3 Astuces aux Huiles Essentielles Pour Les Filles

Être une fille, c’est très chouette, mais cela suppose aussi parfois de faire face à des petits maux du quotidien: symptômes liés au cycle hormonal, soins spécifiques… Ce qui est sûr, c’est que notre armoire à pharmacie est souvent plus remplie que celle de nos amis les garçons!

Comme vous le savez peut-être, je suis adepte de l’aromathérapie depuis mon enfance, c’est pourquoi j’ai l’habitude de répondre à ces problématiques par les huiles essentielles lorsque je considère qu’elles peuvent participer à mon confort.

Mes petites astuces étant économiques et très simples, j’avais envie aujourd’hui de les partager avec vous, en espérant qu’elles puissent vous être aussi utiles qu’à moi. Bien sûr, il ne s’agit pas de solutions miraculeuses, mais vous pouvez les considérer comme des compléments aux solutions plus traditionnelles. Qui sait, peut-être qu’elles vous faciliteront la vie!

Attention: l’utilisation de ces petits remèdes de grand-mère ne vous dispense bien sûr en aucun cas de consulter un médecin si vos symptômes vous semblent persistants, excessifs ou anormaux. Certains des désagréments décrits dans cet article peuvent être signes d’une pathologie nécessitant un suivi médical.

Attention (bis): certaines personnes très réactives ne supportent pas les huiles essentielles. Si vous n’êtes pas sûre de votre tolérance vis à vis de ces produits, veillez à effectuer des petits tests d’abord, en évitant toujours les zones de peau les plus sensibles et les muqueuses. En ce qui concerne les dosages, n’hésitez pas à demander conseil à un aromathérapeute près de chez vous, ou à consulter un guide spécialisé comme Ma Bible des Huiles Essentielles, que je possède et qui est très bien.

***

Crampes menstruelles
Basilic tropical

crampes-menstruelles-massage

On estime que 60% des femmes souffrent de crampes abdominales avant et/ou pendant leurs règles. Si c’est votre cas, vous carburez certainement aux médicaments antalgiques, puisqu’il n’y a pas énormément d’autres solutions instantanées lorsqu’une crise apparaît. Les huiles essentielles ne sont malheureusement pas assez puissantes, je trouve, pour contrer vraiment la douleur (du moins chez moi, mais je souffre de dysménorrhées particulièrement sévères), néanmoins certaines d’entre elles peuvent agir sur les contractions musculaires, contribuant ainsi à un soulagement plus rapide. Si vous n’avez que des douleurs faibles à modérées, cela pourrait même peut-être vous suffire!

Le basilic tropical, un puissant antispasmodique, est l’une des plantes les plus recommandées dans ces cas-là, et personnellement elle m’a déjà aidée à plusieurs reprises pour tous types de crampes menstruelles ou digestives. Dès que la douleur arrive, versez un peu d’huile végétale neutre dans le creux de votre main (amande douce, jojoba…) et déposez-y 1 à 2 gouttes maximum d’HE de basilic tropical, puis massez-vous le ventre avec ce mélange dans le sens des aiguilles d’une montre. Attention, cette HE ne peut pas être appliquée pure.

***

Maux de tête
Menthe poivrée

migraine-menthe-poivree
Les maux de tête et les migraines touchent les deux sexes, mais ils sont particulièrement prévalents chez les femmes. Là encore, seuls les médicaments analgésiques et anti-inflammatoires pourront répondre aux douleurs les plus fortes, mais certaines huiles essentielles sont capables de participer au soulagement en apportant par exemple une sensation de froid.

C’est le cas de l’HE de menthe poivrée, qui en plus d’être très rafraîchissante, possède de bonnes propriétés anesthésiques. Je l’utilise personnellement en cas de maux de tête mais aussi en cas de nausées, et je la trouve souvent assez efficace. Pour profiter de ses bienfaits, déposez une goutte sur vos doigts, que vous frotterez les uns contre les autres, et massez-vous les tempes délicatement. Vous percevrez très rapidement une sensation glacée. Attention en revanche à ne pas vous approcher trop des yeux: la puissance de cette HE les fera pleurer (rien de grave, mais ce n’est pas très agréable).

***

Hygiène intime
Palmarosa et lavande

hygiene-intime-huilesessentielles

Voilà un sujet très tabou, mais pourtant essentiel pour notre confort et notre bien-être à toutes! À mon sens, prendre soin de cette zone du corps, qui le mérite bien, fait partie intégrante du fait d’accepter son corps de femme. Les recommandations des gynécologues pour la toilette intime varient énormément d’un médecin à l’autre, mais le maître-mot est toujours la douceur: savon de marseille, simple eau claire, soins spécifiques en pharmacie… Il faut dire que, surtout pour les générations actuelles, nous maltraitons quotidiennement notre entrejambe à coups de jeans skinny très serrés et de lingerie souvent inadaptée (matières synthétiques irritantes, strings…).

