Séries // Outlander Saison 2

Si vous passez de temps en temps dans mon monde, vous ne pouvez sans doute pas avoir échappé à ma passion dévorante pour Outlander ! Cette saga littéraire américaine de Diana Gabaldon, dont le premier tome date du début des années 1990, a été adaptée sur le petit écran à partir de 2014. La saison 2 vient de se terminer il y a quelques jours, proposée en France sur Netflix.

J’ai découvert la série il y a un peu plus d’un an, alors que la saison 1 était en cours de diffusion aux Etats-Unis, et je me suis prise d’un amour immense pour cet univers, ses personnages, son contexte historique et culturel et sa magie, au point d’en rédiger un article coup de coeur. Depuis, j’ai continué l’aventure sur papier (le 5ème tome est en cours de lecture), je suis allée sur les traces de la série en Écosse, puis j’ai bien sûr suivi avec beaucoup d’excitation la diffusion de la deuxième saison, équivalente au tome 2, à partir du mois d’avril dernier.

Maintenant que celle-ci est terminée, j’avais envie de partager avec vous mes impressions sur l’adaptation qui a été faite (puisque cette fois, j’avais lu le roman avant), et la qualité de la saison en général, dans l’idée de pouvoir en discuter un peu avec vous !

ATTENTION: Si je ne compte pas faire de spoilers décisifs sur les détails de cette saison 2 (on connaît l’issue de l’intrigue dès les premières minutes du 1er épisode), mieux vaut tout de même avoir terminé la série avant de lire cet article si vous voulez conserver l’entièreté de la surprise, ou au minimum connaître l’histoire par les romans.paris48

LE SYNOPSIS 

1745. Après avoir fui l’Écosse en bateau, Jamie et Claire, enceinte de leur enfant, s’installent à Paris. Leur but est de faire échouer les prémices de la révolution jacobite, afin d’éviter aux habitants des Highlands la massacrante défaite de Culloden. Ils se lancent dans une grande manipulation politique pour se rapprocher de Charles Stuart, le prétendant au trône, actuellement présent en France, et saquer son action. rs_1024x759-160323095102-1024.outlander-season-2-starz-5.ch.032316

LE ROMAN 
Dragonfly in Amber

J’ai lu le deuxième tome de la saga, Dragonfly in Amber (Le Talisman en français), en août 2015, et je l’ai absolument adoré. Pour moi, il était encore supérieur au premier volume en termes d’émotions, de révélations et de complètes surprises – surtout au tout début et à la toute fin, avec les projections dans le futur, mais aussi lors d’un moment tragique au milieu du livre. Les rebondissements dramatiques de l’histoire m’ont fait pleurer à plusieurs reprises. Contrairement à beaucoup de personnes, qui trouvent la première partie de ce roman longuette et ennuyeuse, j’ai également beaucoup apprécié toute l’intrigue parisienne, les enjeux politiques, les manipulations et la description de la haute société de l’époque. Bref, une très bonne lecture, et l’un de mes tomes préférés de la saga jusqu’ici, que j’avais vraiment hâte de découvrir sur le petit écran !paris27

↣ LA SAISON 2 ↢

J’ai aimé

Le flash forward étonnant du 1er épisode. Le choix d’un écart temporel différent du livre pour lancer l’intrigue (Diana Gabaldon avait imaginé un début qui projetait le lecteur directement en 1968, soit 20 ans après) m’a surprise mais beaucoup plu. Il nous a permis de visualiser une partie de l’histoire qui n’est jamais précisément décrite ou racontée dans les romans, bien qu’extrêmement riche en émotions par sa thématique. Une super bonne idée, interprétée de façon excellente par les acteurs.

L’extraordinaire beauté des décors et costumes parisiens. Ma crainte principale pour la première moitié de la saison tenait aux décors parisiens, que je savais réalisés en Écosse ou à Prague (Paris ne ressemble plus assez à sa version du XVIIIème siècle). Malgré quelques petites inclusions moins réussies d’images de synthèse, j’ai finalement été bluffée par l’esthétique léchée de ces épisodes. Les sets des scènes intérieures étaient magnifiques, particulièrement l’appartement de Claire et Jamie, et bien qu’il soit un peu décevant de ne pas retrouver vraiment Paris ou Versailles dans les scènes extérieures, j’ai trouvé le choix des lieux de tournage assez judicieux, avec une mention spéciale pour les splendides jardins de Drummond Castle. Quant aux costumes, quelle merveille ! Le style rococo, les froufrous et les robes opulentes ne sont pas spécialement mon truc, mais j’ai trouvé le travail des designers vraiment extraordinaire de beauté. Notez d’ailleurs que je ne suis pas la seule à avoir admiré cet aspect: les costumes et les décors d’Outlander sont nommés dans leurs catégories respectives aux Emmys cette année !

Les nouveaux personnages. Qui dit nouvelle saison et nouveaux décors, dit nouveaux personnages ! J’ai adoré voir prendre vie les protagonistes que j’avais imaginés à la lecture du roman; qu’ils soient plus ou moins proches de mes attentes initiales, leur attribuer un visage, une voix, une façon d’être, était assez excitant. Dans la partie parisienne, j’ai particulièrement adoré découvrir l’apothicaire Maître Raymond (incarné par Dominique Pinon, que vous connaissez sûrement par Amélie Poulain), le beau et glacial Comte Saint Germain (alias Stanley Weber, un autre Frenchy), l’attachante Mère Hildegarde (Frances de la Tour, que vous avez vue dans Harry Potter), et bien sûr, l’excellent Andrew Gower en Bonnie Prince Charlie complètement illuminé par ses belles intentions. Je crois toutefois que c’est Roger et Brianna qu’il me tardait le plus de « rencontrer », et j’ai été ravie qu’ils intègrent l’histoire – avec une mention spéciale pour le personnage drôle et attachant du jeune homme.

