Qu’y a-t-il dans ma liseuse ?

J’ai remarqué une catégorie de vidéos sur les chaînes Youtube littéraires qui s’appelle « What’s on my Kindle » et où, en toute logique, les personnes présentent le contenu de leur liseuse. J’ai trouvé l’idée très intéressante, au point de vouloir reprendre ce même concept dans un article, que voilà !

Il faut dire que je voue un amour infini à ma Kindle Paperwhite, à laquelle je me suis désormais tout à fait habituée. Il m’arrive de plus en plus souvent de choisir le format ebook pour mes lectures, pour des raisons économiques, mais aussi pour la praticité et le gain de place: cela correspond aussi bien à mon train de vie, souvent ponctué de déplacements et voyages, qu’à mon envie de plus de minimalisme à la maison. (Et cela ne m’empêche pas de me procurer ou de conserver mes livres préférés en papier pour qu’ils m’entourent au quotidien !)

Surtout, en observant la liste des titres que j’y ai téléchargés, je trouve qu’on y distingue particulièrement bien mes habitudes de consommation dans ce domaine: je réserve ma Kindle à des types d’achat spécifiques, comme des romans au prix avantageux, ou trop encombrants. J’aime beaucoup cette idée de pouvoir lire davantage et avoir plus de livres à mon entière disposition sans pour autant surcharger ma bibliothèque ni trop dépenser –  c’est assez libérateur !

J’espère en tous cas que ma liste pourra vous éclairer sur les avantages que je trouve à ma liseuse, et vous donner quelques bonnes idées de lecture au passage ! J’y supprime au fur et à mesure tout ce que j’ai déjà lu (The woman in white, My cousin Rachel…) et dont je vous ai déjà parlé, donc il ne devrait pas y avoir trop de redites.

NB: J’ai renseigné dans cet article les liens exacts des ebooks que je possède, via Amazon donc, puisqu’il s’agit d’une Kindle, mais je crois qu’on peut les trouver sans souci sur d’autres plateformes de vente.mes-livres-sur-kindle

CLASSIQUES GRATUITS (OU PRESQUE)

La majorité des livres présents dans ma Kindle sont des classiques tombés dans le domaine public, et pour cause: on peut les télécharger gratuitement dans leur langue originale. Lorsqu’il s’agit d’une traduction ou d’une version préfacée ou illustrée, le prix monte généralement à 0,99€. Autant vous dire que ce n’est pas la ruine, et qu’il y a de quoi se faire une belle collection ! Je lis l’anglais: j’ai donc la chance d’avoir un très grand choix, autant dans les classiques français que britanniques, et j’en profite pour télécharger tous ceux qui me tentent.

♥ Sherlock Holmes – The Ultimate Collection, d’Arthur Conan Doyle. Si j’ai été moyennement impressionnée par les nouvelles que j’ai pu lire cette année, je reste en revanche une grande fan des personnages de Sherlock et Watson, et de l’ambiance générale de la saga. J’aime l’idée d’avoir toute la collection sous la main, pour découvrir d’autres histoires courtes à l’occasion, et relire les romans quand j’en ressentirai l’envie.

♥ Northanger Abbey, de Jane Austen. C’est la jolie Justine qui m’a donné envie de laisser une nouvelle chance à ce roman, abandonné après quelques dizaines de pages pour cause d’ennui complet lorsque j’étais ado. Northanger Abbey étant en réalité une parodie des romans gothiques de l’époque (que j’adore désormais !), il n’est pas impossible que je sois mieux à même de l’apprécier maintenant qu’à 15 ans !

♥ Orgueil et préjugés, de Jane Austen. Refroidie par mon expérience avec Northanger Abbey, je n’ai jamais eu très envie, ou le courage, d’entamer mon exemplaire de Pride & Prejudice. Pour me motiver et me simplifier la tâche, maintenant que ce roman m’intrigue de plus en plus, j’ai téléchargé une traduction française gratuite: cela me permettra sûrement d’entrer plus aisément dans l’histoire, quitte à le continuer (ou le relire d’ici quelques années) en VO s’il me plaît.

 Lady Audley’s Secret, de Mary Elizabeth Braddon. Je ne connaissais absolument pas ce titre, ni son auteure, jusqu’à ce qu’Aurélia m’en parle sous cette photo Instagram avec des arguments magiques: une pionière des suspense novels, qui aurait inspiré Wilkie Collins, une ambiance qui évoque Rebecca de Daphné du Maurier… Tout ce que j’adore ! J’ai évidemment sauté sur ma Kindle pour le télécharger, et j’ai très hâte de le découvrir !

♥ The Moonstone, de Wilkie Collins. Après avoir beaucoup aimé The Woman in white pour son suspense et son ambiance inquiétante (et la superbe plume !), j’ai très envie de découvrir un autre titre réputé de Wilkie Collins, La Pierre de lune, considéré comme l’un des premiers romans de détective modernes. Il promet beaucoup d’aventures, et je m’en réjouis d’avance !

