Mes Dernières Lectures #31

C’est toujours agréable quand cela arrive: j’ai terminé l’année passée et commencé la nouvelle avec d’excellentes lectures, que je viens partager avec vous aujourd’hui !

Je suis très friande ces derniers temps de romans qui à la fois me réconfortent, et à la fois m’évadent, me font rêver – c’est le cas de ces trois livres.

Au programme, un mélange des univers que j’aime et de belles découvertes: de l’Écosse et un peu d’Angleterre, du mystère, mes personnages chouchous et d’autres rencontres touchantes, une pincée de magie…

J’espère que ces avis seront utiles à quelques personnes !lectures-decembre-janvier

The Highland Witch (ou Corrag), de Susan Fletcher, éd. Norton

Également dispo en VF: Un bûcher sous la neige

RÉSUMÉ: Nous sommes au XVIIème siècle. Élevée dans un petit village anglais par une femme forte et indépendante aux moeurs libres, Corrag a toujours connu les regards suspicieux et les accusations de sorcellerie. Quand sa mère en fait les frais, la jeune fille fuit vers l’Écosse et les Highlands, avec pour seule compagnie sa jument fidèle et la nature qu’elle aime tant. Son périple l’amènera jusqu’à la vallée de Glencoe, sur les terres du clan MacDonald, où elle trouvera tout ce que son coeur désire, mais aussi, bientôt, le massacre qui l’a condamnée au bûcher. Un homme d’Église, Charles Leslie, va écouter son histoire avant la mise à mort.

MON AVIS: S’il m’a fallu un peu de temps pour m’y sentir immergée, ce roman s’est finalement avéré une vraie merveille au fil des pages; à partir de la moitié et jusqu’à la fin, il m’a complètement emportée, et je l’ai fini en larmes.

La structure de la narration dans The Highland Witch est assez particulière, puisque celle-ci alterne entre deux volets: d’une part, le récit de Corrag, qui raconte son histoire à Charles Leslie alors qu’elle se trouve en prison, et d’autre part, les lettres que cet homme envoie à sa femme, faisant état de ses réactions, et contant ses recherches sur le massacre de Glencoe.

Le début était un peu long, mais je me suis petit à petit profondément attachée à cette jeune femme. Corrag déborde d’un amour sacré pour la nature et tous les petits plaisirs simples de la vie; elle est emplie d’une sagesse innée, de respect et d’espérance malgré sa vie marquée de drames, de solitude et d’un amour impossible. Elle m’a beaucoup émue, dans sa façon d’être, et dans son destin, symbole de l’injustice des préjugés et de la haine que l’Homme nourrit pour ce qui est différent de lui – une thématique malheureusement très actuelle.

J’ai aussi été touchée par l’effet qu’elle crée progressivement sur le coeur de Charles, qui s’adoucit en apprenant à la connaître, et par l’évolution de leur relation.

Mais la qualité première de ce roman restera à mon sens l’incroyable plume de Susan Fletcher, indescriptible tant elle est unique. Du lyrisme, de la poésie, de la douceur, beaucoup de sensibilité, et une grande subtilité: voilà les mots qui me viennent à l’esprit quand je repense à ses lignes.

Vous l’aurez compris: The Highland Witch a été une excellente lecture, que je vous recommande. Je n’ai qu’une hâte: découvrir un autre roman de l’auteure, notamment The Silver Dark Sea (Les Reflets d’argent en VF), dont la thématique a l’air tout aussi magique.

MA NOTE: 4,5/5

▼▼▼

The Fiery cross (Outlander #5), de Diana Gabaldon, éd. Arrow

Également dispo en VF: La Croix de Feu

RÉSUMÉ: Pas de résumé ici, puisqu’il s’agit d’un 5ème tome. Pour en savoir plus sur le synopsis initial de la saga Outlander, rendez-vous sur cet article – sachant que l’intrigue évolue énormément au fil des tomes suivants.

MON AVIS: Tenez-vous bien: il m’aura fallu pas moins de 6 mois pour lire ce cinquième tome, contre une vingtaine de jours pour les opus précédents ! En cause dans ce délai: la longueur du roman, bien sûr (plus de 1400 pages), la densité du texte en anglais, comme toujours, mais aussi et surtout le rythme très particulier de l’intrigue – lent, calme, « quotidien ».

J’ai finalement choisi de suivre une partie de l’histoire grâce au livre audio (via mon abonnement Audible), pour pouvoir la déguster petit à petit sans freiner mes autres lectures.

En effet, loin des grandes péripéties que l’on retrouve dans les tomes précédents, The Fiery Cross offre une ambiance bien différente, centrée principalement sur un entrelacement de sous-intrigues sans ampleur qui sont nouées et dénouées au sein-même du livre. Bien qu’une ou deux problématiques importantes soient résolues vers la fin, il ne s’y passe en réalité pas grand chose de très spectaculaire.

