Mes Dernières Lectures #14

Voici déjà venu le tout dernier bilan lecture de l’année 2015. J’aurai accumulé un total de 48 romans engloutis depuis le mois d’avril, malgré mon projet de fin d’études, ce que je trouve tout bonnement incroyable. Quand je pense que les trois années précédentes réunies n’en avaient pas vu passer plus de 10…! Je suis très fière d’avoir réussi à réintroduire cette passion dans ma vie, et de lui avoir donné la priorité par rapport à d’autres occupations qui étaient peut-être moins épanouissantes pour moi. Il faut préciser quand même que la plupart de mes lectures étaient assez simples et légères, à l’exception des trois tomes d’Outlander, du Livre Perdu des Sortilèges et du Nom du Vent, qui étaient plus lentes et complexes (surtout que je les ai lus en anglais).

Aujourd’hui, je vous présente les trois presque derniers titres lus cette année (il manque Un Balcon en Forêt, que j’ai terminé hier, et que j’incluerai dans le prochain bilan pour ne pas que celui-ci soit trop long): le roman choisi pour le #clublectureMS de décembre, le nouveau Rainbow Rowell que j’attendais avec impatience, et un grand classique de la littérature historique.
bilan-lecture-decembre

Le Cirque des Rêves, d’Erin Morgenstern, éditions Pocket (#clublectureMS)

Résumé: Des chapiteaux à ne plus savoir où donner de la tête, une délicieuse odeur de pommes caramélisées, de chocolat et de popcorn, un décor tout en noir et blanc, des numéros à couper le souffle, et des grilles qui ne s’ouvrent qu’une fois la nuit tombée jusqu’à l’aube: c’est le mystérieux Cirque des Rêves. Il apparaît et repart sans prévenir dans le monde entier pour émerveiller petits et grands. Ce que les spectateurs ne savent pas, c’est qu’au coeur de ces allées enivrantes s’affrontent deux jeunes gens, élevés depuis la plus tendre enfance pour gagner un combat qu’eux-mêmes peinent à comprendre…

Mon avis: Je n’avais entendu que des choses très positives sur ce roman, qui me faisait malgré tout un peu peur car le monde du spectacle et du cirque ne m’intéresse pas du tout. Il a finalement été choisi comme lecture commune de décembre dans le cadre de mon #clublectureMS (rattrapage par ici), donc je me suis lancée pour voir si j’arrivais malgré tout à accrocher.

Mon avis final est bien plus nuancé que toutes les revues que j’avais vu passer à l’époque, car j’ai mis énormément de temps à me laisser séduire, et je sais qu’une grande partie des membres du club de lecture sont restés mitigés également. Mais contre toute attente, la deuxième partie du roman, quand les enjeux commencent à prendre de l’ampleur, a réussi à me laisser une impression positive.

Contrairement à certains, je n’ai pas du tout été dérangée par les alternances de points de vue et de chronologie, qui me semblaient parfaitement adaptés au récit – une narration linéraire aurait été bien moins mystérieuse, trop normale. J’ai fini par apprécier le style très particulier de l’auteur, qui effleure tout en surface, comme à mi-mots, sans jamais donner beaucoup de détails – là aussi, je crois que c’était cohérent avec l’atmosphère du monde créé. Ce monde, justement, et toutes les descriptions du merveilleux cirque, ont réussi à me transporter, à me faire rêver, malgré mon appréhension initiale – c’est un cirque comme ceux que je n’aime pas trop, certes, avec des contorsionnistes et des illusionnistes, mais il y a vraiment une touche de magie en plus, et c’est ce qui m’a plu. Globalement, le mélange (d)étonnant de cette narration inhabituelle et de l’univers imaginé par l’auteur m’ont procuré une expérience de lecture très spéciale, que je suis contente d’avoir vécue.

Les points plus négatifs touchent peut-être à mon attachement à l’histoire en général: le mystère et la retenue qui font toute l’atmosphère de ce livre m’ont, d’un autre côté, empêché de me sentir véritablement concernée par les protagonistes et leur destin. Cet attachement est pour moi l’un des points clés de mes lectures (il est très important à mes yeux de ressentir une vraie relation avec les protagonistes), et ici il m’a un peu trop manqué. Heureusement, l’ambiance était si unique que je me souviendrai malgré tout de ce roman comme d’un petit ovni incomparable de ma bibliothèque !

