Mes Dernières Lectures #52

Les lectures de fin d’été que je vous présente aujourd’hui ont toutes en commun un cadre britannique (Écosse, Irlande ou Angleterre), et une ambiance plutôt sombre – ce qui résume finalement très bien mes goûts littéraires, tout particulièrement lorsque l’automne approche. Maintenant que la saison a officiellement commencé, peut-être pourront-elles vous inspirer à votre tour !

Vous remarquerez peut-être que je partage cette fois-ci mes impressions de façon plus succincte que d’habitude.

En effet, moi qui tenais depuis toujours à faire des comptes-rendus aussi complets que possible sur mes lectures, j’ai remarqué durant les dernières semaines que cette exigence me bloquait un peu dans certaines situations: en réalité, je n’ai pas toujours de longs discours à faire sur chacun des livres que je termine, et l’idée de devoir étayer artificiellement mon avis ne me donne guère envie de les présenter.

C’est un peu ce qui se passait pour cette nouvelle fournée, dont certains titres trainaient dans mes brouillons depuis plus d’un mois. J’ai donc décidé de tenter un format différent: un plus grand nombre de livres par article, avec un commentaire plus synthétique – juste de quoi partager mes ressentis principaux.

Je ne pense pas que ce format remplace le précédent, beaucoup plus approprié pour les lectures complexes que j’ai envie d’aborder plus en profondeur, mais j’y aurai certainement recours de temps en temps lorsque mon humeur s’y prêtera – à moins que cela vous dérange beaucoup. N’hésitez pas à me faire connaître vos préférences en commentaire !
lectures-aout-septembre-2019

ALL THE COLOURS OF THE TOWN – Liam McIlvanney
VF: Les couleurs de la ville

Je suis tombée par hasard sur ce polar en cherchant des livres qui se déroulaient à Glasgow, et le synopsis m’a immédiatement parlé: une intrigue politique alléchante (on enquête sur le lien d’un futur premier ministre avec des groupes paramilitaires en Ulster), un contexte géographique mêlant Glasgow et Belfast, la thématique du conflit nord-irlandais… Tout ce que j’aime !

J’ai d’ailleurs accroché au récit dès les premières pages, grâce au style détaillé et fluide de l’auteur, à sa maîtrise du suspense, et à son protagoniste aussi réaliste qu’attachant – le journaliste Gerry Conway. Malheureusement, après un temps, la tension du récit s’est relâchée, et j’ai trouvé l’histoire moins addictive: c’est dommage, c’était un excellent début !

Le roman m’aura tout de même fait passer un bon moment, notamment grâce aux évocations de lieux que je connaissais bien à Glasgow – l’atmosphère de la ville est merveilleusement décrite. J’ai aussi appris grâce à lui pas mal de petites choses sur le côté unioniste des Troubles, que je connaissais peu, et ses liens avec l’Écosse !

Ma note: 3,5/5

***

WHERE THE DEAD MEN GO – Liam McIlvanney
VF: Là où vont les morts

Ce titre est le deuxième tome de la trilogie Gerry Conway: malgré ma petite déception vis à vis du premier opus, j’avais très envie de retrouver l’ambiance glaswégienne, les personnages et la plume de l’auteur – sans compter que le résumé m’intriguait à nouveau beaucoup: le suicide louche d’un ami et collègue journaliste, sur fond de plongée dans les guerres de gangs.

J’ai finalement préféré ce deuxième volet pour son rythme mieux maîtrisé, avec une tension qui monte crescendo, ses thématiques ultra actuelles (déclin de la presse écrite, indépendance de l’Écosse…) et l’implication personnelle de Conway dans l’enquête: celle-ci apportait une charge émotionnelle supplémentaire. J’ai aussi aimé suivre les développements de la vie du protagoniste, auquel je me suis encore plus attachée.

Globalement, malgré ses inégalités, cette série compte parmi mes meilleures découvertes policières récentes. Je vous la conseille si les romans noirs à l’ambiance sombre, (un peu) lente mais baignée d’un suspense latent vous parlent. J’ai vraiment hâte que le dernier tome paraisse, même s’il n’a pas du tout été annoncé pour l’instant: je m’y plongerai dès sa sortie, c’est certain !

Ma note: 4/5

***

LA MAISON DU SPLENDIDE ISOLEMENT – Edna O’Brien

Je me réjouissais d’enfin découvrir ce roman centré sur le conflit nord-irlandais, qui semblait réunir tout ce que je pourrais aimer: une ambiance rurale isolée, la rencontre de deux êtres que tout oppose (une vieille dame seule et un terroriste de l’IRA qui se cache chez elle), ainsi que des réflexions existentielles sur l’engagement, la loyauté et la justice dans le contexte des Troubles.

