Poivrons marinés à l’huile d’olive

Je continue aujourd’hui dans la série de mes recettes basiques chouchoutes, tellement simples que je ne pense pas à vous les partager – pourtant, cela peut peut-être vous donner des idées, ou tout simplement les rappeler à votre bon souvenir !

Vous connaissez mon amour des légumes rôtis au four, tout au long de l’année, en changeant de variétés selon les saisons. En été, je raffole particulièrement des aubergines piquetées d’ail, des tomates cerises (qui deviennent tellement sucrées et goûteuses !) et surtout des poivrons, mon péché mignon absolu (alors que je ne les digère pas très bien autrement).

S’il m’arrive souvent de déguster ces poivrons à peine sortis du four, j’aime aussi beaucoup les laisser d’abord mariner dans un mélange d’huile d’olive parfumée façon antipasti, qui les rend encore plus savoureux et ultra fondants le lendemain. Je tiens l’astuce de mon père, qui nous en préparait de temps en temps pour mon plus grand plaisir !

Cette recette ne pourrait pas être plus simple, pour un résultat vraiment excellent. Surtout, lancez-vous ! Il faut juste un peu de patience, mais cela en vaut largement la peine, foi de gourmande.poivrons-marines1poivrons-marines2 poivrons-marines3

♡ Ingrédients (pour 2-3 personnes)

4 beaux poivrons rouges, oranges et/ou jaunes
2 belles gousses d’ail
Huile d’olive
1 cuillère à soupe de vinaigre blanc
Gros sel, poivre du moulin

Facultatif: herbes de Provence, persil ou basilic frais haché

♡ Préparation (à faire la veille pour le lendemain)

Préchauffez votre four en mode grill à 200 degrés. Nettoyez vos poivrons, puis placez-les sur une plaque de four légèrement huilée, et enfournez pour environ 30 à 40 minutes, en les retournant au moins une fois à mi-cuisson. Les poivrons sont prêts quand ils sont bien flétris, avec la peau un peu noire et cloquée, qui s’est détachée de la chair.

Sortez les poivrons du four, placez-les dans une boîte hermétique (type tupperware) ou un sachet fermé et laissez tiédir: ce processus permet de retirer la peau plus facilement. Une fois qu’ils ont refroidis, procédez justement à enlever la peau en tirant dessus. Ôtez également la tige du dessus et la partie qui contient les graines.

Une fois que tout est bien nettoyé, découpez vos poivrons en lanières que vous déposerez dans un bocal propre (voire stérilisé à l’eau bouillante si vous souhaitez pouvoir conserver vos poivrons plusieurs jours).

Versez par dessus le vinaigre blanc puis de l’huile d’olive, de sorte que celle-ci baigne entièrement les lanières. Pelez et hachez vos gousses d’ail, et ajoutez-les au bocal ainsi qu’une belle pincée de gros sel et un peu de poivre. Mélangez bien.

Fermez le bocal et placez-le au réfrigérateur pendant au moins 12 heures: plus les poivrons marinent, plus leur saveur sera parfumée !

C’est prêt ! Servez en apéritif ou en entrée, par exemple sur des mini-bruschettas ou enroulés sur des piques autour d’un petit morceau de fromage.

***

Et voici le petit visuel à épingler si le coeur vous en dit !Poivrons marinés à l'huile d'olive – Mango & Salt

Aimez-vous ce genre d’antipasti ?
Avez-vous aussi l’habitude d’en faire à la maison ?

22 commentaires

  1. Je n’ai encore jamais préparé de légumes en bocal (ce n’est pas faute d’avoir vu mes parents ou d’autres membres de ma famille le faire!) et cette recette me donne très envie de commencer!

    Bon WE sous le soleil portugais, Victoria!!

  2. ça donne tellement envie! J’en ai dans mon frigo et je ne savais pas comment les cuisiner, voila chose faite :)
    Bise,
    Marine

  3. Avec mes paniers d’AMAP qui ne sont pas tellement estivaux, j’ai à peine achetés (et donc mangés) de poivrons depuis le début de l’été ! Mais oui marinés c’est tellement bon, il faut que j’en fasse, c’est bon aussi dans les salades composées. Et l’huile peut servir à la fin dans une vinaigrette parfumée.

