Panellets à l’amande et aux pignons de pin

Lorsque je vivais à Barcelone, l’arrivée du mois de novembre était l’un de mes moments préférés de l’année. Elle était associée non seulement à l’ambiance d’Halloween, que j’adore, mais aussi à la tradition catalane de la Castanyada !

Célébrée autour du 1er novembre en souvenir de tous les Saints et des morts, cette fête familiale consiste à partager des préparations typiques comme de la patate douce, des châtaignes, du Moscatel, des fruits confits et surtout des « panellets », sortes de petites bouchées sucrées façon pâte d’amande, décorées de fruits secs. À cette période, les rues principales de la ville sont aussi ponctuées de petits stands où l’on peut acheter châtaignes et patates douces grillées, qui embaument l’air à plusieurs mètres à la ronde. Une atmosphère on ne peut plus chaleureuse et automnale !

Ayant reçu nos meilleurs amis catalans à la maison la semaine dernière (pas pour un asile politique, promis ! ;)), nous nous sommes remémoré cette coutume, et mon cher et tendre, grand fan de panellets, m’a suggéré d’en faire une version maison. Je n’en ai personnellement jamais été très friande (les pâtisseries très riches en oléagineux sont vite écoeurantes à mon goût), mais je me suis lancée pour lui faire plaisir !

La plupart des recettes de panellets classiques étant à base de pomme de terre et extrêmement riches en sucre blanc (bonjour le pic de glycémie !) je me suis plutôt inspirée de cette adaptation, issue d’une pâtisserie de Mataró, qui utilise de la patate douce (c’est aussi assez courant) et du sirop d’agave.

Monsieur a poussé un « mmmh » de satisfaction nostalgique en les goûtant, et finalement, je reconnais moi-même que le résultat est plutôt plaisant pour une pause thé ou café – même si une moitié me suffit tout à fait. Les amateurs/rices de fruits secs et d’amande ne pourront en tous cas qu’apprécier !

Que vous connaissiez déjà ces petites douceurs, ou que vous ayez envie d’essayer quelque chose de nouveau, voici la marche à suivre, que je partage avec vous. Simplissime quoi qu’un peu longue à cause des temps de cuisson et repos, c’est une recette saine, énergétique, qui peut se réaliser avec des enfants et est tout à fait personnalisable (cf mes notes plus bas). J’espère que cela vous plaira !recette-panellets-agave

♡ Ingrédients – pour environ 12 panellets

60g de chair de patate douce rôtie au four
175g de poudre d’amande
50g de sirop d’agave + un peu pour dorer
Une pincée de zestes de citron bio (facultatif)
100g de pignons de pin
Lait (végétal) pour dorer

♡ Préparation – le matin pour l’après-midi, ou la veille pour le lendemain

Une fois que vous avez rôti votre patate douce (je la mets entière à 210ºC en mode grill pendant 45-60 min environ) et qu’elle est bien moelleuse, prélevez les 60g de chair et laissez tiédir un moment.

Versez-la ensuite dans un saladier et ajoutez-y la farine d’amande, les zestes et le sirop d’agave. Malaxez bien avec des mains propres, jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Couvrez le bol et placez-le au réfrigérateur pendant au moins 1 heure.

Préchauffez votre four à 220ºC et préparez une plaque couverte de papier anti-adhésif.

Pour la dorure, mélangez dans un petit pot 3 cuillères à soupe de lait de votre choix avec 1 cuillère à soupe de sirop d’agave, et réservez. Prévoyez aussi une assiette creuse où vous verserez tous les pignons de pin.

Sortez votre bol du frigo. Formez avec vos mains des boules de pâte de la taille d’une petite noix; si la pâte est trop collante, vous pouvez rajouter de la poudre d’amande ou, à défaut, un peu de farine classique. Badigeonnez-les du mélange lait-sirop, avant de les rouler dans les pignons de façon à ce que ceux-ci adhèrent bien à la pâte. Enfin, badigeonnez le tout une dernière fois avant de placer les panellets au fur et à mesure sur la plaque de cuisson.

