ANALOG DIARIES #1 – Février 2020

Je vous en parlais dans mes favoris de janvier: en début d’année, je me suis remise à la photographie argentique – celle de mon enfance, puis celle qui m’avait passionnée lorsque j’avais 20 ans.

Dans un monde aujourd’hui envahi par des images instantanées que l’on prend par réflexe, presque sans réfléchir, je trouve ce retour à un procédé plus lent et plus conscient extrêmement inspirant. Les photos ne sont plus de simples fichiers numériques intangibles parmi tant d’autres, mais de vraies impressions sur une pellicule. Elles ne sont plus illimitées, puisque chaque film contient entre une vingtaine et une trentaine de précieux clichés, qu’il faut choisir à bon escient – surtout qu’ils ont un coût indéniable. Enfin, elles ne sont pas disponibles immédiatement sur un écran, mais demandent de la patience – terminer le rouleau, l’amener au laboratoire, attendre qu’il soit développé.

Pour toutes ces raisons, les images obtenues de façon analogue ont à mes yeux une valeur toute particulière: plus que n’importe quel clic d’un téléphone, elles me donnent la sensation de capturer des moments vraiment uniques, qui appartiennent déjà au passé, et deviennent dès lors des petits trésors.

Afin de pouvoir partager avec vous mon amour pour cette technique, documenter mes expérimentations et peut-être éveiller votre intérêt, j’ai eu l’idée de créer une nouvelle rubrique: mes « analog diaries » (journaux argentiques), dans lesquels je publierai des photos que j’ai prises dernièrement.

J’espère que cela vous plaira !photo-argentique-mangoandsalt-fevrier2020

APPAREIL: Minolta Hi-Matic G (1974)
PELLICULE: Portra 400
DATE: Début février 2020photo-argentique-mangoandsalt-1 photo-argentique-mangoandsalt-2 photo-argentique-mangoandsalt-3photo-argentique-mangoandsalt-16 photo-argentique-mangoandsalt-4photo-argentique-mangoandsalt-13photo-argentique-mangoandsalt-10photo-argentique-mangoandsalt-9photo-argentique-mangoandsalt-5photo-argentique-mangoandsalt-6 photo-argentique-mangoandsalt-7 photo-argentique-mangoandsalt-8photo-argentique-mangoandsalt-12photo-argentique-mangoandsalt-11

Et en bonus, la toute première photo de la pellicule, qui est sortie avec une marque de brûlure mais que je trouve assez savoureuse:
photo-argentique-mangoandsalt-17

***

Pratiquez-vous encore la photographie argentique ?
En avez-vous des souvenirs, si vous l’avez vécue ?

Si vous avez des questions sur ce sujet, ou un intérêt particulier, n’hésitez pas à me le faire savoir en commentaire: je pourrai peut-être prévoir une petite vidéo ou un article pour répondre aux interrogations les plus courantes !

40 commentaires

  1. Wahou génial ! J’ai déjà hâte de voir les autres. J’aime beaucoup les jeux de lumières, les ombrages, les mouvements… J’aime beaucoup la photo argentique mais j’ai plus pratiqué le noir et blanc que la couleur !
    Ce que j’affectionne c’est d’affiner le regard pour trouver les détails, les expressions, les réalités d’un instant à capturer !

  2. Magnifiques ! J’adore :)
    Quel appareil utilises-tu ? J’aimerais beaucoup m’y mettre aussi ! Je suis preneuse de conseils :)

    Merci et très belle journée !

    • Coucou Gwénaëlle !

      Il s’agit du Minolta Hi-Matic G, un vieil appareil des années 70 que j’ai trouvé à 19 euros sur eBay (mais on peut sûrement le trouver moins cher en brocante etc…). Je te le conseille volontiers en tous cas parce que c’est un appareil parfait pour débuter, tout est automatique à part la distance de mise au point !

