Pommes de terre gratinées façon raclette

Le bon goût d’une raclette en version végétarienne et (presque) en claquant seulement des doigts? C’est l’idée que je vous propose aujourd’hui, et qui j’espère vous sera utile pendant la saison froide à venir.

Si vous habitez plus au Sud que moi (ce qui n’est pas très difficile), vous n’êtes peut-être pas encore dans l’ambiance automnale, mais ici à Amsterdam la mi-saison est définitivement installée, et devant tant de jours de pluie, il n’y a rien de plus agréable à mes yeux qu’un bon plat « comfort food » dégusté au chaud chez soi.

Certes, la raclette n’est pas forcément très light, healthy ou alcaline, mais il faut bien faire des réserves pour se préparer à combattre le froid d’ici quelques mois! TOUTES les excuses sont bonnes :D

Plus sérieusement, je suis parfois presque inquiète des conséquences de la mode du « green », en particulier en voyant les réactions que provoquent certaines de mes photos food, et ce depuis des années. Dès que quelque chose ne rentre pas dans la case healthy/bio/naturel/végétal/local/de saison/artisanal, les remarques sortent du tac au tac, comme des escargots après l’averse. Quoi?! J’ose manger un bonbon industriel, un yaourt Danone deux fois dans l’année, ou un plat de pâtes plein de gluten et de fromage? So criminel!

Je profite donc de cet article à la gourmandise pleinement assumée pour rappeler (outre le fait que chacun fait bien ce qu’il veut) que l’obsession constante et presque maladive pour une perfection absolue en termes de nutrition et d’éthique n’est absolument pas mon genre (ce que je trouve personnellement plutôt rassurant), et qu’il ne faut donc pas attendre un tel comportement de ma part.

Je pratique une proportion libre d’environ 80/20 ou 70/30 d’aliments sains vs. aliments moins sains selon les périodes, et ça me va très bien comme ça. Dans ce cadre, je suis tout à fait ouverte aux exceptions ponctuelles lorsque j’en ai envie. C’est même l’avantage de manger à peu près correctement: les écarts restant limités, leur impact autant sur la santé que sur la silhouette ou l’environnement restent tout aussi restreints. Une bonne raclette de temps en temps, un paquet de Fruit Loops ramené des Etats-Unis ou une nouvelle tablette de chocolat Milka que je suis curieuse de tester ne vont certainement pas me tuer, et encore moins faire de moi la responsable de la fin du monde, vus tous les efforts que je fais déjà à côté. Mieux encore, ils contribuent à mon petit équilibre personnel, et en ce sens me sont essentiels.

Au niveau éthique, c’est la même chose, mon cheminement est tout personnel et je ne ressens pas le besoin de justifier chacun de mes faits et gestes – je me laisse avancer à mon rythme, et laisse les autres en faire autant.

Alors voilà, j’espère que la recette que je vous propose aujourd’hui vous permettra de partager un bon moment, et que vous en profiterez sans arrière-pensée. En mangeant une soupe et une salade le lendemain, ce sera tout compensé!

Vive les petits plaisirs, toujours!

gratin-pommedeterre-raclette-vegetarien2

♡ Ingrédients (pour 2-3 personnes)

500g de pommes de terre coupées en rondelles
8-10 tranches de fromage à raclette (au lait cru si possible, c’est meilleur!)
100g de tofu fumé coupé en morceaux
1/2 oignon coupé en lamelles
Huile neutre
Fleur de sel, poivre du moulin
Facultatif: assaisonnement croustillant « bacon » (voir ici) et câpres

♡ Préparation

1. Préchauffez votre four à 180 degrés.

2. Dans une poêle, faites revenir le tofu fumé et l’oignon dans un peu d’huile avec du sel, le temps qu’ils dorent légèrement. Réservez.

