Revue // Les culottes menstruelles Thinx

Vous savez peut-être que je suis adepte, depuis quelques années, des protections hygiéniques lavables – notamment la coupe menstruelle et les serviettes lavables en coton – par égard pour l’environnement et pour ma santé gynécologique.

En 2016, j’ai découvert dans ce même esprit le concept des culottes menstruelles de la marque Thinx: des sous-vêtements faisant office de protection hygiénique et donc, là aussi, lavables et réutilisables. L’idée paraissait révolutionnaire et ultra pratique, et j’ai de suite eu envie de les tester !

Les contrôles de douane étant très stricts aux Pays-Bas (on ne peut pas dépasser une valeur d’une vingtaine de dollars par colis), il m’a finalement fallu attendre le printemps dernier pour m’en procurer un exemplaire lors de notre séjour à New York. Après une seule utilisation, j’étais déjà conquise, et j’ai passé commande auprès d’un membre de la famille pour recevoir trois autres culottes à adopter dans ma routine.

Depuis, j’ai laissé volontairement passer quelques cycles pour me familiariser au maximum avec cette curieuse lingerie, découvrir ses éventuels points faibles, et pouvoir vous partager un avis aussi complet et nuancé que possible. C’est ce que je viens faire aujourd’hui !

J’espère que mon ressenti et mes conseils pourront vous être utiles. Nous vivons toutes les règles de manière différente, et nous n’avons pas forcément les mêmes flux ni les mêmes rythmes; mais peut-être que certaines d’entre vous pourront se reconnaître dans mon expérience, ou y trouveront des informations intéressantes. Je le souhaite, en tous cas !culottes-menstruelles-thinx

LES CULOTTES MENSTRUELLES, KÉSAKO ?

Les culottes Thinx sont des culottes destinées à être portées pendant les règles. Elles contiennent une protection intégrée efficace et discrète, qui peut remplacer tout ou partie des protections hygiéniques habituelles pendant quelques années.

Ces culottes fonctionnent avec une technologie brevetée – un ensemble de quatre micro-couches ultra fines sous la doublure qui permet d’absorber instantanément le sang et de le contenir sans fuite ni sensation d’humidité pour la peau. On ne connait pas leur nature exacte (secret industriel) mais il y a apparemment quelque chose de l’ordre d’une microfibre, pour l’absorption, et du laminé de polyuréthane, un tissu waterproof, pour éviter les fuites.

L’ensemble est aussi antimicrobien, antibactérien et fongicide grâce à l’inclusion de fibre d’argent, un métal communément utilisé dans les vêtements de sport, par exemple, pour éviter le développement d’odeurs.

Différents modèles existent, avec des capacités d’absorption différentes: ils vont de l’équivalent d’un demi tampon à deux tampons, pour s’adapter aux variations de flux. Les modèles les plus légers sont un peu plus fins que les modèles adaptés à des flux plus importants.culottes-menstruelles-thinx2

UNE ALTERNATIVE INTÉRESSANTE

Dans le domaine des protections hygiéniques zéro déchet, les culottes Thinx constituent une alternative assez intéressante aux petits bémols que peuvent poser les coupes menstruelles ou les serviettes lavables:

  • Le concept est d’une grande simplicité: il n’y a pas (ou moins) d’accessoires hygiéniques à manipuler ou à prévoir dans ses bagages.
  • Elles sont idéales pour les personnes qui ne sont pas à l’aise avec l’idée d’introduire un objet étranger dans leur corps, ou qui n’aiment pas trop la vue du sang (la doublure intérieure est toujours noire et absorbe rapidement, donc on ne voit rien).
  • Elles peuvent remplacer au moins en partie la coupe menstruelle dans les périodes où il est difficile de la placer correctement (c’est parfois mon cas en début de cycle, parce que mon utérus et les muscles alentour sont très gonflés), mais aussi pour les situations où la vidange de la cup peut poser problème (pas assez d’intimité, pas de lavabo à disposition…).
  • Ce sont des protections excessivement discrètes: il n’y a pas d’épaisseur ajoutée comme pour les serviettes en coton. Même lorsque l’on se déshabille ou que l’on se promène en culotte, il n’y a rien à voir: on peut croire à des sous-vêtements basiques, ou de sport.