Finalement, mes attentes ont été un peu déçues: cette relation paradoxale qui m’intéressait tant n’a été qu’assez peu développée dans le récit, au profit d’une longue évocation du passé de la vieille dame, et des interventions d’autres personnages divers (policiers, villageois, rebelles, sympathisantes…). Je n’ai pas eu le temps de la voir s’approfondir, et c’est ce qui m’a manqué: le potentiel d’émotion que j’imaginais n’a pas été exploité au maximum – si bien que, frustrée, j’ai ressenti un peu d’ennui devant les autres récits qui étaient développés à la place.

Je dois en revanche reconnaître l’aspect touchant, bien sûr, de ce roman, qui sans vraiment prendre parti, recherche l’humanité qui unit les hommes au milieu de violences déchirantes. Le style lyrique de l’autrice m’a aussi frappée – même dans sa traduction française, il crée une atmosphère feutrée et vaguement confuse, où les points de vue s’alternent avec fluidité.

Ma note: 3/5

***

LA MYSTÉRIEUSE AFFAIRE DE STYLES – Agatha Christie

Depuis que j’ai lu les plus grands chefs d’oeuvre d’Agatha Christie (Les Dix Petits Nègres, Le Crime de l’Orient Express, Le Meurtre de Roger Ackroyd…), je continue à découvrir régulièrement ses autres enquêtes sans en attendre autant en termes de suspense et de dénouement – mais toujours avec l’assurance d’une lecture agréable, un brin désuète et paradoxalement réconfortante.

J’avais entendu de bons échos de ce roman, qui est le tout premier de l’autrice, et correspond aussi à la première apparition du personnage d’Hercule Poirot – déjà dépeint avec les caractéristiques que nous lui connaissons. Sans me sentir complètement passionnée, j’ai tout de même bien aimé cette histoire moi aussi, a priori très classique (une riche héritière assassinée, un mari que tout semble désigner coupable), mais dotée d’un ou deux retournements de situation saisissants que je n’avais pas vu venir.

Si vous cherchez à explorer la bibliographie d’Agatha Christie, ou si vous aimez particulièrement les histoires de détective traditionnelles, je vous conseille volontiers d’ajouter ce titre-ci à votre bibliothèque !

Ma note: 3,5/5

***

LES SOEURS BRONTË: LA FORCE D’EXISTER – Laura El Makki

Comme chaque année à cette période, mon obsession saisonnière pour la littérature victorienne et l’univers des soeurs Brontë repart de plus belle: j’ai envie de dévorer des podcasts, des livres, des vidéos, des films sur la question – bref, tout ce qui puisse assouvir l’intérêt tout particulier que m’inspire le destin de ces trois femmes hors du commun.

La biographie de Laura El Makki me tentait depuis sa sortie en grand format l’année dernière. J’ai profité d’un passage récent en France pour enfin me la procurer, et je l’ai dévorée en 48 heures ! J’y ai tout adoré: le style très agréable de l’autrice, qui conte l’histoire des Brontë comme un roman (avec son lot d’émotions !), l’aspect fluide et synthétique du texte, qui permet une lecture facile, et les documents photographiques qui ont été insérés en milieu d’ouvrage pour appuyer le récit.

Je connaissais déjà grossièrement ce qu’avait vécu cette famille, leurs drames, les liens qui les unissaient, et leur cheminement vers la réussite littéraire – mais cette biographie m’a permis d’en apprendre davantage, notamment sur leurs plus jeunes années, et de les comprendre plus en détails. J’en suis sortie d’autant plus impressionnée par leur force et la pureté de leur talent, et dévastée par la dureté de leurs vies.

Je ne peux que vous recommander ce livre passionnant comme première approche biographique si le sujet vous intéresse: l’ambiance rude et venteuse des landes du Yorkshire sera parfaite pour les soirées d’automne !

Ma note: 5/5

***

Avez-vous lu l’un de ces livres ?
Quelles ont été vos dernières lectures ?

Cet article contient des liens affiliés Fnac ou, à défaut, Amazon (certains titres en anglais ne se trouvent pas aisément sur le site de la Fnac). En commandant via ces liens, vous participez à soutenir mon activité sur ce blog (cf ma FAQ). Sinon, n’hésitez pas à vous fournir auprès de votre librairie locale, qui a besoin de vous: regardez par exemple sur Place des Libraires !