Pour éviter au maximum les petits désagréments qui en résultent, je me concocte personnellement mon propre soin lavant bio, très doux, enrichi en huiles essentielles à la fois apaisantes et antibactériennes. Très efficace et très respectueux, il est également extrêmement économique (2-3 gouttes suffisent à chaque douche, vous en avez donc pour des mois et des mois…). Mes problèmes se sont drastiquement réduits depuis, c’est pourquoi je vous le conseille très chaleureusement!

Pour 100 mL de soin lavant

100 mL de base lavante neutre Aroma-Zone
10 gouttes d’HE de lavande vraie
5-10 gouttes d’HE de palmarosa

Versez tous les ingrédients dans un contenant propre et secouez fortement. Attendez 2 ou 3 jours avant la première utilisation, pour que les huiles descendent bien dans tout le flacon.

Pour une version un peu plus puissante, en cas de petite infection par exemple, remplacez l’une des deux huiles par de l’HE d’arbre à thé.

 ***

Connaissiez-vous ces astuces?
Y en a-t-il qui pourraient vous intéresser?

NB: J’achète mes huiles essentielles sur Revelessence, Aroma-Zone, en magasin bio ou en parapharmacie.

49 commentaires

  1. Je note tout particulièrement l’astuce menthe poivrée. Beaucoup d’anti-douleurs me sont interdits et cette astuce pourrait bien m’être très utile lorsqu’une migraine vient se frayer un chemin jusqu’à moi :)
    Merci !

  2. Merci beaucoup pour ces astuces.
    Je suis très sujette aux migraines ophtalmiques et comme j’évite de prendre des médicaments (intolérance aux anti-inflammatoires en plus), c’est très douloureux quand je commence à en avoir une!
    Je vais me procurer de la menthe poivrée et tester à la prochaine migraine (qui j’espère, n’arrive pas avant longtemps!)
    La lavande fonctionne aussi bien sur les migraines. J’avais testé une fois (mon oncle en avait) et la migraine est partie nette…!!!
    Des bisous
    Passe une belle journée

    Le monde des petites
    http://www.lemondedespetites.com/

    • Ah oui tiens ça ne m’étonne pas! La lavande est un antalgique naturel, en plus d’être relaxante :) je l’utilise personnellement pour tous les petits bobos courants + pour les douleurs dentaires et souvent la douleur disparaît d’un coup, c’est vrai!

  3. Bonjour Victoria ♡

    J’adore la menthe poivrée : j’en ai TOUJOURS dans mon sac (avec 2 ou 3 autres) ♥
    N’ayant pas de SPM (♥), je l’utilise pour autre chose, elle est notamment très bénéfique pour mon type de profil Naturopathique (que l’on nomme « bilieux » & dont le foie est un des points sensibles… organe qui a une grande importance pour le système hormonal, peut-être un piste à suivre pour toi ?).
    Mon amoureux l’utilise aussi contre le jet-lag, et on peut aussi l’utiliser contre la fatigue passagère (au lieu de prendre un café en conduisant par exemple).

    Pour l’aspect féminin (plutôt sur la sphère émotionnel), je travaille beaucoup avec la rose, le benjoin, l’encens ♥

    Belle journée ♪

    • Coucou Mély! Tu ne crois pas si bien dire! Dans ma famille, les femmes ont toutes le foie assez sensible et un peu paresseux (ou du moins, il a tendance à ne pas éliminer suffisamment) et j’ai effectivement un système hormonal un peu défaillant. Il faudra que je me renseigne davantage sur ces profils naturopathiques, c’est sûrement une bonne piste pour beaucoup de mes petits problèmes.

  4. Bonne idée cet article !
    Je viens de changer de contraception récemment, et mon DIU pourrait me provoquer des crampes menstruelles (elles ont toujours été extrêmement faibles jusqu’à présent), donc je garde l’astuce du basilic. Merci beaucoup !

  5. super article en ce qui me concerne je me suis soignée lors d’une infection urinaire avec l’huile essentielle de bois de rose et origan, ça peut aussi aider…
    je prépare mes potions à l’avance dans une petite fiole de 10ml pour éviter les surdosages du mélange dans la main et je me suis massée le bas ventre.

