Retour en Écosse #1 – Les Highlands

Quand je suis rentrée de notre road-trip en Écosse l’année dernière, j’y ai laissé un morceau de mon coeur. Je savais que je devrais y revenir très bientôt – il ne pouvait pas en être autrement – pour cette fois, partager mon amour du pays avec ma famille. Je voulais absolument leur faire découvrir cette expérience merveilleuse de beauté, d’histoire et de nature, qui m’habitait profondément depuis notre retour !

Fin avril, nous avons donc pris l’avion pour retrouver mes parents à Edimbourg et effectuer ensemble un road-trip de dix jours à travers les Highlands et les Hébrides, que j’ai entièrement organisé moi-même. Mon but était à la fois de revoir toutes les régions que nous avions aimées la première fois (cf notre itinéraire ici), mais aussi d’en découvrir de nouvelles – et, forts de notre expérience, de mieux profiter de certains endroits aperçus un peu trop rapidement.

Aujourd’hui, je commence donc le compte-rendu de ce superbe voyage, qui sera découpé en quatre parties, correspondant à quatre zones géographiques: les Highlands (sur l’île principale), l’île de Skye, l’île de Harris & Lewis, et Édimbourg.

Si j’ai pris beaucoup moins de photos qu’en 2016 (mon mot d’ordre ? PRO-FI-TER), j’espère tout de même que celles que je partagerai avec vous vous plairont, vous feront voyager par les yeux, et que mes recommandations vous seront utiles si vous comptez un jour vous rendre en Écosse.

C’est parti, on embarque !highlands-ecosse-trossachs7

LES TROSSACHS

Nous avons passé une bonne demi-journée dans les Trossachs, sous un ciel d’abord très ensoleillé, puis doucement plus nuageux à mesure que nous remontions vers le Nord. Après un pique-nique au soleil sur la rive du Loch Lomond à Milarrochy Bay (nous avions fait nos stocks dans un Marks & Spencer Food sur une aire d’autoroute avant d’arriver), nous sommes allés parcourir le Millennium Forest Path à Balmaha, une très chouette promenade de moins d’une heure à travers les denses forêts qui entourent le lac. J’ai beaucoup aimé les très jolies vues sur l’eau depuis les collines !

En deuxième partie d’après-midi, nous avons repris la route trouvée par hasard l’année dernière entre Aberfoyle et Inversnaid, afin de retrouver certains de ses magnifiques paysages. Au bout du chemin, à Inversnaid, la vue sur les montagnes de l’autre côté du Loch était sublime grâce aux jeux du soleil et de la brume.

Globalement, comparé au voyage précédent, j’ai été ravie d’avoir pu mieux profiter du parc et réellement passer du temps en extérieur. Les Trossachs ne sont pas ma partie favorite des Highlands, mais ils sont toujours agréables par beau temps pour un bon bol d’air et de nature.

Bonnes adresses

Mhor 84: Cet excellent restaurant à Balquhidder sert une cuisine fraîche et savoureuse, veggie-friendly, composée de produits majoritairement locaux. La salle est très chouette avec son mobilier vintage disparate. Après le dîner, nous y avons même profité d’une session fort sympathique de musique écossaise en live.

B&B The Golden Larches: Hôte très sympathique, grandes chambres, grandes salles de bain, et bon petit déjeuner fait maison !highlands-ecosse-trossachs highlands-ecosse-trossachs5 highlands-ecosse-trossachs6

GLENCOE

Sans compter les îles des Hébrides, Glencoe est très certainement mon endroit préféré de tous les Highlands tant sa beauté mystérieuse, brumeuse, presque surnaturelle, m’impressionne. Et que dire de la mignonne petite maison blanche isolée au pied des montagnes ? Comme souvent, le ciel était nuageux lors de notre visite, mais cela ne faisait que renforcer l’ambiance si particulière de ce lieu mythique.

Depuis que j’ai lu Un Bûcher sous la neige (souvenez-vous), mon attachement est encore plus vif, touchée que je suis par les événements tragiques qui y sont survenus. J’aimerais un jour y rester plus de quelques heures, pouvoir admirer ces sommets rocheux par tous les temps et y explorer les différents itinéraires de promenades et randonnées.

En attendant, nous sommes retournés à Glencoe Lochan, un petit lac artificiel situé juste à côté du village de Glencoe. Il fut créé au XIXème siècle par le propriétaire de l’époque pour ressembler au Canada, car son épouse avait le mal du pays. J’ai à nouveau trouvé cette balade vraiment superbe et tellement apaisante !

