Détente et eau turquoise sur l’île de Múcura

Outre nos fabuleuses déambulations dans les rues colorées de Carthagène des Indes, le second temps fort de notre voyage en Colombie était dédié au farniente total, avec quelques jours coupés du monde (ou presque) sur une petite île méconnue des Caraïbes: Múcura, dans l’archipel & parc naturel de San Bernardo.

Je vous l’avais dit: nous n’avions aucune volonté touristique particulière pour ce voyage, juste un immense besoin de repos et de détente — c’est pourquoi nous avions ce programme très simple, très slow, sans pression. Plutôt que de partir dans n’importe quel pays ensoleillé, la Colombie nous offrait l’ambiance paradisiaque désirée tout en faisant sens pour nous !

C’est grâce à un bel article de Pauline, du blog Le Cocotier Doré, que nous avons jeté notre dévolu sur la petite île de Múcura, dont le caractère encore relativement calme nous attirait. De fait, nous y avons passé de très bons moments !

En cadeau pour mon anniversaire, mon compagnon avait fait une réservation à l’Hôtel Punta Faro, un établissement haut de gamme, que je peux vous recommander pour une occasion spéciale: plage privée de sable blanc, service aux petits soins (toutes les personnes employées sont des locaux de Múcura ou de l’islote de Santa Cruz en face), nourriture fraîche et locale, gestion écologique… Un petit paradis, à condition de ne pas être trop sauvage !

Pour moi qui suis très indépendante, habituée à la simplicité, et qui n’avais jamais expérimenté ce type d’hébergement « club », le ressenti était un peu étrange au début. Heureusement, la fréquentation reste vraiment raisonnable (sauf peut-être le week-end, où de nombreux touristes colombiens investissent l’hôtel), et il est toujours facile de trouver un coin tranquille, ou se promener seul/es autour de l’île.

Avec 34 degrés en moyenne chaque jour et un bon vent marin l’après-midi, nos activités sur place se sont résumées à nous baigner dans l’eau turquoise, lire à l’ombre d’une cabane, nous promener dans la mangrove, faire la sieste, siroter des limonadas de coco (quelle merveille), nager avec les poissons qui s’approchaient du rivage, et même assister à une remise en liberté de tortues marines soignées par l’association locale. L’expérience la plus magique du séjour, toutefois, aura été sans conteste d’aller nager la nuit dans une lagune remplie de plancton qui s’illuminait au contact de nos mouvements comme sur cette image: un souvenir unique, impossible à photographier, mais qui restera gravé dans ma mémoire !

Suite à une mauvaise manipulation de ma carte SD au retour, malheureusement, j’ai perdu une partie de mes photos de Múcura — notamment celles du village de maisons colorées faites de bric et de broc, ou celles du couple d’iguanes qui se baladaient régulièrement près de la plage… J’espère toutefois que la sélection qui illustre cet article vous offrira déjà un bon aperçu des paysages et de l’ambiance locale !mucura-colombie mucura-colombie3 mucura-colombie21mucura-colombie7mucura-colombie4 mucura-colombie17mucura-colombie9mucura-colombie6 mucura-colombie10 mucura-colombie2mucura-colombie12 mucura-colombie19mucura-colombie13 mucura-colombie14 mucura-colombie5mucura-colombie15 mucura-colombie20mucura-colombie16 mucura-colombie18

HÉBERGEMENT ET INFOS PRATIQUES

Il existe plusieurs hôtels sur l’île, pour tous les budgets: Punta Faro donc (5 étoiles), mais aussi plusieurs établissements plus simples et beaucoup moins coûteux, comme Múcura Club, Dahlandia ou Isla Roots. Alternativement, il est possible, d’après Pauline, de dormir chez l’habitant.

La plupart des hôtels incluent la pension complète dans leurs prix, puisqu’il y a peu d’autres choix de restauration — mise à part la zone des bars de plage, où vous pouvez déguster des fruits de mer et du arroz con coco les pieds dans l’eau. Je ne sais pas s’il est facile de manger végétarien dans chacun de ces établissements; c’était le cas à Punta Faro, où les buffets étaient toujours assez variés et bien fournis en légumes.

