Mes Dernières Lectures #12

Deux semaines très chargées sur tous les plans ont un peu affecté mon rythme de lecture au mois d’octobre – c’est pourquoi ce nouveau bilan arrive aussi tard, bouh! Au programme aujourd’hui: deux romans, dont un thriller vraiment excellent et notre lecture commune du #clublectureMS, ainsi qu’un livre de non-fiction, genre que je n’aborde jamais et auquel je me suis donc essayée pour une fois.

Heureusement, le rat de bibliothèque en moi a repris du poil de la bête! Je suis en ce moment plongée dans le troisième tome d’Outlander, qui me plaît beaucoup, et je pense ensuite enchaîner sur L’infini + un d’Amy Harmon, Un Balcon en forêt de Julien Gracq, et Career of Evil de Robert Galbraith (cf ma PAL d’automne). Voilà donc pour le programme de ces prochaines semaines…

bilan-lecture-fin-octobre2015

Tu Tueras le Père, de Sandrone Dazieri, collection La Bête Noire, éditions Robert Laffont (service presse)

Résumé: Tout commence avec la disparition d’un enfant, Luca Maugieri, dont on retrouve bientôt la mère assassinée. Les soupçons de la police se tournent vers le père du petit garçon. Mais la commissaire Colomba Caselli, précipitée dans l’enquête malgré son arrêt de travail dû à un gros traumatisme, ne croit pas à cette théorie. Pour trouver d’autres pistes, elle fait appel à un consultant pas comme les autres, l’étrange Dante, surnommé « l’enfant du silo », kidnappé puis isolé en captivité pendant 11 ans alors qu’il était enfant. Grâce à ses dons d’observation hors normes, ce complice aux obsessions étranges relève de suite quelques signes qui le mènent à une conclusion presque improbable: dans cette disparition, il reconnaît la patte du « Père », l’homme qui l’a séquestré pendant toutes ces années, et qui d’après lui n’est pas celui que la police a designé comme coupable à l’époque. Se pourrait-il que son bourreau soit de retour, vingt ans plus tard, et se soit attaqué à une nouvelle victime?

Mon avis: J’ai adoré ce thriller, dont le rythme intense et l’incroyable complexité m’ont tenue en haleine du début à la fin et n’ont cessé de me surprendre; j’ai eu l’impression d’être une poupée de chiffons déversée tour à tour dans des boîtes différentes, avec des doubles-fonds et des trappes inattendues. C’est bien simple: pour moi, on est presque au niveau du Chuchoteur de Donato Carrisi (alias mon thriller préféré, le seul qui ait à ce point réussi à me balloter dans tous les sens), à croire que les Italiens sont les maîtres de la manipulation!

L’intrigue haletante et bien construite est appuyée par des personnages attachants car imparfaits, qui gagnent en crédibilité et en profondeur au fur et à mesure que nous apprenons à les connaître au fil des pages.

En bref, un excellent page turner à dévorer absolument si vous êtes amateurs du genre!

Ma note: 4,5/5

***

Le Diable sur les épaules, de Christian Carayon, éditions Pocket – #clublectureMS

Résumé: Année 1924, dans le Tarn. Après l’avoir perdue de vue pendant quelques temps, Martin reçoit un jour une lettre de son grand amour de jeunesse, Camille, aujourd’hui fiancée à un autre. La jeune femme en appelle à sa réputation d’enquêteur hors-pair concernant les phénomènes inexplicables: dans le village isolé où elle travaille en tant qu’institutrice, une mort violente et suspecte la terrorise à s’en rendre malade… Persuadée d’être en danger, elle demande à son ami d’enfance de venir élucider le mystère que personne d’autre ne semble reconnaître. Alors que Martin arrive sur place, la vague d’assassinats semble à peine commencer. Sur les scènes de crime, pas d’indices, ni même de traces de pas…

Mon avis: S’il y a bien une chose que je retiens de ce chouette polar, c’est l’ambiance. On ressent tout le côté sombre, esseulé et mystérieux de ce village perdu entre deux montagnes, à une époque où l’électricité n’est pas encore complètement répandue, et où les moeurs de la ville semblent encore bien différents de la vie rurale. Le contexte historique, les descriptions de l’auteur, et surtout son style, fait de petits paragraphes entrecoupés de pauses, comme autant d’anges passant entre les lignes, m’ont immédiatement happées dans ce monde brut et lent, vaguement angoissant.