    A bientot

  6. Salut Victoria !

    C’est vraiment un article très intéressant et qui me sensibilise énormément. Cela fait maintenant deux ans que je souffre de cystite chronique liée au stress. Durant ces deux années j’ai subi une opération, suivi plusieurs traitements ainsi qu’une bonne demi-douzaine d’examens et rien n’y a fait ! Et puis un jour, j’ai rencontré une naturopathe qui m’a conseillé d’appliquer quelques gouttes (3-4) d’HE de Camomille Romaine sur le bas du ventre, au niveau de la vessie quand je sentais une crise arrivée. Ça m’a littéralement changé la vie ! Cela fait maintenant un peu plus de 6 mois que je n’ai plus fait une seule crise, simplement en appliquant quelques gouttes d’HE, et même, je me demande si simplement de la respirer ne suffirait pas ?! À tester …

    Je te souhaite une jolie fin de mois de juin, qui a du être vraiment très éprouvant je pense (j’ai passé mon diplôme de Concepteur Designer Graphique en juin 2012 et j’en garde un souvenir impérissable ah ah ah !)

    Belle journée à toi Victoria.

  7. Comme d’habitude ça m’intéresse ma Victoria
    Merci beaucoup !
    Je connaissais déjà la menthe poivrée mais les deux autres c’est noté dans mon carnet <3

  8. La menthe poivrée c’est vraiment mon atout anti-nausée ! Et l’huile essentielle d’immortelle sur une bosse ou un coup qu’on a reçu, c’est hyper efficace. Je garde l’astuce du basilic, et aussi le soin lavant car je suis sensible à ces 2 problèmes… Merci, vraiment, cet article est hyper utile !
    Pas de rapport direct avec l’hygiène en tant que telle, mais utilises-tu les Fleurs de Bach? En période de concours, j’ai beaucoup utilisé le flacon « Rescue », qui m’a aidée dans des situations d’urgence, et je sais que la gamme est assez étendue, avec des flacons qui traitent des problèmes spécifiques… As-tu déjà testé? Et si oui, qu’en penses-tu?

    • Tiens Anouk c’est marrant que tu parles des Fleurs de Bach, j’y faisais aussi référence dans mon commentaire juste après le tien. Moi j’utilise les fleurs de Bach depuis longtemps et si tu as la bonne fleurs adaptée à ton émotion négative c’est très efficace (le Rescue est de manière général très bon en cas de stress et d’angoisse) j’aime beaucoup ces remèdes :)

  9. Oh merci pour ces conseils je commence a vouloir me soigner avec les huiles essentielles et j’adore ça ! Je prends note de ta petite lotion pour l’hygiène intime :) moi aussi j’achète sur Aroma Zone ! J’y achete aussi mes Fleurs de Bach, j’ai fait un petit article sur mon blog.
    Je découvre seulement ton blog, je l’adore merci a toi !!
    Belle journée

  10. Si tu as de fortes dysménorrhées, as-tu jamais songé à te faire dépister pour l’endométriose ? … Je t’en parle parce que j’ai appris la semaine dernière (plus de 15 ans après mes premières règles donc ET après 3 ans de stérilet au cuivre…) que j’en avais et que toutes les douleurs que j’ai pu avoir jusqu’à maintenant sont dues à ça. Dure nouvelle car il va falloir que je revienne à une contraception hormonale, pour éviter que ça ne se développe. Il faut dire aussi que le stérilet au cuivre n’a pas arrangé mon cas ***** de gynéco qui me l’a posé sans faire de test.
    Bref je trouve qu’on ne parle pas assez de cette maladie et les femmes devraient savoir que ce n’est pas normal de se tordre de douleur lorsqu’elles ont leurs règles.
    Je note pour tes astuces, merci ^^

    • On m’a fait une échographie et apparemment ce n’est pas ça, mais effectivement je sais que c’est l’une des raisons possibles! Il existe aussi malheureusement des dysménorrhées qui n’ont pas de cause organique ou pathologique claire…

    • En effet, ce n’est pas normal de se tordre de douleur et on ne le dit pas assez souvent.
      L’IRM c’est le mieux pour chercher l’endometriose et ce n’est pas un examen irradiant donc ça vaut le coup de vérifier.
      Pour le lavage intime, de l’eau rien que de l’eau et surtout rien de rien a l’intérieur (on ne se rend pas compte de ce que certaines personnes font).
      Super article, merci!

