Les marques de mode éthique à connaître #1

Pas facile de savoir vers quelles marques se tourner lorsque l’on souhaite s’habiller de manière plus responsable !

C’est une question qui revient souvent dans les messages que vous m’envoyez, et à laquelle je souhaitais répondre depuis longtemps. Je vous présente bien sûr ce genre de références dans mes looks ou sur Instagram depuis quelques années, mais il manquait en effet une sorte de liste qui vous permette de toutes les retrouver aisément au même endroit – un peu comme le fabuleux Générateur de Marqu’Iz, mais en plus basique !

Aujourd’hui, j’entame donc enfin une nouvelle série d’articles façon « répertoire de mode éthique »: ils consisteront à vous présenter en quelques lignes des marques à la démarche responsable qu’il est intéressant de connaître, pour différents goûts et styles – pas forcément le mien, mais toujours dans l’air du temps, et susceptibles de plaire à des (jeunes) femmes modernes: en bref, loin du cliché d’un sac à patate ringard !

Dans chaque épisode, je sélectionnerai entre 5 et 10 marques, en essayant de choisir un maximum de projets indépendants, moins connus que les grands noms de la mode éthique type Ekyog ou People Tree (même si ceux là sont très bien aussi !), en espérant que cela vous permette de faire de nouvelles découvertes.

Je me centrerai pour l’instant sur le prêt à porter femme; des éditions dédiées à des marques plus spécialisées (lingerie, tricots, jeans, chaussures, sacs…) pourront venir par la suite, ainsi que des éditions 100% Etsy, puisque la plateforme regorge de créateurs éco-conscients (on en parlait encore l’année dernière). Et pourquoi ne pas envisager aussi la mode éthique pour hommes ?

L’engagement de ces marques pouvant toucher différents aspects (lieu de fabrication, matières, politique sociale et environnementale, éthique animale, quantités…) de façon plus ou moins approfondie, leur classification dans la mode éthique est en partie une question de sensibilité personnelle. J’ai fait le choix de sélectionner différents degrés de démarches, tout en fuyant bien sûr le simple greenwashing; les critères éthiques seront clairement précisés pour chaque marque, afin que vous puissiez vous faire votre propre opinion.

J’espère de tout coeur que mes sélections sauront éveiller votre intérêt pour une mode plus responsable, et peut-être, vous seront utiles lorsque vous aurez besoin d’une nouvelle pièce à l’avenir !
Répertoire de marques de mode éthique – Mango & Salt

La mode éthique, une solution parfaite ?
Quelques précisions importantes avant de commencer

Parce qu’elle implique tout de même de fabriquer et distribuer de nouveaux produits, souvent à base de matières premières neuves, la mode éthique n’est pas nécessairement la solution du moindre impact environnemental – surtout si on la surconsomme, en se sentant dédouané.e par ses valeurs.

Il s’agit aussi d’un secteur aux gammes de prix élevées, et aux éventails de tailles souvent très limités – et même si ces caractéristiques se justifient par la réalité du marché pour les petites marques, elles les rendent inaccessibles à une bonne partie des consommateurs/rices, ce qui est un réel problème.

Choisir des vêtements de seconde main, et/ou acheter radicalement moins de vêtements, sont des actes plus accessibles et en réalité plus efficaces pour la planète comme pour l’aspect humain, ne l’oublions pas !

Toutefois, en cas d’achat réfléchi, opter pour un vêtement de mode éthique quand on le peut permet de soutenir une économie différente et plus respectueuse (qui reçoit par notre financement plus de poids et plus de moyens), plutôt que d’enrichir le système fast fashion actuel.

Je crois que tout réside dans un certain équilibre: la mode éthique ne devrait pas justifier une frénésie d’achat, ni une surconsommation chez celles & ceux qui peuvent se le permettre, mais elle constitue une bonne option pour les quelques occasions où l’on préfère acheter du neuf – par exemple en cas de besoin spécifique, ou de petit plaisir ponctuel. repertoire-modeethique-blune

BLUNE

Le style coloré et graphique de Blune est un pied de nez au cliché d’une mode responsable ultra minimaliste. C’est gai, pétillant, jamais complètement basique sans être excentrique – et l’on retrouve le même esprit dans la collection pour petite fille que propose aussi la marque. En termes d’engagement éthique, c’est simple, mais déjà tellement mieux que la fast fashion fabriquée à bas coût en Asie: ici tout est produit en petites séries au Portugal.

