DIY // Huile et Baume à la Lavande

La fin de l’été approchant doucement, il est l’heure de profiter des dernières floraisons de la lavande ! Si comme moi vous possédez un plant de lavande sur votre balcon ou dans votre jardin, vous savez peut-être qu’il est conseillé de tailler les tiges fleuries avant l’automne pour stimuler sa pousse et épaissir la touffe. On peut également les tailler au besoin pendant l’été, mais je préfère personnellement les laisser le plus longtemps possible pour que les abeilles puissent en profiter.

Que faire avec les inflorescences récoltées ? Les sachets de senteur remplis de grains de lavande séchés sont l’option la plus populaire.

Pour ma part, j’ai décidé d’utiliser mes tiges pour fabriquer une huile infusée à la lavande, c’est-à-dire imprégnée de son délicieux parfum provençal et de ses propriétés (apaisante, antiseptique, anti-inflammatoire…). Beaucoup plus douce qu’une huile essentielle, cette préparation est idéale pour les peaux sensibles, en usage bien-être ou cosmétique !

Lorsque j’en ai parlé sur Instagram, les fans d’Outlander ont tout de suite pensé au cruel Black Jack Randall (je n’en dirai pas plus pour ceux qui voudraient découvrir l’histoire) ! Pour la petite anecdote, c’est effectivement la saga qui a inspiré ce petit DIY, mais pas cet aspect-là (et heureusement) ! L’idée m’est venue pendant ma lecture de tomes plus tardifs (4 et 5), puisque c’est l’un des remèdes que Claire fabrique régulièrement pour son trousseau de soins. Étant moi-même une grande passionnée de remèdes naturels et de phytothérapie, j’ai eu envie d’en réaliser ma propre version !

Aujourd’hui, je viens donc comme promis vous expliquer la marche à suivre pour obtenir, vous aussi, votre propre huile de lavande, qu’il s’agisse de la récolte de votre jardin ou de grains achetés auprès d’un producteur. En bonus, vous trouverez aussi les explications pour transformer votre huile en baume nourrissant et apaisant.

J’espère que cette idée vous plaira !huile-lavande-diy

HUILE À LA LAVANDE

Pour votre huile à la lavande, vous aurez besoin de:

Lavande vraie bio, fraîche ou séchée (ex. chez Erbie)
Huile(s) végétale(s) liquide(s) de votre choix (jojoba, sésame, argan, olive…)
1 pot ou bouteille en verre avec couvercle

1. Séchage

Si vous utilisez des grains de lavande déjà séchés, passez à l’étape suivante.

Si vous utilisez de la lavande de votre balcon ou de votre jardin, coupez les tiges sur quelques centimètres lorsque les fleurs sont sur le point d’éclore – c’est là qu’elles sont les plus riches en composés aromatiques. Laissez sécher votre bouquet tête en bas pendant quelques jours au soleil, dans un endroit bien aéré.

Alternativement, chauffez votre four à 40 degrés, et enfournez vos brins de lavande sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé, sans les superposer. Laissez sécher pendant une dizaine de minutes, puis sortez du four et laissez refroidir.huile-lavande-sechage

2. Préparation

Lorsque vous disposez de lavande sèche, versez celle-ci dans un pot en verre, et écrasez-les légèrement. Si vous utilisez des tiges, utilisez aussi les feuilles, car il serait dommage de les jeter ! La taille du pot dépendra de la quantité de fleurs que vous voudrez ou pourrez utiliser.

Versez ensuite de l’huile végétale de votre choix par dessus les fleurs, de façon à toutes les couvrir: s’il reste des morceaux exposés à l’air, ceux-ci risqueraient de pourrir.

NB: Dans mon pot, il y a beaucoup trop peu de lavande pour la quantité d’huile, parce qu’il ne me restait plus grand chose à récolter au moment de préparer ce tutoriel (ma lavande est encore assez jeune). Vous devriez en mettre beaucoup plus: l’huile ne doit dépasser que d’un ou deux millimètres, sans quoi le parfum de lavande et ses propriétés seront plus faibles.huile-lavande-preparation

3. Macération

Refermez votre pot, et laissez macérer ce mélange pendant deux semaines.

Pour éviter les développements bactériens, vérifiez de temps à autre que tous les grains et feuilles de lavande sont bien recouverts, et évitez de laisser le pot en plein soleil.huile-lavande-maceration

4. Filtrage

Après deux semaines de macération, votre huile devrait être bien parfumée, et peut-être avoir changé de couleur.

Il est temps de la filtrer, en utilisant par exemple un filtre à thé en métal. Récupérez l’huile purifiée, nettoyez le pot, et reversez son contenu à l’intérieur. Votre huile maison est prête !