♥ Villette, de Charlotte Brontë. Si son chef d’oeuvre, Jane Eyre, est particulièrement connu, cet autre titre de l’auteure l’est beaucoup moins: on y suit les amours et les malheurs d’une jeune enseignante, Lucy Snowe, qui échoue dans un pensionnat de jeunes filles au royaume de Labassecour (une Belgique fictive). J’ai récemment adoré La recluse de Wildfell Hall, d’Anne Brontë, et je serais ravie de continuer mes explorations de la bibliographie des trois soeurs !

♥ Wuthering Heights, d’Emily Brontë. Toujours dans cette même quête, je suis actuellement en train d’écouter Wuthering Heights, alias Les Hauts de Hurlevent, en version audio. J’ai tout de même la version papier dans ma bibliothèque, et le fichier numérique dans ma Kindle, pour mieux suivre les narrateurs si besoin (j’ai parfois un peu de mal à comprendre l’accent anglais !).

♥ Le Horla, de Guy de Maupassant. Une nouvelle classique mais fantastique, qui explore dans une ambiance angoissante la limite entre folie et manifestations surnaturelles, le tout en quelques dizaines de pages ? Ça me tente, surtout pour cet automne !

♥ Tess of the d’Urbervilles, de Thomas Hardy. Malgré mon amour absolu pour Loin de la foule déchaînée et tout le bien entendu sur cet autre roman de l’auteur, j’hésite beaucoup à le commencer en raison de son aspect très dramatique, tragique – sachant que je n’ai pas d’envie ni beaucoup de goût pour les histoires déprimantes. En attendant de peut-être un jour me décider, je l’ai tout de même ajouté à ma bibliothèque virtuelle.

♥ Vingt mille lieux sous les mers, de Jules Verne. Je n’avais jamais lu de Jules Verne et ne m’y intéressait pas du tout avant de découvrir L’île mystérieuse l’année dernière avec le #clublectureMS: un grand coup de coeur ! Depuis, je suis bien sûr intriguée par le reste de ses titres, et particulièrement celui-ci, auquel l’auteur fait justement un clin d’oeil dans mon roman chouchou.

♥ Manon Lescaut, de l’Abbé Prévost. C’est en faisant des recherches sur les classiques les plus abordables pour une sélection du #clublectureMS, là aussi, que j’ai découvert ce roman et eu envie de le lire. Il s’agit apparemment d’une passion amoureuse aussi déraisonnable que touchante, semée d’embûches et d’aventures, premiers pas d’une « littérature du désir » ayant fait scandale en 1733 pour immoralité. Un sujet intemporel !

 Le comte de Monte-Cristo, d’Alexandre Dumas. Ce roman d’aventure en cape et épée est sans doute l’un des classiques les plus populaires en France, et je ne l’ai toujours pas lu ! J’avais toutefois apprécié Les trois mousquetaires, et me réjouis de retrouver Dumas dans une autre oeuvre. Je vous avoue toutefois que le volume du livre (environ 1500 pages en poche) me fait un peu peur…!

♥ La princesse de Clèves, de Madame de La Fayette. Je considère ce roman comme l’un de mes classiques préférés: je l’avais absolument adoré en l’étudiant au lycée ! On y parle d’amour impossible et de combat entre passion et raison. J’ai envie de le relire depuis l’année dernière, pour vérifier s’il me plaît toujours. Affaire à suivre !

♥ Treasure Island, de Robert Louis Stevenson. Roman d’aventure par excellence, L’île au trésor est oeuvre de l’un des écrivains écossais les plus connus, et un grand classique britannique, ce qui me donne envie de le découvrir ! Il a apparemment eu une influence fondamentale sur la représentation culturelle des pirates (îles tropicales, voiliers, carte au trésor…) que nous avons aujourd’hui.

***

ROMANS ENCOMBRANTS

Je profite aussi parfois de ma liseuse pour acquérir une version numérique des romans très volumineux que je possède en version papier: cela me permet de les transporter plus facilement, et donc de continuer ma lecture même lorsque je ne suis pas à la maison (il n’y a jamais de place dans mon sac). C’est un petit luxe que je ne me permets que lorsque la version numérique est particulièrement abordable, bien sûr, histoire de ne pas payer deux fois plein pot !

♥ A Breath of snow and ashes, de Diana Gabaldon. Ce 6ème tome d’Outlander est l’une de mes lectures en cours (je le déguste petit à petit, comme le tome 5) et je ne regrette pour rien au monde de l’avoir pris sur ma Kindle: je l’emporte partout avec moi, et c’est beaucoup plus pratique qu’un énorme pavé de 1424 pages !

♥ Les dames du lac, de Marion Zimmer Bradley. Je possède ce gros roman en version originale, dans une petite édition de poche très épaisse. Pour m’aider à la compréhension du vocabulaire “fantasy” comme pour me faciliter la lecture, j’ai aussi pris l’intégrale VF en ebook un jour où je l’ai trouvé en super promo.