La deuxième moitié de la saison. À partir du grand drame vécu par Claire à Paris, le contexte de l’intrigue change complètement. L’épisode 7 est très fort en émotions, et préfigure une deuxième moitié de saison à mon sens plus intense que la première, plus riche en action. On retrouve avec bonheur l’Écosse en toile de fond, la culture des Highlands, et surtout, on suit le déroulement de la révolution jacobite, dont les enjeux s’intensifient d’épisode en épisode. J’ai beaucoup aimé suivre ce fait historique marquant à travers la reconstitution romancée de la série, et pouvoir mieux imaginer comment tout cela s’est passé. Pour moi, les épisodes 10, 11, 12 et 13 ont donc été les meilleurs du lot.

Le rythme de l’épisode final. L’excellence, à mes yeux, de l’épisode final, tenait à la narration alternée entre passé et présent, 1746 et 1968. Ce rythme dynamique a permis d’instaurer à la fois un certain suspense, les deux intrigues étant sans cesse coupées, mais aussi un véritable ascenseur émotionnel pour les spectateurs, puisque l’on passait de scènes intenses à d’autres plus légères mais non moins dénuées de surprises et de nostalgie. Ce parallèle permettait également de marquer clairement le lien entre Brianna et son père. J’ai vraiment adoré cet épisode, même si les dernières secondes étaient un chouïa kitsch (je leur pardonne entièrement !).

Les documents complémentaires sur OutlanderCommunity. Cette année, la production a vu les choses en grand, avec une diffusion accompagnée chaque semaine de documents multimédia permettant de découvrir l’envers du décor (scripts des épisodes, travail sur les images, créations graphiques, commentaires du réalisateur et des producteurs, images, informations sur le tournage, etc…). En grande fan de la série et de l’univers, j’ai particulièrement apprécié avoir accès à ces différents points de vue passionnants. Vous pouvez les retrouver sur le site d’OutlanderCommunity, dans la rubrique « Inside Outlander »; une petite flèche en haut de la page vous permet d’accéder à tous les épisodes.paris26

J’ai moins aimé

Le rythme des épisodes parisiens. Voilà à mon sens le défaut le plus gênant de cette deuxième saison. La première moitié de l’intrigue, entièrement portée sur des manipulations politiques et des conspirations, était parfaite pour un récit à l’écrit mais beaucoup moins en version filmée: le manque d’action risquait évidemment de rendre les épisodes concernés très « plats ». J’ai finalement eu l’impression que le scénario entrait trop dans les détails, tout en rajoutant du drama à chaque opportunité, histoire de meubler à chaque fois les 60 minutes – mais sans vraiment avoir la matière pour. Ce rythme assez étrange, à la fois creux et « too much », est tombé à plat pour moi. Je suis néanmoins consciente qu’il s’agissait d’un sacré défi pour les scénaristes, et j’avoue avoir tout de même apprécié regarder ces 5-6 premiers épisodes, même s’ils n’étaient pas forcément les plus palpitants.

L’expédition trop rapide des moments à Lallybroch. Alors que, dans le roman, le retour à Lallybroch représente un moment chaleureux et ressourçant suite aux fortes émotions du séjour parisien, j’ai trouvé qu’il était expédié trop rapidement dans la série. J’aurais adoré qu’un épisode entier y soit dédié, avec une atmosphère de paix et de joie. Par contraste, le retour à la brusque réalité de la guerre à venir n’en aurait été que renforcé, je crois, et il aurait été très plaisant de passer plus de temps avec la famille de Jenny.

Le manque de passion entre Jamie et Claire. S’il est très compréhensible que l’aspect charnel de la relation entre les deux protagonistes soit mis en parenthèses durant les premiers mois de l’intrigue en raison du traumatisme de Jamie, je n’ai pas vraiment compris pourquoi il n’est plus du tout évoqué jusqu’à la fin de la saison. Les producteurs de la série ont toujours affirmé incorporer des scènes de sexe uniquement lorsqu’elles faisaient avancer l’intrigue ou les liens entre les personnages, donc dans cette optique cela fait sens (leur relation est ici stable, forte, et les problèmes se situent tout à fait autre part). J’ai toutefois trouvé que cela modifiait un peu l’atmosphère du roman, qui souligne plus nettement la passion toujours présente entre eux.

Le physique de Brianna. Il ne s’agit bien sûr que d’un minuscule détail, surtout que j’ai malgré tout réussi à m’attacher au personnage de Brianna en un seul épisode. Je ne peux malheureusement pas m’empêcher de regretter qu’elle ressemble si peu à la description originelle du personnage: rousse aux yeux bleus, un physique assez « viking » et supposément très ressemblant à celui de son père. Il est vrai que l’apparence de l’actrice n’est pas aberrante en soi (après tout, le père de Jamie était brun aux yeux noirs aussi, et dans la série, sa soeur Jenny l’est également), mais c’est dommage !

CONCLUSION

Globalement, Dragonfly in Amber aura été pleine de bonnes surprises à tous points de vue, mais un peu en dessous de la première saison à mon sens à cause de l’incompatibilité entre la nature de l’intrigue et le format de la série. Je me souviens toutefois qu’il m’avait déjà fallu plusieurs épisodes pour vraiment accrocher à Outlander lorsque j’ai découvert la série en 2015, alors peut-être que je finirai par apprécier le début de la saison 2 à sa juste valeur après l’avoir revu une ou deux fois !

Ce défaut de rythme mis à part, j’ai évidemment adoré retrouver mes personnages chouchous, en découvrir d’autres, et voir s’animer sur écran l’histoire que j’avais imaginée à partir du texte de Diana Gabaldon. Malgré les petits changements habituels, liés aux nécessités dramatiques du show, j’ai à nouveau trouvé l’adaptation très fidèle au roman et généralement réussie, avec une fin magistrale.

Je peux donc volontiers vous conseiller cette deuxième saison, et surtout vous enjoindre à ne pas rester bloqué(e)s sur vos premières impressions: c’est à partir des épisodes 6 et 7 que l’intrigue décolle, puis nous ramène dans une ambiance plus proche de la saison 1. Accrochez-vous si vous aimez l’univers, ça vaut le coup !

Pour la saison 3, dont le tournage débutera à la rentrée, j’ai davantage de craintes – notamment en raison de certains nouveaux changements de décor, et plus globalement parce que c’est un tome qui m’a déçu (cf ma revue ici). Croisons les doigts pour que l’adaptation soit néanmoins réussie !