3. Dans un petit plat à gratin, disposez une couche de rondelles de pommes de terre, un peu d’oignons et quelques morceaux de tofu, salez, poivrez, puis disposez quelques tranches de raclette. Recommencez avec une couche de pommes de terre, oignons et tofu, et recouvrez des dernières tranches de raclette. Salez, poivrez une dernière fois et ajoutez éventuellement les petits morceaux croustillants au « bacon ».

4. Enfournez pour environ 1h, jusqu’à ce que la couche du dessus ait joliment doré.

C’est prêt! Servez avec quelques câpres, et dégustez tant que le fromage est encore bien fondu et grillé.

gratin-pommedeterre-raclette-vegetarien

Une raclette au four, ça vous tente?

 

50 commentaires

  1. Hello Victoria,

    Ton plat me donne presque envie (je ne supporte pas le fromage, donc pas facile). Aurais-tu par hasard une idée alternative pour un résultat similaire ?

    Et tu as tout à fait raison de ne pas culpaliser et de te faire plaisir de temps à autre :)

    Bye.

    • Hello! Je te comprends entièrement, je dois moi-même le consommer à petite dose sous peine d’avoir de gros maux de ventre. Pour un résultat tout aussi fondant et agréable en termes de texture, je te conseille de tester certains substituts de fromage vegan, comme celui que j’ai utilisé dans cet article: http://www.mangoandsalt.com/2015/06/08/vegan-grilled-cheese-sandwich/. Bien sûr tu n’auras pas le goût de raclette, mais la saveur est plutôt sympa et ça grillera/fondera bien comme du vrai fromage.

  2. Humm ça donne envie ! Quand tu dis « huile neutre », quelle huile utilises-tu ? J’ai lu dans « le charme discret de l’intestin » qu’il ne fallait pas utiliser l’huile d’olive pour la cuisson (ce que je faisais…) mais du coup je ne sais pas vers laquelle me tourner…

  3. Coucou ! Je suis d’accord avec tes premiers paragraphes, on a l’impression que dès que l’on a un positionnement globalement green/sain, on ne peut plus se permettre le moindre écart… C’est idiot. Je ne vois pas en quoi ça te décrédibiliserait ! Et puis tu fais bien ce que tu veux, mince. En attendant, ce plat a l’air délicieux, bon appétit ;)

  4. Coucou Victoria,

    j’adhère complètement à tes propos ! Je ne pense pas qu’un petit écart de temps en temps, de n’importe quelle façon que ce soit, soit néfaste pour la santé. Au contraire, je pense qu’il est important d’écouter ses désirs, ses besoins et de s’accorder ces petits plaisirs ! Avec mon chéri, nous avons fait notre première raclette (végétarienne, avec tout plein de légumes pour moi !) de la saison hier soir, ce n’était pas prévu mais le temps nous a incité fortement ! Et bien quel bonheur, et sans aucun complexe !!

    Belle journée

  5. Déjà, ta petite mise au point est tout à fait justifiée. Chacun mange bien ce qu’il veut! Et personnellement, je ne pourrai jamais me passer de fromage…et je vais m’empresser de tester cette raclette revisitée! Ici en Suisse, on nous annonce un weekend pluvieux et froid donc ça sera le temps idéal pour une petite raclette ;)
    Passe une bonne journée

  6. Bonjour Victoria,

    je viens faire un petit tour sur ton blog alléchée par la recette que tu nous propose ( mmmmh patates) et ton premier paragraphe m’interpelle car ce n’est pas la première fois que je vois des blogueurs se sentant obligé de se justifier à chaque « écart » de conduite. C’est dingue cette culpabilisation « effet pinterest » tout ce qui n’est pas dans un idéal éthico/nutritionnel est taxé d’infamie… Comme tu le dis si bien tout est une question d’équilibre et de plaisir!

    C’est une des raisons pour lesquelles je ne suis pas végétarienne ( même si je mange 80% du temps comme tel). J’aime la variété de toutes les cuisines. Et si j’apprécie l’intelligence et la gourmandise de plats végé, je ne m’interdit pas de manger du fromage et même-oh immondice- de la viande! Et je préfère le faire avec plaisir plutôt que de me flageller intérieurement. C’est contre productif, notre société est assez culpabilisante comme ça pour se rajouter des raisons d’avoir des pensées négatives.

