Séries // Outlander Saison 3

La saison 3 d’Outlander, qui a été diffusée entre les mois de septembre et décembre derniers, était plus attendue que jamais; considérée par les acteurs eux-mêmes comme la meilleure saison depuis le début de l’aventure, elle a d’ailleurs dépassé tous les chiffres d’audience des deux opus précédents: un vrai succès commercial !

Si je me réjouis largement de la réussite de la série, qui me tient à cœur et que je promeus moi-même sans cesse depuis quelques années, je dois avouer que de mon côté, l’enthousiasme aura été largement plus modéré.

Mon bilan de cette troisième saison est assez mitigé: malgré un excellent début, je n’ai pas été convaincue par la seconde moitié du récit, trop inégale et creuse. Il faut dire que je n’avais pas trop aimé non plus le 3ème tome des livres de Diana Gabaldon, surtout la fin, en raison d’une ambiance moins à mon goût et de développements trop peu crédibles…

J’ai beaucoup tardé à vous partager mes impressions: il était très difficile pour moi d’arriver à démêler et analyser mes ressentis de façon à y mettre des mots, les argumenter logiquement. Heureusement, plusieurs articles, podcasts et posts sur les réseaux sociaux m’ont permis petit à petit de « digérer » la série avec le recul et les connaissances nécessaires, et je viens enfin vous expliquer tout ce que j’en retiens !

Comme pour la saison 2, j’ai préparé une liste de ce que j’ai aimé, et de ce que je n’ai pas aimé. Les points positifs que j’ai retenus sont plus nombreux que les points négatifs, mais ces derniers sont, à mon sens, beaucoup plus graves: ils concernent la structure, le rythme, la construction de l’intrigue en soi, tout ce qui provoque l’engagement (ou non) des téléspectateurs/rices dans l’histoire.

J’espère que mes explications parleront à certain/es d’entre vous, et sinon, qu’elles vous permettront de mieux comprendre les critiques que j’avais formulées à l’époque !

[ATTENTION: Cet article contient une grande quantité de spoilers. Ne le lisez pas si vous n’avez pas encore visionné cette saison.]

OUTLANDER - SEASON 3 - EPISODE 311 -"Uncharted"

J’AI AIMÉ

Culloden

L’ouverture de cette troisième saison sur les cendres et les blessés de Culloden m’a semblé puissante et terriblement émouvante — en particulier lorsque Jamie croit voir Claire avancer sur le champ de bataille pendant la nuit, et lorsque les prisonniers doivent être exécutés. J’ai trouvé la performance de Sam Heughan très convaincante, touchante; je salue aussi tout particulièrement celle de Grant O’Rourke, qui interprète Rupert avec une humanité, une émotion et une pudeur remarquables dans ses derniers instants. Chapeau bas !

Les tensions entre Claire et Frank

Caitriona Balfe et Tobias Menzies ont un talent fou: j’ai trouvé leurs tensions de couple en naufrage merveilleusement bien retranscrites dans leur jeu.

L’évolution de leur relation suit celle de chacun des deux personnages: Claire gagne en ambition, en statut, en professionnalisme, en froideur aussi, durcie qu’elle est par le drame d’une vie qu’elle n’a pas choisie; quant à Frank, il est fascinant de le voir d’abord tiraillé entre sa rancœur, son besoin de contrôle, son amour et son espoir, puis, petit à petit, gelé par la distance de sa femme, au point d’adopter une attitude totalement indifférente et fermée à son tour.

Tous ces aperçus de leur vie étaient vraiment bienvenus, surtout pour les lecteurs/rices des livres, dans lesquels cette période n’est quasiment pas évoquée: j’ai adoré comprendre comment les choses se sont dégradées entre eux !

Certaines scènes sont particulièrement léchées d’un point de vue esthétique, ce qui met encore mieux en valeur la performance intense des deux acteurs: je pense notamment à celle où Frank part en claquant la porte tandis que Claire s’effondre de l’autre côté du mur, ou celle qui nous les montre chacun dans son lit séparé.

OUTLANDER- SEASON 3 - EPISODE 303

Le retour de Murtagh

Il est resté au stade de petit détail durant cette saison 3, mais quelle excellente surprise de voir revenir notre cher Murtagh, que tout le monde croyait mort !

Dans les livres de Diana Gabaldon, il ne survit pas à Culloden; c’est donc un petit cadeau que nous font volontairement les scénaristes de la série, et j’ai vraiment hâte de voir à quel moment son destin coïncidera à nouveau avec celui du couple phare.

Lallybroch après Culloden

Je suis toujours ravie de revoir Lallybroch, saison après saison, même si le climat général y était cette fois bien moins chaleureux que d’habitude… La pression exercée par les Redcoats pour trouver Jamie, puis, plus tard, les tensions liées au mariage avec Laoghaire sont autant d’illustrations de la force destructrice soufflant dans les Highlands depuis la bataille; pour les téléspectateurs qui voyaient cette maison comme un lieu sûr et heureux, le changement fait mal au coeur.

Jenny, particulièrement, m’a beaucoup touchée. Laura Donnelly est une actrice incroyable, capable de la plus sensible retenue comme de l’explosion la plus bouleversante, et sa performance ici, particulièrement lors de la fausse trahison à Jamie, fait entièrement honneur à la qualité du script. J’en aurais pleuré !

OUTLANDER- SEASON 3 - EPISODE 302

Les excellents nouveaux personnages

S’il y a bien quelque chose que l’on peut reconnaître à cette saison, c’est la qualité de ses personnages secondaires, souvent très attachants !

Parmi les plus récurrents, je citerai bien sûr Lord John Grey, interprété par l’excellent David Berry, dont le jeu est d’une finesse et d’une sensibilité remarquables — j’ai absolument adoré toutes ses scènes; Mr Willoughby, personnage remanié de façon intelligente et moderne par rapport à celui des livres (une vraie caricature raciste) et que j’ai trouvé très touchant; l’espiègle Young Ian, qui rêve d’être un homme sans encore l’être tout à fait; Marsali et son fort caractère… Mention spéciale aussi, malgré un temps assez réduit sur l’écran, à Lady Geneva, dont le caractère fantasque et déterminé restera dans les esprits.