Qu’avez-vous pensé de cette deuxième saison ? A-t-elle répondu à vos attentes ?
Au contraire, hésitez-vous à vous lancer ?

***

Suite à la tragédie survenue à Nice le 14 juillet dernier, plusieurs articles prévus étaient restés dans mes brouillons: je n’avais pas le coeur de papoter alors que des centaines de vies étaient à nouveau meurtries par une violence désespérante. J’ai finalement décidé de reprendre mon clavier aujourd’hui, et c’est Outlander que j’avais envie d’évoquer: les univers imaginaires qui me passionnent le plus sont de véritables refuges pour moi quand j’ai besoin de me changer les idées. Être transporté dans un autre monde, suivre le destin et les problèmes de personnes qui ne connaissent pas nos drames à nous, cela n’efface pas la réalité, mais cela peut faire du bien pour décompresser un peu. J’espère que vous allez tou(te)s bien et qu’où que vous soyez, vous arrivez à trouver votre propre soupape. Courage.

57 commentaires

  1. J’ai beaucoup entendu parler des livres et de la série mais je ne l’ai jamais lue ni regardée!
    Ca me tente beaucoup par contre! :)
    J’aime beaucoup les séries historiques!
    Bises, belle semaine

    Julie, Petite and So What?

  2. J’ai adoré la saison 2 de la série. Je l’ai découverte grâce à toi, mais ne me suis pas plongée dans les livres jusqu’à présent. Peut-être que je craquerai, trop patiente de connaître l’intrigue de la saison 3, mais pour l’instant je n’ai pas ressenti le besoin, comme souvent, de passer par l’histoire d’origine avant de m’atteler à regarder son adaptation. Dans mon esprit, depuis le début, Outlander est une série.
    J’ai beaucoup aimé ta critique de cette saison. Je suis moi aussi restée un peu sur ma faim en découvrant l’apparence de Brianna. J’aurais aimé être d’accord lorsque Claire répétait : « tu es exactement comme lui », « tu lui ressembles tellement », mais j’étais obligée de laisser poindre une petite réserve.

    • Voilà, ces phrases étaient un peu étranges parce qu’elle n’est pas DU TOUT comme lui haha, donc même sans avoir lu le livre et connu la description originelle du personnage, on se rend compte qu’il y a un petit décalage. Mais bon, c’est un détail !

  3. Tiens c’est marrant, moi j’ai préféré la partie parisienne, bien que selon les épisodes il ne s’y passe pas toujours grand chose. Par contre le dernier épisode est clairement magistral et je n’ai pas honte de dire que j’ai versé ma petite larme ^^

    Bises,

    Laetitia

    • Aah super ! Pour l’instant je n’avais eu que des retours similaires au mien, voire des gens qui abandonnaient à cause des épisodes parisiens, donc c’est chouette de voir que toi tu as aimé.

  4. J’ai adoré la saison 1 et entamé la 2. Je suis en plein dans la période parisienne et effectivement j’ai un peu de mal à rentrer dedans, déjà parce que cette période historique de la France m’emm… un peu à la base :D mais je vais persévérer donc ! d’autant que les prochains seront plus intéressants selon toi ;)

  5. Merci pour cet article détaillé!
    J’ai lu les livres il y a plusieurs années déjà et j’avais adoré!
    Tu me donnes envie de découvrir la série et surtout de relire les livres!!!!

  6. Bonjour !

    Un super retour sur cette saison 2 ! Pour ma part, le personnage que j’avais hate de voir prendre vie c’est Fergus. Et je suis plutôt satisfaite de ce que j’ai vu de ce personnage. Je trouve que le lien avec Claire a été plus puissant que dans le roman et c’est ce que j’attendais. L’idée que Murtag soit mis dans le secret des origines de Claire m’a également beaucoup plu mais son utilisation n’est pas allée assez loin à mon sens.
    J’ai aussi été surprise par l’entrée en matière dans la série mais j’ai trouvé l’idée absolument parfaite.
    En ce qui concerne le physique de Brianna, je ne peux que te rejoindre. Pas assez rousse, pas assez grande et les yeux bien trop foncés. Mais je vais laisser une chance à l’actrice et aux scénaristes pot faire ressortir les traits du personnage décrit par Diana Gabaldon ^^
    J’ai maintenant extrêmement hâte de découvrir la saison 3 (je lis actuellement le tome 7) !

    Merci à toi pour cette découverte, je ne peux plus m’en passer :-D

    • Hello Julie !

      Je voulais savoir je regarde la série en VOSTFR et j’ai vraiment peur de lire les livres en VF et de ne pas accrocher à cause de la différence de langage. Est ce que tu lis les livres en anglais ou français ? Me les conseillerais-tu en français ?

      Merciii de ta réponse !!

      Julie :)

      • Salut Julie ^^

        Je lis les livres en français car je suis tout simplement incapable de lire de tels romans en anglais ! ça ne me dérange pas, je trouve qu’ils sont plutôt bien retranscris (même si je ne peux pas comparer). Il y a des passages en gaélique, les descriptions permettent de s’imaginer les différences d’accents, et le français est en italique lorsque c’est le cas dans la VO, ce qui laisse place à l’imagination
        Par contre je regarde la série en VOST, c’est incontournable. J’ai regardé, par curiosité ce que cela donnait et c’est tout simplement immonde, ça enlève tout le charme de la série et des acteurs.

        Je ne te suis certainement pas d’une grande aide, il faudrait que quelqu’un puisse faire part d’une comparaison.

        Bonne lecture !
        Julie ;)

  7. J’ai découvert Outlander grâce à toi … surtout lors de ton voyage en Ecosse. Ce pays me fascine et j’étais passé à côté d’Outlander. J’ai dévoré la saison 1, j’ai trouvé un peu lent le début de la saison 2 mais comme tu le dis dans ton article, je me suis accroché jusqu’au retour à Lallybroch et la suite. Je n’ai pas de comparatif avec le livre même si je meurs d’envie de le lire. J’ai peur d’être décue. Quand je vois au cinéma un film tiré d’un livre que je lis ensuite, je suis toujours dégouté du film. J’ai peur que ça me fasse pareil avec Outlander … Je me lancerai surement avant la saison 3 malgré tout ! Ce que tu dis des livres me pousse à ne pas les éviter :)

    • Je comprends ce que tu veux dire ! Personnellement, je trouve que la série est si bien adaptée que la lecture des livres ne peut pas vraiment la gâcher a posteriori. En tous cas cela ne m’a pas fait cet effet !