En ce qui concerne l’intrigue, je l’ai trouvée relativement simple mais efficace, avec quelques petits moments haletants, et suffisamment de doutes pour que je n’arrive pas à soupçonner une seule personne en particulier jusqu’à la fin. Plusieurs membres du #clublectureMS m’ont dit avoir deviné très tôt qui était l’assassin, mais ce n’était pas du tout mon cas – il était dans ma liste de suspects, mais avec d’autres.

Ajoutons à cela un protagoniste assez sympathique et attachant, et nous obtenons une lecture vraiment agréable, parfaite pour la saison, que je vous recommande donc bien volontiers!

Ma note: 4/5

***

Ce que je sais (enfin!), de Carrie Hope Fletcher, éditions Albin Michel Jeunesse (service presse)

Résumé: Considérée au Royaume-Uni comme la « grande soeur » des centaines de milliers d’adolescents qui la suivent, l’actrice, chanteuse et youtubeuse Carrie Hope Fletcher partage dans cet ouvrage un peu de sa vision de la vie, de son expérience concernant les différents défis que rencontrent les jeunes au quotidien, et de ses conseils pour devenir un adulte heureux et bien dans sa peau. Amour, amitié, harcèlement, études, rapport au corps, famille, rêves, relations aux autres en général… Tout y passe, avec bienveillance et sans langue de bois.

Mon avis: J’ai accepté de découvrir Ce que je sais (enfin!) par curiosité, puisque je le voyais mis en avant depuis des mois dans sa version anglaise au Waterstones d’Amsterdam et qu’il m’intriguait. Sur le chemin de mes 27 ans, je n’étais pas la cible de cet ouvrage, surtout que je suis plus âgée que l’auteure, mais la façon dont une personne plutôt moquée et mal à l’aise à l’adolescence peut prendre confiance en elle et changer de regard sur la vie en grandissant me semblait intéressante.

J’ai parcouru ce livre avec plaisir grâce au ton vraiment sympathique, simple et direct de Carrie, et même si j’ai clairement senti que j’avais moi-même déjà trop « mûri » pour que ses conseils me soient utiles, je les ai trouvés justes et très positifs pour les jeunes. Le contenu n’est pas professionnel, donc on reste à un niveau très concret et basique, mais beaucoup de choses qui sont dites feraient à mon avis beaucoup de bien à une collégienne. Ce sont des vérités simples (être fier de soi malgré les moqueries, oser aller vers les autres, ne pas se laisser décourager, trouver sa voie, être constructif, respecter son corps, être prudent sur internet…) mais qui, dans la bouche d’une personne jeune s’exprimant avec franchise, sans volonté d’autorité, acquièrent une certaine force que peut-être les adultes ont plus de mal à transmettre.

Une lecture « feel good » et réconfortante, plutôt pour nos petites soeurs ou cousines en quête d’elles-mêmes.

Ma note: 3/5

bilan-lecture-fin-octobre20152

Avez-vous lu l’un ou l’autre de ces ouvrages?
Que lisez-vous en ce moment?

P.S.: Si vous participez à la lecture commune de ce mois-ci, n’hésitez pas à partager votre avis sur les réseaux sociaux avec le hashtag #clublectureMS, ou à nous rejoindre sur le groupe Facebook du club!

P.S.S.: Pour suivre mes lectures en direct, vous pouvez m’ajouter sur Goodreads! J’y suis très active également.

22 commentaires

  1. Tu m’a vendu du rêve avec le premier thriller, il est à l’air vraiment pas mal !

    De mon côté, je rame un peu avec Le Diable sur les Epaules, non pas que je n’aime pas, mais j’ai du mal à me mettre dedans.
    On est pourtant tout de suite dans l’ambiance, mais je pense que c’est le fait que l’enquête peine un peu à commencer qui me met dans ce sentiment. J’en suis au chapitre 3…

    Bisous tout plein
    Laura

  2. Coucou!
    Tu tueras le père est désormais ajouté à mes livres à lire :)
    Je suis totalement d’accord avec toi pour le Diable sur les Epaules, et comme toi je n’ai pas su deviner qui était l’assassin car j’avais aussi des doutes sur plusieurs personnes – et puis l’auteur a réussi à bien me rouler dans la farine à un moment, je savais plus qui soupçonner! Mon article sur ce livre sera sûrement publié samedi prochain ^^

    Hier soir j’ai commencé Juste une Ombre de Karine Giebel : on est toute suite happé dans l’histoire, dès les premières lignes, et j’aime beaucoup le style de l’auteur qui s’adapte très bien selon la situation pour transmettre la peur et l’angoisse… Je sens que ce livre va beaucoup me plaire !