♥ Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell. J’aimerais un jour me faire une relecture plaisir de cette histoire, qui m’a longtemps habitée quand j’étais ado. La version numérique (que je ne retrouve pas sur Amazon, mais bien dans la boutique intégrée à la Kindle) est plus pratique que l’édition en deux tomes de ma Maman !

***

ROMANS EN PROMOTION

Il y a toujours des titres en promotion sur la boutique Kindle, mais je suis tout particulièrement les soldes bi-annuelles du groupe éditorial Bragelonne (avec Milady, Milan…), alias la #GrosseOP et la #PetiteOP, où plusieurs dizaines, voire centaines de leurs ebooks sont proposés au prix de 0,99€. La plupart d’entre eux étant loin de mes genres de prédilection (beaucoup de romans de fantasy, de romances paranormales ou d’histoires assez jeunesse), j’y fais rarement de grandes razzias, mais il m’arrive de trouver quelques pépites que je n’aurais sans doute pas tentées au prix fort – c’est l’occasion parfaite de m’y essayer.

Le secret de Pembrooke Park, de Julie Klassen. J’ai connu ce livre sur le groupe du #clublectureMS, où quelqu’un en parlait comme d’une bonne surprise, et j’ai pensé que l’atmosphère façon XIXème siècle, légèrement gothique, pourrait certainement me plaire. J’ai donc profité d’une promo à 0,99€ pour le prendre, et le découvrir à l’occasion, quand j’aurai envie d’une romance !

♥ Le Paris des merveilles T1, de Pierre Pevel. J’ai entendu beaucoup de bien de cette saga qui mêle contexte historique (années 1900), magie steampunk et mystère. La plume de l’auteur, grand nom de la fantasy française, est apparemment d’une grande qualité. J’ai hâte de la découvrir !

♥ Ce qui nous lie, de Samantha Bailly. J’ai craqué sur ce titre lors d’une #GrosseOP l’année dernière, alors que je n’avais encore jamais lu l’auteure. Étant désormais complètement fan de son style dans ses romans jeunesse contemporains (surtout sa trilogie Nos Âmes Jumelles), je suis d’autant plus curieuse de la retrouver dans ce titre avec une touche fantastique.

***

ROMANS MOINS CHERS EN NUMÉRIQUE

Chez les éditeurs français, je trouve toujours les prix des ebooks assez rédhibitoires (souvent beaucoup plus élevés que la version poche). Il arrive toutefois d’avoir des prix équivalents ou encore plus intéressants, surtout avec des titres qui datent de quelques dizaines d’années. Lorsque c’est le cas, et que le format m’est égal, je les prends effectivement sur ma Kindle: c’est moins cher pour moi que de payer les frais de port jusqu’aux Pays-Bas !

Du côté des éditeurs anglophones, les prix sont plus libres, donc souvent plus accessibles en version digitale qu’en papier. J’en profite lorsque je ne tiens pas à avoir un exemplaire physique.

♥ The Famous Five Collection T.1-3, d’Enid Blyton. Le club des cinq, vous vous souvenez ? Cette série a marqué mon enfance: je dévorais toutes les enquêtes de ce groupe d’amis en Bretagne ! Par nostalgie, et parce que les traductions étaient assez éloignées de l’oeuvre originale (où les intrigues ont lieu dans le Dorset, pas en France !), je voudrais relire quelques tomes en anglais.

♥ La nuit qui ne finit pas, d’Agatha Christie. En faisant des recherches sur la littérature néo-gothique pour mon projet de roman, j’ai appris que la reine du crime avait elle-même produit un titre du genre, assez méconnu et étrange. Ça m’a tout de suite donné envie de le lire, et je compte bien le dévorer cet automne !

♥ Caught in the light, de Robert Goddard. Cet auteur britannique est très connu outre-Manche pour ses excellents policiers, mais beaucoup moins en France; j’en ai entendu parler en 2015 et depuis, j’avais assez envie de le lire. C’est finalement en recherchant des histoires similaires à Rebecca de Daphné du Maurier, l’un de mes romans préférés, que je suis tombée sur cet article et ai découvert Caught in the light. Le synopsis m’a beaucoup plu, et je me le suis offert ! Reste à savoir si son ambiance ou ses thématiques me rappelleront effectivement les mystères de Manderley !

♥ Dix heures et demie du soir en été, de Marguerite Duras. Grande amatrice du peu que j’ai lu de Duras, et en plein dans une envie de classiques modernes et anciens, j’avais proposé ce roman dans la sélection de juin du #clublectureMS. Il n’a finalement pas été retenu mais son intrigue, qui semble lente, déstabilisante et sensuelle, m’a intriguée…

♥ We were liars, d’E. Lockhart. Ce roman young adult, traduit en France par Nous les menteurs, a fait énormément de bruit sur Youtube et les blogs ces dernières années avec des avis majoritairement positifs. Tout m’attire dans cette histoire: l’atmosphère légère de l’été, la bande d’amis adolescents, la lourdeur des mensonges et des secrets… Lorsque j’aurai envie d’une lecture addictive et facile, je me tournerai vers celle-ci !