    • Raph a peut être raison. Pour diagnostiquer l’endométriose, l’échographie ne suffit malheureusement pas, elle n’est parfois même pas visible sur une IRM. Pour en être certaine, peut-être devrais tu aller voir un spécialiste. Ils sont peu nombreux, mais se sont les seuls qui pourront te donner une réponse définitive.

  11. Super ton article ! Je suis également à fond dans l’aromathérapie ! et j’ai reçu le livre dont tu parles qui est excellent !! Merci Victoria pour tes conseils avisés !! Mathilde

  12. Je confirme pour la menthe poivrée, ça soulage bien en cas de migraine. En général je la dilue dans une huile végétale et je l’applique sur tout mon front, l’effet froid soulage rapidement.

    Par contre en cas de grosse crise, dès que l’effet froid disparaît la douleur revient et là il n’y a que le Zomig pour me soulager… Même si j’essaie au maximum d’éviter les médicaments, il n’y a malheureusement que ça qui fonctionne vraiment pour moi :/

    Merci pour les astuces en tout cas, je testerais les autres :)

  13. Coucou,

    Merci beaucoup pour cet article qui tombe à pic pour ma part. Je souffre depuis des années sans rien prendre mise à part mon mal en patience car je déteste prendre des médicaments (je sais le comble pour une infirmière). Mais voilà que je découvre ton article et que je vais donc pouvoir peut être enfin me soulager, c’est parti cet après midi je file chez Aroma Zone.

    Bisous et à très vite.

  14. Hello Victoria !

    Comme d’habitude, ton article est vraiment très intéressant et m’a appris pas mal de choses ! J’avais déjà entendu parler de la menthe poivrée pour les migraines, cependant les « vapeurs » me brûlaient un peu les yeux. Je pense réessayer pour voir si ça va mieux :)

  15. Merci pour cet article !! Moi j’utilise l’huile essentielle d’estragon…pour les douleurs du mois sur le bas du ventre. L’odeur est forte mais c’est magique !! J’aurai voulu la connaître plus tôt… genre à l’adolescence alors depuis je partage à tout le monde !!!

  16. J’utilise justement la basilic tropical pour les maux de ventre et aussi la menthe poivrée pour la même raison, toujours combiné avec l’huile végétale de sésame.
    Merci pour la recette pour le soin lavant, je n’ai pas ces huiles essentielles là, je vais essayer de voir si je peux utiliser d’autres ^^’.

  17. Merci pour cet article. Si l’HE de basilic ne te suffit pas, je trouve que l’HE de baies rose est plus efficace. Un massage 3 jours avant les règles et pendant les douleurs avec 2 gouttes de cette HE mélangée à une huile végétale me soulage beaucoup. La mienne est une huile essentielle de Madagascar (Je crois que c’est la marque, en tout cas elle est de très bonne qualité). Je la trouve plus efficace que le basilic sur ce genre de douleurs.

  18. Je connaissais la menthe poivrée pour les migraines mais pas le basilic pour les crampes ! Pour ce qui est de l’hygiène intime, les huiles essentielles sont-elles suffisamment douces ? J’entends de plus en plus de médecins (dont ma gynéco) dire qu’il ne faut pas laver cette zone car on a tendance à être trop agressif ! Je lavais en passant un coup sans même frotter et c’était déjà trop ! Pas évident de trouver ce dont on a besoin !

    • Des huiles pures seraient bien trop agressives effectivement mais ici, tu verras que j’utilise justement une base lavante extrêmement douce, sans sulfates, qui ne mousse d’ailleurs pratiquement pas, et des huiles essentielles qui sont assez respectueuses (on peut les appliquer pures sur la peau) en plus d’être très largement diluées :)
      Cela fait des mois et des mois que j’utilise ce mélange et je m’en porte bien mieux qu’avant, au contraire! Après bien sûr chacune réagit à sa manière, il faut toujours faire attention au début si on n’est pas sûre de bien supporter un produit, surtout sur des parties aussi délicates comme tu le soulignes bien!

  19. Après recherche la marque de mon HE de baies roses est Astérale. Apparemment, elle a une excellente synergie avec le basilic. J’essaierai le combo.