Enfin, même si ce n’est pas un nouveau personnage à part entière, je suis tombée sous le charme du nouveau Fergus adulte, joué par le Français César Domboy: je trouve qu’il a tout à fait su reprendre le flambeau du petit Fergus, intégrer sa façon d’être, de parler… tout en apportant une maturité et une séduction propre. Une réussite !

La paternité de Jamie

Il peut être un peu difficile pour nous téléspectateurs/rices, qui savons son enfant avec Claire loin de lui, de voir Jamie s’attacher à une autre progéniture. Néanmoins, j’ai trouvé ce passage extrêmement touchant: notre protagoniste, de toute évidence, voit résonner en son fils les deux opportunités de paternité qu’il a ratées (Faith, puis Brianna), ce qui rend encore plus terrible la déchirure d’une séparation obligatoire mais non volontaire…

OUTLANDER - SEASON 3 - EPISODE 304

Roger & Brianna

Dans la saison 2, le dernier épisode était mon préféré; ici, ce fut l’épisode 5: autant vous dire que les moments incluant Roger et Brianna font toujours mouche avec moi !

Je sais qu’ils ne sont pas les personnages les plus populaires de la série pour l’instant, sans doute parce qu’on ne les connait pas encore beaucoup (et que dire de Brianna, qui n’apparaît jamais sous son meilleur jour), mais je trouve que leur histoire ajoute beaucoup de fraîcheur à l’intrigue générale.

C’est un nouveau couple qui se forme, encore un peu maladroit et plein de promesses, les personnages sont jeunes — bref, c’est comme un renouveau face au duo Claire-Jamie qui représente désormais la maturité, l’amour bien installé.

J’aime aussi beaucoup la tension que cela crée entre présent et passé: maintenant que Frank est mort, c’est un nouveau déchirement qui tiraille Claire (et Bree !).

Enfin, celles qui me suivent sur Twitter le savent, j’avoue un penchant tout particulier pour Richard Rankin, qui joue Roger: je ne me lasse pas de le voir à l’écran, et je trouve son jeu excellent !

OUTLANDER - SEASON 3 - EPISODE 305

La réunion inattendue en Jamaïque

Dans l’épisode 12, l’apparition soudaine de plusieurs personnages sans aucune relation les uns avec les autres en Jamaïque est objectivement impossible à croire — je me souviens d’ailleurs avoir complètement décroché de l’histoire à ce moment-là dans le livre. Pourtant, même si l’absurdité de la situation ne m’a pas échappée, je l’ai absolument adorée dans le cadre de la série !

Après plusieurs épisodes ennuyeux, ce développement était drôle et frais, synonyme de surprises et de nouveaux enjeux. J’ai aimé les confrontations intéressantes qu’il a engendré entre les différents personnages, surtout tous les non-dits entre John Grey, Jamie et Claire. Mention spéciale aussi pour la performance de Lotte Verbeek (Geilis), magistrale en méchante nymphomane et calculatrice.

OUTLANDER - SEASON 3 - EPISODE 312 -"The Bakra"

JE N’AI PAS AIMÉ

Les retrouvailles

Si, d’un côté, je comprends la volonté de donner du temps et de l’espace à ce moment, je dois avouer avoir été un peu déçue par les retrouvailles de Jamie et Claire. Les doutes, les premiers échanges maladroits et le premier baiser, très émouvants, m’ont beaucoup touchée, mais j’ai trouvé la deuxième moitié extrêmement longuette. Les dialogues et les scènes d’amour permettaient certes d’illustrer la connexion retrouvée entre les deux personnages, mais ils ont fini par m’ennuyer profondément: trop, c’est trop !

Je crois qu’une partie de mon ressenti est dû au changement de rythme soudain dans l’épisode: après une succession de rencontres, d’événements et de révélations dans les 30 premières minutes, d’un coup l’intrigue est mise en pause pendant un très long moment, pour finalement repartir de manière un peu abrupte dans les toutes dernières minutes. À mon sens, c’était trop inégal pour maintenir l’intérêt — mais je sais que beaucoup de spectateurs/rices ont un avis différent du mien.

OUTLANDER - SEASON 3 - EPISODE 306

Les comportements incompréhensibles de Jamie

Dans cette saison, le personnage de Jamie est parfois transformé en vrai mufle (pour ne pas dire c*nnard, tout simplement) par les scénaristes. Pensez par exemple à son manque d’empathie envers l’inquiétude de Jenny et Ian quand ils cherchent leur fils, son comportement odieux avec Claire lorsqu’elle apprend son mariage avec Laoghaire (au lieu de s’expliquer il rejette la faute sur elle, sexualise sa colère, devient très violent pour l’empêcher de partir), son chantage écoeurant et complètement idiot auprès de Fergus sur le bateau lorsqu’il veut organiser une rébellion…

Ces choix scénaristiques me dérangent parce qu’ils sont incohérents vis-à-vis du caractère global du personnage. Même dans les pires moments, ses valeurs clés ont toujours été l’honneur, la noblesse, et le dévouement avec une vraie dose d’intelligence: depuis le début de l’histoire, il a agi selon ces préceptes — les plaçant même plus haut que la loi ou la religion dans son échelle morale. Le voir devenir d’un coup mesquin, égoïste, voire complètement à côté de la plaque, est donc assez décevant, surtout pour les personnes qui comme moi ont lu les livres (et n’y ont jamais trouvé ce genre d’évolution malheureuse).

J’ai en outre eu la désagréable impression que ces changements soudains d’attitude étaient là uniquement pour créer plus de drama — ce qui est une technique un peu creuse quand on gère des personnages aussi richement écrits — surtout qu’ils étaient aussitôt résolus comme si rien ne s’était passé. Jamie n’est absolument jamais mis face à ses responsabilités. Il blesse profondément Claire, ment à son beau-frère, met une pression insoutenable sur le jeune homme qu’il considère comme son fils, mais tout finit toujours par s’arranger sans qu’il ait même à s’excuser ou se racheter.

