Mes Favoris Lifestyle – Février 2021

Cette fois, ça y est, les favoris lifestyle reprennent leur rythme habituel d’une édition par mois – et tant mieux, car après une période très maussade, février a été étonnamment riche en petits plaisirs, en inspiration et en couleurs. Je me réjouissais vraiment de partager tout cela avec vous !

Ces dernières semaines ont en effet réuni mon anniversaire (avec de nombreuses marques d’amitié tellement touchantes de la part de mes proches, mon coeur était tout gonflé d’émotion !), un épisode de météo polaire inédit, la plus grande quantité de soleil depuis des lustres, de chaleureux moments entre amis (qui m’avaient vraiment manqué), mais aussi plein de nouveautés culturelles et botaniques à la maison.

J’espère que mes petits partages vous inspireront, et vous apporteront de bonnes ondes pour un mois de mars aussi positif que possible malgré la situation. Bonne lecture !

♡ TV/CINÉ – The Dig

Mes visionnages ce mois-ci n’ont toujours pas comporté beaucoup de nouveautés: même les sorties que j’attendais le plus sur Netflix (comme la dernière saison de Dix Pour Cent ou l’ultime volet de la trilogie À tous les garçons que j’ai aimés) attendent encore dans ma liste – peut-être parce que je n’ai pas encore trouvé la disponibilité parfaite pour m’y plonger. Mes soirées ont plutôt été passées devant mes sitcoms préférés, ou encore devant X-Files, que j’avais très envie de découvrir, même si ce n’est pas très récent (on en reparlera le mois prochain avec plus de recul !).

Néanmoins, le seul film sorti dernièrement que j’ai regardé m’a fait passer un très bon moment, et je vous le recommande !

Il s’agit de The Dig – une réalisation britannique portée par un excellent casting, avec notamment Carey Mulligan, Ralph Fiennes et Johnny Flynn. L’histoire se base sur des faits réels. Suivant l’intuition de la propriétaire terrienne qui l’a engagé sur son terrain, un spécialiste local et autodidacte de fouilles archéologiques fait une découverte incroyable, à même de bouleverser ce que l’on connaît de l’Histoire de la Grande-Bretagne. Très vite, les autorités scientifiques du British Museum ont vent de l’événement et, alors que la guerre gronde, tentent de s’approprier la trouvaille…

J’ai trouvé la photographie de ce film absolument magnifique – solaire, champêtre, lumineuse, non sans rappeler celle de Loin de la foule déchaînée – et beaucoup apprécié aussi son ambiance de la fin des années 30. Surtout, j’ai été très touchée par le destin de Basil Brown, cet homme d’origine populaire méprisé par le monde académique – un personnage attachant et digne, interprété avec beaucoup de justesse par Ralph Fiennes. Les révélations finales à son sujet m’ont révoltée ! Carey Mulligan y est également parfaite comme à son habitude, tout comme le charmant Johnny Flynn (acteur principal de ma série chouchoute, Lovesick). Je suis en revanche restée assez insensible au jeu de Lily James, mais je dois avouer que c’est toujours le cas – peut-être juste une question de goût !

♡ PLANTES – Orchidées fleuries, jacinthes et plante rare

Entre les superbes bouquets reçus pour mon anniversaire et les nouvelles plantes d’intérieur venues compléter ma collection, on peut dire que le mois de février aura été celui d’une folie des fleurs. Après une période compliquée en décembre-janvier, mon envie de printemps s’est manifestée par ce besoin presque vital de couleurs et de floraisons autour de moi. Je suis ravie d’y avoir cédé, puisque j’y ai puisé beaucoup de joie !

Ainsi, ce mois-ci, j’ai par exemple acheté les toutes premières orchidées fleuries de ma vie. Si je n’ai jamais été très attirée par les orchidées courantes du commerce (il y a quelque chose dans leur feuillage et leurs proportions qui me déplaît), certains cultivars un peu plus spéciaux m’intéressent davantage, même hors floraison – si bien que j’ai décidé de me lancer. Mes deux nouvelles protégées sont une orchidée vanda Lilac Starlight de format gigantesque (je ne m’étais pas vraiment rendu compte de sa taille au moment de la commande, haha, oups !), dont j’adore le look ultra tropical avec sa structure en épi et ses grandes fleurs, et deux phalaeonopsis Freedanzo Robin, très compacts, dotés d’une multitude de petites fleurs roses. Voyons voir si mes soins plutôt minimalistes suffisent à les épanouir, et si j’arrive à les faire refleurir dans les prochains mois !