  8. J’ai découvert Outlander assez récemment et j’ai regardé la saison 1 en un temps record. La finesse du jeu des acteurs, les décors, les costumes….tout est sublime, bref une production d’une qualité rare.
    Je suis tout à fait d’accord avec l’article sur le début de la saison 2 même si je dois dire que j’ai effectué un deuxième visionnage et que j’ai d’avantage apprécié le rythme, les 6 premiers épisodes sont quand même d’une très bonne qualité.
    Je suis d’accord pour moi il manque LA scène dans l’épisode 8 avec cette fameuse fondu au noir, je pense que la passion avait toute sa place dans la narration de cet épisode et de l’histoire entre Jamie et Claire.
    Le gros « plus » pour moi dans cette saison a été la musique également, de très belles adaptations et un instrumental à couper le souffle notamment à Prestonpans ou encore dans le final.

    • Je suis d’accord avec toi, la musique était splendide. Je disais justement hier à mon copain que j’avais hyper hâte que la B.O. sorte.

  9. bonjour,

    je viens de terminer la saison 2, et j’ai adoré cette série, les personnages, les décors . Par contre j’appréhende la saison 3 car dans la saison 2 nous sommes en 1968 et le début de série se passe à la fin de seconde guerre mondiale, donc on va faire un bon de 20 ans …. ce qui veut dire des personnages plus âgés ????? je n’ai pas lu les romans mais ça me tente.

    • Coucou ! Oui en effet, il y a ensuite un bond de 20 ans dans le tome 3, mais ne t’inquiète pas, cela ne change rien fondamentalement à l’histoire. Les personnages sont simplement plus mûrs, avec un passé douloureux derrière eux.

  10. Contrairement à toi je n’avais pas vraiment aimé le tome 2 et j’attendais donc avec une pointe d’apréhension cette saison. Globalement je suis de ton avis, les scènes parisiennes manquent dramatiquement de peps, d’autant plus qu’elles sont presque toutes filmées en intérieur, avec peu de luminosité ce qui n’aidait en rien à se concentrer sur les épisodes. Par contre je trouve que les décors extérieurs de Paris sont assez décevants, pour qui connaît un minimum la ville il est évident que les immeubles roses et cette ville tout en escalier qu’est Prague n’a rien à voir avec la vraie ville de Paris. Je te rejoins néanmoins sur les costumes qui ont sublimes, je pense notament à la fameuse robe rouge de Claire qui est encore mieux que ce que j’imaginais !

    Concernant les nouveaux acteurs, j’ADORE Roger, je trouve l’acteur pargait aussi bien physiquement que par son jeu vraiment « à la cool ». Mais je suis déçue par Brianna, son physique ne correspond pas assez (c’est vrai qu’un sosie de Sophie Turner aurait été idéal) et son jeu est trop amoulé, pas assez naturel. Il paraît que c’est une bonne actrice et j’espère donc pouvoir m’en rendre compte par moi-même la prochaine saison.

  11. Conquise tout comme toi par la saison 2 d’Outlander ! Je l’ai trouvé extrêmement bien réalisée : la qualité du casting, même pour les seconds rôles, les décors, les costumes, les efforts sur le plan de la reconstitution historique sont impressionnants et j’ai trouvé la partie parisienne très intéressante (même si j’étais contente de retrouver l’ambiance et les paysage écossais^^). Ce que j’aime dans cette série c’est son rythme, son exigence tout en ayant un côté grand public et romanesque. Oui, les épisodes sont parfois lents mais j’apprécie beaucoup cette différence, je trouve que ça change des séries qui très souvent aujourd’hui vont à 100 à l’heure et nous font tourner la tête (y’en a beaucoup que j’aime aussi hein mais c’est chouette de varier les plaisirs !).
    J’ai adoré le final ! J’ai bien aimé Brianna, j’ai vu que le choix de l’actrice était assez décrié mais personnellement je l’ai trouvée attachante et j’ai envie de lui laisser sa chance sans trop me focaliser sur son physique, certes assez différent de celui du roman. Et j’adore Richard Rankin alias Roger. Je l’avais déjà adoré en chirurgien écossais dans une série BBC qui se déroule pendant la WWI.
    Je n’ai pas lu le tome 3 et j’hésite à m’y mettre. Je me demande si je ne préfère pas découvrir l’univers à travers la série et lire le roman ensuite… ! Dilemme dilemme !! ;) Pour le moment, je suis plongée dans le 2ème roman de mon summer challenge^^
    Belle journée Victoria.

    • C’est sans doute plus sympa de se laisser surprendre par la série d’abord, c’est sûr, plutôt que de la voir en sachant déjà tout. En même temps, comme je l’évoque un peu ici, finalement même quand on connaît déjà l’histoire, il reste le plaisir de voir comment elle est adaptée, ce qui change ou pas, quels acteurs sont choisis pour les nouveaux personnages, etc… C’est pas mal aussi ! Donc tout dépend de si tu as la patience d’attendre pratiquement un an pour connaître la suite ^__^

  12. Quel article détaillé, je t’imagine avec un journal de bord en regardant la série :-)

    Pour ma part, j’ai commencé le tome 2 avant de regarder la série, et j’ai trouvé le début assez long. Du coup, j’ai fait une pause et j’ai regardé la série. Je l’ai trouvée très bien esthétiquement parlant (les décors à Paris, le changement de décors et costumes entre les 2 époques), il y avait des moments étonnants et émouvants mais je ne l’ai pas dévorée comme la saison 1. C’est probablement à cause du rythme et comme toi, j’ai regretté les relations « charnelles » entre Jamie et Claire, même si leur relation évolue différemment sur des points importants et qu’on voit qu’ils murissent ensemble (tout en sachant que tout se passe extrêmement vite au final), il manquait un peu de magie à l’écran.

