Ma Pile à Lire – Été 2021

Aaah l’été, les matinées passées à lire sur une chaise longue, les récits qui nous évadent à nos heures perdues…!

Avec l’automne, les congés estivaux sont certainement ma période de lecture préférée – celle que j’attends avec le plus d’impatience chaque année, et qui m’inspire toujours un article sur ce blog. Je ne manquerais notre rendez-vous de la « pile à lire de l’été » pour rien au monde !

En outre, bien que mes vacances se résument à une peau de chagrin (juste quelques jours fin août), je suis assez confiante sur mon rythme de lecture pour les prochaines semaines: la longue « panne » dont j’ai souffert durant toute l’année dernière et jusque début 2021 semble envolée depuis l’arrivée de l’été, et je dévore à nouveau avec grand plaisir plusieurs titres par mois.

À défaut de partir, je m’octroie d’ailleurs un rythme de travail beaucoup plus tranquille à la maison, et les moments passés sur la terrasse ou dans mon canapé avec un livre ne manquent pas. Espérons que cela continue ainsi !

En attendant, j’ai l’immense joie de vous présenter comme d’habitude la liste des ouvrages que je compte découvrir cet été, en espérant qu’ils puissent vous apporter de bonnes idées. Au programme cette année: quelques romans (principalement des romans à suspense, comme je les apprécie tout particulièrement à cette saison, mais sous trois formes très différentes), et une présence importante de non-fiction (essais, récits autobiographiques…) sur des thèmes à la fois intimes et universels.

Très bel été littéraire à vous !

E S S A I S

CHEZ SOI – Mona Chollet

Après Sorcières en automne 2019 puis Beauté Fatale à l’été 2020 (tous deux adorés), je compte profiter de la récente sortie audio de cet autre essai de Mona Chollet, un peu plus ancien, pour le découvrir à son tour ! La lecture « écoutée » me plaît toujours beaucoup avec ce genre d’ouvrages: c’est pour moi une façon de les rendre plus accessibles et de les intégrer plus facilement dans mon quotidien, même lorsque j’ai peu de temps ou d’énergie.

Dans Chez soi: Une odyssée de l’espace domestique, l’autrice explore le sujet du foyer dans toutes ses ramifications: lieu de protection, d’intimité et de projets, mais aussi lieu de cristallisation de nombreuses problématiques de société (coût du logement, manque de temps pour soi, répartition des rôles, modèle familial…). Cela s’annonce passionnant, en attendant la sortie de son nouveau titre Réinventer l’amour en septembre, qui me tente également beaucoup.

Ce titre est disponible en audio via un abonnement Audible ou Youboox, par exemple, dont je vous parle souvent !

LES ANNÉES – Annie Ernaux

Dans cet ouvrage qui m’a été offert par ma maman, l’écrivaine Annie Ernaux fait un récit autobiographique « collectif », où l’intime est lié au social: à partir de photos anciennes, elle inscrit ses souvenirs et son expérience dans un contexte historique et socio-politique global – racontant son destin de femme à travers les âges et les décennies dans le monde qui est le nôtre, comme pour témoigner de ce qui a été, et pouvoir en observer les évolutions.

J’en ai entendu beaucoup de bien: ces mémoires du passage du temps s’annoncent aussi fascinants que touchants. J’ai l’impression que je pourrai y toucher du doigt un peu de ce qu’ont vécu les générations de ma famille avant moi !

FÉMINISMES ET POP CULTURE – Jennifer Padjemi

Le sujet de la place des femmes et de leur représentation dans la pop culture est l’un de mes préférés pour penser le féminisme, sans doute parce qu’il est très concret (je ne suis pas du tout friande de grands textes philosophiques) et qu’il se mêle à l’une de mes grandes passions – l’analyse d’oeuvres culturelles.

Après avoir notamment adoré les publications d’Iris Brey dans ce domaine (je vous en parlais par ici), ce titre de Jennifer Padjemi était une évidence: l’autrice, une femme noire, y interroge le lien entre notre consommation de divertissements et notre vision du monde, en particulier sur les questions de genre, de sexualité, d’intersectionnalité, etc… en prenant pour référence nombre de séries et films populaires. Je sens que je vais le dévorer !

EVERYTHING I KNOW ABOUT LOVE – Dolly Alderton
FR: Tout ce que je sais sur l’amour

Ces mémoires d’une journaliste et chroniqueuse britannique sont un bestseller au Royaume-Uni depuis plusieurs années – et à force de le croiser autant chez Waterstones que sur les réseaux sociaux, il a fini par m’intriguer !

