Écriture // Mes ressources préférées

Vous voulez vous motiver à écrire enfin cette histoire que vous avez en tête, trouver des conseils sur l’écriture de fiction ? J’ai quelques ressources à vous recommander, qui m’inspirent et m’aident beaucoup depuis que je tente de mettre au point un roman (ce qui n’est vraiment pas chose aisée pour moi !).

Alors que je ne savais rien sur le sujet et n’avais jamais produit que de très courtes nouvelles, j’ai appris beaucoup d’astuces concrètes à travers ces différents médias; j’ai aussi et surtout pu adopter un nouveau regard sur l’écriture, décomplexé, plus confiant, qui est justement à l’origine de mon regain d’intérêt pour cette passion d’enfance.

Je viens aujourd’hui partager ces quelques inspirations, en espérant qu’elles puissent aider les aspirants-auteur(e)s parmi vous, ou simplement intéresser celles et ceux qui sont sensibles au sujet !ressources-ecriture-fiction

LIVRES

Je ne possède pas une collection très importante de livres destinés aux écrivains malgré l’abondance d’ouvrages (parfois excellents) à ce sujet, tout simplement parce j’ai beaucoup de mal à me conformer à un modèle ou une méthode – cela a tendance à couper toute mon intuition. Ceci dit, le sujet me fascine, et j’ai trouvé dans ces deux titres de très bons conseils pour préciser mon idée ou nourrir mon texte !

➤ Ready, Set, Novel ! (ENG)

Conçu par les organisateurs du National Novel Writing Month (cf. « Communauté » plus bas), cet ouvrage se présente comme un cahier d’activité accessible à tous les aspirants écrivains. Très ludique, il nous accompagne du brainstorming initial pour trouver une idée à développer, jusqu’à la planification de l’intrigue, en passant par la construction des personnages, de l’univers, etc… Un chouette outil pour débloquer son imagination et faire travailler sa créativité ! Non traduit par chez nous, vous retrouverez toutefois un manuel similaire du même auteur (Chris Baty) sous le titre Écrivez un roman en 30 jours.

➤ You’ve got a book in you (ENG)

L’auteure de ce livre, romancière à succès aux Etats-Unis, cherche ici à dédramatiser l’écriture. Pour elle, pas besoin d’être un artiste inspiré: nous avons tous quelque chose à raconter, et rédiger un roman n’est pas insurmontable. Loin du stress des méthodes classiques d’écriture, elle propose un processus de création fun et facile pour trouver son histoire, sa voix, et se lancer dans la naissance de son livre sans stress, par petites étapes. Sans être révolutionnaire, je trouve cet ouvrage inspirant, positif et plein d’excellentes petites astuces pour faire naître un texte vivant !

***

MÉDIAS

Je suis toujours fascinée par les personnes, expert(e)s ou amateurs, qui partagent leur expérience de l’écriture: c’est une excellente manière de se rendre compte de la diversité des procédés créatifs, de s’inspirer de la manière de faire d’autrui, mais aussi de voir que de nombreuses difficultés de cet art sont partagées par le plus grand nombre. On trouve de très chouettes médias de tous genres dédiés à ce type de contenus sur internet !

➤ Podcast « The Journeyman Writer » (ENG)

Je suis très friande des épisodes de ce podcast, qui ont tout bon: ils sont courts (autour de 5 min), informatifs, et centrés à chaque fois sur un thème ou une question particulière d’auditeur. Alastair Stephens, également à l’origine des podcasts sur Harry Potter, Outlander, etc… dont je vous parle très souvent, y aborde toutes sortes de sujets liés à la construction d’un roman (personnages, conflits, rythme, dialogues…) mais aussi le fait d’écrire en général (motivation, inspiration, organisation…). Une vraie mine d’or !

➤ Chaîne Youtube de Samantha Bailly

Cette auteure jeunesse très prolifique, que j’ai découverte en 2016 avec un grand plaisir (souvenez-vous de mon coup de coeur pour la saga Nos Âmes Jumelles), a ouvert une chaîne Youtube consacrée aux coulisses de la vie d’écrivain, et à la pratique de l’écriture en général. Très bien pensées et réalisées, avec souvent une belle touche d’humour, ses vidéos fourmillent de conseils concrets pour faire le plein d’inspiration. Notez que Samantha lance un défi écriture la semaine du 20 février, une bonne occasion de se motiver !

➤ MOOC « Écrire une oeuvre de fiction » DraftQuest

Cet atelier d’écriture en ligne gratuit est ouvert en ce moment, et jusqu’à fin avril. C’est l’écrivain Martin Winckler (auteur notamment du Choeur des Femmes) qui y prodigue ses conseils. En 5 vidéos, différents thèmes sont abordés pour accompagner l’écriture de votre histoire, avec un exercice spécifique et un forum sur lequel échanger. Je n’ai pas encore eu le temps de m’y investir vraiment, mais j’aime beaucoup le point de vue proposé par ce professeur. Inscrivez-vous au moins pour regarder la première vidéo, très inspirante et décomplexante pour se lancer !

