Gnocchis de patate douce

Je vous parlais il y a quelques jours des naans comme de l’une des préparations les plus réconfortantes qui soient. En réalité, il existe à mon sens une deuxième catégorie ex-aequo dans le top de la comfort food: les gnocchis.

Là encore, il s’agit pour moi d’une véritable madeleine de Proust, et de l’un des plats que je préférais lorsque j’étais enfant (avec l’aligot). Nous en mangions au moins une ou deux fois par mois à la maison, et c’était toujours une fête: leur texture élastique et fondante me plaisait tellement que je les dégustais souvent tels quels, avec juste un filet d’huile ou un peu de beurre, et du sel, ralentissant mes coups de fourchette au maximum pour que ma portion  dure plus longtemps.

Depuis que j’ai sérieusement restreint ma consommation de blé au profit d’autres céréales, cependant, je n’en ai presque plus jamais mangé. C’est idiot, puisque les gnocchis sont des pâtes très simples à réaliser, tant qu’on a une heure et quelques devant soi !

Afin de mettre à profit ma réserve de patates douces, j’ai décidé d’en réaliser avec cette cousine de la pomme de terre, que je lui préfère pour son goût légèrement sucré et sa texture plus onctueuse. Je me suis basée sur la recette de Cléa dans Tout sans gluten (cf ma revue ici) parce que je n’avais plus de farine d’épeautre sous la main, et l’ai accompagné d’un petit pesto de coriandre et d’ail maison.

Le tout est donc sans gluten, sans produits laitiers, et potentiellement vegan, mais riche en saveur et bien gourmand: de quoi se faire plaisir quel que soit l’état de son système immunitaire ou ses convictions !gnocchi-patatedouce-sansgluten

♡ Ingrédients (pour 3-4 personnes)

Pour les gnocchis

300g de patates douces entières
80+g de fécule de pomme de terre + un peu pour étaler
70+g de farine de riz complet
1 jaune d’oeuf (facultatif)
Fleur de sel, poivre du moulin

Pour le pesto de coriandre, à mixer:

1 bonne poignée de coriandre fraîche (ou basilic)
2-3 cuillères à soupe de levure nutritionnelle
2-3 cuillères à soupe de pignons de pins ou autres noix
Quelques cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge
1 petit gousse d’ail
Fleur de sel

♡ Préparation (environ 1h15-1h30 en tout)

1. Pelez les patates douces et cuisez-les à la vapeur pendant 25 minutes.

2. Écrasez les patates douces cuites en une purée, puis laissez refroidir au moins 1/2h à température ambiante ou au réfrigérateur. Pendant ce temps, vous pouvez éventuellement préparer le pesto.

3. Ajoutez petit à petit l’oeuf (facultatif), la fécule et la farine en écrasant le tout dans la purée avec une fourchette, puis en malaxant à la main, pour obtenir une pâte homogène. Sa consistance doit être très souple, un peu plus molle que de la pâte à modeler, mais non collante. Si elle est trop humide, n’hésitez pas à rajouter de la farine pour sécher le mélange.

4. Saupoudrez généreusement un plan de travail de fécule. Prélevez un morceau de la pâte, et roulez-le en un boudin fin sur le plan de travail, de façon à ce qu’il soit bien fariné (sinon, les gnocchis se colleront entre eux). Découpez ce boudin en petits morceaux, que vous marquerez légèrement avec le dos d’une fourchette si vous le souhaitez. Répétez l’opération avec tout le reste de la pâte.

5. Faites bouillir de l’eau dans une grande casserole. Lorsqu’elle est bien bouillante, déposez les gnocchis dans l’eau et laissez cuire environ 3 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient remontés à la surface. Égouttez. Si vous le souhaitez, poêlez-les légèrement dans une poêle huilée.

6. Servez les gnocchis tout de suite, bien chauds, nappés d’un peu de pesto et éventuellement de fromage râpé de type parmesan.gnocchi-patatedouce-sansgluten2

Notes

  1. Il est difficile de donner des indications très précises sur les quantités de farine et de fécule, puisque tout dépend de la consistance de la purée obtenue. Pour ma part, les différentes recettes que j’ai essayées ne donnaient jamais un poids parfait, et j’ai toujours dû faire des ajustements. Partez donc de la quantité que j’ai indiquée ici, et si votre purée est plus humide, il faudra compenser en ajoutant davantage de ces ingrédients secs.
  2. Vous pouvez remplacer la farine de riz complet par de la farine de sarrasin, si vous le souhaitez. Je l’ai personnellement déjà fait, et le mariage des deux saveurs est assez heureux. Pour une version avec gluten, la farine de blé ou d’épeautre devraient fonctionner également.
  3. Vous pouvez conserver les gnocchis cuits pendant 2-3 jours max au réfrigérateur. La texture se sera densifiée, je vous conseille donc plutôt de les réchauffer en les poêlant: c’est absolument délicieux !