Ma note: 3,75/5

***

Carry On, de Rainbow Rowell, éditions MacMillan

Résumé: C’est la rentrée. Simon Snow, L’Élu du monde des sorciers, celui dont on dit qu’il sauvera son peuple des attaques du Humdrum, entame sa dernière année dans l’école de magie de Watford. Il y retrouve sa fidèle amie Penelope, une magicienne hors pair, bien meilleure que lui qui est toujours incapable de contrôler sa baguette, ainsi que sa petite copine Agatha, qu’il a quittée en froid au début de l’été. En revanche, son pire ennemi, qu’il soupçonne fortement d’être un vampire et qui par malchance est aussi son voisin de chambre, semble avoir complètement disparu. Simon, flairant un mauvais coup, décide de mener sa petite enquête, malgré les recommandations de prudence du Grand Mage, qui craint que le Humdrum atteigne à nouveau à sa vie…

Mon avis: J’étais impatiente de découvrir ce nouvel opus de Rainbow Rowell, non seulement parce qu’elle reprenait ici le monde magique ébauché dans son roman Fangirl, mais aussi parce que ce monde en question s’annonçait comme une sorte de réécriture de Harry Potter. J’ai finalement bien aimé ma lecture, qui m’a fait passer un bon moment, surtout à partir de la deuxième partie, où les relations entre les personnages deviennent plus intéressantes, mais j’ai aussi été un peu déçue par deux ou trois aspects.

Le ton général du roman, d’abord, m’a un peu perturbée car il mêle un style très contemporain young adult, typique des romances mignonnes de l’auteur, à un univers fantastique dont les enjeux apparaissent par conséquent moins graves, moins crédibles, freinant mon immersion dans l’histoire. Imaginez une narration légère à la Bridget Jones (bon, j’exagère un peu…) pour parler d’une période sombre dans un monde de sorciers. Un peu bizarre… Peut-être pour la même raison, j’ai également mis beaucoup de temps à m’attacher aux personnages, que je ne trouvais pas forcément très intéressants (à part Baz, qui est assez complexe).

En revanche, je salue l’imagination de Rainbow Rowell, qui a su insuffler à ce récit quelques touches très personnelles (le monde magique est finalement assez différent de celui de Harry Potter), et son éternel talent pour les romances – celle-ci était particulièrement originale et réussie. Mention spéciale également pour le livre en version hardcover, qui est une vraie beauté, avec une carte en couleur et des jolies illustrations à chaque nouvelle partie (cf photo ci-dessous).

Ma note: 3,25/5

bilan-lecture-decembre2

Le Roi de Fer (Les Rois Maudits tome 1), de Maurice Druon, éditions Le Livre de Poche

Résumé: 1314 dans le Royaume de France. Le Roi Philippe Le Bel, glacial et autoritaire, assoit sa puissance en préparant le jugement des Templiers, qu’il a fait capturer lors d’une opération magistrale sept années plus tôt, les accusant d’hérésie et de détournement d’argent. En réalité, c’est leur trésor qu’il convoite, les caisses du royaume étant à sec, et leur puissance croissante qu’il veut éteindre – mais ses actions ne resteront pas sans conséquence… Pendant ce temps, sa fille Isabelle, Reine d’Angleterre, s’ennuie sur son trône de Westminster autant que dans son lit déserté par un Edouard II qui ne s’intéresse qu’aux hommes. Son oncle, Robert d’Artois, frère du Roi déshérité de ses terres, vient néanmoins allumer en elle une nouvelle flamme, celle de la défense de l’honneur familial: il soupçonne les épouses des fils du Roi, frères d’Isabelle, de tromper allègrement leurs maris. La jeune femme y voit une occasion de se débarrasser de ces belles-soeurs qu’elle jalouse, et d’Artois, de réduire la descendance royale pour peut-être, un jour, accéder au trône.

Mon avis: C’est l’une d’entre vous qui m’a chaudement recommandé la saga des Rois Maudits au printemps dernier, et je l’en remercie de tout coeur, car il s’agit en effet d’une petite pépite. Ma Maman m’avait aussi confirmé que c’était passionnant, et le mot est on ne peut plus juste.