➤ Blog de Nine Gorman

Je trouve la passion de Nine pour l’écriture très inspirante. Je suivais déjà sa chaîne Youtube dédiée à la lecture avec grand plaisir, ainsi que son roman en cours sur Wattpad (pour lequel j’ai conçu la couverture !), mais elle a aussi désormais ouvert un blog consacré à sa casquette d’auteure. Le site est encore tout récent, mais j’ai hâte de découvrir encore plus de ses astuces et conseils !

➤ Compte Twitter « Advice to Writers » (ENG)

J’aime beaucoup, de manière générale, voir des écrivains parler de leur processus d’écriture (par exemple Diana Gabaldon, Maxime Chattam, Christelle Dabos…). C’est vraiment fascinant et inspirant, surtout lorsque l’on se rend compte de la diversité des méthodes ! Le compte Twitter « Advice to Writers » est dans cet esprit: une sorte de petit condensé de phrases, points de vue et conseils prononcés par de grands auteurs. J’aime voir ces petites doses de motivation et de réflexion arriver régulièrement dans mon fil d’actualité.

***

COMMUNAUTÉ

➤ NaNoWriMo (ENG)

Le défi du National Novel Writing Month, ou NaNoWriMo, est désormais connu dans le monde entier, et possède sa propre communauté francophone. Il consiste à essayer d’écrire un premier jet de roman de 50 000 mots en 30 jours, au mois de novembre de chaque année. Si ce focus sur la performance et le chiffre ne me correspond pas tout à fait, j’ai en revanche adoré profiter de l’émulation incroyable portée par la communauté participante sur les réseaux sociaux, qui m’a vraiment motivée à avancer dans mon projet avec un défi de mon cru (écrire un peu tous les jours). En avril, une autre session similaire est organisée, si vous souhaitez tenter l’expérience. Si ça vous amuse, vous pouvez aussi suivre mon profil NaNoWriMo sur le site !

***

MÉTHODES DE CONSTRUCTION

J’ai une relation difficile avec les méthodes de construction de l’intrigue: je les trouve toutes tellement « classiques » que je n’arrive pas toujours à me les approprier, à imaginer ma propre histoire dans leurs rails. Malgré tout, elles ont l’avantage de mener à une intrigue efficace: il est donc très utile et rassurant de s’en inspirer au moins en partie. Celles que je vous présente ci-dessous sont très connues.

➤ Les 22 étapes de travail de John Truby

➤ Le Voyage du Héros

➤ La méthode « flocon »

***

LOGICIELS

Il n’est absolument pas nécessaire d’avoir un logiciel spécifique pour écrire. Un simple outil de traitement de texte, comme Word ou OpenOffice, fonctionnent déjà très bien ! Toutefois, je ne me sens personnellement pas « bien » dans ce genre d’interface, sans doute parce que j’ai l’impression de rédiger un devoir… Voici deux programmes payants que je préfère, pour deux raisons différentes, et deux types de situation distincts.

➤ OmmWriter

C’est le premier logiciel d’écriture que j’ai découvert en 2011, et que j’adore toujours autant. Avec son interface ultra minimaliste et son ambiance relaxante (musiques et fonds d’écran « zen » intégrés), il est très utile pour les personnes comme moi qui ont du mal à se détacher, à faire le vide dans leur tête pour écrire. Quand je sens que j’ai quelque chose à sortir de mon coeur, je lance un nouveau document sur OmmWriter et souvent, les mots coulent tout seuls ! Je le trouve toutefois plus adapté à des textes ponctuels, comme des nouvelles ou des morceaux de vie, car il n’est pas facile d’y organiser et parcourir un long texte composé.

➤ Scrivener

J’ai acquis ce logiciel d’écriture à l’occasion de la promotion spéciale NaNoWriMo en novembre dernier: c’est avec lui que j’ai développé le début de mon roman. Si la partie de traitement de texte est assez classique, Scrivener offre en revanche des fonctions très intéressantes quand on écrit un roman. On peut notamment y rassembler et organiser différents documents dans un seul grand fichier composé (par exemple, le manuscrit du roman bien sûr, divisé en chapitres et/ou parties, des notes de recherche, des images d’inspiration, des pages internet utiles…), ce qui permet d’avoir tous ses outils sous la main. J’apprécie aussi le fait de pouvoir créer une petite fiche pour chaque chapitre avec son résumé, son état (en cours, à écrire, à réviser…), de voir l’ensemble du roman sous forme de ces petites fiches pour vérifier la structure et le rythme des actions, etc… Un programme complexe mais très utile pour les personnes qui, comme moi, écrivent un peu comme ça leur vient !