***

Si vous avez une liseuse, à quoi ressemble votre consommation de livres numériques ?
Avez-vous beaucoup de livres dans votre liseuse ?
Sinon, avez-vous lu l’un de ces romans ?

Cet article contient des liens affiliés. Un immense merci pour votre soutien ♥︎
Pour en savoir plus sur la monétisation de ce blog, RDV sur ma FAQ.

35 commentaires

  1. Bonjour Victoria ♡

    J’ai également une liseuse (nous avons la même), offerte par mon père et ma belle-mère à Noël il y a un peu plus de 2 ans et demi : elle m’a permis de reprendre la lecture (que j’aimais tant enfant & jeune adulte) à un rythme plus régulier.

    En général, lorsque j’achète un livre, je prends toujours le format le moins cher : poche ou kindle, et s’il n’existe qu’en format broché et que je tiens vraiment à le lire, je le prends dans ce format.
    Je trouve également que le prix pratiqué par les éditeurs français (pour la version numérique) est honteux… nombre d’éditeurs étrangers appliquent des prix plus légers, ce qui nous incite plus à choisir ce format là (en plus d’être « juste »).
    Sur ma Kindle, j’ai créé des dossiers (mon côté « J » en référence à ma dernière vidéo :)), et me retrouve plus facilement parmi les nombreux titres que j’ai (j’en efface aucun contrairement à toi) : j’ai notamment un dossier de livres d’auteurs écossais ou se déroulant en Écosse… pays de mon cœur ♥
    J’ai un dossier « Ayurvéda » pour mes nombreuses lectures faites durant l’année qui vient de s’écouler (pour étudier en parallèle de mes cours d’Ayurvéda), et encore un autre que je me suis préparée pour Noël de cette année :)
    J’ignore combien de titres j’ai sur ma liseuse… je dirai près d’une centaine ?

    Parmi les titres que tu as proposé, j’ai également en ma possession :
    – L’intégrale de Sherlock Holmes (VF) : j’en suis à 70%. Ce fût un énorme coup de foudre pour ces aventures. Londres. Les protocoles (encore mon côté J :)). Les personnages. La finesse des intrigues. Tout ♥
    – Jules Verne : j’ai lu Le tour du monde en 80 jours il y a 2 ans, j’ai beaucoup aimé, mais ai trouvé que cela avait un peu vieilli. Je pense que ces aventures avaient plus de poids à leur époque : c’était l’auteur préféré de mon père enfant, il les a tous lus étant jeune, et en a un souvenir extraordinaire.
    – Moonstone et La princesse de Clèves que je n’ai pas encore lu. Je t’avouerai être plus attiré par le premier que le 2e (je n’ai pas encore fini de digérer mon traumatisme des classiques de l’époque du lycée… j’espère pouvoir les reprendre un jour :)).
    Ta mention de Moonstone et les quelques mots que tu en as dit à son sujet m’ont redonné envie de lire ce titre que j’avais téléchargé il y a un an, mais que j’avais abandonné après une quinzaine de pages.
    – Les Dames du lac : je ne l’avais pas, mais viens de l’ajouter à ma wishliste grâce à toi et cet article ✩
    Je suis la première étonnée du fait que je n’ai lu AUCUN livre autour des contes / de l’univers de Borcéliande, de la féerie bretonne, des chevaliers de la table ronde… moi qui aime tant les fées depuis mes 15 ans. Peut-être commencerai-je par lui ?
    – Le Paris des merveilles : aaah, je n’en avais jamais entendu parler, et ton article m’a permis de lire sa fiche, ainsi que parcourir quelques critiques : « hop », ajouté lui aussi à ma wishlist pour ma prochaine commande ✭

    Merci Victoria pour toutes ces découvertes, souvenirs & partages ♥
    Je te souhaite une bonne fin de WE, et un bon retour après ton séjour dans le sud ♡

  2. Bonjour Victoria,
    Alors que j’étais une farouche opposante à la liseuse quand elle est apparue, je révise un peu mon jugement aujourd’hui, et peut-être bien que j’en ferai l’acquisition puisque dans une démarche minimaliste j’essaie de réduire mon nombre de livre (pas facile pour une prof de français…).
    Je peux te donner mon avis sur certains classiques.

    Maupassant tout d’abord, je valide à 100% ! J’adore tout de lui sans exception, je trouve qu’il a une plume très agréable, dans la simplicité et la légèreté tout en étant empreint d’une certaine poésie. Le Horla, classique du fantastique, à lire et relire. Je te conseille aussi Lettre d’un fou, qui en est une sorte de version antérieure.

    Manon Lescaut tu vas te régaler, les personnages sont très bien dessinés, et comme tout est du point de vue du chevalier, Manon nous demeure aussi opaque et impénétrable qu’à lui.

    Tess of the D’Ubervilles, j’ai beaucoup aimé aussi, je l’ai lu il y a 5 ou 6 ans (bon à l’époque j’ai dû passer par le français pour certains passages), et même s’il s’agit d’un destin tragique, il y a aussi des passages heureux dans sa vie, et si je me souviens bien, de jolies descriptions champêtres.