PAYS: France

LIEU DE FABRICATION: Portugal

MATIÈRESPas mal de matières naturelles, mais aussi des mélanges synthétiques.

TAILLEST0 (34/36) à T3 (40/42).

CERTIFICATIONS: Non

AUTRE DÉMARCHE À SIGNALERNon
repertoire-modeethique-thinkingmu

THINKING MU

Thinking Mu est l’une de quelques marques éthiques barcelonaises que j’ai connues lorsque je vivais là-bas, jusqu’en 2015. Entre temps, leur politique de durabilité s’est vraiment approfondie, ce qui est très appréciable. Le style de leurs collections pour femmes et hommes plaira aux adeptes de tenues décontractées, notamment aux plus jeunes, surtout que les prix restent moins élevés que la moyenne: la plupart se situent entre 40 et 90 euros. La spécialité initiale de la marque est le t-shirt graphique; néanmoins ils proposent aussi d’autres types de pièces « basiques-mais-pas-trop » comme des vestes, robes, hauts et combinaisons.

PAYS: Espagne

LIEU DE FABRICATION: Inde (commerce équitable), Espagne et Italie

MATIÈRES: Matières naturelles bio (coton, chanvre, banane, laines…) et recyclées (coton, polyester) teintes avec des pigments naturels biodégradables et non toxiques.

TAILLESXS (34) à XL (44).

CERTIFICATIONS: Coton certifié GOTS.

AUTRE DÉMARCHE À SIGNALER: La marque ne fait pas de soldes pour ne pas inciter à la surconsommation, et conserver des prix juste pour ses travailleurs. Le packaging est éco-conçu.

repertoire-modeethique-gnana

GNANA

Les pays d’Europe de l’Est jouissent d’une grande expertise dans la confection et l’artisanat textiles, avec une prévalence particulière des matières naturelles comme le lin. En Roumanie, Gnana Studio est un parfait exemple de la tendance actuelle des jeunes créateurs/rices talentueux/ses à valoriser le savoir-faire local. Les pièces de la dernière collection sont bohème, rétro, à la fois pointues et presque rustiques, avec une belle touche de sensualité – un étonnant mélange qui donne des coupes et des volumes singuliers. J’aime leur démarche éco-consciente, qui s’appuie non seulement sur des matières naturelles, mais aussi sur de l’upcycling.

PAYS: Roumanie

LIEU DE FABRICATION: Roumanie

MATIÈRES: Naturelles et véganes (coton, lin…). Récupérées, recyclées, ou tissées localement.

TAILLESXS à M selon les modèles.

CERTIFICATIONS: Non

AUTRE DÉMARCHE À SIGNALER: La marque inscrit sa production dans la communauté locale: elle ne collabore qu’avec des petits ateliers, fournisseurs et artisans de proximité en Roumanie.

repertoire-modeethique-lesrecuperables

LES RÉCUPÉRABLES

Avec son concept entièrement fondé sur l’économie circulaire, Les Récupérables est certainement la marque de mode qui a l’impact environnemental le plus faible de toute la slow fashion – sans compter son bel engagement social ! Sa fondatrice, Anaïs Dautais Warmel, a eu une idée à la fois évidente et pourtant tellement hors du commun dans cette industrie: pourquoi créer sans cesse à partir de nouvelles matières alors qu’il y en a déjà tant à disposition dans les ressourceries, les associations de collecte, les fins de stock, etc…? Le résultat donne des pièces aux coupes à la fois intemporelles et originales, en quantités limitées, dans des tissus de toutes sortes.

PAYS: France

LIEU DE FABRICATION: France

MATIÈRES: Tissus 100% récupérés (non-conformes, fins de rouleaux, chutes, vintage…), auxquels on donne une seconde vie.

TAILLESEntre 0 et 4 selon les modèles, ou taille unique.

