L’Envers, tricots éthiques

Attention, nouveau coup de coeur à l’horizon ! Avec Made & More, la marque dont je viens vous parler aujourd’hui est l’une de mes plus belles découvertes « slow fashion » de ces derniers mois et elle mérite, je trouve, d’être mise en lumière.DSC_3560

L’Envers est une petite marque française indépendante spécialisée dans la maille tricotée (pulls, gilets, écharpes) avec une démarche durable et éthique:

  • Les modèles sont conçus dans un design intemporel pour qu’ils durent à travers les saisons et les années sans se démoder ni nous lasser. Les coupes sont à la fois classiques et dans l’air du temps, polyvalentes – un luxe simple, fait pour durer.
  • Les pièces sont toutes fabriquées en Europe occidentale (Espagne et Portugal) par de petites entreprises familiales expérimentées. Les matières premières, quant à elles, sont achetées à des filatures françaises. Vous pouvez découvrir ces différents ateliers ici.
  • Les fibres utilisées sont toutes des laines naturelles – un choix lié à leur aspect durable, renouvelable, biodégradable et sain.
  • L’Envers choisit des laines à la provenance aussi éthique et écologique que possible. Par exemple, la laine mérinos contenue dans certains pulls vient d’Arles, en France, et non d’Australie (où les conditions pour les animaux sont souvent assez douteuses). Le fil de yak, quant à lui, toison écologique car elle ne nécessite pas de tonte (on récupère juste le duvet tombé naturellement), est collecté par la Coopérative d’éleveurs de la région des montagnes du Khangaï en Mongolie, qui s’inscrit dans une démarche équitable.
  • Enfin, cerise sur le gâteau: plusieurs des modèles de pulls sont unisexes, et peuvent donc convenir autant aux hommes qu’aux femmes. L’Envers participe ainsi à l’idée d’une mode moins genrée, qui ne nous enferme pas dans des stéréotypes du féminin et du masculin. Ça fait du bien !

Vous comprenez maintenant pourquoi les valeurs de cette marque me touchent autant ? Et si seulement il n’y avait que ça…! Leurs modèles sont, selon mes goûts, à mourir de beauté. Je suis particulièrement amoureuse du gilet, portable de face comme de dos, et des pulls à torsades (surtout le moutarde, quelle merveille !).

Évidemment, tout cet engagement a un coût, et les grandes pièces ne descendent pas en dessous de 180€ sur la boutique-en-ligne de la marque. (À ce sujet, d’ailleurs, n’hésitez pas à (re)lire l’article de Coline et les explications de la fondatrice de Made & More sur le prix des choses.)

C’est un budget, mais il ne me choque pas pour un achat aussi durable et transparent. Une laine filée en France qui respecte les artisans et les animaux, une main d’oeuvre qualifiée européenne, des tricots de qualité au stylisme original: c’est un parti pris très éloigné de la production industrielle bon marché, que je serais ravie de soutenir le jour où j’en aurai l’occasion.DSC_2989 DSC_3058DSC_3453 DSC_3472DSC_2547 DSC_2800 DSC_3086DSC_3002 DSC_2939DSC_3449 DSC_2402DSC_4561DSC_3578

Que pensez-vous de cette jolie collection, et de l’engagement de la marque ?

Psst: vous pouvez encore tenter de gagner la pièce de votre choix
parmi la nouvelle co Made & More sur mon compte Instagram jusqu’à dimanche !

57 commentaires

  1. C’est tellement important que des marques pensent globalement à une démarche éthique. Je porte toujours un pull que mon père avait offert à ma mère pour leurs fiançailles, il y a plus de 35 ans… Niveau cost-per-wear et durabilité, on ne fait pas mieux (made in Scotland) ;)

  2. Superbe découverte ! Je tricote mes propres pull avec de la laine française d’une entreprise de la Creuse et un pull me revient entre 60 et 80 euros. Si on rajoute une main d’oeuvre décente, on arrive à ce genre de prix, je pense que c’est cohérent.

    • Tout à fait ! Quand j’ai fait faire un gros gilet pur laine par une tricoteuse, j’ai payé ce prix d’ailleurs. Il y a aussi le fait que certaines toisons sont plus coûteuses que la simple laine classique: ils utilisent de la mérinos, de l’alpaga, de l’angora et du yak, qui sont tous un peu plus « haut de gamme ».

      • C’est même très peu cher. Je ne sais pas quelle est la part de tricot main et la part de tricot machine dans ces pièces, mais vu le temps que ça prend de monter un tel pull / gilet avec une maille relativement fine, si on ajoute en plus le prix de la laine, aucune tricoteuse manuelle déclarée vivant en France ne peut proposer ce genre de pièces à ce prix et espérer en vivre.

