English Reads

Une fois n’est pas coutume, je vous propose aujourd’hui une revue de trois romans en anglais. Je sais que beaucoup d’entre vous sont comme moi des passionnées de lecture, et peut-être que certaines d’entre vous lisent déjà dans la langue de Shakespeare ou veulent améliorer leur niveau. La lecture est une très bonne manière de se perfectionner puisqu’on apprend plein de nouveaux mots et de tournures de langage tout en se divertissant! Mon père est Américain donc j’ai presque toujours lu en anglais, mais c’est cet été que j’ai le plus pratiqué. Mes trois lectures principales ont été trois romans, tous très différents entre eux, autant pour leur thème que pour leur style ou leur écriture, et sur lesquels j’ai des avis très opposés. Ce sont trois romans assez connus, chacun à leur manière, et qui ont leur traduction (bientôt) disponible en France; j’ai pensé que ça pourrait peut-être vous intéresser!

lecture_romans_anglais

 

1. Inferno, de Dan Brown (version anglaise, version française)
Niveau d’anglais: facile

L’histoire: Robert Landgon, émérite professeur américain d’histoire de l’art et des symboles, se réveille grièvement blessé dans un hôpital de Florence, sans aucun souvenir des heures précédentes, ni de la raison pour laquelle il se trouve en Italie. En revanche, il est profondément tourmenté par une vision qui apparaît constamment dans son esprit: une femme âgée aux longs cheveux, dans une rivière de sang, qui l’encourage à « chercher et trouver », car le temps presse… Soudain bousculé par un événement sanglant et la découverte d’un objet macabre dans la poche de sa veste, Langdon se retrouve obligé de fuir à travers Florence à l’aide de Sienna, une jeune Anglaise au passé mystérieux. Très vite, il comprend que l’objet dont il est en possession est hautement recherché par une organisation qui cherche à le tuer, mais pourquoi?

Mon avis: Je vous l’avoue d’emblée, je suis une grande fan des romans de Dan Brown. J’avais adoré le Da Vinci Code, mais aussi Anges & Démons et surtout le dernier en date avant cet opus, Le Symbole perdu. Ce n’est certes pas de la grande littérature, mais cet auteur y maniait à mon sens le suspense comme personne, avec des personnages vraiment attachants (notamment Robert Langdon que l’on suit à chaque épisode). Malheureusement ce n’est pas le cas pour Inferno. J’ai mis beaucoup de temps à m’intéresser à l’histoire en raison d’un début un peu mou, et en fait, je crois que je ne suis jamais vraiment « rentrée dedans ». L’intrigue est un peu lente, pas franchement passionnante et surtout de moins en moins crédible à mesure que l’on avance dans le récit. J’ai trouvé la fin carrément pathétique et presque surréaliste. Elle m’a beaucoup déçue, car finalement ce que j’aime d’habitude chez Dan Brown, c’est précisément sa capacité à nous faire douter entre réalité et fiction. Ici je n’ai cru à rien. Si la présence de Langdon et les descriptions des différentes villes européennes parcourues sont agréables, elles ne suffisent pas à illuminer ce livre qui est globalement assez mauvais. Si vous aimez les romans ésotériques, empruntez-le par curiosité, mais je ne trouve pas qu’il vaille la peine d’être acheté, surtout au prix fort.

Note finale: ★☆☆

wild-cheryl-strayed

 

2. Wild, de Cheryl Strayed (version américaine, version française)
Niveau d’anglais: assez facile

L’histoire: Après la disparition brutale de sa mère, l’éclatement de sa famille, un divorce déchirant et une chute dans le monde de la drogue, Cheryl est une jeune femme détruite et complètement perdue. Sans vraiment savoir ce qui l’attend, elle décide de se lancer dans une randonnée en solitaire de plusieurs mois sur le chemin des Crêtes du Pacifique, qui traverse l’Ouest Américain de la frontière mexicaine jusqu’au Canada. Mal préparée, mais décidée à faire face aux fantômes et aux blessures qui l’habitent, elle se lance dans cette aventure et marche seule au milieu d’une nature sauvage, presque déserte, et souvent hostile. Au long de son parcours, nous suivons sa pénible lutte vers la guérison, grâce à ses efforts, ses rencontres, et surtout le contact primitif avec la nature.