OUTLANDER - SEASON 3 - EPISODE 308 - "First Wife"

☞ Un fil conducteur trop dilué dans la seconde moitié

Si la seconde moitié de la saison n’a globalement pas réussi à éveiller mon intérêt, c’est parce qu’elle souffrait d’un cruel manque d’enjeux, et donc d’un rythme complètement bancal.

La tension étant retombée comme un soufflé après les retrouvailles de Claire et Jamie, il fallait donner un objectif vraiment puissant et dramatique aux personnages pour remotiver l’intrigue; or, l’élément perturbateur annoncé (il faut sauver Ian, qui a été enlevé) s’est retrouvé complètement dilué dans un torrent de sous-intrigues — sans doute parce qu’il n’était pas assez « immédiat ».

Ainsi, au lieu d’avancer progressivement et volontairement vers la résolution, chaque épisode est pratiquement une nouvelle histoire, un nouveau problème qui ne dure que le temps de la diffusion: on est dans l’instant, dans une bulle, voire carrément dans la perte de temps (comme lorsque le bateau est arrêté faute de vent…) sans perspective sur les enjeux de fond. D’ailleurs, ces obstacles apparaissent et disparaissent si rapidement qu’ils donnent l’impression d’être conçus pour meubler et créer du drama, plutôt que pour enrichir véritablement l’intrigue.

Ce manque de tension et tous ces faux problèmes ont créé trop de longueurs et de digressions, et ce jusqu’au tout dernier épisode lui-même, un peu mou à mon goût faute de difficultés crédibles.

OUTLANDER - SEASON 3 - EPISODE 310

☞ L’ambiance des Caraïbes

C’était déjà le cas dans la première moitié de la saison 2: quand la série s’éloigne trop du contexte culturel de l’Écosse, elle perd toujours (à mes yeux) un peu de son charme. Ici, le désenchantement est aggravé par mes goûts personnels: esthétiquement, je suis largement plus friande des paysages sauvages du Nord, comme en Écosse, que de l’ambiance chaude et tropicale des colonies britanniques. Dans ces décors exotiques, je trouve que les costumes sont moins avenants, et les codes sociaux très guindés, par exemple au palace du gouverneur, me plaisent beaucoup moins que la simplicité des Highlanders.

☞ La place donnée à Joe Abernathy

Ayant lu le livre (même si ça commence un peu à dater dans ma mémoire !), j’ai été déçue par la simplification flagrante du personnage de Joe Abernathy, l’ami de Claire. Leur relation étant explorée plus en détails dans le texte original, son caractère, son histoire et sa situation familiale, par exemple, nous sont beaucoup plus familiers — c’est un protagoniste à part entière, qui a une certaine épaisseur, une vraie réalité. Dans la série, j’ai trouvé qu’il n’apparaissait que de manière très superficielle, pour donner la réplique à Claire sans que l’on n’apprenne quoi que ce soit sur lui. C’est dommage !

OUTLANDER - SEASON 3 - EPISODE 303 - "All Debts Paid"

POUR ALLER PLUS LOIN (en anglais)

  • Les analyses de chaque épisode par Lani de Chipperish Media
  • Les analyses de chaque épisode dans le podcast Outlander Cast
  • Cet article qui fait un classement de tous les épisodes de la saison 3
  • Cet article qui dénonce le problème du comportement de Jamie

***

Et vous, qu’avez-vous pensé de la saison 3 d’Outlander ?

De mon côté, je reste largement passionnée par l’univers et les personnages de la série malgré cette déception, et me réjouis de découvrir la saison 4: le 4ème tome a été l’un de mes préférés jusqu’ici dans la saga !

36 commentaires

  1. Comme toi je n’ai pas trop aimé cette saison et ai été assez déçue des changements opérés par les réalisateurs sur le caractère de Jamie. J’ai trouvé que certaines longueurs inexistantes dans le livre devenaient omniprésentes dans la série comme le bateau anglais.
    Le livre m’a pourtant bien plu mais je n’ai vraiment pas compris non plus qu’ils changent l’ordre des choses quant à la révélation de Jamie sur son fils par exemple.
    Les personnages perdent en saveur et c’est dommage … une adaptation ne peut pas plaire à tout le monde j’imagine !

    • C’est très vrai: les longueurs de la série n’existent même pas dans le livre, en tous cas elles ne se ressentent pas du tout ainsi. C’est un comble, et c’est vraiment dommage !

  2. J’ai un sentiment très partagé sur cette série. Autant j’aime bien l’intrigue « de fond » notamment les aspects historiques, autant parfois j’ai un peu l’impression que ce n’est qu’un pretexte à du mummy porn (50 shades of grey mais avec un auteur qui a fait des recherches). Pas que je sois prude ou quoi que ce soit, les scènes sont plutot bien faites d’ailleurs, mais c’est juste too much pour être crédible 😝
    J’ai bcp de mal à adhérer au personnage de Claire, je trouve le personnage de Jaime beaucoup plus sympathique et likeable.
    J’avoue que si les saisons 1 et 2 m’avaient plus, c’etait bcp pour l’abiance historique. La saison 3, le depart pour les Caraibes… bah je crois que la série m’a perdue à ce moment la (je n’ai pas lu les livres)
    Bring the Highlands back!!

