Mes Dernières Lectures #26

Bouh ! Alors que l’été constitue d’habitude ma meilleure période de l’année pour lire, cette fois-ci c’est le contraire: mon rythme s’est ralenti, surtout depuis que je suis plongée dans l’énorme 5ème tome d’Outlander (1412 pages en anglais, et je n’en suis même pas à la moitié depuis un mois !).

Il était toutefois temps que je vous présente les trois derniers romans que j’ai terminés depuis la fin juin: un titre de science-fiction (genre assez inédit pour moi, mais j’aime m’ouvrir à l’inconnu !) et deux références de la littérature young adult américaine, des « livres bonbons » comme je les appelle, que j’ai adoré dévorer pour me détendre.lectures-juillet2016

Le Grand Livre, de Connie Willis, éditions J’ai Lu SF

Résumé: Oxford, 2055. Grâce aux nouvelles technologies, l’université envoie désormais les historiens dans le passé pour leur permettre d’étudier en direct les us et coutumes de chaque époque – du moins, celles qui sont considérées sans danger. Malgré les réserves de son tuteur, le professeur Dunworthy, qui craint les périls humains et sanitaires, l’étudiante en histoire médiévale Kivrin décide d’entreprendre un tel voyage vers l’an 1320. Tout a été méticuleusement préparé: costume, apprentissage de langues anciennes, insertion d’un dictaphone dans le poignet, vaccins… Pourtant, une fois la jeune femme partie, les choses ne semblent pas se passer comme prévu.

Mon avis: Ce roman, que j’avais découvert en préparant la sélection « Voyage dans le temps » du #clublectureMS, me faisait très envie pour le mélange parfait que j’y entrevoyais: une héroïne historienne, un retour dans le passé, l’ambiance médiévale… Tout ce que j’aime !

Il s’est finalement avéré très différent de ce que j’imaginais, donc un peu décevant en ce sens, mais toutefois assez intéressant. Je ne veux pas trop vous en dire; sachez seulement que l’intrigue ne tourne finalement pas autour de l’exploration historique ni de quelconques grandes aventures d’époque, mais plutôt autour de thématiques médicales et scientifiques, dans un cadre très restreint entre passé et présent.

J’ai peiné à entrer dans l’intrigue au départ, tant l’auteure nous y « lâche » abruptement, sans explications préalables sur le contexte social, technologique, etc, de cet hypothétique futur. Néanmoins, j’ai fini par me sentir petit à petit plus à l’aise et intriguée par le suspense latent qui infuse dans le développement de l’histoire: on devine que quelque chose ne va pas, mais quoi, pourquoi, dans quelle mesure exactement, et comment cela va-t-il se résoudre ?

Connie Willis tarde longtemps à nous donner des réponses – un peu trop longtemps à mon goût d’ailleurs, à renfort de nombreux détails, répétitions, et moyens scénaristiques très basiques (une personne-clé introuvable, une autre qui ne rappelle pas, etc…) – mais elle construit un problème complexe que l’on veut irrémédiablement voir se dénouer. J’ai dévoré les dernières dizaines de pages jusque tard dans la soirée pour enfin avoir le mot de la fin !

Si vous avez des affinités avec la science-fiction, les thématiques scientifiques et l’idée du voyage dans le temps, je vous recommande donc volontiers cette histoire, que j’ai trouvée globalement réussie. Si toutefois comme moi vous vous attendiez à une intrigue historique au Moyen-Âge et que vous n’aimez pas spécialement la science-fiction, vous risquez d’être déçu.

Ma note: 3,5/5

Second Chance Summer, de Morgan Matson, éditions Simon & Schuster
(également disponible en français)

Résumé: Quand le papa de Taylor apprend qu’il est atteint d’un cancer extrêmement agressif, la famille Edwards décide de passer un dernier été tous ensemble, dans leur maison de vacances au bord d’un lac. Pour Taylor, qui a toujours tendance à fuir ses problèmes, il s’agit d’une double épreuve: celle d’affronter la terrible perte d’un être cher, mais aussi retourner sur les traces d’un passé qu’elle avait jusqu’ici essayé d’oublier.