Du côté des fleurs toujours, comme chaque année, j’ai doté mon intérieur de bulbes de jacinthes (achetés déjà germés, en pot) pour y apporter couleurs et parfum – et je compte bien continuer sur cette lancée durant tout le mois de mars et d’avril ! En fin d’hiver, la fragrance incroyablement puissante de ces plantes m’apporte beaucoup d’espoir et de joie; j’adore me lever le matin et les sentir embaumer tout le salon. Impossible de m’en passer, surtout au vu de la simplicité absolue de leur entretien !

Enfin, à l’occasion de mes 32 ans, j’ai décidé d’investir pour la première fois de ma vie dans une plante assez onéreuse car très difficile à trouver sur le marché (je crois qu’elle n’est tout simplement pas cultivée à but commercial en Europe). Il s’agit d’un clivia variegata, plante typique de nos grands mères dans sa version verte, qui fleurit en une belle grappe érigée de fleurs oranges. C’est le genre d’espèce qui n’est pas du tout à la mode, mais que j’adore justement pour son côté un peu confidentiel qui titille la nerd en moi; surtout, sa forme exotique et ses superbes panachures de couleur crème sont vraiment singulières au sein de ma collection !

♡ AUDIO – La Vie Secrète des Animaux

Incroyable mais vrai, je n’ai pas du tout suivi de podcast ce mois-ci ! Mon besoin de réconfort et de divertissement “facile” a pris le dessus, et j’ai surtout passé une bonne partie de mes temps d’écoute sur mon éternelle relecture audio de Harry Potter. Même si je connais ces livres par coeur, je me régale toujours autant de l’interprétation génialissime de Stephen Fry, ainsi que des mots de J. K. Rowling qui, je dois le dire, restent profondément savoureux, surtout en VO.

Une excellente découverte malgré tout à signaler, après mon coup de coeur pour La Vie secrète des arbres il y a quelques années, est mon écoute de La Vie secrète des animaux – toujours de Peter Wohlleben, et toujours narré par Thibault de Montalembert.

Je suis très friande d’essais et d’ouvrages de vulgarisation en format audio (c’est d’ailleurs la seule façon pour moi d’en intégrer la lecture de façon aisée dans mon quotidien) et cette série de livres passionnants sur la nature n’y fait pas exception. J’avais déjà été fascinée par toutes les explications de l’ingénieur forestier allemand sur la façon dont les arbres fonctionnent, si bien que ce tome dédié aux animaux (leur sensibilité, leur intelligence, leurs systèmes de survie et de communication…) me plaît évidemment beaucoup aussi. On ne peut que s’émerveiller devant les anecdotes et les études citées par l’auteur, et comme pour l’opus consacré aux arbres, je sens déjà que je terminerai cette lecture avec un respect encore plus profond pour les êtres avec qui nous partageons notre planète.

À mettre entre toutes les mains !

☞ Pour info, j’écoute principalement mes livres audio via l’application Audible, à laquelle je suis abonnée depuis 2015. Si le concept vous intéresse, sachez qu’il existe une offre d’essai, avec un livre audio gratuit pour voir si cela vous convient. Il suffit ensuite d’annuler votre souscription avant la fin du mois si vous n’êtes pas convaincu/e (vous pourrez quand même continuer votre livre si vous ne l’avez pas fini avant).

♡ FOOD – Crêpes bretonnes, sauce aux champignons et Funky Veggie

Les moments gourmands n’ont pas manqué pour moi en février, ne serait-ce qu’avec les douceurs que j’ai pu déguster au moment de mon anniversaire (les copains m’ont gâtée !). J’ai aussi fait quelques bonnes découvertes en dehors de cette occasion:

  • Après plusieurs mois de tentation, j’ai enfin décidé pour la Chandeleur de tester les services de Crêpe & Co, un chef breton basé à Amsterdam qui propose des produits régionaux typiques. Au menu: galettes de sarrasin, crêpes, caramel au beurre salé maison et cidres artisanaux. Miam ! Quel bonheur de retrouver ces saveurs que j’aime tant, alors que je n’ai pas pu rentrer en France depuis l’été dernier !
  • LA meilleure découverte de recette du mois à la maison aura été cette sauce vegan pour pâtes façon stroganoff avec des champignons, une touche fumée, une touche de whisky et des herbes fraîches – un vrai délice ! La base crémeuse est réalisée à partir de noix de cajou, et le rendu est tellement gourmand et riche qu’aucun manque de fromage ne se fait sentir.
  • J’ai eu le plaisir de goûter les produits Funky Veggie à l’occasion d’un partenariat sur Instagram avec la marque, et je les ai adorés – surtout les céréales fourrées au beurre de cacahuètes (addictives !) et la pâte à tartiner Ouf!, dont l’étonnante composition sans huiles ajoutées (on est sur une base de haricots rouges) ni sucres raffinés allie gourmandise et intérêt nutritionnel. J’aime l’idée de choisir des aliments sains, pas trop gras ni sucrés pour commencer la journée du bon pied, mais sans perdre en plaisir gustatif – et c’est exactement ce que j’ai trouvé ici. Dommage que leurs références ne soient pas disponibles aux Pays-Bas !
  • Enfin, j’ai pu découvrir ce mois-ci de nouveaux thés et cafés, notamment les délicieux crus de Cafecito à Amsterdam, les thés bios de Okoshira (toute nouvelle petite marque dans le Rhône) et les infusions de Maison Sauge. Je vais continuer à explorer tout cela dans les prochaines semaines, et je vous reparlerai de mes coups de coeur dans une prochaine sélection de favoris – ou pourquoi pas dans un article dédié !

♡ CULTURE – Livres d’art et féminisme

L’art a été une grande source d’évasion et d’inspiration pour moi ces derniers temps, à défaut d’exotisme dans ma vie quotidienne (car oui, le confinement est toujours d’actualité aux Pays-Bas, depuis début décembre !). Je rêve de pouvoir bientôt visiter des musées et voir des expositions, mais en attendant, j’ai étanché ma soif de beauté avec des livres de peinture et de photo – ainsi qu’un ouvrage féministe qui dénonce justement les travers de ce milieu.

  • Pour mon anniversaire, j’ai reçu de mes parents un livre sur le peintre américain Fairfield Porter. Très peu connue en France, l’oeuvre de cet artiste m’a pourtant immédiatement charmée, et je rêvais de posséder un ouvrage qui en regroupe une bonne partie. Le style de Porter offre des similarités avec celui d’Edward Hopper (que j’adore également), mais s’en distingue, je trouve, par des traits plus abstraits, moins détaillés. Ses tableaux sont remplis de paysages lumineux et vides, de couleurs douces, presque pastels, de jeux de lumière et de scènes domestiques. Je trouve l’ensemble d’une grande beauté, et très apaisant.
  • J’avais précommandé il y a quelques mois le livre d’Inès Longevial (après avoir raté la première édition, malheureusement !), et celui-ci est arrivé comme prévu à la mi-février. Inès Longevial est l’une de mes artistes contemporaines préférées depuis que je l’ai découverte en 2016, et sans surprise, j’ai absolument adoré ce livre. Formulé comme un carnet personnel, il mêle photos, souvenirs, notes et, bien sûr, reproductions de peinture; l’autrice y partage ainsi des morceaux de sa vie, des inspirations et des événements qui ont compté pour elle.
  • J’ai envie de caractériser ce petit livre comme un ovni – et le terme ne pourrait pas tomber plus à point ! Some Kind of Heavenly Fire est un art book de la photographe finlandaise Maria Lax, qui y explore l’histoire mystérieuse de sa petite ville d’origine, considérée dans les années 1960 comme un haut lieu pour l’observation de phénomènes paranormaux. Mêlant photographies sombres aux jeux de lumière étranges, coupures de journaux et archives familiales, le livre nous plonge dans l’ambiance ambiguë d’une ville perdue au milieu de la forêt, à la recherche d’un sens. Une vraie pépite !
  • Enfin, j’ai reçu après moultes péripéties un livre que j’avais commandé fin décembre à la librairie américaine d’Amsterdam: Guerrilla Girls: The Art of Behaving Badly. Les Guerrilla Girls sont un mouvement new-yorkais né en 1985 pour protester contre les inégalités sexistes et raciales dans le monde de l’art (musées, cinéma, etc…). Avec des campagnes visuellement frappantes, un ton irrévérencieux et un masque de gorille sur le visage, ces militantes font passer des messages essentiels pour que l’art créé par les femmes et les minorités soit plus valorisé et mieux représenté. À défaut, comme elles le disent si bien, notre culture ne fait que perpétuer la vision des hommes blancs, ignorant l’expression d’une grande partie de la planète. J’avais partagé quelques exemples de leurs campagnes sur Twitter si vous voulez un petit aperçu !