En revanche, la personnalité des protagonistes et les relations entre les personnages sont explorées,  approfondies – on les suit en détail dans leur quotidien, ce qui permet de mieux se représenter la vie à Fraser’s Ridge.

Dans l’ensemble, même si je ne l’ai pas trouvé très palpitant, ce tome m’a plu, sans doute justement parce qu’il m’a rapprochée des personnages – tout temps passé avec Jamie, Claire et leurs proches est toujours un plaisir ! Je suis toutefois contente de l’avoir avancé par tout petits bouts, tranquillement: une lecture en un bloc m’aurait sans doute paru un peu longuette ou indigeste.

Bien que l’histoire n’ait plus, à ce stade, la même force que dans les 2-3 premiers tomes, je suis toujours aussi ravie de passer du temps dans l’univers d’Outlander, et je trépigne d’impatience à l’idée de commencer le tome 6 !

MA NOTE: 4/5

▼▼▼

Paranoïa, de Mélissa Bellevigne, éd. Hachette Black Moon

RÉSUMÉ: Lisa, psychiatre réputée pour son expertise sur les cas les plus difficiles, est appelée en renfort à l’hôpital Saint-Vincent, près de Paris. Là-bas, une jeune femme nommée Judy, manifestement brisée par un traumatisme dont on ne sait rien, refuse strictement de s’alimenter, mettant ainsi en danger sa propre vie, ainsi que celle de l’enfant qu’elle porte. Lisa, portée par ses propres démons, va s’intéresser de près au sort de sa patiente, jusqu’à découvrir sa troublante histoire, à la limite entre folie et paranormal.

MON AVIS: Moi qui avais longtemps hésité à tenter ce roman (la promotion commerciale très poussée m’avait un peu effrayée), je suis finalement ravie de lui avoir laissé une chance: je l’ai trouvé prenant et très agréable à lire – une lecture légère mais pas trop, qui se dévore, comme on les aime !

Je me suis tout de suite attachée aux deux protagonistes – Lisa d’un côté, pour sa passion professionnelle et pour ses faiblesses, qui la rendent très attachante, et Judy de l’autre, dont l’histoire va petit à petit nous permettre de comprendre la souffrance. J’ai trouvé intéressant de suivre les deux points de vue: cette alternance dynamise le récit et double les enjeux.

Mais surtout, j’ai adoré le côté mystérieux de ce roman: l’auteure a réussi à disséminer des pistes intrigantes bien dosées, et à maintenir le suspense jusqu’au bout – jusqu’à la toute fin, en fait, qui reste un point d’interrogation. C’était très addictif et divertissant ! La part de « paranormal », de fantastique, dans l’histoire, était bienvenue: elle participait au mystère, tout en apportant un peu de magie, de rêve, à la situation initiale assez sombre.

Les seuls aspects qui m’ont moins convaincue ont été l’explication de la présence d’Alwyn, un peu trop alambiquée à mon sens, et la romance, qui, tout en étant logique et crédible, prenait un peu trop de place dans le récit pour mon goût (coeur de pierre toujours !). Heureusement, ces éléments ne m’ont pas gênée au point d’entacher ma lecture.

En bref, j’ai passé un très bon moment avec ce roman ! J’espère que Mélissa (alias GoldenWendyBeauty sur la toile) publiera d’autres titres à l’avenir: je serai au rendez-vous !

MA NOTE: 4/5

***

Avez-vous lu l’un de ces romans ?
Quelles ont été vos lectures récentes ?

***

Pas fan d’Amazon ? Vous pouvez aussi passer par LaLibrairie.comLesLibraires.fr ou encore ParisLibrairies.fr pour vos commandes, qui seront livrées chez un libraire indépendant, ou bien sûr vous rendre directement en magasin si possible ! ♥︎

20 commentaires

  1. Je n’ai jamais lu ces romans.
    En ce moment, je finis La vie est facile, ne t’inquiète pas d’Agnès Martin-Lugand. Je n’accroche pas! J’ai beaucoup aimé le premier tome, je l’ai trouvé émouvant. C’était une lecture facile mais détendante. J’avais beaucoup apprécié!
    Bises, belle journée

    Julie, Petite and So What?