gnocchi-patatedouce-sansgluten3gnocchi-patatedouce-sansgluten4

Avez-vous déjà réalisé des gnocchis maison ?
Cette recette vous tente-t-elle ?

43 commentaires

  1. Hum je vais regarder de près à ta recette ! J’adore les patates douces et je suis en train de m’intéresser de près à l’alimentation vegan. Non pas que je supprime la viande, nous n’en sommes pas encore prêts ici, mais je cherche des moyens de bien la limiter (en vue de la supprimer ?) tout en ayant des repas équilibrés, ayant trois enfants assez sportifs de surcroît.
    Et comme nous sommes des gourmands, pas question de manger fade ou palot… mais là, cette recette pourrait bien plaire à ma tribu !

  2. Je n’ai jamais fait de gnocchis mais mon chéri adore ça!
    Cette recette va certainement lui plaire! Merci!
    Ce que je fais avec de la patate douce, c’est de la purée!
    Bisous, belle journée

    Julie, Petite and So What?

  3. Coucou, ça a l air délicieux. J ai hâte de pouvoir tester. J ai fait il y a quelques mois la recette des gnocchi au butternut de Marie Laforet aussi si tu veux varier les plaisirs ☺

  4. Coucou Victoria,
    Merci pour cette recette encore une fois très alléchante ! Pour ma part, je connais les gnocchis depuis peu grâce à la grand mère de mon copain qui est italienne. Chez elle, les gnocchis sont de véritables pâtes faites avec seulement de la farine et de l’eau ! Avec une sauce tomate maison bien parfumée c’est un délice ! J’avais vu une recette similaire à la patate douce dans le livre Vegan de Marie Laforet qu’a je n’ai pas encore eu l’occasion de tester ! Je pense que ta recette sera dans mon menu la semaine prochaine !
    Belle journée

  5. Coucou Victoria.

    Merci pour cette délicieuse recette! Ce n’est pas la première fois que je fois une recette de gnocchis à la patate douce mais ta recette à la fois simple et gourmande me donne envie de me lancer ! Je vais surement la tester dès ce week-end. Par chance, j’ai justement quelques patates douces qui trainent chez moi :)

    Très belle journée à toi
    Théa

  6. J’adore les gnocchis de patate douce et j’en fais très souvent moi aussi ! Pour ma part, je les mange avec un Pesto de roquette, je trouve que ça se marie très bien mais le tien fait saliver aussi :).

  7. J’adore les gnocchis. Aussi bien les gnocchis simples que faisaient ma grand-mère maternelle que les gnocchis à la romaine que faisaient ma grand-mère paternelle !
    J’ai essayé une fois de faire des gnocchis, ce n’était pas très dur mais très long…. par fainéantise je n’ai pas recommencé, alors que j’adore ça… je vais peut-être tenter le coup avec ta recette.

  8. J’habite au Brésil, et les gnocchis (nhoques cela s’écrit ici, ahah) se font à base de mandioca, c’est à dire de manioc. C’est très très bon !! Merci pour toutes tes idées très inspirantes, même quand on ne vit pas dans la même hémisphère.

  9. J’ai déjà tenté les gnocchis maison à la patate douce, mais avec une sauce crème d’amande et champignons. A vrai dire, ton association avec le pesto me tente beaucoup et je sens que je vais tester ça prochainement !

  10. Oh les gnocchis ! Moi aussi c’était un de mes plats doudou quand j’étais petite, j’adorais ça, surtout ceux à poêler… Et puis comme toi, lorsque je me suis tournée vers une alimentation plus saine et que j’ai arrêté la nourriture industrielle, je n’en ai plus jamais mangé… jusqu’à ce que je réalise qu’en fait c’est relativement simple à faire ! J’ai testé une recette à base de pommes de terre il y a quelques temps et j’avais beaucoup aimé (ce qui me fait me demander pourquoi je n’en ai pas refait depuis..!), mais je suis bien curieuse de tenter une version à base de patate douce :)
    Et ce pesto… Yum ! A tester d’urgence aussi !