♡ LOISIRS – Météo polaire, soleil et projets Blue Cognac

Après l’atmosphère maussade de décembre et janvier, j’ai absolument adoré la diversité de ce mois de février. Sa météo assez inédite et très contrastée n’était peut-être pas rassurante objectivement parlant, mais elle m’a fait beaucoup de bien au moral en apportant un peu d’excitation dans le quotidien. Après des mois à tourner en rond à cause du confinement, j’en avais vraiment besoin.

J’ai d’abord été ravie que le jour de la plus grosse chute de neige à Amsterdam depuis 10 ans coïncide avec mon anniversaire: je me souviendrai de ces 32 ans, c’est certain ! J’ai pu fêter l’occasion avec une balade bien emmitouflée sous les flocons, dont je vous avais partagé quelques extraits par ici.

Les jours suivants ont été tout aussi magiques, puisque la neige a laissé place à un ciel bleu glacial qui a fini par geler les lacs et canaux. Le week-end suivant s’est donc avéré tout aussi magique, à base de vin chaud, chai latte et marche (pas très rassurée) sur la glace avec des amis !

Ensuite, les dix derniers jours du mois ont été un véritable petit paradis pour mon visage en manque de soleil, avec un premier aperçu du printemps: rayons à gogo et températures douces. Nous avons pu en profiter pour prendre de nouvelles photos pour Blue Cognac lors d’un merveilleux dimanche à 18ºC (ponctué d’un coucher de soleil splendide). Vous pourrez bientôt les découvrir sur notre compte Instagram !

Finalement, j’ai aussi été ravie de travailler avec Shu sur notre nouvelle chanson à paraître ce printemps, que nous avons commencé à enregistrer il y a quelques jours. Je suis fière de ce nouveau morceau (je crois que nous l’aimons tous deux encore plus que le premier !) et j’ai très très hâte de le partager avec vous. Vivement !

***

Quels ont été vos petits plaisirs et meilleures découvertes de février ?
Avez-vous noté des références parmi ma sélection ?

Cet article contient des liens affiliés Amazon (ce que j’essaie d’éviter, mais je n’ai pas trouvé les titres en question sur le site de la Fnac ou chez Les Libraires). Notez néanmoins qu’il est tout à fait possible de passer commande directement auprès de votre librairie locale, qui a besoin de votre soutien – même pour les titres en anglais. Considérez alors ces liens comme de simples pages de référence pour avoir toutes les infos nécessaires !

MERCI ♥︎

17 commentaires

  1. J’ai souri en voyant ta remarque sur Lily James, une actrice que je trouve assez mauvaise et dont je ne comprends pas le succès.
    J’ai donc souri, car je partage rarement tes goûts en matière série/film, cette actrice aura au moins eu le mérite de nous rapprocher :D

    • Coucou Charlotte !

      Aaaah haha je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule à rester complètement insensible à cette actrice. Je n’ai vraiment rien contre elle, elle a l’air charmante, mais partout où je la vois son jeu ne me fait ni chaud ni froid !

      • C’est amusant, tous les goûts sont dans la nature car je suis une grande fan de Lily James (je l’ai adorée dans « Downtown Abbey » et aussi dans « Le cercle littéraire de Guernesey »-adapté d’un super roman épistolaire, qui te plairait peut-être) ! Mais j’adore aussi Carey Mulligan. J’avais très envie de voir ce film et ton bon retour me conforte dans mon idée.
        Tes livres d’art sont superbes, je trouve toujours super d’avoir de beaux livres à portée de mains pour s’évader même cinq minutes.
        Merci pour ce bel article très inspirant, comme d’habitude.

  2. Coucou,
    Mais quoi!? J’ai l’impression que c’est hier que je lisais tes favoris précédents! Ce mois est passé si vite!
    Comme toi, j’ai trouvé février assez revigorante, et ça fait du bien!

    J’avais vu passé The Dig sur Netflix mais je n’ai toujours pas pris le coup de tenter des nouveautés un peu à l’aveugle, mais tu m’as donné envie (ditto pour Lily James!)
    Je suis aussi dans X-Files (avec une dose de nostalgie pour moi). C’est drôle à quel point cette série peut être glauque mais efficace, et à quel point Scully m’a l’air tendance maintenant, alors qu’à l’époque je la trouvais ringarde haha! Et je crois avoir compris d’où vient ma peur des enfants dans les films d’horreur. Dès l’épisode 4 je crois, t’as un gamin au visage flippant^^ Je déballe des années de trauma, c’est une vraie thérapie ce revisionnage hahaha!