Mon avis: Morgan Matson était déjà mon auteure young adult préférée, mais ce titre choisi pour mon Summer Challenge a confirmé sa place dans mon coeur. Il n’y a que chez elle que je retrouve cette ambiance douce-amère, mélange de légèreté estivale, de bons sentiments et d’émotions plus difficiles, qui me donne l’impression de m’évader tout en retrouvant quelque chose de la réalité de la vie. Je me plais toujours beaucoup dans son univers, malgré sa classification « jeunesse ».

Second chance summer change toutefois légèrement de ses autres opus, avec une thématique de fond plus grave, ou du moins plus immédiatement triste et sombre, qui le rend très touchant. Voilà bien des années que je n’avais pas autant pleuré en lisant un roman, c’est pour dire ! L’histoire n’en est pas plombante pour autant, grâce aux différents enjeux plus légers largement développés, qui distraient le lecteur autant que la protagoniste. On y parle de maladie et de mort, oui, mais aussi d’amour familial, d’amour romantique, d’amitié, de rédemption, de souvenirs, de premier job, de gourmandises, de petits plaisirs d’été… Je ne vous cache toutefois pas que vous serez sans doute très ému(e)s.

Un autre des points que je préfère chez cette auteure est sa capacité à créer des personnages auxquels on s’attache beaucoup, qu’il s’agisse des héroïnes ou des seconds rôles. Bien que ses défauts puissent être un peu agaçants, j’ai aimé Taylor pour sa nervosité, sa sensibilité, sa maturité croissante, et sa relation toute particulière avec son papa – un personnage très touchant. J’ai aussi adoré Henry, son ami d’enfance, un garçon droit et sensible.

Vous l’aurez compris, je vous recommande volontiers cette belle histoire si vous avez envie d’une lecture jeunesse émouvante, qui brise et réchauffe le coeur à la fois. Une fois commencée, je n’ai pas pu la lâcher ! Il ne me reste désormais plus qu’à lire le dernier titre de l’auteure, The Unexpected Everything, qui m’attend dans ma bibliothèque.

Ma note: 4,5/5

To All the Boys I’ve Loved Before, de Jenny Han, éditions Scholastic Press
(également dispo en français)

Résumé: À 17 ans, Lara Jean est une lycéenne rêveuse et sage qui vit avec son papa et ses deux soeurs. Alors que son aînée quitte pour la première fois le domicile familial pour un échange universitaire en Écosse, la jeune fille s’inquiète de devoir endosser à son tour ce rôle dans un nouveau quotidien. Pourtant, rien n’aurait pu la préparer au désastre inattendu qui lui tombe sur la tête: ses lettres d’amour secrètes ont été envoyées à chacun des garçons auxquelles elles étaient adressées, créant une vague de remous dans son existence.

Mon avis: Après The Summer I Turned Pretty, cette deuxième expérience avec Jenny Han me confirme ce que je pensais jusqu’ici de ses livres: des histoires très (trop) basiques, mais assez addictives et somme toute très agréables à dévorer en été. Celle-ci n’a pas dérogé à la règle, avec les ingrédients typiques des romans du genre (histoires de coeur, touche d’émotion, tiraillement entre deux garçons…) mais je l’ai trouvée sympathique.

Tout son charme tenait, à mon sens, à l’importance du contexte familial, d’autant plus touchant par l’absence de figure maternelle, et à l’attachement de Lara Jean pour cette sphère. Son caractère calme, sage, et fidèle à ses valeurs m’a semblé assez rafraîchissant. J’ai beaucoup aimé également la plupart des personnages secondaires: la famille de Lara Jean bien sûr, mais aussi les deux garçons principalement concernés par l’histoire. Enfin, je suis contente d’avoir été surprise par une partie de l’intrigue ! Si j’avais deviné depuis le départ l’origine du désastre des lettres envoyées, je n’avais pas prévu en revanche les choix amoureux de la protagoniste, surtout le dénouement.

On pourrait reprocher à cette histoire une certaine banalité, un manque de fond et quelques clichés; je trouve globalement que l’auteure n’a pas la finesse et la sensibilité d’une Morgan Matson. N’oublions pas néanmoins qu’il s’agit d’une lecture détente, sans grande vocation artistique ! De ce côté, elle est à mon sens réussie: je l’ai dévorée en 24 heures, et j’ai eu tellement envie de connaître la suite que j’ai acheté le deuxième tome sans attendre. Il sera lu très vite, c’est certain !