Dans tous les cas, MERCI ♥︎

37 commentaires

  1. J’aime tous tes articles livres, ce sont mes préférés… Quel que soit le format :)
    Merci pour ces lectures….

  2. Je ne connais pas du tout l’univers des soeurs Bronté ni de Laura El Makki mais tes mots me donnent envie de m’y plonger !

    Cela me donnera l’occasion de découvrir un libraire indépendant dans ma nouvelle ville….

    Merci pour tes retours !

    Bisous,
    Peche

    • Coucou Pêche,

      Ah zut oui, je ne l’ai pas précisé mais au cas où, les soeurs Brontë sont de grandes écrivaines anglaises : elles ont écrit notamment Jane Eyre (Charlotte), Les Hauts de Hurlevent (Emily) et La recluse de Wildfell Hall (Anne) :)

  3. Bonjour Victoria. Merci pour ce post, grâce à toi je ne suis plus à cours d’idée ;). Es-tu allée à Haworth visiter la maison des sœurs Brontë?

    • Coucou Nath !

      Malheureusement non, mais c’est l’un de mes grands rêves depuis quelques années ! Ce sera peut-être pour 2029, je l’espère en tous cas :)

  4. J’ai eu un peu un sentiment analogue au tien. Sauf que ce n’était pas pour la maison du splendide isolement mais pour le testament caché de Sebastien Barry. J’avais beaucoup le film ; et, je m’étais jeté dans la lecture. Cette dernière s’est révélé décevante parce qu’elle plongeait justement dans la jeunesse de la femme. Tout le reste était mis au second plan.

    J’ai lu Inséparables, l’histoire de deux siamoises. C’était bien et assez original puisque le texte se présente sous la forme de vers libres. Mais, je suis restée sur ma faim.

    La biographie sur les soeurs Bronte m’intéresse. C’est bizarre le destin tragique de toutes ces femmes à cette époque. Talentueuses mais malheureuses. J’ai découvert aussi dernièrement à travers le film Mary Shelley le destin de cette romancière. Du coup, ça m’a donné envie de me pencher davantage sur son œuvre.

  5. La biographie des sœurs Brontë m’intrigue ! Je l’ajoute à ma liste de prochaines lectures.
    Merci pour cette belle sélection et bonne semaine :)

  6. Bonjour Victoria,
    Merci pour le résumé de ces livres.
    Quant au format abrégé de cette rubrique, je suis pour: tant que l’essence y est, le « blabla » ne reste que superficiel :-)
    Bonne journée!

  7. Belle découverte du roman sur les soeurs Brönte ! Je me suis découvert une passion pour l’ère victorienne depuis 1 an avec Jane Eyre et le roman dont tu nous parle me tente bien !
    Merci :)

  8. Bonjour Victoria,
    Merci pour cette article lecture, je n’ai encore lu aucun livre des sœurs Brontë (malgré leurs œuvres soient dans ma PAL depuis des années.. ) mais tes articles à ce sujet me donnent envie de m’y plonger surtout en cette saison automnale propice pour ce genre de lecture.. je vais enfin sauté le pas et lire également la bibliographie de Laura El Makki !
    Quelque soit le format de l’article Il me convient très bien tant qu’il te correspond ;)

  9. Merci pour cette belle sélection ! Je n’ai jamais rien lu d’Edna O’Brien, pourtant c’est une des auteurs irlandaises les plus connues.

    A ce propos je te recommande le roman « The Heart’s Invisible furry » qui se déroule en Iralnde et un de mes coups de coeur de 2019. L’histoire se déroule des années 40 à nos jours et offre un beau panorama de l’Irlande au cours des dernières décénies à travers des personnages très attachants.

  10. Le format de l’article est vraiment très chouette ! Tes articles lecture sont toujours merveilleux à lire – même lorsqu’on n’a pas forcément envie de se plonger dans ce type de lectures, c’est dire :) En l’occurrence je dois quand même dire que je suis très tentée par l’Agatha Christie. Ce serait une lecture parfaite pour l’automne, justement par ce côté un peu désuet plein de charme que tu mentionnes !
    Je suis en train de lire Le Rouge et le Noir, un certain pavé qui m’occupe depuis le début du mois. Je suis très heureuse que ce récit m’accompagne quotidiennement, ça faisait longtemps que je n’avais pas lu de long roman-chroniques à déguster au fil des jours. Malgré certains passages un peu confus ou moins captivants, j’aime beaucoup. Je l’avais déjà lu avant d’entrer au lycée et j’étais tellement passée à côté que je n’en ai aucun souvenir !