Certains hôtels proposent le transport en bateau depuis Tolú ou Cartagena, donc n’hésitez pas à vous renseigner. La durée du voyage est de 2 heures depuis Cartagena et 1 heure depuis Tolú.

Les horaires des trajets étant fixes et pas forcément très avantageux pour profiter au mieux de la journée, je vous conseille de prévoir 48 heures sur place: rester une seule nuit ne présente pas vraiment d’intérêt. Vous pouvez aussi décider de rester un peu plus longtemps, comme nous, pour un séjour 100% plage, farniente et détente, et profiter des différentes activités proposées par les hôtels et les locaux: visite de l’Islote de Santa Cruz ou de l’île Tintipán, paddle surf, plongée, vélo, balades… mucura-colombie11

***

Aviez-vous déjà entendu parler de cette île ?
L’avez-vous visitée ?

Belle semaine à vous !

Cet article contient des liens affiliés Booking. Un immense merci pour votre soutien ♥︎
Pour en savoir plus sur la monétisation de ce blog, RDV sur ma FAQ.

23 commentaires

  1. Le REVE!!!
    Que dire de plus, à part que je me verrais bien y séjourner quelques jours également :-))

  2. Je n’ai jamais entendu parler de cette île mais waouh quelle belle découverte! L’endroit est paradisiaque et les tortues sont si jolies <3

  3. Ces photos sont une vraie torture ;-)
    Cela me rappelle un peu mon voyage à Hawaï ou sur chaque plage, nous croisions des tortues de mer… J’étais comme une enfant! Elles sont si belles ♥

  4. Quel beau séjour vous avez fait là ! Surtout à la sortie de l’hiver, tout ce soleil et cette chaleur a du vous faire un bien fou à tous les deux.
    Je ne connaissais pas trop la Colombie avant tes deux articles, c’est une belle découverte !
    Bonne journée :-)

  5. Bonjour Victoria,

    Tes photos font tellement rêver !

    Entre ton article sur Carthagène des Indes et celui-ci, la Colombie grimpe en flèche dans les destinations que j’aimerai visiter.

    D’ailleurs, j’ai débuté mon plan « vacances en Colombie avec le chéri » en lui montrant toutes les photos de ton précédent article ;D

    J’adore le hamac au dessus de l’eau !

  6. Bonjour Victoria,

    Tes photos sont superbes et font rêver en cette journée plutôt grise :).
    C’est une endroit que je ne connaissais pas du tout. C’est une belle découverte. Il devait être agréable de profiter et de se détendre dans un cadre aussi merveilleux.

    Belle journée à toi :) !

  7. Je ne connaissais pas cette ile, que j’ai découverte grâce à toi et tes publis sur Instagram. Ça donne tellement envie. Je note ce nom précieusement dans un coin de ma tête :)

  8. Bonjour Victoria et merci beaucoup pour ta mention dans ton article!

    Je suis ravie de savoir que mon récit et mes photos t’ont inspirée et que tu as bien profité de Múcura. Même si je ne laisse pas souvent de commentaires, je te suis assidument depuis plusieurs années (nous vivions à Barcelone au même moment et je t’avais même croisée de loin une fois c’est marrant) et c’est un honneur de savoir que tu es passée sur mon blog et qu’il t’a été utile :)

    Tes photos sont très jolies, surtout celle de la plage de Punta Faro vue des airs: quelle beauté!

    Je t’embrasse,

    Pauline

    PS: Je me permets de te signaler que le Decameron ne se trouve pas à Titipan mais sur Isla Palma :) A moins qu’ils en aient construit un nouveau depuis? J’en serais surprise car malheureusement la montée des eaux grignote de plus en plus ce paradis sauvage, je suis allée plusieurs fois dans le petit hôtel qui s’y trouve (Punta Norte) et le propriétaire des lieux nous avait raconté que lors de l’achat de son petit bout de terre, l’acte de vente mentionnait une soixantaine de palmiers sur la plage. Il ne lui en restait plus que 18 :(

    • Oh merci Pauline pour ton petit mot et pour ces précisions (je corrige, pour l’hôtel) ! L’honneur est pour moi, je suis tombée amoureuse de ton blog en le découvrant il y a quelques années, et il m’a été très utile pour ce voyage. Encore un grand merci, au plaisir de continuer à te suivre ! ♥︎

      (Et trop drôle pour Barcelone, je ne savais pas que nous y étions en même temps !)