    Je vais me re-plonger dans le tome 2 à l’occasion du summer challenge et j’espère dévorer le tome avec autant d’entrain que le tome 1.

    Bonne journée !

  13. Coucou Victoria :)
    Il me reste les 4 derniers épisodes à regarder donc je ne peux pas encore me faire mon avis final. Mais j’ai beaucoup aimé cette saison 2. Peut-être juste un chouïa moins que la première saison. Notamment à cause du manque de passion entre Jamie et Claire parfois. Mais elle reste quand même ma série fétiche :)
    Gros bisous <3

  14. Quelle série ! D’ailleurs j’ai beaucoup aimé que George R.R. Martin soit énervé de l’absence d’Outlander aux Emmys, ça prouve qu’elle n’est vraiment pas appréciée à sa juste valeur.

    J’ai découvert la série grâce à toi, et j’ai lu le premier tome en début d’année, après avoir vu la première saison. Du coup je ne savais pas ce qui allait se passer dans la deuxième saison, et je suis ébahie de voir à quel point cette série (à la fois littéraire et télévisée) parvient à me surprendre et à m’emmener dans des endroits que je ne soupçonnais pas.

    Mais maintenant je pense que je vais lire les romans, parce que je ne peux pas attendre un an pour connaître la suite quand je sais que je peux la connaître grâce aux livres. En plus je trouve l’édition anglaise (la même que la tienne) superbe, ce qui ne gâche rien !

    Je suis d’accord avec toi concernant les quelques points faibles de la saison 2, notamment sur le manque de passion entre Claire et Jamie, et aussi le rythme des épisodes parisiens. Je n’avais pas de description de Brianna (par la simple et bonne raison que je ne connaissais pas son personnage ^^), mais j’avoue que je la trouve trop « brune » (cheveux et yeux) par rapport à Jamie. D’autant que Caitriona Balfe a aussi les yeux bleus… donc ils auraient pu faire un effort de ce côté là. Après je trouve l’actrice très douée, et Roger est trop choupi, donc je m’y ferai ^^ !

    Je vais donc bientôt lire Dragonfly in Amber, mais je m’inquiète un peu pour le tome 3 par rapport à ton avis (je n’ose pas lire ta critique de peur de me faire spoiler, c’est safe ou pas ?).

    En attendant je vais me refaire la saison 1, d’autant que j’ai gagné le coffret grâce à toi ! Merci encore de m’avoir fait découvrir cette série géniale ! Bonne journée à toi !

    • Avec plaisir, merci pour ton petit mot ! Pas de souci a priori pour lire mon avis sur le tome 3, je fais toujours attention à ne dire que le minimum vital ^__^

  15. Il faut vraiment que je m’y mette! j’en entend parler partout, et moi qui ai vécu en Ecosse et suis tombée amoureuse de l’Ecosse mais aussi d’un Ecossais nomme Jamie, je pense que ça me plaira ;)
    Je pense que je vais commencer par les livres par contre.
    Et tu as raison, c’est important de trouver un échappatoire qui nous convient.

  16. J’ai découvert la série grâce à toi et je suis complètement fan (et un peu amoureuse de Jamie bien sûr hihi).
    Avec mon copain on a dévoré les deux saisons très très vite, attendant impatiemment le dimanche pour voir un nouvel épisode. J’ai regardé le dernier épisode 2 fois, avec beaucoup d’émotions.

    Maintenant je commence la lecture du 3e tome en anglais, et j’ai un peu de mal ! Je suis pourtant bilingue, vivant en Angleterre depuis 6 ans mais faut s’accrocher ! La série en anglais m’a pourtant posé aucun problème (Sassenach !) mais il y’a un vocabulaire beaucoup plus ancien et très écossais auquel il faut s’habituer.

    Enfin je retrouve cet univers que j’aime énormément , et je pense que je veux y rester le plus longtemps possible. Un vrai coup de cœur qui fait du bien.

  17. J’ai failli abandonné pdt les ép parisiens ! mais je suis contente d ‘avoir continué ! super final ! même si je n’aime pas les séries qui durent … Jamie qui meurt à culloden ça m’aurait suffit. J’ai vraiment bcp de craintes concernant la suite …….

  18. Roooh <3
    Bon, comme toi j'ai un peu peur de la saison 3. Je crains de ne pas trouver l'évolution des personnages "crédibles".
    Par contre, je suis entièrement d'accord avec toi (cf. Twitter) : le tome 4 est génial ! J'en suis encore au tout début (vers la page 200), mais c'est vraiment prenant !

    Bonne lecture :-)

  19. J’ai beaucoup aimé cette 2ème saison, comme la 1ère! Et les épisodes parisiens aussi! Du coup, j’ai commencé la lecture des livres et j’ai été très très déçue… Je vais y aller un peu fort, mais je trouve qu’on est pas loin du roman Harlequin… Je trouve les personnages beaucoup plus pauvres que dans la série (c’est tellement rare, c’est l’inverse habituellement!). je n’ai lu que le 1er tome, je ne sais pas si je vais poursuivre du coup. Surtout que le tome 1 se termine sur une scène de viol conjugal (oui, à un moment il faut appeler un chat un chat) qui m’a beaucoup dérangée… C’est dommage car j’adore l’univers!

    • J’ai une impression tellement contraire à la tienne que je ne vois qu’une explication: as-tu lu le livre en français ou en VO ?

      Je n’ai pas eu l’occasion de voir ce que valait la traduction moi-même, mais j’ai cru comprendre qu’elle rendait le texte beaucoup plus kitsch, justement. Je veux bien croire dans ce cas qu’on ait ce genre de ressentis.

      En anglais, ce sont des romans denses et complexes au contraire, assez exigeants, avec un vocabulaire très riche; on est vraiment loin des romans Harlequin. Quant aux personnages, je les trouve au contraire bien mieux développés, tant Diana Gabaldon prend le temps d’explorer leurs réactions, leur passé, leur histoire – alors que la série passe au-dessus de bien des choses. Leur évolution à travers les tomes est également très intéressante.