  3. J’attendais avec impatience cet article et pouvoir ainsi lire ton ressenti à ce sujet. Verdict : je crois bien que j’aurais pu écrire mot pour mot l’article !! haha Tu as tout dit et si justement !
    Je te rejoints complètement dans la déception de cette troisième saison. J’avais littéralement adorée les deux premières (rattrapant mon retard quelque peu tardif dans la découverte de cette belle série ! hum hum) et je l’attendais avec impatience (notamment pour les fameuses retrouvailles !), et finalement, au fil des premiers épisodes, j’ai très vite déchantée. Limite, je n’avais plus ce même petit plaisir à l’idée de voir un nouvel épisode chaque semaine.
    Alors je suis grandement surprise d’apprendre que pour les acteurs, c’était selon eux la meilleure saison !!
    Je reconnais que du coup, ca ne m’a pas vraiment donné envie d’attaquer le 3ème Tome, mais bon, si pour toi le 4ème a été le meilleur; je vais peut être reconsidéré la lecture ! haha :)

    Merci beaucoup en tout cas pour ce partage et ce retour si juste et compte sur cette troisième saison ! J’ai adoré le lire et surtout, je me suis sentie rassurée et moins seule sur mon ressenti ! ^^

    • Merci pour tes gentils mots ! Tu me rassures aussi, du coup ! ^^

      Et oui, pour les acteurs, c’est étonnant ! Autant Sam que Caitriona l’ont dit dans plusieurs médias et interviews, ils étaient très fiers de cette saison et trouvaient que c’était jusqu’ici la meilleure. Mais je pense que c’est normal, leur point de vue est un peu différent du nôtre: ils sont en plein dedans, ils voient peut-être moins l’ensemble du récit que leur performance, les opportunités qu’ils ont eu, l’ambiance avec les autres acteurs, les relations entre les personnages, le plaisir qu’ils ont eu à tourner les scènes… Et je veux bien croire qu’ils se soient vraiment amusés avec autant de péripéties différentes !

  4. Belle Victoria, Je te rejoins tout à fait sur les points négatifs. Je me suis même forcée a finir la saison. Dès qu’on sort de l´Ecosse et son atmosphére humide et froide je n’aime pas. Ma grande déception à été aussi les retrouvailles baclées de Claire et Jamie. Je ne suis pas encore au livre 4 (et je ne sais si les saisons continuent)mais j’espère retrouver un peu de logique et d’hamonie dans l’histoire, car je reste sur ma fin.

  5. Madame Gropotiron Répondre

    Super chouette article ! Ça fait plaisir de lire un avis aussi complet sur cette série quand on est fan et de pouvoir ainsi échanger en profondeur comme pour une lecture partagée.
    J’ai le même ressenti que toi sur pratiquement tout ! La place du personnage de Joe, le chouette traitement de Willoughby (je me demandais franchement ce qu’ils allaient faire de lui avec ce qu’on lit dans le bouquin…), l’attitude de Jamie, etc.
    J’ajouterai que, depuis la saison 1 je n’ai plus retrouvé l’amour très spécial qui est censé unir Claire et Jamie. Yavait un « truc » entre eux que je n’ai plus ressenti à l’écran. Et autant je suis comme toi j’ai moyennement apprécié le décor du tome 3, autant au fil de mes lectures c’est précisément ce « truc » qui me fait continuer la saga. A voir donc pour la saison 4….
    Autre chose qui m’a beaucoup déplu et qui ne m’avait pas fait cet effet en lisant le livre: le traitement du personnage de Claire dans son couple avec Franck. Quand d’un côté on a un Jamie idéalisé (souffrant mille morts de sa séparation avec Claire mais étant courtisé et plus que sollicité par ces dames) et de l’autre une Claire présentée comme, pardonne moi, une conn*sse…. Ça fait un peu mal. En réalité Franck lui pose un ultimatum qu’à cette époque elle ne peut refuser: une femme divorcée seule avec un enfant c’est, au minimum, la pauvreté assurée. Et quelle vie avec la réputation qui s’ensuit… Elle n’a tout simplement pas le choix et il le sait. Il profite de son statut vulnérable, il sait qu’il est stérile et c’est presque son seul espoir d’avoir un enfant. Lui reprocher ensuite sa froideur est d’un toupet… Dans toute la première partie de cette saison on a vraiment d’un côté le mâââgnifique Jamie que tout le monde veut se taper, et de l’autre la méchante Claire, avec cette question, presque obsédante à chaque épisode: « Franck va-t-il b***et? ». Franck ne b***e pas et j’aurais bien préféré qu’on développe la relation d’amitié de Claire avec Joe ou tout autre chose plutôt que de se focaliser là-dessus et de présenter les choses de cette manière. Je trouve que le personnage de Claire est loin d’être mis en valeur alors qu’elle vit les mêmes tourments que Jamie.
    Pour moi c’était le gros point noir de ce début de saison 3.

    • Ça me fait super plaisir aussi d’avoir ton ressenti développé, c’est vrai que j’aime bien pouvoir échanger un peu en profondeur sur les séries et les livres qui me tiennent à coeur !

      En tous cas je suis entièrement d’accord avec tout ce que tu as dit sur Claire dans les années 50-60. À vrai dire, pendant la diffusion, beaucoup de personnes me disaient détester Claire, ou avoir envie de lui mettre des claques, et je ne comprenais pas vraiment pourquoi: en effet, la série la met dans le mauvais rôle, elle est la c*nnasse qui se refuse à son mari malgré l’aide qu’il lui apporte, mais moi je ne peux pas m’empêcher de voir au-delà de ça.

      Je sais que Frank a décidé de l’accepter avec ce bébé par amour et par sens du devoir, mais aussi, comme tu le dis, parce qu’il veut être père et qu’il espère, je pense, qu’elle l’aimera à nouveau; et même s’il veut se donner l’image d’un homme compréhensif, il n’en reste pas moins qu’il lui reproche constamment la situation alors qu’elle lui a très clairement expliqué son ressenti au départ et ne l’a obligé à rien. Par la suite il n’hésite pas à utiliser Brianna contre sa mère, d’ailleurs, ou à blesser Claire en lui renvoyant toutes les conséquences de sa faute à la figure (« on avait dit qu’on pouvait aller voir ailleurs, hein, puisque tu ne m’aimes pas, donc je te dis bien clairement que je vais au cinéma avec ma maîtresse pour te punir »). Je le trouve assez manipulateur par moments… Qu’il soit aigri et malheureux, je le comprends, mais il n’en est pas pour autant complètement angélique — et c’est dommage que dans la façon dont c’est traité, tout retombe sur la méchante Claire. Je ne dis pas non plus que son comportement à elle est irréprochable, mais la situation est peut-être un peu moins déséquilibrée qu’elle n’en a l’air.