    • J’ai finalement sauté le pas et suis allée en librairie pour me procurer le livre d’Agatha Christie. Malheureusement, ils n’avaient pas La mystérieuse affaire de Styles. J’ai jeté mon dévolu sur Meurtre en Mésopotamie et je l’ai littéralement dévoré puisqu’en une soirée et une journée, je l’avais fini. Ce que ça fait du bien de temps en temps, ce type de lectures ! J’ai tout simplement adoré. Je ne sais pas si tu as déjà lu ce titre, mais si ce n’est pas le cas je te le recommande. La caractérisation de certains personnages pourrait être plus approfondie et le système narratif a vraiment un côté désuet (lié à la personnalité de la narratrice), mais j’ai trouvé ce petit roman plein de charmes ! L’intrigue est géniale et j’étais à mille lieux de me douter du dénouement ! Savoureux ♥

  11. Merci pour ces conseils lecture, tout à fait inspirant pour cet automne. Moi aussi, je suis fan de littérature écossaise ou irlandaise.

  12. Merci pour ces conseils de lecture qui me content dans l’idée de lire la biographie des Sœurs Brontë !

  13. Ce format est top. Franchement Victoria, tu as raison de t’écouter et de le faire comme tu le sens, car à chaque fois cela donne de bons résultats, que tu sois brève ou que tu exposes plus longuement ton avis.

    Je n’ai lu aucun de ses livres mais j’ai bien envie de découvrir le dernier de ta liste. Je n’ai encore jamais lu un livre des sœurs Brontë et pourtant j’ai le livre « Jane Eyre » qui attend dans ma PAL.

    Pour ma part, je viens de terminer « La scène des souvenirs » de Kate de Morton, premier livre de cette auteure que je lis, et j’ai beaucoup aimé. J’aimerais bien me lancer dans « Marina » de Carlos Ruiz Zafon car je pense qu’il se prête bien pour la période de l’automne et je me souviens que tu en avais fait un retour positif sur ton blog :)

    Bonne journée et merci pour tes inspirations lectures.

  14. Je te rejoins sur La maison du splendide isolement que j’ai lu aussi cet été. Une plume magnifique, des passages très émouvants, mais la peu de place accordée au huis-clos entre les deux personnages m’a un peu frustrée. Le récit est trop dilué avec des personnages secondaires et des péripéties extérieures. Concernant les soeurs Brontë, comme je te le disais je te conseille la bio de Jean-Pierre Ohl, plus complète et sans parti pris, ce que j’ai parfois reproché à celle de Laura El Makki.
    J’aime bien ce nouveau format !

  15. Bonjour Victoria

    Je viens de terminer La recluse de Wildfell Hall que j’ai beaucoup aimé.
    A propos d’écrivains de l’époque victorienne on trouve sur youtube pas mal de vidéos de passionnés.
    Par exemple « Victober 2019 » par quatre booktubeuses propose un marathon fort intéressant.
    Books and Things, Beyond the Pages, Kate Howe and Lucythereader.
    Elles proposent chacune un challenge plus un challenge général pour le groupe.
    Bonne lecture.

  16. Merci Victoria pour ce billet et ces inspirations. Les polars écossais me disent bien. Je préfère personnellement ce genre d’articles : j’ai la flemme de lire de longs CR de lectures et j’aime bien quand on va à l’essentiel. De même, je ne lis à peu près jamais les résumés ! Donc personnellement, je préfère largement ce format-ci :-)

    • Un grand merci Camille pour ton retour sincère ! J’ai l’impression que ce format a effectivement bien plu, c’est moins long à lire, ça va droit au but, alors c’est tout bénef’ ! :)

  17. Merci pour ces sources d’inspiration! Cela fait des mois que je ne sors pas de cette ambiance « îles battues par les vents » et je ne m’en lasse pas encore.
    Pour ceux qui en redemandent, je viens de lire « la dernière nuit à Tremore Beach » de Mikel Santiago, dont l’intrigue se déroule dans une maison sur une plage isolée de l’Irlande et que j’ai lu d’une traite.

  18. Tous tes formats sont très agréables, inutile de te forcer, ça me fait toujours plaisir d’avoir ton retour sur des livres et devoir se forcer ne me parait franchement pas nécessaire ! Merci à toi pour tous ces partages qui donnent toujours des idées !

  19. Bonsoir Victoria,
    Un grand merci pour cet article. J’aime beaucoup tes avis lecture car elles me donnent souvent des idées et j’y pioche régulièrement ! Je comprends très bien le blocage dont tu parles : il y a quelques années, j’écrivais des critiques de livres pour un blog et je ressentais souvent la même chose : j’avais presque peur de me mettre à lire un livre de peur de ne pas réussir à en faire la critique correctement, de manière assez approfondie. J’aime énormément la sincérité qui transparaît dans tous tes articles et il me semble essentiel de conserver sa spontanéité et d’être le plus sincère possible lorsque l’on parle d’une fiction (livre, série, film…), sinon je trouve que cela sonne faux.
    PS : « Les sœurs Bronte » est commandé, je me régale d’avance !