    • Tu as bien raison, chacun son cheminement et si manger à 80% végétarien te convient, c’est déjà un geste très impactant pour l’environnement et les animaux!

  7. Bonjour Victoria,

    Tu as bien raison de faire ce que bon te semble, si chacun pouvait faire preuve d’un peu plus de respect envers les choix de chacun, la vie serait peut-être plus « saine » également, tout ne se passe pas que dans l’assiette mais aussi dans sa manière d’être :)

    Merci pour ces petits billets qui, chaque matin, sont comme de petits bonbons (industriels ou non ;)) !

  8. Merci pour cette chouette recette et pour ce petit message à caractère informatif! Je ne suis ABSOLUMENT pas dans la culpabilisation; d’ailleurs ça me dépasse toujours un peu quand je vois passer ce genre de réflexions.
    Et au delà de la question des écarts ou pas, c’est surtout le jugement ininterrompu qui, personnellement, me fatigue.
    En tout cas, merci pour tes mots justes <3
    Des bisettes!

  9. Miam ! Ca donne trop envie! En plus j’ai trop envie d’une tartiflette depuis quelques jours (à paris non plus il ne fait pas très beau) et je cherchais une alternative aux lardons habituels, le tofu fumé me semble une très bonne idée :)

    Je suis absolument d’accord avec tes petits mots au début, et ça fait du bien de le voir écrit, surtout de manière si juste !

    Bonne journée Victoria !

  10. J’adhère complètement a tes propos. Il est a mon sens essentiel de conserver une notion d’équilibre en toute chose et se faire plaisir quand on le souhaite. Il est de toute façon, je pense, trop compliqué et assez inquiétant de tout vouloir contrôler tout le temps, y compris son alimentation. Je comprends ce que tu ressens lors de ces commentaires, étant moi même en proie a de grands préjugés concernant mon alimentation… Très bonne journée et merci pour cette recette qui s’adapte parfaitement a la météo du jour! ;-)

  11. J’aime beaucoup ton article, autant que la raclette, les patates et les petits plaisirs gourmands!
    Habitant Calais et ayant habité un an à La Haye, je connais bien cette météo grisâtre qui nous chagrine la fin de l’été un peu trop tôt … Cela dit je peux même te faire une confidence : en plein « été » j’ai fait une raclette tellement le temps était maussade et le moral dans les chaussettes. Et en effet, ça fait du bien ! Je pense qu’il faut s’adapter car on n’a pas vraiment le choix…
    Je te rejoins aussi sur le fait que je sens une psychose sur les réseaux sociaux, celle du 200% diététique/esthétique… Je n’ose plus (en fait si je l’ai fait et même, volontairement!) poster la photo de mon omelette … Moi je m’offre même un burger 2 à 3 fois par an (j’adore !!) Voilà voilà, tu as tout bon, et j’aime beaucoup ce que tu fais.

    Violaine (jalouse, mère de 2 enfants, pleine de talents cachés, en recherche d’emploi dans la com, le web et la rédaction)
    Amitiés pluvieuses

  12. Tu as bien raison ! Il faut se faire plaisir de temps en temps, enfin souvent même :)et ta raclette me donne envie alors qu’il n’est même pas 11h :p