      • Tout à fait ! Il y a sûrement une bonne partie de tricot machine, sauf pour le pull Jonny dont il est spécifié qu’il est tricoté à la main (et seulement à la commande). Le fait d’avoir les ateliers au Portugal et en Espagne, qui ont les bonnes conditions de travail de l’Europe occidentale MAIS des salaires plus bas que nous (la vie étant aussi moins chère), joue aussi forcément beaucoup.

  3. Cette collection est très belle, effectivement le pull moutarde est à tomber ! J’aime aussi beaucoup le gilet bleu ;) Malheureusement, je ne peux pas encore me permettre de m’offrir ces belles pièces…

  4. Wow merci pour le partage cette marque a vraiment une bonne étique et transparence ! les prix sont effectivement chers, mais ce sont de belles pièces, pourquoi pas les commander pour un anniversaire (ou noël, même si c’est dans 10mois^^)

  5. C’est un peu hors-budget pour moi pour le moment mais je sais qu’un tel travail les vaut…et je trouve leurs pièces sublimes : de beaux détails (j’adore les torsades uniquement sur les manches) et une palette de couleurs à la fois intemporelle et moderne. Et comme toi, j’apprécie la démarche de faire des pièces unisexes.

  6. Merci pour cette belle découverte encore ! Les pulls sont vraiment très beau et les écharpes sont parfaites! Dommage que je ne puisse pas encore me permettre d’investir dans des pièces d’une aussi bonne qualité… Mais à l’avenir je penserai à « L’envers » !

  7. En effet ces pulls et gilets sont magnifiques !
    Les prix ne me choquent pas.
    Le seul truc qui me « gêne » dans le cas présent, et chez Made & More ou autres marques du même genre (vêtements de très grande qualité et très éthiques), ce sont les tailles proposées. En l’occurrence dans le guide des tailles de « l’Envers » la plus grande taille disponible pour les femmes est le M/L = 38/40…
    Quand on est ronde, ce qui est mon cas vous l’aurez compris ^^, ce n’est déjà pas toujours simple de s’habiller facilement en mode éthique et durable, mais quand on voit des choses qui nous plaisent, qui sont certes « chères » par rapport à nos revenus mais qu’on se dit « pas grave, je vais économiser quelques mois et m’offrir ce truc sublime, et que ça finit par « ben non, ils n’ont pas ma taille », ça fout le bourdon !
    Deux options : que la mode éthique pense à nous aussi, celles qui portent du 44 et +, ou alors qu’on se mette au tricot (et ça va être un massacre si je m’y colle :-))

    • C’est effectivement un sacré problème, on en avait d’ailleurs parlé sous mon dernier article look avec ma robe Made & More. C’est assez injuste et frustrant. La seule explication que je peux trouver (mais ce serait surtout aux marques de nous le confirmer) c’est que ces deux marques sont des projets de petite envergure – dans les deux cas une femme qui s’est lancée de façon indépendante – et que pour des raisons de moyens au sens large, elles ne peuvent pas forcément se permettre de proposer autant de tailles que le ferait un géant de la mode. Cela manque toutefois vraiment dans le paysage eco-responsable (une bonne idée de business tiens !), donc j’espère de tout coeur que les choses changeront petit à petit, si ce type d’alternatives trouve son public et peut se développer.

      • Ton explication me semble tout à fait sensée, et je la comprends très bien.
        Je ne vais pas jeter la pierre à ceux qui, selon moi, essaient de faire « le bien » à leur façon !
        Je remarque simplement que la mode commence toujours par le même bout de la chaine humaine, par ceux qui sont « standards ».
        Le prêt-à-porter classique s’est mis au goût du jour en pensant aux minis, aux grand(e)s, aux ronds, la haute-couture et la mode éthique pas encore. J’ai beaucoup (beaucoup, beaucoup) plus d’espoir d’évolution pour cette dernière que pour la haute-couture, ceci dit ^^

    • Bonjour Céline, enchantée je suis Julie, la créatrice de l’Envers.

      Merci pour vos compliments, ainsi qu’à toutes les lectrices de Mago & Salt.

      Nous avons une taille L/XL pour notre gilet Gaby qui correspond à une taille 42/44, c’est une volonté de notre part de ne pas se limiter aux petites tailles et ouvrir notre offre à un public large !