CERTIFICATIONS: Non

AUTRE DÉMARCHE À SIGNALER: La marque fait produire l’intégralité de ses vêtements dans des ateliers de réinsertion sociale (13 A’Tipik à Marseille et Concept Insertion à Calais). Chaque commande est suivie d’une vérification des mesures de la cliente, pour éviter au maximum les erreurs de taille – et donc d’alourdir le bilan carbone de cet achat.

repertoire-modeethique-opullence

OPULLENCE

En plein dans l’air du temps et le goût parisien (esprit Sézane, etc…), le succès croissant d’Opullence n’est pas surprenant ! Leurs pièces aux inspirations bohème-romantique-chic avec une pointe rétro sont très tendance, ce qui n’empêche pas la marque d’avoir fait, pour une gamme de prix similaire, des choix de production éthiques très appréciables: outre quelques t-shirts et sweats fabriqués au Portugal, tout est produit à Paris, avec des tissus majoritairement locaux. 

PAYS: France

LIEU DE FABRICATIONFrance et Portugal

MATIÈRES: Matières naturelles et synthétiques, d’origine principalement française et européenne.

TAILLESSurtout S et M. Un peu de XS et L sur certains modèles.

CERTIFICATIONS: Non

AUTRE DÉMARCHE À SIGNALER: Non

repertoire-modeethique-jannjune

JAN N’ JUNE

Cette marque créée par deux amies propose des collections où se mêlent un minimalisme pointu à la scandinave (volumes exagérés, structure, coupes loose…) et quelques tendances actuelles comme le style 90’s, le tartan, le velours, les inspirations ethniques et bohème… Leur engagement environnemental et éthique est assez notoire, autant sur le plan des matières, soigneusement choisies, que de la fabrication, confiée à un atelier familial en Pologne, avec qui l’équipe peut tisser des liens directs. Le mot d’ordre ? Une transparence absolue, dont beaucoup de marques devraient s’inspirer !

PAYS: Allemagne

LIEU DE FABRICATION: Pologne

MATIÈRESMatières naturelles bio (lin, coton) ou recyclées (coton, polyamide, polyester), et tencel (eco-friendly).

TAILLESXS à XL.

CERTIFICATIONSTissus certifiés GOTS, Oeko-Tex 100, GRS ou IVN Best.

AUTRE DÉMARCHE À SIGNALER: Les vêtements ne sont pas emballés dans du plastique pour leur transport. Le packaging est recyclé et réutilisé. La marque travaille sur une valorisation de ses chutes de tissus et fins de rouleaux. L’origine de chaque vêtement est décrite en détails et de façon transparente sur sa fiche produit (lieu de création, origine du tissu, lieu de fabrication…).

repertoire-modeethique-balzacparis

BALZAC PARIS

Avec un univers là aussi très dans l’air du temps – où le bohème romantique de Sézane se conjugue à une touche plus BCBG – Balzac Paris mérite aussi largement son succès, surtout depuis l’approfondissement de sa démarche éthique ces derniers mois. Les efforts de la marque s’améliorent de collection en collection, avec un ciblage tout particulier sur une fabrication européenne et une réduction de l’empreinte carbone, mais aussi de plus en plus de matières durables. Ils appellent cette évolution leur démarche T.P.R. « toujours plus responsable » et on ne peut que les encourager dans cette voie !

PAYS: France

LIEU DE FABRICATIONL’immense majorité des pièces est fabriquée en Europe (à 98% pour la dernière collection, Bain d’Avril): Portugal, Italie, France et Hongrie.

MATIÈRES: Matières naturelles (coton, lin, laines…), coton bio, fibres eco-friendly (modal, tencel…), et encore un tout petit peu de synthétique.

TAILLESDu 34 au 42

CERTIFICATIONS: Certains tissus sont labellisés GOTS et Oeko-Tex.

AUTRE DÉMARCHE À SIGNALER: Les produits sont acheminés par camion et non par avion afin de réduire leur empreinte carbone. La marque utilise ses stocks dormants dans les collections suivantes pour limiter au maximum le gâchis et la surproduction.

▼▼▼

J’espère que ces présentations vous auront inspirées !

Rassurez-vous: mon répertoire est loin d’être épuisé après cette première liste, et je garde encore plein de cartes dans ma manche pour de prochains épisodes. En attendant, toutefois, n’hésitez pas à me faire part de vos références de mode éthique favorites en commentaire si vous en avez: j’aurai peut-être l’occasion de les citer prochainement !