  2. J’ai lu aussi un bûcher sous la neige juste avant Noël et je partage ton avis, on met un peu de temps à se laisser prendre par l’histoire, même si les descriptions de la nature écossaise sont magnifiques. Je l’ai lu en français, et l’autre chose qui m’a un peu dérangée est le style, qui ne m’a que moyennement emballée, je l’ai trouvé un peu lourd, mais c’est peut être lié à la traduction… J’ai depuis démarré outlander 6 qui est encore plus gros que le 5 (et n’est pas disponible sous Kindle, la tête de mon mari qui m’avait justement acheté une nouvelle liseuse pour m’éviter de me traîner un annuaire téléphonique…) j’en suis au tiers, il se passe un peu plus de choses mais pas d’événements majeurs non plus, mais c est toujours un plaisir de les retrouver…

  3. J’ai déjà lu trois livres en janvier « The Picture of Dorian Gray » (avais mitigé), « La Bibliothèque des Coeurs Cabossés » (lecture délassante) et « Le Livre du Hygge » (que je voulais lire petit à petit mais que j’ai complètement dévoré) :-) En ce moment, je lis « La vie selon Juan Salvador, palmipède d’Uruguay » et j’accroche déjà bien à l’histoire, je sens que cela va être une lecture émouvante ! :-)

  4. En ce moment je termine de lire 2 livres que je dévore: Marie Stuart de Stephan Zweig, il décrit très bien les personnalités des protagonistes et j’aime bien l’univers du XVIème siècle en Ecosse et en Angleterre. Et dans un tout autre registre ‘L’effet Haiku »de Pascale Senk, que je recommande absolument: les haiku sont des petits poèmes japonais de 3 vers qui sont tournés vers la nature, le moment présent, les sentiments éphémères etc. J’étais sceptique de lire tout un livre dessus, et pourtant, il est très beau, l’auteure décrypte tout ce qu’un haiku peut nous apporter, avec toute la dimension spirituelle qui va avec, et nous incite progressivement à nous lancer aussi!

  5. Je suis en plein dans Un bûcher sous la neige mais j’ai un peu de mal à rentrer dedans pour l’instant. Le style est un peu étrange, sans doute une traduction approximative…

    • Argh oui, je ne sais pas trop ce que ça donne en français mais ça ne rend peut-être pas aussi bien ! Concernant le début qui te coûte un peu, c’est normal sans doute: personnellement je n’ai vraiment été « emportée » qu’à partir de la moitié du roman à peu près !

  6. Bonjour Victoria, j’ai pris du temps pour beaucoup lire ces derniers temps; je recommande vivement « Dracula » de Bram Stoker, « La Ferme Africaine » de Karen Blixen, « La Confusion des Sentiments » de Stefan Zweig et un récit très court de Giono « L’Homme qui plantait des arbres ».
    Je voulais lire « Le Livre du Hygge » mais il est déjà emprunté à ma Médiathèque (peut-être par une des tes lectrices? Ah ah!)

    Je rajoute à la liste celui dans lequel je suis plongée actuellement « Le Maître et Marguerite » de Mikhaïl Bulgakov, d’ailleurs très bien noté sur Goodreads (4.32 pour + de 142.000 ratings!).

    Merci Victoria pour tes revues de lecture toujours très plaisantes à lire!

    • ah Karen Blixen ! quel souvenir, j’étais en Afrique avec elle ! j’ai les autres dans ma PAL donc je les note et le dernier que je vais pouvoir emprunter (Bulgakov) – je vais les ajouter sur GR

      Merci !

  7. Alors, j’ai bien failli lire le tome 5 d’Outlander,mais sans faire exprès, sur mon kindle, j’ai enchainé directement sur le 6!! Et j’ai mis du temps à m’en rendre compte! lol! J’en suis au 7 maintenant, et j’ai réussi, je pense à capter les choses importantes du 5. J’y reviendrais peut-être, mais pas maintenant ;)

  8. Bonjour Victoria ! Merci pour ces nouvelles découvertes, je pense me procurer The Highland Witch suite à ton avis. Ton édition est magnifique, elle me rappelle mon voyage en Ecosse l’année dernière, Glencoe. Et bien évidemment la suite d’Outlander que j’aime tant. Merci, que ta journée soit belle!

  9. Hello Victoria,

    Merci toujours pour tes retour lecture très complet.
    J’ai un peu peur de commencer le tome 5 d’Outlander mais je me demande si je devrais pas faire comme toi, le lire doucement en parallèle à d’autres lectures. J’ai le bûcher sous la neige dans ma PAL et ton avis me donne envie de le commencer bientôt.

    Pour ma part, dernièrement j’ai lu le classique « Dracula » de Bram Stoker, une relecture du 3ème tome d’Harry Potter <3 et "Les Apparences" de Gillian Flynn. Actuellement, je lis le livre du club de lecture.

  10. Angelika/ Koalatagada Répondre

    Le premier me donne très envie je le note :) en ce moment je lis à tout jamais une histoire d’amour et j’ai commencé à lire les Tintin de mon chéri après être aller voir l’expo au grand palais :)

  11. Coucou Victoria !

    Je pense que tu as bien fait de lire tranquillement Les tambours de l’automne. Je l’avais lu d’une traite et m’étais passablement ennuyée pendant cette lecture… J’ai retrouvé le même défaut dans la première partie de La neige et la cendre… Je fais donc une pause avant, peut-être, de lire la suite dans quelques mois.

    Bises

  12. Pingback: Mes Dernières Lectures #41 - Mango and Salt

Répondre

Naviguer