    Les Hauts de Hurlevents, un de mes classiques anglais préférés donc je ne m’y attarde pas ;)

    Et enfin Villette, que je suis en train de lire depuis le début de l’été, dans une édition bizarre (très grand format, petite écriture très serrée sur la page, un long chapitre fait donc 5 pages, ça décourage la lecture) alors j’avance très lentement, et j’accroche moins qu’avec d’autres romans des soeurs Brontë sur le même thème, comme Agnes Grey et The Professor que j’avais adorés.

    Voilà pour mon gros pavé ;) Je te souhaite de bonnes lectures et j’ai hâte de lire tes retours, c’est toujours stimulant pour ma propre lecture et surtout tu m’as déjà fait faire une très belle découverte cette année ! Bonne journée :)

  3. Et bien moi figure toi que j’en suis revenue de la liseuse…tout ce que j’y lis disparait de ma memoire! Et comme je suis prof de littérature anglaise en lycee, j’ai quand même intérêt à ce que ça reste dans ma tête!

    Pour Hardy, je te conseille Le Maire de Casterbridge, c’est vraiment dans la même veine que Loin de la Foule déchaînée!

    Bonne lecture

    • Argh, dans ce cas en effet, inutile d’insister ! Et je veux bien volontiers te croire: j’adore lire sur ma liseuse, mais l’expérience est quand même clairement différente qu’avec du papier, et je crois que pour le cerveau ce n’est pas la même chose non plus.

      Mille mercis pour le conseil concernant Le Maire de Casterbridge, si c’est dans la même veine que Loin de la Foule déchaînée je vais le télécharger directement !

  4. Hi there , I am so happy that I came across our blog and I am now following you. I would have left a message with a few grammatical errors in French ( I am learning French since the past year and a half ) , but since you mentioned that you read English I thought it would be better to write in the language I am confortable in. I love reading myself , and I am lucky that I read most of the English Classics and a few translated ones at a very early age. You can add Anna Karennina and Ressurction by Leo Tolstoy to your list. Thanks for the information on the books , I am going to add those names to my list. All the best and take care

  5. Bonjour Victoria , ( soyez patiente avec mon Francais)
    Vous avez raison quand vous avez dit que « Tess of the D  » est une histoire triste. Cela m’avais rendu triste pour des jours . Côté classique Anglais je vous suggère « Jane Eyre  » , Mayor of caterbridge et aussi Treasure island. Permettez moi de vous suggérer les autres romans contemporaines
    1, 40 rules of love
    2, As the crow flies
    3, Kane and Abel
    4, An invisible thread
    5 , Mila 18
    6. Exodus
    7, Palace of Illusions
    8. The 20th wife
    9, Feast of roses
    10, white out

  6. Coucou Victoria, je n ai pas de liseuse, trop amoureuse des livres en papier et des bibliothèques immenses, mais je finirai sûrement pas craquer, C est si pratique en voyage.
    J ai un amour infini pour le Comte de Monté Cristo : ne te laisse pas impressionner par sa longueur, il se lit bien vite tant il est captivant !
    Bonnes lectures :)

  7. Camille / Alacroiseedeslivres Répondre

    J’ai lu pas mal des classiques de cette liste et je t’encourage vivement à lire Orgueil & Préjugés ! Ce n’est pas le livre préféré des lecteurs (soit dans l’absolu, soit de l’auteure) pour rien ;-)
    Pour ma part, parmi les 6 œuvres dites « majeures » de Jane Austen, c’est O&P et Emma que je préfère., mais j’ai décidé que je redonnerai une chance aux autres, particulièrement à Persuasion !
    J’ai lu Autant en emporte le vent trois fois je crois, à chaque fois l’émotion est plus forte ! J’ai une édition poche en 3 tomes, donc la division la rend facile à transporter (sauf dans une valise bien sûr ^^).

    J’ai lu Tess d’Urberville récemment, j’ai été déçue. Je voulais commencer par celui-là avant de lire Loin de la foule déchaînée et j’espère apprécier beaucoup plus ce dernier !
    Je n’ai pas apprécié non plus La princesse de Clèves, lu il y a quelques années…

    Lire le Comte de Monte-Cristo est dans mes objectifs de lecture sur liseuse aussi (trouvé en 5 tomes, oui oui oui…) !

    En revanche, j’avoue que pour le moment, je préfère largement le confort de lecture du format papier. J’utilise ma liseuse pour des raisons pratiques et économiques, mais le fait de ne pas avoir de couleurs, de ne pas pouvoir feuilleter facilement le roman… ça me gêne un peu, l’expérience de lecture en elle-même est plus triste et moins pratique !

  8. Hello Victoria !

    Une autre copine de liseuse *.*

    Je suis passée à la lecture électronique quand j’ai commencé à beaucoup voyager pour mes études. Moins de livres à trimballer d’un coin de la France à l’autre, ce qui ne m’empêche pas d’acheter des livres papiers de temps à autre.