Bonnes adresses

Glencoe Café: Un sympathique petit café où locaux et touristes se réunissent pour déguster une bonne soupe du jour accompagnée de scones au fromage, un sandwich ou encore des pâtisseries maison. Il y a plusieurs options végétariennes.highlands-ecosse-glencoe highlands-ecosse-glencoe2highlands-ecosse-glencoe4 highlands-ecosse-glencoe5 highlands-ecosse-glencoe6 highlands-ecosse-glencoe7

GLENFINNAN

Glenfinnan, et en particulier son viaduc, est un lieu très spécial pour tous les fans de Harry Potter, puisque c’est là que passe le fameux Poudlard Express dans les adaptations cinématographiques. Nous n’en avions malheureusement pas vu grand chose la dernière fois en raison d’une grosse averse, mais cette deuxième visite a été l’occasion de se rattraper !

Pour obtenir une bonne vue sur la courbe du viaduc, vous pouvez vous rendre jusqu’au parking secondaire, juste après le parking principal du Glenfinnan Visitor Center, et continuer à pieds jusqu’au pied des colonnes, avant de prendre un petit chemin sur la gauche qui mène jusqu’en haut de la colline. Pour info, si vous voulez voir passer le Jacobite Train (le Poudlard Express de la vraie vie !), il faut prévoir d’arriver pour 15 heures maximum, afin d’avoir le temps de se positionner pour la photo – il me semble que le train passe exactement à 15h20. Nous l’avons personnellement vu un peu plus loin, le long de la route alors que nous conduisions vers le viaduc, ce qui était déjà très chouette !

Ne ratez pas non plus la sublime vue (je l’adore) de l’autre côté, vers la tour du Glenfinnan Monument, dédiée aux Highlanders qui ont soutenu Bonnie Prince Charlie et en sont morts. Le monument marque de fait l’endroit où le Prince a rejoint pour la première fois les clans jacobites pour commencer sa campagne de guerre – qui allait se terminer en un terrible massacre à Culloden.

Bonnes adresses

Springburn Farm House: Coup de coeur pour ce très chouette B&B, tenu par un couple très amical et tous leurs animaux (mouton, poules, et vaches Highlands – cf. la fin de cet article !). Les chambres sont très cosy, simples mais confortables, et j’ai absolument adoré le petit déjeuner. La zone où se trouve la bâtisse est en outre très jolie, et l’on accède directement depuis cette route au chemin jusqu’à l’île de Skye.

Old Pines: Cet excellent restaurant, situé dans l’hôtel du même nom, propose de nombreux plats végétariens, avec des options sans gluten. Il est assez cher, mais en vaut le coût: les plats sont superbement présentés et délicieux, et le service impeccable. J’ai adoré l’ambiance à la fois calme et conviviale: les boissons vous sont d’abord servies dans un canapé, en attendant que vos plats arrivent et qu’on vous installe à table. Et surtout, surtout, le lieu est sublime, entouré de pins et d’une vue à couper le souffle sur la campagne, que l’on peut observer depuis les grandes baies vitrées.highlands-ecosse-glenfinnan highlands-ecosse-glenfinnan2 highlands-ecosse-glenfinnan3

VERS KYLE OF LOCHALSH

Après Glencoe, la région située entre Fort William et Kyle of Lochalsh est clairement la plus belle partie des Highlands (sur l’île principale) à mon sens. Nous avions un peu raté ces paysages l’année dernière, puisqu’une tempête de neige nous avait empêché de voir quoi que ce soit à plus de 10 mètres; je suis donc ravie d’avoir pu les découvrir bien plus clairement cette fois-ci.

Je n’ai pas pris beaucoup de photos sur la route, mais rien que le superbe panorama ci-dessous parle de lui-même, entre végétation roussie, pins, eaux et sommets enneigés.

Enfin, nous avons bien sûr fait une petite pause au château d’Eilean Donan – sans doute la bâtisse la plus photogénique et la plus photographiée du pays !highlands-ecosse-routeskye highlands-ecosse-routeskye2 highlands-ecosse-routeskye3 highlands-ecosse-routeskye4

INVERNESS

Je n’ai pratiquement aucune photo d’Inverness, puisque nous y sommes arrivés en fin de journée, juste pour y passer la nuit et visiter le champ de bataille de Culloden le lendemain (cf. mes explications dans cet article). J’ai néanmoins deux bonnes adresses à vous recommander !

Bonnes adresses

George’s Thai: Un très bon restaurant, déjà testé l’année dernière, pour manger indien ou thaï à des prix raisonnables. Il y a des options vegan et végétariennes.