  4. Haha je connais cette recette que ma famille a l’habitude de faire depuis des années !
    Petit plus : c’est meilleur avec des piquillos (poivrons espagnols) et pour aller plus vite que le four, vous pouvez utiliser un petit chalumeau en veillant à ne pas trop brûler le poivron !
    J’aime aussi faire revenir ces poivrons avec leur huile, c’est succulent !

    • Sous le grill du four ça fait un peu pareil ! Et ce que j’aime avec ces techniques c’est qu’on enlève la peau sans trop cuire le poivron :)

  5. J’aime aussi beaucoup les poivrons et ta recette me fait envie !
    Encore une fois, j’aime beaucoup tes photos :)

    Beau weekend Portugais !

  6. J’adore aussi ! Moi, des fois je les faire avec du cumin, sel et huile d’olive. C’est très bon aussi :)

  7. Hum MIAM ! C’est pour ça que j’aime cette saison… pour tous ces légumes d’été que l’on attend si impatiement ! Poivron, tomate, aubergine,… un délice pour les yeux le temps d’une promenade au marché le samedi matin :)
    J’ai hâte d’essayer ta recette !!!

  8. Et ca ne rend pas malade? Parce que les poivrons c’est assez terrible pour moi, je ne les digère pas bien du coup je rechigne toujours quand j’en vois. Et pourtant j’aime ca!

    • Non justement, ça va ! Sous d’autres formes ils me rendent malade, mais comme ça, cuits longuement et une fois la peau retirée, je n’ai pas spécialement de soucis (tant que ça reste en quantités raisonnables bien sûr).

  9. Pour moi, les poivrons grillés sont un rituel : chaque été j’en fais des bol pleins! C’est tellement pratique et délicieux! Très souvent je cuisine aussi un gros taboulé maison et au moins, nous avons une base de repas légers et frais pour quelques jours. Par contre, pour moi c’est sans vinaigre blanc!
    Bises ^_^

  10. Quelle bonne idée ! J’en avais goûté il y a quelques temps et j’avais adoré cela, mais je ne pensais plus du tout à cette recette !
    Penses-tu que l’on peut les mettre en bocaux et en faire des conserves pour les garder sur le moyen terme ?
    Bon week-end à toi :)

  11. A y est, Victoria, c’est fait ! Quelle excellente idée, et qu’est-ce que c’est bon ! Surtout n’arrête pas de partager ces petites et belles idées de cuisine, c’est super. Merci beaucoup :-)

  12. Moi qui avais un poivron rouge dans le frigo … Ta recette tombe bien!
    A pic même! J’ai déjà l’idée de recette qui va avec, j’ai hâte d’essayer ça!
    Merci!
    (ps : j’ai beau savoir parfaitement faire des trucs ultra compliqués, les recettes simples comme ça ne me viennent jamais à l’idée …)

  13. Super article ! On se demandait justement une fois avec mon copain comment faire des poivrons marinés maison. On va donc testé ta recette !
    J’ai juste une petite question, quelle quantité mets-tu pour le vinaigre blanc et l’huile ? Moitié moitié ?

    Bonne journée à toi :)

  14. J’ai testé cette recette cette semaine, avec des poivrons rouges et verts par contre. C’est si simple et très bon ! Par contre j’ai été surprise de voir que l’huile d’olive avait complètement figé dans les bocaux, il fallait les sortir un peu avant le repas pour qu’elle redevienne liquide. Je ne sais pas si ça pose problème pour le fait que les poivrons marinent dedans.
    Aussi je pense que je n’ai pas mis assez de sel et de poivre, parce que les poivrons n’avaient pas pris tant de goût que cela.
    Je me demandais combien de temps les bocaux pouvaient se conserver sans qu’ils aient été stérilisés au préalable ? Trois, quatre jours, ça peut aller ?
    Merci en tout cas pour cette recette !

Répondre

Naviguer