J’ai absolument adoré redécouvrir cette période trop rapidement survolée pendant ma scolarité à travers le style vivant et fluide de Maurice Druon. Bien loin des livres d’école, il conte son récit de façon romancée, comme si celui-ci sortait tout droit de son imagination, tout en conservant une véritable acuité historique. Intrigues, conspirations, secrets: tout nous est dévoilé à nous, petits espions qui assistons aux coulisses de l’Histoire, et comprenons ainsi la construction logique des événements. En se mettant à la place des protagonistes, qui ont tous une personnalité bien marquée et des intérêts propres, l’auteur nous les rend parfaitement proches, comme de vraies personnes et non de simples noms désincarnés d’un siècle lointain.

On dit que George R. R. Martin s’est largement inspiré de cette saga pour imaginer celle du Trône de Fer (rien que le nom semble déjà lui rendre hommage), et c’est en effet très clair lorsque l’on découvre tous les jeux de pouvoir qui sont au coeur de ce récit, où l’intrigue politique se mêle aux passions et aux trahisons familiales. Si ce genre d’ambiance vous plaît, vous allez forcément aimer Les Rois Maudits, que je vous recommande à mon tour !

Bien que je possède ce titre dans son édition papier, je l’ai finalement écouté en livre audio pendant mes vacances puisque je l’avais oublié à Amsterdam, et je ne peux que chanter les louanges de la version que j’ai choisie, celle de François Berland sur Audible. La narration est vraiment prenante, vivante, parfaite ! J’ai profité de l’essai gratuit que propose ce site, n’hésitez pas à essayer à votre tour si l’idée vous tente – c’est très pratique pour les transports et les trajets en voiture. Pour ma part, je suis convaincue et j’ai déjà téléchargé le deuxième tome !

Ma note: 4,5/5

***

Avez-vous lu l’un de ces romans ? Êtes-vous d’accord avec mon avis ?
Très bon réveillon à tous, et d’avance, une excellente année 2016 !

*

Pssst…! Vous avez jusqu’à demain pour voter pour le roman que nous lirons en janvier avec le #clublectureMS.

clublecturems-janvier

20 commentaires

  1. A part le livre du club de lecture je ne connais pas les deux autres. Je partage ton avis concernant les deux protagonistes. On est plus embarqué par l’ambiance du cirque que par le destins des deux magiciens. Par contre je me suis plus attachée à Bailey.

    Je n’ai jamais testé de livres audio et je suis curieuse d’essayer une fois. Le roi de fer est donc un bon livre à testé dans cette version?

    Très bon réveillon à toi aussi Victoria. Et à l’année prochaine pour de nouveaux articles passionnants :)

  2. J’hésitais à lire Carry On mais vu ce que tu en dis (le style d’écriture léger) je n’ai plus trop envie.
    Par contre j’ai envie de commencer Les rois maudits maintenant ! J’ai tous les tomes dans une très belle édition relié que j’avais trouvé dans une librairie d’occasion donc je n’ai pas d’excuse. Ca va sûrement être une de mes premières lectures de 2016 :). Merci pour ces chroniques. J’adore suivre la partie littéraire de ton blog !

  3. Fizzyetcie - Manon Répondre

    Beau score!
    D’ailleurs j’ai lu les deux tomes suivant du Nom du vent, j’ai beaucoup aimé les aventures de Kvothe bien que ce ne soit pas mon type de lecture habituel.
    Bonne journée

    Manon

  4. Pas mal en effet! Je dois être a un peu plus d.une vingtaine, avec un bebe et un job à plein temps, je suis plutôt contente aussi! Comme toi, j ai décidé de me recentrer sur la lecture et ça fait du bien!
    J ai lu les 6 tomes des rois maudits cette année, tu verras j avais particulièrement aimé les tomes 3 et 4 que j avais lu d une traite! Sinon, je sais que tu n.avais pas vraiment accroché avec les piliers de la terre de Ken follet, mais as-tu déjà lu sa saga le siècle? Tu suis des personnages et leur descendants à travers la 1ère, 2ème guerre mondiale et la guerre froide pour le dernier tome.