      • 💜💜💜 tu as mis des mots sur mon ressenti ! C’est exactement ça ! On a vraiment l’impression que la façon dont est réalisée la série on voulait nous dire « regardez la méchante dame ». Alors que le contexte personnel et de l’époque est complètement passé à la trappe.
        Je n’ai pas relu le livre depuis mais il ne m’avait pas semblé que c’était ce point de vue qui était adopté. Je me souviens avoir pensé que Claire respectait le deal dans leur couple et que Franck au contraire devenait aigri (ce qui peut se comprendre) voire odieux (avec Brianna par ex comme tu l’as souligné). Je pense que c’est aussi pour ça que ça m’a autant agacé dans la série car j’étais très étonnée finalement.

  6. J’avoue être bien moins passionnée par la série Tv que par les livres, d’ailleurs je n’ai pas dépassé le stade de la saison 1… pas que je n’aime pas, mais j’y trouve peu d’intérêt en fait… alors d’ici à ce que j’arrive à la saison 3.. j’aurai peut-être relu tous les livres, comme je projette de le faire. J’ai lu cette saga étant enceinte de ma fille, et ma princesse va bientôt souffler ses 13 bougies… ça date !

  7. Merci pour tout ces éclairages ! Je suis moi-même tombée dans la série il y a quelques semaines au moment de l’arrivée de mon petit mochi, et j’ai été totalement envoûtée par l’univers des Highlands. Et du coup j’ai envie de me plonger dans le livre !

    • Oh, mais félicitations pour ce petit mochi, Mathilda ! C’est un surnom qui sied si bien à un bébé en plus, ça tombe parfaitement ! ^__^

  8. Moi aussi j’ai été très déçue par la saison 3 je l’ai trouvée creuse et parfois je n’ai pas bien compris l’evolution des personnages ( typiquement le Jamie connard m’a bien remuée et limite dégoûtée…). Je vais lire le 3eme tome pour comparer, mais j’ai beaucoup moins aimé cet univers chaud. Il ne correspond pas à l’univers Outlander. Globalement en regardant cette série j’ai mois aussi envie d’Ecosse, de crachin et de froid. Et là… il n’y en a pas. Tu me rassures avec le 4ème Tome car globalement j’ai un peu envie d’arrêter la saga après cette 3eme saison. Mais tu m’as donné espoir alors, je tiendrais bon!

    • J’espère de tout coeur que ce sera une meilleure saison ! Mais j’y crois assez, vu le contenu à adapter, ça devrait être plus intense et moins ennuyeux !

  9. Bonsoir Victoria ☺️,

    Je suis contente que tu aies enfin pu partager ton ressenti sur cette troisième saison. Personnellement, je partage ton avis à 100%. J’ai vraiment eu du mal à finir la saison, j’ai trouvé que la deuxième partie était vraiment lente et j’ai même avancé certaines scènes… Alors que j’attends cette saison avec impatience.
    La première moitié de la saison était très réussi, sans doute le décor familier de l’Ecosse (comme toi j’ai une préférence pour les paysages des pays du nord 😉) y est il pour beaucoup ☺️.
    J’ai tout de même hâte de découvrir la 4eme saison.

    Belle soirée à toi.

    Margot

  10. Tu as mis des mots sur absolument toutes mes pensées vis-à-vis de cette 3ème saison ! Les 5 premiers épisodes étaient sublimes (le 5 étant mon favori également), les retrouvailles trop longues et le reste de la saison partait dans tous les sens. J’ai aussi trouvé que la deuxième partie du roman en mer et sur les îles était un peu (beaucoup) tirée par les cheveux et j’espérais du coup que la série la rendrait plus digeste, raté ! Joe Abernathy : limite absent. J’espère qu’ils le montreront plus dans la saison 4 ! J’ai aussi beaucoup aimé Roger et Bree. Roger est un de mes personnages coup de coeur dans les romans, et Richard Rankin l’interprête extrêmement bien ! J’avais du mal avec Brianna dans le final de la saison 2, et je trouvais son jeu peu crédible : ce debut de saison 3 m’a réconciliée avec Sophie Skelton et j’ai hâte de la voir plus dans Drums of Autumn et de la voir prendre son rôle de personnage quasi-principal dans le reste de la série !
    Jamie m’a aussi deçue. On ne retrouve pas ses qualités tant appréciées et c’est comme si il avait changé du tout au tout au moment de ses retrouvailles avec Claire. Je n’ai pas retrouvé la magie du couple. Ça m’a d’autant plus déçue que ces changements sont absents du roman. Il est rare que je n’aime pas les changements scénaristiques des créateurs de la série, mais là pour le coup j’ai eu plein de choses à redire!
    Allez, au moins dans le tome 4 ils ne passent pas leur vie en mer et à cavaler dans la jungle. J’espère vraiment que le niveau des deux premières saisons va être de retour ! Il y a encore plein de choses à explorer pour les tomes suivants (et vivement le tome 9)!

    • Tout pareil, je retrouve à 100% mes ressentis dans tout ce que tu as dit ! Et tu as raison de souligner la question du jeu de Sophie Skelton: je l’ai aussi trouvée meilleure dans cette saison, et cela a fini de me convaincre. Quant à Roger, c’est aussi mon personnage chouchou dans les livres, et en effet, il sied particulièrement bien à Richard Rankin !

      J’ai bon espoir en tous cas pour la saison 4. Comme tu le dis, ça s’annonce moins maritime et moins tropical, c’est déjà ça ! ;) Et j’ai vraiment hâte de voir Roger et Brianna prendre toute leur importance.