Le seul point négatif du concept, à mon sens, concerne la durabilité assez moyenne des fibres utilisées dans la gamme classique (mélanges de coton avec un peu d’élastane pour la doublure intérieure, de nylon et de polyester pour l’extérieur): pas très recyclable ni biodégradable, tout ça, même si c’est très confortable ! Heureusement, une nouvelle gamme en coton bio vient de sortir – elle contient aussi un peu d’élastane, mais c’est déjà plus sain !culottes-menstruelles-thinx5

UNE PROTECTION TRÈS CONFORTABLE

Le confort des culottes menstruelles est pour moi leur immense point fort: discrètes à tous points de vue, elles rendent cette période du mois beaucoup moins gênante.

La couche de protection étant très fine, elle ne se sent pratiquement pas: on a l’impression de porter une culotte normale. Physiquement comme psychologiquement, il est très agréable de ne pas avoir une serviette épaisse anti-sexy entre les jambes !

Le tissu stretch de l’extérieur est bien doux, et il enveloppe sans trop serrer les hanches. À l’intérieur, la doublure coton permet de ne pas irriter les muqueuses et d’éviter les démangeaisons. Sa couleur noire nous épargne les taches disgracieuses.

Enfin, la matière de la bande de protection est extrêmement absorbante: on reste au sec, ce qui est bien sûr très appréciable. Il n’y a pas non plus d’odeurs, contrairement aux serviettes jetables, grâce au traitement antibactérien à base d’argent.culottes-menstruelles-thinx4

ABSORPTION ET CONTENANCE

La contenance promise par ces culottes (jusqu’à l’équivalent de 2 tampons « regular ») est assez satisfaisante: pour les flux légers à moyens, elle devrait même suffire entièrement à tenir la journée, voire la journée et la nuit, si vous choisissez les modèles les plus absorbants.

Pour les flux plus conséquents, en revanche, notez qu’il faut prévoir un petit temps d’adaptation afin de tester ses limites et mieux se rendre compte de ses besoins.

En ce qui me concerne, j’ai d’abord commencé par essayer ma culotte lors des jours de flux léger, puis moyen, et constaté qu’elle était suffisante pour ces quantités-là; ensuite, j’ai tenté (un jour où j’étais tranquille chez moi) la culotte seule lors d’un flux très abondant, et constaté qu’elle débordait dans l’après-midi: j’avais trouvé ma limite !

Les deux premiers jours du cycle, je porte donc mes culottes en association avec ma coupe menstruelle, car leur contenance est insuffisante pour toute la journée: cela me permet au moins d’être plus à l’aise qu’avec une serviette lavable, tout en pouvant retirer ma cup pendant un moment si elle me gêne. Ces jours-là, je suis aussi obligée de changer de culotte le soir pour la nuit, afin d’avoir son plein potentiel, car je ne dors généralement pas avec ma cup.

J’aimerais dans l’absolu que des contenances plus importantes soient disponibles: dommage que les femmes au flux abondant soient défavorisées de ce côté-là ! Cela dit, pour une question d’hygiène et pour me sentir propre, je crois que je n’apprécierais de toute façon pas de rester dans la même culotte pendant 24 heures en cas de quantités de sang assez conséquentes – je la changerais spontanément le soir et le matin, donc cela revient au même !culottes-menstruelles-thinx3

NOMBRE DE CULOTTES À PRÉVOIR

Le nombre et les modèles de culottes à avoir dépendent beaucoup du flux et des habitudes de chacune, notamment si vous comptez utiliser une cup ou des tampons en complément. À titre indicatif, voici la façon dont les choses fonctionnent pour moi.

Mes règles durent 6-7 jours, dont 2 jours de pertes très abondantes (au pic du flux, je peux remplir ma cup en une demie-heure), puis 2 de flux moyen, et enfin juste un peu de spotting.

