Mes Dernières Lectures #11

Voilà déjà une vingtaine de jours que je ne vous avais pas proposé de bilan de mes lectures, et à mes yeux c’est beaucoup trop! Entre les autres articles livresques que je voulais poster et le fait d’avoir passé deux bonnes semaines sur Le Nom du Vent, j’ai pris un peu de retard, mais je me rattrape aujourd’hui avec trois romans complètement différents et un recueil de dessins humoristiques. J’espère que ces revues vous seront utiles!

En parlant de livres, j’en profite pour vous relayer quelques nouvelles (et une petite surprise) concernant le #clublectureMS, à consulter sur mon compte Instagram. Rendez-vous lundi pour le début de la deuxième édition et encore plus de cadeaux!

bilan-lecture-oct-sept-2015

The Name of the wind (T.1), de Patrick Rothfuss, éditions Daw Fantasy (disponible également en français)

Résumé: Kvothe est le plus grand magicien de tous les temps, une légende vivante. Mais c’est sous l’identité de Kote, un simple aubergiste, qu’il se cache désormais, jusqu’à ce qu’un célèbre scribe le reconnaisse et lui propose de raconter son histoire. Dans ce premier tome, nous suivons le jeune garçon aux cheveux roux depuis son enfance heureuse au coeur d’une troupe de comédiens ambulants, où il apprend l’amour du lute et des contines, en passant par ses années de misérable survie seul dans une ville envahie par le crime, et son entrée inespérée, à force de courage et de talent, dans une prestigieuse école de magie. Sur son chemin, quelques amis inoubliables, beaucoup d’ennemis, et l’ombre noire des Chandrians, à qui il doit le pire drame de sa vie.

Mon avis: Si l’on oublie ma tentative avortée de lire Le Seigneur des Anneaux lorsque j’étais ado, The Name of the Wind était ma première lecture de fantasy pure et dure, c’est pourquoi je l’ai commencée à la fois avec enthousiasme et appréhension, curieuse mais pas sûre que cela allait me plaire. Si j’avoue avoir été un peu perdue au début, à cause du plongeon immédiat que nous offre l’auteur dans son monde (les explications viennent petit à petit dans l’histoire), je me suis ensuite laissée complètement envoûter. Le style de Patrick Rothfuss, incroyablement lyrique, poétique et raffiné, ainsi que ses effets de narration (récit dans le récit, injonctions directes au lecteur…) ont réussi à me charmer, à faire de chaque page un délice. Ses mots créent une ambiance si particulière (comme un Seigneur des Anneaux plus simple et plus médiéval) que j’avais sans cesse envie d’y retourner. Je me suis attachée lentement mais sûrement au personnage principal, à sa passion pour la musique et les contes, et j’ai tout particulièrement apprécié son histoire à partir de son entrée dans une sorte d’école de magie. Un roman dense et exigeant mais passionnant et magnifique, parfait pour l’automne-hiver!

Ma note: 4,5/5

***

Constellation, d’Adrien Bosc, éditions Le Livre de Poche.

Résumé: 27 octobre 1949. À l’aéroport d’Orly, trente-sept passagers embarquent dans le Constellation d’Air France direction New York. À bord, des célébrités, comme Marcel Cerdan, l’amant d’Edith Piaf, ou Ginette Neveu, violoniste prodige, partagent les heures de vol avec des inconnus (hommes d’affaires, bergers basques, ouvrière…). Le 28 octobre 1949, alors que l’avion doit atterrir sur l’île de Santa Maria aux Açores pour un ravitaillement, le signal de l’appareil disparaît. Il est retrouvé quelques heures plus tard à des dizaines de kilomètres de là, écrasé sur une montagne sans aucun survivant. Pourquoi un tel accident, improbable alors que les conditions météorologiques étaient idéales sur les îles portugaises? L’auteur, par une enquête détaillée sur cet événement et les victimes, tisse dans l’inexplicable un semblant de logique qui ressemble un peu au destin.