Mon avis: Plus d’un mois après l’avoir terminé, ce livre m’habite encore. C’est l’un de ces récits qui vous prend aux tripes et vous marque pour longtemps. Wild est un voyage que l’on partage avec la protagoniste tout au long du livre. J’ai souffert avec elle dans ses ascensions, j’ai ri de son humour, pleuré à l’évocation de ses blessures et ses échecs (qui d’une façon ou d’une autre résonnent en chacun de nous). Cheryl est une fille forte, battante, terriblement inspirante, dont on suit le chemin vers la guérison comme si sa quête, son instinct de vie, les pulsions primitives qui l’amènent à se dépasser et panser ses propres blessures, devenaient un peu nôtres. Le récit, qui finalement est en grande partie composé de scènes basiques de survie et de progrès au milieu d’un terrain hostile et sublime, renvoient en fait à quelque chose de plus profond qui tient à une libération, au dépôt de nos fardeaux face à l’évidence pure et simple de la vie. Wild est l’un de ces livres que l’on referme à la fois triste de l’avoir terminé et infiniment reconnaissant qu’il soit entré dans notre vie. Je vous le recommande chaudement, que vous soyez passionnés de randonnée ou pas, que la Californie et l’Oregon vous fassent rêver ou pas: vous en ressortirez sûrement un peu grandis, régénérés.

Note finale: ★★★

thecuckooscalling

 

3. The Cuckoo’s Calling, de Robert Galbraith / J.K. Rowling (version anglaise, version française 6 novembre 2013)
Niveau d’anglais: moyen

L’histoire: Un matin d’hiver à Londres. Lula Landry, LA top model en vogue, est retrouvée morte sur le trottoir après avoir chuté de son balcon. La police conclut à un suicide. Quelques semaines plus tard, Cormoran Strike, un détective privé au bord de la faillite et de la rupture sentimentale, reçoit la visite de John Bristow, le frère de Lula: il ne croit pas à la théorie du suicide, et souhaite que Strike reprenne le dossier avec l’espoir de pouvoir démontrer un meurtre. Aidé de sa brillante secrétaire intérimaire, Robin, celui-ci se lance dans une enquête qui dévoile au fil du temps de plus en plus de mystères…

Mon avis: Je suis une grande amatrice de bons romans policiers fins et bien ficelés, et The Cuckoo’s Calling est à mon sens une vraie réussite du genre, je l’ai adoré. Merci à ma copine Laurelas pour la découverte! Le texte en soi est très savoureux grâce au langage détaillé de J. K. Rowling, son talent pour décrire les personnages et les scènes de manière quasi cinématographique, et l’ambiance british qu’elle insuffle à sa narration. J’ai retrouvé également sa grande finesse dans la psychologie des protagonistes, qui sont crédibles et pas caricaturaux. Le personnage principal, Cormoran Strike, est la figure typiquement anglaise de l’homme moyen un peu looseur, un peu ours, et surtout très attachant. Sa présence dans le roman apporte vraiment un plus au récit, une sorte d’intrigue secondaire qui enrichit l’histoire. L’intrigue principale, quant à elle, est simple mais délicieusement bien maîtrisée et entortillée: elle se déroule lentement, sinueusement, si bien que le suspense infuse petit-à-petit dans l’esprit du lecteur, jusqu’à atteindre le doute. La thématique générale du livre, autour du mannequinat de luxe et du monde des people, plaira sûrement à beaucoup d’entre vous. Moi c’est peut-être ce qui m’effrayait le plus, car c’est un sujet qui ne m’intéresse pas, et finalement cela ne m’a pas du tout dérangée dans ma lecture. Au contraire, j’ai refermé la dernière page avec un gros pincement au coeur, et une terrible envie que cet excellent opus soit le début d’une longue saga!

Note finale: ★★★

Seriez-vous intéressées par d’autres recommandations lecture de temps en temps (en français ou autres)?
Lisez-vous des livres en anglais? Avez-vous des titres à partager?

33 commentaires

  1. le dernier bouquin me tente carrément, meurtre, londres, top model, il ne m’en faut pas plus !
    Pour moi, ce qui a toujours été étrange, c’est que parlant totalement couramment l’italien, je n’arrive pas à le lire..ça me soule, c’est lent, je bute, je ne sais pas…je n’y prend aucun plaisir quoi. Alors qu’en anglais, je fais le double d’effort pour lire, mais ça ne m’embête ps, ça m’amuse !