      En ce qui concerne les différentes histoires de viol, de machisme, etc… tu n’es pas la seule à tiquer. En ce qui me concerne, je suis un véritable coeur de pierre – en fiction, rien ne me choque vraiment si cela reste cohérent avec l’intrigue, le contexte socio-historique, les personnages… Pour moi, c’est le cas dans Outlander. Je serais plus gênée par des comportements trop modernes, par exemple. Certains événements peuvent me déranger par empathie pour les protagonistes, mais pas en soi, parce que dans ma tête cela reste complètement déconnecté de la réalité. Je comprends donc qu’on puisse trouver certaines scènes gênantes ou choquantes, mais je ne me sens pas touchée personnellement disons.

      • Effectivement, je les ai lu en français! ceci explique peut-être cela!! Mais c’est fou une telle différence! Tu vois je trouve que dans le tome 1 on ne sent pas du tout le déchirement de Claire entre Franck et Jamie par exemple. Ni le côté « moderne » de Jamie. Du coup, je vais peut-être essayer de les trouver en Anglais pour voir si ça passe mieux! Merci pour ta réponse en tous cas, c’est toujours un plaisir d’échanger avec toi :)

      • Oh trop bizarre ! Ma lecture du tome 1 date un peu donc je ne me souviens plus des détails sur le lien avec Frank par exemple, il faudra que je le relise à l’occasion pour voir ça ! Mais ce qui est sûr, c’est que la qualité (ou pas) de la traduction doit quand même jouer pas mal. Si à l’occasion tu trouves un extrait en anglais, tu pourras peut-être te faire ton propre avis. L’important c’est que la série te plaise en tous cas, et j’en suis ravie ! <3

      • J’ai pensé à toi ces derniers jours ! J’écoute un podcast qui analyse en termes littéraires et scénaristiques le deuxième tome d’Outlander. Les interprétations sont assez fascinantes quand on aime justement le sujet de la construction d’une intrigue, des personnages, etc… mais surtout, je trouve que la complexité de cette histoire et la finesse de la psychologie des personnages y est très bien expliquée. Si un jour tu as envie de lire le tome 2 et d’en écouter l’analyse, je pense que cela pourrait te faire voir ces livres autrement, alors je laisse le lien ici à toutes fins utiles ^__^ https://www.youtube.com/watch?v=4zZ3G8P22QM&index=2&list=PLsmuMo-oPJ5kV9SQcejr2T-zZoucnIUKo

        EDIT: Il y a aussi un podcast qui analyse le tome 1 apparemment ! https://www.youtube.com/watch?v=eFEYHu_s6G8

  20. Bonjour Victoria,

    Premièrement: quelle belle écriture! J’accroche de plus en plus à ton univers et ton blog est vraiment l’un de mes préférés.

    Deuxièmement: c’est grâce à toi que je me suis plongée dans la lecture de Outlander, puis dans la série, bien évidemment je suis devenue accro. Je me souviens encore me rendre à la librairie de ma petite ville demandant au libraire si Outlander se trouvait au rayon « ados », lorsqu’il m’a dit « non » et me l’a tendu, j’étais sceptique. Puis une dame s’est arrêtée près de moi pour me dire « oh la la, vous devriez l’acheter tout de suite c’est absolument génial ». Me voilà dépendante!

    Enfin: merci également pour ton carnet de voyage sur l’Ecosse car j’ai très envie d’y aller maintenant aussi. Merci pour ton joli blog , merci pour les articles clairs que tu nous apporte, merci pour ta passion, merci pour ta sincérité qui devient de plus en plus rare sur les blogs.

    Bonne journée.

    Léa

  21. Merci Victoria, por la découverte de cette Saga dont tu parles si passionémznt depuis un moment. J’ai lu les 4 premiers livres, vu la saison 1 et ensuite la 2 et je reste très attachée aux personnages sans faire un résumé aussi détaillé que le tien, j’aime beaucoup cette histoire d’amours (au pluriel) sur fond historique. Il y a l’histoire du couple principal, mais aussi celle avec Frank, celle de l’amour de l’Écosse, l’amour des traditions, d’une culture… Tout cela me plaît et j’ai hâte d’avancer avec le 5ème tome.
    Merci aussi pour le petit commentaire à propos de ce qui s’est passé à Nice, il y a des gens qui ou bien l’ignorent ou préfèrent passer ces jours sous silence, te lire est toujours très apaisant et encore une fois tu es dans le ton juste.
    Lo dicho, mil gracias, siempre.

  22. Merci pour ces articles qui me font replonger dans l’univers d’Outlander. En effet, je suis un peu triste depuis que j’ai fini les livres publiés (j’ai carrément commandé les derniers tomes au Canada parce qu’ils n’étaient pas encore sortis en Suisse).

    J’ai aussi mis un peu de temps a accrocher sur la 1ère saison de la série, mais je suis maintenant impatiente de découvrir la saison 2, avec un petit bémol cependant… je m’imaginais aussi une Brianna rousse !

    Il ne me reste plus qu’à me programmer un petit séjour en Ecosse et ce sera parfait :o)

    Au passage, je découvre le reste du blog que j’aime beaucoup et, grâce à toi, ma wish list de livres a encore grandi.

  23. J’ai dévoré la saison 1 et 2 en une semaine, dix jours tout au plus et j’ai A-DO-RE !! L’univers est tellement canon et l’histoire entre Claire et Jamie si intense ! Un vrai conte de fées.

    J’ai aussi moins aimé la partie à Paris, c’était plus plat en effet… Mais la fin de la saison 2 est topissime !

    Du coup, j’embraye sur les livres, mais je reprends tout depuis le début ! D’ailleurs j’ai lu le tome 1 en dix jours !