Mon avis: J’avais vu tellement d’avis mitigés, par des personnes qui disaient être passées complètement à côté de ce roman aux airs de rapport d’enquête, que mon enthousiasme initial (j’ai une curiosité presque malsaine envers les accidents d’avion, qui me fascinent et me traumatisent à la fois) s’était un peu ébranlé avant d’entamer ma lecture; pourtant, il m’a finalement non seulement intéressée et surprise, mais il m’a aussi marquée comme seuls les livres capables de parler à mes interrogations profondes peuvent le faire. J’ai adoré cette sensation de réel, plonger dans la vie de chaque passager, les voir tous comme des êtres humains menant leur vie, savoir pourquoi ils étaient là. Les fils cousus délicatement par l’auteur pour tenter de trouver un sens au destin commun de ces personnes m’ont fascinée, si bien que je devais parfois faire une pause après certains chapitres pour laisser divaguer mes pensées – ces hasards, ces coïncidences réussissaient à me troubler. Enfin, j’ai eu l’impression en lisant Constellation d’enrichir ma culture générale, grâce aux excellentes recherches d’Adrien Bosc, aux références philosophiques, et à la relation de certains passagers à la vie médiatique ou culturelle de l’époque, ce que j’ai trouvé très intéressant. Le passage sur la construction de l’empire Disney est notamment assez méconnu je crois, et pourtant tout à fait curieux! Ajoutez à cela des chapitres courts, qui se dévorent, et une plume que j’ai trouvée magnifique… Une lecture originale dont je me souviendrai!

Ma note: 5/5

***

The Winter Sea, de Susanna Kearsley, éditions Sourcebooks Landmark (disponible également en français)

Résumé: Alors qu’elle peine à écrire son nouvel opus, Carrie McClelland, romancière historique à succès, trouve soudainement l’inspiration lors d’un passage dans le Nord de l’Écosse. Attirée presque irrémédiablement par ce littoral brut et sauvage qui a pour elle quelque chose d’étrangement familier, elle décide de s’y installer dans l’espoir d’y trouver un renouveau pour son intrigue, située au début du XVIIIème siècle, aux prémices de la toute première rébellion jacobite. Son ancêtre Sophia Paterson, dont elle ne sait pas grand chose sinon qu’elle était contemporaine de cette période, commence alors à prendre vie sous sa plume. D’une manière étonnamment réelle, Carrie imagine sa silhouette dans le beau château de Slains, les traits de la comtesse qui l’héberge, ou ceux de l’homme dont elle va tomber amoureuse pour le meilleur et pour le pire…

Mon avis: J’ai vraiment bien aimé ma lecture, même si elle a manqué d’un peu de profondeur pour pouvoir me marquer autant que je l’aurais voulu. J’ai trouvé l’histoire classique mais efficace, et surtout magnifiquement relevée par un contexte historique passionnant et extrêmement bien documenté (la rébellion jacobite de 1708, dont on parle très rarement). Le fait de jongler entre présent (où l’on suit une auteur qui écrit ce récit) et passé (l’intrigue principale) engendre un peu de mystère, un peu de romance et surtout un certain suspense qui sont une touche agréable pour le roman. J’ai apprécié la présence de personnages féminins forts, malgré les conventions de l’époque, et de personnages masculins admirables par leurs sacrifices et leurs prises de risque pour défendre leur culture. En revanche, malgré quelques moments palpitants, j’ai été très frustrée de passer aussi rapidement sur la construction de l’histoire d’amour principale, qui, faute de pouvoir être entièrement contée à cause de l’alternance des temps, se noue sans que l’on puisse vraiment s’y attacher. Je n’ai donc pas ressenti autant d’émotions que je l’aurais voulu lorsque les choses se compliquent… Mention spéciale en revanche pour la fin, absolument parfaite!