      Pas de massacre en tricot à envisager de votre part alors ;)

      Julie

      • Bonjour Julie,

        merci de votre message et de cette information au sujet de votre gilet !
        Et surtout de confirmer votre volonté de ne pas oublier les tailles un peu plus grandes :)

        Dommage pour le massacre en tricot, je pense que j’aurais été douée ;)

  8. J’apprécie ton engagement pour nous faire découvrir des marques éthiques, mais j’ai vraiment du mal à appeler éthiques des marques qui utilisent des matières premières animales. Certes, je ne doute pas que les animaux y soient mieux traités que dans d’autres filières, mais les animaux sont toujours considérés comme une ressource, et c’est ce qui me gène. D’autant plus quand les pièces ont ce prix… Néanmoins ce sont de très jolies pièces, c’est le genre de vêtements vers lequel je me tourne, mais en version végétale ou synthétique :)

    • Je comprends tout à fait que tu considères cela comme de l’exploitation animale et que ça te gêne.

      J’ai un point de vue beaucoup plus modéré sur la question. Pour moi, le fait d’élever des animaux pour utiliser certains de leurs produits, à petite échelle, dans de belles conditions de vie, ne me dérange pas du tout à condition qu’on prenne bien soin d’eux et qu’on ne les tue pas – a fortiori s’il s’agit juste de ramasser leur duvet tombé par terre comme dans le cas des yaks ou de certaines chèvres de cachemire. Je ne serais absolument pas gênée de prendre quelques oeufs à des poules qui se baladent tranquillement dans le jardin de la voisine et sont bien chouchoutées, par exemple.

      À mon sens, une relation « éthique » peut tout à fait exister entre l’Homme et l’Animal, à condition que l’on change la façon dont on les perçoit (allô, c’est un être vivant avec des droits et des émotions, qu’il faut respecter) et qu’on abolisse les formes d’exploitation industrielles qui sont une honte pour l’humanité.

      Cela passe à mon sens par le fait de soutenir des alternatives plus locales et artisanales, par plus de transparence aussi.

      C’est là tout mon but sur ce blog: éveiller les consciences de façon bienveillante et inspirante, proposer des alternatives qui apportent un mieux (même s’il est dur de trouver la perfection, à mes yeux chaque petit pas compte) et inciter les consommateurs à être plus sensibles à la transparence, à l’origine de ce qu’ils achètent. (Et à tuer moins ou pas d’animaux en montrant de chouettes recettes végétariennes ♥︎).

      Les marques engagées comme L’Envers répondent parfaitement à ces critères !

      Donc oui, on ne sera sans doute jamais trop d’accord toi et moi, et je le respecte, mais je crois qu’il est quand même évident que soutenir des projets comme L’Envers n’est pas dénué de tout sens éthique, loin de là, et que si plus de marques s’engageaient dans cette mouvance, les animaux iraient déjà beaucoup mieux ! En tous cas c’est mon avis :)

      • Heathflower

        Je pense qu’on est d’accord sur de nombreux points, chaque pas compte et ton blog est une merveilleuse source d’inspiration pour tous ceux qui veulent modérer voire arrêter leur consommation de produits animaux. C’est aussi un bon moyen de prise de conscience sur tous les niveaux de la vie quotidienne et de la consommation. Je ne rejette absolument pas cette marque, je ne serais pas à l’aise pour acheter leurs vêtements mais pour les personnes qui n’ont pas ce souci, je trouve ça vraiment bien qu’il existe ce genre d’alternative. D’ailleurs, si je n’avais le choix qu’entre des enseignes du type H&* ou Z*ra et les marques éthiques que tu présentes, malgré la laine je les choisirais quand même :)

      • Je comprends encore mieux ton point de vue !
        Merci mille fois pour tes gentils mots et surtout pour ces opportunités de dialogues respectueux et bienveillants ♥︎

  9. Merci pour cette belle découverte! Comme a chaque fois, je me réjouis de lire tes articles et d’y découvrir des super lectures (je suis occupée de lire, sur tes conseils, les fiancés de l’hiver et j’adore!) des supers adresses à travers l’Europe, des bonnes recettes, ou des marques avec des belles valeurs et de jolies pièces, je vais économiser quelques mois et m’offrir un beau pull l’Envers pour l’hiver prochain :-)

  10. J’ai découvert Made & More grâce à ton Instagram et j’adore la robe ROBE COL V GIULIA – Noire. Quand j’ai vu qu’il y a un concours en cours, j’ai tout de suite mis ma participation. J’A-D-O-R-E !

  11. Fleur de Cerisier Répondre

    Encore une belle découverte que tu nous proposes, merci. Je trouve cette marque formidable.