Je possède actuellement quatre culottes Thinx, dont deux de grande capacité (jours 1 et 2), une de capacité moyenne (jour 3), et une de capacité légère à moyenne (jour 4), que je combine selon les besoins avec ma coupe menstruelle.

C’est un chiffre déjà plutôt satisfaisant, mais encore un peu juste pour moi. En début de cycle, j’ai besoin d’une culotte de grande capacité toutes les 12 heures (une pour le jour, une pour la nuit). Du coup, je lave des culottes matin et soir ! Pour plus de praticité, j’aurais besoin d’au moins un modèle en plus avec lequel alterner.

Ma quantité idéale serait donc cinq culottes, dont trois de grande capacité.

Notez que le fait d’avoir différents modèles, avec différentes absorptions, n’est pas strictement nécessaire. Je pourrais aussi tout simplement me contenter de 3 ou 4 culottes de grande capacité, à alterner durant tous les jours de mes règles. Mon choix tient surtout à une certaine coquetterie et à une envie de plus de légèreté à partir du 3ème jour – j’aime le fait de pouvoir porter un modèle moins couvrant, moins épais, dès que possible.

Enfin, il faut savoir que par souci d’économies, je ne prévois pas de culottes Thinx pour mes 2-3 derniers jours de règles, sachant que les quantités sont minimes. Je me contente ces jours-là de ma cup ou d’un protège-slip lavable fin (comme ceux-ci par exemple), que je peux laisser toute la journée sans problème.culottes-menstruelles-thinx7

ENTRETIEN

Je procède à peu près de la même manière que pour mes serviettes hygiéniques lavables.

Lorsque je n’ai pas de lessive prévue rapidement, surtout pour les journées de gros flux, je lave directement chaque culotte à la main au fur et à mesure: il suffit de la rincer à froid (évitez absolument l’eau chaude, qui « cuit » le sang) jusqu’à ce que l’eau soit claire, puis de frotter délicatement avec du savon de Marseille.

Si j’ai une lessive prévue le jour même ou le lendemain, en revanche, j’ajoute tout simplement mes culottes à la machine (en les rinçant un peu au préalable s’il s’agissait d’un flux important) avec un programme à basse température, 30 ou 40°C. Attention à ne pas utiliser d’adoucissant ni de javel.

Pour le séchage, il faut simplement les laisser sécher naturellement, à l’air libre: je les mets dehors s’il fait beau, ou sur le porte-serviettes de la salle de bain pour accélérer le processus, sinon cela peut durer au moins 24 heures.

Mes culottes n’ont pas subi plus de 8-10 lavages chacune maximum, donc je n’ai pas encore un recul suffisant de ce côté, mais la matière me semble résister assez solidement. L’élasticité ne se détériore pas, ni la tenue du tissu, qui reste bien enveloppant et doux.

Je noterais juste que sur la culotte couleur chair, l’un de mes lavages à la main a provoqué une légère décoloration au niveau de la couche de protection, comme si la doublure intérieure, qui est de couleur noire, avait un peu déteint. C’est vraiment minuscule donc ça ne me dérange pas, mais je suppose que les modèles de couleur sombre sont plus sûrs de ce côté !culottes-menstruelles-thinx6

COMBIEN ÇA COÛTE ?

Les culottes Thinx sont malheureusement chères à l’achat: comptez entre 25 et 30 euros selon les modèles (un peu moins pour les strings), auxquels il faut ajouter 8 ou 17€ de frais de port selon la formule d’envoi que vous choisissez.

Notez toutefois qu’il existe deux manières de faire baisser le prix: vous pouvez être parrainée pour avoir 10$ déduits de votre panier (je vous redonne mon lien ici si besoin) ET cumuler de 10 à 20% de réduction en achetant plusieurs modèles à la fois (rubrique « build a cycle set »). N’hésitez pas à faire une commande groupée avec une ou deux copines pour profiter de ces avantages.

Si vous voulez profiter du concept Thinx pour vous lancer dans une réduction de vos déchets hygiéniques, le prix sera aussi compensé en partie par les économies que vous ferez sur les serviettes et/ou tampons jetables.

