Déodorants Naturels – Mon bilan après 2 ans

Vous savez sans doute que les déodorants et anti-transpirants classiques sont décriés depuis quelques années en raison de leurs composants potentiellement cancérigènes (sels d’aluminium), et de leur action bloquante sur les pores de la peau. Comme tous les cosmétiques conventionnels, ils peuvent également contenir des ingrédients nocifs et/ou très polluants (parfums et conservateurs synthétiques, silicones…). Pour en savoir plus, je vous conseille à nouveau l’excellent livre de Rita Stiens, La vérité sur les cosmétiques.

Il y a environ 2-3 ans, je me suis donc lancée à la recherche du déodorant naturel parfait – un produit qui allie efficacité et composition non-toxique, voire bio, en cohérence avec ma démarche de consommation générale.

Depuis, j’ai testé en tout 20 références différentes au sein d’une petite quinzaine de marques.

Pourquoi autant ? Pas par simple curiosité, malheureusement, mais parce que ma quête aura été un véritable parcours du combattant ! Bien que ma transpiration soit naturellement très modérée, je présente deux caractéristiques difficiles à gérer: d’une part, un équilibre hormonal un peu « sauvage » (pas de pilule contraceptive + maladie de la thyroïde), et d’autre part, une peau atopique, réactive, très irritée depuis toujours par l’épilation (rasoir comme cire).

Voici donc un bilan de mes différentes expériences, classées par type de résultat. Ces avis sont assez personnels, bien sûr, puisque chaque corps réagit différemment; j’espère toutefois qu’ils pourront vous être utiles d’une manière ou d’une autre, surtout si vous avez aussi une peau sensible.test-deodorants-naturels

CEUX QUI N’ONT JAMAIS ÉTÉ EFFICACES

♥︎ Déodorant au citrus de Weleda. J’ai tout de suite adoré son parfum citronné très frais, parfait pour le matin. Malheureusement, ce déodorant à base d’alcool n’a jamais fonctionné sur moi. Il a aussi le désavantage de picoter momentanément les aisselles après l’épilation.

♥︎ Déodorant minéral Crystal Essence. Ce roll-on liquide à base d’alun commandé sur iHerb est l’un des premiers déodorants naturels que j’ai testés, il y a un peu plus de deux ans. Outre son parfum qui ne m’a pas spécialement charmée, je ne l’ai pas du tout trouvé assez efficace.

♥︎ Déodorant Herban Cowboy « Blossom ». J’ai aussi commandé ce déodorant sur iHerb il y a un an et demi, intéressée par le conditionnement en stick. Son efficacité était très moyenne, et je n’ai pas apprécié son parfum très fleuri, trop fort et trop « féminin » pour moi.

♥︎ HE de palmarosa et huile de coco. De nombreuses personnes ont eu une révélation en appliquant simplement de l’huile essentielle de palmarosa sur leurs aisselles (éventuellement diluée dans un petit peu d’huile de coco). Malgré les propriétés antibactériennes reconnues de cette HE, elle n’a jamais suffisamment fonctionné sur moi, ne tenant que quelques heures grand maximum. De toute façon, je n’apprécie pas vraiment l’aspect un peu gras de ce mélange (l’HE pure me picote un peu la peau, donc je dois diluer), ni son odeur très forte. J’ai enfin testé le même principe avec d’autres essences aux propriétés similaires (lavande vraie et tea tree), sans plus de succès.

♥︎ Déodorant solide Lamazuna*. Le petit cône de Lamazuna n’était pas catastrophique, mais je ne l’ai pas trouvé complètement efficace non plus. Il a aussi une légère tendance à irriter ma peau.

▼▼▼

CEUX QUI SONT DEVENUS INEFFICACES

♥︎ Pierre d’alun. C’est la toute première option naturelle que j’ai essayée lorsque j’étais encore adolescente. L’efficacité était complètement bluffante ! Malheureusement, après quelques mois d’application, elle a cessé de fonctionner. Je l’ai abandonnée pendant plusieurs années, puis réessayée il y a trois ans, avec le même résultat: excellente efficacité pendant un temps, puis de nouveau un échec complet.

♥︎ The Healthy Deodorant Lavanila. Pendant plusieurs mois, les déodorants de Lavanila ont été mes petits préférés: odeur de vanille et de propre toute douce, inocuité sur ma peau sensible, efficacité parfaite, conditionnement en stick avec une bonne texture… Un vrai bonheur ! Après avoir testé une version miniature lors d’un voyage en Californie, je me suis d’ailleurs acheté un stock de trois sticks grand format, écoulés les uns après les autres. Malheureusement, à partir de la fin du deuxième pot, leur efficacité a drastiquement baissé, au point de devenir insuffisante. Trop triste !