J’aime le côté « partage d’expérience » qu’il promet, comme si une copine nous racontait ses déboires et les leçons que la vie lui a apprises. Un petit côté Bridget Jones, en somme ! L’autrice y évoque sans filtre ses souvenirs d’adolescence et de la vingtaine – les relations avec les garçons, les fêtes, l’alcool, les ruptures, les premiers boulots, les espoirs, et la lumière indéfectible de ses amitiés – dans un portrait à la fois drôle et touchant du cheminement vers l’âge adulte. C’est un récit empreint de sororité, qui promet de résonner avec les expériences de nombreuses femmes dans le monde.

Si ce titre me plaît autant que je le pressens, j’aimerais aussi découvrir Ghosts, le premier roman de Dolly Alderton, dont le sujet (les difficultés de la trentaine) m’intéresse déjà beaucoup.

▿ ▿ ▿

F I C T I O N

LES REVENANTS – Laura Kasischke

Une pile à lire sans recommandation de ma blogueuse littéraire préférée, Charlotte Parlotte, serait absolument inenvisageable ! Celle-ci ne déroge pas à la règle, avec ce roman noir d’une autrice que Charlotte plébiscite particulièrement – et dont elle a fait une chronique très convaincante.

Le synopsis m’a immédiatement parlé: un soir de pleine lune, un accident de voiture fait deux victimes aux abords d’un campus d’université américain – une jeune étudiante, Nicole, retrouvée éteinte dans une mare de sang, et son petit ami, Craig, découvert hagard, errant dans la campagne. À l’automne suivant, le drame est encore présent dans tous les esprits, et Craig, particulièrement, reste hanté par la nuit fatidique, au point de commencer à voir Nicole partout. Les rumeurs courent sur le campus: la jeune fille serait-elle véritablement revenue ?

L’ambiance universitaire sombre qui semble distillée dans cette histoire me rappelle un autre roman qui m’avait beaucoup marquée, Le Maître des Illusions de Donna Tartt. J’espère retrouver ici un peu de ce mystère, de cette obscure ambiguïté – mêlée à ce que l’on décrit comme une critique acide de l’autrice contre l’hypocrisie du puritanisme américain.

ENQUÊTE TROUBLANTE À CONCARNEAU – Jean-Luc Bannalec

D’aucun.es se souviendront peut-être de la série du Commissaire Dupin: des romans policiers bretons que j’ai découverts il y a quelques années, et dont je lis religieusement tous les tomes depuis. Si L’Inconnu de Port Bélon reste largement mon opus préféré à ce jour, je me délecte toujours des nouvelles enquêtes iodées de la saga lorsque j’ai envie d’une lecture à la fois facile, intrigante et source d’évasion. J’y découvre à chaque fois plein de choses passionnantes sur la Bretagne, région chère à mon coeur, et prends grand plaisir à retrouver les personnages !

Dans ce tout nouveau tome, le commissaire Dupin doit résoudre une énigme dans son fief, à Concarneau, où un médecin est retrouvé défenestré. Notable et investisseur notoire, le Dr Chaboseau était lié financièrement à de nombreuses affaires locales: l’une d’entre elles aurait-elle mal tourné ? Une intrigue qui semble classique, mais que j’espère efficace !

FAIRE MOUCHE – Vincent Almendros

D’humeur à me plonger dans un roman atmosphérique et subtil, je me suis procuré celui qui constitue sans doute le titre le plus connu de Vincent Almendros, dont j’avais adoré Un été en 2018.

Je crois que les courts récits de cet auteur font partie des livres qui divisent: leurs intrigues sont souvent très simples, presque banales, ce qui les rend sans intérêt pour certain.es – mais pour moi, tout leur pouvoir de fascination réside dans leur plume, dans l’atmosphère créée, souvent lourde et sensuelle, et dans la tension qui imbibe chacune de leurs pages. Les émotions, les impressions qu’ils font naître en moi sont très marquantes, au point d’avoir encore des images très distinctes de ma lecture de 2018 en tête.

Je ne sais pas grand chose de l’intrigue de Faire mouche, si ce n’est qu’elle tourne autour d’un mariage et de relations familiales troubles, mais j’y plongerai sans crainte les yeux fermés !

***

Avez-vous lu l’un de ces titres ?
Qu’y a-t-il dans votre pile à lire cet été ?

NB: Cet article contient des liens affiliés Fnac. Néanmoins, si vous en avez la possibilité, je vous encourage à vous fournir auprès de votre librairie locale, qui a besoin de vous: regardez par exemple sur Place des Libraires !