Pour ma part, je ne regrette absolument pas mon investissement, et je compte même commander le modèle qu’il me manque dès que mon compte en banque sera un peu renfloué. C’est une question de bien-être psychologique et physique: Thinx m’apporte plus de confort, de paix d’esprit et de confiance durant une semaine très douloureuse chaque mois, ce qui est loin d’être négligeable – et rien que pour cela, je les adore !

Enfin, outre l’aspect minimaliste assez appréciable de ces culottes, je suis heureuse de financer une entreprise féministe, très engagée pour l’éducation des jeunes femmes à travers le monde (santé et hygiène féminine, sexualité, entreprenariat…), pour leur accès aux produits périodiques, pour une image plus authentique du corps de la femme (regardez les photos de leurs mannequins !) et pour une approche normale et naturelle des règles dans nos sociétés. Pour connaître leurs actions, et parce qu’ils viennent de concevoir une nouvelle campagne, vous pouvez visiter le site de leur fondation ici.

***

CONCLUSION

Si elles ne sont pas tout à fait adaptées aux flux abondants, je peux tout de même affirmer que les culottes menstruelles de Thinx sont une excellente découverte: en termes de confort et de discrétion, je crois qu’on ne fait vraiment pas mieux, et elles me simplifient la vie ! Je continuerai à me fournir chez eux selon mes besoins, en privilégiant désormais la gamme en coton bio.

Cela dit, je trouve juste de préciser que globalement, les serviettes et protèges-slips lavables font tout aussi bien le job que ces culottes – ils peuvent même avoir une meilleure capacité d’absorption – et sont moins chers à l’achat. Ils sont un peu moins pratiques, en comparaison, et surtout moins discrets, car plus épais, mais je continue de les utiliser (notamment lorsque je n’ai pas pu laver ma culotte Thinx à temps !) et je vous les conseille toujours chaleureusement si vous avez un plus petit budget.

Connaissiez-vous les culottes Thinx ? Les avez-vous testées ?
Sinon, est-ce un concept qui pourrait vous intéresser ?

83 commentaires

  1. Bonjour !
    Merci beaucoup pour cet article ! Je ne connaissais pas du tout et suis vraiment intéressée a essayer quand, moi aussi, mon compte sera un peu plus grand haha !
    Par contre petite question tu parles des serviettes lavables mais as tu fait un article sur elles ? Si non, quelle marque utilise tu ? Je ne connaissais pas non plus avant de découvrir cet article !
    Merci d’avance pour te réponse et désolée si quelqu’un la déjà pose, je n’ai pas eu le courage de lire tous les commentaires ;)
    Belle journée de Suisse !

  2. Je n’avais absolument jamais entendu parler de ça ! Je viens tout juste de commander des SHL qui devraient arriver bientôt, donc c’est pour moi un bon début, mais j’avoue que l’idée des culottes est tentante. Dommage que ce soit si cher malgré tout.

  3. Merci pour cet article ! Je connaissais ces culottes mais je n’avais jamais vraiment lu d’avis détaillé, donc je suis très contente d’avoir ton retour. Je lorgnais dessus depuis quelques temps, mais les prix… Donc merci aussi pour ton code de parrainage, je viens de l’utiliser et j’ai hate de recevoir ma commande !

  4. C’est tellement dommage qu’elles soient si chères… Je suis sur le site, mais 70 euros pour trois culottes ce n’est pas possible pour mon budget d’étudiante… Je n’ai plus qu’à espérer que les prix baisses un jour ! Si tu as d’autres recommandations en culottes menstruelles surtout continues à nous-en faire part Victoria ! Bisous.