  20. Je te remercie pour ce super article, j’attends toujours avec beaucoup d’impatience tes comptes-rendu lecture. Je pense que l’important c’est de dire ce qu’on a envie sans que cela devienne une obligation de pondre une tartine. L’Agatha Christie me tente bien car ce que je reproche aux policiers de nos jours c’est l’extrême violence. Ce que j’aime bien chez elle c’est justement qu’on reste sur le côté « logique » du meurtre sans se perdre dans des détails gore. Mes dernières lectures: La fille de l’irlandais de Susan Fletcher (quel talent! Même pour ce premier roman!!!! Situé dans la campagne du pays de Galles)), un livre de Jean-Jacques Charbonier (sur l’au-delà) et un recueil de nouvelles très réussi « La revue du faune-Errance-Art et Littérature d’Outre-Monde » (où j’ai eu la chance de participer!) Bonne soirée!

  21. Merci beaucoup pour tes avis bien argumentés! Je pense que le meilleur format est celui que tu as envie d’écrire sur le moment, rien ne sert de te forcer.

  22. Merci pour cet article. J’aime bien le format, on a une sorte de « confrontation » de différents ouvrages et ça me donne forcément envie de découvrir l’un d’entre eux. Je ne me tournerai pas spontanément vers ces ouvrages mais vu que tes retours de lectures sont toujours clairs et correspondent souvent au mien après coup, je vais donc me laisser tenter par le roman de Laura El Makki.

  23. Top ce format d’article ! J’ai été convaincue par ta critique de la biographie des sœurs Brontë, j’ai donc acheté le livre dans la foulée de ta publication, et – presque heureux hasard – clouée au lit par une méchante pharyngite depuis 48h, je l’ai lu d’une seule traite. Mille mercis pour cette superbe recommandation !
    J’ai également regardé To walk invisible, l’adaptation de la BBC, qui je trouve donne vie à la biographie et semble étrangement en être une fidèle adaptation. Double coup de cœur donc, merci Victoria pour ces belles découvertes !

  24. Bonjour Victoria,

    J’ai lu la biographie des sœurs Brontë et je l’ai beaucoup aimé. Je trouve leur univers passionnant et je suis une grande de leurs livres. Mon préféré : La châtelaine de Wildfell Hall ! Si tu ne les as pas lu je me permets de te conseiller également Les Brontë de Jean-Pierre Ohl et Emily Brontë Une vie de Denise Le Dantec. Je te souhaite d’agréables lectures et merci pour cet article

  25. Bonjour,
    Merci pour votre blog que je lis depuis quelques années car j’aime les sujets traités ainsi que votre style d’écriture. Puisque vous aimez le gothique anglais, avez vous lu les romans de Kate Morton ? Une jeune auteure australienne spécialisée dans les mystères familiaux de la fin du 19ième et début du 20ième siècle. Brumes de Riverton, Secret Garden ou Distant Hours…..
    Bon WE.

  26. Je n’ai lu aucun de ces livres, mais comme toi, cet automne, j’ai beaucoup plus envie de littérature étrangère. D’habitude je suis exclusivement plongée dans les parutions récentes de la rentrée littéraire française (et mon travail dans l’édition y fait beaucoup), mais pour une fois, j’ai envie d’autre chose…
    Alors je m’écoute en lisant les livres qui me font envie sur le moment, sans pression, et ça fait du bien !

  27. je viens de découvrir Liam McIlvanney mais avec une nouvelle série mettant en scène un policier – Le Quaker
    le livre sort demain en librairie – un énorme coup de coeur (une enquête à Glasgow en 1969 inspirée d’un vrai fait divers – 3 jeunes femmes assassinées – elles étaient toutes allées au même dancing) – du coup je vais lire les deux livres que tu cites (même s’il s’agit d’un autre protagoniste, un journaliste)

  28. Bonjour Victoria,

    Si les ambiances irlandaises vous inspirent, essayez mon premier roman! Big Jim, aux éditions Les Presses Littéraires. Une déclaration d’amour à l’Irlande, à ses paysages et ses habitants. Et bien sûr, Paul Lynch ou Dermot Bolger, pas toujours très drôles mais diablement évocateurs!
    Merci pour vos articles, j’y ai fais quelques jolies découvertes.

    Guilhem Cadou

Répondre

Naviguer