L’Algarve, hors saison #2 – Les Terres Intérieures

Après notre promenade sur la côte Sud-Ouest de l’Algarve, je vous emmène cette fois-ci à l’intérieur des terres, dans la partie montagneuse de la fameuse région portugaise.

Ce mélange de littoral et de nature était l’un des arguments qui avaient conforté notre choix de destination: loin d’être de grands amateurs de bronzette sur la plage (que de toute façon les températures n’allaient pas forcément nous permettre à cette époque de l’année), nous voulions aussi pouvoir explorer des paysages un peu plus verts.

Même si j’ai été tout à fait charmée par la beauté sauvage des plages et des falaises (que, je crois, vous avez aussi beaucoup appréciée en photos), c’est sans doute cette partie de nos visites que j’ai préférée, peut-être pour leur grand calme et pour l’évasion, tant désirée, qu’elles m’ont apportées.

J’espère que ce bol d’air frais et d’Histoire vous apportera un peu de douceur ♥monchique

MONCHIQUE

La route pour accéder à cette petite ville de montagne, au coeur de la sierra de Monchique, était superbe, avec des vues imprenables sur toutes les montagnes rondes aux alentours. Après un trajet d’un peu plus d’une heure, ses rues colorées et ensoleillées nous ont accueillis dans un calme apaisant, pour une pause déjeuner avant de partir marcher dans les hauteurs.

Même si à cette période de l’année la zone de Sagres était infiniment moins fréquentée qu’en été, on y croisait tout de même quelques familles en vacances (beaucoup de Néerlandais justement !) et des surfeurs blonds. Ici au contraire, nous avions presque l’impression de compter parmi les seuls visiteurs du moment – peut-être parce que c’était l’heure de la sieste. Nous avons croisé quelques habitants dans les rues, un ou deux habitués au bar dans lequel nous avons déjeuné, mais c’est à peu près tout.

Cette impression d’authenticité, d’un rythme tranquille et préservé, loin du tourisme plus agité de la côte, était très plaisante.

Seul bémol: j’y ai goûté les pires gâteaux de ma vie, des spécialités locales pourtant achetées dans une pâtisserie réputée du coin. Je ne vous conseille pas vraiment d’être aventureux de ce côté-là ! monchique2 monchique4 monchique3monchique5

CONVENTO DE NOSSA SENHORA DO DESTERRO

Ce monastère en ruines est presque anecdotique, et pourtant; il s’agit probablement de la visite qui m’a le plus marquée de ce séjour en Algarve. Je repense souvent à son ambiance si particulière, chargée d’Histoire et envahie de nature, qui m’habite encore.

L’édifice date du début XVIIème siècle, et accueillait des frères franciscains. Il fut largement endommagé suite au tremblement de terre de 1755, puis abandonné à une date inconnue. La propriété est désormais privée, et les accès principaux sont barricadés; les propriétaires utilisent une partie de la construction.

Déçus à l’arrivée de ne pouvoir en découvrir l’intérieur, nous avons failli repartir, quand un monsieur est sorti par une porte latérale et nous a invité à entrer. Nous l’avons suivi à travers un atelier, puis un jardin rempli de poules et de végétation, qui devait correspondre à un ancien cloître. Là, il nous a fait signe de nous glisser dans un tout petit passage à travers un mur épais. De l’autre côté, nous étions arrivés dans les ruines du couvent.

L’endroit, son silence, ses vieilles pierres envahies de branches et de lierre, ses voûtes croulantes, avaient vraiment quelque chose de magique. Je l’ai exploré avec des étoiles dans les yeux. Le joyau de la visite était une pièce assombrie par un gigantesque figuier, mais dont les murs étaient encore en partie couverts d’azulejos d’époque, représentant des oiseaux et des bateaux, ainsi qu’un morceau d’une scène ressemblant à la Cène.

J’ai ressenti dans ce monastère un goût d’éternité que je n’oublierai pas.monchique-convento-nossasenhoradodesterro5monchique-convento-nossasenhoradodesterro monchique-convento-nossasenhoradodesterro2 monchique-convento-nossasenhoradodesterro3 monchique-convento-nossasenhoradodesterro4 monchique-convento-nossasenhoradodesterro6 monchique-convento-nossasenhoradodesterro7

TRILHO DOS MOLINOS

Au-dessus du monastère commençait notre randonnée, le Trilho dos Molinos, ou « Chemin des moulins », qui devait nous mener pendant 10 kilomètres dans la sierra de Monchique. Je n’ai pas beaucoup de photos des paysages, puisque j’étais surtout concentrée sur l’effort physique, mais j’ai vraiment adoré l’expérience.