Ma note: 3,5/5

***

Insolente Veggie, de Rosa B., éditions La Plage (service presse)

Résumé: Après s’être illustrée sur internet avec des dessins cinglants et cyniques à propos de son engagement vegan, publiés à titre de défouloir, Insolente Veggie revient cette fois-ci sous forme papier avec ce recueil reprenant les dessins les plus populaires du blog, ainsi que de nombreux inédits. Avec humour, elle y dépeint son quotidien et ses pensées de végétalienne face à une société encore très carniste et spéciste.

Mon avis: Si ce livre n’est pas à mettre dans toutes les mains (le ton parfois très incisif pourrait en fâcher plus d’un), je l’ai personnellement adoré. C’est un ouvrage qui se savoure comme on savoure un petit bonbon acide, qui nous pique, nous fait réagir, nous fait glousser parfois, et nous conforte en même temps. Je l’ai trouvé mordant – surtout qu’en tant qu’ancienne omnivore et végétarienne à 95% je suis visée par beaucoup des remarques de l’auteur – mais j’ai aussi reconnu une véritable justesse dans beaucoup des vérités qu’elle dénonce (la réaction de la famille, les remarques des gens que l’on rencontre, les excuses du local ou du bio qui n’effacent pas le fait de mettre à mort des millions d’animaux…). J’ai aussi trouvé ce livre très intéressant et instructif, notamment par les arguments exposés (saviez-vous qu’un steak suppose la consommation de l’équivalent de 6 mois de douche?) et les explications assez claires sur le point de vue vegan (anti-spécisme etc…). Enfin, et cela vous surprendra peut-être, au-delà de leur côté insolent, les dessins de Rosa B m’ont touchée, car j’y ai vraiment ressenti la profondeur de ses convictions, sa tristesse face à l’incompréhension de la société, et un peu de ma propre expérience. Même si je suis très loin d’être aussi engagée qu’elle (je suis au contraire dans un cheminement hyper personnel, et je préfère inspirer que dénoncer), le livre d’Insolente Veggie m’a donc semblé salutaire, courageux, et frais. Seul critère pour pouvoir l’apprécier: une bonne dose d’auto-dérision et un esprit bien ouvert!

Ma note: 4/5

***

Connaissiez-vous certains de ces livres?
Que lisez-vous en ce moment?

35 commentaires

  1. Hello,
    Merci pour cette rubrique qui m a donné envie de decouvrir certains auteurs, j ai lu les precedentes et je me demandais pourquoi il n y a pas de bandes dessinées?
    Certaines valent de tres bon roman.
    Belle journee

    • Tu as tout à fait raison, il y en a des excellentes! Je ne sais pas en fait, c’est très personnel, je n’ai jamais été attirée par les bandes dessinées. Je lisais beaucoup de mangas quand j’étais ado mais ça m’est passé (je trouve qu’on les dévore trop vite) et j’aime de temps en temps les romans graphiques (comme Persepolis par exemple) mais de manière générale je préfère encore plus pouvoir imaginer moi-même une histoire à partir d’un simple texte.

  2. Merci pour toutes ces découvertes lecture!
    Je n’arrive pas à trouver le temps de lire autant que je le souhaiterais en ce moment. Il faut vraiment que j’y remédie en m’organisant mieux.
    Belle journée, bisous

    Petite and So What

  3. Coucou Victoria,
    Merci pour cette chouette revue de livres à nouveau ! Je suis bien tentée de lire Constellation ! En ce moment je lis Le Lys de Brooklyn de Betty Smith ! C’est un roman qui a connut un très grand succès lors de sa parution en 1943 ! Je suis tombée dessus un peu par hasard dans ma bibliothèque et je ne suis pas déçue ! L’histoire est simple, les personnages attachants, l’ambiance du début du siècle y est bien décrite ! Le prochain sera Petites recettes de bonheur, que ma bibliothécaire a acheté, avec un mois de retard donc ! J’ai hâté de le commencer !
    Belle journee