    Un livre à recommander ? hm… Le confident, Hélène Gremillon ! ;)

  2. Les deux derniers me tentent bien.
    En tout cas, je suis ravie de cette sélection. Je lis essentiellement des romans en anglais (pour le plaisir et pour le travail, puisque j’en traduis) et parfois, je suis en manque d’idées. Cet été, j’ai téléchargé sur mon ipad, sans trop savoir ce que ça valait, deux romans de Jojo Moyes, The girl you left behind et Me before you. C’est assez léger, mais je les ai lus d’une traite.
    bonne journée
    Isabelle

  3. Je pense que je vais craquer pour Wild… ton avis, le résumé, il a l’air de me correspondre :)
    J’ai lu aussi celui de JKR mais moins convaincu, je ne l’ai même pas fini.
    Et tu vas rire, en Anglais brit on dit plus « reading » d’ailleurs (j’en peux plus de ce mot tous les profs l’ont à la bouche lol)
    Bon je file me motiver à finir celui de JKR cela dit

    bisous
    Anne

  4. Je crois que je vais me laisser tenter par The Cuckoo’s Calling, je l’avais oublié celui-ci ! Merci pour tes avis.;)
    Je crois que ma mère avait acheté Inferno à mon père pour son anniversaire, j’espère que ça ne lui déplaira pas trop, du coup…

  5. Je ne sais pas trop si les histoires te plairont, mais pour toutes celles qui aiment lire en anglais, les bouquins de Jonathan Coe et Ian McEwan sont à recommander :)
    Bonne journée (et bonnes lectures?)
    Lau.

  6. comme toi, déçue par le dernier dan Brown ! j’ai mis 2 semaines à le lire, d’habitude, c’est deux jours…et puis toute cette mise en scène avec des faux meurtres, des vrai-faux ennemies…dur d’y croire. heureusement on retrouve un côté dépaysant (il m’a bien donné envie de visiter florence) et culturel. mais c’est tout :-(

  7. J’adore lire et j’adore les billets et blogs qui parlent de lecture! Donc, oui, sans hésitation, je suis pour que tu nous proposes d’autres articles dans ce genre!
    Les trois romans d’aujourd’hui ont l’air intéressant, avec une petite préférence pour le dernier car je suis fan de JK Rowling (comme beaucoup!) et que ton enthousiasme m’a contaminée : l’ambiance et les personnages qui ont une certaine prestance, un peu d’épaisseur, c’est ce que je préfère quand je lis. Alors j’attends impatiemment sa sortie en français, car je ne me sens pas de lire en anglais! Merci Victoria, bonne semaine!

  8. Tellement cool de lire en anglais, j’ai de la famille anglaise & américaine également, et lire certaines traductions me rebutent parfois ! J’ai essayé de lire « La couleur des Sentiments » en français et je n’ai pas du tout aimé la traduction, alors hop, en anglais. Alors même si parfois c’est difficile, ça permet d’apprendre tout un tas de mots ! « Wild » a l’air vraiment top !!!! Je vais regarder ça de + près !

  9. Je suis une fana de lecture, toujours à la recherche de nouveaux livres à découvrir, je note et j’espère avoir d’autres articles de ce genre de ta part :) on a ton avis et le résumé, c’est vraiment sympa comme article.

    (J’aimerai tellement lire en anglais, mais je n’ose pas me lancer.Lire en espagnol ou portugais ne me dérange pas, mais j’ai peur de galérer un peu en anglais, il faudrait que j’essaie un jour ^^)

  10. Tu m’as donné envie de lire les deux derniers. Mon souci avec Inferno c’est que pendant les vacances TOUT le monde le lisait et j’ai un peu de mal à suivre le mouvement en général…

    Cet été j’ai demandé à une amie britannique de me conseiller des livres en anglais pas trop prise de tête mais captivants. Elle m’a conseillé l’auteur Cecelia Ahern (PS I love you). J’ai commencé par « Where rainbows end » et j’ai adoré cette belle histoire d’amour. Ensuite j’ai lu « 100 Names » que j’ai vraiment aimé pour son intrigue. Et enfin j’ai lu « Time of my life ». Généralement j’évite d’enchainer les livres du même auteur car je suis généralement déçue ça n’a pas été le cas cette fois-ci.

    Les livres de Cecelia Ahern sont très différents les uns des autres mon préféré reste « Where rainbows end ».

    J’ai toujours adoré lire en anglais donc si tu as le temps de refaire des posts comme celui-ci j’aimerais beaucoup!