    Bonne journée, Laura

  13. Mmmmmmh, ça donne envie….
    Je suis totalement en accord avec ta philosophie. J’avais d’ailleurs été assez « choquée » des réactions qu’avaient suscitées ta photo postée sur Instagram avec ta recette de céréales de je ne sais plus quelle marque.
    Déjà parce que à juste titre « chacun fait bien ce qu’il veut » et qu’il y a, à mon sens, un véritable danger de tomber dans l’extrémisme de la force et quel que soit le domaine, l’extrêmisme n’est jamais bon et il pousse à des réactions inappropriées, intolérantes et irrespectueuses.
    Je pars aussi du principe qu’on a qu’une vie et qu’il faut bien de temps en temps se faire plaisir et ne pas enchaîner les frustrations. Et effectivement niveau culpabilité pour l’environnement/cause animale, je pense qu’à notre niveau en ayant cette philosophie « végé », les efforts réalisés au quotidien sont déjà énormes. Surtout dans une société comme la nôtre où culturellement, tout tourne, malheureusement, autour de l’exploitation animale. C’est souvent à mon sens avancer contre vents et marées et ce n’est franchement pas rien.
    Petite parenthèse, j’ai emprunté hier à la médiathèque le livre « Etre végétarien : tout savoir sur le mode de vie veggie d’Alexandra de Lassus » et pour les « non initiés » il est vraiment top pour s’initier à ce mode de vie : sans jugement, sans culpabilisation et avec beaucoup d’humour, il se lit très facilement et avec beaucoup de plaisir. Je l’ai dévoré en 1h et je pense le prêter à mes parents qui ne comprennent souvent pas trop mon choix.
    Des bisous jolie Victoria

  14. Une bonne petite recette simple et efficace ! :)
    Etant actuellement enceinte, je dois revoir mon alimentation (exit charcuterie! le tofu n’est pas non plus conseillé…) mais je compte quand même me faire plaisir de temps en temps ! Pas de lait cru pour moi mais la raclette pasteurisée fera bien l’affaire ! :)

  15. Ca a l’air trop bon O_O
    Et je suis totalement d’accord avec toi pour les petits plaisirs et se laisser un peu de marge de temps en temps :)

  16. Ah, si seulement j’avais un four… J’ai déjà fait sensiblement la même chose les lendemains de raclettes, en écrasant les pommes de terre, rajoutant quelques (beaucoup) tranches de fromage, et en mettant le tout au micro-onde. C’est presque meilleur !

    Je partage complètement ton avis sur l’alimentation, je trouve que tu es un vrai bon exemple à suivre. Parce que tu refuses la rigidité, l’intransigeance et la diabolisation d’un ou plusieurs aliments. Je trouve que c’est un équilibre particulièrement dur à trouver, je suis sur cette route après des années de restriction. Et mon dieu, quel bonheur de profiter, de ne plus paniquer (et de manger plein de fromage).

    Alors s’il faut clairement remettre à leur place ces personnes qui jugent, je crois que ce sont elles qui faut plaindre : tant d’exigence envers soi-même, je le souhaite à personne, j’espère qu’elles s’en rendront compte un jour…

  17. Vive les bons petits plats gratinés pour bien débuter l’automne. En ce moment j’ai très envie de soupe ;-) Je compatis quand tu dis qu’il pleut beaucoup à Amsterdam puisque je ne suis pas très loin ; à Bruxelles il fait tout gris aussi ces temps-ci.
    Bonne journée et bon ap’ !

  18. C’est fou de devoir se justifier de manger un morceau de fromage. Je trouve ça dingue, y’a toujours une raison pour se faire taper sur les doigts : si tu files pas droit comme on l’attend de toi,tu es descendue comme une paria. Je trouve pas ça du tout productif et plutôt malsain de vouloir faire rentrer dans le rang du « végé parfait » au lieu d’essayer de comprendre et de respecter les choix de chacun.
    Bref ! Moi aussi, j’arrive chez toi : je veux des patates au fromage grillé/fondu :D

  19. Je soutiens totalement tes revendications dans cet article ! Ce n’est pas parce qu’on mange de temps en temps quelque chose qui est moins « éthique » ou healthy qu’on n’est pas cohérent dans sa démarche d’alimentation saine. =)

  20. Bien dit Victoria! Tu as amplement raison, moi aussi je suis contre tous les extrêmes, et ce dans les deux sens…! C’est fou que tu aies ce genre de commentaire, ceux et celle qui disent ça n’on lu aucun de tes articles.
    Vive la diversité et la to-lé-rance!!! :-) continue comme ça, j’adore te lire.