***

Avez-vous fait quelques découvertes ?
Quelles sont VOS ressources préférées sur l’écriture ?

(Re)découvrez aussi mes 5 conseils pour oser écrire !

30 commentaires

  1. Oh merci Victoria pour cet article qui tombe à point : je voulais justement relire ton précédent article sur le sujet !
    J ai toujours plusieurs histoires en tete -une surtout- dont j écris des bribes mais je finis toujours par bloquer rapidement. Cela va m’être bien utile.
    Bonne écriture :)

  2. Je vais peut-être transmettre ces liens à mon homme qui cherche à écrire un récit sur notre voyage d’un an en famille. Quoiqu’il en soit, j’ai hâte de te lire :)

  3. Je n’écris pas du tout (mis à part mes articles de blog) mais je transmets toutes ces info à mon chéri, qui lui aimerait beaucoup écrire. Il y pense souvent mais n’a jamais réussi à vraiment se lancer!
    Bises, belle journée

    Julie, Petite and So What?

  4. J’ai l’impression qu’on est pas mal à avoir un chéri qui écrit !
    Du coup j’en ai parlé au mien, et il a acheté OmmWriter pour tester (=
    (Pas très attiré par l’esthétique de Scrivener qu’il connaissait déjà, il préfère word pour les gros projets)
    Merci beaucoup pour ces découvertes en tout cas ;)

    TinyJumy

  5. Naïvement, je pensais que les écrivais étaient juste des personnes ultra talentueuse, qui arrivaient à écrire de très jolies choses sans aucun problème… et moi, je restais bloquée devant ma page blanche, réussissant à aligner 2 mots aussitôt barrés car insatisfaisant et je me disais que je n’avais simplement pas de talent et puis c’est tout… Ton article me redonne un espoir fou ! Je ne me doutais pas qu’il existait des méthodes pour aider à l’écriture… j’ai tellement envie de m’y remettre maintenant !

  6. En logiciel, j’aime beaucoup « J’écris un roman ». Il ressemble un peu à ce que je comprends de Scrivener et il est aussi très complet : on a la liste de ses personnages, des lieux avec leurs descriptions, la liste des chapitres et on peut facilement voir s’ils correspondent aux différents schémas des romans. Très intuitif et minimaliste, il est vraiment pratique :)

    Je conseille aussi de faire des ateliers d’écriture. Cela permet de sortir de son style grâce aux contraintes données par l’animateur/trice (et pour les timides, personne n’est forcé de lire ses textes). On en sortira sûrement pas le best-seller de l’année mais c’est un bon moyen de ne pas tourner en rond.

    Et en dernier conseil, si vous faites une page blanche sur ce que vous êtes en train d’écrire, écrivez tout ce qui vous passe par la tête… jusqu’à la liste de course. Personnellement, j’ai parfois besoin de faire une liste des couleurs et de leurs nuances (jaune poussin, rouge carmin…) pour trouver l’inspiration.

    Bonne chance à tous les écrivains en herbe :)

    Julie de Écolorée.com

  7. merci énormément pour cet article. J’ai été aussitôt m’inscrire sur MOOC. J’ai deux livres que j’ai beaucoup aimé lire pour m’aider à écrire mon premier roman, c’est « bird by bird » d’Anne Lamotte et  » writer’s workshop » de Stephen Koch. Belle journée à toi.

  8. Sélection chouette et variée…merci Victoria!

    Ce qui reste à mes yeux le meilleur exercice, c’est l’observation au quotidien, l’exercice du mini-portrait. Regarder les gens dans les transports en commun, dans les cafés, dans la rue. Grappiller une ou deux phrases qui « feront langue », s’attacher aux détails : il y a déjà là un petit monde en soi. Le travail consiste ensuite à étoffer, à ciseler, à articuler, à leur façonner des intentions.

    Au passage, merci à Patacaisse de me rappeler que je m’étais noté « Bird by Bird » sur ma liste des à-lire!

    Et belles pages à tou(te)s!

  9. Ton article est très intéressant, mais surtout pour l’écriture de fiction ! Mon truc c’est la poésie contemporaine et dans ce domaine, on a beaucoup plus de mal à trouver des médias ou encore une communauté « Poésie » … mais çà viendra ! Pour ma part, j’écris sur OpenOffice, mais çà reste la base. Concernant l’inspiration, rien de mieux qu’une musique planante, surtout pas en français sinon on risque de se perdre dans ses propres mots …
    Merci tout de même, je vais faire un tour sur les différents liens que tu propose!