Connaissiez-vous certaines de ces marques ?
Y en a-t-il une qui vous plaît en particulier ?
Quelles sont vos marques de mode éthique préférées ?

41 commentaires

  1. Un article qui va m’être bien utile… C’est un monde qui semble si vaste et rempli de fausses promesses parfois (type HM Conscious et compagnie) que c’est parfois difficile de savoir quelle enseigne est vraiment éthique !

    Je ne connaissais aucune de ces marques et même si je privilégie avant tout le seconde main, c’est parfois bien agréable d’avoir une vraie belle nouvelle pièce dans sa garde robe !

    Bisous,Pêche
    https://pecheneglantine.fr

  2. Bonjour Victoria 💛

    Quelle chouette initiative et idée, merci 💡👗

    Je ne connaissais que la marque « BALZAC PARIS » que je pensais « non éthique » (cf l’article qui a circulé il y à quelques mois dénonçant quelques grandes marques qui se positionnaient ainsi). Je vois avec joie qu’ils ont agi comme Sézane l’a fait : un grand revirement (lieu de fabrication, sourcing de la matière première, etc.). C’est chouette 💜
    Certaines de ces autres marques me parlent (style), d’autres moins (style + critères de fabrication / valeurs).

    Pour les boutiques Etsy : je suis curieuse de savoir ce que tu nous partageras… mais je suis désormais assez méfiante concernant les boutiques Etsy de mode : je suis une grande consommatrice d’Etsy (bijoux, pierres, bougies, papeterie, etc.), mais concernant la mode, j’ai toujours été énormément déçue… et pourtant, j’en ai essayé (canadienne, urkrain – culottes faites mains en coton, haut en lin, etc.).
    L’habillement, tout de même, c’est un sacré savoir-faire : je me demande donc si c’est « safe » (pour nous, consommatrice + utilisatrice) d’acheter auprès de petits producteurs (oui !) pour avoir des vêtements bien coupés ET qui tombent bien ET qui sont résistants au temps (perso, de ma propre expérience : « non »).

    Bref, : je me réjouis de voir tes prochains articles de cet série.
    Merci encore pour ce que tu crées pour nous 💝

    • Au risque de passer pour une écolo-relou… Attention à Sézane qui semble faire davantage de greenwashing que de démarches éthiques profondément réfléchies… ;)

    • Coucou Mély !

      Merci pour tes gentils mots ! 💗

      Dans l’article de Sloweare, Balzac Paris était justement présenté en de bons termes pour sa démarche éco-responsable marquée, en comparaison de ses concurrents du même style type Sézane ou Des Petits Hauts. Ce n’était pas parfait mais en bonne voie. Depuis, la marque s’est encore plus améliorée, et j’espère qu’elle continuera en ce sens ! Sézane reste à mon avis très en dessous en termes d’engagement malgré leur discours, mais je suis assez confiante sur le fait que les critiques et la demande de plus en plus exigeante des consommatrices en termes de responsabilité les fasse évoluer dans le bon sens.

      En ce qui concerne les boutiques Etsy, c’est une remarque très intéressante ! Pour l’habillement, je n’ai jamais commandé qu’auprès de petites entreprises qui vendent via Etsy mais tout en ayant le savoir-faire et les moyens de production d’une petite marque (c’est le cas par exemple des boutiques de vêtements en lin dont j’ai parlé l’année dernière: ils ont des couturières, etc…), et je n’ai jamais eu de mauvaise surprise en termes de qualité, mais je peux tout à fait imaginer que ce soit parfois le cas. Je note la problématique dans un coin de ma tête pour une prochaine occasion !

  3. Bonjour Victoria. Merci pour cette article la mode responsable m’intéresse mais comme tu l’as souligné les tailles sont souvent restreintes. Faisant un bon 46 je ne connais pour l’instant pas encore de marques étiques qui me correspondent. Si tu en connais ce serai un plaisir des les découvrir.

