Naans d’Épeautre

Aaah les naans ! Sans exagérer, je pense que ces petits pains constituent la nourriture la plus réconfortante du monde à mes yeux. Leur moelleux et leur fondant est tout simplement incomparable.

Mes parents nous amenaient de temps en temps au restaurant indien lorsque j’étais petite. J’aimais les currys, sans en être complètement hystérique non plus, mais je me souviens que la simple idée de déguster un cheese naan ou un naan a l’ail me faisait saliver. Entre ça, et le pan masala de la fin du repas (ce mélange de petits bonbons et d’épices digestives que l’on sert souvent avec l’addition), j’étais ravie !

J’ai appris il y a quelques années que concocter des naans à la maison était d’une simplicité enfantine, mais je n’en ai ensuite plus fait pendant longtemps – surtout parce que je n’ai plus eu de farine de blé dans mes placards. Et puis, un soir où je n’avais pas de pain et une flemme monumentale d’en préparer un moi-même (ma recette est délicieuse mais elle demande quelques heures de patience), j’ai eu l’idée de faire des naans avec ma farine d’épeautre.

Il existe plusieurs variantes de recettes pour les naans: avec juste de l’eau, avec du lait, avec un oeuf, avec du yaourt… J’ai choisi cette dernière option car je trouve le rendu bien moelleux. J’espère que cela vous plaira !

naans-epeautre

♡ Ingrédients (pour 4 grands naans)

250g de farine d’épeautre blanche
1 pot de yaourt grec ou yaourt végétal
1 càs de ghee fondu ou beurre fondu ou huile de coco fondue
1 càc de sel
1/2 sachet de levure sèche de boulanger + un petit fond de verre d’eau tiède
1 càc de sucre

♡ Préparation

1. Dans un petit bol, délayez la levure avec un peu d’eau tiède et le sucre. Laissez reposer environ 5-10 minutes, jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux.

2. Dans un saladier, mélangez tout le reste des ingrédients, puis ajoutez le mélange de levure. Pétrissez avec les mains pendant au moins 5-10 minutes, le temps d’obtenir une pâte très homogène et élastique. Si besoin, vous pouvez ajouter un peu de farine ou un peu d’eau pour obtenir une consistance bien souple mais pas collante.

3. Badigeonnez votre boule de pâte d’un peu d’huile, et déposez-la dans le saladier recouvert d’un linge. Placez le saladier de préférence dans un endroit tiède (près d’un radiateur par exemple, ou dans un four chauffé à 50 degrés puis éteint) et laissez reposer ainsi pendant au moins 30 minutes, de préférence 1 heure.

4. Séparez votre boule en 4 morceaux. Prélevez l’un d’eux, et étalez la pâte sur une surface farinée jusqu’à obtenir une galette de quelques millimètres d’épaisseur maximum.

5. Chauffez une poêle anti-adhérente. Lorsqu’elle est bien chaude, déposez votre naan pour le faire cuire à feu moyen-fort, d’abord d’un côté puis, lorsque certaines zones gonflées commencent à dorer, de l’autre côté. Attention à ne pas le laisser trop brûler: un naan doit rester blanc, avec quelques taches.

6. Recommencez les étapes 4 et 5 avec les trois morceaux suivants, puis dégustez les naans encore tièdes.

naans-epeautre2

Notes

1. Comme d’habitude, vous pouvez tout à fait remplacer la farine d’épeautre par de la farine de blé. L’épeautre apporte un petit goût sympathique et surtout il est bien moins modifié que le blé, donc plus riche en nutriments, avec un gluten plus digeste – c’est pourquoi je le consomme et je le recommande. En revanche, cette recette ne fonctionnera pas avec des farines sans gluten, qui n’ont pas une élasticité suffisante; je vous invite dans ce cas à rechercher une recette spécifique.