    J’ai surtout des classiques gratuits, notamment de la littérature russe de type Tolstoi ou Dostoievski, ou du Dumas. Je déniche surtout des promos, notamment des thrillers rapides à lire ou des livres de SF ou de fantasy récupérés pendant les #grosseOP :)

  9. Moi aussi depuis que j’ai la kindle (la version 4, avec des boutons pour tourner les pages), je lis beaucoup plus qu’avant !

    J’ai a-do-ré le comte de Monte Cristo, je t’avoue que plus j’avançais, et plus j’étais triste de voir la fin !!! 1500 pages ce n’est pas asseeeez. Je trouve ça drôle, Alexandre Dumas a un style super contemporain (on se croirait dans un film, il y a des ellipses, des plongées, contreplongées, il nous fait passer d’un endroit à un autre « par les airs », par exemple en longeant une rue par les airs) :D

  10. Ahhh… Les Hauts de Hurlevent… J’ai adoré ce livre que j’ai lu en 4ème (parce que la prof de français l’avait placé dans la liste des livres « difficiles » pour notre âge xD…). J’ai dû le lire au moins trois fois ^^’… Belle liste en tout cas :)
    Des bisous !

  11. Même si je lis de plus en plus en anglais, je préfère toujours le français pour mes lectures. Mais comme j’habite en Californie difficile de trouver des livres français… du coup je ne lis QUE sur ma kindle qui est donc bien remplie :)

  12. J’ai eu pas mal de liseuse, la dernière en date c’est la Kobo Aura One avec un écran beaucoup plus grand et je trouve ça vraiment très agréable.
    Au niveau des lectures récentes: dans la forêt et une promesse.

  13. Bonjour,

    Si tu as aimé l’île mystérieuse alors je te conseille « Seul sur mars » de Andy Weir (The martian).
    Si tu as vue le film… Oublie et passe au livre.

  14. Hello,
    Moi j’adorerais avoir 1 lisseuse mais mon mari trouve que c’est 1 double emploi car j’ai sur mon téléphone écran 6″5 et 1 tablette Asus transformer FT 300 donc il trouve que les liseuses les écrans sont pas plus grands et voit pas l’intérêt.
    Quelqu’un peut me donner 1 avis ?

    • Bonjour,
      contrairement aux smartphones et tablettes qui ont une lumière nocive dirigée vers les yeux, les liseuses (en tous cas c’est le cas de ma Kobo glo hd) ne dirigent pas la lumière vers les yeux mais vers l’écran, on peut donc lire 3 heures sans jamais avoir de sensation d' »yeux qui piquent).
      De plus, l’autonomie est très grande sur les tablettes, entre 1 et 3 semaines selon l’utilisation.
      et la capacité de stockage est sûrement + importante aussi (3000 livres sur la mienne).
      J’espère que ces arguments t’aideront à convaincre ton mari ;) Bonne lecture !

  15. Salut Victoria,
    j’ai relu très récemment Northanger Abbey. UN VRAI BONHEUR !
    Je l’avais lu il y a bien longtemps comme toi quand j’étais ado il y a une dizaine d’années. J’avais aimé bien sûr mais aujourd’hui je me rends compte à quel point je n’avais pas apprécié ce livre à sa juste valeur. C’est une pépite.
    Bref retente l’expérience Jane Austen s’il te plait. Cette auteure a changé ma vie.
    Bises,
    Camille

    • Hello Victoria.
      Moi aussi j ai la kindle paperwhite depuis le debut de sa commercialisation.
      Avec pres d une centaine de livres (francais et allemands)
      Un confort de lecture appreciable surtout la nuit qd le conjoint dort à côté :)
      J ai rachete les memes pour mes 2 filles ados qui en « avalent » du contenu. Nous avons de la chance que notre mediatheque nous telecharge des romans sur les liseuses.
      Pour ma part j ai des gouts éclectiques, cela passe par la SF ( steampunk, voyages ds le temps, hard science…), de la fantasy essentiellement medievale, des romans historiques /biographiques, des romans japonais, des thrillers à petite dose, des romans sur la nature (mes preferes) et bien sur des classiques (mon prefere c est Zola avec toute sa « saga »:)
      Bref, du bonheur qui ne boude pas et qui tient une petite place dans mon sac à main.

  16. merci pour toutes ces idées!
    j’ai lu les Jane Austen bien sur, mais en « vrais » livres, et quasi tous les Agatha Christie.. je tenais un suivi étant ado pour absolument TOUS les lire:)
    une série également dont je suis fan et dont j’ai lu les tomes plusieurs fois, c’est Armistead Maupin et ses chroniques de San Francisco (Tales of the city en anglais), c’est un autre genre mais j’aime tjrs autant les relire !
    dans mon kindle en ce moment, je termine les Franck Thilliez, il doit m’en rester 1 ou 2 à lire! pour un peu plus de légèreté j’ai également lu plusieurs petits romans un peu chick lit pour les vacances, ca met l’esprit au repos:)
    bonne lecture à toi !