Enfournez pour environ 9-10 minutes: l’extérieur doit avoir un peu doré. Laissez reposer de préférence quelques heures, voire toute une nuit à température ambiante avant de déguster, car ils sont bien meilleurs le lendemain. C’est prêt !recette-panellets-agave2

♡ Notes

  • Il est tout à fait possible de préparer la pâte 2-3 jours à l’avance en la conservant au réfrigérateur. Une fois les panellets cuits, vous pouvez les garder quelques jours dans une boîte hermétique sans problème.
  • Si vous n’avez pas de poudre d’amande sous la main, vous pouvez mixer vous-même des amandes émondées entières à l’aide d’un robot de cuisine, d’un blender puissant ou d’un moulin à café. Ce sera même encore meilleur !
  • Attention, tous les sirops d’agave ne se valent pas. Ceux de couleur jaune clair que l’on trouve partout ont été relativement raffinés, et perdent donc en partie leurs avantages vis à vis du sucre blanc. Mieux vaut choisir un sirop d’agave foncé (donc moins raffiné et plus riche en minéraux) ou cru, si vous en trouvez. Du miel léger, comme le miel d’acacia, ferait aussi très bien l’affaire.
  • Les panellets ont de nombreuses déclinaisons à partir de cette recette de base: certaines personnes préfèrent y mettre des zestes d’orange, de l’arôme d’amande amère, de la cannelle, du cacao en poudre, ou substituent une partie de la farine d’amande par de la noix de coco râpée. Au lieu des pignons de pin, on peut aussi choisir de décorer les petites boules avec de la coco, des amandes concassées en tout petits morceaux, ou encore des fruits confits. Et pourquoi pas tremper chaque boulette dans du chocolat fondu une fois cuites ? À vous de voir selon vos goûts !

***

Et voici comme d’habitude un visuel à épingler, si le coeur vous en dit !Panellets au sirop d'agave - Mango & Salt

***

Connaissiez-vous les panellets ?
Cette recette pourrait-elle vous tenter ?

P.S. N’oubliez pas, je serai ce soir à Paris au pop up store Made & More pour une rencontre ! ♥23167475_1495552993861663_3624175991774113161_n

28 commentaires

  1. Je ne connaissais pas du tout… Mon copain étant un fan de pâtisserie (les manger pas les cuisiner hein…) je tenterais bien car j’ai tout ce qu’il faut pour le faire. Merci bien !

  2. Bonjour Victoria,

    Je ne connaissais pas du tout les panellets mais tu m’as donné très envie de tester cette recette ! Vivement ce week-end :)

    Belle journée à toi

  3. Je ne connaissais pas non plus et il y a de fortes chances que je teste ça très vite parce que ça a l’air délicieux !! En plus les ingrédients sont super simples !
    Merci pour cette recette (=

  4. Ca donne très envie cette recette, ainsi que ses déclinaisons possibles!

    Je testerai ça très vite, je pense :-)

  5. J’adore ces pâtisseries catalanes. J’en fait souvent, par contre dans ma recette, il y a, pour la pâte, presque exclusivement de la poudre d’amande, donc cela donne un côté très massepain!

  6. Ca ressemble un peu aux bouchées énergétiques crues sauf avec l’avantage, il me semble, de pouvoir les garder plus longtemps.

    Je testerai et j’en glisserai sûrement dans les sachets de bredele (petits biscuits alsaciens) à offrir.

  7. Je suis curieuse de voir ce que ça donne, et au vu des ingrédients, je suis à peu près certaine que mon cher et tendre validera !
    En revanche, je vais certainement suivre l’une des tes autres suggestions pour la décoration, car les pignons de pin, même non bio coûtent plutôt chers !

  8. Oh la la, patate douce et pignons de pin, ta recette me donne envie de fêter Halloween à la catalane ;-) Ca a l’air parfait quand on a une petite baisse d’énergie pendant un après-midi automnal!

  9. Je note, je note ! C’est vrai que c’est très riche et qu’on n’en mange pas 10, mais c’est un de mes meilleurs souvenirs de Barcelone. De toute façon, moi, dès qu’il y a des fruits secs, et de plus des pignons, je suis cliente :) Merci pour la recette et le souvenir !