  11. Je viens m’ajouter à toi ainsi qu’aux autres spectatrices, je suis très déçue de la saison 3 !
    Je trouve déjà qu’il n’y pas d’unité entre la première partie et la deuxième partie de la saison, je trouve le retour de claire un peu bâclé et expéditif et cela aurait gagné en véracité si l’on avait pris le temps d’explorer un peu plus les tourments de Jamie et de Claire. Malgré tout j’aime cette dualité dans la relation entre Franck et Claire.
    Les retrouvailles de Claire et Jamie auraient pu elle aussi être mieux appréhendées. Je n’ai pas du tout accroché la période bateau et Jamaïque, cela ressemblait à un affreux « gloubiboulga » d’intrigues farfelues, d’histoires incongrues.. On est à la limite de l’indigestion. Mais le plus décevant, je trouve, est bien le comportement de Jamie et la relation entre claire et lui, on ne sent plus la tension, l’alchimie et ‘attraction qu’ils ressentaient avant . Les scénaristes se contentent juste de multiplier leurs scènes d’amour oubliant souvent la séduction et la sensualité des débuts.
    J’attends avec impatience la saison 4 et de retrouver une vraie profondeur des personnages et moins de sensationnel !!!

  12. Merci de partager ton ressenti avec nous ! Je n’ai pas l’u ton article en entier pour le moment… Je viens de commencer le premier tome en livre et j’aimerais l’avoir fini avant d’entamer la série. Mais j’ai hâte !

  13. Je suis plutôt d’accord avec tes commentaires. J’ai été vraiment déçue par les retrouvailles de Claire et Jamie… On attendait ça depuis tellement de temps. Je me suis même ennuyée devant cet épisode là. Puis comme tu dis, autant avant j’étais complètement amoureuse de Jamie mais cette saison le charme est rompu…
    Après j’ai quand même bien aimé le cadre de la Jamaïque, je préfère quand ils sont en Ecosse mais c’était quand même une parenthèse sympathique!

  14. Coucou, je te rejoins en tout point sur ton avis sur la saison 3, pour moi le gros point négatif c’est le manque d’Ecosse. J’adore la série aussi grâce à ça, l’Ecosse est pour moi un  » personnage » a part entière et la ça manquait. Les musiques aussi sont moins bien dans cette saison. J’aimais moins la Jamaïque, et aussi le faite que tout le se retrouve la bas lors de la soirée. Ils viennent de pays différents mais ils ont tous la le même soir au même endroit.. Ça m’a un peu déplu. Mais sinon, belle saison tout de même vu comment je suis fan, j’aimerais toujours je crois ! D’ailleurs je projette de partir en Ecosse l’année prochaine pour une semaine en amoureux !

  15. C’est dommage pour cette saison… personnellement j’ai découvert les livres ici grâce à toi et je suis devenue complètement accro 😁 par contre impossible d’accrocher à la série. Je la trouve beaucoup trop dramatique (mais je crois qu’en c’est à la mode en ce moment de faire des films très noir) et on perd tout l’humour du livre ça m’a beaucoup déplu.
    Je suis plus Downton Abbey qui sait garder un esprit joyeux dans les drames.
    En tout les cas extraordinaire découverte pour les livres, merci encore !

  16. Amélie PetalesdePomme Répondre

    Je te remercie pour cet article. Je suis une grande fan d’Outlander. J’ai particulièrement aimé les deux premières saisons même si je suis assez d’accord avec toi, la saison 3 est assez inégale en terme de qualité: des épisodes mous et des épisodes où trop d’action se bouscule à la fois. Le premier livre reste mon préféré. J’ai lu le 4, mais je n’ai pas du tout aimé (car plus vraiment d’aventure, j’ai commencé le tome 5 mais je n’ai pas du tout aimé, je vais donc en rester là!). Pour cette saison 3, j’ai aussi apprécié le jeu des acteurs et les décors qui restent à mon sens le grand point fort de cette série. Je déplore également le comportement de Jamie qui semble parfois incohérent. L’actrice qui joue Brianna ne m’avait pas du tout convaincu dans la saison 2 mais là, elle est parfaite. Hâte de voir ce qu’ils ont fait avec la saison 4 même si j’ai peur de quelques longueurs!

  17. Merci de ton analyse,
    moi aussi j’ai eu un avis mitigé sur cette saison, à tel point que je m’en suis sentie coupable par moment… Le seul désaccord que je pourrais avoir avec toi, c’est sur l’ambiance des caraïbes, que j’ai trouvé rafraîchissante! Mais je comprends parfaitement ton point de vue. A bientôt!
    http://maevasmapamundi.wordpress.com

  18. Pfiou quel article bien détaillé, ça valait le coup d’attendre que tu remettes de l’ordre dans tes idées ! Tu détailles très bien le sentiment général que je partage avec toi pour cette saison. J’en attendais beaucoup aussi et puis finalement c’est la saison qui m’a le moins plu. Les retrouvailles tant attendues étaient très étranges j’ai trouvé… Après 20 ans de séparation et la conviction de ne jamais plu revoir Claire aka l’Amour de sa life pour qui il était près à se laisser mourir… ben c’est un peu mou (sans jeu de mot salace hein :P) venant de Jamie. Une fois tombé dans les pommes, il se fait très vite à l’idée qu’elle est de retour. Enfin c’est le sentiment que j’ai eu.

    En tout cas, très bon article :) bonne continuation et bisous virtuels à toi :3

  19. Merci pour cet article. J’ai aimé cette saison mais mo8ns que les deux autres. Très mitigée par les coupes scénaristiques : quelques unes intéressantes pour plusieurs sans queue ni tête. Un manque criant de moyen sur les derniers épisodes où on perd de longues minutes sur des scènes sans intérêt et où d’autres plus importantes sont bâclées.

  20. Comme toi j’ai été assez déçue de cette troisième saison. Il y a beaucoup de points sur lesquels je suis entièrement d’accord avec toi. En revanche j’avoue que j’ai été très déçue du personnage de Fergus adulte. Peut-être est-ce parce que j’ai lu le livre (que, contrairement à toi j’ai adoré), mais j’en attendais beaucoup plus de ce personnage que j’ai trouvé assez effacé dans la série.
    J’ai également adoré le personnage de John Grey, beaucoup plus que dans les livres même. Je l’ai trouvé très énigmatique et attachant.

    Je n’étais pas spécialement fan de la première partie de la saison 2. Se déroulant à Paris j’avoue y avoir trouvé moins de charme que les séances qui se déroulent en écosse. Il s’est donc passé la même chose cette saison. Dès que l’on s’éloignait de l’Écosse j’étais un peu moins enthousiaste.