  5. Merci pour ce retour, je suis tentée depuis un bout de temps. Je ne maîtrise pas du tout l’anglais et peux tu me dire quel modèle est en coton bio ? Je vais profiter de ton lien pour me lancer ! Merci

  6. Mais c’est genial je connaissais pas je vais passer le mot autour de moi je trouve ça super merci pour la découverte 😊

  7. J’ai déjà entendue parler de ces culottes, mais je suis ravie de voir ton article complet et détaillé ! Je n’ai jamais été très à l’aise avec cette période, ni pour m’introduire quoi que ce soit ou pour avoir une serviette gênante et épaisse. J’aimerai beaucoup tester ces culottes même si je pense appréhender l’arriver de taches ou quoi que ce soit, donc à essayer quand je suis sur de rester tranquille chez moi !

  8. Merci beaucoup pour ton retour dans cet article très détaillé ! Ca m’intéresserait bien de tester, je vais attendre que mon compte se renfloue un peu et je verrais ça :)

  9. Merci pour cet article hyper instructif et détaillé ! J’hésitais à franchir le pas surtout à cause du prix (je n’utilise en protection jetable que des protège slips hyper fin et peu coûteux) mais maintenant, GO !

  10. C’est agréable de lire un article sur les règles sans tabou avec autant d’informations pratiques.
    Je pense me tourner vers les serviettes lavables, plus dans mon budget et qui me font bien moins peur que la cup :)

  11. Merci Victoria de nous faire partager toutes tes découvertes, d’en parler comme ça avec naturel

    Je pense faire une commande très prochainement car comme beaucoup d’entre nous je suis un peu sensible à ce niveau là. Ayant adopté la cup récemment, ces culottes seraient parfaites à certains moments et surtout la nuit. Et puis comme toi je trouve cette démarche super: moins de déchets et surtout moins de mauvais éléments (pour celles en coton bio) en contact avec notre intimité.
    J’espère que ton emménagement se passe bien

    Ton blog est très instructif et inspirant

  12. Pingback: Links I Love #150 - Whatever WorksWhatever Works

  13. Grâce à toi et à Coline, je change d’avis sur ces serviettes futuristes !! Merci bcp de sensibiliser tes lectrices à ce type de protections 😙

  14. Bonsoir Victoria,

    J’aurais aimé savoir si tu avais des conseils concernant la taille de ces culottes ?
    Sur le site, les tailles vont de XXS à XXL. J’ai un peu de mal à déterminer le modèle qui conviendrait le mieux à ma morphologie… Je fais un 36 mais aime être à l’aise dans mes sous-vêtements surtout au cours de mes règles.

    Je te remercie.

    Iris

    • Bonsoir Iris ! Je fais aussi un 36 donc je peux te renseigner. J’ai pris du S et c’est parfait pour moi, quand même bien collé pour ne pas me donner l’impression que j’aurai des fuites, mais comme la matière est très élastique, cela reste confortable – je ne me sens pas boudinée. Du coup, si tu veux vraiment un extra de confort, je te dirais de prendre du M (mais pas plus grand, sinon j’ai peur que ça baille trop).

  15. Bonjour Victoria,

    Merci beaucoup pour cet article ! Je me souviens que tu en avais déjà parlé précédemment sans avoir pu les tester et qu’il y avait eu certains mauvais commentaires à cause des nanos particules d’argent… As-tu pu te faire un avis depuis sur ce point là ???

    Merci :)

    • Coucou Claire ! Si tu veux regarder on en a justement parlé plus haut dans les commentaires ! Il n’y a malheureusement pas encore beaucoup d’info mais je suis relativement confiante.

  16. Merci Victoria pour ton article très complet et ton code de parrainage dont j’ai pu profiter. J’ai hâte de les recevoir et de me faire également mon avis ;)

  17. Bonjour Victoria,
    Je voulais savoir s il est possible de se baigner avec ces culottes ?
    Cordialement

    • Bonjour Caro ! Ce serait comme se baigner avec une serviette: techniquement, la culotte pourrait certainement retenir le sang à l’intérieur de ses fibres, mais le fait de baigner dans l’eau saturerait très rapidement sa capacité d’absorption, et après quelques minutes elle ne pourrait plus être très utile. Donc je pense que ce n’est pas recommandé, dans le sens où ce ne serait pas efficace !

  18. Merci pour cet article très détaillé et pour le code, je vous fait le retour à réception!

Répondre

Naviguer