Pensez à bien étiqueter votre pot pour éviter les erreurs, car cette préparation n’est pas comestible.huile-lavande-filtrahe

5. Utilisations

Nourrir la peau du corps et du visage, apaiser la peau après un coup de soleil, assouplir une cicatrice et accompagner la cicatrisation, autres cosmétiques maison (baume, gommage, masque pour les cheveux…), massage relaxant…

Dans de bonnes conditions d’hygiène, cette huile peut être conservée pendant un an ou plus.

Ne pas avaler, et ne pas utiliser sur les personnes allergiques à la lavande (bien sûr) ou au linalol (par prudence).huile-lavande

❀❀❀

BAUME À LA LAVANDEhuile-lavande-baume

Pour faire un baume à la lavande à partir de votre huile aromatisée, vous aurez besoin de:

2 parts d’huile à la lavande
1/4 à 1/2 part de cire (abeille, soja, candelilla…) selon la consistance désirée (plus ou moins solide)
1 petit pot en métal ou en verre refermable

Faites chauffer le mélange au bain-marie à feu doux, jusqu’à ce que toute la cire ait fondu. Versez dans un petit pot bien propre, et laissez le baume se solidifier entièrement. Conservez fermé dans un endroit frais et à l’abri de la lumière. huile-lavande-baume3

Utilisations

Nourrir et protéger des mains sèches et gercées, assouplir les cuticules, nourrir les coudes et les genoux, adoucir une petite cicatrice et accompagner la cicatrisation, apaiser une zone irritée, calmer les démangeaisons de piqûres d’insectes, nourrir les lèvres…

Dans de bonnes conditions d’hygiène, ce baume peut être conservé pendant un an ou plus.

Ne pas avaler, et ne pas utiliser sur les personnes allergiques à la lavande (bien sûr) ou au linalol (par prudence).

***

Est-ce que ce petit DIY pourrait vous plaire ? 

31 commentaires

  1. Super ce tuto ! j’avais un sachet de lavande que j’avais ramené de Nice, l’occasion de m’en servir de façon originale ! Merci :)

  2. Merci pour ce tuto! J’aime bien me soigner toute seule depuis quelque années et évidemment la lavande est un basique de ma trousse en plus j’habite maintenant en Provence alors tes recettes sont idéales! :) j’aimerais me perfectionner en soins et remèdes naturels il me semble avoir vu passer sur un blog un livre sympa pour débuter dans les tambouilles/ remèdes maison qu’on peut acheter chez Nature et decouvertes ou Aromazone je ne sais plus mais il faut que je le retrouve absolument! Si jamais tu as des conseils de lectures À ce niveau là je suis intéressée ;)
    Merci! Belle journée!

    • Coucou Laura ! J’ai fait plusieurs sélections de livres de santé naturelle ici sur le blog, pas tant de « tambouille », mais avec des informations sur l’utilisation des huiles essentielles par exemple, des remèdes de grand-mère etc… Peut-être que ça pourrait t’intéresser ? Si tu vas dans la catégorie « Bien-être » tu devrais tomber dessus ! Sinon, d’Aroma-Zone, je connais un livre avec des recettes de cosmétique maison, mais il s’agit bien de cosmétiques, pas vraiment de remèdes.

    • Coucou Cindy ! L’huile essentielle de lavande n’a aucune contre-indication, mais par prudence elle est déconseillée pendant le premier trimestre de grossesse. Si tu as passé ce stade, cette huile qui n’est qu’une macération de lavande ne devrait poser aucun souci ! N’hésite pas à demander conseil à ton médecin (le problème étant que souvent ils ne s’y connaissent pas vraiment en remèdes naturels) ou à passer un coup de fil à un aromathérapeute pour avoir son avis.

  3. Bonjour Victoria !
    La lavande est une odeur que j’ai de moins en moins apprécié en grandissant. La faute peut-être à ces heures de cueillette passées dans les champs de lavande étant petite..
    En revanche l’idée d’une huile (et du baume encore plus) me séduit énormément ! Peut être est-il possible d’appliquer cette même préparation à d’autres fleurs ? Qui me conviendraient mieux en terme de parfum :)
    Belle journée à toi !

    • Coucou ! Tout à fait, toute autre fleur aux vertus médicinales peut être utilisée ainsi, par exemple du calendula, du millepertuis, etc…

  4. C’est une belle idée, moi qui adore la lavande, ça me tente bien!
    Le seul (et pas des moindres!) souci c’est qu’on arrive pas à faire survivre notre lavande sur notre terrasse, elles finissent toutes par griller… Vivant à Londres ça peut paraitre un peu bizarre n’est-ce pas? En fait notre terrasse a été conçue en verrière (« terrasse d’hiver » assez pratique quand on habite dans le Nord), mais du coup les herbes aromatiques et la lavande ne résistent pas. Je pense aussi que je suis un peu nulle avec les plantes!
    Je voulais te dire aussi que les photos de cet article sont très jolies.
    A très vite!