♥︎ Déodorants Tom’s of Maine. J’ai également découvert ces déodorants en Californie il y a deux ans, avec un coup de coeur tout particulier pour la version au calendula qui était douce pour ma peau et sentait bon. J’ai passé l’été sans aucun souci grâce à lui, jusqu’à ce que d’un coup il devienne complètement inefficace à son tour.

▼▼▼

CEUX QUI M’ONT IRRITÉ LA PEAU

♥︎ Déodorant crème Soapwalla. Cette pâte à appliquer directement aux doigts sur les aisselles s’est avérée d’une efficacité redoutable dans toutes les situations possibles pendant quelques mois. Une vraie révélation ! Malheureusement, comme beaucoup de personnes, la forte teneur en bicarbonate de soude a fini par engendrer une immense réaction allergique sur ma peau (plaques rouges et démangeaisons type eczéma) qui ne s’en est jamais complètement remise. Après cet épisode, je n’ai plus supporté le bicarbonate que par petites doses et sur de courtes périodes.

♥︎ Déodorants en pot Schmidt’s. Je n’ai pu tester ces déodorants que pendant quelques semaines, dans deux versions différentes (sans parfum, puis citron vert). La texture était très friable, difficile à prélever et à appliquer. Dans tous les cas, la forte présence de bicarbonate a vite été fatale: j’avais des démangeaisons dès la première heure d’application, et des plaques rouges. Impossible évidemment de continuer !

♥︎ Déodorant crystal au citron vert Urtekram. Découvert ce printemps, le roll-on de la marque danoise Urtekram a tout de suite été très efficace sur moi, et je l’aimais beaucoup malgré son fini légèrement collant. Malheureusement, après environ un mois d’utilisation, il a commencé à me provoquer des petites démangeaisons désagréables (sans plaques rouges toutefois), et j’ai dû arrêter de l’utiliser.

▼▼▼

LES PRESQUE-PARFAITS

♥︎ Déodorants crème Clémence & Vivien. Ces déodorants crème ont changé ma vie après le désastre de Soapwalla et Schmidt’s: avec leur formule bien moins riche en bicarbonate, plus crémeuse, j’ai pu les utiliser par périodes pendant un an sans souci d’irritations. En termes d’efficacité, il sont tout à fait satisfaisants sur moi au quotidien. J’ai toutefois eu un léger doute ces dernières semaines, comme une impression que mon pot actuel commence un petit peu à me démanger parfois; rien à voir avec les réactions impressionnantes obtenues avec d’autres, mais dans le doute, j’ai fait une petite pause et je croise les doigts pour que ma peau s’apaise !

♥︎ Déodorant solide Pachamamai. En termes d’efficacité, je n’ai absolument rien à reprocher à ce déodorant qui est une petite merveille ! Pour l’instant, je crois qu’il ne m’irrite pas non plus grâce à la faible présence de bicarbonate – même si je commence à craindre que ce ne soit qu’une question de temps… Nous verrons. Le seul désagrément concerne le conditionnement du produit, sans emballage: avec sa texture très fondante, il a tendance à s’émietter ou fondre entre les doigts lorsqu’on le frotte sur l’aisselle, ce qui n’est pas très pratique.

EDIT 2017: Les deux déodorants ci-dessus ont fini par me provoquer des irritations eux aussi…

♥︎ Déodorant crème sans bicarbonate Meow meow tweet tweet. Voici ma dernière découverte et l’un de mes derniers espoirs, bien que je trouve son prix prohibitif pour toute l’année (il s’agit d’un produit importé des Etats-Unis). Sa formule crème sans bicarbonate est une solution intéressante pour les personnes qui comme moi ne le supportent plus. Pour l’instant je trouve son efficacité vraiment incroyable, et j’adore son odeur de lavande ! Seul bémol peut-être: sa texture très blanche, un peu élastique (sans doute à cause de l’arrow root), qui demande une application consciencieuse.

▼▼▼

BILAN

Après ces quelques années d’expériences plus ou moins réussies, mon bilan est donc assez mitigé. Je suis peinée de le dire, car vous connaissez mon attachement aux alternatives naturelles, mais c’est ainsi. À moins d’avoir une transpiration faible, un organisme bien équilibré et une peau robuste, pas facile de persister dans la voie des déodorants bios !

