarbonate de soude et huiles essentielles et j’utilise des chiffons micro-fibres
    – je limite les lessives en portant plusieurs fois mes vêtements comme toi
    – j’utilise une cup et des serviettes lavables
    – j’utilise des cosmétiques bio et solides dès que possible
    – j’utilise des cotons lavables
    – je supprime très rapidement mes mails
    – j’utilise des sacs poubelles bio dégradables
    – je refuse les sacs plastiques dans les magasins

    En revanche,j’ai des « faiblesses » que je ne peux résoudre ou que je n’ai pas encore résolues :
    – je fais plus de 250km de voiture par semaine pour mon boulot avec un véhicule diesel. Mais j’envisage très sérieusement d’avoir un véhicule électrique quand je changerai de véhicule
    – j’utilise des mouchoirs en papier. Je n’arrive pas à trouver des mouchoirs lavables, en cotons bio, jolis et pas trop chers. Je trouve le prix beaucoup trop excessif. Si quelqu’un a un filon…
    – j’utilise encore des cotons jetables pour mon eau florale car les cotons lavables que j’ai ( « tendances d’Emma » et « lamazuna ») sont trop ou pas assez absorbants
    – j’utilise des Cotons-Tiges (je vais tres bientôt m’acheter des bâtonnets en bois)
    – j’utilise un sèche-cheveux, un aspirateur tous les jours, un congélateur, un sèche-linge pour les serviettes et draps, …
    – je produis à mon sens encore trop de déchets (un sac poubelle de contenance moyenne par semaine pour deux adultes)
    – …

  35. Ouf je peux cocher pas mal de ces cases !!
    C’est chouette ! bravo pour tous ces petits gestes qui mine de rien font du bien !
    Surtout si chacun y met un peu du sien !

  36. Et bien je me rends compte en te lisant que j’ai déjà adopté sans presque m’en rendre compte de bonnes habitudes écolo! J’ai (comme tout le monde) une belle marge d’amélioration devant moi aussi, mais un geste en amène un autre etc.. et au fur et à mesure, on peut revenir à des gestes plus sains et écolos assez facilement! Merci Victoria pour les bons conseils que tu nous prodigues avec enthousiasme et un sourire qui se lit :)

  37. Super Article!
    Je rajouterais aussi quelques trucs du type: débrancher les appareils des prises (bon à part le frigo,on est d’accord!), utiliser un « stop douche » (pour couper l’eau quand on se lave les cheveux par exemple, sans que ça dérègle la température que tu avais choisi), utiliser une chasse d’eau avec 2 « vitesses » (je sais pas comment ça s’appelle!), tout réutiliser en cuisine (il y a des applis qui te donnent des idées cuisine en fonction de ce qu’il te reste dans ton frigo, c’est pratique). J’en oublie sans doute :)

    J’ai découvert certaines astuces via l’appli 90 jours, je ne sais pas si tu connais, mais cela pourrait t’intéresser.
    Bises
    Aurelia

  38. Bonjour Victoria,
    Tout d’abord, merci beaucoup pour le blog! Je l’ai decouvert il y a pas longtemps et dépuis j’ai passé pas mal de temps « binge-reading » :) Le cerise sur le gâteau est que tu écris en français ce qui me fait apprendre plein de nouvelles expressions (je ne suis pas francophone de l’origine)!
    Moi aussi, j’évalue assez réguilièrement mes routines en essayant de les rendre plus « eco-friendly ». Du coup, c’est avec un grand plaisir que je lis tes conseils. Et oui, j’ai déjà testé le shampooing solid Lamazuna (un coup de foudre!) et leurs lingettes démaquillantes (pas encore convaincue mais ça fait que quelques jours), Merci pour ces decouvertes!
    Concernant l’article ci-dessus, j’aimerais juste rajouter que des capsules de café peuvent être récyclées (même si je suis d’accord qu’il vaut mieux d’éviter les dechets dès le début que les récycler après). Par exemple, Nespresso récuperent les vieilles capsules lors de la livraison et après ils compostent le café et recyclent l’aluminium. J’ai appris à mes collegues de ne pas jeter les capsules et de le rendre au livreur, je suis trop contente :)
    Aussi, je viens de decouvrir les couvercles étirables en silicone qui peuvent etre mises sur n’importe quelle assiette, bocal, tupperware etc. et qui remplacent donc le film étirable. J’ai pas encore testé pourtant, elles arrivent demain :)
    Merci encore et désolée des fautes de français!

  39. Pingback: 5 autres petits gestes pour sauver la planète | Haute Comme 3 Pommes

  40. Pingback: Ces gestes eco-friendly qu’on devrait piquer aux Indiens - La Carotte Masquée

Répondre

Naviguer