  4. Je ne connaissais pas ces livres mais j’ai bien envie de lire Insolente Veggie, pourtant je ne suis même pas végétarienne. J’ai arrêté la viande pour des raisons qui n’ont absolument rien à voir avec la cause animale à laquelle je ne suis pas si sensible que ça…d’où mon envie de lire le lire, pour comprendre. Pour voir si ça peut ébranler mon coeur de pierre ;) Merci pour ces présentations en tout cas, avec le froid qui s’installe petit à petit, rien de tel qu’un beau livre sous un plaid :)

  5. J’avais déjà ajouté The name of the wind et The winter sea à ma whishlist après avoir vu ta vidéo, j’ai vraiment hâte de pouvoir lire the name of the wind après ton avis. Par contre pour Constellation, les avis sont mitigés donc je ne sais pas si je dois me lancer ou pas, à voir !
    En ce moment je lis Le Grand Coeur de Jean-Christophe Rufin, c’est son deuxième livre que je lis et j’accroche vraiment.

    Bonne journée.

  6. Bonjour Victoria !

    C’est sympa de découvrir des lectures vers lesquelles je n’aurais pas été spontanément ! Le premier livre que tu présentes me tente pas mal !
    Quant à moi, après avoir terminé Petites recettes de bonheur…, je suis en train de lire Ravage de René Barjavel.
    Je me demandais, pour participer à ton concours, il faut être inscrit sur Instagram ? Car je n’ai ni compte Instagram, ni compte Facebook, ni Twitter (oui je vis presque dans une grotte, mais ça me convient ! ;-))

    Bises de Bretagne !

    • Argh oui là sans compte Instagram c’est compliqué! Le club de lecture est très basé sur les réseaux sociaux puisque c’est un hashtag, je suis désolée :( mais la prochaine surprise sera sur le blog, et elle arrive très vite!

  7. Salut Victoria !
    C’est fou j’ai très envie de lire insolente veggie depuis quelques temps et voilà que ton article en parle, c’est un genre de signe du destin.. Je vais le commander dès ce week-end !
    Sinon en ce moment je dévore les livres de Colombe Schneck, j’ai commencé par sa nouvelle « dix-sept ans » qui parle d’un avortement et maintenant je suis plongée dans ses romans qui m’accompagne jusqu’à la pause laverie du dimanche après-midi. J’adore sa manière d’écrire.
    Bonne journée,
    Louise

  8. Bonjour Victoria,

    J’ai justement commandé Insolente Veggie, j’ai hâte de l’avoir et de le lire !
    Ton avis conforte ce que j’en pensais.

    Bonne journée,
    Laure

  9. J’adore tes articles lecture Victoria ! « Constellation » a l’air passionnant ! J’ai beaucoup regardé de reportages expliquant et analysant des crash d’avion, d’où ma peur maintenant de prendre l’avion du coup le livre m’interpelle beaucoup ! Merci pour ce partage ! Mathilde

  10. Si tu as aimé The Name of the Wind je te conseille vivement de lire la saga L’Assassin Royal de Robin Hobb !! C’est du fantasy, génial, facile à lire ey le héros est très attachant.
    De mon côté je vais tenter The Name of the wind du coup :)

  11. Bravo, les quatre livres me donnent envie maintenant, ce qui ne fait qu’allons erreur un peu plus ma PAL, c’est ça quand on est drogué de lecture ! Bises.

  12. Merci Victoria :)
    Je trouve tes revues de livres toujours passionnantes!!!
    J’aurais bien envie de lire ceux de Patrick Rothfuss (j’ai lu les 3 tomes du Seigneur des anneaux donc je pense que ça pourrait bien me plaire) et Adrien Bosc.
    En ce moment je lis le recueil de nouvelles « La métamorphose » de Kafka. C’est un livre que ma sœur voulait donner dans une librairie d’occasion mais comme je n’ai jamais lu ce classique, je l’ai pris pour le lire avant.
    J’ai aussi d’autres livres qui m’attendent dans ma bibliothèque comme « Et puis, Paulette… » de Barbara Constantine, « Le Cirque des rêves » de Erin Morgenstern, « Sauvage par nature » de Sarah Marquis, « Légende d’une vie » de Stefan Zweig et le tome 2 d’Outlander :)
    Sinon j’attends avec impatience la prochaine lecture de notre club car bien que j’ai du faire un choix, je les trouve tous intéressants.
    Bonne journée