  3. Mon homme est fan de polar et je te remercie pour ta revue sur le livre « Le diable sur les épaules » car j’ai trouvé un des cadeaux pour Noël. C’est toujours un plaisir de découvrir des livres avec toi.

    Belle journée.

    Aurélie

  4. J’ai beaucoup d’apriori sur ces livres écrits pas des youtubeuses. Je vois ça comme un objet marketing leur permettant de se faire de l’argent facilement grâce à leurs fans. Je me suis rendue compte en lisant ton article qu’effectivement certaines jeunes filles pouvaient trouver des réponses à leurs questions via ce type de livre. Je vais revoir mon jugement ;)

    • Ah oui je comprends carrément ton ressenti! Mais autant par exemple pour le cas d’EnjoyPhoenix je pense que c’est un projet qu’on lui a proposé parce que c’était un peu la mode, autant ici Carrie explique dans le livre que ça faisait des années qu’elle voulait écrire un livre pour partager son expérience. Je l’ai trouvée très nature et sincère, pas du tout « show-biz » :)

  5. Je suis tellement frustrée, « le diable sur les épaules » et « tu tueras le père » ont tous deux été « perdus » dans ma médiathèque :( :( ! J’espère vivement qu’ils les rachèteront…
    Je viens de finir « petites recettes (…) » et j’ai beaucoup aimé ainsi que « sur ma peau » de Nicci French.
    Sinon, connais-tu Gillian Flynn ? « Les apparences » livre qui a inspiré le film « gone girl » est top !
    Bon dimanche jolie Victoria ;)

  6. J’ai lu « Le diable sur les épaules » grâce à toi et je l’ai tout bonnement adoré !C’est un style que je n’ai pas l’habitude de lire et pourtant je l’ai dévoré !

    Bisous

  7. Tu me donnes envie de lire Tu tueras le Père ainsi que ton thriller préféré.
    Je suis actuellement dans le tome 2 d’Outlander et après j’ai d’autres livres dans ma pal. Je me réjouis aussi du prochain vote pour le club de lecture :)

  8. J’ai aussi beaucoup aimé Tu tueras le père, j’ai d’ailleurs fait un article sur mon blog vendredi :)
    Et j’ai terminé aujourd’hui la lecture du club m&s et c’est vraiment une excellente découverte ! Je vais sans doute faire aussi une chronique que je mettrai sur le groupe FB bientôt :)
    Merci encore pour cette chouette initiative, c’était la 1ere fois pour moi mais je le referai avec plaisir !

  9. Un balcon en forêt est absolument magnifique !! Je note Tu tueras le père pour plus tard. J’ai beaucoup aimé Le chuchoteur aussi, brrrrr. !!! Dans le même genre, connais-tu L’hypnotiseur de Lars Kepler ?

  10. Merci beaucoup pour cette revue du livre de Carrie Hope Fletcher! Je l’ai aperçu en librairie et j’avais pensé l’offrir à ma nièce de 16 ans mais j’avais peur que ce soit un peu cul-cul superficiel avec des conseils « enfonceurs des portes ouvertes ». Je ne voulais pas lui offrir un bouquin complètement creux… Mais d’après ce que tu dis, il n’est pas si mal, je risque donc bien de le lui acheter. Merci pour cette diversité de titres! J’ai une grande confiance en ton opinion donc je trouve super que tu nous présentes des livres de types différents. :)

  11. Coucou Victoria,
    MERCI pour cette sélection! Encore une fois les livres ont vraiment l’air top.
    Moi aussi j’ai eu dernièrement du mal à trouver du temps pour lire, mais depuis que j’ai découvert les audio books, ma vie a changé.
    j’ai d’ailleurs écrit un article la dessus, j’espère qu’il va te plaire.
    Je vais voir si je trouve « tu tueras le père » en version audio ;)

    Bises de http://HAPPY-PILLZ.COM

  12. En ce moment je lis le Livre perdu des sortilèges, que j’ai racheté car je l’avais perdu (comme je te l’avais dis en commentaires), redécouvert grâce à toi et mon Dieu je suis tellement heureuse d’avoir enfin l’impression de lire un bon livre de science fiction, il n’y a plus grande chose qui me plait dans ce genre qui est pourtant mon favori…