16 commentaires

  1. Je suis justement en train de préparer mes bagages, et j’ai du mal à faire le tri parmi la quinzaine de titre de première sélection^^. Mais tu me rappelles que les lectures de vacances ça devrait être pour le kif, pas juste l’occasion de boucler des lectures qui se trainent. Tu me donnes très envie de rajouter un policier dans le tas, alors que je n’en lis quasiment jamais. Je vais aller faire le tour de tes précédents articles pour m’inspirer (le Maine de King ou l’Ecosse m’inspirent là)! Et peut-être que j’ai pas besoin d’emmener la biographie de 1000 pages des Soeurs Brontë ^^
    J’avais lu Chez Soi mais pas terminé. Quelque chose qui résonnait mal chez moi, je ne saurais pas dire – j’ai adoré Sorcières par contre. Mais j’espère qu’il te plaira! Bonnes lectures à toi! :)

    • Merci beaucoup Marion ! En effet, même si je ne suis pas forcément friande de tous les types de littérature « légère » pour les vacances, je crois que c’est une période idéale pour se faire plaisir avant tout ! :)

    • Pas encore eu trop le temps de lire, mais je viens de recevoir Quand s’en ira la peur de Manon LECOR, et j’espère redonner ainsi un coup d élan à ma lecture qui n’est plus ce qu’elle a pu être, les livres audio seraient peut-être une solution. Les revenants me tentent bien aussi

  2. Les revenants est excellent! J’aime tout ce que fait Laura Kasischke elle n’a pas son pareil pour faire monter la tension et dénoncer l’hypocrisie de l’Amérique puritaine.
    Dans ma PAL, un mix de fantasy, cosy murder, classique, roman historique et comédie romantique contemporaine :)

    • Merci pour ton retour, ça me donne encore plus envie de découvrir Les Revenants ! Et j’adore le mix de genres que tu t’es concocté, je sens que ça va être chouette !

  3. J’ai lu les années il y a un mois, et que dire? un véritable coup de cœur❤️ Annie Ernaux fait une fresque de la France après la guerre en y évoquant sa propre expérience. Il s’agit donc d’une autobiographie aussi dans que ça soit très auto centrée.

  4. « Féminisme et pop culture » me tente bien car j’ai écouté tous les épisodes de son podcast « Miroir miroir ». Je suis également bien tentée par « Les revenants » et la série d’enquêtes du commissaire Dupin.

  5. Eh bien ! Je ne savais pas que tu connais aussi Annie Emaux. Personnellement, c’est l’un de mes mentors dans la vie. Elle m’inspire beaucoup avec sa façon de trouver les bons côtés des choses.

  6. J’ai adoré « Faire Mouche » de Vincent Almendros, que j’ai trouvé extrêmement bien écrit. Un bijou selon moi bien au-dessus d’ « Un été », que je n’avais pas tellement apprécié.

  7. Bonjour !
    Je note pour les romans de Jean Luc Bannalec que je ne connais pas. Merci !
    Connaissez vous les romans policiers bretons de Jean Failler? J’en ai lu 3 et j’ aime bien.

    Emmanuelle

  8. Merci beaucoup Victoria pour toutes ces belles inspirations.
    De mon côté je termine « l’Anomalie » d’Hervé Le Tellier que je qualifierais de surprenant, et que j’aime beaucoup lire.

    En parallèle je lis « Fuck les régimes » de Chloé Hollings, très éclairant sur notre rapport au corps, la nourriture, avec la société en toile de fond.

    Et je vais surement reprendre « la Tache » de Philipp Roth, qui n’est malheureusement, pour l’instant en tout cas, pas aussi bien que je l’avais pensé.
    Et sinon ce sera au fil de mes inspirations du moment ;-)

  9. J’ai hâte d’avoir ton avis sur Féminismes et Pop Culture – je voulais justement le lire. Si tu apprécies, je te conseille « Bad Feminist » qui traite des mêmes thématiques, mais avec un regard américain. J’adore les essais de Roxane Gay que je trouve à la fois très accessibles et intéressants !

    J’aimerais aussi me mettre aux essais de Mona Chollet… j’ai essayé Sorcières au format audio, mais je reconnais que ce n’est pas encore évident pour moi, pourtant j’adore les podcasts !

  10. Coucou Victoria,
    Merci pour ces idées de lecture très variées !
    Je suis bien tentée par « Chez soi » également mais j’hésite un peu car je n’ai pas du tout accroché au style des deux autres ouvrages de Mona Chollet.
    En ce moment je lis « Le dernier avion », un essai hyper instructif sur l’impact global de l’avion et je pense lire prochainement l’un des livres de Cal Newport sur le minimalisme digital. Côté fiction, je m’apprête à découvrir le 1er tome de la saga « Les 7 soeurs » de L. Riley.
    Je te souhaite de bons moments de lecture !

  11. Je m’intéresse aussi aux sujets du féminisme, mais en tant que  »humaniste », comme le dit Meryl Streep ; le féminisme sépare la fille des personnes qu’ils l’aime.

  12. C’est juste que tu adores vraiment la lecture alors ? Perso, j’ai fait tellement de listes pour mon programme d’été, mais je n’ai prévu à aucun moment de lire quoi que ce soit. En tout cas, merci beaucoup.

Répondre

Naviguer