    Chaque petit pas compte comme tu dis. Il faut sensibiliser les gens autour de soi aussi.

    J’ai un gros coup de cœur pour ce gilet bleu boutonné, la couleur est magnifique.

    Mais comme à chaque fois que c’est de la vrai laine, je crains que ça gratte et qu’il faille que je le renvoie. Le confort, le confort ! Je dois prendre plus de temps pour moi, hydrater ma peau sèche.

    J’avoue aussi que dans l’immédiat le prix me fais hésiter. C’est un achat que me demande réflexion. Mais j’aurais une réelle fierté à porter une si belle pièce éthiquement et esthétique parlant.

    Je vois aussi sur les images que les pulls portés sont larges, j’imagine que c’est volontaire pour le style mais que la taille en dessous est plus ajustée ??

    Merci pour le partage. Bonne journée à toi.

  12. Oglala, gros coup de cœur ! Merci pour cette découverte, je regrette presque qu’il fasse déjà beau par ici. C’est le genre d’investissement que je suis prête à faire si la durabilité est au RDV en plus de l’éthique et de la composition qui me parait nickel. Et les couleurs / formes me plaisent beauuuucoup ^^

    Merci pour tes conseils en mode éthique! j’essaie de faire un effort en achetant durable et de qualité, mais c’est parfois difficile de s’y retrouver et tes sélections m’aident beaucoup (de même pour les cosmétiques :-)

  13. Ce sont de très jolis modèles, qui ont l’air tout doux et cosy <3
    Je suis d'accord avec toi, le prix est certes élevé, mais pour une pièce d'une qualité pareille et aussi éthique, ça vaut le coup !
    Bisous et merci pour cette découverte xx

  14. Cela reste un peu cher pour mon budget malheureusement. Made & More est un peu plus accessible. Je garde cette adresse sous le coude lorsque je pourrais me le permettre.
    Je trouve ca très chouette que tu partages ce genre d´adresse, pour les encourager, et pour nous montrer d´autre choix. Merci! J´ai investi dans des Veja que tu avais montré sur instagram et elles ne me quittent plus… Je les adoooore !
    Si tu connais une bonne adresse pour les jeans, je suis preneuse d´ailleurs.

  15. Coucou Victoria !

    C’est très intéressant de découvrir ce genre de marques avec de telles valeurs. On a envie de les encourager car elles sortent du lot et n’entretiennent pas la consommation excessive du « jetable » (si je peux dire ça comme ça, je parle des produits de mauvaises qualités et parfois réalisés dans de mauvaises conditions…).
    C’est encore et toujours un plaisir de lire tes articles et de découvrir ces nouvelles choses.

    Belle après-midi !

  16. Bonjour Victoria !
    Puisque tu tricotes un peu, est-ce que tu connais la marque De Rerum Natura ? Ils proposent de la très belle laine et sont très transparent sur son origine et son parcours, d’autant qu’ils font attention à l’origine de leur laine et aux conditions d’élevage des moutons. J’essaie d’acheter moins et mieux, donc je favorise la couture et le tricot mais au final on sait peu souvent d’où vient la laine, donc je prend beaucoup de plaisir à tricoter avec cette laine là même si je débute :)

    http://dererumnatura.fr/shop/fr/content/4-about-us

    PS: ils ont aussi des modèles très beaux, simple mais doux, dont certains je pense qui pourraient te plaire :)

  17. Coucou Victoria,
    Merci pour cette découverte, j’ai craqué pour le pull torsadé marron clair! Mon anniversaire arrive bientot, c’est une bonne idée de cadeau!
    J’ai une question qui n’a rien à voir avec le sujet! C’est à propos du fond de teint Fitglow, j’ai pour habitude d’utiliser le un cover up de Rms beauty, il me convenait parfaitement, leger et surtout hydratant. Mais suite à un traitement hormonal (thyroïde..) ma peau faut des siennes et j’ai des imperfections sur le menton et des rougeurs au niveau des joues, le un cover me convient toujours mais quand j’ai envie d’un teint plus unifié il n’est pas suffisant. Penses tu que le fitglow pourrait convenir? Ma principale demande c’est n’est il pas asséchant? Car ma peau marque tres vite sur les zones de sécheresse et c’est vraiment moche!!
    Merci!! Et bonne continuation j’adore ton blog!
    Clementine

  18. Oh la la, faut arrêter de parler d’aussi belles choses, le compte bancaire va faire la gueule là ! XD Plus sérieusement, je note tout ça pour l’automne/hiver prochain (même si étant à Montréal, le printemps n’a pas encore pointé le bout de son nez malgré des températures très douces en ce moment), les coupes et couleurs sont à tomber par terre et corresponde vraiment à ce que je recherche !