    Tes partages de livres d’art me donne aussi teeeellement envie de pouvoir retrouver des musées, et les visites de châteaux aussi. Et les chai latte… pas de coffee shop du genre proche de chez moi, j’en peux plus TT

    Il faut vraiment que j’arrive à mettre la main sur les audiobooks narrés par Fry. J’ai seulement écouté la version de Jim Dale, et si c’est sympa, je ne suis pas aussi dithyrambique à son sujet que les auditeurs de Fry peuvent l’être! J’ai acheté il y a un moment La Vie Secrète des Arbres, il faut vraiment que je m’y mette!

    En tout cas, vive le printemps! :)

    • Coucou Marion !

      Oh oui vraiment, Stephen Fry est un narrateur vraiment exceptionnel et je crois que tu verras la différence ! Je suis sûre qu’on peut retrouver au moins quelques extraits sur Youtube si tu veux voir un peu ce que ça donne, moi il me transporte complètement et me fait sourire très souvent !

      Ouiii je vois très bien de quel gamin tu parles haha, je me suis justement fait la réflexion qu’il était sacrément inquiétant. C’est vrai, de ce que j’en vois jusqu’à présent, que la série est très réussie pour son atmosphère mystérieuse mais aussi pour la façon dont on s’attache aux personnages et à leur quête. C’est assez addictif ! J’attends tous les soirs avec impatience le moment de découvrir de nouveaux épisodes. Et le côté nostalgique années 90, j’adore – comme dans ma série chouchoute Twin Peaks !

  3. J’ai exactement le même ressenti sur The Dig, sur Lily James et… sur Johnny Flynn ^^ J’ai enchainé les trois saisons de Detectorist ces dernières semaines et je l’aime autant comme chanteur que comme acteur ^^

    • Je suis rassurée de voir que nous sommes plusieurs à avoir ce ressenti sur Lily James haha ! La pauvre, je n’ai rien contre elle mais vraiment elle me laisse de marbre dans tous ses rôles. Bon et puis Johnny Flynn forever, on est d’accord <3

  4. Une sortie récente qui pourrait attirer ton attention : Men in Kilts, un road-trip en Ecosse avec deux acteurs de la série Outlander !

    • Coucou Primprenelle !

      Ouiiii j’ai vu en effet le premier épisode mais je l’ai trouvé un peu bizarre pour être tout à fait honnête, je ne suis pas très sensible aux blagues des deux acteurs (que j’ai pourtant toujours beaucoup appréciés) et je trouve le côté écossais presque un peu forcé. Je ne sais pas trop comment expliquer, parce que pourtant j’adore Secret Scotland with Susan Calman qui est un programme au concept presque identique ! Je rechercherai quand même sûrement les épisodes suivants pour voir si mon opinion s’améliore :)

  5. Moi c’est le contraire, j’ai adoré lily James alors que les autres acteurs (à part Ralph Fiennes) ne m’ont pas transcendés ! Je l’ai aussi adoré dans mamma Mia 2 d’ailleurs. Bref, voilà une autre opinion 😅

    • Ah voilà !! Tant mieux, on ne peut pas plaire à tout le monde et c’est bien normal ! Elle a l’air adorable donc tant mieux si des gens apprécient son talent, ce dont je ne doute pas 🥰

  6. Coucou,
    Je voulais juste préciser que la pâte Ouf! se trouve facilement en France (je ne sais pas pour le reste de la gamme) pour celleux qui souhaitent tester (c’est très bon)

    Et je suis toujours impressionnée et émerveillée par tes plantes, elles sont si jolies. J’aime beaucoup tes partages.

  7. Bonjour,

    Petit plaisir de février : En thérapie sur Arte ! une belle série vertigineuse et jouée d’une manière époustouflante…. A voir et revoir sans aucuns doutes !

    Et les recettes reçues chaque mois par French Kilt !

    Belle journée….
    Morgane

  8. J’ai également été touchée par The Dig et l’histoire d’Edith Pretty et Basil Brown (et la photographie est canon, ça m’a donné envie de faire un petit road-trip dans la campagne anglaise).
    Tous les livres d’art me donnent envie ! J’aime beaucoup Inès Longevial également. Elle a organisé une exposition dernièrement dans une galerie à Pantin, mais je l’ai malheureusement raté. Vivement la réouverture des musées et des expositions !

  9. J’aime beaucoup ces crêpes bretonnes. Je viens d’essayer la recette le weekend dernier, et on a tous a-do-ré. Je suis revenu pour te remercier pour ce partage et pour le recommander à toutes les lectrices (lecteurs) du blog.

  10. Pingback: Mes Favoris Lifestyle – Mars 2021 - Mango and Salt

Répondre

Naviguer