  17. Hello Victoria,

    J’ai une Kindle Paperwhite aussi, que j’ai achetée l’an dernier après que ma Kobo Glo ai rendu l’âme. Cela fait donc 3 ans que je lis quasi exclusivement sur liseuse. Les seuls livres papiers que j’ai sont soit des livres que l’on m’a offerts, soit des occasions trouvées dans des bouquineries ou sur des marchés, que je vais donner juste après les avoir lus.

    Je déménage assez régulièrement, voyage pas mal, et n’aime pas beaucoup m’encombrer d’objets (je tends pas mal vers le minimalisme), du coup la Kindle est vraiment mon moyen préféré pour lire. D’autant plus que j’adore lire le soir, dans mon lit, avec très peu de lumière pour me préparer à dormir, impossible à faire avec un livre papier !

  18. Guilloton Cécile Répondre

    Je ne suis pas encore passé à la liseuse, j’aime tellement mes livres papiers ! Et sinon j’emprunte beaucoup à la médiathèque parce que tout ça, ça coûte cher et ça prend de la place !

    Merci pour cette liste, plein de bonnes idées lecture ! J’en ai lu déjà une bonne partie : les Jane Austen, Brontë, Christie … J’en ai aussi certains dans ma PAL et figure-toi que mes 2 dernières lectures cet été sont Ce qui nous lie et le tome 1 du Paris des Merveilles (quel hasard !). Deux très belles découvertes, ça me donne envie de lire d’autres livres de Samantha Bailly et de poursuivre la trilogie du Paris des Merveilles ;) Bonne lecture !

  19. Hello VIctoria

    Pour ma part, je n’ai pas de liseuse mais je reconnais que pour voyager, c’est clairement plus pratique que des kilos de livres papier dans la valise :) Je crois que l’excédent de bagages me guette pour mes vacances en septembre!

    J’aime beaucoup ton commentaire au sujet de Northanger Abbey car il rejoint tout à fait ma propre expérience. J’avais décidé de le lire il y a une dizaine d’années, emportée par mon élan austenien après la lecture d’Orgueil et Préjugés. Je l’avais donc emprunté à la bibliothèque et malheureusement je n’ai pas réussi à m’immerger dans ce livre. Je n’ai pas accroché avec le personnage de Catherine Morland. Finalement lors de mon séjour à Londres l’année dernière, je me suis achetée le livre en version originale et une fois rentrée chez moi, je l’ai englouti en un ou deux jours. Ce n’est clairement pas mon Austen préféré mais je me suis beaucoup amusée grâce à l’imagination débordante de Catherine lorsqu’elle découvre Northanger Abbey, sa description de l’univers de Bath et j’ai été conquise par le charme de Mr Tilney!

    « Orgueil et Préjugés » *soupir* Que dire sur ce livre à part que je l’adore et que je suis d’une très grande partialité à propos de ce roman! Je l’ai lu en anglais, en français, j’ai vu quasiment toutes les adaptations possibles (films, mini-série, Lizzie Bennet diaries), j’ai lu des adaptations modernes, le Journal de Mr Darcy ainsi que des fanfictions! Bref, je suis irrécupérable! Si tu te décides à le lire un jour, j’espère qu’il te plaira autant qu’à moi!

    La Princesse de Clèves est dans ma liste de livres à lire.

    Le Club des cinq *o* Ça fait clairement partie des séries de livres de mon enfance qui m’ont donné le goût de la lecture ainsi que Alice détective, les Six compagnons et le clan des sept!

  20. Rien que pour les classiques gratuits, ça me donne envie de craquer pour une Kindle ! Mais j’ai encore l’argument « vieille bique » dans un coin de ma tête qui fait « meuuh mais je préfère le papier moi, j’adore porter des livres de 1450 pages dans le tramway bondé » (Fiery Cross, mon amour <3 d'ailleurs, merci de m'avoir fait découvrir Outlander ! Depuis Avril j'ai du en lire bien 8 000 pages; du 2 au 7, et j'entame le 8 là! Monomaniaque hystérique bonsoir).
    Bref tout ça pour dire que peut être que j'essaierai un jour la liseuse! j'ai un peu peur d'avoir l'impression d'être "encore" devant un écran en lisant ; vu que je passe déjà toute la journée dessus, j'aurais peur que mon cerveau sache pas faire la différence & que la lecture me détende moins et soit moins une déconnexion… à voir!

    Pour ce qui est du Comte de Monte Cristo… C'est effectivement mon classique préféré! Il reste très moderne, et chaque page donne envie de tourner la prochaine, et encore et encore, jusqu'à ce qu'il soit deux heures du matin, que le livre soit fini, et que la vie n'ait plus tout à fait le même sens…

  21. Aha chez moi aussi, c’est surtout des classiques gratuits… Ce qui n’empêche pas que quand j’ai un coup de cœur monumental, j’en achète une jolie édition. Comme le Comte de Monte Christo, d’ailleurs. Je vais d’ailleurs de ce pas télécharger Sherlock Holmes, tiens, tu m’as donné envie. Entre ebooks, livres papiers et emprunt à la bibliothèque, j’ai trouvé mon équilibre dans ma consommation livresque.
    Belle journée !