Je ne reproche pas tant aux déodorants naturels leur manque d’efficacité, puisque j’ai connu des cas similaires parmi les marques conventionnelles. Certaines marques sont meilleures que d’autres, ou du moins conviennent mieux à certaines personnes qu’à d’autres – cela me semble assez normal.

En réalité, c’est plutôt le manque de constance et d’inocuité qui me gêne. Certaines références irritantes semblent avoir durablement empiré la sensibilité de ma peau, enfermant celle-ci dans un cercle vicieux. Même les déodorants que j’apprécie au départ finissent généralement par me poser problème après quelques temps, comme s’ils modifiaient à terme l’équilibre bactérien de l’épiderme – ce qui résulte en une baisse d’efficacité, ou de nouvelles démangeaisons.

En comparaison, les déodorants conventionnels n’ont jamais perturbé ma flore cutanée de cette façon, et mon bon vieux roll-on Sanex a toujours eu plus ou moins le même effet au fil des ans. Leurs formulations sont certes douteuses, mais elles sont aussi beaucoup plus inertes et stables au quotidien ! Quel dommage de ne pas obtenir la même confiance avec des déodorants plus sains, surtout qu’ils sont souvent beaucoup plus chers…

Je suis consciente toutefois, comme je vous le disais en début d’article, d’être un cas un peu difficile, notamment à cause de ma peau atopique, qui m’empêche parfois d’utiliser des produits qui me satisfont pleinement en termes d’efficacité.

J’ai déjà pensé à quelques solutions pour pallier cette irritabilité (épilation définitive, beaucoup d’hydratation, cure de vinaigre de cidre…); j’espère de tout coeur qu’elles me permettront de continuer à utiliser mes meilleures découvertes sur le long terme sans mauvaises surprises, voire de retourner à des options plus douces dans les temps à venir. Affaire à suivre !

***

Avez-vous eu des expériences similaires aux miennes ?
Avez-vous trouvé le déodorant naturel de vos rêves ?

Si vous avez une peau très sensible comme moi (intolérance au bicarbonate, irritations avec l’épilation, etc…), et qu’un déodorant naturel fonctionne sur vous depuis plus d’un an, n’hésitez pas à me signaler la référence ! Merci mille fois pour votre aide !

139 commentaires

  1. Bonjour
    Également sans contraception chimique et à la recherche du déodorant idéal.
    J’ai arrêté les anti transpirants il y a un an et cherche une solution naturelle depuis 6 mois.
    Le déodorant solide pachamamai n’est pas efficace, le lamazuna me donne des plaques rouges.
    Je commence le clemence et vivien mais il ne me semble pas top non plus.
    Avez-vous d’autres idées?
    Help ! Je suis kinésithérapeute, c’est très dérangeant d’avoir l’impression de sentir mauvais dès 9:00 du matin!

  2. Bonjour Victoria,

    Je suis une lectrice de l’ombre… et je suis de très près tes recherches de déodorants naturels : j’ai des problématiques similaires aux tiennes (un peau très sensible, des irritations liées à l’épilation)… et trouver le « bon » déodorant est un vrai casse-tête pour moi.
    Depuis quelques mois, j’utilise ceci : http://www.lemoly.fr/home/49-deodorant-bergamote.html
    Je me disais qu’il fallait que je partage cette petite trouvaille :)

  3. Bonjour , j’ai 58 ans et depuis mes 15 ans , je me sers d’eau de Cologne comme déodorant et je dois dire que c’est très efficace pour moi . Pas des eaux de Cologne de grandes marques , non souvent il y a plus de produits nocifs dans celles-ci , pas des à la lavande ou ambrée , non la  » de base  » et je n’ai jamais eu aucun souci pas même d’irritations malgré que je me rase les aisselles . Voilà , je voulais juste vous en parler . Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple …

  4. Pingback: Beauty Discoveries #20 - Mango and Salt

  5. Pingback: Revue // 3 déodorants naturels sans bicarbonate - Mango and Salt

  6. Bonjour,
    WoW merci pour cet article ! Je m’y reconnais tellement… décidément on a pour beaucoup les mêmes problèmes. J’ai déjà testé pas mal de départ de cette liste et pareil je suis allergique dès qu’il y a du bicarbonate et après mon échec monumental avec Schmidt’s (j’utilisais pas le pot mais le stick) classique je suis passée à leur gamme sensitive. Ça fait bien un an et demi maintenant je pense et franchement niveau odeur ça reste la plupart du temps bien toute la journée. Je suis tombée sur cet article car je me demandais si j’allais pas en changer… il a un bémol quand même c’est qu’il laisse des traces blanches donc quand on porte des débardeurs c’est pas toujours génial. J’y suis restée accrochée car c’est le seul que je trouve efficace niveau odeur sur la durée… et surtout qui ne me donne aucune allergie et contrairement à tes expériences c’est Très stable, il ne contient absolument pas de bicarbonate. Je me demandais si je n’allais pas tester clémence& Vivien ou le pachamanai car j’ai lu pas mal de choses positives dessus et cru comprendre que la teneur en bicarbonate était plus faible donc potentiellement moins réactive mais je ne suis plus trop sûre de vouloir maintenant…