L’air était empli du parfum frais et vert des forêts d’eucalyptus, et nous étions littéralement seuls au monde. J’ai frotté des feuilles odorantes entre mes mains, ramassé des châtaignes, découvert les fruits piquants de l’arbousier, frôlé des tapis de fougères, admiré des citronniers lestés de gros fruits, et photographié de jolies bruyères aux fleurs roses, qui contrastaient joliment avec le vert sombre des bois.

La randonnée dure environ 3 heures et comporte quelques montées costaudes, mais elle offre un vrai bol d’air pur et de nature si vous aimez marcher.monchique-randonnee monchique-randonnee2 monchique-randonnee3 monchique-randonnee5 monchique-randonnee6 monchique-randonnee7

SILVES

Nous nous sommes rendus à Silves lors de notre dernière journée, alors qu’il nous restait un peu de temps pour découvrir un dernier endroit. Ce n’était pas une priorité du séjour, mais nous voulions changer un peu des visites de plages, et je savais que j’y trouverais un château à visiter (mon grand dada).

J’ai été charmée par la petite ville, plus touristique que Monchique mais tout de même assez calme en cette fin du mois d’octobre, et particulièrement par la petite place qui se trouve à côté de la cathédrale.

La visite du château, elle, fut sympathique, mais peut-être un poil trop peu authentique à mon goût. Plusieurs parties de cette forteresse maure, véritable centre culturel d’importance régionale pendant l’occupation arabe, ont été reconstruits plus récemment; les parties les plus anciennes, comme les ruines de murs qui se trouvent à l’intérieur de l’enceinte, étaient inaccessibles et ne pouvaient s’admirer que depuis le chemin de garde; quant aux jardins arabes, ils étaient très agréables mais complètement modernes, avec des chemins et escaliers en briques basiques… Dommage !

J’ai tout de même apprécié la jolie végétation, la vue depuis les remparts, et les délicieuses boissons servies au café d’inspiration orientale qui se trouve dans la cour (goûtez le thé glacé à la fleur d’oranger, sucré mais sublime !).silves silves2 silves3 silves4

Bonnes adresses

Barlefante (Monchique)

La jolie ruelle dans laquelle se situe ce bar, envahie de plantes et peinte de couleurs vives, annonce l’aspect un peu loufoque du local: peint en rouge cerise, avec une déco complètement kitsch. Nous y avons mangé des toasties vraiment gourmands (le pain était top) sur l’une des tables extérieures en compagnie d’un gros labrador paresseux avant de partir en randonnée. Ils ont aussi l’air d’avoir de chouettes boissons pour le soir !

Loja do Mel e do Medronho (Monchique)

Vous trouverez dans cette toute petite boutique une sélection de liqueurs d’arbousier (le medronho), de liqueurs d’arbousier et miel (la melosa) ou de miels d’arbousier, tous issus de producteurs locaux.

Café Inglés (Silves)

Coup de coeur pour la terrasse ombragée de ce café, juste à côté de la cathédrale, à ne pas manquer si vous visitez Silves par beau temps. Nous y avons mangé une pizza au soleil, avec une douce brise.

***

Connaissiez-vous cette partie de l’Algarve ? 

Je vous donne rendez-vous très bientôt pour le troisième et dernier article dédié à ma semaine au Portugal: cette fois, je vous donnerai mes impressions sur nos 48 heures passées à Lisbonne !

17 commentaires

  1. Très bel article et surtout bravo pour les photos ! Je ne connais pas du tout ni le Portugal ni vraiment la culture locale, et je suis spontanément plus attirée par les pays nordiques mais ton article me fait changer d’avis ! Merci pour tes comptes-rendu, quand je les lis le matin avant d’aller travailler j’ai l’impression de voyager hors de mon quotidien l’espace de quelques minutes :)

  2. Quelles belles photos!!!! <3
    Merci pour ce bel article et ces magnifiques photos!!!!
    Un beau voyage pour nous donner un peu de courage en ce lundi matin froid!!!
    Bises, belle semaine

    Julie, Petite and So What?