    Ps : Merci de m’avoir fait découvrir Outlander, c’est parce que tu parlais sur ton feed Twitter que j’ai commencé ;)

  24. Hello !
    Super heureuse de lire ton avis, on est plus ou moins d’accord :)
    J’adore cette série, c’est l’une des plus jolies esthétiquement que je regarde, un vrai bonheur de ce côté. J’ai adoré autant la saison 1 que la seconde, elles sont très différentes mais j’ai adoré autant. Beaucoup d’émotions dans cette saison 2 d’ailleurs et ce final, pouaaah <3
    Bisous

  25. Coucou !

    Je suis tout à fait d’accord avec toi concernant la première partie de la saison. Je l’ai trouvé un peu ennuyeuse mais étant donné que je n’avais pas trop accroché avec le tome 2 cela ne m’a pas surpris… Mais alors le dernier épisode !!!!! J’attend avec impatience la prochaine saison car j’ai juste adoré le tome 3 qui est sans doute mon préféré de tous avec le 5e (j’en suis au tome 7….). C’est marrant que les avis soient aussi partagés même si je pense que nous avons toutes hâte d’assister aux retrouvailles hiiiii! bises

  26. Bonjour Victoria,

    J’ai découvert Outlander grâce à toi j’ai aussitot foncé sur la série, et j’attendais avec impatience la saison 2 mais franchement c’est une vraie déception pour moi ! Il y a des points positifs : la réalisation, sublime, les costumes, la lumière, mais le reste…. Quel ennui ! Excepté le premier et le dernier épisode qui est magnifique, je me suis vraiment ennuyée ferme. Ils ont fait du remplissage et c’est tellement dommage. Et comme tu le disais, ou est passée la romance? Curieuse de voir la saison 3 mais pas surprise qu’ils ne soient pas nommés aux Emmys, car ça manque cruellement de consistance.

    Belle journée à toi et merci pour la découverte :)

  27. Bonjour Victoria,
    Et me voilà moi aussi devenue fan ! En grande partie grâce à toi.
    Après avoir lu tes articles sur la série tu m’as donné envie de la découvrir (je me permet de te tutoyer j’espère que cela ne te dérange pas). Ayant eu un bébé au printemps je cherchais depuis un moyen de m’octroyer de petites pauses déconnectantes de mon quotidien de jeune maman.. J’ai découvert le coffret dvd de la saison 1 dans notre médiathèque locale alors j’ai pensé aux mérites que tu lui vantais et je l’ai embarqué : waw coup de cœur en quelques jours j’ai tout regardé ! Je suis tombé amoureuse de Jamie et de l’Écosse en même temps que Claire … J’aime beaucoup les costumes aussi. Je trouve cette série intéressante aussi dans son traitement de la sexualité d’un point de vue féminin et plutôt crédible ce qui est rare et à encourager (surtout dans la saison 1, avec son amie Louise décomplexé …) j’aime bien que l’aspect psychologique des événements ne sont pas oublié comme la plupart des autres séries…au contraire ici les personnages mûrissent et leurs relations aussi.
    Je suis rendu aux derniers épisodes de la saison 2 que j’ai trouvé un peu moins bien jusque là.. Je suis d’accord avec toi sur le rythme un peu plus moi mais je suis toujours autant attaché aux personnages. J’hésite encore un peu à me lancer dans la lecture des livres qui me tentent pourtant bien… Merci Victoria pour ton blog :)

  28. Je viens de finir la saison 2 (et nom de diouuu que ça va être dur d’attendre la saison 3, même si heureusement il y a les livres )(mais j’ai remarqué que j’appréciais plus les livres une fois avoir vu la saison, je remarque surement mieux les différences, je n’ai pas d’attentes qui ne sont pas ) et je rejoins tout à fait ton point de vue sur cette saison. J’ai trouvé la premiere partie assez longue et j’ai eu du mal à enfiler les episodes (ce n’est qu’en revenant d’un road trip en Ecosse, que j’ai eu envie d’avancer dans les episodes et notamment parce que je savais qu’ils revenaient en Ecosse). J’ai trouvé cette saison un peu plus drôle, et je me suis attachée à des personnages telles que Murtag et Fergus (mais aussi Louise), par contre comme toi je regrette le manque de passion entre Jamie et Claire et la lenteur des premiers episodes. Une bonne saison, meme si j’ai évidemment une preference pour la premiere mais c’est sentimentale je dirais, c’était la premiere et elle faisait la part belle aux paysages écossais (qui ne m’ont pas déplu une fois sur place). J’ai rapidement lu les resumés des prochains tomes et ça me fait assez peur, je ne suis pas sure d’aimer autant, à voir ;)

  29. Merci Victoria pour cet article très complet ! Moi qui avait adoré le tome 2, je me suis lassée de la saison 2 (première partie) et du coup je l’ai « laissée de côté ». Ton article me donne envie de lui donner une seconde chance…
    A suivre donc…
    Audrey

  30. Bonjour à toutes,

    Dames et Demoiselles, puisque tous les commentaires de cet article sont signées par des femmes :)

    Accepteriez-vous que je m’insère amicalement et respectueusement dans vos conversations…?

    Tout d’abord, parce que je les trouvent vraiment fort utiles et puis, parce que la description des sentiments de chacune d’entre vous est un plaisir qui s’offre à mon profil de lecteur/narrateur…

    Ainsi donc, je ne serais pas le seul à prendre plaisir à la passion qui émane entre les acteurs principaux de cette romance, si bien orchestrée par leurs auteurs, qu’ils soient écrivains, dialoguistes, scénaristes ou, si bien mise en valeur par leurs décorateurs, costumières, compositeurs, réalisateurs…

    A mon tour, je pourrais dire que l’intrigue ressemblerait à l’histoire d’un enchantement subie par Claire à Craigh na Dun puis, par Jaimie qui épouse, sans l’avoir demandé, une sorcière d’un autre monde…

    Mais, je sens que c’est bien plus que cela : en effet, je me sens « moi même » pris dans un enchantement, un « tourbillon des sens » qui me réjouit autant qu’il m’incommode…

    Ah.. Comme j’ai souffert en tant qu’homme, de voir Jaimie succomber au pervertissement charnel imposé par Black Jack Randall.

    Et surtout, au souvenir envahissant d’épisodes en épisodes, longuement ressassé, de l’image du Capitaine Randall revenant sans cesse dans l’esprit de Jaimie, au doux moments des accouplements avec Claire.

    Ah… Comme j’ai aimé l’amour naissant et la passion des sens dévorant de Jaimie pour Claire…

    Ah… Comme j’ai aimé le personnage de Claire volontiers altruiste, réservée mais fière. Sa simplicité aussi :)
    Son intelligence dans la conduite des relations sociales pour le couple et pour elle. Son amour des enfants et sa sincérité envers Jaimie. Je ne parlerais pas de son courage qui lui ouvrira bien des portes mais qui conduisit aussi, le couple dans bien des infortunes.