  5. Complètement !!! Je vais avoir un jardin l’année prochaine, j’y ferai sans nul doute pousser un plant de lavande afin de réaliser cette huile ! Merci Victoria

  6. Oh mais quelle idée fantastique. Dans mon jardin de garrigue provençale, j’ai planté des dizaines de lavandes qui parfument encore l’air et cherchais justement une idée pour changer des éternels sachets.

    De plus, c’est une excellente idée cadeau pour offrir un petit souvenir qui a poussé à la maison. Merci Victoria !

  7. Super tutoriel!
    Est-ce que cela marche avec tous les types de lavande?
    J’en ai deux sortes differentes sur mon balcon (la provencale habituelle, et une variete « anglaise! sois disant)
    Je ne les jamais tailles par contre et cela m’inquiete, il vaut mieux couper les tiges a quel niveau?
    J’essaie d’avoir la main verte mais j’ai un peu de mal haha.

    • Ça marche avec toutes les lavandes oui, mais je préfère conseiller la lavande vraie (lavandula officinalis ou lavandula angustifolia) car c’est la plus douce – elle n’a aucune contre-indication contrairement à certaines variétés plus camphrées. Et pour la taille des tiges, tu peux couper quelques centimètres comme moi, sans souci !

  8. Ah super, j’attendais ton article avec impatience depuis que tu en as parlé sur Instagram !
    Je te remercie beaucoup d’avoir tenu compte de ma remarque pour la fabrication du baume, cela fait longtemps que j’espérais pouvoir en reproduire un comme celui de ma grand-mère qui me l’appliquait à chaque petit bobo sur mes mains et genoux lorsqu’elle m’apprenait à faire du vélo :)
    Merci infiniment Victoria

    • Avec grand plaisir Alice ! J’ai pensé à toi en effet, et de toute façon c’était une excellente idée, les baumes étant sans doute plus faciles à utiliser que des huiles liquides. Merci à toi !

  9. Oh j’attendais ce petit DIY avec impatience ! Le souvenir de Jack Randall passe à la trappe parce que j’aime beaucoup trop l’odeur de lavande, c’est un véritable couteau suisse et j’ai toujours un petit flacon d’HE sur moi pour la vie de tous les jours.

    J’avais acheté un baume à la lavande au beurre de karité mais il a perdu son odeur (peut-être parce que c’est un baume à lèvres à l’origine et qu’avec le nombre incalculable de fois où je l’ai sorti c’est peut-être normal) alors j’ai très envie d’en faire un maison pour le remplacer :-)

    Activité du weekend toute trouvée, ma petite lavande se meurt… C’est le moment ou jamais d’en faire quelque chose d’utile héhé !

  10. Tiens ! J’ai justement réalisé mon macérât de lavande en juillet ! J’ai utilisé de l’huile de macadamia. Pour ma part j’y ai ajouté quelques gouttes de vitamine e pour conserver un peu plus longtemps le mélange.
    J’avais bien pensé faire un baume, mais j’ai pas encore pris le temps de chercher une recette. Je vais utiliser la tienne du coup! Merci :)

  11. Merci pour cette recette !
    J’aime tellement ce parfum, d’habitude j’en fais des bouquets pour parfumer mes armoires mais je n’avais jamais penser à fabriquer ma propre huile, je vais essayer du coup ?
    Bisous xxx

  12. L’huile macérée à la lavande, j’en fais aussi avec celle de mon jardin et c’est un vrai plaisir de s’enduire le corps avec durant le froid hivernal, un peu d’été et de Provence devant la cheminée!

  13. Je me sers déjà de la lavande pour parfumer mon intérieur et mon linge de maison mais je la trouve dans le commerce. Par contre, j’ai récemment acheté 5 plans de lavande encore petits mais très prometteurs et dès qu’ils fleurissent COUIC ! ;)

  14. Merci pour ce DIY ! J’ai utilisé du calendula à la place, c’est très hydratant, jadore! Question très pratique: j’ai utilisé un bol en inox pour le bain marie et pour laver c’est un peu compliqué, c’est très gras… As-tu une astuce?
    Merci!
    Charlotte

  15. Je connais ton blog depuis des années mais je me tourne depuis quelques temps vers des remèdes plus naturels, plus respectueux du corps, et je lis de plus en plus tes articles. Merci pour toutes tes recettes et petits conseils :)

  16. Bonjour,

    Suite à votre fabuleux article, je souhaite réaliser mon huile à la lavande. N’ayant pas de plantes chez moi, je suis allée voir sur le site que vous proposez (herbie) pour en commander. Cependant, dans les précautions d’emploi c’est écrit « Ne pas conserver une infusion, décoction ou macération de plantes plus de 24 heures. »

    Vous conservez votre huile combien de temps ? Comment faire pour la faire durée plus longtemps ? Ajouter de la vitamine E après filtrage ?

    Cordialement,
    Mélissa.

Répondre

Naviguer