  10. Ah! Tu viens de me faire découvrir un truc! Je n’ai jamais mangé de panellets, mais cette recette me donne trop envie!! Et c’est d’une simplicité! Merci pour la belle découverte ♥

  11. Que ça a l’air bon ! J’ai hâte de tester cette recette, merci beaucoup pour le partage de cette tradition que je ne connaissais pas !

  12. Je ne connaissais pas, bien que cela me rappelle des biscuits italiens qui y ressemblent que l’on fait aussi à cette période de l’année.

    j’ai une énorme patate douce à la maison et je ne sais pas trop quoi en faire, du coup, cette recette est parfaite pour commencer à l’entamer !

    • Je viens de tester ta recette, et j’ai finis la patate douce avec ta recette de gnocchi, au top !
      Pour l’instant je n’avais pas réussi à trouver une recette qui me permette d’apprécier la patate douce, et ces deux recettes m’ont permis de me réconcilier avec elle.

      Merci !

  13. Bonjour, bien que j’habite aux îles Canaries depuis deux ans, c’est la première fois que j’entend parler de Castanyada et de panellets. Si les canariens sont friands de fêtes où l’on se partage la nourriture, ils sont plus portés sur le salé.
    Merci donc pour la découverte culturelle et culinaire. Ta recette de panellets à l’air délicieuse et peut faire office d’energy balls super gourmande. A essayer donc ;)

  14. Bonjour Victoria, super idée de recette et de saison ! Ma famille vivant à Mataró, toutes ces douceurs me parlent énormément :)

  15. Je ne connaissais pas du tout ces petites friandises. Il faut dire que j’ai de la famille dans le nord de l’Espagne donc ce n’est pas les mêmes traditions. J’ai donc bien envie d’essayer ta recette car j’aime beaucoup l’amande.
    Sinon j’ai juste une question par rapport à ta cuisson de la patate douce. Tu l’épluches et tu la laisses entière sans matière grasse sur une plaque ou dans un plat? A quelle niveau mets-tu ta plaque car avec la fonction grill elle ne risque pas de brunir au bout de 45 minutes?
    Merci d’avance pour ta réponse.
    Bonne journée.

    • Coucou ! Je mets la patate douce entière, avec sa peau, telle qu’elle, sans matière grasse, sur une grille (qu’il vaut mieux couvrir de papier cuisson parce qu’en cuisant, la chair va relarguer un jus caramélisé) placée à mi-hauteur. Elle brunit au cours de la cuisson bien sûr, mais ce n’est pas un souci: seule la peau est atteinte, comme quand on grille un poivron par exemple :)

  16. Miam, je suis fan d’amandes alors ça me parle bien cette petite douceur :) ! Sinon nous avons testé ta recette de soupe patate douce/betterave hier soir et c’était un succès ! Je n’avais jamais essayé la betterave en version chaude et c’est vraiment top. Merci pour tes petites recettes toujours faciles à réaliser (j’avais aussi testé tes tartelettes poire/gorgonzola qui avaient fait fureur chez mon copain aussi haha) !
    Bonne journée,
    Melvinia

  17. Isthatabluerabbit Répondre

    Coucou Victoria! Ca a l’air très bon, très original en tout cas! Une sucrerie à la patate douce! Miam miam!!

  18. Oooooh Panellets! J’en faisais a l’école quand j’étais petite, et il y avait toujours une maîtresse qui se déguisait en Castanyera (et qui faisait plutôt peur, honnêtement). Je viens de Sitges, ayant vécu a Barcelone, tu dois surement connaitre =) Ton post m’a fait très plaisir, et m’a rendu un peu nostalgique aussi…!

  19. Je ne suis pas fan des pâtisseries espagnoles mais pour les panellets je fais une exception ! Cela dit, j’en mangeais tous les ans quand on vivait à Barcelone (il y avait toujours des collègues pour en amener au bureau) mais je n’aurais jamais eu l’idée d’en faire, alors merci pour la recette revisitée !

  20. Bonsoir Anne,
    Merci pour cette recette qui m’a l’air bien délicieuse et healthy, je dois avouer n’avoir jamais mélanger la pomme de terre aux fruits sec. Dans ma tete l’un est salée et l’autre est pour les dessert. Je vais m’amuser à en faire et surement apprécier. Merci pour cette nouvelle saveur.

Répondre

Naviguer