  11. J’en ai réalisé à la butternut, avec de la farine de riz. Un goût forcément différent de la patate douce mais légèrement sucré également et un soupçon de saveur châtaigne ! Avec une sauce tomate maison, c’était vraiment délicieux.
    Je vais tester prochainement ta recette :) Je trouve le pesto de coriandre très original.
    Bisous

  12. Merci pour toutes tes supers recettes :) Hâte de goûter celle-là. Bonne soirée.
    PS : A Bruxelles, tu es allée à Yéti 2 non ? Je crois que le 1er a malheureusement fermé.

  13. Alors je teste souvent tes recettes mais celle-ci, j’avoue que je l’avais déjà essayé, non as avec des patates douces mais avec de la courge et du parmesan et c’était un délice!! Hâte de tester avec de la patate douce du coup ;)

  14. Salut Victoria,
    J’ai réalisé ta recette hier, elle est très bonne !
    Nous les avons mangé avec des tomates cuisinées en sauce relevée. Je testerai ton pesto une prochaine fois :) Merci de nous proposer des plats simples, sains et végétaux.

  15. Peaucelle Camille Répondre

    Oh justement j’en ai fait le week-end dernier c’était parfait ! Tu t’es inspirée de la recette du livre sans gluten de Cléa ? :)
    J’ai fait cuire les miens à la poêle, j’adore quand ils sont croustillants !
    Camille

  16. Oh la la ça à l’air d’être une tuerie! Je ne réussis jamais à cuire les patates douces… Mais allez, je vais sérieusement retenter l’expérience, parce que là, j’ai le ventre au bord des yeux. Merci Victoria <3

  17. J’adoooooore les patates douces et la coriandre ! Alors quand j’ai un peu de temps et que mon rush de boulot sera passé, je me ferai un plaisir de tenter cette recette, merci :)

  18. J ai fait la recette, mais je trouve les gnocchis un peu trop  » mastoc ».
    Est ce normal ?
    Et quand on dit qu’il faut ajouter autant de farine que nécessaire si la pate est trop molle. Tu parles de la fécule de pomme de terre ou la farine de riz complet a ajouter en complément ?
    Moi j’ai ajouté suite à la quantité donné pour finir de sécher la pate la farine de riz.

    • Coucou ! Ils sont consistants (d’où le fait qu’une petite quantité par personne suffit) mais je ne dirais pas qu’ils sont complètement « mastoc ». Ta pâte était peut-être un peu trop riche en farine ? J’ai ajouté pour ma part le même mélange de farine et fécule, graduellement, jusqu’à ce que la pâte ne soit plus trop collante, mais malgré tout très souple.

  19. Wouaw cette recette donne vraiment envie ! Je ne savais pas du tout comment on faisait des gnocchis , et bien maintenant au moins je suis au courant . Je garde la recette dans un petit coin de ma tête elle m’a l’air délicieuse ! Bisous.

  20. Géniale cette recette ! J’adore les gnocchis et d’ailleurs j’en avais fait une fois avec ma maman en suivant une recette vue dans 100% mag, et c’était délicieux ! Avec une sauce au fromage ! Miam ;)

  21. Coucou Victoria
    Je suis bien tentée par ta recette puisque j’ai des patates douces à la maison
    En revanche je n’ai pas de fécule de pomme de terre ( ni de maizena )…. Penses-tu que je peux la supprimer ?
    A bientôt et merci pour toutes tes recettes très inspirantes !

  22. Recette testée et largement approuvée ! Mon chéri et moi nous sommes régalés. J’ai fait un pesto roquette/pistache à la place car je n’avais pas de coriandre. À faire et à refaire ! Merci !

  23. Cela faisait un moment que je voulais tester certaines des recettes de ton blog, que j’ai découvert récemment, et c’est chose faite avec celle-ci ! Une texture parfaite, des saveurs goûteuses, un véritable régal ! J’ai mis de la maizena à la place de la fécule de pomme de terre.
    Merci pour la recette !

  24. Bonjour Victoria,
    J’ai testé la recette mais mes gnocchis restent assez collants et surtout ils ont formé une couche transparente (surement la fécule autour?) qu’en penses tu?

  25. Anaïs Poulain Répondre

    Je viens de faire ta recette, elle est délicieuse ! Je l’ai accompagné d’un pesto basilic-pousses d’épinards… Mmmmm

Répondre

Naviguer