  11. Je n’ai lu que 2 romans en anglais (Breakfast at Tiffany’s de Truman Capote et The Fall of the House of Usher de E.A Poe) mais après avoir lu ton article ça m’a donné envie d’en lire d’autres :)
    Actuellement je suis entrain de lire Le symbole perdu de Dan Brown (ça commence très bien!) et mes deux derniers romans « coup de coeur » sont: le coeur cousu de Carole Martinez et Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine De Vigan.
    Bonne journée Victoria

  12. Isabelle de Guinzan Répondre

    Oui, tes avis et donc suggestions de lecture sont très intéressants, merci ! Je suis pour ma part également une grande lectrice, en anglais et français (c’est un peu mon boulot aussi, puisque je suis traductrice dans l’édition !). Wild me tente beaucoup… Une petite question : où achètes-tu tes livres en anglais ? Sur les sites type Amazon ? J’aimerais bien trouver autre chose comme point de vente…

    • Oh super! Pour deux de ces livres, je les ai trouvés en boutique à la Fnac tout simplement! Ils ont souvent les titres les plus connus en rayon littérature V.O. ou on peut les commander :) (mais je ne sais pas si c’est le cas pour toutes les Fnac…)

  13. Isabelle de Guinzan Répondre

    Ah, la Fnac ! J’en ai une juste à côté de chez moi, mais je n’ai jamais pensé à aller y chercher mes livres en VO ! Je ne pensais pas qu’ils en vendaient là-bas ! Et c’est vrai qu’on peut même commander ! Eh bien j’ai bien fait de te poser la question, merci pour ta réponse :)

  14. Le père de mon copain m’a prêté Inferno, mais je ne me suis pas jetée deçue, j’avais déjà été pas mal déçue par les dernières aventures de R. Langdon (celui qui se passe à Washington…)

  15. Tu me donnes envie de lire le troisième :) Pour le moment je suis au milieu du deuxième tome de A Song of Ice and Fire, c’est prenant! Merci pour tes avis!

  16. un moment que je n’ai pas lu en anglais … j’ai depuis quelques mois sur le haut de ma pile 1Q84 en anglais mais n’ait toujours pas réussi à l’ouvrir …

  17. ça fait longtemps que j’ai pas lu en anglais, merci d’avoir partagé ces trois livres. Mon dernier livre que j’ai lu en anglais c’était « I Heard That Song Before » écrit par Mary Higgins Clark.

  18. Bon, je viens de passer commande pour Wild. Ce que tu en dis me parle et ça fait longtemps que je n’ai pas lu de récits d’aventure. En plus, ça fera travailler mon anglais et ce n’est pas un mal ! (je suis en train de déprimer, j’ai acheté le Lonely Planet de SF, le gros qui n’existe qu’en anglais, et je me rends compte qu’il me manque énoooormément de vocabulaire).

    Bidoux <3

  19. Je suis super nulle en anglais et j’aimerais vraiment vraiment y remédier, quel livre serait à ma portée selon toi, pour une débutante ? (sauf harry potter ^^) Virginia Wolf ce n’est pas trop difficile ? Merci pour ton aide !

  20. Très bonne idée que cet article sur tes lectures! Je trouve en plus que tu as une très belle plume pour décrire tes ressentis!
    Je lirais bien Wild et The Cuckoo’s Calling! J’ai lu quelques livres en anglais mais c’était très basique comme Harry Potter ou Twilight!
    Je vote pour de nouveaux articles comme celui-ci!

  21. Pingback: Lecture // The Silkworm (J.K. Rowling) « Mango and Salt

  22. Pingback: Lovely Pretty Stuff #25 - Eleusis Megara

  23. Pingback: Mes dernières lectures #4 « Mango and Salt

  24. Ahhh… Wild… Ce livre est rentré dans mon panthéon des inoubliables ! Il te met une grosse claque dans la tronche et après il te fait un gros câlin pendant que tu chiales :)

  25. « Wild est l’un de ces livres que l’on referme à la fois triste de l’avoir terminé et infiniment reconnaissant qu’il soit entré dans notre vie. » Tu mets des mots sur mon ressentis une fois que la dernière page de Wild fut terminée .. Ce livre est un voyage, une leçon de vie .. Ce genre de livre où tu t’attaches tellement au personnage que tu as réellement l’impression de la connaitre et tu es tellement triste de devoir les quitter ..
    Je suis ton blog  » de loin « , en ne me manifestant jamais, mais je lis avec grand intérêt chacun de tes articles.. Pourquoi me manifester sur un article si ancien ? Sans doute la passion que j’ai pour ce bouquin.. A vrai dire je pourrais commenter chacune de tes publications.. Le monde serait bien plus joli s’il n’était composé que de personnes avec des valeurs semblables aux tiennes. Passe une belle journée.

Répondre

Naviguer