  3. Oh que j’aime ♡ J’adore la photo argentique. Je la pratiquais encore il y a peu, avec un petit compact Yashica retrouvé dans le grenier de mes parents. Il est toutefois vieux et ses quelques années de service tardif l’ont achevé je crois. La dernière pellicule m’avait beaucoup déçue (notamment des problèmes de mise au point que je n’avais jamais rencontrés) et je n’ai donc pas pris le risque de m’en servir à nouveau – d’autant que je n’ai que des pellicules 36 poses, ce qui coûte bien cher à développer! Mon papi, qui était adepte de photographie, m’a fait cadeau de l’un de ses réflexes argentiques Olympus, mais je ne maîtrise pas du tout les réglages… Il faudra que je m’y mette parce que ça me manque! Ou bien que je déniche un nouveau compact! En tout cas j’adore le rendu de ces photos, outre tout ce que tu décris quant au rapport plus ‘slow’ finalement à la photo avec cette méthode qui supprime l’instantané. Je trouve qu’elles ont un ‘grain’ (c’est cliché de dire ça mais je trouve ça vrai!), une lumière et des couleurs particulières, douces et comme ‘passées’, qui me ravissent (même si tout dépend aussi de comment elles ont été développées).
    Tes clichés sont magnifiques en tout cas, je les aime vraiment beaucoup ♡
    Quant à moi j’ai partagé quelques uns des miens sur mon Instagram (@merlojulie), en espérant que d’autres soient à venir (il faut que je me motive à poster!)

  4. C’est une très belle façon de garder des souvenirs, cela se voit que c’est moins instantané, plus travaillé. Le résultat est sublime. :)

  5. J’adore la photo argentique.
    J’avais appris à les développer moi-même à la fac. Je passais mon temps au labo argentique.
    J’ai pour projet de m’y remettre cette année avec mon chéri, et de les développer moi-même.
    Tu as un bel oeil ! Continue, tes photos ont ce petit truc qui raconte des débits d’histoires dont on aimerait connaître la suite.
    Hâte de découvrir les prochaines.
    Milène

  6. Très jolies photos!
    J’aime beaucoup ta réflexion, celle de prendre le temps, et l’argent pour savourer ce que tout cela représente.
    La photo où tu apparais est superbe, tout comme celle du « plan » d’eau.
    Et je note que tu aimes les chats (celle avec la bordure, quelle délice!!) et les toits des maisons d’Amsterdam ;-)
    Merci pour ce partage, et, pour ma part, je me délecterai de tes prochains « analog diaries »!!

  7. On ressent beaucoup de douceur au travers de ces magnifiques photo comme si le temps était suspendu… Bref j’aime beaucoup cette série !

  8. Bonjour^_^,
    J’adore les images et tout autant l’éloge de la lenteur et de la douceur que vous en faites dans votre texte.
    D’ailleurs cette douceur et cette paix apparaît dans le choix de vos moments capturés.
    Après la slow food, Voici la slow photographie. Merci pour ce joyeux partage.

  9. Jolies photos!
    J’ai quelques appareils mais je ne sais pas s’il fonctionnent tous déjà (la plupart appartenait à ma grand mère) alors j’ai un peu peur de mettre une pellicule pour rien. Il faudrait que je me renseigne pour savoir comment vérifier. Et il n’y a plus de boutique pour développer près de chez moi, je trouve cela dommage.

    • Bonjour Stéphanie,
      je me permets de répondre: pour réellement vérifier, il suffit de mettre une pellicule dedans et de jouer avec. On trouve des pellicule à 5 euros ou moins, et des labos qui prennent à développer par correspondance (en enveloppe à bulles, ça ne risque pas grand chose). Une fois les photos développées, tu verras s’il y a des traces dessus, ce qui peut signifier que le compartiment n’est pas étanche et que tu as affaire à des fuites de lumières. Ça, ça se répare assez facilement.

      Est-ce que la pile est restée dedans toutes ces années? Est-ce qu’elle a coulé?
      Tu peux ensuite prendre une lampe de poche et commencer par regarder si tu vois dans la lentille un genre de toile d’araignée toute désordonnée – un champignon qui pousse là dedans et c’est de la photo brumeuse assurée. C’est très fréquent sur les appareils qui ont plusieurs dizaines/vingtaines d’années et ça ne se récupère pas. S’il n’y en a qu’un peu, ça ne pose pas de problème en revanche.

      Voilà juste quelques pistes.
      À voir ensuite de quels types d’appareils il s’agit.