  4. Merci beaucoup pour ce billet, c’est très intéressant, même si les tailles proposées ne collent pas à mon 46. Un jour, peut-être… ;-) Pour ma part, en partie pour des raisons écologiques, j’ai décidé de me coudre mes vêtements, tout au moins les pièces les plus simples. C’est tout récent, donc on va voir ce que ça donne sur le long terme. Pour le moment, j’ai réalisé deux pièces : une tunique (j’attends le retour des beaux jours pour la porter) et une robe pour les fêtes, et j’étais vraiment contente du résultat (c’était mes premiers vêtements). C’est très économique aussi et du coup, on peut assez facilement opter pour des tissus écologiques sans rentrer dans des budgets faramineux.

    • Hello Jennifer,
      Je trouve que c’est une bonne idée de coudre tes propres vêtements.
      Pour des vêtements éthiques en taille 46, sache qu’il y a un certain nombre de marques éthiques qui proposent des formats « semi-mesure » : donc le vêtement est fabriqué à la demande et est donc adaptable à ta taille. Par exemple, c’est le cas avec Aatise (compté environ 180€ pour une robe que tu porteras toute ta vie), ou encore C-Bergamia pour les pantalons. C’est un investissement sur le moment, mais la qualité est toujours au rdv en mode éthique, et on paye justement le fait que ce soit fait de manière respectueuse. :)
      Belle journée à toi !

  5. J’adore cette nouvelle rubrique ! Je n’ai pas fini de la consulter ! Merci une nouvelle fois Victoria. Idée top. Je te dois beaucoup de changements dans ma vie !

  6. J’ai quand même du mal à voir Balzac Paris comme une marque éthique. Même si des progrès sont faits, ils n’y sont pas encore… C’est mieux pensé que leur concurrent, Sézane, qui s’est précipité dans des déclarations éthiques que je trouve relativement surfaites. Je me pose toujours la question du fond : si on gratte, y’a quelque chose derrière ?
    Le blog de Manon, Happy New Green est une vraie belle référence avec des annuaires de mode éthique dans différentes catégories.
    En mode éthique, je pense à la Gentle Factory, Aatise, Atode, Olly (pour les culottes), Colchik, Kipluzet, Ekyog,… Et tant d’autres ! :)

    • Coucou Elena !

      Pour Balzac Paris, leur évolution a été progressive mais drastique ces dernières années. Entre la fabrication qui tend vers du 100% européen, l’acheminement par camion, la valorisation des fins de stock, et maintenant la part croissante de matières durables, on ne pourrait pas leur demander beaucoup mieux mis à part de moins produire. Pour moi, c’est très clairement une marque à sensibilité éthique, qui fait des efforts réels et notables (mais je conçois que les critères soient différents d’une personne à l’autre, c’est pour ça que je donne toutes les informations pour que chacun.e se fasse son propre avis).

      Pour Sézane, je suis d’accord en revanche: il s’agit plus d’un discours marketing en réponse aux critiques que d’une démarche très approfondie, à mon sens.

      Et oui bien sûr je connais bien Manon de Happy New Green, vers qui j’envoie toujours les lectrices qui me demandent des listes de marques éthiques ! :)

      • Hello Victoria !
        Merci d’avoir pris le temps de me répondre. :)
        Effectivement, en cherchant plus d’infos sur Balzac, j’ai rien qu’il y a de vraies démarches éthiques mises en place et c’est positif ! Cela dit, j’ai entendu les dessous de leur communication, et cela ne m’a pas plu… C’est probablement pour cela que je reste un peu sceptique ! :)
        Concernant Sézane, nous sommes d’accord. Attention au green/social washing qui est plus facile à faire que de revoir ses fondements. Mais les mouvements citoyens, les consommatrices plus exigeantes finissent par faire bouger les choses, et c’est très positif !
        Belle journée à toi ! <3 (purée ça fait un bail que j'avais pas utilisé cette forme de coeur haha)

  7. Merci beaucoup pour toutes ces idée :) Je suis en train d’essayer d’avoir une garde robe plus éthique, je vais donc aller jeter un coup d’oeil aux marques que tu proposes. C’est vrai que c’est dur de démêler toutes les informations. Par exemple j’ai trouvé une marque sur Instagram qui s’appelle Douceur Menthe (douceurmenthe.fr), en plus elle est toute nouvelle, elle a ouvert cette semaine. Elle se dit éthique et éco-responsable mais il y a deux choses qui me font tiquer : le coton n’est pas bio et c’est fabriqué un peu loin (Etats-Unis et Nicaragua). Mais à l’inverse, le site est très détaillé, je trouve la marque assez transparente et ils font bien des efforts au niveau du respect de l’environnement. Bref c’est compliqué de trouver des marques parfaites, surtout quand notre budget est limité !