  22. J’avais adoré « We were liars » il y a quelques années, je ne peux que te le conseiller !
    Et concernant les classiques, je les téléchargeais comme toi gratuitement sur ma liseuse au début, mais je les lis peu. En revanche quand il s’agit de les acheter dans de belles éditions, là je suis toujours présente !

  23. Je n’ai pas encore de liseuse, mais quand je vois tout ce qu’il est possible d’y stocker, je me dis qu’il faudrait bien que je saute le pas !!! :)

    J’ai adoré « Orgueil et Préjugés ». Une vraie révélation pour moi, vers le bac je crois. Je l’ai d’abord lu en français, puis en anglais quelques années plus tard. Je me suis beaucoup attachée au personnage principal et à ce cher Darcy, bien entendu. Je te le conseille vraiment :)

    J’ai également dévoré « Vingt milles lieues sous les mers ». Beaucoup de descriptions des océans, mais je n’ai sauté aucune page. Ce livre m’a vraiment fait voyager !

    J’ai lu « les dames du lac » pendant mon adolescence et, si je ne m’en souviens pas vraiment, je sais que j’avais adoré, pour l’ambiance, les descriptions. Encore un livre pour voyager !

    Ahhhh et puis « Autant on emporte le vent » et « La princesse de Clèves » : des grands classiques de ma bibliothèque !

    Bonnes lectures !

  24. Après avoir reçu ma Kobo Aura à Noël, je l’utilise quelques fois mais je continue tout de même à lire plus en papier. Il faut dire que je suis une adepte des livres d’occasion qui coûte 1 franc suisse version poche donc j’ai un petit stock de livre qui m’attendent dans ma PAL.
    Cependant, un livre que je ne trouve pas en version papier, qui est abordable ou gratuit sur la liseuse, ou qui est très volumineux et lourd à transporter, j’ai adopté le réflexe liseuse.
    Sinon je préfère lire sur mon canapé que dans les transports publics donc les livres papiers me vont très biens. De plus, en été je me déplace qu’en vélo donc je laisse volontiers ma liseuse à la maison et elle me sert beaucoup plus en hiver quand je prends le bus.

    Je me réjouis de lire ton avis sur tous les livres que tu nous as présenté dans cet article. J’ai La princesse de Clèves qui m’attend dans ma bibliothèque car je sais que tu avais beaucoup aimé ta première lecture.

  25. Tu dois ABSOLUMENT lire le Comte de Monte-Cristo !! Ca va te plaire c’es évident!
    J’en avais fait la brève critique sur mon merveilleux blog de pâtisseries d’ailleurs ;) car il reste pour moi le classique que j’ai préféré lire, il me semble ! C’était en 2009, je lisais même en faisant du vélo d’appartement tellement je voulais savoir la suite ! J’ai envie de le relire du coup, pour voir si je ressens toujours la même chose, mais il y a telleemnt de livres à lire et découvrir !
    Mais VAS Y !

  26. Coucou Victoria!
    J’ai la Kindle depuis quelques mois et j’en suis R-A-V-I-E !!
    Le dernier livre libre de droit que j’ai lu est Marie Stuart de Zweig :) Gros gros coup de coeur.
    Par contre les livres libre de droit restent gratuits normalement, qu’ils soient en français ou en langue originale. C’est Amazon qui les fait payer 0,99€, mais tu peux les trouver ailleurs (je précise, légalement!!) gratuitement (par exemple sur ce site: http://fr.feedbooks.com/publicdomain).
    Encore un grand merci pour cet article remplis de conseils précieux!
    Bonne lecture :)

  27. J’ai encore un peu de mal avec tout ce qui n’est pas livre papier, mais plusieurs de ces titres me donnent envie donc il faudrait peut-être que je m’y mette :)

  28. Coucou Victoria,

    « The Moonstone » a fait l’objet d’une adaptation sur la BBC l’année dernière. il s’agit d’une minisérie en quelques épisodes que j’ai beaucoup aimée… Peut-être voudras-tu la regarder après avoir lu le roman!

    Je suis aussi récemment passée (à contrecœur) aux e-books afin de minimaliser mes possessions… et je dois dire que je m’y suis plutôt bien faite même si le livre conservera toujours une place de choix dans mon cœur!

    Bises

  29. J’ai une liseuse depuis l’été dernier, justement pour le gain de place (prendre une valise de livre, c’est pas toujours envisageable!) Si le format ne me dérange pas, j’ai un peu de mal avec le fait de ne pas posséder physiquement les livres… Du coup, je ne télécharge que les classiques gratuit!
    Mais ton article me donne des idées, je me pencherais peut-être plus attentivement sur les possibilités d’achat, pour, pourquoi pas, racheter dans une belle édition les ouvrages que j’aurais aimée!
    En tout cas, merci pour cet article!

Répondre

Naviguer