  10. Ces photos respirent l’authenticité et c’est assez indescriptible <3
    Il me tarde de voir les autres clichés que tu partageras avec nous !
    [On a offert un reflex argentique à ma Maman pour son anniversaire l'année passée et elle qui avait perdu le goût de la photo en récupérant mon bridge, elle l'a retrouvé et se délecte tant de l'attente pour le développement que des photos qu'elle découvre et range minutieusement dans des albums :)]

  11. Tres jolie! Ça me donne envie de me remettre aussi. J’adorais la photographie argentique!!

  12. Oh j’adore!! D’abord, cette nouvelle rubrique c’est une super idée et ces photos!
    Elles sont magnifiques, et comme tu le dis si bien, le retour aux photos argentiques nous oblige à porter une attention toute particulière à ce qui nous entoure et au sujet de la photo. On est presque obligé de se mettre sur pause et d’observer vraiment ce qui se passe autour de nous.

    Ma chérie vient de m’offrir un Minolta Dynax 505 si et j’ai tellement hâte de développer notre toute 1ère pellicule!!! ♡

    Pleins de bisous Victoria!!

    • Oh trop chouette, j’ai trop hâte de voir tes photos !! Merci pour tes gentils mots en tous cas, ça me fait super plaisir de voir un petit mot de toi ! :)

  13. Très beaux clichés, j’adore. J’aurais aimé pouvoir retrouver le plaisir de la photographie argentique, car elle a évidemment de sacrés avantages (on ne clique pas dans tous les sens, et surtout on peut apprendre plein de techniques sans utiliser tous ces horribles filtres que l’on voit partout sur Internet et qui dénaturent tout). J’aurais même aimé apprendre à les développer toute seule, ça a l’air passionnant.
    Je garde encore des photos d’Australie et de Londres précieusement, et même des ratées, car je trouve que cela n’a vraiment pas de prix, et ma mère a même fait des albums de l’enfance de mes filles, car je lui en avais offert un de la famille pour ses 60 ans et une amie m’en a offert un pour mes 30 ans signés par tous les amis et la famille. Nous avons même des vieux albums de famille vieux de plus de 80 ans. Pour moi ce sont de vrais trésors, beaucoup de mes clichés sont également restés dans une boîte en fer, car je n’ai pas encore fini mes albums).
    Si un jour mon appartement prend feu, je pars en courant avec mes filles, mon laptop et mes albums (parce que si j’embarque mes livres, mes vêtements et ma déco, je pense que j’y resterai pour de bon!)
    Et tu as raison, cela permet vraiment de captiver l’âme des personnes que l’on prend en photo à leur insu (ou pas, mais je préfère) ou le moment… Qu’il soit parfait ou pas. Parce que poser pour une photo, je trouve que ça tue vraiment l’esprit artistique que l’on souhaite y mettre et cela permet d’éviter des sourires crispés.

  14. Coucou Victoria,

    Je suis super contente de découvrir cet article, et plus encore que tu crées une rubrique dédiée! Tes photos capturent vraiment la beauté du quotidien, c’est tout ce que j’aime! Cette pellicule a un super rendu qui plus est!
    La photo argentique est ma passion! J’ai commencé à 8 ans lorsque j’ai reçu mon premier appareil, puis repris vers mes 15 ans en m’achetant d’autres appareils (le premier ne fonctionnant plus!). En ce moment j’alterne entre mon reflex Canon AE1 (celui avec lequel je suis la plus à l’aise) et je commence avec mon Semflex des années 50, un appareil moyen format avec lequel on photographie à l’aide d’un verre, ça change!
    Ce que j’aime particulièrement avec la photo argentique c’est le lien avec l’appareil, tout est mécanique!
    Je me réjouis des suites de cette rubrique.
    Bien à toi,
    Alexandra

  15. Coucou Victoria effectivement quelles belles photos 😍 J’avais quelques questions d’ordre pratique comment développes tu t’es clichés ? Est-ce cher ? Merci beaucoup bonne soirée courage pour les travaux 💪

  16. Pour ma part, j’aime beaucoup les photos numériques car on peut voir immédiatement si le cliché est réussi (pratique si on est en vacances ou qu’un Ovni atterrit dans le jardin!). Je pense qu’avant tout, c’est une question d’utilisation et d’utilisateurs. Les gens prennent avec le numérique tout et n’importe quoi et enlève le caractère sacré de la photo. Je trouve que comme tout, une utilisation raisonnable est primordiale: est-ce que j’ai vraiment envie de garder ce moment en photo? Est-ce qu’il est unique? Si c »est oui, cela vaut le coup d’appuyer sur le bouton. Ce qui me choque le plus c’est que les gens passent plein de temps à prendre des photos qu’ils ne regardent même pas ou qu’ils n’utilisent pas par la suite (toile photo par exemple).
    Je trouve tes photos très réussies!

