#clublectureMS Novembre 2017

Ces dernières semaines ont été peu glorieuses pour moi en termes de lecture: je n’ai pas eu beaucoup de temps ni de disponibilité mentale, et cela ne risque pas de s’arranger avant plusieurs semaines…!

C’est donc sans même avoir encore atteint la moitié des Mystères de la Forêt que je viens lancer la nouvelle édition du #clublectureMS – mais peu importe: pour vous comme pour moi, ce rendez-vous n’est ni une course, ni une obligation, et chacun fait comme il ou elle peut. L’important est de se faire plaisir en découvrant de nouvelles histoires !

Ce mois-ci, après une session d’octobre plutôt classique et sombre, je vous proposais une sélection autour de la gourmandise – une thématique cocooning parfaite pour la saison à mon sens, à la fois légère et enracinée dans ce qui fait notre humanité (nos émotions, nos relations aux autres et à soi, notre culture…).

Comme souvent, il ne s’agit pas du tout de mon type de lectures habituel, mais j’ai été ravie de voir qu’il attirait et intéressait beaucoup d’entre vous. On est d’accord: la gourmandise, c’est la vie !

Voici donc le résultat du sondage qui a eu lieu cette semaine, et toutes les informations sur le livre qui a été choisi par nos votes. J’espère qu’il tentera certain/es d’entre vous !lecture

Avec un enthousiasme assez clair cette fois-ci, le roman que nous avons plébiscité en majorité pour cette édition est:

Les Délices de Tokyo, de Durian Sukegawa

Même s’il me semble avoir voté pour le manga, je suis sûre qu’il s’agit d’un excellent choix: les critiques de ce livre sont très positives, et je pense qu’il pourra plaire à la majorité d’entre nous. Ce sera aussi l’occasion de découvrir son adaptation cinématographique et d’échanger nos impressions à ce sujet !clublecturems-novembre

Titre: Les Délices de Tokyo

Auteur: Durian Sukegawa

Éditeur: Le Livre de Poche / Albin Michel

Date de parution: 2017

Nombre de pages: 224 pages

Mots-clés: cuisine, japon, pâtisserie, sagesse, Tokyo…

Résumé: « Ecouter la voix des haricots » : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges dont sont fourrés les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d’embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu’elle lui a fait partager. Magnifiquement adapté à l’écran par la cinéaste Naomi Kawase, le roman de Durian Sukegawa est une ode à la cuisine et à la vie. Poignant, poétique, sensuel : un régal.

Où le trouver? Chez votre libraire, qui peut vous le commander, sur internet en neuf ou en occasion (DecitreAmazonFnac, Gibert Joseph…) ou encore dans certaines bibliothèques. On trouve aussi ce roman en version numérique sur toutes les plateformes !

***

Cette lecture pourrait-elle vous tenter ?
Si c’est le cas, n’hésitez pas à vous joindre à nous !

NB: Vous découvrez tout juste le club ? Le concept est très simple: il est ouvert à tous, et fonctionne globalement avec le hashtag #clublectureMS, que vous pourrez utiliser sur les réseaux sociaux. La dernière semaine de chaque mois, nous votons parmi une sélection thématique de 5 romans, que j’annonce sur mes différents comptes. Finalement, nous lisons ensemble celui qui a été choisi durant les quatre semaines suivantes. Vous pouvez voir tous les articles que j’ai dédié au club sur le blog ici. Enfin, vous pouvez nous rejoindre sur le groupe Facebook, où nous sommes nombreux à échanger sur les livres du mois, ainsi qu’à partager nos conseils !

Cet article contient des liens affiliés. Un immense merci pour votre soutien ♥︎
Pour en savoir plus sur la monétisation de ce blog, RDV sur ma FAQ.

20 commentaires

  1. Oh ✨
    Comme je le disais sur Twitter : la thématique de ce mois m’intéresse beaucoup 😋 #gourmandetoujours
    J’avais soigneusement épluché chaque livre (amazon, LivrAddict, avis, etc.), et avais longuement hésité entre deux : Chocolat et L’Ecole des saveurs ❤️
    Je suis heureuse d’avoir pu découvrir ces titres (que je lirai avec certitude, les deux sont ajoutés à ma wishlist, et je les achèterai sans doute courant novembre ou décembre), et te suis très reconnaissante pour cela : donc un grand « merci ».