  7. Coucou!!

    Ayant été en partenariat et étant toujours cliente chez Kazidomi, j’ai pu tester une multitude de produits..dont les déo!

    Voici un petit topo des déo que j’ai déja test:
    – le stick Avril à bille: le plus économique il ne coute que 1,63€ avec l’abonnement
    -le Ben &Anna en stick: facile à utiliser, 0 sel d’aluminium, et assez frais à 5,40€ avec abonnement
    – le Lamazuna: deo solide, le plus écologique aux huiles essentielles
    – le Clemence & Vivien déo solide qui s’applique au doigt, son prix 6,59€
    De plus, j’ai appris que cet e-shop allait recevoir une au marque de déo: SCHMIDT sans sels d’alu, ni parabène, aux huiles essentielles avec des parfums différents mais aussi un deo sans parfum pour les femmes enceintes…!
    https://www.kazidomi.com/fr/corps/2716-deodorant-stick-ben-anna-citron.html?search_query=deo&results=10

  8. Pingback: Routine beauté: du renouveau pour ma peau - Alyce In Wondearland

  9. Bonjour,

    Très bon article et une vraie source d’inspiration. Un bémol cependant, tu dis au début que les anti-transpirants sont « décriés depuis quelques années en raison de leurs composants potentiellement cancérigènes (sels d’aluminium) », cependant tu proposes d’utiliser une pierre d’alun…

    Il faut savoir qu’étant présente à l’état naturelle, cette pierre est néanmoins constituée d’aluminium, comme on peut le constater en regardant de plus près sa formule chimique : KAl(SO4)2•12 H2O

    L’efficacité de la pierre d’Alun vient notamment du fait qu’elle « utilise » de la même façon que les anti-transpirants classiques du commerce, des ions aluminium qui vont venir bloquer les pores de la peau.
    La pierre étant bien plus riche en aluminium qu’un produit du commerce, son efficacité est vraiment bluffante.. du moins jusqu’à ce que notre corps s’habitue à cette forte dose.

    Méfiante donc vis-à-vis des produits certes naturels mais pas moins dangereux. N’oublions pas que le pétrole est lui aussi présent à l’état naturel, ce n’est pas pour autant que l’on a envie de se baigne dedans ;)

  10. Bonjour,
    Même expérience. Le déo Clémence et Vivien: enchantée! Puis je me dis que je vais faire moi-même un déo bicarbonate de soude/maïzena/ huile de coco/cire/palmarosa.
    Pendant six mois: parfait!
    Avec la chaleur, ou peut-être ma première épilation (même si j’ai attendu 24h avant d’utiliser le déo), tout-à-coup, démangeaisons, rougeurs etc.
    Et là, pour calmer les démangeaisons je mets sous mes aisselles du Cicaplast baume B5.
    Bien. Plus de démangeaisons mais je continue et… ben c’est super comme déo sans odeur!
    Peut-être à cause de l’indication « antibactérien »?

  11. Bonjour,
    J’utilise depuis quelques mois le déodorant SCHMIDT, j’étais contente d’avoir trouvé un produit naturel sans composants chimiques.
    Au début très satisfaite en tout point.
    Mais voilà, je rencontre les mêmes problèmes de démangeaisons, de plaques rouges et même de grosseur.
    Je me vois contrainte d’arrêter ce produit, car même sans parfum , les problèmes de peau ont continué.
    Sans doute une allergie au bicarbonate.
    Je n’ose le conseiller à personne.
    J’aimerai trouver un produit identique sans bicarbonate, mais cela semble difficile.
    Comme je suis en vacances je vais tout stopper pour permettre à ma peau de retrouver son équilibre.

  12. Pingback: Déodorant Naturel : pourquoi ça peut irriter et quelle solution ?

  13. Bonjour, j’utilise le déo Clémence et Vivien depuis septembre, j’en étais ravie à tous points de vue..et depuis 2 semaines, démangeaisons,plaques d’eczéma… :(

Répondre

Naviguer