2. Le ghee est du beurre qui a été fondu puis clarifié, c’est à dire dont on a retiré l’eau, les protéines et le lactose, pour ne garder que la matière grasse. Il est ainsi beaucoup plus digeste et très stable contrairement au beurre, ce qui évite d’absorber des radicaux libres. Il a aussi une saveur plus corsée. Vous en trouverez dans les épiceries indiennes et pakistanaises, ou en magasin bio. Je vous conseille plutôt cette dernière option si votre budget s’y prête, puisque toutes les toxines et médicaments ingérés par une vache peuvent se retrouver dans son lait.

3. Ceci est une recette de base, que vous pouvez tout à fait aromatiser à votre goût. Ajoutez de la purée d’ail écrasée, de la coriandre, des herbes séchées, ou encore du fromage frais (type Kiri) sur votre galette, repliez les coins vers le centre pour refermer le naan sur lui-même, puis étalez à nouveau pour retrouver une forme à peu près plate, et le tour est joué. Vous pouvez aussi badigeonner chaque naan d’huile d’olive ou de ghee aux herbes au moment de la cuisson.

4. Une cuisson au four est également possible. Chauffez-le à son maximum (chez moi, 250 degrés) et enfournez les naans sur du papier sulfurisé pendant environ 5 minutes, le temps qu’ils dorent légèrement.

***

Aimez-vous les naans ?
Cette recette vous tente-t-elle ?

53 commentaires

  1. Ah les cheese naans, un régal ! Cette recette vient d’atterrir tout droit sur ma liste de recettes à tester en 2016 :)

  2. Je suis une grande grande fan des nan! Parfois en rentrant de soirée je vais m’en acheter et je mange seulement ça, c’est tellement bon. Il faut absolument que j’essaie cette recette ce weekend

  3. j’adore ca mais je vais tres rarement au restau indien, alors merci bcp pour la recette que je vais tester a coup sur tres vite, et je suis sur que ma puce sera fan aussi

  4. Oh j’adore les naans !
    A Lyon, j’ai découvert les naans-sandwichs, du poulet tandoori, des crudités, une sauce et tu enroules le tout dans un bon gros naan, c’est un délice.
    Je vais tester d’en faire moi-même avec ta recette de naan.

  5. Quelle bonne idée! Je cherchais justement une recette permettant d’utiliser le reste de yaourt de soja que l’on utilise pour faire du tarama végétal et que ma douce moitié ne raffole pas du tout: voilà un autre moyen de le réconcilier avec, et très efficace. Et c’est tout simple en plus, sans l’aspect pénible de la loooongue attente pour le pain.
    Les naans ont toujours constitué un des meilleurs aspects -si ce n’est le meilleur, en dépit du charme des tikka massala- des repas au restaurant indien, comme je te comprends! Et s’ils étaient au fromage ou à la noix de coco, c’était encore mieux.

    Bises, et belle journée à toi.

    Orr

  6. Merci Victoria! Est-ce que tu penses que ça irait si je remplaçais la farine d’épeautre par de la farine complète de blé? (je suis gluten friendly ;) et pressée ce soir !) Merci de ton aide!

      • Ouiii, maintenant j’essaie de répondre d’avance à certaines questions habituelles dans les notes, c’est nouveau, j’espère que ça vous sera utile :) attention par contre, tu auras sans doute besoin d’un peu moins de farine ou d’un peu plus de yaourt si tu utilises de la farine 100% complète, qui absorbe moins.

  7. Comme toi l’idée du naan me fait saliver et si j’adore aussi es currys c’est toujours pour les naans au fromage que je vais au restaurant indien !
    Ta recette a l’air très simple en effet, je pense la tester prochainement :)

  8. Merci pour la recette ! J’adore les naans, mais je n’en ai jamais fait à la farine d’épeautre, j’ai hâte de goûter ça :)

  9. Han mais je savais pas que c’était si simple ! Je vais tenter ça car on va souvent chez l’indien à côté de chez nous juste pour le plaisir de manger un naan garlic :D

  10. Hello Victoria,
    Cette recette m’a l’air parfaite, moi qui ai aussi parfois la flegme de préparer du pain (et le magasin bio est un peu loin juste pour ça !). J’ai envie de la tester tout de suite, j’adore les naans, et à la farine d’épeautre en plus, que demander de mieux. Merci pour ces belles découvertes culinaires ;)

  11. Bonjour Victoria !
    Merci pour cette belle recette, je pense essayer ça ce weekend, et j’en ai déjà l’eau à la bouche !
    Belle journée,
    Clémence

  12. Coucou Victoria,

    Merci pour cette idée?Je vais en profiter pour la tester et me faire un petit retour sensoriel en Inde :)

    Bonne journée !!