  20. Je note pour le soin lavant, merci! Pour les douleurs aux ventres, pendant les règles, je conseille l’infusion de sauge. C’est efficace pour moi :)

  21. Moi je suis une adepte de l’aromathérapie depuis longtemps, j’ai d’ailleurs fait une formation d’aromathérapie et aromathérapie esthétique. Les huiles essentielles font parties de mon quotidien et je ne pourrais plus m’en passer celles tu as cité sont des grands classiques que toutes nanas devraient avoir dans sa pharmacie (d’autant plus qu’elles sont a portée de toutes les bourses.)

    bon week end :-)

  22. Merci pour ces petites astuces. Pour ma part je suis parmi les chanceuses, je n’ai quasiment jamais eu des gros désagréments pendant cette période (à part les règles proprement dites). J’ai quand même glané quelques petites astuces qui peuvent servir: pour les crampes menstruelles, l’HE d’estragon, en dilution dans une huile végétale, est apparemment très efficace (et souverain contre le hoquet aussi, mais c’est une autre histoire). Pour la ménopause, et en cas de dérèglement hormonal, l’HE de sauge sclarée permet de réguler un peu tout ça. Je ne connais pas la posologie par contre, qui est propre à chaque trouble, bien évidemment. =)

  23. Je ne connaissais pas mais je suis intéresser par ces astuces perso particuliérement les crampes au ventre pendant les règles mais l’astuce pour les maux de tête il faut que je l’a donne à ma mère, merci !

    Bisous

  24. Je rajouterais l’HE de thym pour tout ce qui est mycoses et cie – tout comme le tea tree, c’est très antibactérien et ça a fait des merveilles pour moi :)

    Je vais tester basilic et estragon lors de mes prochaines règles douloureuses, ça m’intrigue (mais j’ai peur d’avoir des douleurs un peu trop fortes pour que « juste » ça les calme…)

  25. Pingback: Links I Love #65Whatever Works

  26. El dolor menstrual es casi siempre por un exceso de estrógenos, que hoy en día afecta tanto a mujeres como a hombres. Cuidado con los aceites esenciales y algunos alimentos y cosméticos porque son altamente estrogénicos… Saludos

  27. Bonsoir !
    Je découvre ton blog depuis .. oulah déjà une heure ! Je n’avais pas remarqué qu’il était aussi tard, ahah ! Bref, je trouve pleins de choses intéressantes ici !
    J’ai une question, pour le soin lavant dont tu donnes la recette ici, quelle est sa durée de conservation ? Je me sers souvent des huiles essentielles, mais je ne connais absolument pas les bases lavantes. J’ai toujours peur des produits faits-maisons dans le sens où parfois ça se conserve que quelques jours ^^ Je pense qu’ici il n’y a pas de problèmes, mais je pose quand même la question, au cas ou… :)

    Merci d’avance et bonne continuation ! (je vais te suivre de très prêt maintenant!)

  28. Salut ! Perso j’utilise l’huile essentielle de menthe poivrée lors de mes grosses migraines, elle est en général la seule chose qui me permette de faire passer ces douleurs !! 20min allongée, dans la pénombre avec de la menthe poivrée et ça va mieux ! Par contre, comme il faut l’utiliser occasionnellement car c’est une huile très forte dont il ne faut pas abuser sur la peau, je ne peux pas toujours m’en servir (maux de tête trop fréquent …)
    Pour l’huile de palmarosa, je l’utilise avec l’huile végétale de coco et l’huile de tea tree pour les mycoses vaginales ! c’est super efficace ! (et j’ai utilisé pendant un temps l’huile de palmarosa comme déodorant !)
    PS : l’huile végétale de coco est un excellent lubrifiant ;) et c’est natureeeeell !

    Ton blog est super ! Merci pour ces infos ! :) bises

    • Supers astuces merci!! Pour l’huile de coco, je précise à celles qui liront que surtout il ne faut pas en appliquer si vous utilisez des préservatifs! Les préservatifs sont rendus poreux par les substances huileuses, on ne peut les associer qu’à des lubrifiants à base d’eau :)

  29. Coucou
    pour ton soin lavant base neutre + HE lavande et palmarosa tu l’appliques sur tout ton corps ou seulement les parties intimes?
    Merci,
    AS

    • Coucou ! Je l’utilise bien pour l’hygiène intime, comme précisé, mais tu peux tout à fait t’en faire un grand flacon et l’utiliser sur tout le corps. Ça ne posera pas de souci ! :)

  30. Salut Victoria,

    J’ai réalisé le gel intime avec une base moussante neutre + HE lavande vraie et HE de palmarosa, je l’utilise comme gel intime et douche ! Il est vraiment top, sauf pour mon hygiène intime.. Peut être que le Ph de la préparation n’est pas assez acide ? Sais-tu de combien est le Ph de ta préparation ? Sachant qu’il faut un Ph assez acide (entre 4,5 et 5,5) pour les parties intimes.
    Si c’est juste une question de Ph je peux toujours rajouter de l’acide citrique ou lactique au gel intime ?
    Merci beaucoup :)

Répondre

Naviguer