  3. Très très bel article! Merci pour toute cette douceur… J ‘ ai vraiment eu la sensation de m’y promener! Je crois que je vais le relire tout de suite. Bonne journée et merci encore pour tout ce que tu partages. Aller faire un petit tour sur ton blog est un de mes rituels quotidien.

  4. Oh là là ce monastère pris par la végétation, c’est magnifique ! D’ailleurs tout semblait très beau ! ah voyage voyage! On ne s’en lasse pas !

  5. Superbe !
    Oui l’arrière pays est très séduisant nous y étions aussi en octobre
    Dommage que vous n’ayez pas parlé de cet artisan de Mon chique qui fabrique des fauteuils pliants en bois d’aulne superbes !!
    Il me tarde de lire vos commentaires sur Lisbonne☺

  6. Bonjour me revoicie transportee au Portugal où j’ai passé deux semaines inoubliables….. essayez l’ignorance coté EST …. séjourner dans cette magnifique bourgade qu’est TAVIRA !!! Vous poussez 28 km plus loin encore à l’EST vous êtes à VILA REAL DE SAN ANTONIO … vous prenez un ferry 10 minutes plus tard vous êtes en Espagne situé juste en face de l’autre côté du Guadiana qui fait la frontière entre le Portugal et l’Espagne vous êtes aïe amandes magnifique petite ville espagnole !!! je repense à ce séjour chaque jour et ces pensées remplissent mon cœur de joie et de bonheur …..j’y retournerai un jour c’est sûr ! Merci pour votre article….

  7. Vous allez adorer Lisbonne…. sa grande place du Commerce….. ses rues pietonnes riches en boutiques de tous genres….à peine à 10 -15 minutes à pied le quartier Alfama , le Lisbonne ancien ….. prenez le tramway et allez dans le quartier Belém…. et surtout n’oubliez pas le musée des azulejos !!! Bonne visite

  8. J’adore! Très bel articles et magnifiques photos!
    Portugaise qui depuis toujours passe mes étés là bas, j’ai presque honte de dire que je ne connais pas ou peu cette partie de l’algarve. J’ai fait Albufeirq qui est bien sûr archi touristique, aujourd’hui cela ne m’intéresserait pas, et portimao, qui est une ville charmante hors saison.
    En fait, j’imaginais que cette région n’offrais quenplage et tourisme de masse, mais en voyant tes photos sur Instagram puis ton article, j’ai une grosse envie de découvrir ce monastère en ruines et la randonnée que vous avez fait!
    si tu aimes la montagne, la nature, les vallées, la forêt, le nord du Portugal t’offre tout ça. Quand j’y suis, c’est une cure de bien être!
    Petite remarque, « sierra » c’est en espagnol, en portugais on dit « serra » pour parler de chaîne de montagnes. De même, moulin se dit « moinho », et donc ça donne « trilho dos moinhos » pour la randonnée que vous avez fait. Ce n’est pas pour t’embêter hein ;-) tu écris très bien.
    Hâte de voir ton récit de Lisbonne, ville que j’adore!

  9. Ami du  » soir…bonsoir…  » oui bien sûr, quel talent, j’y étais tant la  » plume  » est précise, lyrique par moment, ne changez rien…bientôt se sera mon tour pour une  » première ‘ et longue virée en ALGARVE… envol le…06 JANVIER prochain, direction TAVIRA, je tire ma révérence et dalu respectueusement les PORTUGAIS…

  10. J’attendais cet article avec impatience sur les terres de l’Algarve…J’ai passé toutes mes vacances à Silves et sur la côté vicentine, région dont mon père est originaire. Le café Ingles est en effet une super adresse, je conseille aussi le café da Rosa sur la place de la mairie pour sa Limonade à tomber!
    merci Victoria pour ce séjour hors des sentiers battus!!

  11. J’adore l’arrière-pays de l’Algarve ! Merci d’avoir partagé avec nous tes balades et tes impressions. Les gens ne poussent pas souvent jusque là lorsqu’ils visitent l’Algarve. Tes jolies photos nous prouvent que c’est dommage ! N’hésite pas à faire un tour sur ma rubrique Algarve :). Sabrina

Répondre

Naviguer