  13. Hello Victoria,
    ces naans me font drôlement envie! Il faut dire que je suis fan aussi, surtout ceux au fromage Mmmmmm…
    juste 2 petites interrogations:
    1. Avec quelle type d’huile badigeonnes-tu la boule de pâte dans l’étape 3?
    2.Je n’ai pas très bien compris quand incorporer le fromage pour aromatiser. Avant ou après cuisson?
    Merci pour cette recette en tous cas :)
    biz’

    • Coucou ! Pour l’huile, j’utilise une huile neutre genre huile de colza ou Isio4, mais tu peux utiliser n’importe quelle matière grasse, ou s’en fiche, c’est juste pour que la pâte ne colle pas. Tu peux même utiliser le même beurre/ghee utilisé pour la recette ! En ce qui concerne l’incorporation du fromage, c’est avant la cuisson: une fois que tu as étalé ton premier morceau de pâte, tu étales un peu de fromage sur la surface, puis tu replies les quatre coins et tu ré-étales pour avoir de nouveau une surface à peu près plane, et hop, à la poêle :)

  14. Merci pour ta réponse Victoria ^^ !
    Je crois que vais tenter très vite cette recette! \o/
    Biz à toi :)

  15. Resto indien quand j’étais petite et me voila accro – à vie. A peu près la même recette. Je met mon four en maintient au chaud et je l’éteins pour faire monter la pâte .

    Et parfois je le fourre avec un fromage type vache qui rit bio que je trouve en barquette dans mon magasin bio. Il m’arrive aussi d’ajouter quelques graines de cumin entières dans la pâte … aaaaah les naans …

  16. Merci beaucoup pour cette recette !
    J’ai mangé indien pour la première fois il y a environ un mois, une copine m’a fait découvrir cette cuisine. Et j’ai adoré ! je garde un excellent souvenir qui me fait encore saliver de l’entrée de naans.

  17. Coucou,

    Super idée l’épeautre, je réalise ce genre de recette avec un fromage frais corse, on appelle cela des « migliaccioli », parfois je les fais avec la farine de châtaigne (petit goût sucré-salé délicieux…) mais mon cher et tendre préfère avec une farine neutre, je ne savais pas comment les faire sans utiliser la farine de blé ^^
    Tu me sauves, merci et merci pour ce blog que je découvre avec délice ;)
    Alex

  18. Merci pour cette recette ! J’adore les naans, mais je n’arrive jamais à les rendre tendres : ils finissent toujours par être très épais et bourratifs.
    Je prends donc note de cette recette, peut-être me réussira-t-elle mieux :)
    Bisous.

  19. Recette testée ce soir, et elle va aller directement dans mon carnet de recette ! J’ai aussi découvert la farine d’épeautre grâce à toi et je suis fan !

    Merci pour ce partage Victoria !

  20. Naans natures réalisés ce soir avec de la farine de blé, mélangés et pétris par ma fille de 5 ans (qui s’en est donnée à coeur joie !!) et dégustés avec une sauce fromage blanc/menthe/citron vert/gingembre et lentilles corail au lait coco.
    LA REGALADE !!

  21. J’ai testé cette recette hier soir et c’était… parfait ! Résultat, j’ai trop hâte d’en refaire !
    Merci Victoria pour tes recettes simples et gourmandes qui sont une réussite à chaque fois.