  13. J’ai bien envie de jeter un oeil un insolente veggie. Constellation m’intéresse aussi beaucoup, ne serait-ce que pour Marcel Cerdan. La scène où Edith Piaf apprend sa mort dans La Môme m’a beaucoup marquée.

    Et merci pour le petit concours sur Instagram, c’est trop chouette!

  14. Je me suis enfin mise à Outlander !
    A force de t’en voir parler sur ton blog ou sur Instagram puis d’avoir également vu des éloges sur un blog littéraire, je me suis dit qu’il fallait que j’outrepasse ma réticence face à ce bestseller et que je me face mon propre avis. Si les premiers chapitres m’ont un peu déçue (l’introduction de l’histoire avec Claire et Franck m’a laissée de marbre), j’ai été plus que happée par l’aventure de Claire et Jamie. Je suis rentrée dans une boulimie d’Outlander. Je cours cet après-midi à ma bibliothèque emprunter les prochains tomes ! Merci pour cette découverte :)

    • Je comprends tout à fait ton ressenti par rapport au début, ce n’est pas la partie la plus intéressante de l’histoire mais elle est quand même importante pour ajouter au drama une fois la véritable intrigue commencée! :) ravie en tous cas que tu aies aimé!

  15. Je retiens « constellation » ;)
    Je viens de finir « un avion sans elle » (que j’ai A-DO-RÉ !), ça me permettra de rester dans la thématique « avion ».
    Des bisous :)

  16. J’adore ces petits corners ‘lecture’ que tu nous proposes ! J’ai bien envie de me plonger dans les pages de Constellation, étant moi aussi fascinée par les tragédies aériennes (sans aller dans la morbidité). Si tu ne l’as pas encore lu, je te recommande d’ailleurs Un avion sans elle de Michel Bussi. Merci pour ces pépites !

  17. Je me demande comment tu fais pour lire autant en si peu de temps :o
    En tout cas The name of the Wind a l’air super c’est le genre de livre que j’aimerais à tous les coups ! Hop, dans ma wishlist ^^

    Bisous !

  18. J’avais vu Constellation chez mon libraire, il était déjà sur ma wishlist mais tu as fini de me convaincre !
    Quant au Nom du vent, je le veux absolument ! Etant une grande fan de fantasy, je me dois de le lire. Peut-etre en français par contre, même si j’essaye d’introduire plus de VO dans mes lectures je sens que celui là sera un peu trop rude pour moi !
    J’ai déjà vu des illustrations d’Insolente Veggie et c’est vrai qu’elle n’y va pas avec le dos de la cuillère ! Je suis à 70% végé je dirais mais j’ai du mal à supprimer totalement surtout en dehors de chez moi (au final à la maison je n’achète jamais de viande), et c’est sûr que tu culpabilises quand tu lis ses dessins ^^ mais bon l’important c’est comme tu dis de faire son propre chemin, en conscience, un pas à la fois.

  19. Beaucoup aimé The Name of the Wind, le 2nd connait quelques longueurs mais j’attends quand même le 3 avec impatience ! Si tu veux quelques pistes en fantasy ou fantasy/SF, je te conseille Orson Scott Card, ses séries Tales of Alvin Maker et The Ender Quintet comptent parmi mes livres préférés !