  10. Super article Victoria ! J’adorais écrire quand j’étais ado, j’ai un peu perdu ça mais j’aimerais m’y remettre., plus tard quand j’aurai du temps à y consacrer car malheureusement on ne peut pas tout faire. Mais je garde ton article précieusement.

  11. Coucou Victoria !

    Je suis en train de suivre le MOOC de Draftquest, qui est vraiment super avec une communauté sympa et dynamique.
    J’ai aussi découvert la chaîne YouTube de Samantha Bailly et je trouve ses vidéos à la fois fraîches et instructives ! :)

    Côté logiciel, j’ai découvert Scribbook, un logiciel en ligne qui est en cours de développement et que je trouve plus facile, plus intuitif que Scrivener. J’y organise mon intrigue. Pour l’écriture j’utilise mon application de notes Evernote pour sa facilité d’utilisation et le fait que j’y ai accès sur tous mes supports numériques, en ligne et hors ligne. J’y écris mes chapitres, que je transfère dans Scribbook au fur et à mesure que je les écris.

    Et sinon, j’ai compris que la régularité de l’écriture et le fait de s’autoriser à écrire à sa façon est le meilleur moyen de s’y mettre et de tenir la distance, en gardant du plaisir ! :) je me suis créée un défi d’écriture quotidien et je partage mon expérience sur la note Facebook de mon blog. Les retours des abonnés me donnent la motivation de m’accrocher les jours où j’ai moins la pêche ! ;)

    Merci pour cet article plein de nouvelles ressources à découvrir ! ^^

  12. Merci Victoria pour cet article qui tombe à pic, comme décidément, beaucoup de tes récents articles …
    Tout comme toi, j’adorais écrire enfant et je me prends à rêver de recommencer, mais la vie quotidienne, la vie de famille font que je suis profondément fatiguée et incapable, pour le moment, de bûcher sur un travail écrit.
    Cela dit, comme mon histoire chemine malgré tout toute seule dans ma tête, il faudra bien à un moment qu’elle trouve un havre où se poser ;) Sans doute la version manuscrite sera alors la solution la plus pratique, pour moi, à ce moment-là.
    Bonnes séances d’écriture, alors !

  13. Pingback: Happy Melodie - A Few Things… (version française)

  14. Salut Victoria!
    Encore un article super intéressant :)
    Si tu ne le connais pas, je voulais juste te dire qu’un bon logiciel d’écriture gratuit existait : Focus Writer. Il est entièrement personnalisable. Le problème c’est qu’une fois le texte exporté et enregistré en format .odt ou autres, il réapparaît dans Open Office « non formaté ». Mais au moment de l’écriture, il est très agréable.
    Bonne continuation pour l’écriture de ton roman :)

  15. Pingback: Un invincible été » Ailleurs sur le web #52

  16. J’ai découvert Omm il y a quelques années, j’avais adoré le concept ! Mais comme tu le dis si bien, difficile de travailler sur un gros projet avec ce logiciel. Merci pour la découverte de la méthode Flocon, elle me semble bien pratique ! xx

  17. Mais comme c’est passionnant !!! Tu es pleine d’entrain, de projets ET de douceur. Ce sont de très belles et rares qualités mises ensemble!
    j’ai toujours trouvé cela très intéressant de voir qu’en France il n’y a pas de formation (universitaire notamment) au métier d’écrivain contrairement aux USA comme si en France on était bloqué avec cette idée que écrire c’est du génie plutôt que du travail… Après, je suis d’accord avec toi que les méthodes toutes prêtes d’écriture sont de bonnes bases mais avec lesquelles il faut aussi savoir prendre des distances pour ne pas écrire quelque chose de très stéréotypé !
    hâte de voir ton roman alors :)

  18. Bloquée depuis le début de l’année niveau écriture (année de titularisation en tant qu’enseignante, le stress a été un gros facteur de troubles), je viens à peine de m’y remettre avec, littéralement, une histoire que j’avais apparemment en moi et qui ressort tout à coup. Je pense que la baisse de la pression et la fin de l’année aident, mais j’étais surtout en train de lire un livre d’Elizabeth Gilbert qui a comme débloqué toutes les petites bêtises qui m’empêchaient d’écrire. On aime ou aime pas le style Gilbert (personnellement je me suis faite avoir avec Mange Prie Aime que je refusais de lire jusqu’à l’année dernière), mais je conseille vivement Big magic à tous les aspirants écrivains. Il décomplexe le travail d’écriture et le travail créatif en général et vraiment, ça fait un bien fou, dans une société qui est toujours tournée autour du « talent », du « génie » et j’en passe.

  19. Pingback: Écriture // Mes astuces pour écrire plus souvent - Mango and Salt

  20. Pingback: Ecrire : conseils et outils | Camille Brissot

Répondre

Naviguer