  8. Chouette article! Je citerais également la marque Tinsels qui, en plus d’avoir une démarche assez responsable, a aussi a coeur de valoriser le savoir faire, la création et davantage d’artisanat.

  9. Merci beaucoup pour toutes ces marques!

    Je citerais également Hopaal, une marque française à l’impact écologique vraiment réduit puisque la plupart de leurs modèles sont entièrement faits à partir de fibres recyclés, en France !
    Leur collection est cependant assez réduite (je n’ai acheté que le fameux Pull du Futur), mais s’élargit progressivement, et leur veste Authentique est vraiment superbe !

    Voilà je fais un peu de pub pour eux mais ils méritent d’être connus (si tu n’as pas déjà parlé d’eux dans un article précédent…) :)

  10. Merci pour toutes ces bonnes adresses!! Je connaissais déjà les marques Blune et Opullence car elles sont vendues par de petites boutiques indépendantes sur Clermont. Les pièces proposées par ces deux marques sont magnifiques mais j’ai souvent été rebuté par le prix élevé! Je pense que grâce à ton article, je vais considérer d’un nouvel œil ces deux marques!

    Je connaissais également Balzac, site découvert au fil de mes pérégrinations sur le net ^^

    Je viens de jeter un coup d’œil au site « les Récupérables » et je crois que je suis déjà amoureuse de leur short et combishort ^^
    Il me semble d’ailleurs que j’ai déjà vu cette marque sur le site de financement participatif Ulule!

    Bref, merci pour le partage de tes découvertes!

  11. Merci beaucoup pour cet article, toujours très bien écrit et complet!
    Si tu te lances dans ce genre de rubriques (qui m’intéressent beaucoup), ce serait super si tu pouvais aussi mentionner si ces marques livrent à l’international, si les frais de port sont élevés et quelle est leur politique de retour.
    En effet, le problème numéro un que je rencontre si je veux acheter éthique, c’est que les marques ne livrent souvent qu’en France « métropolitaine » et leurs conditions de livraison sont parfois super bien cachées, ce qui est super frustrant quand on le découvre après avoir craqué… Ou alors que les frais de port sont totalement délirants (sachant que j’habite en Belgique, soit à même pas 300km de Paris, c’est vraiment énervant). Le problème numéro deux est celui des retours payants, ce que je ne peux franchement pas me permettre: quand on ne connait pas super bien une marque, trouver sa taille peut prendre plusieurs essais.
    Je peux très bien chercher l’info moi-même, c’est juste que j’ai été tellement souvent déçue par le passé en cliquant sur des liens de marques éthiques qui avaient l’air super, pour découvrir par la suite que je ne pouvais pas y avoir accès. J’aurais juste préféré avoir l’info sur les livraisons d’entrée de jeu. :)

    • Et d’ailleurs: je viens d’aller sur le site de Balzac dont j’adore le style et de voir après avoir scrollé tout en bas que la livraison n’est qu’en France métropolitaine et que les retours ne sont qu’en France également. T_T #jesuischagrin

  12. Merci pour cet article qui tombe à point nommé !

    De mon côté, j’aime beaucoup le concept lancé par « Clipse By Britta » (qui est une fille charmante que j’ai eu l’occasion de côtoyer il y a quelques années)

  13. J’avoue que je n’arrive jamais à trouver mon bonheur dans ces marques… J’attends tes autres recommendations.
    Alors je n’achète RIEN chez les grands la fast-fashion (zara, h&m…). Un peu en seconde main. Et je réduis mes achats à quelques pièces par an en remplacement des trop usées.
    J’achète par contre encore chez sézane (2 pièces cette année) mais seulement dans leurs produits made in europe et en matières naturelles comme le coton. Ce n’est pas l’idéal mais j’apprécie que ces mentions soient précisées afin de pouvoir faire ses propres choix en conscience.