Hootananny: Ce pub ample et chaleureux est THE place to be à Inverness, le soir, pour boire une bière locale et assister à des concerts de musique en live. Nous avons eu la chance de tomber sur un soir dédié à la musique folklorique locale, c’était ultra chouette !culloden

LES CAIRNGORMS

Notre visite des Cairngorms, le plus grand parc naturel du pays et la plus haute chaîne de montagne du Royaume-Uni, avait été largement écourtée à cause du temps « perdu » à rechercher le lieu de tournage de Craigh Na Dun dans Outlander (toutes mes explications ici).

Cette fois-ci, j’avais donc la ferme intention d’en profiter davantage durant l’après-midi que nous pourrions y passer. Après un déjeuner à Aviemore, nous avons ainsi choisi d’effectuer une bonne promenade dans la région du Glenmore Forest Park, réputée pour ses jolis paysages. En suivant les conseils du ranger sur place, nous avons décidé de suivre le Loch Morlich Trail, un itinéraire d’environ 2 heures le long de la superbe plage dorée et du lac, au coeur des bois. J’ai vraiment adoré cette balade, surtout par un si beau temps: quel bonheur de voir le sable doré, l’eau claire, et au fond, les sommets enneigés !

Bonnes adresses

The Mountain Café: Vous cherchez des plats sains, gourmands, savoureux et modernes, avec des options pour tous les régimes alimentaires (GF, vegan, veggie…) ? Ce café très populaire à Aviemore est fait pour vous ! La fondatrice est néo-zélandaise, et cela se voit: on y retrouve une cuisine très syncrétique, et vraiment dans l’air du temps. ! J’y ai dégusté une salade de légumes rôtis absolument délicieuse, avec du pain à se damner.

The Red Brolly Inn: Nous avions déjà choisi cette auberge l’année dernière, et nous y sommes retournés: les prix sont bien plus raisonnables qu’à Pitlochry, les chambres confortables, et l’on peut manger sur place. Mention spéciale aussi pour leurs bons petits déjeuners écossais !highlands-ecosse-aviemore highlands-ecosse-aviemore2 highlands-ecosse-aviemore4 highlands-ecosse-aviemore5 highlands-ecosse-aviemore7

***

Avez-vous déjà visité les Highlands écossais ?
Certains de ces lieux faisaient-ils partie de votre voyage ?

Pour plus de photos et adresses, (re)découvrez mes autres articles voyage sur l’Écosse.

***

BONUS: Highlands Coos ♥︎

Je n’ai pas pu résister à vous partager quelques photos des vaches Highlands que nous avons croisées dans le jardin de notre B&B à Spean Bridge. Trop rigolotes !highlandcoos highlandcoos2 highlandcoos3 highlandcoos4

29 commentaires

  1. Qu’est-ce que c’est joli ! On se croirait sur une autre planète. ça donne envie de s’évader de la ville… J’aime particulièrement la photo de la maison blanche aux pieds des montagnes !
    Des bisous

  2. Merci pour ce partage !
    Hop, je rajoute quelques unes de tes bonnes adresses à la feuille de route que je suis en train de préparer pour notre voyage de cet été ! (fin Août… espérons que les midges ne soient pas (trop) de la partie!)

  3. Les photos sont superbes, et ça donne vraiment envie. Ça ressemble beaucoup à chez moi (frontière Vermont/New Hampshire) en moins « jaune » (il doit y avoir beaucoup de vent) et sans les chateaux, avec les lacs entourés d’arbres et de montagnes. La plage est hyper attrayante!
    Comment ça s’est passé avec l’accent écossais?
    Ma photo préférée, j’avoue, c’est la dernière, celle de la vache chevelue avec l’oeil qui dépasse hahaha. Ça va me faire la journée!

  4. Toute pleine de cette poésie brute et sauvage, L’Ecosse est tellement belle ! Je crois que j’y ai aussi laissé un bout de mon cœur lors de mon roadtrip il y a 3 ans. Merci pour ce partage de mots et photos qui sont comme des poèmes pour mon esprit qui rêve d’y retourner :)
    Belle journée à toi.

  5. Bonjour Victoria !!
    Mon chéri et moi avions prévu d’aller en Nouvelle-Zélande en septembre, espérant avoir 3 semaines de congés ! Malheureusement, nous n’aurons que 2 semaines, ce qui fait tomber à l’eau notre périple !