    Tout comme Jaimie : son courage, sa droiture, sa sincérité, son respect de l’être humain et de la parole donnée, en font un homme à haute valeur ajoutée.

    Je ne suis pas sûr que ces valeurs soient vraiment appréciées et reconnues de nos jours, malheureusement, pour lui et pour moi :)

    Tout comme vous, j’ai hâte de trouver nos héros pour les saisons 3 et 4 commandées récemment aux producteurs par les chaines de télé.

    Voilà, j’en ai fini de mes commentaires et tiens à vraiment remercier Victoria, pour tout le bonheur qu’elle nous offre en alimentant son blog de son écriture exquise, agrémentée de photos exceptionnellement parfaites !

    Honneur et Bienveillance,

    Hervé

  31. Une suggestion pour finir s’il vous plait :)

    Laissez-moi vous inviter à regarder (sur Netflix), la série POLDARK, une épopée romantique et tragique qui se situe en Cornouailles, à la fin du XVIII ème siècle dont les héros vous feront fondre de plaisir ou d’apitoiement, c’est selon…

    L’héroïne saura vous contenter si jamais elle devait rejoindre la série Outlander : elle possède les incroyables traits et la chevelure rousse de « Rebelle »… A croire que les studios Pixar se sont inspirés d’elle pour mettre en image l’un des derniers Disney

    That’s all folks :)

  32. Bon alors… Je n’avais pas lu cet article parce que je ne voulais pas gâcher le plaisir de découvrir cette série. J’ai simplement vu ta publication au sujet d’Outlander, et j’ai craqué… J’ai DÉVORÉ les deux saisons. Vraiment, c’était fort. J’en avais des frissons, j’en pleurais. Et surtout, je me dis qu’on mérite tous de vivre un amour comme celui de Jamie et Claire. (où sont les fleurs bleue ?!)
    Bref, je te mentionne dans mon dernier article car ma bonne volonté de lire un bouquin rapidement s’est envolée à cause d’Outlander haha.
    Hâte de découvrir la 3ème saison en tous cas ! apparemment Jamie serait devenu gros… Oh noon ! :(

  33. Hello,
    Perso, j’ai adoré la saison 2 d’Outlander. Je ne me suis pas ennuyée une minute. J’attends avec impatience la saison 3. Est-ce que tu aurais quelques détails à nous communiquer ? Merci d’avance.

  34. Je découvre ton blog grâce à ton « amour » pour Outlander.
    Je suis moi aussi devenue fan de Outlander grâce à la série. J’ai vu les 2 premières saisons de Outlander et depuis je suis dans les romans.
    La 1ère saison est ma préférée et comme toi, j’ai les mêmes remarques sur Paris, le manque de temps montré à Lallybroch. Je trouve qu’il y a beaucoup plus de passion entre Jamie et Claire dans le roman. J’ai eu aussi des doutes sur l’actrice qui joue Briana… On verra. Je fais confiance aux producteurs de la série qui ont fait des choix audacieux et bons jusqu’à présent.
    Quant aux romans, j’en suis au tome 5 « La Croix de Feu ». Mes tomes préférés restent pour le moment le 1er et le 4ème. J’ai du mal à lâcher les tomes!

    Je file continuer ma découverte de ton blog.

  35. Je viens de pleurer toutes les larmes
    de mon corps au dernier épisode de la saison 2 …. Pleurer pendant un film oui pour une série !!! Mais quelle série. Finalement, je ne sais pas si je pleurais de désespoir t’attendre la suite ( tournage de la saison 3 … ) attention spoiler…

    Vont ils se retrouver ?? Ou de
    ne plus voir ces personnages attachants et de si beaux sentiments dans une époque rude.

    Cette histoire m’ a tellement accrochée que je vais la revisionner!!

  36. J’ai beaucoup apprécié la deuxième saison (je n’ai jamais lu les livres, je n’ai donc pas de comparaison). Je n’ai pas du tout trouvé ennuyeuse la partie parisienne, j’étais au contraire curieuse et excitée de voir comment elle allait tourner, et ça m’a beaucoup plu ! Effectivement les costumes et décors sont superbes, et l’intrigue m’a tenue. J’aime bien quand ils parlent français, c’est amusant ! La deuxième partie est riche en événements, on retrouve l’ambiance qu’on connaît et qu’on aime, et la fin donne très envie de découvrir la suite, je suis impatiente de voir la saison 3 (bien que le saut temporel me fasse un peu peur…). Et les scènes charnelles ne m’ont absolument pas manqué, je les trouve bien trop présentes dans les séries actuelles (et un peu trop nombreuses et parfois inutiles dans la première saison), j’espère que cela restera comme ça la prochaine saison…
    En tout cas merci pour ce très chouette article !!

  37. J’ai lu tous les tomes mais je n’ai pas osé me lancer dans la série, j’avais peur d’être déçue par rapport aux livres. De voir ton article m’a redonné envie de m’immerger dans le monde Outlander, du coup je pense le faire d’ici peu en attendant la sortie du prochain tome (Go Tell The Bees That I Am Gone), qui devrait arriver l’année prochaine je l’espère :-)

    Super blog en tout cas, je viens de le découvrir suite à ton interview dans thepastelproject et je sens que je vais souvent revenir!

  38. Hello,

    J’ai adoré cette deuxième saison, je dois dire que l’univers Ecossais me manquait quand meme. Mais toujours aussi bien, les personnages me plaisent toujours autant. J’ai envie de me mettre aux livres ! Est ce que les tiens se font en français ? Belle journée,

    Aurore

  39. Pingback: Séries // Outlander Saison 3 - Mango and Salt

  40. Nous avons ensuite été les premiers à connaître les dernières actualités télévisées, les films et les films disponibles
    voir-film1.com
    Venez découvrir un site de streaming qui vous propose tout les derniers films en exclue et en streaming longue durée sans limitation. Vous êtes à deux clic

Répondre

Naviguer