    J’ai également adoré le 5ème livre et j’espère grandement qu’il va répondre à mes attentes. J’ai cru voir que la majorité du cast et de l’équipe de tournage se trouve en Écosse. Si les scènes y sont filmées avec un peu de chances nous trouverons à nouveau la magie que l’on aimait tant.

    Marie

  21. Bonjour Victoria,

    Tout d’abord, laisses moi te dire que j’aime beaucoup ton blog, que je trouve inspirant, intelligent, pratique et esthétique.
    Je partage la plupart de tes avis sur cette 3ème saison. J’ai beaucoup aimé les premiers épisodes, en particulier la bataille de Culloden, d’un très beau et puissant stylisme pictural, et les épisodes explorant la nouvelle vie de Claire. Cette nouvelle vie si tristement « commune » n’était pas sans me rappeler un film que j’affectionne, Les Noces Rebelles. J’ai trouvé le jeu des deux acteurs, Caitriona Balfe et Tobias Menzies, absolument parfait. J’ai, comme toi, très peu apprécié les épisodes se déroulant en mer et en Jamaïque, en particulier le dernier épisode, tellement abracadabrantesque qu’il en devenait ridicule. Je suis en revanche moins déçue que toi concernant les retrouvailles des deux héros et surtout concernant le caractère de Jamie. Cela peut probablement s’expliquer par le fait que je n’ai pas lu le 3ème tome du roman, je n’en suis qu’au 2ème. Je me suis beaucoup questionnée sur l’évolution des personnages au cours de cette 3ème saison et j’en ai déduit plusieurs choses. Claire avait un énorme avantage sur Jamie, elle avait « techniquement » la possibilité de le rejoindre, en retournant à Craigh Na Dun, ce qu’elle a mis 20 ans à faire, mais Jamie, lui, n’a jamais eu la capacité de rentrer en contact avec elle. Il était « prévu » qu’il meure à Culloden, mais puisqu’il y a survécu, il me semble normal qu’il ait développé au fil du temps une rancune inconsciente vis ç vis de Claire. Celle-ci a dû faire face à un choix de vie, certes, imposé, mais Jamie, lui, a dû surmonter un vécu abandonnique qui est l’un des pires traumatismes psychologiques. Il est donc inévitable que son caractère s’en trouve changé. Son attitude m’a donc parue poignante d’authenticité dans l’épisode où Claire découvre son union avec Laoghaire. Cet épisode est d’ailleurs l’un de mes préférés, toute saisons confondues. J’ai trouvé la psychologie de Jamie tout à fait cohérente, et même saine. En revanche, et là c’est mon côté fleur bleue, j’ai été déçue de savoir qu’il avait épousé Laoghaire, que je trouve stupide, insipide et méchante. Ne serait-ce qu’en souvenir du tort qu’elle avait causé à Claire il aurait dû s’abstenir de l’épouser ! Et puis, j’ai revu la saison 1 et j’ai réalisé qu’il avait toujours eu le béguin pour elle. Il a pris sa punition dans le grand hall, il l’a embrassée, il lui a même fait croire qu’il avait été forcé par Dougal à épouser Claire à leur retour à Leoch. J’ai réalisé que Jamie aurait probablement épousé cette fille, si Claire n’avait pas surgi dans sa vie de façon inattendue. Cette union avec Laoghaire était surement inscrite dans son destin.
    Désolée pour ce roman, j’adore cette série mais je n’ai pas beaucoup d’occasions d’en discuter avec mon entourage, je me suis donc lâchée !

  22. Merci pour cet article, j’aime bien lire tes avis et analyses :)
    De mon côté, grande fan de la saga de Gabaldon (et en attente du prochain volume !), je suis aussi un peu mitigée quant à la saison 3.
    C’est toujours un bonheur de retrouver mes personnages préférés à l’écran, même s’il y a, bien sûr, des différences avec les romans.
    A mon sens, le volume 3 est tellement dense qu’il aurait fallu 2 ou 3 épisodes supplémentaires pour trouver un bon rythme et avoir le temps de faire un peu plus d’introspection par rapport à Jamie et Claire.
    Concernant le caractère de Jamie et la dispute suite à la découverte par Claire de son mariage avec Laoghaire, je pense que bien souvent, les scénaristes essayent d’édulcorer un peu par rapport au texte original… Dans mon souvenir, le livre décrit une dispute plus violente encore, où l’on se rend compte que le seul moyen pour nos deux amants de se retrouver est finalement de « détruire » tous les souvenirs d’autrefois, qu’après 20 ans de séparation, ils ne sont plus ce qu’ils étaient, et que pour repartir sur de nouvelles bases, il faut d’abord vaincre les démons et rancoeurs du passé..
    D’où la scène de sexe très violente qui en résulte, avec l’impression qu’ils se battent, que chacun veut déchirer l’autre mais se retrouver malgré tout dans ce langage de leurs corps qu’ils n’ont pas oublié.
    Ce passage dans la série ne développe pas assez je trouve, sans doute pour éviter de « choquer », car après tout, la relation de Claire et de Jamie est loin d’être « douce ».. !
    J’ai été aussi personnellement déçue de ne pas voir la scène d’abordage des pirates, où Claire se retrouve blessée au bras alors qu’elle tente de fuir un pirate en grimpant sur le bastingage, et déçue aussi que la scène de tempête ait été si raccourcie.
    Je me doute qu’il doit être difficile techniquement (et coûteux !) de faire ce genre de scènes, mais j’avais beaucoup aimé ce côté aventure dans le livre !
    Les larmes de Jamie lors du dernier épisode méritait aussi à mon sens une petite explication pour les non-lecteurs, on ne comprend pas forcément qu’il est heureux de pouvoir enfin vivre en tant qu’homme libre, et de pouvoir à nouveau utiliser son vrai nom.
    J’ai aussi beaucoup aimé Yi Ten Cho et je suis contente qu’il échappe aux clichés dans la série, mais je trouve dommage qu’ils n’aient pas gardé l’intrigue où l’on apprend sa dualité : rancoeur mais aussi reconnaissance vis-à-vis de Jamie.
    Vivement la saison 4 malgré tout, en espérant retrouver les détails qui me sont chers à ce tome :)

  23. C’est marrant, je me sentais seule dans mes ressentis, trouvant la mollesse des scène entre Jamie et Claire après leurs retrouvailles, un peu scandaleuse. L’expression du soufflé est typiquement celle que j’ai eu en tête. Je m’étais fait tout un monde, comme nous tous je suppose de l’instant des retrouvailles et en fin de compte ça a manqué d’un petit quelque chose. J’ai été déçue comme toi par le comportement de Jamie et du trop léger effleurement du personnage de Joe (pas parce que j’ai lu les livres, car je ne les ai pas encore ouverts mais) parce que je le trouvais vraiment intéressant.