    J’ai réussi à convaincre mon chéri de visiter l’Ecosse !!! Cette destination me plaisait bien il y a déjà longtemps, et la série Outlander (Merci pour la découverte au passage), et tes roads-trips ont finis de me convaincre (et de le convaincre aussi) !
    Alors, c’est décidé ! En septembre, on va road-triper en Ecosse !!!
    Je compte étudier scrupuleusement tes comptes rendu, et très certainement m’inspirer fortement de tes destinations et bonnes adresses ! Merci beaucoup par avance !!! :)

  6. Les photos sont sublimes et quelle chance de pourvoir partager cette expérience en famille !
    Depuis que j’ai découvert la série Outlander (grâce à toi ;), je rêve de voir ses contrées de mes propres yeux et de visiter l’Ecosse. En attendant que cela puisse se faire, je suis ravie de vivre tout cela par procuration à travers ton article et ai hâte de lire les suivants !

  7. marie-charlotte Répondre

    Hooo ça fait plaisir de revoir ces beaux paysages ! Tu as eu beau temps j’ai l’impression. J’y suis passée la semaine précédente et j’ai eu la même chance que toi. As tu visité le château d’Eilean Donan ? L’intérieur est vraiment sympa. Les écossais ont vraiment le don de la reconstitution (c’est la même chose à Culross d’ailleurs). Il ne manquait plus que le feu dans la cheminée !!! J’ai hâte de voir la suite de ton périple ! Bon séjour à New York …

  8. Je regrette tellement de ne pas avoir été en Ecosse l’année dernière, mais c’est un des pays tout en haut de ma liste qu’il faut que je vois ! Tes photos me donnent tellement envie, elles sont magnifiques.

  9. J’étais en Ecosse en février dernier.
    A bord d’un van, pour sillonner, observer et s’arrêter où bon nous semble. Je crois bien que c’est le moyen de transport idéal pour aller à son rythme.
    Enfin bref, ce qui m’étonne le plus en voyant les images, une fois de plus ce sont les couleurs. En février la nature était jaune, ocre et un peu prune : des couleurs si inhabituelles ! Je constate que quelques mois plus tard c’est déjà plus vert. Je pense que les Highlands et plus généralement tous les paysages écossais réservent un charme différent chaque saison. Et c’est pour cette raison que l’envie d’y retourner est toujours là !!
    Merci pour cet article voyage (et pour les autres aussi, hein !) qui m’anime et me transporte dans un pays qui m’est cher.

  10. Parfait ce petit programme, merci pour les adresses veggie ! Je pars dans 1 mois tout pile et je fais à peu près le même parcours, j’ai trop hâte !!

  11. Vivement ce jour où je poserai pour la première fois les pieds en Ecosse. Ce pays me fait rêver depuis de nombreuses années, et tes articles autour de tes voyages sur ces terres, ainsi que la découverte d’Outlander (grâce à toi, à nouveau), n’ont fait qu’amplifier cet attrait. Vivement !

  12. je me délecte de la saison 1 d’outlander achetée grâce à toi …. l’Ecosse y est tellement sauvage et sublime …. juste merci

  13. Hello Victoria!!!
    Quel plaisir de voir cet article maintenant que je connais aussi ce beau pays. En effet, j’y suis allée 2 semaines en mai et c’était magique. J’ai adoré aussi la vallée de Glencoe et Glenfinnan avec son superbe viaduc et son monument près de l’eau. Pour ma part, j’ai vu le train passer vers 10h45 sur le viaduc.
    Nous sommes aussi passés vers les Trossachs et Kyle of Lochalsh, mais très rapidement, et nous avons aussi passés une nuit à Inverness.
    Je me réjouis de voir tes autres articles pour découvrir de nouveaux endroits et pour la nostalgie de ceux où je me suis rendue :)
    Bisous

  14. Pingback: Retour en Écosse #2 – L'île de Skye - Mango and Salt

  15. On a fait un peu pareil, on est resté 14 jours, donc on ajouté la côte est avec la « costal road », on est resté 3 jours à Inverness, on est monté jusqu’à Durness (Kyle of Tongue), pour redescendre sur l’ile de Skye (3jours aussi ) en prenant les petites routes et dieu sait qu’elles sont magnifiques ! Nous sommes passé, au retour, par les Glencoe (avec le même attachement que toi) et deux jours à Edimbourg (cette ville <3) !
    On y retournera surement pour approfondir le Nord de l'écosse qui splendide ! Et faire de nouvelles randonnées ! :)

  16. Pingback: Links I Love #141 - Whatever WorksWhatever Works

  17. Pingback: Retour en Écosse #4 – Édimbourg - Mango and Salt

Répondre

Naviguer