  9. Amélie PetalesdePomme Répondre

    C’est magnifique! Tout simplement! Je trouve tes articles sur la Colombie très intéressant car ce pays a dans les médias une image plutôt mauvaise: on pense aussitôt à Farc, enlèvement, trafic de drogue, forêt hostile et je trouve ça bien d’aller au delà des clichés. Tout les voyageurs ne font que des compliments sur la Colombie! Les tortues vertes sont adorables! Y-a-t-il des tortues luths également?

  10. Oh le ciel bleu, le soleil et la mer <3 Un très bel endroit ! Je n'en avais jamais entendu parler mais ça doit vraiment être très agréable d'y passer quelques jours de repos !

  11. Hello Victoria,

    Je suis partie toute seule à Carthagène l’année dernière (c’était mon premier voyage en solo). Pour plusieurs raisons (culturelles, historiques, idiomatiques), la côte caribéenne de la Colombie a toujours été tout en haut de la liste de mes destinations rêvées et fantasmées. J’ai imaginé plus d’une fois cette région à travers les photos de la vieille ville, les romans de Gabriel Garcia Marquez, les musiques latines et la nourriture colombienne.

    Au total, je suis restée 6 jours à Carthagène avec dans l’idée de flâner, de me reposer, de bien manger, de prendre du temps pour moi et moi seule, et de découvrir tout ce que je pouvais de cette ville. J’ai la chance de parler espagnol, et cela m’a tellement aidé dans les relations avec les locaux.

    Je suis assez contrôle freak lorsqu’il s’agit de partir en voyage : sans être une vraie militaire au garde à vous une fois sur place, j’aime connaître les endroits à visiter, les lieux où manger et globalement toutes les petites choses à voir et à faire qui sortent des sentiers battus, et me permettent de passer un séjour comme je les aime, loin de tout itinéraire classique et stéréotypés très touristiques. Disons que j’aime bien me laisser aller une fois sur place en ayant bien préparé en amont.

    Or j’ai trouvé qu’il était difficile de trouver des informations pour préparer mon séjour. Il m’a fallu recouper plusieurs sources, chercher en profondeurs sur les blogs, Instagram, journaux quelques bribes d’information.
    J’ai eu encore plus de mal à avoir des infos sur les plages/îles à visiter et où il fait bon se relaxer accessibles depuis Carthagène. J’ai tout de même essayé de passer quelques journées au bord de l’eau : je suis allée à la Isla de Baru (désenchantement total, une vraie poubelle touristique où même les locaux ne prennent plus soin de la nature.. ça m’a complètement brisé le coeur) et Playa de la Boquilla (si mes souvenirs sont bons) pas loin du centre ville (au delà de l’endroit qui m’a énormément déçue -sable sale, voitures qui roulent SUR la plage..- c’était surtout une plage pour sports nautiques comme le kite surf).

    Bref tout ça pour te dire que si j’avais entendu parler de Isla Mucura avant, j’aurais certainement choisi cet endroit tant il correspond à ce que je recherchais (à la fois sauvage et respectueux de la faune et la flore locale, tout en offrant un confort optimal). Mais bon.. raison de plus pour y retourner n’est-ce pas ?

    Encore merci de partager tout cela avec nous encore une fois :-) ! J’adore lire tes articles voyages (je me suis beaucoup inspirée de tes voyages en Ecosse quand j’ai préparé le mien), ils sont une vraie source d’inspiration. Avec le temps, tu es devenu le seul blog que je lis.. j’adore les thématiques que tu traites (certaines m’intéressant évidemment plus que d’autres).

    Belle continuation !

    Coralie

  12. Quel lieu magnifique ! Tes photographies sont superbes et donnent envie de réserver des billets d’avion immédiatement !

  13. Cela fait un petit moment que la Colombie est dans ma TO DO List, et tes récents articles ont vraiment fini de me convaincre. Cela donne vraiment envie… :)

Répondre

Naviguer