  13. mon rythme n’est pas aussi intense que le tien mais ce mois ci j’ai aimé Eldorado de Laurent Gaudé (magnifique fiction dans le contexte dramatique des réfugiés en Europe), King Kong théorie de Virginie despentes (un essai vif et incisif sur le féminisme), Le cid de Corneille (pour me remettre à lire des classiques du collège que je n’avais pas apprécié à leur juste valeur à ce moment là) et je continue « la stratégie du choc » de Naomi Klein, une enquête passionnante et très documentée sur la montée du capitalisme néolibéral dans le monde en utilisant la stratégie du chaos. un réquisitoire economique, historique et politique qui me semble indispensable à lire pour qui veut se dire citoyen éclairé (et j’ai hâte de lire son nouvel opus sur les enjeux climatiques « Tout peut changer ») !

  14. Tu me donnes vraiment envie de me remettre à la lecture.. J’ai l’impression de ne pas en avoir le temps à part l’été, mais il faut que je me le donne. J’ai vraiment envie de revenir aux essentiels, d’arrêter de passer mon temps sur écrans. Mais parfois, ce n’est pas si évident que ça, entre mon boulot, le trajet, le sport, le fait de vouloir faire tous nos repas moi-même, les courses, un petit peu de détente, j’ai l’impression de ne pas m’en sortir et ça me stresse. Mais je pense que la lecture m’aiderait justement à me détendre. Je suis donc en train de parfaire ma wishlist Amazon pour acheter quelques ouvrages que j’ai hâte de dévorer !

  15. Voila l’article où tu donnes ton avis sur le Diable…
    Alors je donnez aussi le mien ! Je suis d’accord avec toi pour ce qui est de l’ambiance, assez froide et légérement angoissante, et le contexte (époque, lieu) m’a pas mal dépaysée. J’ai deviné le coupable un peu avant la fin, et ça ne m’a pas dérangé. Par contre je trouve la fin du livre un peu « immorale » et hors contexte. La confession du meurtrier est un peu facile, je n’ai pas trouvé ça réaliste…

  16. Ces deux livres m’ont l’air très bien et quand au livre lecture commune je l’ai beaucoup aimé et je t’avoue que la première thèse de l’identité du meurtrier ne m’avait pas convaincue et que celle de la vengeance était beaucoup plus crédible et j’avais le vrai assassin en suspect quasiment numéro un. Je publierai bientôt l’article sur mon blog de lecture je te dirai.

    Laura

  17. Bonjour Victoria,
    J’ai terminé ce matin Le Diable sur les Epaules et je te remercie pour la belle trouvaille ! Sans toi, je serais probablement passée à côté ! J’ai vraiment beaucoup apprécié l’ambiance, et l’intrigue m’a tenue en haleine !
    J’ai publié un billet sur mon blog :)

    « Tu tueras le père » m’intrigue bien également ! J’attendrai sa sortie en poche ^^

  18. Je découvre tout juste ton blog et j’ai bien aimé tes billets concernant tes lectures.
    J’aime aussi ce genre de thriller un peu déroutant, souvent remplis de psychopathes improbables. Du coup tu me donnes envie de lire le premier et le Chuchoteur aussi que j’ai dans ma pile de livres à lire depuis un moment !
    Bonne journée

  19. Je fini à l’instant et juste à temps le diable sur les épaules… Merci pour m’avoir replongée dans l’univers du polar. J’avoue avoir laissé la porte de mes enfants ouverte plusieurs soirs pour bénéficier de leur veilleuse. J’ai en effet trouve l’histoire très bien ficelée. J’ai apprécié aussi les changements de rythme qui nous laissent de temps en temps reposer notre cœur et le style de l’auteur.
    Alors merci pour ces jolies soirées! J’espère que la lecture de décembre nous permettra de nous remettre de nos émotions!

  20. Bathelier Astrid Répondre

    Bonjour Bonjour !

    Je te suis sur Instagram depuis quelques mois déjà. J’avais cru comprendre que tu aimais beaucoup la lecture et que tu nous faisais partager tes découvertes. C’est en me renseignant pour mes achats de Noël pour mon Homme (qui lis des tonnes et des tonnes de livres) que j’ai découvert ton club de lecture dont je trouve l’idée vraiment géniale et stimulante !
    Tout ça pour dire que je suis en train de lire Tu tueras le Père (j’ai déjà bien dépassé la moitié) et je l’A-DORE ! Les personnages sont vraiment atypique et attachants et je suis captivée depuis que je l’ai commencé ! Je suis presque triste de le terminer bientôt. Je le recommande vivement! :)

Répondre

Naviguer