  14. Merci pour ce superbe article, j’ai hâte de découvrir les suivants ! Mon dernier coup de coeur en date dans le domaine de la mode éthique est la marque « les petites jupes de prune » (réalisées à Paris en série limitée) avec des prix abordables notamment pour les jupes courtes.

  15. C’est fou l’évolution, je me souviens il y a une dizaine d’années, quand je cherchais des fringues « bio » il y avait un maigre choix, et des coupes peu flatteuses. Merci pour cette sélection !
    Par contre, je déplore la standardisation des mannequins, les efforts ne sont toujours pas fait. Quand je lis (je ne sais plus chez quelle marque) « Machine fait 1m70 et porte du 34″… eh bien Machine est anorexique et je trouve ça scandaleux que ça soit tant assumé. Et ça n’aide pas les nanas à choisir leur fringue, car une mannequin sans forme ne montre pas le rendu dans la vie !
    Bref, ce message a viré au coup de gueule mais ça me scandalise !

  16. Il y a une marque de chaussures que j’adore (et pourtant je déteste acheter des chaussures, c’est dire…) , c’est minuit sur terre. En plus d’être vegan, elles sont de super qualité, j’en ai plusieurs paires dont des baskets que je porte quasi tous les jours depuis un an et toujours impec! Leur démarche est transparente, et toutes les infos sont disponibles sur leur site.
    Sinon en fringue cette année je me mets au défi de ne rien acheter de neuf: ce sera soit de l’occasion, soit cousu main.

    Très belle liste, vivement la suite !

  17. Super article. Et oh la j’ai un vrai coup de coeur pour Balzac Paris, tout est absolument ravissant! Moi et mon porte-monnaie on ne ne te dit pas merci, hum!!

  18. Merci pour ce super article !
    Pour les chaussures, je suis fan de la marque Veja, qui fait un très bon travail !

  19. Super article! Une autre marque très chouette à découvrir c’est Rusmin, une marque d’upcycling faite par deux jumelles, ça vaut vraiment le détour!

  20. Une très belle sélection de marques éthiques découvertes, dis-moi!
    Coup de cœur plus particulièrement de mon côté pour Blune, Gnana mais aussi Opullence.

    Vivement tes prochaines pépites :-)

  21. Merci beaucoup pour cet article !
    On s’y perd assez vite quand on commence à s’intéresser à la mode éthique…

    Sinon, petite question : on fait comment pour s’habiller éthique quand on fait une taille 32 ?

  22. Intéressant comme initiative. Je déplore que l’on ne parle quasiment jamais de l’impact sur la santé des vêtements non bio ou non oeko-tex. Ethique c’est bien, bio c’est mieux et dans 99% des cas, bio va avec éthique. Je ne comprends pas que ça ne dérange pas plus de gens de porter sur leur peau des vêtements pleins de produits chimiques et de résidus de pesticides. Et je précise que ces produits chimiques ne partent pas au lavage, ils ont été justement conçus pour imprégner la fibre le plus longtemps possible. Par exemple, un anti rétrécissement ou anti dégorgement des couleurs, s’ils sont partis au bout de quelques lavages, votre vêtement ne ressemble plus à rien! J’achète mes vêtements chez Ekyog, People Tree, Thought, Armed Angels.

  23. Bonjour Victoria,
    merci pour cet article à la fois complet par toutes les informations que tu nous donnes mais pas exhaustif parce qu’il y en aura d’autres avec plein d’autres belles marques ! :-)
    Est-ce que tu connais Les petites jupes de Prune dans le domaine des marques éthiques ?

    Bonne soirée :-)

  24. Merci Victoria pour cet article! Une de mes difficultés à m’habiller version éco-responsable est le manque de grande taille. Je fais un 44 46 et cela m’est difficile de trouver. Mais je ne désespère pas!

  25. Merci pour ces références, encore une super idée d’articles ! Je ne connaissais pas ces marques mais jai déjà acheté chez PeopleTree et Ekyog et je ne suis pas déçue. On en a vraiment pour son argent, la qualité est superbe. Certe, le prix de ces marques est assez élevé, mais cela permet de rationaliser ses achats et comme tu le dis si bien, c.est sans nul doute la façon la plus éthique de consommer ;)

Répondre

Naviguer