  19. Merci pour cette découverte.
    En voulant m’acheter 2 pulls pour cette saison (j’achète très peu mais mes pulls datent de plusieurs années (issus de marques fast fashion ou genre comptoir des cotonniers) et certains sont devenus moches) j’ai beaucoup galéré pour trouver des marques et modèles qui réunissent ces qualités écologiques, éthiques et durables. Soit on ne sait pas d’où provient la laine (ex chez sézane : jolis modèles, lieu de fabrication en europe pour beaucoup de produits mais pas de mention d’origine de la laine), soit c’est HYPER cher pour ma bourse.
    Je retiens donc cette jolie marque ! Hâte de découvrir d’autres marques !

  20. Merci pour la découverte. Une belle marque :)
    J’en ai marre de l’hiver et ne veux plus investir dans des pièces chaudes en ce moment mais l’hiver prochain, je pense que ça peut être un bon investissement. En plus, il y a un beau pull col V qui porte mon prénom <3

  21. J’adore! Le gilet me plait énormément. Des nouveaux coloris sont-ils bientôt prévus?
    Merci beaucoup de nous faire partager cette nouvelle marque!

  22. Merci pour cette découverte ! Je ne suis pas contre le fais d’acheter peu de vêtements pour privilégier des marques onéreuses et éthiques. C’est un chemin que je souhaite prendre dans l’avenir. Je me pose cependant la question de l’entretien. Aurais tu des techniques de nettoyage ou d’entretien du linge qui permettent de préserver un joli pull en laine comme tu nous montre plus haut ? Merci

  23. Hello !
    Les modèles sont superbe et les couleurs !!!
    J’ai tricoté l’année dernière un long pull col V avec de l’alpaga, c’est un bonheur de le porter !
    Les visuels sont magnifique, ça me donne envie de sortir mes aiguilles à défaut de pouvoir me payer un de leurs modèles ! ;)
    Bise

  24. Je valide a 100 pour 100 l’engagement de cette marque !
    Et plus il y aura de marque de ce genre mieux ça sera , si c’est un peu cher pour mon budget je le garde en idée a me faire offrir :)
    Merci pour la découverte :)

  25. C’est absolument canon, j’adore le pull moutarde ! Moi aussi je comprends tout à fait le prix, mais j’avoue que ça risque d’être dur pour moi de passer le cap de passer à ce genre de prix… même si j’aspire à consommer plus éthique. D’autant que je ne suis pas sûre de savoir entretenir correctement un tel pull pour qu’il dure longtemps !

  26. Pingback: Wool & Cotton - Mango and Salt

  27. Pingback: S'habiller autrement : premières réflexions - Maghily

  28. J’aime beaucoup leur collection, j’aimerais bien franchir le pas de la commande mais je voudrais savoir comment taillent leurs vêtements. Notamment le tee-shirt Cleo et le gilet Patrizia.

    Si tu as ces modèles ou bien si tu peux me dire qu’elle taille tu as pris pour d’autres modèles par rapport à ce que tu portes habituellement.

    Merci

    • Je crois que tu confonds cette marque avec Made & More, dont sont issus les modèles que tu cites ! La marque Made & More taille normalement, je trouve: je prends généralement du S, sauf pour les tricots que je prends en M parce que j’aime bien qu’ils soient loose.

  29. Superbes créations, en effet, mais le prix fait un peu mal malgré tout (même si j’ai bien compris qu’il était « mérité »).
    L’idée du gilet à porter à l’endroit et à l’envers, quant à elle, est TOP!!

  30. Pingback: Babaà Knitwear - Tricots éthiques - Mango and Salt

  31. Le concept est génial mais j’ai toujours un peu de mal avec les coupes des vêtements éthiques et responsables, je ne trouve pas ça très féminin. Moi qui ne suit pas très grande, je ne me vois pas porter des pulls trop oversizes.
    (A part les pulls ajourés qui sont plutôt mignons)

  32. Merci beaucoup de nous faire découvrir cette marque. La collection fait vraiment envie et les couleurs sont magnifiques. Ce sont des tricots que l’on garde le plus longtemps possible! Justement, aurais-tu des conseils pour le lavage des pulls en laine? Est-ce que tu les laves en machine ou à la main?
    Merci beaucoup!

  33. Pingback: Denim & Cotton - Mango and Salt

Répondre

Naviguer