  21. Mmmh, cette recette donne l’eau à la bouche ! Je n’aurais pas pensé à utiliser du tofu, mais c’est une bonne idée. Je cherche des substituts végétariens à mes plats préférés, notamment la raclette, donc je vais sans doute essayer prochainement ;)
    Et sinon, entièrement d’accord avec toi, manger sainement c’est bien, mais il faut aussi que cela reste un plaisir. Sur ce, je vais aller préparer un aligot pour ce soir :D
    Belle soirée !

  22. Tout à fait d’accord pour ce rapport à la nourriture ! de toute façon, j’ai l’impression que c’est quand on arrête de se prendre la tête et qu’on écoute un peu son corps qu’on peut le plus facilement la ligne.
    Profite bien de ton automne à Amsterdam !

  23. Et c’est surtout comme ça qu’on est le plus heureux! Pas de frustration et le corps ne s’en porte que mieux :)

  24. Je ne commente que rarement même si tu es dans mon combo quotidien Gmail / facebook / coline / victoria ! ahah :)
    Je suis depuis longtemps plutôt écolo, plutôt végé, plutôt bio… et dès que je fais un « écart » (qui pour moi ne l’est pas puisque cela fait partie de ma vie) je me prends des remarques de mon entourage qui ne fait même pas 1/4 de ce que je fais au quotidien, bon sang ce que ça peut être frustrant! « sois cohérente, si tu ne mange pas de viande ne mange pas macdo » alors que je dois y aller bien une fois par an en soir de détresse ahah…

  25. Tiens c’est étrange, étant végétarienne (en France) c’est pour moi l’inverse, je dois justifier mes produits végan, ça surprend souvent. Soit on l’est trop, soit pas assez ^^ pourquoi pas un juste milieu ?
    Je suis d’accord avec toi, il est difficile d’être irréprochable (et encore le mot est fort) sur ses choix alimentaire et leur provenance. Je n’en suis pas capable et j’avoue apprécier le goût de certains produits industriels (même si on est d’accord le fait maison c’est quand même meilleur hehe).

    Merci pour cette recette veggie façon raclette ! Je te recommande de tester la noix de muscade, râpée, j’en mets une pincée dans tous mes gratins ou mes purées de pommes de terre, c’est délicieux !

    Des bises

  26. yummy !
    j’ai du mal à trouver du fromage à raclette à LA mais je ne désespère pas de faire cette petite raclette végé. j’ai souvent fait une recette de quiche lorraine végé (avec tofu fumé, lait végétal, oeufs) et ça dépotait grave :)!
    mais attention à l’excommunication des pures et dures (et du côté des raclettes au jambon, et du côté des salades vertes à graines ) ;!!!! ahahah !!!

  27. Hum la raclette ! C’est trop bon ! Je vais même te dire, le weekend dernier, avec mon mari, nous nous sommes faits une fondue savoyarde (niveau calories il n’y a pas mieux).
    Tu auras vu combien nous étions heureux tous les deux de partager ce bon moment bien au chaud pendant que la pluie tombait ! Un régal !
    Et comme tu le dis si bien, la perfection n’existe pas (et tant mieux), le bien-être ne vient pas que du corps mais aussi de l’esprit. Quand on se prive on fait plus de mal qu’autre chose ;-)
    Ta recette à l’air top :-))))
    Bisous

  28. Coucou Victoria !
    C’est cet état d’esprit qui fait que j’aime ton blog ! Rien ne sert de se prendre la tête H24 sur la nourriture au risque de limite en devenir parano ! Il faut savoir se faire plaisir et se relâcher un peu ! Et puis vu que ça reste assez rare, on apprécie d’autant plus quand on mange ce genre de plat.
    Où trouves-tu toutes ces inspirations pour ces recettes ?! Elles sont toujours très sympa en tout cas !
    Je ne peux que terminer en disant : continues avec cette authenticité !
    Bises