    Le titre qui l’a remporté me parait vraiment intéressant, distrayant, et même touchant.
    S’il restera dans ma liste de livres « potentiels », je sais déjà que je ne le lirai pas pour le moment, car comme je te l’avais mentionné dans un échange (merci de m’avoir répondue d’ailleurs 💙), lire des livres se déroulant dans certains pays (dont le Japon), ne m’attirent pas pour le moment.
    Ceci étant dit, lire ces romans (et bien d’autres tels que les classiques) fait parti de mes souhaits livresques, et je le garde donc pour « le jour où » 💚

    Merci Victoria, et jolies lectures à toutes 💖📚

  2. Camille / Alacroiseedeslivres Répondre

    Hello Victoria !
    Je ne participe pas au club de lectures (je préfère choisir mes lectures moi-même et avec Bookstagram je ne manque pas de partage autour de mes lectures), mais j’aime bien le suivre un peu :)
    J’ai lu Les délices de Tokyo au printemps dernier, c’est une lecture toute douce et légère voilée de mélancolie…
    Bonne découvertes à tou.te.s !

  3. Bonjour
    j’adore le livre, je l’ai adoré adoré adoré (eh non ce n’est pas trop trois adoré, oups quatre) la lenteur du récit m’a enivrée, les descriptions ont réveillé tous les sens surtout olfactif… quant aux personnages, tous un peu cabossés, …. j’ai pleuré à la dernière page. Donc comment dire? excellent choix

  4. C’est le livre pour lequel j’ai voté mais je ne vais pas tout de suite me lancer dans cette histoire car j’ai des autres livres dans ma PAL qui me font de l’oeil et des BD et un manga que j’ai emprunté à la bibliothèque depuis plusieurs semaines sans les toucher; d’autant plus que j’ai fini « Les Mystères de la forêt » seulement hier.
    Cependant je suis très contente du résultat et ce livre n’a pas beaucoup de pages donc je me réjouis de lui faire une petite place en novembre pour découvrir les gormandises de Tokyo.

  5. Oh oui youpiii !

    C’était mon choix, et je suis très « Japon », ces derniers temps, donc c’est parfait, héhé…

    Des bisous, ma jolie !

  6. Oh!
    Comme cela fait des lustres que j’ai envie de le lire, je pense me l’offrir
    même si je me suis dit que j’avais bien trop de livre à lire et que je n’en achèterais pas d’autres avant la fin de l’année!!
    Si mon mari râle, je dirais que c’est de ta faute :p
    Bisous bisous!
    Emma

  7. Oh mais j’ignorais que le film Les délices de Tokyo était tiré d’un livre. On ne m’en a dit que du bien, mais je vais peut-être me laisser tenter par le livre avant de le voir à l’écran :)

    Une belle soirée
    Nastasia

  8. Isthatabluerabbit Répondre

    L’amoureuse du Japon que je suis a tout simplement adoré ce livre plan de douceur et de subtilité. Bonne lecture ;)

  9. Je l’ai déjà lu donc je me rattraperai sûrement avec Le gourmet solitaire de Tanigushi :)
    Bonne lecture à toutes et tous. Les délices de Tokyo est une petite merveille ❤️

  10. Ma mère m’a prêté ce livre il y a quelques mois et je n’avais pas encore pris le temps de le lire, la sélection du club MS lecture m’a rappelée à l’ordre, et je l’ai lu ce we d’une traite. Ce livre m’a beaucoup plu, du fait de la sensibilité qu’il dégage et du lieu de l’intrigue, j’aime énormément le Japon et la cuisine japonaise. Donc je recommande! Bonne lecture à tous.

  11. Cette sélection est tout à fait alléchante (ok, je sors…) et je ne sais par par lequel commencer. J’ai adoré Chocolat de Joanne Harris que j’ai lu en mai. Un livre tellement complet et abouti. Il repose toujours sur ma table de chevet car j’aime relire certains passages avant de dormir.

    Un autre roman me vient à l’esprit au regard de ta sélection c’est « Une Gourmandise » de Muriel Barbery (l’auteur de L’élégance du hérisson). Ce livre se déguste. On plonge dans la gastronomie alors qu’un ponte de la critique littéraire se meurt. Sur son lit de mort, il cherche dans ses souvenirs à la recherche d’une saveur.

    Bonne journée

  12. J’ai eu la chance de voir le film au cinéma l’an dernier, il est magnifique ! (il faut prévoir des mouchoirs).

  13. Pingback: [Lecture] Les Délices de Tokyo de Durian Sukegawa #ClubLectureMS (Nov 2017) • Booklets Of Kleio

Répondre

Naviguer