  17. Merci pour ce petit journal photos.
    A l’époque où je faisais de la photographie, je développais moi-même mes photos en labo et cela avait vraiment quelque chose de magique. Je prends beaucoup moins de photos aujourd’hui car après avoir perdu tous mes souvenirs photos lors d’un incendie, mon rapport à la photographie a changé.

  18. Coucou !
    Je suis fascinée par tes photos. De manière générale tu es le blog que je lis le plus et que j’affectionne tout particulièrement :3
    Merci d’être une bulle de bienveillance !
    Et bravo pour la photographie.
    Bonne journée à toi,
    Milena

  19. Ah la photographie argentique, toute une histoire qui concerne tant les inconditionnels que les nostalgiques. Tous les maîtres en la matière diront qu’il n’y a pas mieux que l’argentique, ce qui est vrai… mais côté pratique et facilité de maîtrise, l’arrivée du numérique a forcé l’argentique a devenir une passion rétro. Néanmoins, comme tu le dis, le fait d’être limité sur la pellicule rend chaque cliché plus unique, ce qui en fait une certaine forme d’art plus savoureux, loin, très loin d’Instagram et co d’aujourd’hui. L’arrivée de ces « journaux argentiques » sur ton blog est une bonne nouvelle en espérant que ce soit mensuel.

  20. C’est trop beau *o* Ça me donne envie de revenir à Amsterdam ^^

    En tout cas, très bonne idée cette nouvelle rubrique! Je la suivrai avec plaisir!

    Je me rends compte que je n’ai jamais pratiqué la photo argentique! Mon premier appareil photo a été un numérique puis je me suis mise à utiliser mon portable! Mais je me lamente souvent parce que je ne prends pas le temps d’imprimer des photos! C’est tellement dommage qu’elles ne soient que des pixels sur mon disque dur >< Tu me donnes envie de remédier à ce problème :)

  21. C’est une très bonne idée! Je n’ai jamais eu l’occasion de pratiquer l’argentique mais je suis toujours contente de pouvoir dégainer mon appareil photo et de faire des essais en laissant un peu de côté mon téléphone et les réseaux!

  22. Oh j’adore, ces couleurs, j’ai l’impression de retrouver les photos que je faisais enfant et ado ! Les photos ratées, les photos floues, les photos brûlées, et puis l’attente avant de récupérer enfin nos photos de vacances avec la famille, les copains/copines, de voyages… J’en ai une certaine nostalgie et même si, avouons-le, le numérique est pratique pour plusieurs raisons, j’avais déjà pensé à me renseigner pour revenir, en partie, à de l’argentique et du coup, là ça me donne encore plus envie. Tu as pu trouver facilement un labo qui les développe à un prix correct ? J’imagine que le prix des pellicules n’est plus le même également ?

  23. Bonjour Victoria,

    Merci de partager ces très chouettes photos (perso, j’adore celle des mouettes dans le parc, dont certaines ont une démarche assez rigolote :-) ).

    Je fais moi-même de la photo avec un réflex numérique depuis un bon moment et pour des raisons analogues (sans jeu de mot) à celles que tu décris, j’envisage de plus en plus de me mettre parallèlement à l’argentique.

    Je voulais donc te poser une question toute bête : comment fais-tu pour numériser tes photos prises en argentique ?

    Merci d’avance :-)

    • Coucou Lola !

      Actuellement, la technique de développement la plus courante chez les labos est de révéler puis scanner les négatifs dans un scanner spécifique pour avoir directement les images en version digitale. Il n’y a donc pas de pack de photos papier à la clé, sauf si tu demandes expressément de les faire imprimer :)

      Merci pour tes gentils mots en tous cas !

  24. J’adore cette idée de nouvelle rubrique !
    Et les photos sont très belles, un vrai plaisir de lire cet article.

  25. Superbes tes photos ! J’adore l’argentique et j’aimerais beaucoup m’y réessayer. J’ai un vieil argentique de mon grand père mais j’avoue ne pas savoir comment m’y prendre pour savoir si il fonctionne encore. Où acheter des films ? lesquels ? Où faire développer les films ? Je suis perdue et du coup je ne suis toujours pas lancée.

  26. Pingback: Tout ce que j'aime – Mes 3 Favoris du Moment #3 - Mango and Salt

Répondre

Naviguer