    Enfin, le déchirement silencieux et tacite entre Frank et claire a été pour moi, absolument somptueux et criant de vérité. La saison m’a laissée un peu mitigée mais, malgré tout, il y a eu de bonnes surprises. Le season finale s’est terminé sur un super bouleversement que j’ai hâte de voir l’an prochain !

  24. Quelle belle analyse de cette 3ème saison! Je pense la même chose aussi c’est celle que j’ai moins aimé également. J’ai commencé également les livres et je viens de finir le 2e tome mais je ne suis pas vraiment motivée pour lire le 3ème, je souhaiterai lire directement le 4ème tome tu m’as vraiment donné envie! Mais penses-tu que c’est possible et compréhensible ou bien tu me conseilles quand même de lire le 3ème ? J’aime pas faire ça quand je commence une série de livres mais bon….
    Merci Victoria!

  25. C’est drôle comme je te rejoins en tous points sur cette analyse.
    J’ai moi aussi bien moins apprécié la deuxième partie de la saison, que j’ai trouvée particulièrement alambiquée et peu crédible.
    Et ton éclairage sur le personnage de Joe Abernathy est particulièrement intéressant pour quelqu’un comme moi qui n’ai pas lu les livres à l’origine de la série : sans ce background, en effet, à aucun moment je n’ai pensé que ce personnage pouvait avoir une réelle épaisseur.

  26. Coucou Victoria !
    Merci infiniment de m’avoir fait découvrir Outlander !! A force de te voir en parler sur le blog, je me suis lancée et heureusement j’ai envie de dire ! Cette série m’a chamboulée. Je suis totalement entrée dans l’intrigue et je suis totalement désespérée car je viens de terminer la saison 3 et qu’il faut attendre…
    Du coup, j’ai acheter le Tome 1 pour tout reprendre, savourer l’histoire et prolonger le plaisir !
    J’espère de tout cœur que le roman saura me happer comme la série ! Mais d’après ce que tu en dis, ça devrait être le cas.
    J’adore le couple Claire/Jamie et j’ai hâte de redécouvrir leur histoire sur papier.
    J’avais une question et tu risques de te moquer de moi… Je trouve la série, notamment la saison 1, très « sensuelle »: on ressent le désir de Claire et Jamie, l’épisode du mariage est assez chaud. Est-ce que l’on retrouve cet aspect là dans les romans ?
    Je te remercie beaucoup pour tous tes partages au sujet d’Outlander et de tout le reste. Ton blog est une véritable source d’inspiration.
    Bisous !

  27. Pingback: Mes Favoris Lifestyle - Avril 2018 - Mango and Salt

  28. Salut!
    Merci pour ton article sur la saison 3.
    Je suis une grande adoratrice de la série Outlander. Ce qui m a plu, comme toi, c est l Écosse. Les paysages, le côté historique, les tenues,les accents, le gaélique et bien sûr cette alchimie entre les personnages.
    Dès le moment où l histoire de déroule loin de l Écosse, je suis triste. Il manque quelque chose :-)
    L éloignement en Jamaïque est intéressant mais moins que quand ils sont en Écosse.
    J ai tout de même hâte de la saison 4.
    J aime les personnages et les prouesses des acteurs. Je suis complètement dedans.
    Je commence d ailleurs les livres.
    Et grâce à ton site, je commence à construire petit à petit ce que je désire découvrir en Écosse et débute un itinéraire.
    Je suis tombée amoureuse de l Écosse en images et je souhaite aller la visiter tout prochainement 😉

  29. J’ai en gros les mêmes ressentis que toi ! Déjà quand ça s’éloigne de l’Ecosse le charme se fane (bon, j’ai quand même adoré le passage à Paris, les enjeux étant par ailleurs tout autres), et effectivement il y a avait beaucoup de sous-intrigues peu crédibles (mais comme toi les retrouvailles aux Caraïbes m’ont plu, il y avait un côté jubilatoire !)…
    En fait j’ai finalement trouvé plus d’intérêt à la série lorsque Claire et Jamie étaient séparés, et j’étais très intéressée par leur vie (surtout qu’on nous présente un laps de temps très long, alors qu’à leurs retrouvailles ils n’ont l’air d’avoir vieilli que de 5 ans…), je m’attendais à ce que tout prenne plus de place et d’importance ! La vie de Jamie avait l’air romanesque et fascinante, j’ai aimé suivre le contexte des études de Claire (et son ami m’a touchée aussi) et on aurait pu en apprendre plus sur l’enfance de Brianna… Un peu de déception de ce côté donc, tout est passé trop vite et c’était frustrant !
    Et alors l’interminable scène de sexe lors des retrouvailles… J’ai failli faire une avance rapide ! Ce sont des passages qui m’ennuient le plus souvent (et je les trouve souvent un peu long dans Outlander), je m’attendais à cette scène, mais quelle longueur… Quel intérêt ?!
    Je n’ai pas lu les livres mais de ce que j’ai cru comprendre, nous ne sommes pas près de retrouver l’Ecosse, j’appréhende donc un peu la nouvelle saison (c’était surtout pour l’Ecosse que j’ai commencé à regarder cette série), j’espère qu’elle sera au moins plus consistante, pour continuer à me charmer autant !

Répondre

Naviguer