  5. Pourquoi les éditions anglaises sont-elles toujours beaucoup plus belles et soignées que les françaises ?

    Ton bilan lecture me laisse rêveuse. Si seulement j’avais – ou prenais le temps – de lire autant. J’ai du lire une quinzaine de livres cette année, c’est peu, c’est trop peu.

    Je voulais te souhaiter de passer un joli réveillon et te féliciter pour ton travail ici qui est toujours d’une grande qualité. Belle journée, belle soirée !

  6. L’édition de Carry On est super jolie !

    J’ai vu passer ton avis sur les Rois Maudits sur Goodreads et cela m’a rappelé que j’avais piqué ce livre dans la bibliothèque de mes parents que j’étais ado. J’avais lu quelques pages puis j’avais abandonné. Il va retourner dans ma PAL car tu m’as donné envie de le découvrir :)

    Bon réveillon et bonne année 2016 en avance !

  7. Coucou Victoria, c’était moi qui t’avais conseillé les rois maudits, alors je suis super contente que ça t’ai plu ! D’autant plus que la qualité est égale dans tous les tomes donc tu as encore de belles lectures devant toi :)
    Je suis toujours aussi fan de ton blog, qui m’a accompagnée toute l’année. Il rend mon quotidien plus beau et je te remercie pour tout ce que tu nous donnes. Je te souhaite un bon réveillon et une bonne année :)

    • Aaah merci Élise, j’attendais avec espoir que tu me fasses signe car je ne retrouvais pas le commentaire en question. Je vais ajouter ton nom dans l’article maintenant que je sais que c’est toi ^__^ merci encore !

  8. J’ai adoré la saga des Rois Maudits, lue quand j’étais plus jeune et relue en début d’année 2015. D’ailleurs, connais-tu la saga Fortune de France de Robert Merle ? C’est un peu dans le même style, un roman historique avec des personnages hauts en couleur, qui permet de revivre un morceau de l’histoire de la France. C’est très agréable à lire, je te la conseille !

  9. Si tu as aimé les rois maudits, tu devrais essayer Fortune de France. Une autre chouette façon de plonger dans l’Histoire.

  10. Born to be a pirate Répondre

    beau bilan !
    48 bouquins c’est impressionant ! je ne suis pas à ce compte là… mais je lis souvent des romans longs, complexes, des essais historiques ou encore des romans en anglais qui me prennent plus de temps. J’ai du lire environ 15 romans cette année seulement…. objectif 2016 : lire plus :)

  11. J’ai terminé également Le cirque des rêves que j’ai bien aimé mais pas adoré non plus. Quant au nombre de romans lus cette année, je n’en n’ai pas la moindre idée, mais peut être qu’en comptant les articles que j’ai fait sur mon second blog, je saurai ahah, j’en ai compté 42, mais j’ai du en lire une cinquantaine je dirai. Lire c’est la vie, on découvre pleins de différents univers c’est tellement génial.

    Laura

  12. Hello Miss,

    Le cirque des rêves est un des meilleurs livres que j’ai lu récemment.
    J’ai aimé la narration si particulière: la chronologie non linéaire, l’utilisation du présent dans certain chapitre, les descriptions soignée de chaque lieu de l’intrigue. L’auteur joue avec notre imagination.
    On est spectateur et c’est sûrement pour cela que l’auteur ne fait qu’effleurer le psychisme des deux protagonistes. L’idee n’est pas de s’identifier à ces personnages mais bien de les observer.
    Je n’étais pas vraiment emballé par le monde du cirque mais, je dois avouer que c’est une excellente découverte.
    Merci aux clubs pour cette nouvelle lecture si délicieuse.

    Mystinguett

  13. Cela fait longtemps (des années !) que j’ai envie de lire Les Rois Maudits, ton avis relance cette idée ! Il faut vraiment que je me les procure…

  14. Hello,

    Suite à ton article je voulais lire les rois maudits et le cirque de rêve pour me faire un opinion, je vais m’empresser d’aller chercher la suites des rois maudits, je trouve vraiment bien écrit et j’adore l’histoire et ça se lit tout seul.

    Par contre j’ai pas trop apprécier le cirque des rêves, j’ai eu beaucoup de peine à entrer dans le livre et je ne suis pas sûre d’avoir tout compris.

    Merci pour tes article lecture j’adore et m’en inspire énormément

    BOnne journée

Répondre

Naviguer