Ma note: 3,5-4/5

***

Avez-vous lu l’un de ces romans ?
L’un d’eux vous intrigue-t-il ?

NB: Vous pouvez commander vos livres auprès de libraires indépendants sur le site LaLibrairie.

16 commentaires

  1. Je n’ai lu aucun des trois livres que tu nous présentes aujourd’hui.
    Je suis impressionnée par la vitesse à laquelle tu dévores les livres!
    Le deuxième Second Chance Summer me tente beaucoup!
    Bises, belle journée

    Julie, Petite and So What?

  2. Second chance summer m’a boulversée! J’ai rarement autant pleuré pendant la lecture d’un livre! C’est un livre très touchant, que j’ai finalement adoré et, bizarrement, qui m’a fait beaucoup de bien !

  3. Je n’ai lu aucun de ces trois livres et « L’été des secondes chances » m’intéresse grandement !
    Je lis que beaucoup de personne ont été touchés par ce roman. Alors, je le mets dans ma « whist list ».

  4. 3 semaines de vacances, bien remplies, et donc un seul roman lu au lieu des 4 que j’ai emportés – et trimballé dans mon lourd sac à dos ! Mais je te le conseille vraiment, je l’ai dévoré. C’est « L’amie prodigieuse » d’Elena Ferrante

  5. Hello Victoria,
    Moi aussi je n’ai bizarrement pas trop le temps pour avancer dans mes lectures cet été. Je lis le tome 4 d’Outlander que j’ai commencé fin juillet et je ne suis pas encore à la moitié. Je vais donc avoir de la peine à finir le challenge de l’été car après celui-là il me reste encore 3 livres à lire.
    Je te souhaite une belle journée.

  6. bonjour, merci pour cette liste ! Le résumé du deuxième roman me fait penser à celui de Nicholas Spark, the last song. La trame de départ est la même en tout cas :)

  7. Je n’ai lu aucun des trois. la semaine dernière, j’ai dévoré la manufacture des chaussettes inusables alors que ça faisait des mois que je n’arrivais pas à me plonger dans un livre. Je le recommande chaudement :)

  8. Je ne connais aucun de ces 3 livres présentés mais je serais bien tentée par le premier ^^
    Si je peux te conseiller un roman de plus pour cet été : « Lady L » de Romain Gary. Ce roman est une pure merveille et la fin du livre renversante je trouve :)
    Merci de partager avec nous tes découvertes en tout cas !
    Bonne fin de semaine

  9. On m’a beaucoup conseillé de lire les romans de Connie Willis mais ta chronique les fait un peu reculer dans ma « to read » list! Après c’est sûr que si tu n’es pas très branchée SF et qu’en plus les roman t’englouti dans un déluge chronologique, ce n’est pas l’idéal pour commencer ;)
    On verra si je donne sa chance à ce roman :D

  10. Merci victoria pour tes conseils. Je suis de plus en plus intriguée par la lecture en V.O et cela grâce à toi. J’aurais bien aimé lire un article qui regrouperait tes incontournables dans ce rayon!

  11. Ce n’est pas la première fois que j’entends parler de Morgan Matson… Pour ma part j’ai bien envie de lire Since you’ve been gone.
    Je pense que mon année de césure en Angleterre va me permettre justement de m’y mettre !

  12. Salut Victoria,
    Je n’ai jamais lu « le grand livre » mais comme je fais tout dans le désordre j’ai lu black out et blitz.
    Je me rappelle avoir été aussi perdue au début… Et puis après « le fait de comprendre par moi-même » m’a donné un sentiment de proximité avec les personnages…. Bref j’ai vraiment adoré (me coucher à 3 heures du matin pour finir un bouquin alors que je travaille le lendemain ne m’arrive pas si souvent que ça ?). Je te recommande donc « la suite »
    Audrey

  13. Merci pour ce partage. Le dernier livre que j’ai lu, c’est « Un sac de billes » de Joseph Joffo. Ce récit est vraiment poignant. Le connais-tu ? Perso, si je devais le noter, je dirais 4.5/5.

  14. Pingback: Mes Favoris Lifestyle – Janvier 2019 - Mango and Salt

Répondre Annuler réponse

Naviguer