  20. Bonjour Victoria, tu me donnes envie de lire Constellation! Actuellement je termine la trilogie « The 100 » de Kass Morgan, et j’ai plusieurs livres dans ma bibliotheque que je dois lire: le dernier tome de la trilogie « Divergente » que j’ai depuis un bon bout de temps, « On my own: the art of being a woman » de Florence Falk, « Women’s bodies, women’s wisdom » du docteur Christiane Northrup, ainsi que la BD « Le Chateau » de Mathieu Sapin.

    Oh et j’allais oublier, j’ai aussi le premier tome de Outlander qui m’attend :)

    Bonne continuation a toi :)

  21. Même si je me retrouve rarement dans tes lectures, ma curiosité et mon goût pour les livres font que j’aime toujours lire tes avis livresques. Néanmoins, tu as réussi à attirer mon attention pour Constellation et Insolente Veggie.
    En ce moment je lis Le charme discret de l’intestin. J’en suis au début, mais pour l’instant, c’est un régal.
    Bonne lecture !

  22. Coucou ;)
    J’étais bien tentée par The winter sea mais après avoir vu ton avis j’ai peur d’être déçue… Surtout que je suis en train de finir le 3eme tome de Outlander. Je ne pense pas que ça tienne la comparaison !
    Bises

  23. J’aime tellement les revues sur tes lectures (que ce soit à propos de romans ou de livres de cuisine par ailleurs). Je m’en inspire à chaque fois dès qu’il s’agit de renouveler mon stock ;-)

    Si tu souhaites poursuivre ta découverte du fantastique dans un univers médiéval avec des personnages particulièrement attachants je te conseille THE saga de mon coeur : L’assassin royal! (à l’époque, j’avais totalement délaissé mes révisions du BAC pour dévorer cette saga^^’)

  24. J’ai adoré Constellation. J’ai rencontré son auteur lors d’un salon littéraire, c’était passionnant ! Il faut regarder la scène du Grand Echiquier sur youtube. Adrien Bosc la décrit parfaitement dans son livre, c’est très émouvant.

  25. Tu piques ma curiosité avec le livre Insolente Veggie… Je me tourne peu à peu vers le végétarisme et je pense que ce livre pourrait bien me plaire ;-)
    Bisous tout plein
    Laura

    • Personnellement je te conseille « No Steak » de Caron, c’est le meilleur dans le genre et un des plus accessibles je trouve ;)

  26. Merci pour ses découvertes !
     » The Winter Sea » est celui qui a retenu mon attention :)
    J’ai encore un tas de livres à lire , mais je l’ajoute sur ma wishlist

  27. Hello Victoria! Ça fait un moment que je n’ai pas commenté ici mais je continue de lire chacun de tes articles! Celui ci m’interpelle, car grâce à toi je découvre le blog de Insolente Vegan. j’ai passé l’après midi à le lire, et je suis édifiée…
    Je mangeais plus ou moins végétarien, étant plutôt « flexitarienne ». Mais là, je dois dire que je suis complètement abasourdie par tout ce que j’ai appris en lisant le blog de IV, tout ce que je ne soupçonnais pas ou ne voulais pas savoir… Ça me fait bien réfléchir, et je crois que ce n’est que le début d’une longue introspection et un processus de changement… Donc merci pour la découverte.
    Je te souhaite un bon week end! Bises

    Zadig

  28. J’attends de recevoir le livre d’Insolente Veggie également !

    En ce qui concerne le gâchis d’eau dû à la viande, on estime qu’il faut 15 000L d’eau pour 1kg de viande… bon en y réfléchissant, ça revient peut-être au même ^^ Végétarienne depuis 10 ans, vegan depuis un an, je suis bien contente de ne plus participer à tout ça ;)

  29. Ca donne envie de tout lire! Je viens de finir les nymphéas noirs de Michel Bussi, je n’ai pas vu venir ce dénouement (un peu édulcoré sur les dernières pages mais l’auteur doit aimer). En tout cas je suis une nouvelle fois tes conseils, je pars de ce pas trouver « Le nom du Vent » ça a l’air captivant :) je te raconterai!
    Merci encore
    Gwendoline

Répondre

Naviguer