  22. Mon premier commentaire sur le blog :-)

    Je suis une grande fan de cuisine indienne. Et donc, une grande fan de leurs naans.
    Bref, cette recette m’a vraiment plu. D’autant plus que, soyons honnêtes, elle ne prend que très peu de temps !!! Sur le temps que la pâte reposait dans le four, je me suis faite un dhaal lentilles/courge butternut (du livre Deliciousely Ella qu’une amie m’a offert). Bref, c’était le bonheur !

    Merci Victoria pour tout ce que tu partages ici, c’est toujours un réel plaisir.

  23. Je vais tester ta recette ce midi, j’ai l’habitude d’en faire mais ma recette n’est pas la même.
    Je les ouvre en deux et les garnis de chou rouge, coriandre, roquette et steack de haricots rouges. J’avais d’ailleurs l’intention de publier ma recette sur mon blog es que cela te dérange si je renvoie mes lecteurs vers ta recette pour la pâte ?
    Je te souhaite une agréable journée.

  24. Oh affreuse déception…. je voulais tester ce soir mais j ai oublié de prendre un yahourt :(
    une variante est possible avec du lait??

    • Je suis sûre que c’est possible avec du lait, mais il faudra trouver une autre recette adaptée, parce qu’ici les proportions sont définies avec la texture plus épaisse du yaourt !

      • Du coup, j’essaye ce soir avec les bons ingrédients ! Tulach Ard ! ;)

  25. J’ai testé la recette pour le dîner ce soir : c’était très bon, mais malgré tout pas complètement réussi… Décidément, je ne suis pas très habile pour réussir une recette du premier coup ;)
    Les problèmes ont commencé lorsque, au moment de pétrir, la pâte était très collante, ne formait pas du tout une boule, au point que j’ai dû rajouter vraiment pas mal de farine pour arriver à une consistance à peu près satisfaisante, qui faisait « pâte » disons. Ensuite j’ai couvert ma boule d’un linge et je l’ai laissée un peu plus d’une heure près d’un radiateur assez chaud, mais rien n’y a fait : elle n’a pas levé d’un pouce… (J’ai la poisse avec les pâtes, mes pâtes ne lèvent jamais). A la cuisson, les naans n’ont donc quasiment pas gonflé. Ca ressemblait quand même à des naans et, comme je l’ai dit, c’était très bon, mais pas assez aéré du coup.
    Je ne sais pas trop où ça a pu foirer… Je soupçonne la levure. Je n’ai peut-être pas mis la bonne (c’était de la levure chimique classique Alsa) ; elle a moussé immédiatement d’ailleurs. Penses-tu que le problème vient de là ? En tout cas merci beaucoup pour cette recette, j’en ferai à nouveau, en testant à l’ail ou au fromage !

    • Ah oui, la levure est clairement en cause ! C’est la levure de boulanger qu’il faut laisser reposer et qui va faire gonfler le pain, pas la levure chimique (qui, elle, s’utilise dans les gâteaux) :)

      Pour les quantités de farine, c’est très étrange, parce que j’ai refait la recette plusieurs fois et je n’ai jamais eu à ajouter beaucoup de farine (même aucune, mais ça peut changer légèrement selon la marque etc…). Je ne sais pas trop ce qui peut en être la cause, à part une erreur dans les quantités ?

      • Aha je savais que j’étais un cas désespéré. J’avoue que je saisis assez mal la différence entre les différents types de levure – pour moi elles avaient toutes pour rôle de faire gonfler la pâte… Dans tes diverses recettes tu utilises de la levure de boulanger, de la levure nutritionnelle, de la poudre à lever : quelles sont les différences entre tous ces types de levure ?
        Je n’avais pas de verre doseur donc j’ai calculé selon les équivalences en cuillères à soupe : je sais, c’est complètement à l’arrache, mais ce n’est pas la première fois que je dose la farine de cette façon et jusqu’ici ça a toujours fonctionné… Mais maintenant que j’y pense j’avais dû garder en tête le chiffre de « 200g » pour la farine, et non 250g. Je suis décidément tête en l’air, mais du coup tout ira bien avec la bonne levure ;) Merci !

Répondre

Naviguer