    • C’est adorable Kelly, merci pour ton message qui m’a beaucoup touchée! Pour les recettes, je ne sais pas trop, depuis que je ne lis plus tellement de blogs je t’avoue m’inspirer surtout de souvenirs de plats vus dans des restaurants, ou d’ingrédients en particulier pour lesquels j’imagine une combinaison gourmande, ou alors de livres de cuisine que j’ai à la maison :)

    • Et bien ces idées donnent de belles recettes ! Le moelleux à la banane et lait de coco fait partie des incontournables !
      Au plaisir de te lire :)

  29. La température a bien chuté par chez moi alors ton plat me donne doublement envie. Je suis surprise par le duo fromage-tofu. Je ne sais pas si j’essayerai comme tel ou si je mettrai seulement du fromage.

    Pour ce qui est de ton explication en début d’article, je te suis à 200%. Je mange de la viande mais j’aime découvrir des nouveaux aliments qui y substitue. Je ne suis pas difficile du plais, ni de l’intestin (je digère tout et je n’ai pas d’allergie) et j’aime parfois manger végétarien, végan ou exotique. Et bien que j’essaye de manger sain et équilibrer, parfois ça fait du bien de se faire plaisir avec un produit pas si top point de vue nutriment mais qui fait du bien au moral.

  30. En plus d’avoir l’air bonne, ta raclette revisitée est trop jolie. Je fais la même l’hiver pour une version sans charcuterie. Et quand j’ai vraiment la flemme e l’envie de fromage à raclette, je fais directement fondre le tout au micro-ondes. ^^
    Et je te rejoins sur la mode du healthy, j’en arrive parfois à culpabiliser de ne pas aimer le porridge pour le petit-déj. Et puis je me rappelle que la vie, c’est un savant mélange entre effort et plaisir. Et que si tous les critiques faisaient les même efforts que toi et moi, le monde se porterait bien mieux dans tous les domaines.

  31. Je te comprend parfaitement, moi même je fais un maximum pour manger sain et éthique (ce qui ne me demande pas vraiment d’effort non plus car le reste ne me fait pas forcément envie) mais je ne veux pas que manger deviennent un casse tête et soi une source de frustration et privation alors oui de temps en temps je me fait un gros craquage bien industriel, bien caca si l’envie m’en prends mais tant pis! Ça me rappelle la tête horrifié et même dégouté d’une amie l’autre jour quand je lui ai dit que j’avais envie d’un plat bien régressif style purée-knacchi (je sais même pas comment ça s’écrit!) Oui et alors!? J’en mange une fois tout les 6ans alors c’est pas un drame!
    De toutes façon c’est comme tout les comportements excessifs…ça n’apporte jamais rien de bon…

    et entre parenthèse (en référence au plat de pâte pleins de gluten) les gens doivent arrêter avec cette obsession du gluten! Si on est pas intolérant (et pas l’intolérance autoproclamé) alors le gluten ne vous fera pas bien de mal! C’est les produits extra raffinés à qu’il faut à éviter en priorité plutôt que de se focaliser sur le gluten, mais un bon plat de pâte bio ou complète n’a jamais tué !

    http://www.aswildchild.com/

  32. Miam ça donne faim !

    Tu as bien raison de ne pas te prendre la tête, chacun mange bien ce qu’il veut et un écart n’a jamais tué personne. En tout cas je retiens la recette pour une journée grise et fraiche ;)

  33. Miam ! Ca a l’air trop bon ! Même si personnellement, je remplacerait bien le tofu par du bon jambon ;) (oui, j’aime la viande, j’assume)
    En tout cas, merci pour cette super recette !

  34. Hello Victoria
    Question bête : les rondelles de pomme de terre sont crues quand tu les mets au four ?
    Je suis pas très pommes de terre en général, donc je n’ai pas l’habitude haha

    Et juste un petit mot pour te dire que c’est ce qui me plaît dans ce blog, c’est aussi cela qui m’a amenée à évoluer, et c’est pour ça que je te lis et que je reviens ;-) Continue comme ça, pour notre plus grand plaisir.

    Bonne soirée !

Répondre

Naviguer